AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Nara Sakura | La Guérisseuse de l'Ombre | L'Ombre ColoréeVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Nara Sakura | La Guérisseuse de l'Ombre | L'Ombre Colorée   Mer 7 Déc - 22:36
Sakura Nara


Présentation




Origine de l'avatar : Saber ~ Fate/Zero
Identité : Nara Sakura
Surnom : La Guérisseuse de l'Ombre | L'Ombre Colorée
Sexe : Féminin
Âge : 29 ans
Date de naissance : Été -29
---
Clan : Nara
Grade : Jônin
Rang : B
Kekkei Genkai : Kagemane ( 影真似, Signifiant Littéralement : Manipulation des Ombres). Permet à l’utilisateur de contrôler les ombres, et de manipuler son environnement et les mouvements des personnes, en fusionnant son ombre avec l’objet ciblé.


Physique



       Nara Sakura est une jeune femme de 29 ans au corps svelte et athlétique. Mesurant un mètre soixante quatre, Sakura est robuste malgré son apparence première. Ses yeux sont d'un violet changeant, passant du violet sombre à l'indigo selon la luminosité ambiante, séparés d'un petit nez. Sa bouche fine vient compléter ce visage aux traits précis, comme une ôde à la beauté féminine et à la douceur. Ses formes sont de taille raisonnable, mais la mettent en valeur sa féminité, lui donnant une cambrure légère et attirante.

       Pour ce qui concerne ses cheveux, Sakura aime beaucoup s'amuser à se les teindre de toutes les couleurs qu'elle peut, changeant très régulièrement, faisant des tests pour découvrir ce qui lui plait le plus depuis qu'elle a 25 ans. Sa couleur d'origine, blond pâle, avait commencé à l'ennuyer. Aussi, se mit-elle a faire de nombreux tests, passant du noir au roux, du rose au bleu... Elle y accorde un soin très grand. Pour ce qui est de leur taille, ils sont assez longs, et elle les coiffe à l'aide de rubans dont elle change la couleur en fonction de ses habits.

        En ce qui concerne ses tenues, elle porte pendant ses missions et ses combats de manière générale son armure faite de plaques par dessus une robe de combat qui ne vient pas la gêner dans ses mouvements. Elle porte également une ou deux épées dans ces situations. Lorsqu'elle est avec son clan ou loin de tout combat, elle préfère deux types de tenue. Soit un habit plutôt masculin, composé d'un pantalon, d'une chemise, d'un veston et d'une cravate avec des chaussures adaptées, soit un habit plus féminin, se rapprochant d'un kimono arrangé pour être le moins génant dans ses mouvements de bras afin d'être le plus précis possible dans ses travaux de guérisseuse. Elle porte alors soit des getas soit reste pieds nus.

        Pour finir, Nara Sakura porte peu de bijoux ou ornements. Elle ne met que rarement une broche dans ses cheveux, et il lui arrive de porter un fin collier d'argent à l'effigie de son animal préféré, le loup. Elle s'est également fait faire un long tatouage dans le dos, courant le long de sa colonne vertébrale. Il s'agit d'une fleur de cerisier à son plus beau stade de maturation, qui s'ouvre au niveau de sa nuque et dont la tige serpente au centre de son dos. Le tatoueur qui s'est occupé d'elle a accompli par ailleurs un magnifique travail sur l'ombre que la jeune femme souhaitait précise et détaillée, montrant indirectement son attachement à son clan.




Caractère



       Si l'apparence de la jeune femme pendant les combats peut la faire ressembler à une puissante guerrière aggressive, il n'en est rien. Sakura Nara est une jeune femme très calme de nature. Durant les affrontements, elle préfère aider tout ceux qui en ont besoin, servant plus en tant que soutient qu'en tant que combattante directe. Pragmatique, elle a tout de même appris à se défendre elle-même avec ses épées, qu'elle utilise cependant le moins possible. De manière générale, l'idée de tuer ou même de blesser sévèrement quelqu'un la répugne et elle préfère sauver ceux qui peuvent l'être plutôt qu'apporter plus de morts sur un terrain qui est déjà rouge sang.


