AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
[RP Evènement] ─ Rédemption.Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
XP : 272
Messages : 53
avatarKonohajin
Hyûga Kanon
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mar 20 Déc - 15:05
Assis dans l’arbre, observant les personnes rassemblées, tu peux sentir l’étrange atmosphère qui règne désormais en ce lieu. Dans le petit groupe rassemblé, tu reconnais facilement Feng Hoo, notamment à cause des étranges paroles prononcé par ce dernier, ainsi que trois shinobi de Konoha, dont Yamanaka Rei que tu as affronté quelque temps auparavant lors d’un entraînement. Les autres ? Sans aucun doute des ninjas, eux aussi. Tu n’as pas besoin d’en savoir plus, cela ne t’intéresse pas.

Puis, deux autres personnes arrivent, et la tension monte. Une jeune femme, du nom de Yui, et un jeune homme, prénommé Dan, réchauffent l’ambiance. Si Feng Hoo semble en avoir que faire de ce duo, un autre crie l’appartenance de Yui aux Yamanaka, et se lance vers cette dernière, arme au poing. Il déballe un tas d’information sur Yui : manipulatrice d’âmes mortes et vivantes, chef des renseignements d’Iwa, et un jolie package de qualificatifs faisant d’elle un « monstre » et une « criminelle ». Ce dernier n’aime pas Yui et a déjà eu affaire à elle par le passé, cela se sent. Tu as des frissons rien que d’y penser. Le jeune homme est empli de colère.

Une Yamanaka, hein ? Yamanaka, comme le clan Yamanaka de Konoha ? Tu jettes un œil à Rei. Lui aussi ne doit pas aller bien. Rei ne dit rien, mais cela a forcément dû l’affecter, plus qu’il ne le montre. Toi aussi, tu ne supportes pas la nouvelle. Les paroles de cette femme t’ont laissé un goût amer dans la bouche, et ce que lui a rétorqué Feng Hoo aurait presque pu te rassurer si l’incompréhension, la peur de ce qui allait arriver, ne s’était pas emparé de toi.

Alors toujours perché sur ton arbre, tu te lèves. Dois-tu partir, rester sur la branche, ou bien intervenir ? Tu ne veux rater ce qui va se passer, et tu ne veux pas agir tel un lâche. Le choix est vite fait. Tu restes en sécurité, sur ta branche, à observer. De toute façon, tu ne veux pas rentrer à la maison tout de suite. Ne t’a-t-on jamais dit que la curiosité est un vilain défaut ?
Avec crainte, tu suis le déroulement des choses. Au pire, tu prendras la fuite, peu importe si tu es alors catégorisé comme lâche. Tu ne dois pas mourir tout de suite, tu as d’autres choses à faire.

_________________



"Les oiseaux ne laissent qu'un chant éphémère ;
L'homme passe, mais sa renommée survit."

XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mer 21 Déc - 0:28
« Il est d’étranges soirs où les fleurs ont une âme. »
Rédemption

« L’amour, s’il tient en une seule fleur, est infini »
            La Nara venait tout juste d'arriver, demandant si c'était bien là le lieu de rendez-vous. Un jeune homme se contenta de la saluer en se courbant légèrement comme réponse, puis un étrange couple arriva lui aussi juste après elle.

    « Belle réunion, n’est-ce pas Dan ? »


           Une jeune femme, qui devait avoir à peu près le même âge que Sakura, blonde et les yeux violets comme elle, à l'allure cependant beaucoup plus aggressive. Même sa voix était hautaine et moqueuse, comme si elle cherchait à provoquer les personnes déjà présentes. Un comportement assez peu attendu dans une réunion pour pleurer les morts et chercher une rédemption. La Jônin se redressa alors, sur ses gardes. Elle ne sentait rien de bon venir de cette femme. Elle était dangereuse, aussi Sakura préféra se méfier d'elle dès son entrée. La suite de son discours continua de renforcer cette impression.

    « La seule déception que je pourrais avoir est celle de ne pas avoir reçu d’invitation. Dire que j’ai dû laisser mes petits oiseaux m’informer de cette belle réunion en l’hommage des morts. En cette période de paix, il faudrait faire plus attention à veiller à ce que l’ensemble de vos alliés soient prévenus. On aurait presque pu se sentir exclus. »


           Elle continuait visiblement sur le ton ironique qu'elle avait prit à la seconde où elle était apparue. Tout en elle repoussait la jeune femme de Konoha, tant son attitude physique que ses paroles. Elle continua sur sa lancée en fumant à grandes bouffées un tabac qui avait l'air des plus nocifs. Elle portait un katana dans le dos et était accompagné d'un jeune homme qui avait l'air tout juste majeur, son fils ? Non, il était trop vieux pour être son enfant. Il était calme, comme s'il n'avait pas d'âme, ou s'il l'avait perdue pendant un quelconque évènement. Il en devenait presque plus effrayant que la femme qui se tenait à ses côtés.

    « Oh ! J’en oublierai presque les présentations : mon nom est Yui. Et ce beau jeune homme à mon service est Dan. »


           Ces deux-là ne lui inspiraient aucune confiance. Le jeune homme qui l'avait salué ne devait cependant pas avoir ressenti cette aura de malveillance, les accueillant sans trop de mal pour chercher la paix. Cela confirmait d'ailleurs le lieu pour Sakura, bien qu'elle n'avait presque plus de doutes avec l'arrivée du couple atypique.

           Un autre des membres du regroupement, le jeune ténébreux, eut cependant une réaction totalement opposée. Loin de s'accomoder de leur présence, il fonçat sur Yui.

    « Tu n’as rien à faire ici ! »


           Visiblement, il la connaissait. Et à en juger la manière dont il tremblait, il en avait peur. Il cria alors qu'elle était une Yamanaka d'Iwa, demandant de l'aide pour la tuer sur le champ. Si Sakura n'avait aucune confiance en la jeune femme d'Iwa, elle ne connaissait pas les autres pour autant. Et tuer était probablement l'acte qu'elle haïssait le plus. Ce garçon avait visiblement quelque chose de lourd dans son passé contre Iwa, peut être même contre cette femme en particulier. Il invoqua même son frère à la fin de sa tirade pour inciter les différents membres de la rencontre de l'aider.

           Ne sachant pas quelle posture adopter sur l'instant, la Jônin du village caché de la feuille observa les réactions des autres personnes présentes sur les lieux. Elle vit d'abord le jeune garçon qui tenait toujours son frère sur ses épaules se rapprocher d'elle. Peut-être l'avait-il déjà vu à Konoha, ce qui expliquerait pourquoi il semblait venir chercher de l'aide auprès d'elle. Une jeune fille aux cheveux de jais et aux yeux bleus se mit en garde, peu sûre d'elle, sortant juste un timide "D'accord" aux paroles du jeune ténébreux qui tenait sa lame sous la gorge de Yui. Tout semblait se passer au ralenti dans la tête de la Nara d'Hi no Kuni. Elle prit donc le temps de réfléchir à la meilleure position à adopter. Une position aggressive d'emblée pouvait pousser la femme d'Iwa dans ses retranchements et la faire attaquer directement. Elle ne souhaitait pas être venue ici pour voir du sang couler et des morts arriver. Elle ne connaissait absolument pas les capacités du couple de la cité de la Terre aussi préféra-t-elle parler haut et fort pour tous.

    « Je vous rappelle que nous nous sommes tous retrouvés ici suite à la lecture d'une lettre ouverte à tous pour pleurer les morts des guerres qui se sont étalées sur ces dernières années. Je ne crois pas avoir lu quelque part une recherche d'exclusion ni d'inclusion de qui que ce soit. C'était un simple papier laissé au vent qui atteindrait des personnes au hasard. Je ne pense donc pas que quiconque soit exclu. Il n'est pas la peine de se mettre dans un état pareil. Vous me semblez adulte, non ? D'ailleurs vous vous êtes présentée à nous, il est donc de mon devoir de faire de même. Je me nomme Nara Sakura, et je viens d'Hi no Kuni. »



         Sakura prit une profonde respiration avant de reprendre sa déclaration.

