AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
[RP Evènement] ─ Rédemption.Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
XP : 455
Messages : 63
avatarKirijin
Kaguya Feng Hoo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Lun 12 Déc - 1:24


Les guerres ont fait un nombre incalculable de morts.

Les fleurs tombaient en virevoltant dans les airs, annonçant la fin de leur vie. L'automne et l'hiver avaient eu raison de la floraison et des bourgeons natifs, décimant arbres et buissons du pays des fleurs dans une atmosphère de tristesse et de regrets.

Le temps lui-même pleurait la mort de tous ces ninjas, jeunes, vieux, novices, maîtres de guerre, trop de vies s'étant échappées pour le plaisir des plus grands dirigeants. Je ne réussissais pas à me remettre de l'extermination quasiment complète des plus grands de ce monde. Ainsi, m'armant d'une plume et d'encre noire, j'écrivais de ma plus belle expression un message qui s'adressait aux trois nations, comme un message de paix et d'espoir.

Je me prénomme Feng Hoo, du clan Kaguya. Mon village fut détruit dans ma jeunesse pour faire place au village de la brume. Mon clan a été décimé par l'incessante guerre avec les membres du clan Yuki. Toutefois, je n'en veux ni à la guerre, ni au Mizukage, ni aux Yuki. Ce n'est pas de leur faute si cette guerre est présente. Malgré tout, les morts se cumulent et deviennent insupportables.

Aujourd'hui, beaucoup sont morts sans pouvoir vous offrir leurs derniers mots. Tant de personnes défuntes dont les corps n'auront pu être enterrées méritent des adieux.

Ainsi, je vous invite à me rejoindre en ce jour en plein cœur d'Hana no Kuni, afin d'offrir un dernier hommage par la prière à tous ceux qui sont partis. Qui que vous soyez, soldat, ninja, civil, venez. Les larmes des vivants chériront peut-être l'âme des défunts."


J'étais seul. Les messages que j'avais distribué dans Kiri ainsi qu'aux portes de Konoha et de Suna dans le but que le vent les emporte n'avaient apparemment touché personne. Toutefois, plus les fleurs s'effondraient sur le sol, plus je me disais qu'il viendraient... n'importe qui. Je parcourais le pays des fleurs pour la première fois en observant avec tristesse le parterre odorant sur lequel je marchais. Soulevant le pied avec douceur et peine, je me rendais compte qu'il n'y avait pas de pierre tombale; pas de sang : pas de guerre. Un espace de calme, comme hors du temps, où les gens pouvaient se retrouver pour se chérir plutôt que s'occire.

Je trouvais un magnifique endroit sur lequel je décidais de me mettre en tailleur. Retirant la longue veste qui camouflait mon torse afin de la poser à terre, je m'installais sur mon propre vêtement tout en fermant les yeux, les mains jointes l'une à l'autre. Je priais pour les miens, pour ceux que je ne connaissais pas, ceux qui sont tombés au combat. Je n'étais pas armé, ni hostile, encore moins chargé d'animosité. J'espérais simplement que mes messages mèneront quelques personnes à la rédemption.

"Mourant pour leur pays en donnant leur âme et leur corps,
Tous ces hommes et femmes sont tombées sous les coups des miliciens.
Espérons que les larmes des vivants apaisent les défunts,
Leur permettant de trouver le repos éternel dans un lit couvert d'or."
XP : 0
Messages : 191
avatarSunajin
Hoshi Rin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Lun 12 Déc - 1:48
Allongé sur le toit d’un immeuble, j’étais tranquillement en train de me reposer, les yeux fermés.Je me reposais, comme à mon habitude. Le repos était, pour moi, une ressource vitale pour n’importe quelle personne, que l’on soit ninja ou non. Un état “en forme” était signe de bonne santé, et donc d’une bonne performance. Enfin, je pourrais défendre corps et âme cette cause, après tout, plus que la nécessité, j’appréciais particulièrement cet “exercice”.

Mais parfois, le destin vous envoie des signes pour vous sortir de la routine qui compose naturellement notre quotidien. C’est ce qui arriva lorsqu’un morceau de papier, porté par le gré du vent, s’écrasa sur mon visage.

    « Putain ! C’est quoi cette merde ?! »


Froissant le papier en le retirant avec agacement de mes mains, je me relevais subitement en position assise avant d’observer la chose qui m’avait sorti de ma torpeur. C’était une feuille, avec des écrits à l’intérieur. Ouvrant pour prendre connaissance des informations, cela me semblait plutôt… Irréaliste. Un Kaguya invitait les différents ninjas à le rejoindre à Hana no Kuni pour pleurer les morts. Je ne connaissais pas grand chose de ce clan, seulement qu’il était très réputé pour avoir un Taïjutsu gracieux, et qu’il était originaire de l’Archipelle de Mizu no Kuni.

Je restais silencieux un moment. Était-ce une bonne idée d’y aller ? J’étais méfiant. Qui serais assez fou pour inviter X ninjas à le rejoindre. Et puis, pour quelle raison ? Qu’elle était la motivation de ce Feng Ho pour souhaiter un tel rassemblement ? Simplement offrir un dernier hommage ? C’était bizarre. Mais c’était aussi une occasion de voir un peu qui était les Ninjas de l’Est, et de participer à un message de Paix. Si on devait se battre pour quelque chose, c’était bien pour cet idéal…

Préparant mon sac, je me dirigeais jusqu’à Hana no Kuni. Quelques jours plus tard, me voilà au lieu du rendez-vous. J’espérais simplement ne pas être trop en retard, ou simplement le seul à avoir répondu à l’appel. Il fallait dire une chose le pays n’avait rien volé de sa réputation, et de son nom. Paisible, emplis de fleurs hivernales, accueillant malgré le froid... En m’avançant, je pouvais y distinguer une personne, en tailleur, semblant prier. Je continuais mon chemin vers lui, avant de m’asseoir en tailleur aussi. Mon regard posé sur le sien, je décidais d’attendre quelques minutes, avant de prendre la parole pour briser le silence...

    « Vous êtes Kaguya Feng Ho ? Celui à l’origine de cette lettre ? »


Je lui montrais la lettre en question. Je n’avais aucun signe distinctif sur moi… Mais tant que je ne savais pas à qui j’avais à faire, mieux fallait être prudent.

_________________

OST:
 


XP : 455
Messages : 63
avatarKirijin
Kaguya Feng Hoo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Lun 12 Déc - 2:39


Interrompant l'une de mes prières, une voix s'adressait à moi. Masculine, lourde de souffrance malgré un jeune âge. En me retournant, je remarquais un jeune homme aux cheveux longs, noirs, dont les yeux étaient d'un bleu incroyable. Cependant, en me tendant la lettre, je fus surpris d'avoir provoqué un doute sur ma personne.

