AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Une équipe improbable [F.T K. Okita / C. Katsuko / S. Reila]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2
XP : 189
Messages : 47
avatarSunajin
Saejima Reila
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une équipe improbable [F.T K. Okita / C. Katsuko / S. Reila]   Dim 18 Déc - 15:11

Rin - Okita - Katsuko - Reila.

Une équipe improbable

Vous avez tous les trois lamentablement échouées au test d’admission... Ces mots résonne dans ma tête sans cesse, j'essaie de chercher de trouver ou est-ce que j'aurai pu échouer, mais je ne trouve pas, c'est pire qu'un casse tête tout ça. Mon cœur bat de plus en plus fort, j'ai le souffle court, comme une envie de crier, de pleurer, de hurler tous ça en même temps. C'est de la colère envers moi-même de la tristesse qui se mélange, tous ces émotions qui me submerge sans fin. Une boule au ventre, je déglutit difficilement, j'essaie de remettre mes idées en place, nous devons nous battre pour avoir Monsieur Hoshi comme Sensei. Je me demande bien pourquoi. Chacun notre tour nous devons défendre nos intérêts, pour assurer notre futur. Mes deux coéquipiers se lance dans le sujet avant moi, tout d'abord celui qui est fan des cookies et je dois bien dire, que si je n'étais pas déjà assise sur une chaise mon postérieur se serait bien trouver sur le sol juste après ces paroles. Il ne voulait pas se battre, il me laisser sa place sans même vouloir se défendre, j'avais les yeux grand écarquiller, je n'irais pas jusqu'à avoir les larmes aux yeux mais presque.

Ensuite viens au tour de l'autre folle et oui c'était bel et bien le cas, elle était tout à coup devenue hystérique, elle manqua même de casser la table ou elle était installer, il faut que je me note dans un petit coin de ma tête qu'il ne faudra jamais la mettre en colère contre moi. Elle accusa Monsieur Hoshi de mentir, que c'était impossible que nous soyons tous recalé. Je me demande vraiment pourquoi elle tiens de tel propos face à notre Sensei. Je secoua la tête de gauche à droite, tout en laissant un soupir sortir d'entre mes lèvres. Et c'était maintenant à mon tour de prendre la parole. Je me leva d'ou j'était assise, je me racla la gorge et pris enfin la parole.

-Alors pour commencer, je ne sais pas si je dois te dire merci ou pas Kousa pour tes paroles, mais je pense tout de même que tu devrais te battre pour ta place, ce n'est pas parce que Sensei à une préférence pour moi qu'il faut abandonner pour autant. Ensuite, Chinoike, je ne vois pas pourquoi tu te met dans un état pareil et que tu dit qu'il ment sinon pourquoi nous serions en train de faire cette conversation ? Franchement je ne vois pas du tout pourquoi tu tiens de tel propos et t'énerver comme ça ce n'est pas du tout très malin de ta part. Tu crois sincèrement, qu'il pourrait te choisir alors que tu met ses propos en doute ? C'est tout bonnement pathétique cette réaction...

Je me tue pendant quelques petites minutes qui semblait interminable, je pense que Chinoike doit être remonter contre moi maintenant. Je détourna mon regard de mes interlocuteur pour les poser ensuite sur Monsieur Hoshi, je lui adressa un petit sourire en coin de mes lèvres, pris une grande inspiration maintenant il était tant pour moi de me vendre, pour qu'il soit mon Sensei.

-Sensei Hoshi, je ne sais pas pourquoi vous avez une préférence pour moi et franchement je tiens à le découvrir, si je devais me vendre pour être votre élève, je ne sais pas du tout comment je m'y prendrais, en fait je ne sais pas comment m'y prendre tout court c'est peu être ironique. Je ne sais pas pourquoi je dois faire ça mais si je dois le faire alors je le ferais. Donc voilà, contrairement à ces personnes présente ici, j'ai moins d’expérience et en l’occurrence être votre élève me permettrais sans nul doute d'augmenter mon potentiel au combat, je sais qu'avec vous j'apprendrais beaucoup de chose, voir même plus que mes deux collègues, enfin si je peux les nommé ainsi.

Je déposa mon regard rapidement sur Kousa et Chinoike tout en leur adressant un petit sourire en coin de mes lèvres, je reporta mon regard sur le Sensei.

