AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
TRAQUE ▬ RANG B ▬ OSOU & KISAMEVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2
XP : 582
Messages : 128
avatarKirijin
Jûro Kisame
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: TRAQUE ▬ RANG B ▬ OSOU & KISAME   Ven 9 Déc - 21:13
Les réponses de mon camarade sont suffisante pour satisfaire ma curiosité, je n'ai pas besoin de me méfier de lui, il m'a l'air honnête, même si je ne dispose que peu de temps pour analyser les informations, l'ennemi approche, mes sens sont au aguets, le jeune Osou se faufile entre les arbres, je lui fait un simple signe de tête, restant en vue de notre adversaire, si j'offre une attaque surprise à mon camarade, alors la mission se déroulera plus facilement, je vais donc servir d'appât, aussi déroutante que l'idée puisse être, je reste planté là à attendre l'inévitable.

Cela ne met pas très longtemps à arriver, la source de chakra s'approche dangereusement de moi, à une vitesse qui ne me laisse qu'à peine le temps de réagir, je me tourne vers la menace et voit débouler la bête, un immense guépard d'au moins 2 mètre au garrot, il se jette sur moi d'un bond rapide, lâchant un rugissement strident, il va comme prévu, directement vers ma gorge, j'ai à peine le temps de projeter un Kunaï sur lui, qui érafle bêtement son flanc sans lui infliger le moindre dommage conséquent, que ses crocs se referment sur mon avant bras, que j'ai pu mettre en devant de ma gorge sans quoi je serai sans doute en train d'agoniser sur le sol.

Mon armure naturelle craquelle et les crocs s'enfoncent, je laisse échapper un cri de douleur alors que la bête me force au sol, je n'imaginais pas l'ennemi aussi vif, j'espère simplement avoir réussis à offrir un bon angle à mon camarade, il à beau être un humain, aucun Jûro digne de ce nom ne se sert d'un enfant comme un bouclier humain, à mon tour d'endosser le rôle de l'adulte, je grogne de douleur, mais mon visage est tout de même crispé dans un sourire nerveux, rien de mieux qu'un combat pour se sentir vivant.

J'attrape un second Kunaï de ma sacoche et le lui enfonce dans l'épaule, le sang gicle, mais l'arme n'est pas suffisamment longue pour entamer quoi que ce soit d'important, le seul réel effet de mon attaque, resserrer la mâchoire du Jûro sur sa prise, le sang gicle sur mon visage, sans doute le mien, mais cela n'a pas d'importance, la douleur est présente, mais l'adrénaline plus encore, je la sens à peine pour tout dire, mes yeux rivés dans celui du félin, comme une provocation, je souffle ses quelques mots.

"C'est tout ce que t'as ? Les Jûro sont tombés bien bas !"

Ironique, venant de ma part, mais il ne connait sans doute pas mon passé, alors cela n'a pas la moindre importance... Le reste de la mission repose sur les épaules de mon camarade.
XP : 423
Messages : 89
avatarKirijin
Ken Osou
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: TRAQUE ▬ RANG B ▬ OSOU & KISAME   Dim 11 Déc - 17:53

Le Chammadaï était indétectable. Pour se mouvoir correctement entre les arbres, entourant la zone; il avait fait attention au sens du vent, faisant en sorte qu'il aille du Jûro jusqu'à lui et non l'inverse. Cela atténuait les bruits et allait empêcher la cible de deviner sa présence à cause d'un quelconque odorat développé.

Son épée était désormais entre ses mains, son attaque sera unique et devra être parfaite. Peu de deuxième chance possible; la bestiole apparut, se saisissant quasiment dans le même temps de la gorge de son compatriote. Lequel eut heureusement le temps de se protéger! Osou souffla, écouta parfaitement les paroles du Chef; voici donc son plan. La machoire du guépard se referma brutalement sur son bras, l'odeur du sang agressa le nez du jeune Argenté qui se décida enfin à agir.

Il apparut alors dans le champ de vision de Kisame, ne le quittant pas du regard, demandant une espèce d'approbation. Sa lenteur n'était pas expliqué seulement par ça, mais en temps que chasseur, il avait développé pendant plusieurs années une foulée extrêmement légère; de plus le vent allant dans le sens contraire l'aider bien pour une grande partie du camouflage. Néanmoins son action provoquera nécessairement réaction, laquelle sera certainement violente et pourra l'envoyer immédiatement au tapis. Dans sa sacoche était préparé une dizaine de Shuriken accroché avec du câble; Osou visait plus la blessure semi-létale et l'immobilisation du suspect.