    « Jeune homme. Vous semblez la connaître. Pouvez-vous nous en dire un peu plus calmement, en rangeant cette arme ? Je crois que la lettre mentionnait quelque chose comme la recherche d'un dernier hommage aux morts par la prière. Il n'y avait pas de mentions de combat ou de bataille quelle qu'elle soit. Quant à vous, Yui, je crois qu'un tel hommage ne laisse pas de place à l'ironie. Si vous sentez la nécessité d'aggresser quelqu'un, allez le faire à Iwa. Si vous venez en paix, alors asseyez-vous et ne prenez plus cet air si méprisant. Il a tendance à faire sortir notre jeune ami de ses gonds comme vous pouvez le voir à cette lame si proche de vous. »


         Soupirant profondément, Sakura Nara jeta un regard circulaire sur toutes les personnes présentes.

    « Si je suis venue, ce n'est pas pour voir des morts et pour me battre. J'ose espérer que vous aviez les mêmes envies de paix et de calme que la personne qui a envoyé cette lettre et moi-même. Si ce n'est pas le cas, je vous prierai de rentrer chez vous, vous n'êtes pas désiré ici. Qui que vous soyez. »




Bouh:
 

 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
| Sakura's Theme |


Dernière édition par Nara Sakura le Mer 28 Déc - 22:41, édité 1 fois
XP : 860
Messages : 437
avatarKonohajin
Ryûji
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Ven 23 Déc - 11:42
Je dormais paisiblement, afin de rattraper tout ce sommeil perdu à cause de ce satané Yamanaka. Il me compliquait bien la vie. Mais là au moins, j’étais bien, posé sur sa tête en train de roupiller. Intérieurement, j’espérais de tout cœur ne pas me réveiller avant d’être de retour à Konoha.

Malheureusement, rien ne se passe jamais comme prévu. Malgré mon sommeil, j’entendais de l’agitation. Une voix s’élevait, assez pour titiller mon sommeil.

- Grmblblbll... la ferme.

Un réflexe fit que je donnais un coup sur le crâne de mon sensei sur lequel je dormais. Suite à ça, je commençais doucement à ouvrir les yeux. Je voyais flou, et je ne comprenais pas exactement tout ce qu’il se passait ici. Il y avait l’air d’avoir plusieurs personnes différentes, et toutes me semblaient inconnues. On devait être arrivé au rassemblement dont me parlait Rei. Je baillais, avant d’entendre tout ce qu’il se disait ici. Mais alors, pourquoi ça crie ici ? Ils ont une drôle de manière de respecter les morts ces gens-là.

Haha. Je faisais quand même moins le malin lorsque j’entendis la suite. Un homme aux cheveux noirs menaçait une femme d’un sabre sous la gorge. Le sabre n’était pas comme ceux que l’on forgeait avec papy. Nan, il semblait être fait d’une toute autre matière. Mon regard restait un petit moment perdu sur cette arme. J’ai déjà vu ça quelque part...

Néanmoins, je n’avais pas vraiment le temps d’y penser qu’autre chose vient tout chambouler. Est-ce que j’avais bien entendu ? Cette femme qu’il menaçait était une Yamanaka... ? Il la connaissait, et disait d’elle qu’elle avait le pouvoir de contrôler l’âme des morts, et des démons... c’est ça. C’est ce pouvoir-là. Elle avait même le même pouvoir que Rei. Il y avait donc bien un lien étroit entre leurs deux pouvoirs... ? Ou alors, m’aurait-il menti ?

Il parlait d’elle comme d’un monstre. Je n’étais donc pas le seul à penser cela. Ces gens avaient donc fait bien d’autres victimes que je ne le pensais...

Je ne saurais pas trop dire ce que je ressentais actuellement. Un mélange de profonde colère, mais également d’une peur tenace. Cette famille ont ruiné ma vie... et là, cette femme était là.

Une autre personne se fit entendre, suite à ça. Elle se présentait sous le nom de Nara Sakura, et c’était celle dont on s’était rapproché. Elle au contraire semblait vouloir calmer le jeu. Elle ne souhaitait pas plus de morts qu’il y en avait déjà eu par le passé. Sauf que... si cette femme était comme le reste de son clan, ou pire qu’elle était plus ou moins impliqué dans ce qu’il m’est arrivé... ça ne fonctionnera pas. Ces gens étaient malfaisants. Je n’étais peut-être qu’un vulgaire petit insecte au milieu d’eux tous… mais je pense être bien placé pour le savoir mieux que quiconque.

- Je ne suis pas d’accord... nous sommes tous en danger ici. Si elle appartient vraiment à cette famille...

C’était très rare, mais j’étais plus sérieux que jamais. Mon corps tremblait néanmoins. Oui, j’avais peur. Peur d’elle, de ce qu’elle pourrait nous faire subir. L’éliminer était sans doute la meilleure des solutions. Ou alors, nous devrions fuir. D'une voix plus forte au audible, je repris.


- On doit lui faire payer !

_________________


Nyahahahaha:
 
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Ven 23 Déc - 18:12


La jeune femme semblait être munie d’un calme et d’une confiance en elle si forte, que cela en semblait presque surnaturel. Un léger rictus se dessina sur son visage lorsque l’on dévoila son identité complète, et elle ne bougea pas d’un sourcil lorsque la lame de chakra se plaça sous sa gorge. Après le discours de Sakura qui appelait au calme et la petite intervention du minus qui prônait l’inverse, elle reprit.

    « Agresser quelqu’un ? Mais je ne pense avoir agressé personne ! N’est-ce pas moi qui me retrouve menacée ? Je trouve ça dommage, c’était une si belle réunion... »


Elle sourit, fixant chacun des protagonistes présent de son œil perçant. Chacun avait pu ressentir des sueurs froides en croisant simplement son regard. Toujours pleine d’assurance, elle reposa ses yeux sur le membre du clan Hoshi. La Yamanaka, toujours avec son sourire satisfait, posa ses doigts sur la lame.

    « Alors jeune homme… Que vas-tu faire ? »


Elle souriait d’un air arrogant.. Et son regard ne dégageait aucune crainte de mourir.

    « Tu peux tenter de me tuer, moi, presque l’équivalent d’un ange de la mort… Où discuter avec ce dernier. C’est pourquoi j’étais venue à la base… »


Yui inspira de nouveau dans sa longue pipe, puis souffla sur le visage du jeune éphèbe. Puis ses mains firent pression sur la lame, et elle déplaça l’épée jusqu’à son cœur. Une goutte de sang perla. Et ce n’était pas la seule...

    « Aller vas-y, tue moi, si tu en as le courage. Tu meurs d’envie de voir mon sang se répandre sur ce tapis de fleurs. Ton petit frère est mort ? C’est le prix de la guerre. Et de l’évolution. Les faibles meurent, les puissants vivent. »


Elle souriait.

    « Seulement… Il faut te poser la question… Est-ce que tu seras prêt à assumer les pleines conséquences de tes actes ? »


Elle relâcha de nouveau un nuage de tabac.

    « Je n’attendrais pas éternellement, jeune Shinobi. Prends t’a décision ! Si tu n’en es pas capable, est-ce que l’un de tes petits copains l’est ? Alors qu’il accomplisse ce qu’il a à accomplir ! Ou alors, abandonne cette stupide idée de me tuer, et discutons un peu. »


Elle fut confiante, du début jusqu’à la fin. Elle n’avait pas peur. On aurait même dit que cette situation l’amusait presque.

Précision:
 


Dernière édition par Narrateur le Mer 15 Fév - 23:41, édité 1 fois
XP : 455
Messages : 63
avatarKirijin
Kaguya Feng Hoo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Sam 24 Déc - 2:34


La paume de ma main droite s'ouvrait d'une cicatrice alors que la jeune femme déposait la lame sur son cœur. Serrant violemment les doigts pour contracter ma peau et libérer le surplus de sang afin d'éviter que la blessure empire inutilement, je regardais autour de moi pour lire dans le regard de mes partenaires.