        En plus d'avoir une capacité à garder sa sérénité hors du commun, Sakura est d'une bonté, d'une gentillesse à toute épreuve. Elle accepte de rendre des services sans réserve ni recherche de retour et ce depuis son plus jeune âge. De nombreux gamins et gamines avaient su profiter de sa candeur pour lui faire faire leurs tâches ingrates tant lors d'apprentissages que de tâches ménagères dans le village. Elle ne rechigne jamais à l'idée de parcourir de longues distances pour aller voir un patient dans le besoin de ses talents, ayant eu depuis toujours une forte affinité avec l'Eisenjutsu.

       Aimable en toutes circonstances, la jeune dame d'origine modeste a peu d'ambition. Soigner son prochain est pour elle la seule activité intéressante, passionante, aussi se diversifie-t-elle et s'informe-t-elle d'un maximum de techniques et de nouveautés dans le domaine des soins, qu'ils soient magiques, liés aux plantes ou à d'autres techniques traditionnelles. Elle fait en sorte ainsi d'être toujours à la pointe de la connaissance des possibilités curatives du moment, et passe ainsi de longues heures à lire dans la bibliothèque de Konoha. Elle est d'ailleurs amie avec tous les différents tenanciers de celle-ci et connait bien les habitués, se faisant des amis en nombre très facilement de par sa nature joviale.

      La Guérisseuse de l'Ombre, très attachée à l'Eisenjutsu, a développé une forte croyance, pareille à une religion, en tout les anciens manipulateurs de cette technique qui sont devenus célèbres, et notamment Yamanaka Tampopo, le plus puissant des maîtres de l'Eisenjutsu que Yuukan ait porté. Cet Eisennin a laissé sa marque dans le monde et a prouvé l'importance de cette technique qu'il a su développer à son paroxysme. C'est donc dans l'optique, sinon de l'égaler, au moins de s'approcher de son niveau que l'Ombre Colorée prit tant de passion à apprendre tout ce qu'elle pouvait tant sur lui et ses techniques que sur les méthodes curatives dans leur ensemble.



Histoire



      J'étais à moitié endormi dans le bureau que m'avaient laissé occuper les gardes de Konoha lorsque mon premier rendez-vous de la journée arriva. Il était sept heures, et elle avait accepté avec grâce de venir me répondre dans cette antre sombre. C'était plutôt inhabituel de voir tant d'enthousiasme chez quelqu'un après avoir reçu l'une de mes demandes. J'étais affalé sur mon fauteuil, faisant glisser une feuille de chêne entre mes doigts, quand elle est entrée dans la pièce. Assez grande, elle avait actuellement les cheveux vert clair. J'avais cru comprendre qu'elle la changeait très régulièrement depuis un moment, mais je n'en ai pas capté la raison. Elle me le laissera peut-être entendre si jamais j'arrive à attirer son attention sur ce sujet. Elle choisit de rester debout, passant son bras gauche derrière son dos et me fit un beau sourire.


       " Bonjour ! On m'a dit que vous étiez ici. J'ai reçu votre lettre, j'espère que je pourrais vous être utile. Que souhaitiez-vous savoir ?
       - Et bien... Je dirais que je ne connais pas grand chose sur vous, contrairement à ce que je peux déjà savoir sur les personnes en général quand je les contacte. Donc... Vous pourriez commencer par me parler de vos parents ?
       - Mes parents ? D'accord ! Alors ma mère s'appelle Seina et mon père se nomme Kiyosuke. Ils ont respectivement 48 et 52 ans. Ils sont tout les deux, comme moi, du clan Nara. Ils m'ont enseigné l'amour du prochain et l'abnégation. Ils sont tout pour moi je dirais. Pour vous les décrire un peu plus précisément, ma mère mesure environ un mètre soixante, elle est blonde paille et a de grands yeux bleus. Elle est très belle, ses formes sont juste bien là où il faut et on ne remarque pas de vrais signes de vieillesse malgré son âge qui avance avec le temps, inlassablement. Elle porte souvent un bijou figurant fleur de cerisier ornée d'une tresse dorée, qu'elle porte au poignet. C'est de ce bracelet que vient mon nom. Mon père le lui avait offert lorsqu'ils étaient adolescents. D'ailleurs, en ce qui concerne mon père, il mesure un mètre soixante sept, il est brun et a les yeux vert feuille. Il est assez fort, il maîtrise très bien le Fuinjutsu et notre Kekkei Genkai, le Kagemane, l'art de manipuler les ombres. Il a participé au mouvement Rikudô et a toujours défendu notre clan au péril de sa vie pendant que ma mère et moi nous aidions les blessés à se remettre des combats. C'est pendant mon enfance que j'ai appris les bases nécessaires pour soigner les malades et ceux qui ont subit les conséquences des guerres claniques. C'est ma mère qui m'a appris l'usage des herbes et des concoctions pour soulager les douleurs, elle ne maîtrisant pas l'Eisenjutsu.
       - D'accord. Avez-vous un frère, une soeur ?
       - Oui, j'ai une jeune soeur de 23 ans. J'avais un frère jumeau mais il est mort il y a bientôt cinq ans désormais. Ça m'a beaucoup blessé à l'époque, mais je dirais que désormais je supporte cette douleur de fond. En aucun cas elle ne me quitte cependant. Pour ma petite soeur, elle fait la même taille que moi, un tout petit peu plus petite. Ses cheveux sont de la même couleur que ceux de ma mère, et ses yeux sont violets comme les miens. Elle aussi maîtrise le Kagemane, mais elle est plus... comment dire... plus aggressive. Elle a préféré se concentrer sur l'apprentissage du Taïjutsu et s'est rapidement montrée dangereuse pour ses ennemis. J'espère seulement que cela ne lui jouera pas des tours durant les années à venir. "


