AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Hyûga Kanon, lorsque les couleurs ne sont plus! | 100%Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 272
Messages : 53
avatarKonohajin
Hyûga Kanon
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Hyûga Kanon, lorsque les couleurs ne sont plus! | 100%   Mer 30 Nov - 23:58
Kanon Hyûga


Présentation




Origine de l'avatar : Haku, Le Voyage de Chihiro
Identité : Hyûga Kanon
Surnom : Le Monochrome/L'Achromate/Kan'
Sexe : Masculin
Âge : 14 ans
Date de naissance : Le dernier jours d'automne de l'an -13.
---
Clan : Hyûga
Grade : Chunin
Rang : B
Kekkei Genkai : Byakugan


Physique



(Nous demandons un minimum de 5 lignes, svp!)
Constamment plongé dans le noir, que ce soit le jour ou la nuit, été comme hiver, la chambre du jeune Kanon est une pièce qui n’a que peu de popularité. Seulement fréquenté par le jeune Hyûga, il n’y a que les parents de celui-ci qui se sont déjà aventurés dans la chambre qui hante les plus jeunes du clan.

Kanon, alors allongé sur son lit, retire précieusement ses lunettes, les posant sur sa table de chevet. Il voit plutôt bien dans l’obscurité, beaucoup mieux qu’en pleine lumière, où il devient myope : plus il fait sombre, mieux il voit ; plus les lumières brillent, plus sa perception visuelle s’empire. Et pour cause, Kanon ne supporte pas la lumière et est très photosensible (voir photophobique). Il préfère se complaire dans l’obscurité, où ses yeux ne sont pas agressés par l’intensité des rayons lumineux. De ce fait, rare sont les personnes ayant pu apercevoir ses beaux yeux bleu-gris, caché sous des lunettes de soleil un peu plus puissantes que la normale.

C’est ainsi qu’il est né, avec une vue anormale. Anormal, car si cela ne suffisait pas, Kanon ne perçoit pas les couleurs. Il voit le monde en noir et blanc. Car oui, Hyûga Kanon est achromate: il est touché par une monochromatie au bleu. Il tient cela de son père, qui est atteint par une achromatopsie complète. Heureusement que sa mère est saine, sinon, cela aurait pu être aussi grave que son père : les symptômes de la monochromatie au bleu sont moindre que celles de l’achromatopsie complète.

Doucement, Kanon se redresse, et entreprend de changer ses vêtements de nuits par ceux du jour. On le croirait fragile, semblable à une poupée de porcelaine, avec sa peau presque blanche, ses cheveux soyeux d’un noir verdâtre éclatant, ainsi que sa faible constitution. C’est qu’il n’est pas bien grand pour son âge, ni très épais d’ailleurs, mais ne vous y trompez pas : derrière cette image presque irréaliste qu’il donne, se repose une grande souplesse et une force surprenante face à ce qu’il paraît. Kanon n’est pas une poupée, loin de là. Seulement, sa carrure quelque peu efféminée en trompe plus d’un. Qui croirait que ce visage aussi doux que celui d’une jeune fille, possédant de longs cils, un nez droit, et de fines lèvres, serait porté par un jeune garçon ? Surtout pas le principal concerné.

Faisant tomber ses habits au sol, il revêtit des vêtements traditionnels blancs, colorés de bleus à quelques endroits. Son armoire est remplie de linges tout aussi semblables les uns que les autres, si ce n’est que les teintes varient, allant du blanc au bleu, passant par le violet et le vert.

Hyûga Kanon sort de sa chambre, remettant les lunettes sur son nez. Il aimerait tant pouvoir passer une journée entière sans ces dernières.