Je regardais autour de moi, remarquant que nous n'étions que deux sur au moins un kilomètre. Il n'y avait pourtant pas de piège. Tout en confirmant mon identité, je décidais de me relever en époussetant le pollen tombé sur mes jambes, tout en respirant lentement et calmement une bouffée de cet air frais empli de notes aromatiques agréables provenant des fleurs. L'amertume de la prunelle, l'acidité du poivre noir de Sichuan, tant d'arômes qui me remplissaient de joie un jour de peine.

"Tu es pour le moment la seule personne à avoir décidé de venir. Ayant envoyé la lettre à Konoha hier soir, je suppose que tu viens de Suna, je me trompe ? annonçai-je tout en me reposant sur ma veste précédemment retirée. J'ai fait un long chemin afin que les gens puissent profiter d'une journée pour se repentir de leurs fautes en pleurant les défunts. Je suis heureux de voir que mon message aura au moins touché une personne, même si j'aurai apprécié voir plus de mains jointes adressant des prières face à ces fleurs qui tombent."

Cette fois, mon regard se relevait tout en faisant basculer mon corps vers l'arrière comme si je tombais à la renverse, le dos à terre. J'admirais la beauté mourante du paysage, alors que les arbres offraient leurs derniers fruits à la terre, perdant de leur beauté au cours de l'hiver. Les branches se dénudaient, se crispant par le froid.

"Même le temps se meurt. Une fois par an, lorsque l'hiver arrive, les arbres se meurent et renaissent au printemps suivant; dans un cycle qui nous est inconnu. Si nous savions que ceux qui sont tombés pouvaient renaître, peut-être ressentirions-nous moins de peine. Malheureusement, la mort est une femme joueuse qui récupère les cadeaux que lui fait la vie et, par amour éternel, les garde à tout jamais."

Je fermais les yeux. J'étais une cible exposée à n'importe quel assassin, étant désarmé et loin d'être sur mes gardes. À vrai dire, si cette personne avait en sa main un poignard à me planter en plein cœur, je ne me débattrai même pas. Mes danses sont joyeuses, élégantes et festives, mais je n'en ai encore jamais fait une seule me permettant de créer une quelconque liaisons avec les disparus. Au moins, mourir aujourd'hui me permettrait de saluer les anciens de mon clan qui avaient les mêmes ambitions et idéaux que moi, qui sait ?

"Tu connais mon nom mais je ne connais pas le tien. Qui es-tu ?" demandai-je cette fois, ouvrant de nouveau les yeux sans pour autant regarder mon interlocuteur.
XP : 0
Messages : 191
avatarSunajin
Hoshi Rin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Lun 12 Déc - 11:53
Après s’être relevé, l’individu prit la parole. Je pouvais largement y voir, et entendre, un air mélancolique venant de sa part. J’étais donc la seule personne à être venue ? Est-ce que cela voulait dire que j’étais la seule personne suffisamment naïve pour être allé à une invitation portée par les vents ? C’était ce qui était apparent. Secrètement, j’espérais que d’autres personnes allaient venir… Mais mieux ne fallait-il pas me faire d’illusions. Les conséquences des différentes guerres étaient encore présentes partout sur le continent, et la confiance envers autrui était une denrée rare, et extrêmement précieuse. En vérité, elle n’avait que peu de prix.

Il m’avait demandé si je venais de Suna. Enfin, cela ressemblait plus à une affirmation qu’à une réelle question. Bien que j'étais assez suspicieux –normal me direz-vous -, l’homme en face de moi, qui était le présumé Kaguya Feng Ho, semblait sincère dans sa démarche. Encore une fois, mieux fallait-il que je continue mon évaluation de la situation, avant d’en retirer des conclusions. J’avais cru comprendre, dans son discours extrêmement teinté de poésie pseudo-philosophique, qu’il espérait plus de personnes. Il fallait dire qu’envoyer une lettre au vent n’assurait qu’à très peu de gens de venir. Pour m’a part, n’ayant pas vraiment de connaissance que les Saigetsu à Suna (et encore, elles n’étaient que purement professionnelles), il était difficile d’inviter quelqu’un a me rejoindre dans cette petite promenade à Hana no Kuni.

Effectivement, j’étais tombé sur un individu extrêmement branché par la poésie, la philosophie, ou encore la réflexion d’un sens à la vie. Je n’étais pas particulièrement hostile à ce courant pacifiste, loin de là. Au contraire, je le trouvais plutôt reposant, et j’en étais un simple sympathisant. Peut-être pas aussi profonds et réfléchis que le discours que pouvait produire l’homme en face de moi, mais peut-être qu’un jour, je le serais. Qui sait ? Après s’être allongé, et avoir fermé les yeux pendant quelques instants, il les rouvrit en me demandant qui j’étais. Pour m’a part, j’étais toujours en tailleur.

    « Qui je suis ? Pour quelqu’un adepte des envolées philosophiques, tu poses une question bien difficile à répondre. »


Je laissais échapper un petit rire amical.

    « Mais si tu veux, tu peux m’appeler Rin. Simplement Rin, cela suffira amplement. C’est en flânant sur un toit de Suna que j’ai reçu ton invitation, en pleine figure. Drôle de manière de réveiller quelqu’un, n’est-ce pas ? »


Je laissais apparaître un sourire. Je ne ressentais absolument pas d’animosité venant de lui, ni de danger dans les alentours. Mieux fallait-il donc suivre le rythme, et adopter une attitude similaire.

    « Tu sais, je pense que, même si nous savions que nos disparus pouvaient revenir à la vie, la finalité serait la même. Nous ne souffrirons peut-être pas de la mort de nos proches, mais il serait encore plus difficile de mettre fin à une guerre, et d’obtenir, ne serait-ce qu’un instant, un bref répit que l’on connaît sous le nom de paix. Je pense que, dans les accords de paix, il y a une part de lassitude de la guerre, mais je pense que la souffrance que l’on éprouve lors de la perte d’un être cher, et la peur d’en perdre un autre, nous pousse à faire des concessions, et à accepter la paix. »


Je souriais, avant de m’allonger à mon tour.

    « On y peut rien. La mort fait partie intégrante de la vie… On a plus qu’à vivre le plus longtemps possible pour ceux qui sont disparus trop tôt. Et espérer les revoirs dans un monde meilleur… »


N’est-ce pas, petit frère ?

