AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Pause Thé [PV. Jûro Pyû]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Pause Thé [PV. Jûro Pyû]   Mer 21 Déc - 18:31


feat. Jûro Pyû


Pause Thé

« Le Thé se boit à toute heure, avec n'importe qui. Mais pas de n'importe quelle manière. »



Escapade d'une Jônin de Konoha à Cha no Kuni
pour boire du thé en bonne compagnie.






« A l'Ombre d'un Chêne »

  Sakura s'était levée assez tôt ce matin là, s'habillant lassivement. Pensive, elle souhaitait découvrir le pays du Thé depuis quelques années et n'avait pas encore eu d'occasion à proprement parlé. Hors, en cette douce matinée, où le vent jouait avec les feuilles de la forêt d'Hi no Kuni, alors qu'elle n'avait pour seule mission que d'occuper son temps libre, elle eut envie d'aller explorer ce pays raffiné à la réputation calme et pacifiste. Prenant le temps de se préparer, elle enfila une robe de la couleur de ses yeux et attrapa son épée ainsi que son fourreau violet. Elle enfila ses bottes de cuir et sorti, sans mettre de ruban dans ses cheveux comme à son habitude, une manière de montrer qu'aujourd'hui, elle serait libre. Libre de toutes contraintes, libre de toutes missions, libre comme l'air.
   Ainsi, elle s'en alla vers Cha no Kuni.
    Quittant le village caché de la Feuille, la Jônin marchait tranquillement, apaisée. Elle avait choisi de se prendre quelques jours au calme, seule, loin de tout devoir, souhaitant retrouver un peu de cette paix que nous cherchons tous, mais que si peu parviennent à trouver. Avançant dans la grande forêt, elle s'arrêtait régulièrement pour sentir des fleurs, caresser des herbes d'un revers de main, en pleine rêverie paradisiaque. Elle se sentait relaxée comme elle ne l'avait plus été depuis longtemps.

     Sakura marchait le long des petites rivières qui traversaient la forêt de Hi no Kuni, se dirigeant ainsi paisiblement vers le pays du Thé. Vers la fin de la journée, elle parvint finalement à la frontière avec ce pays qu'elle souhaitait découvrir. Elle se promena tout un moment, puis termina sa journée dans une simple auberge, se payant repas puis chambre pour la nuit. Le lendemain, elle reprit la route, s'avançant un peu plus dans le pays. Le tenancier de l'auberge lui avait indiqué un salon de thé des plus agréables si situant sur les berges d'un des fleuves de Cha no Kuni.

     La jeune femme du clan Nara choisit donc de longer les berges du cours d'eau en question. L'aubergiste avait précisé qu'elle ne pourrait pas y être avant le lendemain, le salon étant avancé dans le pays, à moins d'aller vraiment vite. Elle choisit donc de continuer son voyage à faible allure, pour profiter encore du paysage magnifique qui l'entourait, pouvant entrevoir régulièrement les champs de thé qui s'étalaient sur les coteaux. Après de longues heures de marche, elle s'adossa contre un arbre pour s'y reposer, le long du fleuve Yukihana.

       Se sentant protégée par l'arbre, la douce Nara demeura sur place, enlevant ses bottes pour profiter de l'herbe sous ses pieds, l'eau coulant à quelques centimètres seulement. La brise, des plus agréables, lui caressait la joue et la berçait doucement, la faisant peu à peu sombrer dans un doux sommeil. Elle se laissa ainsi aller, ne faisant ni attention au temps ni à ce qui l'entourait, ayant enfin une place loin de la guerre et des morts qui la hantaient jours et nuits.

© Code de Anéa pour N-U


_________________
| Sakura's Theme |
XP : 177
Messages : 36
avatarNukenin
Jûro Pyû
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pause Thé [PV. Jûro Pyû]   Jeu 22 Déc - 16:07



Parfums de Lung Ching

Quelle quête terrible.

Je venais de passer plusieurs jours dans les forêts à la frontière de Konoha et du pays du thé à la recherche d'un Choboco, animal rare mais ô combien difficile à attraper dans le but d'aider un homme qui avait besoin de cette monture pour aller plus vite dans ses récoltes. Si au moins j'avais le plaisir d'avoir été suffisamment payé pour pouvoir me permettre des folies, je n'en restais pas moins fatigué, voire même éreinté. Je décidais de ne pas partir trop loin, privilégiant la luxure du pays du thé le temps d'une entracte à mon aventure.

M'éloignant de la frontière Konohajin, je m'enfonçais dans le pays jusqu'à découvrir une petite auberge où passer la nuit. De plus, elle proposait sur une carte affichée à l'extérieur de la bâtisse des dégustations de thés locaux qui m'intéressaient : nous n'avions pas ça, à Kiri. Les systèmes de commerce étant particulièrement modérés par la Mizukage ne nous permettaient pas de nous octroyer ce genre de produits. Ainsi, avant de pénétrer dans ces lieux, je décidais de rester à proximité de l'emplacement tout en plaçant ma main droite vers le sol. Enchaînant d'une main quelques mudras simple, je formais un œuf de chakra voué à éclater.