-Ensuite je peu tout aussi vous dire que je suis bien déterminée à être une grande ninja de renom et si pour ça je dois évincer la concurrence je ne me gênerais pas une seule seconde, je peux vous dire aussi que je suis une personne qui apprend vite. Je ne suis pas une personne à problème, donc ce n'est pas avec moi que vous en aurez.

Et sans doute pas aussi avec Kousa, me dis-je à moi-même. Je laissai un soupir sortir d'entre mes lèvres, je sais très bien que je ne suis pas une personne facile à vivre et surtout à comprendre, je suis un paquet de nœud sans fin, mais si j'arrive à surmonter ça, le fait d'être au pied du mur pour me battre, pour avoir de quoi évoluer il faut que je fasse tellement de sacrifice, j'en ai déjà fait tellement que je ne peu abandonner maintenant.

-Maintenant, je pense que j'ai dit ce que j'avais à dire et donc je vous laisse à votre jugement et je me tiendrais prête à accepter votre jugement quel qui soit.

Je lui adressais un dernier sourire laissant un soupir de soulagement sortir d'entre mes lèvres tout en reprenant place sur ma chaise les yeux rivé sur ma table, je me sentais bien intérieurement, maintenant que certaine chose était sortis de mes lèvres.


_________________

Team Tenshû : Le châtiment du Ciel:
 
XP : 0
Messages : 191
avatarSunajin
Hoshi Rin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une équipe improbable [F.T K. Okita / C. Katsuko / S. Reila]   Dim 18 Déc - 17:41
La réponse d’Okita ne me surprit guère. J’avais en face de moi un véritable altruiste, presque idéaliste, essayant de faire de son mieux pour faire le maximum de bien et plaire à tout le monde. Hélas, dans notre monde, à force d’essayer de plaire à tous, on finissait par ne plaire à plus personne. Nous étions dans une société particulièrement machinéen, différenciant le bien du mal… Un camp d’un autre camp. Il n’y avait que dans de rares occasions, un juste-milieu qui nous faisait cruellement défaut.

J’avais remarqué que mon annonce avait eu particulièrement effet sur Katsuko. D’ici, je pouvais clairement sentir une colère virulente, assoiffée de chaos et extrêmement proche de la haine, monter en elle, tel de la lave dans un volcan entrant en éruption. Sans surprise, elle allait être l’élément “dure” du groupe, que j’espérais pas trop perturbateur… Elle explosa violemment la pauvre table innocente, expulsant un petit flot de sang, qui tomba juste à mes pieds.

Puis, elle relâcha un rire hilare, tel une bipolaire dans une pleine phase maniaque, avant d’annoncer que tout cela n’était qu’un bluff. Crise paranoïaque ou vraie sens de l’analyse ? Il était difficile de savoir si sa réponse était le fruit d’un délire, ou d’une réelle capacité à prendre du recul sur une situation, et à en déduire un raisonnement logique. Au vu de sa réaction, il était probable que ce soit un peu des deux. Je restais toutefois silencieux, attendant d’avoir la réaction de Reila.

Pour ce troisième vilain petit canard, la réponse était bien plus vicieuse que l’on pouvait le croire. Son petit sourire, son discours respectueux mais instillant une certaine provocation, j’avais presque eu l’impression de voir un serpent parler. Ne laissant aucune possibilité d’attaque légitime, mais passant un message fort, il s’agissait là d’un discours de diplomate aguerris, ou de peste vétéran de la guerre de l’hypocrisie. Dans les deux cas, la ruse était la boussole qui dirigeait son discours, afin d’atteindre son but : devenir mon élève. Peut-être avait-elle moins d’expérience, mais elle savait user d’un discours rusé pour atteindre son but, bien qui lui manquait encore un peu d’expérience pour bloquer ses émotions, afin de ne pas paraître déstabiliser.