Rin était bien trop fougueux et excité. Si je portais mon regard sur ses poings qui étaient fermés et dont quelques gouttes de sang perlaient, je distinguais surtout son regard furieux qui s'adressait à la jeune femme. Celui-ci était bien trop énervé pour agir avec raison, ce qui n'était pas bien pour nous. Notamment si cette dénommée Yui était si redoutable qu'il l'expliquait.

J'embrassais la zone du regard, intrigué à la vue de toutes ces mains blessées, comme la mienne. Était-ce une technique de la femme qui infligeait à tout le monde les blessures qu'elles ressentait ? Quoi qu'il en soit, je me devais de mettre fin à cette animosité.

"Rin, s'il te plaît. Nous sommes venus pleurer les morts et tu menaces cette femme. Comment pouvez-vous, l'un et l'autre, parler de causer la mort lorsque le rassemblement qui se fait ici a pour seul et unique but de leur rendre un hommage ?"

Remarquant le regard de la fumeuse me désigner, je m'adressai cette fois principalement à cette interlocutrice, tout en incorporant son allié dans la conversation.

"Vous êtes libre de venir et comme je l'ai dit précédemment, rien ne vous y oppose. Même si Rin est furieux à votre encontre, annonçai-je tout en le fusillant du regard, celui qui blessera l'autre le premier sera en tort. Je ne parle pas qu'en mon nom, je parle au nom de tous ceux qui sont là : Cette femme aux cheveux noirs, indiquai-je du doigt Reila, ce garçon, désignant cette fois Kanon, ou ces deux jeunes, montrant cette fois Rei et Ryûji du doigt, sommes là pour honorer les défunts, alors que vous bafouez leur lieu de dernier repos ? Comment osez-vous ?", annonçai-je tout en fixant les yeux de Ryûji qui s'était brièvement énervé. Son regard avait changé en l'espace d'un instant, était-ce un réveil difficile ou une plus grande menace ?

"Si je n'ai pas donné de papier aux villages hormis Konoha et Suna, c'est parce qu'ils n'étaient pas dans mon chemin. Si vous avez été informés de notre rassemblement, si vous vous sentez agressés face aux propos de Rin, de quel droit vous permettez-vous d'imposer une tension dans un recueil ?"

Cette fois, mon ton avait changé. Je n'étais plus aussi courtois et aimable que précédemment, ayant compris au sourire qui s'affichait sur le visage de la jeune femme que ses intentions étaient purement mauvaises, gardant toutefois un certain doute à l'encontre du plus jeune garçon. Il ne réagissait pas et n'avait pas encore dit le moindre le mot. Peut-être était-il simplement influençable.
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Sam 24 Déc - 3:58

Lorsque le garçon qui s’appelait alors Rin dévoila l’identité de la jeune femme, j’avais peur. Je ne savais pas comment elle pouvait réagir, mais surtout, si elle était une de ces fameuses Yamanaka d’Iwa, alors elle était probablement capable d’invoquer les démons dont Ryûji parlait. Ces démons qui lui font si peur, et dont l’un m’a fait un sacré bleu il y a quelque temps. C’est pourquoi j’étais aussi en colère, j’avais envie de venger le mal que ces gens ont fait à Ryûji. Mais contre la chef des renseignements du si dangereux village caché d’Iwa, me battre serait d’une stupidité profonde.

Ce Rin était assez menaçant envers elle. Il semblait vouloir l’éliminer à tout prix, mais plutôt que de l’en empêcher, elle se montrait très provoquente avec lui. Elle alla jusqu’à déplacer la lame au niveau de son coeur. S’il ne s’était pas agi d’une de ces Yamanaka, je l’aurais pris pour une folle à lier. Mais là, Elle semblait contrôler parfaitement la situation. Je n’arrivais pas à savoir jusqu’où elle était capable d’aller.

Et parce que la quantité de malheur qui arrivaient en même temps ne suffisait pas, c’est maintenant que Ryûji réussit à se réveiller, tout en me frappant la tête.

- AIIIIIIIE

Sale gosse. Et en plus, il osait ordonner aux gens sur place de se taire ? Je crois qu’il n’avait pas très bien saisi la situation le gamin. Mais il devait réaliser assez vite ce qui était en train de se passer, parce que le corps calme et endormi que j’avais il y a quelques secondes sur mes épaules, je le sentais trembler. Pour tenter de le rassurer, je posais une de mes mains sur une des sienne. Ma main tremblait un peu aussi, et pour être honnête, je me demande si inconsciemment, par ce geste, je ne cherchais pas aussi une certaine forme de réconfort.

- Je ne suis pas d’accord... nous sommes tous en danger ici. Si elle appartient vraiment à cette famille...

- On doit lui faire payer !

Non mais TA GUEULE. J’ai failli le crier, je me suis retenu. Qui m’a filé un boulet pareil, vraiment ? Il était au moins aussi effrayé que moi si ce n’est plus, et il trouvait le moyen de la provoquer...  Qui est le triple idiot qui lui a donné le rang de genin, faisant de cet abrutit un ninja ? La pression de ma main gauche se fit plus forte sur la sienne (gauche), tandis que j’avais une folle envie de l’assommer pour qu’il pionce à nouveau. J'avais aussi une soudaine envie de lui planter un kunai dans la cuisse. Mais je n'avais pas l'intention de la porter sur le chemin du retour, alors je m'abstint de le faire.

-Eh Oh, Eh Oh, on rentre du boulot, je propose qu’on se calme tous, cette femme ne nous a pour l’instant pas attaqué.

J’ai parlé trop vite je crois. Sur ma main droite s’ouvrait une coupure, sortant d’absolument nulle part, et je n’étais pas le seul dans ce cas là. Mon premier réflexe fut de la serrer, sous l’effet de la douleur qui commençait à apparaître. Voyant que d’autres avaient la même coupure, je jetais un coup d’oeil à la main de Ryûji. Je regrettais amèrement de ne pas avoir pris de trousse de soin sur moi, me contentant de lui parler à voix basse.

- Serre la main, pour pas que la coupure s'ouvre encore plus.

En même temps, de mon autre main j’essayais de lui transmettre un peu de courage, tout en cherchant à en absorber un peu de sa part en même temps. D’un côté, je pestais complètement de l’avoir embarqué, c’était une idée stupide, et il risquait de se faire tuer s’il continuait à agir comme un gamin. De l’autre, j’étais en quelque sorte rassuré de ne pas me retrouver tout seul dans cette situation. Mais j’aurais préféré que ce soit si possible avec un ninja utile, ça aurait été bien. Toujours à voix basse, je continuais.

- Ryûji, calme toi. Je sais que ce n’est pas facile, je partage la colère que tu as envers cette femme, et envers ces Yamanaka, mais se battre avec elle nous mènerait très probablement à la mort. Tu ne veux pas mourir, hein ? Moi non plus.

Le fameux Feng Hoo quant à lui tenta de nouveau de rétablir le calme, après l’intervention de la Jônin de Konoha dont je ne me souvenais toujours pas le nom. Un nom de fleur, mais je ne savais plus laquelle. Roselia ? Je ne pouvais qu’être d’accord avec eux. J’enchainais, mais cette fois de manière à ce que tout le monde m’entende.

- Je suis d’accord avec Feng. Cette cérémonie est d’abord faite pour honorer les gens disparus et qui nous étaient chers. Nous ne sommes pas ici pour les rejoindre. Et s’il y en a qui souhaitent mourir aujourd’hui, j’aimerais bien qu’il le fasse plus tard, et d’une manière qui n’implique personne d’autre.

Je dirigeais cette fois mon regard vers ce Rin.

- Rin, je ne connais pas votre histoire, mais sachez que j’ai aussi perdu des gens à cause de quelqu’un d’autre. Je peux comprendre au moins un petit peu votre douleur. Pour des raisons que je ne peux vous détailler, j’ai connaissance des horreurs qu’ont pu commettre les membres de la branche d’Iwa du clan Yamanaka, et qu’ils commettent peut-être encore.

Une autre chose était importante, c’est que nous étions tous des ninjas. Cette femme et ce Dan n’avaient pas de bandeau et étaient donc là en civil, mais s’il leur arrivait quelque chose, les conséquences pourraient être grandes.