M'agenouillant face à l'œuf, j'attendais son éclosion pour en faire sortir un petit poussin jaune qui me remémorait de mes dernières journées. L'exil de Kirigakure no Sato, la fuite de l'Archipel du pays de l'Eau, l'attaque d'un navire de transport contenant un présent du Daimyo de Yuki no Kuni, la chasse d'un Choboco, l'affrontement de traqueurs de Kiri...

Tous avaient été faits en compagnie du Roi Pioupiou. Un surnom étrange que je lui avais donné, alors que ce dernier ne savait pas parler en ne prononçant que des "piou". Dire qu'avant mon exil, je vivais seul. Aujourd'hui, j'avais besoin de cette petite présence jaune à plume.

Contrairement aux poussins invoqués par le Roi Pioupiou, celui-ci n'était pas explosif. Ce n'était qu'un poussin de chakra, bien qu'identique à un véritable oisillon, que je prenais dans ma main sans le blesser, avant de le laisser grimper sur mon épaule. Je regardais au loin, alors que l'oiseau parcourait le monde du regard, avant de miauler doucement de façon interrogative.

"Piou ?"

Il regardait à droite, ce qui attira mon regard et ma curiosité sur une jeune fille à moitié allongée à terre. À en juger par sa posture, elle était probablement aussi fatiguée que moi et attendait probablement une chambre dans la même auberge. Dans le doute, je préférais ne pas lui laisser le temps de prendre la dernière chambre disponible et me rendais sans attendre sur les lieux précédemment indiqués.

Entrant dans l'auberge, c'est un petit homme joufflu qui m'accueillit, semblant occupé à griffonner sur un papier quelques hiéroglyphes incompréhensibles. Soulevant le regard et ses lunettes par la même occasion, un échange eut lieu me permettant d'obtenir une chambre. Alors, fatigué, je décidais de me rendre au salon principal où se déroulaient les dégustations de thé, ce produit que je ne connaissais pas encore.






Liens pratiques

← SUJET PRÉCÉDENT


PARTENAIRES


JÛRO Pyû
Nukenin de rang B
MPProfil



NARA Sakura
Jônin rang B de Konoha
MPProfil






© Halloween



_________________


Dernière édition par Jûro Pyû le Jeu 29 Déc - 2:43, édité 1 fois
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pause Thé [PV. Jûro Pyû]   Jeu 22 Déc - 18:37


feat. Jûro Pyû


Pause Thé

« Le Thé se boit à toute heure, avec n'importe qui. Mais pas de n'importe quelle manière. »



Escapade d'une Jônin de Konoha à Cha no Kuni
pour boire du thé en bonne compagnie.





« L'heure du T »

  Se réveillant après une petite sieste bien méritée à l'ombre du vieux chêne, la marcheuse de Konoha se décida à reprendre son chemin pour arriver un peu plus tard à l'auberge désignée par le tenancier du matin. Finalement, il avait surestimé la distance, peut-être pour la décourager et la faire rester sur place... Qu'importe. Elle remit ses bottes et termina son parcours, entrant dans le-dit salon de thé. Elle avait bien marché ces derniers jours et avait bien envie de se reposer autour d'une tasse de boisson chaude. Elle rentra donc directement dans la partie d'accueil, trouvant un coin pour s'installer avant d'appeler un serveur. Elle lui sourit gentiment, ayant une tenue assez libérée, celui-ci dû la prendre pour une femme facile au vu de la manière dont il rougissait. Elle était cependant simplement heureuse de profiter de son temps de pause sans avoir à se soucier des apparences, loin de Konoha et de tout ceux qui la connaissaient. Elle pouvait abandonner son devoir un moment, ce qui l'enchantait.
    Si elle était venue jusqu'ici, ce n'était donc pas pour tenter de séduire qui que ce soit mais bien pour découvrir les boissons aux propriétés si multiples que maîtrisaient parfaitement les aubergistes et autres barmans de ce pays. Cha no Kuni allait finalement lui révêler ses secrets. Elle commença donc par demander conseil au jeune serveur intimidé. Celui-ci, bien que se sentant gêné, parvint à se rendre compréhensible en lui indiquant quelques essences agréables au goût et plutôt fruitées. Elle le remercia et prit donc son temps pour choisir, le rappelant un peu après pour passer sa commande.