    « Tu as raison, Katsuko. Ce n’est pas un discours de quelques minutes qui pourrait changer quelque chose. J’ai menti sur ce point : vous avez réussi l’épreuve écrite de l’examen. Hors, il s’agit ici d’une épreuve à part entière pour devenir des Genin. Ce petit entretien oral me permet de tester vos réactions et votre capacité à partir en mission. Inutile de dire que, sans mon approbation, vous vous coltinerez à faire les courses pour les personnes âgées, chercher des chats perdus et faire de la garderie d’enfant ou d’établissements… Jusqu’au rattrapage de l’année prochaine, bien sûr. »


Je pointais la pauvre table, victime de la fureur de la Chinoike.

    « Mais comprends que, si tu brises le cou à un civil “fragile” juste parce qu’il te contrarie, tu ne pourras pas lui racheter sa vie. Tu vas simplement rendre le sort de notre mission aussi enviable que celle de cette petite table, pauvre victime de ton incapacité à contrôler tes émotions… Malgré une certaine capacité d’analyse. Ce qui te sauve de l’élimination à l’examen. »


Et en plus, tu as failli salir mes bottes… Mais cette précision serait inutile. Je tournais mon regard vers Okita.

    « Okita, ta capacité à te mettre en retrait pour tes camarades est un bon signe d’esprit d’équipe. Mais abandonner dès la première difficulté n’est pas quelque chose de bien pour un ninja. Notre métier est un métier difficile, et plus tu augmenteras dans la hiérarchie, plus la difficulté sera ardue. Réussir ta mission est quelque chose d’important, car même si tu pourras en réussir d’autres, celle-ci est unique en soit. Et il n’y a généralement pas de deuxièmes chances. Mais tu es sur la bonne voie pour devenir un très bon coéquipier, ce qui augmente significativement le taux de réussite et la capacité de rester en vie de l’équipe. »


Mon regard croisa directement après Reila.

    « Il est vrai que tu n’es pas celle avec le plus d’expérience, mais la capacité à le reconnaître est primordiale chez un Ninjas. Tu connais la hiérarchie, et tu sembles avoir déjà conscience que l’expertise d’un ninjas ne se mesure pas à son âge, ni à son apparence. Ton discours est celui qu’on attend d’un Ninjas débutant, mêlant respect de la hiérarchie, diplomatie, ruse, sans toutefois perdre ton objectif de vue. Tu restes difficilement attaquable, tout en laissant apercevoir quelques menaces dissimulées grâce aux formes que tu emploies. Ce sont des qualités qui seront très précieuses en mission… Mais attention à ne pas devenir arriviste et avide de pouvoir, cela pourrait te mener sur des terrains dangereux… Enfin, je veillerais à faire le nécessaire pour que cela n’arrive pas. »


Je croisais les bras.

    « Pour m’a part, voici comment je vois les choses… Je suis bien évidemment ici pour vous former en tant que chef d’équipe, mais comme son nom l’indique… Nous sommes avant tout une équipe. Les qualités des uns doivent combler les défauts des autres, et bien que je vais prendre la majorité des décisions, je dois savoir si je peux compter sur vous comme des ninjas à part entière, ou comme des gosses ne sachant pas se contrôler, ou agir avec discernement. »


Je concentrais mon chakra dans mes mains. Une flamme chakratique se forma, avant de laisser voir trois anneaux apparaître et léviter dans cette flamme de chakra. En y faisant attention, on pouvait y voir de nombreux détails, avec un symbole différent pour chacun. On pouvait y voir un soleil pour Okita, la foudre pour Katsuko, et le brouillard pour Reila.

    « Voilà le symbole de l’équipe “Tenchû”, le Châtiment du Ciel. En acceptant de porter cet anneau, nous serons liés, pour le meilleur comme pour le pire. Comme le ciel, nous sommes indivisibles. Le soleil illumine et réchauffe notre humanité, et nous protège de nos ennemis. La foudre frappe juste et fort, terrassant l’adversité. Le brouillard se camoufle, ruse, pour piéger ses ennemis, sans jamais se révéler. Chacun d’entre vous et libre d’accepter cet anneau et recevoir mon enseignement, ou partir et tenter sa chance l’année prochaine. »