Son sabre s'éleva, n'envoyant aucun reflet de quelque lumière que ce soit de sa cible; les yeux azurés du jeune ne fixait plus que l’omoplate droite de sa cible, du côté inverse de la morsure. Son sabre s'y planta quasiment d'haut en bas, traversant certainement le poumon et quelques autres organes normalement vital. Néanmoins, le sabre eut du mal à traverser d'abord les os, blessa certainement les organes, mais ne traversa pas l'animal de part en part. « SAUTE! » Hurla-t-il, tout en prenant appuie sur le dos de l'animal qui avait relâché l'avant-bras de Kisame pour lâcher un hurlement de douleur. Plus digne d'un humain, que d'un animal, sur ce coup-là. Ses Shurikens volèrent, rencontrèrent une résistance et enroulèrent les dix câbles en acier Ninja autours de la cible, profitant encore de sa blessure surprise.

« Est-ce que cela va suffire, Kisame? » Il l'entendait, Osou le savait; il attendait sa réponse. Ses murmures étaient adressés au vent, mais bien capté par son coéquipier. Le Chammadaï déversa une grande partie de son chakra dans ce câble, ce qui équivalait à une grande quantité de technique de niveau moyen; cela avant de contrecarrer le chakra usé dans la transformation du Ninja. Des gouttes perlèrent rapidement de son front. Une si grande quantité de chakra utilisée en même temps, c'était énorme.

Spoiler:
 

XP : 582
Messages : 128
avatarKirijin
Jûro Kisame
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: TRAQUE ▬ RANG B ▬ OSOU & KISAME   Mer 14 Déc - 9:47
La douleur est terrible, il à sans doute briser un os là dedans, mais au moins, il a lâcher, merci Osou, joli coup, comme quoi, l'effet de surprise change véritablement le cours d'un affrontement, les fils commencent à absorber le chakra du Jûro, et le sabre semble enfoncé suffisamment pour être mortel, ce rebelle est foutu, du sang s'écoule de sa gueule et goutte sur mon visage, poumon percé sans aucun doute, je place mes deux pieds sous son ventre, et pousse de toute mes forces pour l'éloigner de moi, et également offrir une résistance plus grande pour que mon camarade enfonce son sabre plus profondément dans la chair de l'ennemi.

Ma main droite se referme sur un second kunaï, que j'enfonce immédiatement dans l'épaule gauche du Jûro, une blessure minime, mais une blessure de plus, je m'échappe ensuite de son emprise en roulant vers l'arrière avant de me relever, pour assister aux effets de la technique d'Osou, qui rend son apparence humaine au Jûro, petit à petit, ce dernier tente de se débattre du mieux qu'il peut, néanmoins avec des blessures comme les siennes, il faudrait être un dieu pour se mouvoir correctement.

Je remarque la grimace sur le visage de mon équipier, en effet, il ne risque pas de tenir très longtemps sous ses conditions, le Jûro me jette un regard empli de haine, le regard que l'on offre au traîtres, il doit avoir compris que son heure est venue, et il ne peut rien faire d'autre que de cracher sa frustration sur la première chose qu'il voit, je ne peut pas vraiment lui en vouloir après tout, j'aurai fait pareil.

Je m'avance brusquement vers lui, transformant ma main droite en patte d'araignée épaisse et pointue, pour le lui enfoncer dans le bas ventre, profitant de sa vulnérabilité extrême offerte par sa position, et par les techniques d'absorption de chakra de mon camarade, je lui inflige une seconde blessure mortelle, pour confirmer la réussite de la mission, le Jûro tente de cracher quelques mots, mais seulement du sang sort de sa bouche crispée par la douleur et la haine, le coup de sabre d'Osou semble véritablement efficace, nous n'aurons même pas besoin d'écouter ses dernières paroles.

Je laisse ensuite l'homme bête s'effondrer au sol, avant de le rejoindre rapidement, la douleur de mon bras me revient tout d'un coup, une fois le combat terminé, j'attrape mon membre meurtri et le soutient, grimaçant.

"Bordel, plus jamais je sert d'appât, je te jure la prochaine mission qu'on fait ensemble, on attrape un de ses fils de pute d'Uchiha et on le ligote au milieu de la clairière !"

Plus qu'a suivre les traces, trouver son dernier campement, rapatrier les caisses à Kiri, on va sans doute devoir réparer le chariot, mais la partie intéressante de la mission semble terminée, un membre immobilisé pour moi, le chakra de bien entamé pour Osou, mais au final je dirais que la mission est un succès, sur la forme, pour le fond... Eh bien, un Jûro de moins, tant pis, je ferais ce que je dois faire pour survivre quel que soit le moyen.