_________________

OST:
 


XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Lun 12 Déc - 18:37

Quelques jours après cette première journée avec mon élève, j’avais pris soin de discuter avec ma grand-mère à son sujet. Je restais bien sûr évasif, il n’était pas question de lui dévoiler un mot de ce que le garçon m’avait parlé au restaurant de ramen. Cependant, je lui avais faits promettre et elle accepta volontiers de ne jamais parler de Ryûji aux autres Yamanaka. Même si je ne lui en donnai pas la raison, elle me faisait confiance et se doutait bien que si je lui demandais quelque chose de ce genre, c’est qu’il y avait un motif valable.

Elle me parla de flyers circulant à travers Konoha depuis le début de la soirée. Apparemment, un certain Feng Hoo avait proposé à quiconque le souhaiterait dans le Yuukan de venir à Hana no Kuni pour célébrer les morts durant les nombreuses batailles qui se sont livré de par le monde ces dernières années. Ma première réaction fut de trouver ça complètement ridicule, tellement que cela en devenait louche. Si ces flyers avaient circulé à Konoha, c’est que quelqu’un les avait amenés jusqu'ici, et donc que les ninjas étaient, en particulier, visés par l’invitation.

Cependant, l’invitation restait tentante. D’abord parce que cette guerre avait tué des gens, que je n’appréciais pas forcément mais qui se sont quand même battus à mes côtés pendant la guerre contre l’Empire de la Terre menée par le mouvement Rikudô. Parce que mes parents étaient eux aussi des dommages collatéraux de cette guerre, mais aussi parce que c’était l’occasion d’embarquer Ryûji voir un peu autre chose que Konoha, maintenant qu’il ne fuyait plus dès qu’il me voyait. Passant à la forge, je saluai le papi avant de prévenir Ryûji d’être ce soir à 22h en face des portes de Konoha.

________________

Le soir il était là. C’est qu’il était ponctuel le petit. Sans vraiment lui dire où on allait, je l’embarquais. Je me demandais bien combien de personnes il allait y avoir à ce rendez-vous. On prit une voiture à cheval jusqu’à Honô, la dernière avant demain matin. Puis on changea pour en prendre une de nuit allant directement jusqu’à Shio, la capitale du vent. De là, on pourrait assez rapidement rejoindre Hana no Kuni à pied. Cependant, on avait passé la nuit dans les transports, et nous n’avions eu le temps que de manger un truc à la va vite à Honô en pleine nuit, pour ne pas louper notre correspondance jusqu’à Shio. Et donc la chose qui me servait d’élève était déjà fatigué, alors qu’il avait passé la nuit assis. Ou presque, lorsqu'il n’était pas en train d’embêter les autres passagers.

En sortant, je lui expliquais un peu de quoi il s’agissait.

- Nous allons à Hana no Kuni. Un type, un membre du clan Kaguya de Mizu no Kuni a invité des gens à une sorte de cérémonie pour célébrer les morts. Et comme je ne sais pas si tu as déjà eu l’occasion d’aller à ce genre de rassemblement, je me suis dis que ce serait pas mal que tu vois ça. D'ailleurs, on y va en tant que civils, et non pas en tant que ninja, alors pas un mot sur Konoha !

Après avoir avancé deux bonnes heures, nous nous approchions du lieu de rendez-vous. Cependant, au bout d’un moment, Ryûji cessa d’avancer, prétextant vouloir dormir. Alors que le jour s’était levé depuis un bon moment déjà. Il n’a vraiment aucune endurance niveau sommeil ce petit. Bien évidemment, je refusai, et il fit un caprice, jusqu’à ce qu’il suggère que je le porte. Je crois que ce gamin m’a vraiment pris pour un taxi, mais en gratuit. Mais après avoir bataillé pour le faire bouger, je cédai et le pris donc sur mon dos, comme la dernière fois. Les blessures en moins. D’ailleurs, heureusement que mon bras avait été guéri entre-temps, sinon, je l’aurais déjà lâché en passant au-dessus d’une fabrique de miel. Un Ryûji dans les ruches, ça aurait été plutôt drôle à voir.

Une petite heure de marche plus tard, j’arrivai sur le lieu du rendez-vous. Il n’y avait presque personne, excepté deux garçons en train de discuter. Moi, et Ryûji posé tel un sac de patates sur mon dos, endormi. Ils avaient l’air en pleine discussion profonde et réfléchie, alors je resta sur de mon côté préférant ne pas les déranger. Puis, taper la causette à des inconnus, ce n’était pas vraiment mon truc. Sauf s’ils étaient mignons, mais je me voyais mal draguer qui que ce soit avec un poids lourd dormant dans mon dos.

_________________
XP : 189
Messages : 47
avatarSunajin
Saejima Reila
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Lun 12 Déc - 22:53
Rédemption.

Une lettre est à l'origine de tout cela, pourquoi ? Pleurer des morts . La guerre fait beaucoup de ravage et une seule personne à eux une idée, comme cela-ci rassembler des gens, afin de pleurer les morts. Une chose que Reila s'était promis de ne pas faire, elle ne voulait plus pleurer les morts, mais pouvoir parler avec une personne qui a lui aussi connu cette souffrance ne serait pas une mauvaise idée.

Et puis, les mots qu'elle avait lus sur ce papier l'avaient tout de même touché droit au coeur et lui avait même arraché une petite larme. Certes, ce n'est sans doute pas prudent de partir là-bas seule, mais avec qui elle aurait pu y aller ? Elle ne voyait personne en particulier. C'est avec une appréhension que la demoiselle, s'en alla vers Hana no Kuni.

À la recherche de ce jeune homme qui a bien entendu laisser cette lettre s'envoler au gré du vent, même si elle ne lui était pas destinée, Reila voulait vraiment voir qui était cette personne et s'il y aurait du monde. Elle déglutit difficilement tout en prenant son courage à deux mains et se mit à partir en direction de cet endroit.

C'est après quelques heures de marche, que la miss se trouva à l'endroit indiqué sur la feuille de papier qu'elle avait gardé précieusement. Pourquoi ? Allez savoir, sans doute pour justifier sa présence. Et bien entendu, il y avait déjà plusieurs personnes ainsi que son Sensei ! Elle voulut aller lui dire bonjour, mais hélas dilemme, est-ce qu'il allait lui faire un sermon pour être venue ici toute seule ou aller-t-il laisser passer et lui faire un sermon plus tard ? Et si elle restait simplement un peu à l'écart peut-être qu'il ne la verrait pas et ne lui prêterais du coup aucune attention.

Non, loin de la demoiselle se trouvait un jeune homme avec ce qui semblait être une personne endormie sur l'une de ces épaules, étrange ? Vous avez dit étrange . Et bien ou assez quand même non ? Elle resta dans son coin, ne préférant pas déranger son professeur ainsi que le jeune homme avec qui il parlait.

ft. Tous les participants

_________________

Team Tenshû : Le châtiment du Ciel:
 
XP : 455
Messages : 63
avatarKirijin
Kaguya Feng Hoo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mar 13 Déc - 17:30
Plus le temps passait, plus je remarquais que les gens s'approchaient progressivement de mon emplacement, pénétrant le pays des fleurs en m'observant. Aucun doute, ils étaient là pour l'hommage aux morts que je désirais mettre en place, ça me faisait chaud au cœur.