Je prenais une pause, avant de reprendre

    « Mais si vous acceptez, alors nous mettrons en commun nos atouts afin de devenir les meilleurs ninjas de Suna. Je dirigerais cette équipe, et ferais le nécessaire pour vous transmettre tout ce que je sais. De même, je suis certain que j’apprendrais beaucoup de vous. Ce que je demande en échange, c’est le respect nécessaire au bon fonctionnement de l'équipe, ce qui passe par l'obéissance et le respect de la hiérarchie, et aussi la capacité à remettre ce que vous pensez savoir en question. À vous de juger si vous êtes, oui ou non, apte à porter cet anneau, avec tout ce que cela implique. Si c'est le cas, je vous invite à récupérer votre anneau et à le passer à votre doigt. Il est en chakra, il s'adaptera. »

_________________

OST:
 


XP : 331
Messages : 97
avatarSunajin
Kousa S. Okita
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une équipe improbable [F.T K. Okita / C. Katsuko / S. Reila]   Dim 18 Déc - 19:43
Okita resta assis tranquillement a donc écouter les paroles de tout le monde. Ce qu'il entendit en premier le fit relativement tilter. Katsuko s'avéra quelqu'un de très fier et ayant le sang très chaud. Ainsi, elle ne comprenait pas comment quelqu'un pouvait se mettre de côté et abandonner ses intérêts personnels pour les autres. A ce moment-là, il aurait bien balancer un "dans ce cas qu'est-ce que tu fous chez les ninjas connasse" mais bon, il n'en fit rien. Sans doute en soit bien trop peu atteint par ses propos comme quoi en gros, Okita était un lâche pour faire quoi que ce soit.

Ce fût ensuite le tour de Reila et à vrai dire, elle était étonnante. Juste après elle aussi insisté sur le fait que le Kousa avait soit-disant juste abandonné, ce qui répété pour la deuxième fois consécutive fît moins plaisir, la petite dame montra finalement son vrai visage. Ainsi, elle était capable d'évincer les autres pour arriver à  ses fins asns aucun remord. C'était pas très beau cette manière de penser franchement. Elle était totalement opposé à celle du manieur de sable en fait. Décourageant. L'effeminé avait cru reconnaître quelqu'un qui lui ressemblait un peu en cette fille mais il allait repenser son jugement en fait. Enfin, même si c'était vrai que c'était encore trop tôt pour se faire une vraie idée de la personnalité profonde des autres membres de l'équipe.

Après ça, Rin reprit lui-même pour faire un petit point personnel en décrivant tout les défauts et qualités des différents genin. Pour le coup, sa manière de penser était quand même réfléchit, c'était vrai. Il avait facilement déceler les failles de tout le monde pour les reprendre. Seulement lui aussi ne manqua pas de signaler au mécheux qu'il ne fallait pas abandonner une mission ou en face de la difficulté. Ça fleurait bon les paroles dans le vent. C'était un conseil judicieux certes, mais pas vraiment adapté selon Okita. En quoi avoir céder sa place était un signe de lâcheté ? Il avait juste décider de faire ce qui fallait pour permettre à ses camarades d'avancer et ainsi, il avait juste agit dans l'intérêt de ces derniers. Selon lui, c'était plus du courage que de se sacrifier pour que les autres n'ait pas à "perdre" en réduisant les possibilités des deux d'être disqualifié du concours.

Enfin bref, grand bien leur fasse de croire qu'être égoïste était mieux, ça ne changerait pas Okita pour autant et c'est juste avec un air songeur qu'il allait donc enfiler son anneau en espérant qu'un jour, ils comprennent que l'excentrique avait fait ça pour beaucoup de choses, mais certainement pas par lâcheté ou par volonté d'éviter la difficulté. Il avait subit tellement d'épreuves dans sa vie en n'abandonnant jamais que l'écho de ces mots était en soit une insulte à ses oreilles.

C'est ainsi qu'après ça, il allait quand même lancer une bref phrase sur son ressenti par rapport à tout ça, tout en essayant de ne froisser personne.

"- Je ne tiendrais qu'a dire une seule chose, même si je peux vous assurer que je ferais de mon mieux pour l'équipe. Si j'ai décider de laisser ma place, ce n'est pas par volonté d'abandonner mais surtout car je voulais bien faire pour qu'au moins l'une de vous deux ai la place. Alors je demanderais juste que vous ne me cataloguiez pas si rapidement comme quelqu'un de lâche. "

Il allait ensuite retourner son regard vers son nouveau professeur, voulant aussi commenter ce qu'il avait dit en insistant encore plus sur le fait qu'il pensait Okita capable de renoncer à la moindre occasion mais finalement, il allait se raviser, ne voulant pas casser l'ambiance. Au pire ils verraient bien. Puis en plus, vu comment il était souvent juger par rapport à sa manière d'être il n'était pas à ça près et c'est donc après avoir repris une mine sereine, loin des jugements dont il n'avait au fond pas grand chose à faire qu'il reprit sa place en attendant la suite des événements.