      Elle passa sa main dans ses cheveux à la teinte étrange, dégageant un peu son front et ses grands yeux indigo, cachés par une mèche. Elle joignit ses mains comme pour faire une sorte de prière, l'air mal à l'aise, un peu embarassée. D'ailleurs, ses joues étaient devenues légèrement roses. Après quelques instants d'hésitation, la Guérisseuse de l'Ombre reprit son récit.

      " Je vais vous parler de mon histoire maintenant que je vous ai présenté rapidement ma famille. Je suis née à Surate, un petit village situé entre l'actuelle Konoha et Honô. Ma famille faisant parti des Nara, nous bougieons beaucoup. Nous n'étions pas encore résidents durables du village caché de la Feuille, celui-ci n'existant tout simplement pas. Mes parents m'ont raconté que ma naissance avait été dure, puisqu'il y avait aussi mon frère jumeau, Akito. Nous avons tout les deux passé des premières années heureuses ensemble, tout allait bien, malgré les guerres claniques qui faisaient rage. Les victimes ne faisaient jamais parti de nos proches, on croyait que la mort n'arriverait jamais. Elle a bien fini par agir en emportant la soeur de ma mère a l'âge de vingt-huit ans, ce qui l'a plongé dans la dépression pendant plusieurs mois. C'était alors plutôt notre père qui s'occupait de nous deux, puis ma petite soeur est arrivée, et ma mère, lorsqu'elle a apprit qu'elle était enceinte, a reprit foi. On était tous contents de la voir aller mieux et notre équilibre était enfin restauré. Mon frère et moi jouions de plus en plus hors du cercle familial avec d'autres enfants de notre âge. Il nous arrivait aussi d'avoir à surveiller notre petite soeur, nous nous en occupions alors avec la plus grande attention. Le reste du temps, nous le passions à aider nos parents dans les tâches domestiques. Est ensuite arrivé le moment où nous avons commencé notre entrainement ninja. Bien que nos parents nous aient laissé le choix quant à devenir de simples civils ou des Nara à part entière, nous avons tout trois, ma soeur a opté de la même manière quelques années plus tard. C'est à partir de cette période que nous avons travaillé notre Kagemane puis la ou les autres spécialités qui nous plaisaient. J'ai donc choisi d'étudier l'Eisenjutsu, et je me suis véritablement passionée pour cet art.
      - Vous êtiez donc très proche de votre frère je suppose...
      - Oui... Il me manque toujours beaucoup...


     Mauvais choix de sujet ! J'espère ne pas avoir trop remué le couteau dans la plaie... Ah, elle vient de se lever ? Elle va près de la fenêtre maintenant... Je suppose qu'elle veut un peu d'air. Et elle s'agenouille avant de regarder le ciel, étrange. Elle doit être vraiment blessée, quel imbécile je fais !