Caractère



(Nous demandons un minimum de 10 lignes, svp!)
Politesse — Durant ton jeune âge, tu n’étais pas très apprécié par ton manque de politesse, de respect envers tes aînés, mais surtout pour ta négligence des bonnes manières et des coutumes ancestrales. Seulement, le temps et l’éducation reçue a fait que tu en es devenue très consciencieux. C’est la base de la vie en communauté à laquelle tu as mis tant de temps à adopter. Tu as toujours su que tu étais différent, que tu voyais différemment des autres, alors tu t’étais isolé de la réalité, pour vivre dans ton propre monde. Bleu ? Rouge ? Vert ? Tu n’as jamais réussi à comprendre le sens de ces mots. Ce n’est que bien plus tard que tu as compris que ce n’était que futilité, alors tu t’es consenti à t’ouvrir un peu. Tu veux qu’on te considère comme un adulte responsable, c’est pour cela que tu fais tout ceci.

Sensibilité — Depuis tout petit, tu as toujours étais très sensible. Aimant à émotions et sentiments, tu agis en fonction de ceux-ci, parfois de manière étonnement douce, mais également de façon très violente. Quelqu’un te blesse ? Alors tu réponds avec hargne. Une personne dérange ton quotidien en usurpant ta place auprès de ceux qui te sont chers ? Tu rejettes les concernées en t'enfermant dans un mutisme inquiétant, ou bien, tu te débrouilles pour faire payer le “voleur”, avec des méthodes plus ou moins puériles, plus ou moins dangereuses. Le danger, tu as dû mal à le voir, dès que tu y es principalement envahi par ces vagues de sensations. En effet, tu accordes beaucoup de place au ressenti, plus que n’importe qui d’autre : c’est pourquoi peu de gens comprennent tes réactions parfois étranges ou disproportionnées. Tu ne sais malheureusement pas vraiment faire la part des choses.

Détermination — Être déterminé, tu as appris ce que c’était pendant toute ton enfance. Tu es passé de la phase “suivre les demandes de tes parents aveuglément” à “suivre ma propre voie”. À tel point que tu n’es même plus capable de comprendre les intentions de ta propre mère, ou certains actes des personnes que tu côtoies. Mais tu ne cherches sans doute pas vraiment à comprendre, sauf quand tu tiens beaucoup à la personne concernée. Parfois, ta détermination se transforme en entêtement qui frôle parfois la folie. Voilà peut être une raison au fait que tu as très peu, voir pas du tout, d’amis.


Histoire



(Nous demandons un minimum de 10 lignes, svp!)
Tout le monde est d’accord pour nommer le clan hyûga comme étant le plus noble de Konoha. Étant l’un des clans ayant fondé le village caché de la feuille, beaucoup se plaisent à l’idéaliser, à l’admirer, à l’envier, mais aussi à le craindre. La cause ? Leur dojutsu, le byakugan. Seulement, s’il y a bien quelque chose dont on ne parle pas, c’est de l’étrange mal qui atteint certains membres du clan. Un mal touchant les yeux, empêchant ainsi à quelques-uns de voir correctement.

Quelques membres du clan ne voient pas les couleurs.

Cela semblerait héréditaire tel les kekkei Genkai, mais affectant majoritairement les individus de sexe masculin. Hyûga Kanon fait partie de ceux-ci, tout comme son grand-père avant lui. Kanon est-ce qu’on appelle un achromate, il est atteint d’une maladie incurable. Quelle ironie, lorsqu’on sait que le Byakugan fait partie des trois grands dôjutsu du monde shinobi.

Aujourd’hui, laissez-moi vous raconter l’histoire de Hyûga Kanon…

***

Les rideaux sont tirés, et aucune lumière ne pénètre dans la chambre. Il y fait sombre, mais le garçonnet, assis au centre de la pièce, ne semble pas être dérangé par le manque de luminosité. La chambre est remplie de doudous en tous genres, exposant ainsi une ribambelle de peluches, allant des plus classiques aux plus farfelus. Le petit Kanon les adore, elles ne sont rien qu’à lui ; et il s’amuse à les ranger ci et là dans sa chambre, voulant presque les protéger : les peluches sont ses seules amies, les seules avec lesquelles il ne craint pas le courroux de sa mère.

Le petit garçon a peur de sa maman. Elle ne semble jamais contente de lui, contrairement à son père. Il aimerait tant que son papa passe un peu plus de temps pour jouer avec lui, mais papa n’a malheureusement pas le temps : après tout, père est un grand ninja ! Le plus fort de tous !