Le premier homme à s'avancer était Rin, avec qui je discutais d'ores-et-déjà de tout et de rien, mais le tout de façon philosophique. Je retrouvais d'ailleurs une certaine forme de pérennité dans les propos de ce garçon qui conservait dans son regard une forme de tristesse apaisée. Alors, comprenant ses indications et ses points de vue quant à la vie et la mort, je me contentais de me lever en m'approchant de lui. Une fois de plus, je cessais mes prières, mais cette fois pour une cause bien différente.

J'heurtais son buste d'un coup de poing faible, amical, comme pour lui transférer une partie de mon énergie et de mon moral tout en le secouant un petit peu. Je ne le connaissais pas, espérais que mon geste ne soit pas mal pris, mais refusais de voir un homme avec des idées aussi sombres : il ne le méritait pas. Personne ne le méritait.

"Dans ce cas, on va faire un marché. Si je meurs avant toi, je passerais le bonjour de ta part à tes proches et tu prendras tout ton temps pour retourner les voir, ça marche ?", annonçai-je avant de me rendre compte que du monde était dans notre dos. Une jeune femme aux yeux d'azur et aux lèvres flamboyantes, un homme aux cheveux d'or et un enfant endormi. Trois personnes qui, simplement par leur apparence, avaient des caractères bien différents mais un point commun : la perte d'êtres chers. Du moins, je l'estimais.

Je détournais mon regard de Rin en m'adressant cette fois à eux, affichant un fier sourire. C'était un jour de peine, pourtant, je ne pouvais qu'apprécier leur venue. Je me moquais éperdument de savoir leurs intentions, ils avaient l'air tout aussi naïfs et candides que moi, raison pour laquelle je leur adressais mon bras levé, l'agitant assez vite pour attirer leur attention.

"Ohé ! Par ici !", prononçai-je en espérant qu'ils se rapprochent. Le recueillement venait tout juste de débuter et je comptais rester dans ces terres plusieurs heures. Je n'espérais pas le reste de leur part, mais simplement une prière afin d'honorer la mémoire de tous ceux qui nous sont ou étaient chers.

Rin, j'ai vu en toi une peine que ces prières doivent effacer, j'espère pouvoir faire quelque chose pour toi. Nos villages sont différents, nos terres et convictions sont probablement opposées, mais les personnes dont tu viens honorer la vie doivent te chérir de là-haut et je ne peux que l'envier.
XP : 272
Messages : 53
avatarKonohajin
Hyûga Kanon
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mar 13 Déc - 22:29
Une feuille de papier, une jolie écriture, un message à faire passer.

Un bout de papier, voletant dans les airs, s’accroche aux branchages d’un buisson. Intrigué, tu récupères la feuille, le plus délicatement possible, l’arrachant des branches auxquelles elle s’est attachée, la déchirant au passage. Coupée en deux, l’une continue son chemin, virevoltant au gré du vent ; tandis que l’autre se retrouve dans tes fines mains. Le texte, rédigé avec une jolie écriture, est bien écrit, il faut se l’avouer. Malheureusement, tu as, en ta possession, uniquement une petite partie ; celle qui, en trois phrases seulement, donne rendez-vous à Hana no Kuni pour honorer les morts. Les morts ? Quels morts ? Ceux tués aux combats, ceux morts en héros, ceux dont la maladie ou bien la vieillesse leur ont hotté la vie. Tous ceux-là. Aisément, tu te rappelles des membres du clan que tu as pleuré, pendant la guerre ; tu te souviens avoir crié, ne croyant pas que la vie avait quitté certains. Tu es né et a grandi en période de guerre, où la mort est presque omniprésente. Tu t’es donc progressivement écarté des autres, pour ne plus ressentir ce sentiment qui te donne tant de peine et qui te fait souffrir. Tu as dressé un mur, entre toi et les autres, tout en cherchant de l’affection. Pour cela, certains te qualifieraient d’égoïste, parfois de narcissique.

Des bruits de pas, une exclamation, où la colère et l’incompréhension se font entendre.

Ta mère t’a retrouvé, Kanon. A-t-elle toujours été aussi collante ? Sans doute pas de la même façon, sans doute pas pour les mêmes conditions. Elle est inquiète, tu ne l’as pas prévenue de ta sortie du domaine Hyûga. De ton côté, tu ne comprends pas pourquoi elle s’en fait autant, après tout, il est resté dans le village : de quoi mère pourrait-elle bien se faire du souci ? De rien. Elle te demande de rentrer, que c’est bientôt l’heure de dîner. Seulement, tu ne veux pas rentrer, alors, contant d’avoir trouvé une excuse pour t’échapper de ses griffes, tu lui présentes la feuille de papier déchirée. Cela la met sur les nerfs, et tu souris d’un air innocent : tu as atteint ton but, lui titiller les nerfs. Tu n’es plus un bébé à pouponné, tu ne l’as jamais vraiment été.
Tu t’éclipses doucement.

***

Après mûres réflexion, tu as décidé d’aller à Hana no Kuni. Il faut bien que ton excuse serve à quelque chose : t’éloigner pendant quelque temps de ta mère, qui essaye vainement de te faire quitter le monde Shinobi, maintenant qu’il y a la paix. Tu ne comprends pas pourquoi, elle qui voulait absolument faire de toi un ninja aguerri, change subitement d’avis. Elle ne tiendrait surement pas le même discours s’il y avait encore la guerre, aujourd’hui, mais cela, tu ne le sais pas. Tu n’as jamais cherché à comprendre où elle veut en venir : bien qu’elle soit ta mère, tu ne l’aimes pas, elle est trop effrayante. Tu préfères ton père, il est plus gentil. C’est pour lui que tu as choisi la voie du shinobi, seulement pour lui. La voie de la mort, dirait ta mère.

Un hommage aux morts au pays des Fleurs… Voilà à quoi tu dois te rendre, suite à l’entêtement de ta mère.