     " Je disais donc que j'étudiais l'Eisenjutsu. C'est devenu une passion dévorante et j'ai passé des heures et des heures à lire, à apprendre par coeur la moindre information sur le sujet que je trouvais. J'ai lu un bon nombre de livres sur l'Eisenjutsu contenus dans la bibliothèque de Honô quand j'étais petite, mais aussi tout ceux que je trouvais pendant nos déplacements, dans et hors le pays du Feu. J'ai ainsi découvert l'existence d'un ancien ninja du clan Yamanaka qui était expert dans ce domaine. Il est devenu légendaire aujourd'hui, bien que peu connu, et de nombreux écrits retracent ses exploits. J'ai même retrouvé quelques uns de ses propres carnets où il parle de ses tests, de ses expériences réussies et de leur utilité. Il parle également des ratés, et des voies possibles pour les améliorer. Certaines sont complétées plus tard, d'autres non. C'était il y a quelques siècles désormais, et certaines sont maintenant connues par tous, mais d'autres ne sont pas utilisées, et je suis certaine qu'elles marcheraient toutes très bien en suivant correctement les indications qu'il fournit. Ce Sannin de l'ancien temps avait pour surnom le Contre-Passeur, car il sauvait les vies de la plupart de ses patients, peu importe leur condition, les arrachant ainsi à celui qui emmène les morts.
     - Comment s'appelait-il, cet Eisennin de légende que vous décrivez ainsi ?
     - Son nom n'est pas des plus remarquables ou des plus glorieux, il s'appelait Yamanaka Tampopo. Ça ne l'a pas empêché de sauver un nombre incalculable de vies. J'aimerais tellement, non l'égaler, je ne pense pas que cela me serait possible, au moins me rapprocher de son talent pour sauver moi aussi de nombreuses vies.
     - Je vous invite à être ambicieuse. Ce genre de talent est toujours des plus utiles dans notre monde où les hommes ne pensent la plupart du temps qu'à s'entretuer. "


La jeune femme me fit une fois de plus un beau sourire, se retournant légèrement. Elle me remercia pour ce compliment qui, en fin de compte, n'en était pas tellement un, plus un encouragement. Mais si elle le prend comme tel, pourquoi pas.

       - Vous avez donc passé toute votre vie depuis lors à vous consacrer à l'apprentissage de l'Eisenjutsu ? C'est honorable. Accepteriez-vous de me parler de ce qu'il s'est passé il y a cinq ans ? Si c'est trop dur, vous pouvez passer, je ne veux surtout pas me montrer trop intrusif, quoi que vous puissiez en penser au vu de mes démarches pour vous contacter et vous demander de me raconter votre histoire...
     - Ne vous en faites pas pour ça. Mais effectivement, je préfère éviter le sujet... Peut être aurais-je le courage de vous en faire part dans une lettre postérieure... Si vous le voulez bien, je vais plutôt vous parler des derniers évènements qui m'ont menée à Konoha et de notre installation dans la ville.
     - Faites comme bon vous semble. Plus j'en saurai mieux ce sera, mais je ne veux en aucun cas vous forcer la main.
     - Nous étions proche de la capitale lorsque les armées de l'Empire attaquèrent la ville. Dès que nous avons eu l'information selon laquelle cette armée ne comptait pas s'arrêter, nous somme allé jusqu'à Honô, nous rassembler avec les autres goupes du clan. Tous ensemble et avec de nombreux autres clans, nous avons formé le mouvement Rikudô. J'étais encore dans un assez mauvais état suite à ce qui s'était passé deux ans auparavant, comme toute notre petite famille, mais nous avons saisi les armes pour défendre cette terre que nous chérissons. J'ai donc surtout aidé à l'arrière, soignant tout ceux qui venaient me demander de l'aide, épaulée par ma mère. Mon père et ma soeur quant à eux ont préféré rester au coeur du combat tant qu'il était actif. Nous avons ainsi réussi à repousser l'attaque soudaine originaire d'Iwa, puis nous les avons suivi pendant près de trois ans, jusqu'à obtenir la reddition de l'Empereur. Nous avons alors suivi Hiroshi, le représentant de notre clan auprès du Daimyô d'Hi no Kuni. Nous avons donc participé à la fondation de Konoha et nous y sommes restés. M'étant illustrée pendant les trois années précédentes en tant que l'une des principales personnes maîtrisant l'Eisenjutsu du mouvement et l'une de celles qui a sauvé le plus de vies, j'ai eu le droit au rang de Jônin à mon arrivée avec mes parents. Mon père et ma soeur ont également eu cette distinction, tandis que ma mère, qui s'est montrée moins active, a reçu le rang de Chûnin. Je ne veux pas dire par là qu'elle aurait pu ou du faire plus, elle est encore très affectée par ce qu'il s'est passé il y a quelques années, plus encore que moi, et pourtant... Elle est plus fragile et personne ne lui en veux de toutes façons. Tout ceux qui la connaissent savent qu'elle s'est déjà dépassée pour en faire autant. Nous nous sommes donc installés dans le village caché de la Feuille après avoir participé à sa construction. Nous possédons donc désormais une maison de taille moyenne, plutôt modeste, mais nous n'avons pas besoin de plus. Ma soeur et mon père ont par ailleurs choisi de faire un dojo au rez-de-chaussée, et je travaille une partie de mes soirées dans une boutique d'herbes médicinales avec un vieil homme du clan Senjû. Il est très cultivé, connait absolument tout sur la forêt, et de manière générale, est très pointu sur tout ce qui concerne la végétation sauvage ou domestiquée. Il m'apprend beaucoup de détails sur chaque plante et ses utilisations, c'est pourquoi j'aime à aller l'aider en fin de journée quand j'ai un peu de temps. Dernièrement, j'ai aussi pensé éventuellement à aller à l'Académie, pour y enseigner ou y travailler, je ne sais pas encore. Les missions qui se font seule ne m'attirent pas et je n'ai pas encore de vraies connaissances ou équipiers pour en faire à plusieurs. Aller à l'école pour me permettre de rencontrer des gens, peut-être...
     - Bien ! Merci pour toutes ces explications. Mais il y a juste un détail qui me chiffonne... Une belle femme comme vous, vous n'avez pas de jeune amant ou un compagnon plus avéré ?