_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une équipe improbable [F.T K. Okita / C. Katsuko / S. Reila]   Dim 18 Déc - 23:36
Katsuko n'en revenait pas, elle était réellement étonnée par la réaction de Reila. "Mais enfin, ce n'est pas parce que le professeur me préfère que tu dois abandonner Kousa voyons ! Ressaisis toi !". C'était magnifique ! Une telle fourberie fit scintiller les yeux de la Chinoike. Elle continua sa tirade en se moquant de Katsuko. Elle ne comprenait pas sa réaction. C'était normal dans un sens. Ils n'étaient pas dans sa tête. Ils ignoraient ce qu'elle craignait, et c'était tant mieux. Ils ne devaient pas savoir, ça ne les regardait pas. Ça ne regardait qu'elle après tout. La jeune fille qui avait d'abord paru peu sure d'elle était désormais lancée dans un stratagème sournois au possible qui plut beaucoup à Katsuko. C'était vraiment magnifique ! Magique presque ! Elle en demeurait admirative. Sa nouvelle partenaire continua ensuite en s'adressant au professeur, promettant qu'elle apprend vite et qu'elle serait courageuse. Vraiment, Katsuko en était très amusée, d'autant plus lorsqu'elle la vit se retourner pou leur faire un sourire en coin, les narguant, pensant être la seule qui passerait après un échange pareil. Il n'en demeurait pas moins évident pour Katsuko, qui s'en amusait d'autant plus, que le sensei était en plein bluff pour les faire réagir, et il avait très bien réussi son coup. Elle termina sa tirade par une déclaration de soumission au choix du sensei. Comme si elle avait le choix ! Elle était vraiment des plus alléchantes désormais, bien loin de la loque qu'elle avait montré jusque là !

       Le professeur prit ensuite la parole, enfonçant une porte ouverte en confirmant les dires de la vampire. Il lui fit cependant la morale juste après, ce à quoi elle acquiesca sans répondre, parfaitement consciente à quel point elle s'était emportée pour rien. Son sang était parfois incontrôlable et elle allait devoir faire des efforts rapidement si elle ne voulait pas qu'il fasse remonter de mauvaises informations à son père. Si jamais il l'avait décidé inapte, elle ne s'en serait probablement pas sortie. Ou pas indemne dans le meilleur des cas. Il continua en félicitant Okita pour son abnégation, en lui rappelant de ne pas trop l'être. Évidemment. Il termina par féliciter également Reila pour sa sournoiserie, littéralement. Et il avait bien raison. Elle avait très bien joué son coup cette fois-ci. Il conclut ce discours sur leurs réactions en relançant une dernière petite pique qui était adressée à la vampire, ce qui arracha un léger sourire à la façade de marbre qu'elle avait reprit au début de son discours. Il leur proposa finalement à chacun un anneau fait de chakra pour montrer leur appartenance à l'équipe. Ce professeur lui plaisait bien qu'elle le trouve un peu jeune, et Reila lui était désormais très attirante. Elle accepta, pensant également à une autre raison qui l'empêchait totalement de dire non.

       Se redressant et s'écartant légèrement de la table cassée, Katsuko tendit le bras vers son anneau, celui marqué du symbole de la foudre, et projeta un fin lasso de sang qui sortit de sa manche pour aller attraper la bague et la ramener dans sa main. Elle la glissa ensuite à son indexe droit sans le moindre mal, montrant aux autres son acceptation, avant de le voir s'adapter pour tenir un peu mieux. Le sensei avait terminé son discours sur une note d'encouragement et de sermon à la foi, leur promettant réussite s'ils l'écoutaient et le respectaient. La petite Chinoike verrait bien avec le temps comment se déroulerait cette aventure en équipe, peu sûre de ses relations avec Kousa Okita pour le moment cependant. Ce dernier rouvrit la bouche pour signaler qu'il n'était pas un lâche, ce dont l'adolescente au corps enfantin n'avait pas douté, le trouvant plutôt bien trop abnégationiste pour penser se sacrifier ainsi. Elle attendit finalement de voir la réaction de Reila, la dernière de l'équipe, son anneau au doigt.