Les pétales de fleurs tombent des arbres, emportés par le vent, et diverses personnes semble se rassembler. Tu viens d’arriver au lieu indiqué, il n’y a aucun doute possible. L’ambiance, plutôt morne, convient parfaitement avec le fameux hommage aux morts. Sans y faire attention, tu te moules à l’atmosphère ambiante, et ton visage, curieux, devient alors mélancolique. Était-ce une bonne idée d’y aller ? Tu en es plus aussi sûr. Peut-être aurais-tu dû rester à Konoha. Tu fais quelques pas en arrière, quelques pas en avant, hésitant sur la décision à prendre, puis tu te décides à rester à l’ombre de l’arbre près de toi, à plusieurs mètres de l’attroupement. Tes lunettes noires sur le nez, tu te permets de jeter un bref coup d’œil au ciel, avant de concentrer toute ton attention aux fleurs de l’arbre qui se fanent. Puis, tu grimpes dans l’arbre, t’essayant sur l’une des branches assez solide pour supporter ton poids. À nouveau, tu regardes les fleurs, mais tes yeux bleu-vert dévient rapidement sur le groupe de l’hommage aux morts.

_________________



"Les oiseaux ne laissent qu'un chant éphémère ;
L'homme passe, mais sa renommée survit."

XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mer 14 Déc - 0:56
« Il est d’étranges soirs où les fleurs ont une âme. »
Rédemption

« L’amour, s’il tient en une seule fleur, est infini »
            La journée avait commencé calmement lorsque Sakura s'était souvenue qu'elle devait aller à cet entretient. Elle était sensée s'y présenter et raconter son histoire à un homme qu'elle ne connaissait pas et qu'elle ne verrait probablement plus jamais, et cette idée l'amusait. Elle allait pouvoir parler sans crainte de jugement puisqu'elle ne le reverrait plus jamais et la discussion serait probablement intéressante. Du moins c'est ce qu'elle pensait avant d'y aller et de voir que l'homme en question avait une forte tendance à vouloir lui faire se souvenir de douloureux évènements, aussi finit-elle par partir d'un pas rapide, fuyant presque la pression qu'elle ressentait en répondant aux questions de plus en plus insidieuses de l'homme dont elle avait déjà oublié le nom.

           Une fois assez éloignée du lieu de rendez-vous, dans une petite bâtisse proche de la rue principale, elle soupira, tâchant de reprendre son calme et de se vider l'esprit. C'est alors qu'elle remarqua un feuillet au sol, un peu abimé avec les différentes personnes qui lui ont marché dessus, probablement sans même le voir. Se baissant pour le ramasser avec sa grâce habituelle, la jeune demoiselle lu la lettre ouverte qui proposait de se rendre grâce aux morts des précédentes guerres.

           Des larmes montèrent aux yeux de la guérisseuse, qui repensa à toutes ces âmes qu'elle a tenté de sauver en vain. Ce nombre de personnes effrayant pour qui elle a donné toute son énergie disponible tout en demeurant impuissante de par son manque d'expérience sur le terrain. Elle en oublia totalement toutes celles qu'elle avait pu sauver, et se mit à pleurer au milieu de la rue. Certaines personnes l'évitèrent ainsi, d'autres l'ignorèrent. Une de ses connaissances qui passait à ce moment vint la voir, la questionnant sur l'origine de sa tristesse. Parvenant tant bien que mal à arrêter de pleurer et à sourire, elle lui dit que ce n'était rien, qu'elle venait de trouver cette lettre qui l'avait touchée et qu'elle lui avait fait remonter de vieux souvenirs qu'elle ne veut pas oublier bien qu'ils la blessent. Rassurée, son ami la laissa, lui disant d'aller se reposer. La jeune femme acquiesca, puis rentra chez elle.

           Sakura relu la lettre de Feng Hoo une fois posée dans sa chambre, et sentant de nouvelles larmes venir, elle la reposa sur sa table de chevet. Elle commença alors à préparer un sac, espérant trouver là-bas un soutient, ou pouvoir au moins se reccueillir afin de se faire pardonner pour toutes ces vies qu'elle n'a pas su protéger en ces années de guerre. Prenant des habits simples pour se reccueillir en toute humilité, elle fit un sac de taille modeste. Elle prit, comme toujours durant ces dernières années, un petit panel d'herbes médicinales pour compléter ses capacités liées l'Eisenjutsu. Elle alla ensuite à la cuisine pour se préparer de quoi manger en chemin, afin de ne pas perdre trop de temps. Une fois prête, elle descendit voir son père au dojo et le prévint de son départ pour Hana no Kuni.

           La jeune soigneuse n'était cependant pas des plus rigoristes, aussi lorsqu'elle fut parti, elle eût tôt fait de s'arrêter en chemin pour aller soigner un enfant qui s'était blessé en tentant de récupérer un jouet perdu, puis un vieil homme souffrant, puis s'arrêta pour aider une jeune mère en lui donnant les herbes nécessaires à la guérison rapide de la fièvre de son petit. Elle prit ainsi un temps très long, arrivant bien après ce qu'elle avait initialement pensé. Elle espérait alors simplement trouver encore des personnes sur place.

           Entrant finalement au Pays des Fleurs, la belle guérisseuse fût sublimée par la beauté des champs qu'elle traversait, parsemés de milles couleurs malgré l'hiver. Ce pays lui plaisait déjà énormément, et à chaque pas, elle découvrait un peu plus cette palette digne des plus grands. Chaque point de vue pouvait être un tableau, le tout n'en serait jamais lassant pour l'Ombre Colorée qui se sentait apaisée dans ce climat étrange formé par la fraîcheur de la saison et la chaleur que lui procuraient ces fleurs par miliers, bien que certaines tombaient pour laisser leur place à celles de l'année suivante, qui arriveraient au printemps.

           Lorsqu'elle arriva finalement, elle ne fût pas déçue. Effectivement, il y avait déjà six personnes réunies, et semblaient juste être arrivées. La première chose qu'elle vit fut le garçonnet endormi sur les épaules d'un jeune homme aux cheveux roux. Des frères probablement. Cette vision, au milieu du champ fleuri, la rassura, et lui réchauffa l'âme, se disant que la vie continuerait malgré l'hiver, malgré les guerres. Une jeune femme aux yeux bleutés, un grand jeune homme aux cheveux courts et gris, un autre aux cheveux longs, un dernier à la chevelure noirâtre.

          Timidement, la jeune femme aux cheveux verts se rapprocha des autres, puis les aborda, souriante et les joues un peu rosies :

« Excusez-moi... Vous êtes venus après avoir vu la lettre de Feng Hoo Kaguya ? Suis-je au bon endroit ? »



Bouh:
 

 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
| Sakura's Theme |
XP : 860
Messages : 437
avatarKonohajin
Ryûji
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mer 14 Déc - 3:22
Il est décidément casse-bonbon ce sensei de pacotille. Non mais il est sérieux lorsqu’il m’a demandé ça ? Je veux bien qu’il soit mon professeur, mais tout de même... m’ordonner de le retrouver dehors, la nuit tombée, pour m’emmener je ne sais où et sans rien me dire là-dessus, ça en deviendrait presque flippant. C’est à se demander s’il n’a pas quelques idées décalées comme certaines personnes louches. Heureusement que le point de rendez-vous n’était pas dans une ruelle, sinon je serai resté dans mon lit, enfermé dans ma chambre.