À peine avais-je fini ma phrase que le visage de Sakura se ferma. Elle se leva, me salua respectueusement mais avec une absence totale de sentiments, comme si l'on venait de lui prendre son âme. Elle quitta la pièce d'un pas sûr et rapide, un pas presque millitaire. Je compris donc que j'avais fait une grâve erreur en abordant ce sujet, et la laissait partir sans plus de cérémonies, la remerciant une fois de plus alors qu'elle partait en coup de vent.



Derrière l'écran



Pseudo : Toujours Crazy '^'
Âge : Toujours 20 ans '^'
Comment avec-vous connu le forum ? Toujours Rin '^'
Que pensez-vous du forum ? Ça n'a pas changé '^'
Quelle est votre disponibilité ? Un peu moins que pour Katsu, c'est un DC après tout huhu '^'
Autre chose ? Konoha possède désormais la meilleure guérisseuse de cette époque, en toute modestie '^'
Code de validation: Chaton approuve ce code '^' Killua! <3
© Ju de Never-Utopia
[/color][/b]


Dernière édition par Nara Sakura le Sam 10 Déc - 23:56, édité 1 fois
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nara Sakura | La Guérisseuse de l'Ombre | L'Ombre Colorée   Sam 10 Déc - 22:57
Présentation terminée o/ J'attends votre jugement '^'

_________________
| Sakura's Theme |
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nara Sakura | La Guérisseuse de l'Ombre | L'Ombre Colorée   Dim 11 Déc - 0:07
Yop !

Alors alors, je ne vois rien à corriger sur ta présentation, tout me parait bon.

Ton personnage a un but noble, une histoire avec plusieurs mystères, puisque elle ne répond pas à toutes les questions, donc je suis curieux de voir IRP s'il elle a vraiment un amant, on encore avoir plus de détails sur la mort de son jumeau o:
Sa soif d'apprentissage, et son but d'égaler un jour le légendaire Yamanaka Tanpopo rendent le personnage vraiment intéressant.

Te voila donc validée Jûnin de ran.. Euh, Jônin de rang B ! Ta couleur et ton rang arrivent bientôt ! Et comme avec ton autre perso, ta première mission sera de faire ta FT, et tu as 15 PC offerts pour cela !
Enjoy =)

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nara Sakura | La Guérisseuse de l'Ombre | L'Ombre Colorée   
 

Nara Sakura | La Guérisseuse de l'Ombre | L'Ombre Colorée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Courir après une ombre...
» Histoire des Marcheurs D'ombres
» Plume Noire, Caméléon, Ombre ~L'ombre d'un ange déchu~
» A l'ombre des Flocons [Pv Nara Natsuki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Amorce :: Présentations des Personnages :: Présentations Validées-