AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Mission Versus: Une entente guerrière pour la paix. [Feat Hoshi Rin]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 86
Messages : 36
avatarKonohajin
Kunikika Toshirô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mission Versus: Une entente guerrière pour la paix. [Feat Hoshi Rin]   Dim 18 Déc - 20:01
Cela faisait maintenant deux semaines que Toshirô avait quitté Konoha en direction de la capitale du pays des rivières. Deux longues semaines à marcher dans le froid et sous la pluie. Dans un pays parsemé de pics rocheux abruptes, rendus glissants par les nombreux courts d'eaux qui se déversent depuis le haut des montagnes. Une grosse galère en somme! Et pour quelle raison?! Un combat de gala... Une exhibition dans la cours du seigneur local. Le jeune garçon qui détestait le simple fait de se battre pour se battre était servi!

C'était par l'intermédiaire d'un messager du bureau central du Hokage qu'il avait reçu ses directives. Kawa no Kuni était depuis la fin de la guerre sous la protection de l'alliance des villages de Konoha et Suna. Le pays avait extrêmement souffert pendant la guerre. Il fût le théâtre de nombreux affrontements entre le pays de la Terre et ses opposants du mouvement Rikudô. En échange de cette protection, Kawa s'était engagé à faciliter le libre échange entre le pays du Vent et celui du Feu. Cependant la promesse d'une protection en temps de paix fragile implique certaines garanties. Et c'est précisément à cet endroit qu'intervient la présence de Toshirô.

Lors de la deuxième semaine du quatrième mois de chaque année du nouveau calendrier, les deux villages cachés doivent respectivement envoyer un étudiant à la cours du Daimyô de Kawa. Ils doivent ensuite s'affronter sous les yeux du Daimyô et de sa cours pour faire valoir leur apprentissage. Ce combat a pour but de mettre en avant les qualités martiales des ninjas de chaque villages et ainsi rassurer le pays quand à la qualité des troupes de ses protecteurs. Pour cette première édition, deux Chûnin avaient été tirés au sort. Bien entendu, avec cette veine légendaire qui le caractérise, la corvée était tombée sur le coin de la gueule de Toshirô. Celui-ci commençait d'ailleurs à ronchonner sous son manteau, avançant en grelottant sous la pluie:


"Sérieux! J'en ai marre de ce temps! Rha vraiment fallait que ça tombe sur ma gueule! Je suis Chûnin depuis même pas un mois! Puis ils avaient qu'à demander aux gens si ils voulaient aller se bastonner! Pourquoi ils ont pas fait ça?! Je suis sûr qu'un ou deux gars de chez nous auraient été volontaires... Raaaahhhh"

Le moral était dans les chaussettes... Jusqu'à ce qu'une vision vienne tout d'un coup mettre un peu de baume au cœur du garçon. Les portes de la capitale lui faisaient face. Enfin de capitale, elle n'en avait que le nom. Il s'agissait plutôt d'un gros village de montagne que d'une vraie ville. Pendant la guerre la capitale située alors plus bas dans les plaines, avait été ravagée lors des conflits. En réponse à ce problème, le gouvernement du pays l'a déplacée en territoire hostile, moins propice au combat.
Dès que le garçon eut mis un pied dans la ville, il demanda le chemin le plus courts pour se rendre au domicile du seigneur à quelqu'un qui passait par là.

"Y'en à marre de ce temps! J'espère qu'ils ont l'accueil chaleureux dans le coin!"