- Vous l’avez dit vous-même, elle est une haut gradée d’Iwa. Et comme l’indique votre bandeau, vous êtes de Suna. S’il arrive quoi que ce soit à cette femme, ou même à l’un de nous, puisque nous sommes des ninjas venant de différents villages, cela risque de déclencher une nouvelle guerre. Et je pense qu’aucun de nous ne souhaite que la guerre nous reprenne de nouveau des gens importants.

Je détournais les yeux vers cette Yui.

- Je pense que vous non plus ne souhaitez pas que la guerre se déclenche de nouveau, ou du moins je l’espère. Cependant, je suppose que vous vous doutiez bien qu’un tel remue-ménage serait causé par votre apparition dans une cérémonie comme celle-ci, alors pourquoi êtes-vous venue ? J’ai du mal à croire que ce soit simplement pour honorer les morts.

Après avoir fini mon discours, je n’en revenais moi-même pas d’avoir été capable de dire tout ça, et le peu d’adrénaline qui était monté en parlant redescendait aussi rapidement. De nouveau, mes mains recommençaient à trembler un peu, et la peur revenait. Je pris une voix beaucoup plus faible un peu tremblante, mais quand même audible par tous, tout en posant de nouveau ma main non blessée sur main gauche de Ryûji.

- Je ne veux plus perdre qui que ce soit !

_________________
XP : 189
Messages : 47
avatarSunajin
Saejima Reila
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mer 28 Déc - 15:32
Rédemption.

Reila ne savait pas quoi elle attendait simplement un signe, un geste de la part de son Sensei pour faire face à ce qu'elle devrait très certainement faire par la suite. Des mots s'échangèrent une nouvelle fois, Reila déglutit légèrement lorsqu'une douleur la fit détourner les yeux sur sa main droite, la miss n'en croyait pas du tout ces yeux.

-Co... Comment cela se peut-il ?

Dit-elle à voix base, regardant son sang couler de cette plait, puis la demoiselle regarda les autres personnes qui l'entouraient et elle n'était pas du tout la seule à avoir une plaie à la main droite. Reila sera ses poings et ferma un instant les yeux, pris une grande inspiration. Elle ouvra de nouveau les yeux et posa sa main gauche sur sa main droite, afin de faire cesser cette petite plaie.

La brunette reposa son regard sur les nouveaux venus et quelques chose d'étrange paraissait dans les yeux de cette "Yui", aucune peur, aucune crainte, pour beaucoup ça ne veux rien dire, mais pour mademoiselle cela signifie qu'elle as du avoir une vie bien chargée et qu'elle à tout aussi du avoir son lot de souffrance et de peur. Reila pris une grande inspiration ne disant et ne faisant toujours rien, son regard perdu dans le vague. Elle aurait voulu dire quelques choses, mais rien n'y faisait le sons de sa voix ne parvenait pas à sortir de ses lèvres. Oui, elle avait peur, elle n'était pas comme toute ces personnes, elle se trouvait nul et minable, elle laissa un soupir sortir d'entre ses lèvres, regardant Rin désemparement.

ft. Tous les participants

_________________

Team Tenshû : Le châtiment du Ciel:
 
XP : 272
Messages : 53
avatarKonohajin
Hyûga Kanon
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mer 28 Déc - 18:30
Les discutions continuent et les esprits se chauffent. On parle de combat, de guerre, de paix, et de la raison principal du pourquoi nous sommes tous ici : l’hommage aux défunts. Une seule chose te frappe les yeux, Yui ne semble pas la bienvenue. On veut lui faire payer ses actes passés, on veut sa mort. Et elle provoque. Elle provoque le sunajin. Elle lui parle de son frère, frère qui est mort par sa faute, semblerait-il. Tu la fixes, un moment, ne sachant pas comment réagir. Comment peut-elle parler de ça, comme ça, sans aucun remords ? Comment est-ce possible d’être aussi insensible à ce point ? C’était un enfant ! Mais c’était peut-être un ennemi aussi. Tu sais que si on te le demandait, tu l’aurais peut-être fait aussi. Dans un sens, tu ne peux lui en vouloir.

Les faibles meurent, seuls les forts vivent, dit-elle. Tu te tends. Elle n’a plus le bénéfice du doute. Tu ne la supportes déjà pas. Mais en période de guerre, c’est une affirmation qui a tout son sens, surtout pour les ninjas. On t’a formé pour ça, toi aussi, mais ça, tu refuses de le voir, comme beaucoup d’autres. Les shinobi sont des guerriers. Les shinobi tuent, c’est une possibilité, une façon de voir les choses. Mais toi, tu n’es pas un ninja de Konoha pour ça. Toi, tu veux protéger, comme ton père le faisait. Pour cela, tu dois devenir fort. C’est la seule solution que tu as. Les faibles ne doivent pas mourir, pas sous les coups des plus fort. Tu voudrais lui donner une leçon, la frapper, la faire déguerpir, mais tu ne peux pas. Quelque chose t’en empêche, malgré toi.

Une sensation chaude envahie ta main. Un liquide. Tu fronces les sourcils, et portes ta main devant tes yeux. Du sang. Du sang coule. Comment ? Pourquoi ? Tu n’as rien vu venir. Tu lèches la fine plaie, la salive à une capacité socratisant étonnante. Ça commence à devenir dangereux. Tu prends peur, tu te mordilles la lèvre inférieure. Ce n’est pas pour le combat que tu es venu ici. Tu voulais juste t’éloigner un peu de ta mère, trop encombrante, trop envahissante.

Les évènements récents te passent au-dessus de la tête. Yamanaka Yui, hommage, mort, frère, guerre… Tu n’as aucun intérêt de rester ici. Tu n’en tireras rien, cela ne t’intéresse pas, mais tu gardes le nom de Yamanaka Yui en tête. On ne sait jamais. Tu sautes alors sur un autre arbre, t’écartant du groupe. Tu te retournes quelques instants, semblant encore hésiter. Et les autres konohajin? Il s'en sortiront, tu leurs fait confiance. Tu continues donc ton chemin vers Konoha le plus discrètement possible. Pas sûr qu’on n’a pas remarqué ta fuite.

_________________



"Les oiseaux ne laissent qu'un chant éphémère ;
L'homme passe, mais sa renommée survit."

XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mer 28 Déc - 23:42
« Il est d’étranges soirs où les fleurs ont une âme. »
Rédemption

« L’amour, s’il tient en une seule fleur, est infini »
            A peine venait-elle de finir de parler que le petit frère du konohajin qui s'était rapproché d'elle se réveilla. Rapidement, il se redressa sur le dos de l'autre, semblant comprendre quelque chose.

    « ... On doit lui faire payer ! »


           Visiblement, il la connaissait, ou connaissait son clan. Il leur en voulait directement, mais à en juger ses tremblements, il n'était absolument pas serein, et ce n'était pas le seul. La plupart des autres étaient effrayés, seul Feng Hoo semblait à peu près calme. Et encore. Le garçon à côté de Yui, Dan, était toujours très passif. Il faudrait le surveiller le temps de calmer le jeu. Peut-être allait-il se réveiller d'un coup et se transformer en machine à tuer. Elle ne pouvait être sûrs de rien, et encore moins d'eux, qui venaient d'Iwa. Feng Hoo parla ensuite, plus nerveux et froid qu'avant. Une blessure venait d'apparaître sur sa main, ainsi que sur celles des deux frères de Konoha à côté de Sakura. Posant sa main sur celles des blessés, elle murmura quelques mots, faisant disparaître les entailles des deux qui étaient près d'elle. Le plus vieux, qui portait son petit frère sur les épaules, prit ensuite la parole. Il dit d'abord être de l'avis du Kaguya avant de tenter de raisonner le ténébreux qui semblait s'appeler Rin. Il pointa ensuite le fait que tous les membres présents venaient de différents villages importants et puissants, et qu'un mauvais déroulement de la rencontre pouvait mener à une nouvelle guerre. Il avait raison sur ce point. Ce ne serait pas la première fois que des tentatives de diplomatie ou de rencontres finissent en provoquant morts et guerres qui faisaient de nouveaux morts en quantité. Il termina, comme s'affaiblissant au fur et à mesure de son discours, sur une voix presque tremblante, demandant à ce qu'on ne lui prenne plus personne. Sakura ferait en sorte que ça n'arrive pas ce jour. Elle s'adressa alors à lui et à son petit frère.