Dans tous les cas, je n’avais pas spécialement envie de le retrouver à une heure aussi tardive. Je ne voulais que me poser, dormir, et... dormir. S’il me sort encore l’un de ses entraînements farfelus où je finis à l’hôpital, ça va mal se passer, c’est moi qui vous le dit.

Il était 22h, lorsque l’on se retrouva au point de rendez-vous donné, à savoir les portes de Konoha.

- Vous avez intérêt d’avoir une bonne raison de me faire venir aussi tard.

Il ne dit rien pendant un moment, et ne m’expliqua qu’une fois que nous étions en route, après être sorti de tous ces transports. Et j’étais très déçu en apprenant que ce n’était que ça...  il disait m’emmener à Hana no Kuni, afin d’assister à une cérémonie en hommage aux morts, qui sont tombés à la guerre, ou dans d’autres circonstances. Selon lui, il pensait que ce serait bien que j’assiste à un événement de ce genre. Ah bon, vraiment ?

J’étais un peu agacé, oui. J’aurais préféré rester à Konoha pour dormir cette nuit, et reprendre mon entraînement le lendemain. J’y mettais beaucoup de cœur, contrairement à ce voyage.

- ... Mais j’m’en fous en fait. Puis je suis fatigué moi de marcher !

Je m’arrêtais de marcher, étant fatigué et pas du tout motivé d’avancer plus que ça. Tous ces voyages étaient fatigants, et je n’avais du coup pas vraiment bien dormi. J’avais besoin de repos. Une embrouille s'ensuivit alors. Je voulais qu’il me porte pour que je puisse me reposer, et il n’était pas d’accord. Au bout de longues minutes de débat, il finit par céder, à ma plus grande joie. J’étais donc assis sur ses épaules, tandis qu’il marchait pour moi jusqu’au lieu du rendez-vous. Très vite, je prenais mes aises, et me calait sur sa tête, en mettant mes bras dessus, puis ma propre tête dans le creux de mes bras. Oh là oui, j’étais bien calé.

Il ne me fallut que quelques rapides et petites minutes pour trouver le sommeil.

On arrivait au lieu de rendez-vous plus tard, et je dormais toujours comme un loir. J’étais plongé dans mes rêves, dans le pays des bonbons. Oui je sais, c’est classique tout ça, mais si ça vous plait pas, bah vous n’avez qu’à sortir de ma tête, et me laisser vivre mes rêves comme je l’entends.

Endormi, j’étais bien... et je n’avais pas vraiment d’intérêt de me réveiller. Au fond de lui, je suis sûr que Rei est rassuré de me savoir endormi, puisque je ne peux pas faire de bêtises dans cet état là. Tant que personne ne me réveille, tout devrait bien se passer.

Spoiler:
 

_________________


Nyahahahaha:
 
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Ven 16 Déc - 11:50


    « Belle réunion, n’est-ce pas Dan ? »


La voix qui s’élevait dans les airs était assurément féminine, et légèrement teinté d’un ton ironique. Bien, qu’en apparence, elle semblait parler à son compagnon de route, de toute évidence, le message avait eu la portée nécessaire pour faire retourner l’ensemble des attentions du groupe sur elle.

Il pouvait y voir une belle femme, dans la fleur de l’âge, peut-être un peu moins de la trentaine mais d’une beauté guerrière qui ferait chavirer nombre cœurs de jeune homme inexpérimenté. Blonde, les yeux d’un violet mystique, ainsi que deux mystérieuses cicatrices sur son œil gauche, une longue pipe à la main, elle avait tout de l’archétype d’une Ninjas aguerrie et séduisante, qu’il valait mieux avoir de son côté. Elle était habillée en une sorte d’habit en tissus, avec des renforcements en carbone, mêlant élégance, sensualité, et mode de vie Shinobi. Le long katana dans son dos confirmant l’hypothèse.

Son compagnon lui, était beaucoup plus jeune qu’elle. Il devait avoir dans les dix-sept ans, les cheveux châtains et des yeux d’or, légèrement inexpressif. Il semblait avoir répondu à l’affirmation par un hochement de la tête, observant le groupe d’un air extrêmement calme… Presque trop calme pour être naturel. Il avait une tenue de voyage bleu, couvrant l’ensemble de son corps.

Les deux individus s’avancèrent.

    « La seule déception que je pourrais avoir est celle de ne pas avoir reçu d’invitation. Dire que j’ai dû laisser mes petits oiseaux m’informer de cette belle réunion en l’hommage des morts. En cette période de paix, il faudrait faire plus attention à veiller à ce que l’ensemble de vos alliés soient prévenus. On aurait presque pu se sentir exclus. »


Un sourire se dessina sur son visage, tandis qu’elle inspirait une bonne bouffée de tabac, avant de l’expulser dans l’air en un souffle long et continu.

    « Oh ! J’en oublierai presque les présentations : mon nom est Yui. Et ce beau jeune homme à mon service est Dan. »


Informations importantes !:
 


Dernière édition par Narrateur le Mer 15 Fév - 23:40, édité 1 fois
XP : 455
Messages : 63
avatarKirijin
Kaguya Feng Hoo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Ven 16 Déc - 17:49
Plus je regardais autour de moi, plus je me rendais compte de l'impact qu'avait eu mon message sur les villages. Je ne voyais pas de Kirijin, pourtant, je pouvais compter brièvement six personnes dans la zone.

La première était Rin. Premier arrivé, mais aussi la seule personne avec laquelle j'avais eu l'occasion de discuter. Un jeune homme aux yeux clairs qui m'avait offert son point de vue et les raisons de sa présence ici. Une deuxième personne était apparue. Du moins, un et demi. Un homme à la chevelure dorée portait sur son dos un enfant endormi. Je remarquais aussi une jolie jeune femme aux traits fins et aux cheveux noirs qui se présentait à nous de l'autre côté, suivie de près par un homme... ou une femme; du moins aux traits efféminés qui s'était épris de me regarder avec attention, fixement. Quant à la dernière personne, c'était une jeune fille aux cheveux d'argent et aux yeux mauves, s'étant approchée de nous pour nous demander si elle ne se trompait pas d'endroit.

Sans lui répondre, ni à elle ni aux autres, je me contentais de courber l'échine afin de les saluer respectueusement, avant de me redresser. Une ombre apparaissait, jumelée d'une autre, sur le sol. Levant les yeux au ciel, je distinguais deux personnes aux allures fines, plongeant notamment mon regard dans celui du plus jeune des deux comparses.