Lorsqu'il arriva aux portes de la demeure, un domestique s'avança à lui. Toshirô se présenta alors comme étant le ninja de Konoha mandaté pour le combat de gala. Le serviteur lui apprit qu'il était le premier et que son homologue du pays du vent n'était pas encore arrivé. Le combat devait avoir lieu le lendemain (si ça te va?). On lui avait donc réservé une petite chambre à l'étage de la demeure où il put déposer les quelques affaires qu'il avait. Il mit son grand manteau à sécher, se changea rapidement et redescendit pour prendre place dans la salle principale de la demeure. Il s'agissait d'une grand hall avec un table de baquet la traversant dans toute sa longueur. La pièce était d'apparence assez rustique. Le jeune shinobi n'avait pas choisi cet endroit par hasards car l'escalier qui menait aux chambres des invités se trouvait au coin de la pièce. Assis à l'une des chaises de cette grande table, il verrait son futur adversaire arriver. Même si l'idée de se battre le lendemain ne l'enchantait pas vraiment, il restait curieux de voir la tête de celui qu'il allait affronter. En attendant son arrivé, Toshirô se plongea dans un énième parchemin de Fuinjutsu.
XP : 0
Messages : 191
avatarSunajin
Hoshi Rin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Versus: Une entente guerrière pour la paix. [Feat Hoshi Rin]   Lun 2 Jan - 14:26
La guerre avait laissé derrière elles de nombreux maux. Plus j’avançais dans les territoires de l’Est, plus j’arrivais à le percevoir et à le comprendre. Et cette missive que j’avais reçu des hautes-sphères du village n’en était que le témoin physique. Un combat pour distraire ? Vraiment ? Je n’arrivais pas à comprendre les personnes appréciant voir d’autres personnes se battre. Ce comportement était pour moi belliqueux, témoignant d’une forme de revendication de la bestialité intérieure, propre à chaque êtres humain.

Bien sûr, l’Homme est un animal, d’autant plus qu’il s’agit d’un prédateur, quoi de plus naturel pour lui alors que d’apprécier la chasse ? Mais si les Hommes étaient des prédateurs, les Ninjas étaient des Superprédateur, au sommet de la chaîne alimentaire. Bref, ce n’était pas là la question, toutefois, je ne pouvais pas dire que j’observais cette mission d’un bon œil. Me battre devant un Daimyô voyeur et sa cour s’empiffrant, leurs bouches coulant de nourriture pendant que son peuple crève la faim, et appartient majoritairement à la classe sociale des “pauvres...

C’était pour moi une des nombreuses dérives de notre système. Nous combattions pour défendre majoritairement les riches, ou du moins, ceux qui ont de quoi se payer nos services, et qui sont donc généralement suffisamment puissant ou influant. Et quand était-il des autres ? Deux réponses ; soit ils avaient la chance d’avoir un Daimyô protecteur, soit ils n’en n’avaient pas et devait apprendre à se défendre seul. Je trouvais cette idée bien à l’opposée des idéaux du Ninshû, que prônait le mouvement Rikudô, enfin…

Arrivant à la capitale de Kawa (capitale secondaire ? J’avais ouï dire que la principale avait subi de nombreux dommages, la rendant inutilisable), je me dirigeais rapidement jusqu’à la demeure du Seigneur du Pays des Cascades, en présentant comme le Ninja de Suna attendu, missive à l’appui. Passant dans une grande salle, toujours en tenue de voyage à capuche, j’observais un garçon qui devait avoir 13 ou 14 ans. Est-ce que c’était un des membres de la cours du Daimyô ? Non. Après un rapide coup d’œil, je pouvais apercevoir au loin des parchemins Ninjas. C’était donc un Shinobi ? Probable. J’avais peut-être même mon adversaire en face de moi. Enfin…

Après avoir monté des escaliers, j’entrais ensuite dans une pièce relativement petite, mais équipé comme toutes chambres digne de ce nom. Déposant le peu de mes affaires, on m’informa que le combat ne commencerait que demain, et que j’avais à disposition la plupart des ailes du château… Qui l’eut cru qu’il y avait la présence d’une source chaude ? Qui plus est, disponible aux invités !