    « Faites attention à vous. Ne la provoquez pas. Elle est sans doutes très forte. Si ton petit frère a de mauvais souvenirs avec des Yamanakas d'Iwa, vous devriez partir. Ou alors il faudra qu'il soit fort et surpasse ceci. Je ne tiens pas à essayer de vous réanimer au milieu d'une mare de sang. S'il sait se calmer, alors restez et nous profiterons ensemble de ce moment de reccueil. »


          Elle remarqua alors que l'autre fille présente était tétanisée, plus loin, fixant ledit Rin. Elle regardait par moments sa blessure. Sakura alla jusqu'à elle pour la soigner aussi et lui posa une main sur la tête gentiment. Elle lui dit de rester calme, que tout se passerait bien. Si elle ne se sentait pas assez en sécurité, elle devrait plutôt rentrer à son village où elle trouverait surement du réconfort. Elle termina par dire à la jeune fille aux cheveux noirs qu'elle ne devait pas s'inquiéter, qu'elle ferait le nécessaire pour qu'il n'y ait aucun mort, dans aucun camp, pour éviter tout début de guerre.

          Marchant ensuite vers Rin, elle posa une main calme sur le bras de Rin, lui faisant baisser son arme.

    « Quoi que tu en penses mon garçon, tuer cette femme ici n'arrangera rien du tout. Cela ne fera que lancer une guerre et tu le sais probablement aussi bien que moi. Si tu ne te sens pas capable de rester calme, je te suggère de partir maintenant. Quelque soit ton passé, il ne justifie pas le lancement d'une guerre qui emportera des centaines, des milliers de frères, de soeurs, de proches tout simplement. »


          Elle prit ensuite la main blessée de Rin entre les siennes, l'ayant fait se tourner face à elle, le regardant droit dans les yeux. Elle lui souriait, confiante, calme. Elle voulait réussir à lui transmettre son envie de paix, et lui soigna la main avec une formule simple de soins.

    « Comme tout ceux qui sont venus ici, je recherche la paix et le repos des morts. Je ne veux pas ajouter qui que ce soit à leur nombre. Si des anciens démons te dévorent, je pourrais t'aider à les régler plus tard, mais que lorsque tu auras prit conscience de la valeur de tes actes, de ce qu'ils peuvent engendrer. Qui chérira ton frère si tu meurs aussi ? Qui pensera à lui ? Surement aucun d'entre nous. Ne meurs pas aujourd'hui. Ce n'est pas nécessaire et ce n'est pas bénéfique. Range ton arme. »


          Sakura Nara poussa légèrement la mèche qui lui retombait sur les yeux vers la droite. Elle ferma les yeux, prit une profonde respiration, puis rouvrit la bouche, parlant à voix haute et claire.

    « Je vous l'ai déjà demandé, aussi je me répèterai une seule fois. Partez si vous avez des intentions négatives, si votre passé est trop fort pour vous. Je ne laisserai personne déclancher d'hostilités ici aujourd'hui. D'ailleurs, si d'autres sont blessés, venez, je vais vous soigner. »


          Elle se tourna vers le couple étrange, leur faisant face, tout proche d'eux.

    « Cela vaut aussi pour vous. Vous semblez vous amuser, mais c'est à propos de gens qui ont perdu beaucoup. Cela semble mal venu ici, vous vous en doutez. A l'inverse, je serai très heureuse de pouvoir connaître votre point de vue sur cette guerre et les nombreux morts qu'elle a causé. Vous dites que les faibles meurent, mais les forts ne le sont que dans un certain rapport. Face au temps, nous sommes tous faibles. Vous devez le savoir vous aussi. Si l'un de vous deux est blessé, comme pour tous les autres, je vous soignerai. Mais ne comptez pas sur moi pour me battre. La lettre était un appel au reccueil, une fois de plus, reccueillerez-vous avec ceux déjà présents ? Si oui, je propose que tout le monde s'assoit afin que nous puissions parler plus paisiblement. Si de plus, vous pouviez, vous tous, éviter de sortir armes ou répliques provocantes voire aggressives, je vous en serai grandement reconnaissante. »


          Prennant une nouvelle respiration calme, elle s'écarta d'un pas et s'assis au sol, en tailleur. Elle pencha légèrement la tête sur le côté, attendant de voir la réaction des autres personnes présentes, remettant une nouvelle fois ses cheveux en place d'un revers de main.


Bouh:
 

 
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
| Sakura's Theme |
XP : 0
Messages : 191
avatarSunajin
Hoshi Rin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Ven 30 Déc - 0:04
Une haine brûlante m’envahissait. J’avais l’impression de ressentir mon sang dans le moindre de mes capillaires sanguins. Je pouvais entendre le battement de mon cœur, et ma main tremblée d’envie de meurtre. Tout mon corps voulait la tuer. Ses mots, le son de sa voix, tout m’indiquait d’en finir ici et maintenant. Alors… Pourquoi j’hésitais ? Qu’est-ce qui m’empêchais de planter mon épée en plein dans son cœur ? Le doute ? La peur ? L’angoisse ? Elle ?

Non… L’instinct de survie. Cette femme était d’une puissance monstrueuse, je le savais. Mais qu’elle soit aussi provocante alors qu’elle est en danger de mort ? Il y avait un problème. Elle cachait quelque chose… Et c’est en détournant un peu le regard pour observer les différentes mains blessées que je comprenais… Cette salope mijotait quelque chose. Étrangement, ma main ne saignait pas. J’ignorais encore pourquoi, mais je n'allais peut-être pas tarder à le découvrir. Enfin…

Cette femme marquait un point… Je reculais, d’un air rageur, avant de faire disparaître mon épée, et de pointer la Yamanaka du doigt.

    « Cette femme n’a aucun respect pour les morts. Elle les utilisent comme des armes. C’est ça que t’as pas trop compris... Tu penses vraiment qu’elle a de bonnes intentions ? Suffit de l’entendre pour comprendre qu’il n’en est rien. Elle pue la mauvaise foi. »


Mon regard fixait le chef des services de Renseignement d’Iwa avec insistance.

    « Au moindre geste suspect de toi ou de ton sbire sans âme… Crois-moi, ce n’est pas moi qui déclencherais une autre guerre. Mais je n’hésiterais pas à me défendre, et à te tuer si besoin est. »


Je serrais les poings.

    « Bref. Tu voulais discuter non ? Et bien alors, qu’est-ce que tu attends, parle ! »


J’étais assurément agressif… Ma main tremblait. Oui, j’avais peur de cette femme parce que je savais pertinemment de quoi elle était capable... Mieux fallait-il rester sur nos gardes. Avec elle, rien était sûr.

_________________

OST:
 


XP : 860
Messages : 437
avatarKonohajin
Ryûji
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Ven 30 Déc - 23:50
Une Yamanaka... ici. Il a vraiment fallu que cette femme vienne tout perturber. Je ne l’avais jamais vu, ou du moins je n’en avais pas le souvenir. Néanmoins, que ce soit dans son attitude ou dans ce qu’elle dégageait, je parvenais à ressentir une peur semblable à celle que je ressentais lorsque je faisais autrefois face à mes tortionnaires. Mon corps tremblait, et pour l’instant rien ne saurait me calmer tant qu’elle serait là. Oui, j’avais peur. Vraiment...

Et tout cela ne s’arrangeait pas. Les gens parlaient entre eux, mais surtout, un tout nouveau élément vient perturber l’affaire. Une étrange douleur se fit ressentir au niveau de ma main, qui s’était mise à mystérieusement saigner sans aucune raison. Mes yeux fixèrent le sang couler, alors que je tremblais de plus en plus. Rei me disait de serrer ma main, pour ne pas que la coupure ne s’aggrave. Je m’exécutai, tout en grimaçant sous la douleur.