_________________
XP : 189
Messages : 47
avatarSunajin
Saejima Reila
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une équipe improbable [F.T K. Okita / C. Katsuko / S. Reila]   Dim 18 Déc - 23:55

Rin - Okita - Katsuko - Reila.

Une équipe improbable

Le regard de Katsuko venait de changer vis-à-vis de moi ainsi que celui de Okita, un regret se ft sentir dans le mien, les parole du jeune homme me fit ravaler ma fierté, j'avais dit ce que je voulais dire, mais dans un autre sens ce n'était pas vraiment ce que je voulais dire, je ne voulais pas dire que c'était un lâche loin de là. Maintenant le mal état fait et ne pourrai en être autrement.

Le Sensei nous dit alors que nous avions réussi son test, ce qui m'arracha un petit sourire, bref et rapide ensuite à l'aide de son chakra il fit apparaître des bagues qui nous lierais coéquipiers à tout jamais. Mes yeux se posa sur ces fameuse bagues et Rin nous dit alors ce à quoi elle correspondait, une pour chacun de nous le soleil pour Okita, la foudre pour Katsuko et le brouillard pour moi-même. Je trouvais que cela nous correspondaient parfaitement.

Je me leva de ma chaise pour venir prendre la bague en question et la déposer sur mon pouce droit, la bague se serra doucement sur celui-ci, se déposant parfaitement sur mon pouce. J'eu un plus grand sourire au lèvres puis, je me tourna vers Okita et Katsuko, je pris une inspiration avant de prendre la parole.

-Félicitation à vous ! Et désoler si j'ai pu paraître un peu brutal dans mes propos et dès aujourd'hui je vous fait le sermon de faire de mon mieux ne pas vous gêner et surtout pour arriver à votre rang aussi vite que possible.

Je leur dit cela tout en les regardant l'un et l'autre un sourire poser sur le coin de mes lèvre les doigts de ma main gauche venaient jouer avec ma bague situer sur mon pouce droit.


_________________

Team Tenshû : Le châtiment du Ciel:
 
XP : 0
Messages : 191
avatarSunajin
Hoshi Rin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une équipe improbable [F.T K. Okita / C. Katsuko / S. Reila]   Mer 21 Déc - 20:37
Chacun récupéra sa bague, lançant sa petite punchline d’excuse ou de justification. Voir, une petite démonstration des capacités pour certains. Où plutôt certaine, vu qu’il s’agissait ici de Katsuko. Comme cela n’était… Pas étonnant. Enfin, ce n’était pas grave, ils étaient désormais mes élèves, et j’espérais avoir été assez clair des conditions d’appartenance à l’équipe.

Une fois cela fait, le chakra des bagues s’adapta à la signature de chakra, et le physique à la taille du doigt de chacun. Bien, il était temps de dire au revoir, et à demain pour la première mission.

    « Nous avons fini pour aujourd’hui, vous avez le reste de la journée pour vous. Nous nous retrouverons demain pour une mission d’équipe de rang D ou C, en fonction de ce que nous donne le triumvirat. On se retrouve à 9h30 devant les portes du village, je vous donnerai l’ordre de mission là-bas. »


J’effectuais une mundra d’une main.

    « Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de journée ! »


Je disparaissais dans un simple shunshin, ne laissant derrière moi qu’une image rémanente de particule de chakra, se dissipant relativement rapidement. Est-ce que j’allais bosser ? Oh non, simplement flâner sur les toits de Suna !

_________________

OST:
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une équipe improbable [F.T K. Okita / C. Katsuko / S. Reila]   
 

Une équipe improbable [F.T K. Okita / C. Katsuko / S. Reila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Une équipe improbable [F.T K. Okita / C. Katsuko / S. Reila]
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Équipe Canada Junior Édition 2010-2011
» L'Équipe Staal s'impose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Vent :: Suna :: Académie-