La première était une guerrière séduisante, quant au second... il n'était rien. Insignifiant, quelconque, pourtant son aura dégageait quelque chose qui ne m'inspirait pas : je n'arrivais pas à le qualifier comme malfaisant ou doté de bonnes intentions. Balayant les jardins du regard, je souhaitais observer le regard de mes partenaires qui eux aussi, découvraient la présence de deux invités surprise. Leur réaction était plutôt unanime, mêlant surprise et crainte. Il fallait se remémorer qu'ils étaient venus de leur plein gré sans me connaître, peut-être s'attendaient-ils dès le début à une embuscade ou un piège. Leur instinct Shinobi ne les trompait pas, leurs sourcils froncés indiquaient leur méfiance tout à fait naturelle.

Cependant, Rin n'était pas comme eux. Il se contentait de les observer fixement, mais son regard était figé, comme givré dans le temps. Je ne souhaitais pas révéler le pot aux roses trop vite, notamment car je pouvais encore me tromper, mais je pouvais parier qu'il en savait plus que nous. Dans l'hypothèse, peut-être les connaissait-il simplement; d'un autre, il aurait très bien pu être au courant de leur arrivée. Je reculais de mon interlocuteur d'un pas discret, comme pour prendre mes distances. L'intervention inattendue des deux personnes avait laissé un froid au cours de ce rassemblement. Prenant l'initiative de les accueillir, tout en restant en garde, je m'adressais à eux d'un ton neutre et pulsé.

"Actuellement, ce rassemblement n'a pas pour but d'inviter des alliés, mais d'inviter des alliés, mais des personnes ayant pour but de repentir leurs fautes de leur vivant pour se faire pardonner par les défunts, ou simplement leur adresser une dernière prière. Qui que vous soyez, vous êtes les bienvenus dans cette quête", annonçai-je tout en déportant mon regard sur Rin. Il ne m'avait pas regardé parler, trop concentré à les fixer du regard. Je le percutais du regard avec insistance afin qu'il capte ma demande implicite. Que nous caches-tu ?
XP : 0
Messages : 191
avatarSunajin
Hoshi Rin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Sam 17 Déc - 1:34
Alors que nous discutions, d’autres shinobi venant des quatre coins du monde était venu nous rejoindre. Un homme, qui semblait avoir un petit sur son dos, suivis de près par une femme qui avait un air familier… Reila ? Que faisait-elle ici ? J’étais agréablement surpris de la voir. Mais après quelques secondes de réflexion, ce n’était pas si illogique que ça : elle avait perdu ses parents. Si elle avait reçu la lettre, sa présence ici était presque naturelle.

Feng Hoo, me tapotant gentillement l’épaule, émis le souhait passé un marché. Mais… C’était quoi ce marché ? Certes, j’avais envie de revoir mon petit frère, mais j’avais aussi envie de vivre encore des choses avant de partir.

    « Hé ho Feng Hoo, j’suis pas prêt de mourir ! Puis cela vaut aussi pour toi, si jamais je meurs au champ de bataille, je dirais bonjour de ta part à ceux que tu as perdus ! »


Je disais cela avec un léger sourire, avant de laisser le membre du clan Kaguya accueillir les autres. Et alors que tout se passait bien, une voix féminine s’éleva… Soudainement, un virulent sentiment de peur envahissait mon corps, amenant avec lui une tension musculaire soudaine. Cette voix ! Mon regard se focalisa sur celle qui avait pris la parole, et mes craintes se confirmèrent…

Yamanaka Yui, probablement dans le top 5 des Kunoichi les plus dangereuses du monde, se tenait là, devant nous, avec l’un de ses pantins. Cette femme avait réussi à se faire à une vitesse exponentielle une place chez les grands d’Iwa. Son expertise n’avait d’égal sa cruauté, et elle était probablement une des meilleures, pour ne pas dire la meilleure, dans son domaine. Mon corps se tétanisa. Bouge. Il restait désespérément bloqué. Bouge, te dis-je. Fais quelque chose. Préviens les autres. La peur, la crainte, et un cohorte de sentiments négatifs m’empêchaient tout mouvement. En moi, il n’existait plus que la crainte primaire de rester en vie.

Feng Hoo les accueillit. Était-il fou ? La révolte qui se réveilla réussi à me sortir de ma torpeur. Malgré la peur, il fallait agir, et vite ! Je commençais un sprint extrême, du chakra tourbillonant autour de moi. Arrivant à niveau de la femme, je tendis mon bras comme s'il était armé d’un sabre. Et du vide, se dessina une lame aiguisée de chakra, qui se logea juste sous la gorge de la Yamanaka. Son acolyte avait, pour sa part, réagi en levant la manche, dévoilant un sceau familier : ceux des Nakagawa.

    « Tu n’as rien à faire ici ! »


Je détournais légèrement le regard vers Feng Hoo. La tension présente dans mon corps avait atteint son paroxysme.

    « Tous, restez sur vos gardes ! Cette femme méprise l’âme des morts comme celles des vivants ! C’est une Yamanaka ! Un clan manipulant l’âme des défunts, des démons ou d’autres créatures et esprits maléfiques. Elle peut aussi contrôler les vivants, et manipuler votre âme…! »


Je reposais mon regard sur la Yamanaka, parlant d’une voix transpirant la peur. Des flux de chakra sortaient de mon corps, formant des lames intangibles, et tourbillonnant autour de moi.

    « Feng Hoo ! Reila ! Et vous autres ! Cette femme est le chef des renseignements d’Iwa ! Elle n’a aucun respect, pour la vie, comme pour la mort ! Si on joint nos forces, on a une chance inouïe de l’abattre et de lui faire payer ses crimes ! Pour nos morts ! Nos parents ! Mon frère… Elle est une des responsables des massacres sur ces terres ! »


C’était ma chance de marquer le début de ma revanche.

_________________

OST:
 


XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Sam 17 Déc - 15:18

Tandis que j’arrivais aec Ryûji sur le dos, quelques personnes étaient déjà là, et d’autres continuaient d’arriver. Un homme s’adressa à nous pour nous dire que c’était bien là. Probablement le fameux Feng Hoo du flyer. Je restais méfiant, surtout que mes mouvements étaient assez restreints avec un gamin assis sur mes épaules et prenant ma tête comme un oreiller. S’il se passait quoi que ce soit il faudrait d’abord que je réveille Ryûji si je voulais pouvoir passer à l’action.

- Bonjour.

Parmi les gens qui continuaient d’arriver, certains visages m’étaient familiers. Il y avait une jônin de Konoha dont je ne me souvenais absolument plus du nom. Un nom de fleur si ma mémoire est bonne, Camélia ? Hortensia ? Je ne savais plus. Si je ne me trompe pas, j’avais dû la voir faire des allez-retour entre le bureau du Hokage et l’hôpital. Probablement une Eiseinin.