D’autres étaient également blessés. Quel était ce maléfice ? Comment avons pu être tous blessés, simultanément, sans que rien ne se soit jamais passé ? Sans doute un de ces sales coups. Tout était peut-être planifié depuis le début même. Qui sait... on nous a peut-être mené jusqu’ici pour nous piéger. Tout ceci n’était peut-être qu’un jeu pour nous piéger ici. L’arrivée de cette Yamanaka était peut-être prévue depuis le début. Ce Feng serait donc de mèche avec elle ? Qui sait...

Dans tous les cas, ils parlaient tous. La plupart cherchait à calmer le jeu. Et plus particulièrement Rei, me concernant. Il disait partager ma colère, mais qu’il ne voulait pas qu’on l’affronte. Elle était plus puissante que nous, et se battre contre elle entraînerait notre mort. Je grognais... il avait raison, si je ne me calmais pas, les conséquences pourraient être catastrophiques. Seulement, je ne pouvais pas m’empêcher de me poser une question... pourquoi m’a-t-il emmené ici ? Comme par hasard, il m’emmène loin du village, loin de tout, et on rencontre cette Yamanaka. Était-ce calculé qu’il m’emmène là ?

Je me posais beaucoup trop de questions... à qui pouvais-je faire confiance ici... ? Je ne sais pas. Peut-être personne après tout…

Je sortais de ma bulle en entendant sa dernière phrase, comme quoi il ne voulait plus perdre personne. Il le pensait vraiment ? Il semblait sincère... sa voix tremblait, et il montrait quelques marques d’affection mine de rien à mon égard. Cela me rassurait un peu, mais je ne savais plus quoi en penser...

L’une des femmes présentes ici venaient vers nous, nous demandant de faire attention et de ne pas la provoquer. Puis, elle continuait, en disant qu’on devrait partir si j’avais des mauvais souvenirs de cette famille, ou de rester si je me calmais. Elle me qualifiait comme étant le petit frère à Rei. Seulement, je n’avais même pas la force de relever et de m’énerver en entendant cette insulte.

Ils semblaient vouloir calmer le jeu. Même celui à l’épée étrange se ravisait, et acceptait de discuter, bien que non enchanté à cette idée. Lui non plus ne semblait pas rassuré. Je n’étais définitivement pas le seul à ne pas apprécier la présence de cette femme.

Il fallait que je me calme. Je n’avais nullement confiance en elle, ni en quiconque ici. À part un peu Rei, bien que je commençais à avoir quelques doutes. Seulement, je ne pouvais pas laisser ma colère parler, afin d’éviter que l’on se retrouve bien plus en danger que nous le sommes déjà. Je baissais les yeux, silencieux.

Mon garçon, tu as l’occasion de te venger... laisse parler ta colère.

Je serrais les mains sur l’épaule de Rei. Il fallait que je me contienne. Non, tu ne prendras pas le dessus...

_________________


Nyahahahaha:
 
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Lun 2 Jan - 15:35


Yui gardait le silence, préférant écouter toutes les complaintes afin d’en faire la synthèse, et faire descendre cette animosité ambiante. De plus, l’épée du Shinobi de Suna toujours sur la poitrine, elle économiserait de la salives si jamais il tentait l’impossible. Heureusement, ou malheureusement pour elle, la sagesse de la Médic-nin de Konoha avait eu raison de l’animosité générale.

    « Sage décision mon beau Ténébreux. »


Elle inspira de la fumée, avant de frapper sur le sol avec son talon. La terre trembla un peu, avant de faire apparaître suffisamment de chaises en terre, pour que chacun puisse s’assoire et s’entendre.

    « N’ayant pas vu une organisation plus importante qu’une simple lettre, je me suis permise de prendre le rôle d’hôte avec la suggestion de cette aimable médecin. Mais je vous en prie, prenez place. »


Malgré ses aires de femme fatale, il fallait avouer que la Yamanaka avait un certain sens de la réception. Elle se posa sur la chaise, avant de claquer des doigts.

    « Dan, sert nos invités avec un petit saké. Et un petit jus de fruit pour l’adorable petit monstre sur les épaules de mon frère de sang. »


Après quoi, offrit la paume de sa main à la jeune Nara en face d’elle. Dan, quant à lui, se réveilla soudainement de sa torpeur, sortant un parchemin de Fuînjutsu et sortant de celui-ci une bouteille de saké, du jus de fruit, et des verres.

    « J’espère que la proposition tiens toujours. »


Elle disait cela dans un petit sourire, qui trônait de façon quasi-indélébile sur son visage. Puis, elle nettoya et remplaça le tabac de sa pipe, avant de l’allumer et d’inspirer à plein poumon la substance toxique. Enfin, elle récupéra le saké, avant de le boire d’une traite.

    « Ah… Quoi de mieux que des plaisirs vivants pour célébrer nos morts, mhh ? Vous pouvez boire, après tout, si jamais c’est empoisonné, cette jolie dame s’empressera de retirer le poison de votre organisme. »


Cette petite remarque fut suivis d’un petit ricannement de satisfaction personnelle. Elle était bien la seule à s’amusrer.

    « Bien… Feng ? C’est ça ? Et bien, du droit de mon sang. Après tout, je doute qu’une autre personne ici ne soit capable de comuniquer directement avec l’outre-monde, mhh ? Mis à part moi, bien sûr. Penses-tu sincèrement que la majorité des morts se repose sur la terre ? Qu’ils sont parmis nous sans qu’on prenne la peine de les inviter ? Drôle de réception d’ailleurs. On honore les morts, sans aucun rituel pour les convoquer. A croire que cette cérémonie ne tiens que sur du papier. »


Elle inspira de nouveau, puis se tourna vers Rei. Elle semblait le fixer pendant un petit moment avant de reprendre.

    « Mhh… Rei, n’est-ce pas ? Très bonne question ! Inutile de dire qu’avec ta perspicacité, tu s dignes de ton sang. Il va par contre falloir durcir ton coeur, car la mort est une partie intégrante de la vie. Tu es bien frêle pour un membre de mon clan, bien que de la branche secondaire, j’imagine ? Ce n’est pas grave, je ne t’en tiendrais pas rigueur. Mais pour te répondre, non, je ne suis pas là pour déclancher une guerre… »


Elle passa son regard sur la dernière protagoniste.

    « Mon point de vue sur cette guerre ou les guerres à venir ? »


Elle souriait, attendant la réponse à cette question pleine de sous-entendus.

Ordre de post:
 


Dernière édition par Narrateur le Mer 15 Fév - 23:41, édité 1 fois
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mer 4 Jan - 2:59

Avec la peur, avant de faire mon discours, je m’étais instinctivement rapproché de la jônin de Konoha, pensant naïvement que sa présence allait me rassurer. Cependant, je restais complètement tendu, et j’avais peur de ce que cette femme ou ce garçon, Rin, pouvait faire. Je poussais donc un soupir de soulagement lorsque celui-ci calma ses animosités envers cette Yui. C’est une toute autre sensation qui m’envahit à ce moment là, celle que mes épaules allaient se déboiter avec la pression que Ryûji exerçait dessus. Je voulais bien comprendre que le garçon puisse être légèrement stressé par la situation, mais il me faisait vraiment mal le saligot.

Donc, la fille au nom de fleur, Bégonia ou quelque chose comme ça s’adressa à moi et Ryûji, pour nous mettre en garde. J’avoue que “De quoi j’me mèle ?” est la première chose étant passée dans mon esprit d’adolescent de 16 ans, mais je devais bien avouer qu’elle avait raison. Si mon élève n’était pas capable de se raisonner, il faudrait que je l’éloigne de là avant qu’il agresse quelqu’un et que cette femme ne le tue. Je lui répondais à voix basse.

- Euuuh, Pétunia, c’est ça ? Merci du conseil, je ferais de mon mieux pour le contenir, sinon, on partira. Mais… Cette femme possède sûrement la réponse à pas mal de questions nous concernant tous les deux.