"Pas mal, pour un débutant, tu te débrouille plutôt bien, j'suis pas si triste d'avoir fait cette mission avec toi finalement, je t'inviterais bien à boire, mais j'suis pas d'bonne compagnie tu sais... Et après ça, mieux vaut faire profil bas si je veux pas me faire attraper par trois Jûro énervé dans une ruelle."

Je ramasse mes deux Kunaï, les nettoie et les range, puis je m'occupe de ma blessure, une attelle rapide mais efficace, qui tiendra les trois jours restant de voyage, du moins j'espère, je nettoie évidemment la plaie avant d'effectuer un bandage simple.

"On va souffler un peu, avant de se barrer d'ici hein ? La suite est le plus simple du monde, on attrape ce qu'il à chaparder, et on le ramène à la Mizukage, et ensuite on prend un peu de repos, j'pense bien que j'aurai besoin d'aller voir les médecins une petite journée avant de repartir moi..."
XP : 423
Messages : 89
avatarKirijin
Ken Osou
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: TRAQUE ▬ RANG B ▬ OSOU & KISAME   Ven 16 Déc - 1:51
La sueur perla rapidement du front de l'argenté, ses yeux migrant de la dépouille à ses Kunais. Un petit sourire orna rapidement son visage. Il l'avait fait; lui même se surprenait.

Ses forces le quittèrent rapidement, montrant qu'il avait bien tapé dans ses réserves. « Heureusement que ça a marché... » Sa famille lui avait appris à fuir dans de telles conditions, lui avait sauvé quelqu'un. Enfin, "sauvé", parce que le vieux l'avait bien voulu. Osou était certain que le grisâtre cachait bien son jeu. Ses forces en dehors, son fessier se retrouva allongé dans le près. « Oui, soufflons. Mais j'vais fumer donc mets toi à l'inverse du sens du vent. » Lui dit-il simplement, trop épuisé pour penser à quoi que ce soit d'autres.

« Oh tu sais, la "pas très bonne compagnie", j'connais. Donc bon, ça m'étonnerait que t'es le niveau de cette compagnie. » Lui balança-t-il avec un sourire, armé de son innocence, certainement balayée, après cette acte effronté qu'il avait eu; d'éliminer un des frères de son compagnon.

« J'ai presque envie d'profiter d'la nature quelques temps, mais vu ta blessure, j'suis pas sûr de pouvoir prendre ce luxe... » Murmura-t-il simplement... Il attendait le signe de la reprise de la mission.
XP : 582
Messages : 128
avatarKirijin
Jûro Kisame
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: TRAQUE ▬ RANG B ▬ OSOU & KISAME   Ven 24 Fév - 19:21
« Heureusement que ça a marché... »

Je tenais mon bras, la douleur était vive, ce salopard de bestiaux m'avait bien amoché, et il bougerait sans doute pas pendant quelques semaines, ouais, heureusement que ça à marché gamin... Heureusement que je suis capable de faire des plans correct, sans quoi la Mizukage aurait déjà eu ma tête sur une putain de pique à l'entrée de Kiri, pour l'exemple.


« J'ai presque envie d'profiter d'la nature quelques temps, mais vu ta blessure, j'suis pas sûr de pouvoir prendre ce luxe... »

En effet, le luxe n'était pas là, et puis je n'avais tout simplement pas envie de rester là, à côté du cadavre d'un de mes cousin, un de mes frères, tué par mes propres mains... Sans un mot je commence à remonter la piste du guépard, laissant Ken Osou derrière moi, je n'entend ni ses interrogations, ni ses plaintes, qu'il reste et qu'il fume, qu'il se crève avec sa clope pour tout ce que j'en ai à foutre... La vue du cadavre me rend malade, c'est trop tard pour les regrets, mais je n'arrive pas à m'en débarrasser... Qu'est-ce que j'ai fait...

La piste remonte sur plusieurs heures, parfois en forme animale, d'autres fois en forme humaine, le guépard à longuement vadrouiller dans la zone, une zone circulaire autour d'une petite grotte à flanc de montagne qui lui servait de planque, sans doute pour prendre par surprise tout ceux qui passaient dans la zone, par hasard ou pas... J'entre donc dans l'endroit après avoir vérifier qu'il n'y avait que ses traces autour, et que le lieu était bien vide, puis, auprès d'un campement rudimentaire, 4 caisses lourdes marquée du sceau de Kiri, fermée...

La curiosité me pousse presque à les ouvrir, mais je me dit qu'il ne vaut mieux pas prendre plus de risque que je n'en ai déjà prit, alors j'empile le butin, en fais passer une partie à mon camarade, et me dirige sans le moindre mot vers Kiri...