La porte s’ouvre dans un petit grincement, laissant place à la terrible mère. C’est est l’heure de quitter les peluches pour aller “s’entraîner”. Kanon n’aime pas les entrainements, ils sont trop durs, trop épuisant, trop incompréhensible pour son jeune âge. Pourquoi doit-il faire tout cela ? À quoi cela sert ? Dans quel but ? Tout ce qu’il sait, c’est qu’il ne veut pas y aller, pas encore !

Kanon crie, pleure, hurle, et tape du pied. Il a décidé qu’il n’irait pas à “l’entraînement” aujourd’hui. Mais la mère a beaucoup plus de force que son enfant, et le garçon est dans l’obligation d’aller “s’entraîner”. Le capricieux enfant qu’il est doit suivre les conseils de sa mère, ainsi que montrer son respect à son égard.

Avec réticence, le petit Kanon suit obéit à sa mère, et la suit jusqu’au terrain d’entraînement. Des lunettes de soleil sur le nez, protégeant ses yeux de l’intensité des rayons lumineux, il commence bon gré mal gré les exercices indiqués par sa maman. Kanon est doué, c’est un fait, alors pourquoi se priver de ce talent? Ce serait idiot. De plus, cela permettrait de le discipliner un peu : certains le trouvent beaucoup trop “marginal” voir “indiscipliné”, il doit rentrer dans “la norme”.

Il doit devenir fort, pour survivre à ce qu’il se passe en dehors du clan.

***

Allongé sur le divan, le père de Kanon est mal en point. Grièvement blessé lors d’une bataille, ce dernier est recouvert de bandages et de baumes divers. Cela fait plusieurs semaines qu’il est ainsi étalé dans son lit : jamais il n’y est resté aussi longtemps. Kanon s’en inquiète, sa mère est méconnaissable, le traitant comme s’il était fait de dentelle. Que peut bien craindre mère, pour changer brusquement son comportement à l'égard de son fils unique ? La mort ?

Le jeune Kanon, alors âgé de onze ans, entre dans la pièce. Comme il en a pris l’habitude depuis quelques jours maintenant, il passe voir son père juste avant d’aller s'entraîner sous la supervision de sa génitrice. Seulement, cette dernière semble de plus en plus négliger ce qu’elle considérait, encore quelque temps plus tôt, comme d’une importance capitale. Cela aurait dû rendre l’enfant joyeux, lui qui détestait tant les exercices auxquels il devait s’adonner, mais son esprit est fort mécontent. Mère ne s'intéresse plus à lui, et il en est très attristé.

Kanon salut son père. Il s’approche lentement du convalescent, ne semblant pas savoir comment se comporter avec lui sans le vexer. Au vu des lésions corporelles, son père ne pourra plus être ninja, au plus grand damne du garçon. Même le père ne s’y fait toujours pas. Être shinobi a une signification particulière pour tous les deux, surtout le jeune Kanon: c’est l’un des rares liens qu’il a avec son géniteur. C’est pourquoi Kanon s’applique corps et âme à la pratique des arts shinobis: il veut faire ce que son père ne peut plus faire. Peut-être qu’ainsi, sa mère retrouvera son état normal. Cela devient presque dérangeant : elle semble couver son fils telle une poule couve ses œufs, l'étouffant par cette étrange marque d’affection dont il n’ a pas l’habitude.

Kanon en est persuadé, sa mère ne l’aime plus comme avant, il est sans doute trop faible. Il doit donc devenir plus fort, pour qu’on ne soit plus un poids lourd pour sa famille.

—Peux-tu m’apprendre à être un shinobi, papa ?


Un acquiescement. Un sourire. Kanon apprendra auprès de son père, désormais. Et ce n’est pas parce que ce dernier ne peut plus être ninja qu’il n’a pas la capacité d’instruire son fils au sujet des shinobis.