Dématérialisant ma cape, je me retrouvais en tenue noire relativement simple. Un T-shirt, un pantalon et des bottines. Rien d’exceptionnelle, mais cette tenue sobre m’allait à ravir. Après quoi, je descendais dans la salle principale, en prenant bien soin de verrouiller ma porte. Même si nous étions adversaire d’un jour, ce combat allait être un combat amical. Nul besoin donc d’être hostile à l’égard de ce qui allait devenir, peut-être, mon prochain adversaire.

M’avançant vers lui, je lui tendais une main amicale.

    « Vu les parchemins, j’imagine que tu es un Shinobi ? Peut-être même celui engagé pour se donner en spectacle demain, je me trompe ? »


Je lui souriais d’un air amical. Après tout, il n’y avait aucune raison qu’il tente quelque chose d’imbécile.

    « Je m’appelle Rin, enchanté de te connaître. »

_________________

OST:
 


XP : 86
Messages : 36
avatarKonohajin
Kunikika Toshirô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Versus: Une entente guerrière pour la paix. [Feat Hoshi Rin]   Lun 2 Jan - 19:26
(Oui il s'agit d'une capitale secondaire, délocalisée dans les montagnes pour plus de sécurité suite aux combats qui ont ravagé la capitale officielle. Je me suis dit que cela crérrai un background cohérent avec l'histoire du fofo pour notre Rp)

Décidément, il régnait un silence de mort dans cette salle. Ce n'était pas pour déplaire au jeune Toshirô qui pouvait se concentrer pleinement sur les parchemins qu'il avait emprunté à l'Académie de Konoha avant de partir. L'un d'eux attirait particulièrement son attention. Le fuinjutsu est une discipline shinobi regroupant l'une des plus grandes variétés de techniques dans les arts ninjas. La maîtrise de cet art permet certes à son utilisateur d'entraver ou libérer la puissance de quelqu'un, mais il est dit que certains maîtres en fuinjutsu pouvaient créer des sceaux capable de reproduire les effets de certains genjutsus ou même sceller la puissance des fameux biijus. Mais le parchemin qui attirait l'attention du jeune homme révélait la potentielle existence d'un jutsu on ne peut plus effrayant. En effet, les informations qu'il contenait mentionnaient une technique de malédiction qui aurait été inventée au pays des sources chaudes par une secte religieuse. Le mouvement portait le nom de "religion de Jashin" et il était dit à son propos qu'il s'agissait d'une malédiction vaudou. Le procédé qu'elle décrivait faisait froid dans le dos. L'utilisateur, après avoir ingéré le sang de son ennemis, devait tracer un sceau au sol avec son propre sang et y prendre place. Une fois cela effectué il était alors en mesure de transmettre toutes les blessures subies par son propre corps à celui de son adversaire. Même si Toshirô était lui même un utilisateur de sceaux maudits, cette technique dépassait de loin tout ce qu'il maîtrisait. (Il s'agit bien sûr de la technique de malédiction de Hidan. Afin d'éviter les anachronisme le parchemin que lit Toshi' ne fait pas mention de technique d'immortalité car celle-ci est inventée à l'époque de Naruto.)

"Transmettre sa souffrance à l'autre... Quelle drôle de manière de combattre..." se chuchota-t-il à lui même.

Mais alors qu'il était concentré sur ses études, le bruit de la porte d'entrée le sortit de sa torpeur. Des bruits de pas se faisaient entendre jusqu'à ce que le domestique qu'il l'avait auparavant accueilli n'entre dans la salle avec un autre homme. Le jeune konohajin l'observa brièvement du coin de l’œil à son entrée. Il était muni d'une tenue de voyage qui cachait son visage sous une large capuche. Malgré cela, Toshirô remarqua à sa démarche que l'homme semblait entrainé, ou du moins il dégageait quelque chose qui évoquait une impression de puissance. D'instinct, le garçon s'était dit qu'il ne s'agissait surement pas d'un amateur en matière de combat.  Les deux hommes ne s'attardèrent pas et se dirigèrent vers les chambres où Toshirô avait été conduit plus tôt. Etait-ce le ninja de Suna qu'il devrait affronter le lendemain? Ça il la saurait bien assez tôt et il se décida à se replonger dans ses lectures.