Je voulais en apprendre plus. Je voulais connaitre mieux les Yamanaka d’Iwa, leurs pouvoirs, et surtout les expériences qu’ils auraient fait subir à Ryûji. Mais ne me laissant pas le temps de tergiverser, la Yamanaka reprit la parole à son tour, lançant une nouvelle provocation au garçon qui la menaçait plus tôt. Et elle n’avait pas tort, je ne pouvais nier qu’il était pas mal le ténébreux. Mais ce n’était vraiiiiiment pas le moment d’aller draguer. C’était probablement l’heure de l’apéro, vu les chaises qui popaient à sa demande.

« Dan, sert nos invités avec un petit saké. Et un petit jus de fruit pour l’adorable petit monstre sur les épaules de mon frère de sang. »

Oh merde.

- Eh, mon élève n’est pas un monstre.

C’est un sale gosse, une teigne, un gamin insupportable ou encore un ostie d’kid comme diraient les frères caribous. Il mérite des baffes, des sucettes à l’oeuf pourri, de dormir enfermé sur le balcon en plein hiver, mais il ne mérite pas qu’on le traite de monstre. Et il était encore moins adorable.

Miraculeusement, deux neurones eurent à cette seconde la bonne idée de se connecter entre eux dans mon esprit (Eh oui, on dirait pas mais ça arrive) en évoquant le mot monstre, me souvenant soudain que s’il n’en était pas un lui même, y’en avait par contre un qui se cachait dedans, me faisant complètement oublier la manière dont elle m’avait qualifié.

- Oh oh.

Je tournais la tête vers Ryûji, qui était sûrement dans un état pire que le mien. Et étant donné la pression de ses mains sur mes omoplates, il se pourrait bien que la sorte de démon en lui ait envie de faire une petite apparition. Afin de soulager mes épaules, et surtout essayer de faire quelque chose pour le calmer, je le fis descendre de mes épaules, tout en le gardant près de moi. M’éloignant de deux pas, le tenant pour qu’il fasse de même, je me baissais à son niveau, afin de lui parler en murmurant.

- Il arrive ?

Je glissais ma main gauche dans la sienne après que la Nara eut fini de nous soigner. Je la serrais un peu. Je devais trouver un moyen d’évacuer son énervement, son stress, voire sa peur.

- Si tu le sens arriver, sers ma main de toutes tes forces. Tu penses pouvoir rester ou tu préfères partir ?

J’étais moi même un peu effrayé, mais j’essayais de faire de mon mieux pour le rassurer. Oubliant sur le coup qu’il n’aimait pas ça, je passais main dans ses cheveux, replaçant une mèche rebelle.

- Pour avoir combattu des gens qui sont de véritables monstres dans leur tête, je peux t’assurer que tu n’en es pas un. Alors respire un bon coup, ferme les yeux, et pense trèèèès fort à un bon bol de ramen. Imagine l’odeur des ramen, et prend une grande inspiration pour que ton nez s’en imprègne, puis expire touuuuut doucement, en imaginant qu’en même temps, la sensation de manger des ramen s'imprègne dans ton corps, sur tes papilles, puis allant jusqu’à ton estomac.

Ironie du sort, c’est ma sensei qui m’avait enseigné ça, juste avant notre première bataille au sein du Rikudô, lorsque je paniquais. Ce qu’elle ne savait pas, c’est qu’au lieu d’imaginer la sensation d’un câlin comme elle me l’avait conseillé, j’imaginais que je m’acharnais sur elle avec le kunai qu’elle utilisait pour me lacérer le corps.

Pendant ce temps, elle parlait d’une histoire de boisson, mais je ne suivais pas trop. Je me relevais, gardant toujours la main gauche de Ryûji, puis posant l’autre sur son épaule pour le retenir si besoin.

La Yamanaka me regarda alors avec une certaine insistance, avant de m’appeler par mon nom. Mes yeux s’écarquillèrent, et mes pupilles se diatèrent sous la terreur. *Rei, pense à des croissants, ne panique pas, pense à des croissants*. Je crois que même mes jambes allaient se mettre à trembler.

- Co.. Comment ? D’où me… d’où connaissez vous mon nom ? Et comment savez-vous de quel clan je suis issu  ?

Elle fit ensuite tout un discours sur mon coeur à endurcir. Dur de le reconnaître, mais s’il y a bien un point sur lequel elle n’avait pas tord, c’est que ma relation à la mort était une de mes pires faiblesses. Mais je ne voulais pas devenir comme elle, comme ces gens d’Iwa qui tuaient sans remord. Quoique. Pendant la guerre, je ne compte pas le nombre de gens que j’ai fais griller.

- Je suis bien dans la branche secondaire. Mais comment ? Comment savez vous tout ça sur moi ? Que savez-vous de moi ?

J
e continuais, moins confiant, mais tenant à le préciser.

- Je suis bien un Yamanaka, mais je n’ai rien à voir avec ces gens dont parle ce garçon. Digne de mon sang ? J’ai un profond respect pour les morts, et j’ai du mal à comprendre qu’on puisse les utiliser comme de vulgaires armes.

Si je n’avais pas eu Ryûji avec moi, j’aurais probablement perdu tous mes moyens et paniqué depuis longtemps. Mais j’étais son sensei, et je ne devais surtout pas craquer, si je voulais être capable de le protéger de ces fichus Yamanaka.
Spoiler:
 

_________________
XP : 455
Messages : 63
avatarKirijin
Kaguya Feng Hoo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mer 4 Jan - 14:35
J'écoutais les paroles de la Yamanaka tout en me mordant la langue pour ne pas l'insulter. Comment osait-elle intervenir dans un hommage aux morts de la sorte ? Certes, le talent dont elle disposait par le biais de son sang lui permettait de communiquer avec eux, mais notre but n'était pas de leur parler. Du moins, ce n'était pas l'objectif initial. La raison de cette réunion était d'adresser ses pensées et ses prières aux défunts.

Néanmoins, je devais admettre que ses mots étaient justes. Peut-être étais-je le seul à voir les choses sous cet angle et qu'il m'était impossible de nier son aide, entre guillemets fines; tant soit peu qu'elle ait vraiment des intentions positives. Rin nous avait mis en garde, cette personne était recherchée pour ses actes fourbes. Malgré tout, je décidais de prendre une décision lourde de conséquences.

"Je ne vous apprécie pas, Yui, annonçai-je en lâchant la pression que je posais sur ma langue afin de pouvoir parler. Loin de moi la volonté de centrer les regards sur moi, je ne suis que l'organisateur de cette convention. Malgré tout, votre présence a inquiété l'un d'entre nous, exposai-je en regardant Rin, inquiété deux autres personnes, cette fois en posant mon regard sur Rei et Ryûji, uniquement car vous désiriez faire une entrée spectaculaire. Félicitations, à vouloir nous aider, vous avez fini par tracasser les vivants : votre clan vous permet peut-être de vous renseigner auprès des morts afin de savoir ce que eux en pensent ?

Énervé, je tournais les talons en m'éloignant de la zone où se rassemblaient les invités, tout en adressant un dernier regard au jeune garçon aux côtés de la Yamanaka. Intrigué, je m'avançai vers lui en déclinant son offre d'un verre de saké.

"Quant à toi, je ne te connais pas. Toutefois, de vous deux, tu es le plus sage et le plus agréable : je ne doute pas non plus de tes compétences de combattant. Ton regard limpide et vide d'ambition prouve que tu ne portes pas d'intérêt au combat mais que tu n'en es pas inquiété pour autant. Félicitations. Si nous nous revoyons, j'espère que ce sera pour le bien de tous."

Je repris mon chemin initial qui me menait à Kirigakure no Sato. Le pays de la brume était mon refuge mais aussi un exil que je désirais rejoindre au plus vite, laissant derrière moi des aventuriers qui venaient, peut-être, de tomber dans un piège stupide. Sur mon chemin, je passais aux côtés de Rei et Ryûji, déposant ma main sur le front du plus petit.

"Ne me demande pas pourquoi, mais je suis sûr que tu deviendras un homme fort, comme celui qui te porte. Tu n'es peut-être pas là pour la même raison que nous, mais peut-être qu'un jour tu seras celui qui dirigera des recueils comme aujourd'hui, avant de pointer mon regard dans celui de Rei. Prend soin de lui. On a tous besoin d'une famille, tu es peut-être la sienne, sur un certain point."