***

Aburame, Akimichi, Senjû, Yamanaka, Inuzuka, et Nara. Voilà des noms qui sont plus que familier à Kanon, et pour cause : ils sont à l’origine du fondement, avec la participation de son clan, du village caché de la feuille, Konoha. La guerre, présente depuis sa plus tendre enfance, est enfin terminée. Il n’a jamais bien compris pourquoi elle a commencé, ni pour quelles raisons exactement, elle s’est terminée, mais il ne s’y intéresse pas. Sa mère l’a écarté le plus possible des conflits pendant de longues années, ne voulant pas que son cher enfant y soit confronté. Le résultat ? Hyûga Kanon.

Le village construit, lui, comme beaucoup d’autres sont devenus des ninja de Konoha. Passant l’épreuve des Genins avec succès, il se voit ouvrir les portes de la voie du shinobi avec soulagement. Être un ninja, ce n'est plus que son devoir, dicté par sa mère, mais c’est une volonté. Sa volonté. Son choix.

Très peu de temps après, il devient Chuunin.

A suivre...


Derrière l'écran



Pseudo : Arwing
Âge : 17 ans
Comment avec-vous connu le forum ? Par notre cher ami Google!
Que pensez-vous du forum ? Très joliment sympathique et chaleureusement accueillant!
Quelle est votre disponibilité ? 2j/7 au minimum, dans le cas contraire, j'aime bien prévenir de mes absence, histoire de prévenir mes partenaires RP. Wink
Autre chose ? Dites ce qui vous passe par la tête
Code de validation: Chaton approuve ce code ! Nahaah!
©️ Ju de Never-Utopia


Dernière édition par Hyûga Kanon le Ven 2 Déc - 23:11, édité 1 fois
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hyûga Kanon, lorsque les couleurs ne sont plus! | 100%   Ven 2 Déc - 21:52
Hey, bienvenue sur Shinobi Origin ! o/
J'pensais pas qu'on pouvait déjà trouvé SO depuis google, c'est plutôt un bon point :D

Kanon, le nom d'une déesse, j'trouve que ça va super bien à ton personnage (Même si y'a pas tout pour l'instant) !



J'ai hâte de allumer la lumière de te compter parmi nos collègues de Konoha ! :D
Bon courage pour finir ta présentation, n'hésite pas à venir vers nous si tu as la moindre question. =)

_________________
XP : 272
Messages : 53
avatarKonohajin
Hyûga Kanon
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hyûga Kanon, lorsque les couleurs ne sont plus! | 100%   Ven 2 Déc - 23:17
Hey!

Yamanaka Rei> Oui, il me semble avoir trouver le forum dans les méandres d'internet. Après, je ne sais plus comment j'ai fais...Et la lumière ne m'attire pas trop, alors si tu pouvais baisser l’intensité de l'accueil si lumineux, tu serais un amour! <3

Bref, je viens de terminer ma fiche! J'espère avoir respecter toutes les contraintes et les consignes imposées par le forum. ^^
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hyûga Kanon, lorsque les couleurs ne sont plus! | 100%   Ven 2 Déc - 23:42
Yo ! :D

Alors alors, après relecture, et révisions de mes cours de SVT, tout me semble bon !

Voire le Yuukan en noir et blanc, pauvre petit !
En tout cas, j'aime beaucoup le personnage, et ses réactions exacerbées et sa sur-sensibilité, j'pense que ça peut rendre vachement intéressant à exploiter en RP.

(En plus, il est tout mignon *^*)

Bref, te voilà validé Chûnin de rang B ! Et ta première mission ici sera de faire ta FT, et de te lancer dans le RP ! Histoire qu'il sorte un peu prendre la lumière ce petit =)
Bon RP sur Shinobi Origin !

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hyûga Kanon, lorsque les couleurs ne sont plus! | 100%   
 

Hyûga Kanon, lorsque les couleurs ne sont plus! | 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toutes les eaux sont couleur de noyade. [PV Aélis]
» De quelle couleurs sont vos yeux?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Amorce :: Présentations des Personnages :: Présentations Validées-