Après quelques minutes, l'inconnu refit son entrée dans la grande salle de réception. Il avait cette fois-ci le visage découvert et portait une tenue décontractée. Il paraissait à peine plus âgé que Toshi' mais il semblait aussi plus expérimenté que lui. Les deux garçons échangèrent un bref regard avant que ce jeune inconnu ne vienne briser la glace:

« Vu les parchemins, j’imagine que tu es un Shinobi ? Peut-être même celui engagé pour se donner en spectacle demain, je me trompe ? » puis il s'avança, la main tendue en direction de Toshirô:
« Je m’appelle Rin, enchanté de te connaître. »

Le jeune homme paraissait amical et ne semblait pas chercher le conflit, ce qui n'était pas pour déplaire au gamin. Lui qui n'aimait pas la violence gratuite, il était heureux de voir que le gars avait l'air coolos. Il leva et serra poliment la main de Rin puis ajouta avec un grand sourire sur son visage:

"Héhé je suis démasqué! En effet je suis bien le shinobi que Konoha a envoyé pour cette exhibition. Je m'appelle Toshirô, enchanté de te rencontrer Rin!"

Il lâcha ensuite la main du sunajin puis sa gratta la tête en signe de gène avant de continuer sur un ton légèrement désinvolte:

"C'est donc bien toi avec qui je vais devoir me battre demain? Héhé, je suis désolé qu'on se rencontre dans de pareilles circonstances... Je ne suis pas un grand fan de baston même si je suis shinobi. J'aurais préféré éviter cette mission mais on ne choisit pas les ordres hein?"

Il commença alors à ranger les parchemins qui traînaient sur la table pour faire un peu de place à son nouveau compagnon. Une fois cela fait il s'assit à la table et fit un geste de la main en direction d'une des chaises pour inviter Rin à en faire de même.

"Puisqu'on demain nous serons adversaire, commençons peut être par faire ami-ami aujourd'hui, qu'en dis-tu? Je ne suis pas du genre à chercher les embrouilles, à vrai dire je suis même plutôt doué pour les éviter d'habitude ah ah! Même si ce combat forcé en est une que je n'ai pas réussi à esquiver... Si tu veux mon avis, nous sommes les premiers représentants forcés d'une tradition un peu idiote...Et en plus, je sais pas si c'était pareil pour toi, mais j'ai galéré comme un malade pour atteindre cet endroit. Le pays des cascades est vraiment un territoire au climat très rude...

Toshirô affichait un large sourire pour éviter toutes tensions avec Rin. Il espérait d'ailleurs que son futur adversaire partageait ses valeurs et n'était pas un fou de la baston. Mais alors qu'il contemplait Rin, une question se mit à tourner en boucle au sein de ses pensées:

"Mais au fait, tu es aussi un chuunin? Je veux dire... Tu as l'air quand même plus âgé que moi. Bon à Konoha je suis le plus jeune ayant atteint ce grade mais je sais pas t'as l'air.... Heu comment dire.. Balèze! A vrai dire, je t'avoue que j'ai même un peu la frousse de t'affronter demain héhé..."(Toshirô serait-il en train de prédire sa défaite? Héhé qui sait!)

La nuit était maintenant bien installée quand le domestique refit son apparition dans la grande salle. Il s'avança vers les deux ninjas, s'inclina poliment puis il s'exprima:

"Ces messieurs souhaitent-ils qu'on leur apporte leur dîner ici?"