L’ambiance était plutôt solennelle. Chez certains, la tristesse était palpable. J’étais triste aussi, je pensais à mes parents, mes compagnons d’arme du Rikudô, mais j’essayais de ne pas trop le laisser paraître. Si cette sorte de cérémonie était un hommage aux morts, alors il fallait montrer à nos défunts que même s’ils ne sont plus là, l’héritage qu’ils nous ont laissé nous permettait de vivre. Que même s’ils n’étaient plus dans notre dos à rire avec nous, où surveiller nos arrières, leur souvenir nous permet de continuer de rire des mêmes blagues idiotes encore et encore. C’est vrai qu’on faisait toujours les mêmes. De ceux qui avaient combattu à mes côtés, aujourd’hui, il ne restait plus que Léona. Etant dans une des branches les plus radicale, les autres avaient rejoint Kiri, ou bien étaient morts.

Une femme, suivie d’un garçon plus jeune firent leur apparition. Une parole de celle-ci, sonnant presque comme un taunt sorti de sa bouche. Elle était assurément classe, et d’une prestance qui imposait le respect. Ou presque. La suite de son discours était tout sauf rassurant, et je recula un peu. Elle s'indignait de ne pas avoir été invitée, mais pourtant, elle était là. Des oiseaux qui l’ont informée ? Serait-elle une Inuzuka, ou bien une Jurô ? Je me demandais.

Elle insista sur le fait d’inviter “tous” les alliés, et le fait que nous étions dans une période de paix. Je voyais deux villages susceptibles de ne pas avoir été invités, l’un pour avoir trahis de Daimyô, l’autre pour avoir tenté d’envahir le pays. Et la réaction du garçon aux cheveux noir qui deux minutes plus tôt discutait avec celui qui était probablement Feng ne fit que confirmer ce soupçon qui commençait à naître dans mon esprit. Cette femme n’était pas venue en nous voulant du bien.

Le garçon fit apparaître une lame de nul part sous la gorge de la femme, avant de lancer un discours à notre égard. Pour moi, ce fut un électrochoc. Une Yamanaka ? Et elle ne venait pas de Konoha elle. Il définit le clan comme manipulant les âmes des défunts ou des démons. Mais bordel, dans quel langue devrais-je dire que par chez nous, on ne manipule que les vivants ? Mais pas elle apparement.

Je ne savais plus comment réagir. Je devais réagir. Mais j’avais un gosse endormi sur les épaules, et ce n’était pas aisé de faire quoi que ce soit dans cette condition. Si c’était une Yamanaka d’Iwa, alors elle faisait peut-être parti de ceux qui l’avait torturé, et ça, je ne pouvais pas le lui pardonner. Solidarité clanique ou non, faire ses expériences sur des enfants, qui plus est sur mon élève, je ne pouvais pas le lui pardonner.

Je serrais les poings. Je n’aimais pas cette femme, et je sentais la colère monter. C’est à cause de gens comme elle que mon clan était si craint, c’est à cause de gens comme elle que Ryûji avait peur de moi, c’est à cause de gens comme elle que ce garçon semblait vouer une haine envers mon clan. Je l’aurais bien suivit pour tenter ne serait-ce que de laver un peu l’honneur des Yamanaka, mais je ne pouvais rien faire. Si elle était le chef des renseignements d’Iwa, je ne pouvais que fuir, ou rester en retrait. Il fallait que je mettre Ryûji en sécurité, c’était ma première priorité. Je ne pouvais que reculer, ce que je fis de quelques pas, gardant les yeux rivés sur ces individus.

De plus, si elle n’avait aucun respect pour l’esprit des morts, des démons, ou même des vivants, elle ne valait rien. Lorsque ma grand-mère m’avait inculqué l’art de manipuler l’esprit des vivants, elle m’avait expliqué que l’âme était quelque chose de précieux, et que même lorsque nous combattions, ou que nous prenions le contrôle de celles-ci, il fallait garder un certain respect envers les âmes des gens.

Je me rapprochais de la jônin de Konoha. Elle serait probablement plus qualifiée que moi pour prendre les bonnes décisions.

_________________
XP : 189
Messages : 47
avatarSunajin
Saejima Reila
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Dim 18 Déc - 23:27
Rédemption.

Plusieurs personnes arrivèrent à la suite de Reila et le jeune homme qui avait envoyer les flyers venait les saluaient, Reila fit une petite courbette, gardant ses yeux baisser de peur de se faire gronder par son sensei, mais elle ne voyait pas pourquoi il ferrai une chose pareil, alors elle releva les yeux en direction de Rin et lui adressa un sourire timide. Et puis, une voix se fit entendre la demoiselle regarda en direction de la voix tout en prenant soin de reculer doucement, pour se regrouper avec les autres arrivant et ceux qui étaient déjà présent avant son arriver.

La miss pris une grande inspiration lorsqu'elle vu son Sensei n'est pas comme à son habitude, il avait dans son regard quelque chose de pas "normal", Reila sentit alors une peur montée en elle lorsqu'il commença en une fraction de seconde à se diriger juste devant la nouvelle venue et à lui mettre une lame sous la gorge. La miss aux cheveux ténèbres eu du mal à déglutir, ferma un instant les yeux comprenant plus ou moins ce qui était en train de se passer. Puis, Rin se mit à parler un peu plus fort leur ordonnant de rester sur leur garde, puis la suite ne laissais pas du tout le choix à la miss.

-D'ac...D'accord !

C'est tout ce que la jeune femme pu sortir de ces fines lèvres, elle se mit alors en garde face à ces "agresseurs" ou devrais-je dire plutôt face à cette chef des renseignement d'Iwa. Et dire que toutes ces personnes étaient simplement rassembler ici pour se recueillir et maintenant apparemment c'est un combat pour leur propre vie qui aller débuter. Reila ne détourna pas du tout son regard de ces deux invités surprises, n'hésitant pas une seule seconde à pouvoir faire tout ce qui est en sont possible afin de reste en vie et de garder ce petit monde en vie, mais sont plus grand soucis reste encore ce petit garçon tout endormis et ce jeune homme qui l'as toujours sur le dos comment aller t-il faire pour s'en sortir.  

ft. Tous les participants

_________________

Team Tenshû : Le châtiment du Ciel:
 
 

[RP Evènement] ─ Rédemption.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Rédemption [DVDRiP]
» Les sentiers de la rédemption [Ambre Natania]
» Les personnages en rédemption
» Redemption RPG
» Magnifique vidéo- L'Evènement : Islam et Occident

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Reste du Monde :: Pays Neutres :: Hana no Kuni-