Je reste muet tout le long du voyage, les trois jours que cela prend, pas un mot ne sors de ma bouche, aucune intervention, aucune réponse aux interrogations de mon coéquipier, juste des regards incroyablement mauvais et amer lorsqu'il insiste trop, comme pour l'avertir que je n'hésiterais pas une seconde de plus s'il continue de me les briser... Je veux du calme, je veux du silence, je veux retirer l'image de ce Jûro de mon esprit... Mes nuits sont hantée par ce cadavre, et les cauchemars qui s'ensuivent sont terrible.

Je me vois souvent, dans une ruelle de Kiri, entouré par des membres de mon clan, pointant du doigt le traître que je suis, m'attrapant, et m'emmenant dans une salle ou la torture dure une éternité, où ils me font payer pour tout ce que j'ai fait, pour mes services envers la Mizukage qui les à réduit en esclavage, qui leur à prit leur clan, leur terre, leur fierté et leur liberté.

Chaque fois je me réveille, impossible de nettoyer ce sang sur mes mains, j'ai enfin rejoint cette guerre que j'ai si longtemps évité... Inconsciemment, j'ai choisit un camp, et il va être incroyablement complexe de le quitter à présent.

Je me dirige d'un pas sûr vers les quartiers de la Mizuakge, le colis encore en notre possession, puis j'annonce à Osou qu'il se chargera d'effectuer le rapport... Nous entrons dans les bureaux, et je plie le genoux, laissant à Osou l'opportunité de détailler le déroulement de la mission, et notre succès, à la Ninja la plus puissante de tout le Yuukan.
XP : 423
Messages : 89
avatarKirijin
Ken Osou
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: TRAQUE ▬ RANG B ▬ OSOU & KISAME   Sam 25 Mar - 15:09



Qui était la réussite de cette mission? Kisame, l'appat? Qui s'était certainement servi de son expérience afin que la première expérience de leurs adversaires ne soient pas mortels. Osou? Ses qualités afin d'attaquer dans le dos de son adversaire et ainsi se servir pleinement du sacrifice de son compagnon? Leurs duo? Certainement, mais Kiri  ne validait que rarement le travail d'équipe, la puissance et la réussite étaient personnelles, enfin... De ce qu'il en avait retenu.

Néanmoins, comme le jeune garnement s'y attendait, le Jurô ne vécut pas l'assassinat d'un membre de sa famille aussi bien que ça. Osou priait clairement pour que cela ne lui arrive jamais, d'éliminer une personne plus ou moins proche. Aussi de devoir le faire ainsi, sur un ordre; mais la Mizukage ne devait pas avoir d'autres opportunités pour envoyer ainsi le Jurô combattre un membre de sa propre famille.

Enfin, cela, c'était sa conscience de jeune ninja qui vient à peine d'arriver dans le monde sans coeur des Shinobis. A côté de ça, Osou ne put pas prendre une pause beaucoup plus longue; les blessures de Kisame ne devaient pas être à ce point douloureuse puisque celui-ci ne tarda pas à se mettre sur les traces de son compagnon.

Le Chammadaï était moins doué que son compagnon sur cette traque, en effet, qui de mieux que le Jûro connaissait les méthodes d'un membre de sa famille de déplacement? En effet, les transformations certainement continuelles afin de brouiller les traces devaient être compliqués à suivre et à comprendre... Pour quelqu'un comme Osou du moins qui n'imaginait pas qu'un tel clan existait.

Le retour se passa sans plus d'encombre, Osou et ses maigres bras devant porter des caisses d'équipements alors que le sien lui est déjà trop lourd. Heureusement que le chakra existait, même si à la base, le Chammadaï doutait que celui-ci dû être utilisé de cette façon.

Rapidement face à la Mizukage, le Chammadaï dû clore, pour la première fois, une mission. Il raconta alors leurs méthodes d'approches de la bestiole, la méthode pour finir celle-ci et le nombre de caisse de matériel retrouvé. Je conclus finalement que la mission a été exécutée sans difficulté majeur, que notre stratégie de base a fonctionné comme on le souhaitait.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: TRAQUE ▬ RANG B ▬ OSOU & KISAME   
 

TRAQUE ▬ RANG B ▬ OSOU & KISAME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Demande de rang spéciaux
» Demandes de rang
» Demandez votre rang de padawan!
» [Banniere]Createur de bannieres/rang de guilde.
» Charte du Brigandage et de la Traque au Poitou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays de l'Eau :: Kiri :: Forêt de Brume-