"Ouai pourquoi pas! Enfin je veux dire, si tu es d'accord pour qu'on mange ensembles Rin? Tu préfères peut être t'isoler pour te concentrer pour demain? "
XP : 0
Messages : 191
avatarSunajin
Hoshi Rin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mission Versus: Une entente guerrière pour la paix. [Feat Hoshi Rin]   Lun 2 Jan - 23:37
Le jeune homme disait s’appeler Toshirô, et venir du village de Konoha, qualifiant notre combat comme une exhibition. Il ne croyait pas si bien dire, et toucher aussi juste dans mon opinion vis-à-vis de ce combat… C’était du pur voyeurisme pour satisfaire une pulsion malsaine. À mes yeux, il n’y avait rien de “beau” dans le combat, par contre, on pouvait faire de belles choses avec le chakra. Améliorer la vie des gens, par exemple. C’était un des idéaux de Suna, et j’étais, sur ce point, en parfait accord avec mon village.

Erf… Avec ce qu’il venait de dire, j’avais encore moins envie de me prendre la tête avec lui, et encore moins de le combattre avec sérieux. Approuvant d’un simple hochement de tête, j’observais les différents parchemins, lisant en diagonale. Il s’agissait de parchemin portant, à première vue, sur le Fuînjutsu… Et bien que je ne sois pas expert en la matière, j’avais pu repérer quelques erreurs de la part de l’auteur.

La première concernant le scellement de Bijû. Jusqu’à preuve du contraire, c’était des créatures légendaires, qui auraient vécu à l’époque des premiers Ninjas. Un peu comme des “Divinités” de Chakra. Ensuite, la plupart des sceaux maudits étaient de l’invention du clan Yamanaka. Et pour la “Tradition Vaudou”, il s’agissait plus de la description même du pouvoir du Kerryûgan, le pouvoir du clan Chinoike.

Mon regard se retourna vers mon interlocuteur qui avait plus l’air d’un simple gamin, un peu timide, que d’un vrai Ninja. Et alors que j’allais lui répondre, il reprit rapidement afin de me questionner sur mon grade. En effet, il avait l’air réellement nerveux. Est-ce que l’idée de combattre lui faisait aussi peur ? Il avait plutôt l’air d’un Genin qui a reçu une promotion un peu trop tôt… Enfin, mieux fallait-il ne pas se fier aux apparences. Konoha comptait dans ses rangs de puissants Vétérans de la grande guerre, qui appartenait autrefois au légendaire mouvement Rikudô… Autant dire, des ninjas de haute-volée !

    « Ouais, bien sûr. Je vois pas pourquoi je refuserai. Sinon je suis bien Chûnin, mais disons que j’ai eu une formation un peu particulière. »


M’asseyant à table, afin de ne pas attendre debout, je faisais référence à la formation d’Assassin que j’avais reçu d’Iwa… Mieux fallait-il esquiver le sujet, pour ne pas l’effrayer encore plus.

    « Pour ce qui est de cette mission, disons que je ne suis pas vraiment chaud. Je ne pense pas qu’on devrait utiliser nos compétences dans le cadre d’un combat, juste pour le plaisir… On risque déjà bien assez nos vies comme ça. Et habitant depuis un petit moment dans un désert, je commence à avoir l’habitude des caprices climatiques, haha ! »


J’échappais un petit rire, avant de reprendre.

    « Et j’ai vu quelques erreurs dans ton parchemin… Tu devrais venir à Suna, on a une grande archive, et ça sera plus fiable que ce que j’ai pu lire dans ton parchemin. Sans vouloir te blesser, bien sûr ! »


Je marquais une pause, avant de reprendre.

    « J’ai aucune envie d’être l’initiateur d’une tradition pareil… On pourrait peut-être trouver une alternative, tu ne crois pas ? »

_________________

OST:
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Mission Versus: Une entente guerrière pour la paix. [Feat Hoshi Rin]   
 

Mission Versus: Une entente guerrière pour la paix. [Feat Hoshi Rin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» STANLEY ◮ combattre pour la paix, c'est comme niquer pour la chasteté.
» [Mission] Enquête d'opinion pour Ezra Plume
» (alam) n'ayez pas de voisins si vous voulez vivre en paix avec eux.
» Plainte contre Radio-Canada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Reste du Monde :: Pays Neutres :: Kawa no Kuni-