C'étaient mes derniers mots adressés à ceux qui étaient venus sous mon invitation. Je quittais moi-même cette organisation que j'avais créée, tracassé par l'aura que je soupçonnais négative de Yui. Si seulement je savais que c'étaient aussi mes derniers mots...
XP : 860
Messages : 437
avatarKonohajin
Ryûji
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [RP Evènement] ─ Rédemption.   Mer 4 Jan - 19:37
Me contenir ? Partir ? Je n’écoutais qu’à moitié la discussion que mon sensei avait avec la femme de notre village. Il voulait me contenir, ou partir s’il n’en était pas capable. Partir d’ici, donc ? Dans un certain sens, c’était tentant. Je n’étais définitivement pas bien ici, et la présence de cette Yamanaka était tout sauf rassurante... mais comme il le disait, elle pouvait apporter de nombreuses réponses à plusieurs questions. Au fond de moi, je ressentais un certain besoin de rester afin d’en savoir plus, et de peut-être voir une occasion de prendre ma revanche ? Aucune idée. Seulement, autre point qui n’était pas rassurant : la bête se réveillait.

Oui, cela tombait mal. J’ai pu entendre sa voix, ce qui n’était clairement pas un bon signe. Mais alors, vraiment pas. Elle était encore faible, mais si je lâchais prise... je ne répondrais plus de moi-même. Un véritable combat intérieur se menait. La bête voyait l’opportunité de se manifester, au travers de toute cette tension mentale que je subissais. Heureusement que, dans un sens, j’en avais conscience. Mais pour combien de temps ?

Je ne calculais plus vraiment ce qu’il se passait tout autour de moi. J’étais concentré, et le seul contact qui me reliait au monde extérieur étaient les épaules de Rei, qui devaient prendre cher sous la pression de mes mains. Néanmoins, une phrase me fit sortir de cet état.

- Et un petit jus de fruit pour l’adorable petit monstre sur les épaules de mon frère de sang.

Mon sang ne fit qu’un tour. Elle parlait de moi. Un adorable petit monstre ? Faisait-elle référence à ce qui m’habitait ? Très certainement, il n’y avait pas de doute là-dessus. Elle était donc plus ou moins impliquée par ça, ou du moins en savait beaucoup. Mes tremblements reprenaient alors de plus belle, et des gouttes de sueur perlaient sur mes tempes.

Un monstre ? Elle n’a pas tort, petit. Après tout, c’est ce que tu es. Mais tu devrais lui montrer que tu n’es pas si adorable et petit qu’il n’y paraît. Tu n’es pas d’accord ?

Il n’avait pas tort. Elle était un danger. Si je ne l’éliminais pas tout de suite, j’irais sans doute au-delà de grands dangers. Pourquoi me retenir après tout ? En valait-elle la peine ? Et puis tous ces autres personnes ? Je pourrais tout simplement les massacrer les uns après les autres... non ?

- Eh, mon élève n’est pas un monstre.

La réplique de Rei me fit revenir sur terre un instant. Il défendait le fait que je n’étais pas un monstre comme elle l’avait dit. Le pensait-il vraiment ? Pourtant, il savait très bien ce qui m’habitait. Mais... à quoi je pensais moi ? À quel point je m’étais perdu ? Raaaah.

Il me fit descendre de ses épaules, en me demandant s’il arrivait. Il faisait référence à la bête. Doucement, sans un mot, j’acquiesçais d’un simple mouvement de tête qui en disait long. Il serrait ma main, comme pour me réconforter. Il me demanda de la serrer fort au besoin, et de savoir si je préférais rester ou partir.

- Ca va aller...

Il passa sa main dans mes cheveux. Je n’avais même pas la tête à réagir après ça, alors que vous savez à quel point je déteste ça. J’ai déjà cassé le nez à Tatsura pour cette raison, et il le savait.

Il continuait de me rassurer néanmoins, me convaincant que je n’étais pas un monstre. Je ne pouvais pas m’empêcher de me demander s’il le pensait vraiment. Est-ce que toute cette mascarade n’était qu’une coïncidence ? Ils ne semblaient pas vraiment être alliés... je ne savais vraiment plus quoi en penser. Il me donnait même une astuce avec les ramen pour essayer de me calmer. J’essayais d’effectuer ce qu’il me disait de faire, mais j’étais bien trop pas tranquille pour me concentrer

À vrai dire, je n’avais même pas encore touché au jus de fruit que son second m’avait donné. Et pourtant, j’en raffole habituellement. Je donnais presque l’impression de n’être plus que l’ombre de moi-même, dans l’incapacité complète de réagir.

Rei fut déstabilisé lorsque elle énonça son nom devant tout le monde. Il était surpris que cette femme le connaisse, et il ne semblait pas mentir là-dessus. Il était sincère. Beaucoup de mystères entouraient cette femme... je lui serrais donc la main. Non pas pour moi, mais pour lui, pour lui apporter un peu de réconfort à mon tour. C’était extrêmement rare que j’en vienne à ce point, pour dire mon état de faiblesse actuel.

Il y avait néanmoins un autre homme qui réagissait aux propos de Yui. Il s’agissait de celui qui avait organisé cette réunion, Kaguya Feng Hoo. Il s’opposait à elle, et ne se cacha pas de lui dire qu’il ne l’appréciait pas, avant de se retirer. Néanmoins, avant de partir, il s’était rapproché de nous. Il posait à son tour sa main sur ma tête. À croire qu’ils profitaient tous de ce moment de faiblesse où je ne pouvais pas riposter en un coup de poing bien placé. Il était persuadé que je deviendrais fort ? C’est bien ce qu’il disait. Il semblait sûr de lui, alors qu’à l’heure d’aujourd’hui je me sentais aussi faible qu’un vulgaire insecte, face à l’immense pression qui se faisait ressentir en présence de cette femme du clan Yamanaka.

- Vous le pensez vraiment... ?

Je relevais les yeux vers lui, puis vers tous les autres. Je ravalai ma salive, avant de respirer un grand coup. Tant bien que mal, je commençais à me calmer un minimum. Ils n’étaient peut-être pas tous aussi mauvais... il est vrai que je pensais au départ que tout ceci n’était qu’un coup monté, et qu’ils étaient tous complices. Mais peut-être pas, après tout. J’étais même soutenu.

- Merci...

Un remerciement de ma part ? Oui, ça existe. Et il était autant adressé à cet homme de Kiri qu’à mon sensei. En tout cas, même si j’étais parvenu à me calmer un peu, la pression n’en restait pas moins pesante pour autant. Le danger était toujours réel. Cette Yamanaka était complètement différente de Rei, jusqu’à leur pouvoir. C’était donc bien ça. Il y avait sans doute deux genres de Yamanaka. Rei parlait même de branche secondaire. Qu’est-ce que cela impliquait exactement ? J’ignorais beaucoup de choses sur eux, et notamment sur elle avant toute chose. Et il semblerait que lui cherchait des réponses à nos questions.

Je respirais un grand coup, puis je regardais la Yamanaka, sans me défiler. Je cherchais n’importe quoi qui pourrait me rappeler quelque chose. N’importe quel élément qui pourrait la relier à quelqu’un que j’aurais pu voir avant, ou même voir si je l’avais déjà vu. N’importe quoi qui pourrait m’apporter une quelconque information. Mais avant tout, il y a quelque chose que je me devais de vérifier.

- Vous n’êtes donc pas comme les autres Yamanaka... comme mon sensei ? Qu’est-ce qui vous différencie d’eux, exactement... ?

J’avais pris mon courage à deux mains, et je m’étais adressé à elle. C’était d’ailleurs la première fois que je lui parlais à elle directement depuis le début de la rencontre...

_________________


Nyahahahaha:
 
 

[RP Evènement] ─ Rédemption.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Rédemption [DVDRiP]
» Les sentiers de la rédemption [Ambre Natania]
» Les personnages en rédemption
» Redemption RPG
» Magnifique vidéo- L'Evènement : Islam et Occident

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Reste du Monde :: Pays Neutres :: Hana no Kuni-