     Une fois la commande passée, Sakura s'intéressa finalement au lieu. Une pièce de taille moyenne, des tables basses entourées de coussins d'un côté, des banquettes et des chaises de l'autre. Il y avait donc probablement une partie plus restaurant, probablement pour aider le chiffre d'affaire qui n'était pas forcément convainquant lorsqu'on ne proposait que du thé dans un pays où l'on en trouvait partout du très bon. Des poutres soutenaient le bâtiment au centre de la salle, au nombre de quatre précisément, formant un second carré au centre du premier. Les coussins, ou du moins ceux autour d'elle, ceux similaires à celui sur lequel elle était assise, étaient rouges et orange, des étoffes rassemblées à l'aide de fils dorés. Les tables étaient en bois noir sculpté, probablement de l'ébène. Un vernis assez épais venait contraster avec la finesse des détails apportés au reste, probablement par soucis de préservation des tables des clients n'étant pas toujours très habitués à la pratique du thé, et donc peu habiles.

     La seconde partie de la pièce semblait plus rustique. Des tables et des chaises en bois, seules les banquettes étaient recouvertes de coussins qui étaient cependant moins travaillés que ceux côté salon de thé. Seuls quelques clients étaient là-bas à cette heure, il n'était que le milieu de l'après-midi. Rejetant son attention sur l'entrée, espérant bientôt voir arriver sa commande, elle remarqua un jeune homme qu'elle cru déjà avoir vu dans ses rêves un peu plus tôt. Peut-être l'avait-elle simplement vu dans un demi-sommeil, lui suggéra son côté rationnaliste. L'homme avait un poussin sur l'épaule, et était plutôt mignon au fond. Grand, l'air musclé, bien habillé, il semblait ne pas connaître les lieux à en juger de son regard un peu perdu. Ayant commandé du thé en quantité suffisante et ne souhaitant pas en boire beaucoup de toutes manières pour pouvoir en goûter plusieurs, la jeune femme souria à l'homme et l'invita d'un geste à partager sa petite table. La salle était plutôt bien remplie pour ce qui concernait la partie thé de toutes façons, et elle était seule pour le moment. Un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal, si toutes fois celui-ci n'avait pas la même impression que le serveur.

       Indiquant la place libre autour de sa table et montrant ses mains vides de toute arme, l'épée au fourreau attaché à sa ceinture, Sakura espérait ainsi montrer qu'elle était dénuée de toute mauvaise intention. Elle attendit donc, ne comprennant pas s'il acceptait la proposition calmement, s'il ne l'avait pas vue ou s'il pensait simplement qu'elle s'adressait à quelqu'un d'autre. Elle lui adressa un nouveau signe de la main peu après, ajoutant un hochement de tête pour confirmer que c'était bien à lui qu'elle s'adressait. Le poussin juché sur son épaule l'avait intriguée, et elle aurait souhaité lui demander pourquoi se promenait-il avec un petit animal si mignon sur l'épaule.

© Code de Anéa pour N-U


_________________
| Sakura's Theme |
XP : 177
Messages : 36
avatarNukenin
Jûro Pyû
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pause Thé [PV. Jûro Pyû]   Ven 23 Déc - 5:26



Parfums de Lung Ching

Une fois dans cet immense lounge dans lequel se trouvaient d'innombrables variétés de thés très différents les uns des autres, j'embrassais la salle sans me préoccuper du reste, uniquement pour voir et enregistrer les noms des thés qui se présentaient. Malheureusement, je ne pouvais retenir les quelques deux-cent thés proposés, tous locaux de surcroît, allant du thé vert au thé noir en passant par les blancs et les rooibos, des fruités aux épicés, des acidulés aux très suaves... J'étais perdu devant tant de choix.

Alors, j'indiquais mon index face au Lung Ching, un thé vert particulièrement amer et très fin, reconnu pour ses propriétés relaxantes. Par la suite, restant sur une idée des thés verts, j'hésitais entre ce premier choix et un Gunpowder mentholé, au goût plus prononcé et aux notes de menthe fraîche affirmées; ou bien me laisserai-je tenter par un thé blanc servi glacé ? Très acidulé, très frais et doux à la fois, il a pour signature son côté très désaltérant.

Alors, je jetais mon regard vers les tables qui étaient principalement vides, avant de distinguer cette même jeune femme séduisante, celle que j'avais vue au préalable. Nous avions du nous croiser. M'orientant vers le serveur le plus proche (qui semblait désemparé, comme s'il venait de se faire embêter), je lui fis part de ma sélection.

Trois thés verts : Gunpowder mentholé, Lung Ching et Sencha Moulin Rouge.
Trois thés noirs : Steinthal Darjeeling, Ceylan et Tarry Souchong aux arômes fumés.
Un thé blanc : L'Angii, ayant macéré avec des écorces de citron jaune.
Deux thés rouges : Le Rooibos vanillé et le Konohagakusan, un thé très relevé produit exclusivement par des petits récoltants de Konoha.

Alors, il me tendit respectueusement un petit papier afin de m'indiquer les prix de ces thés. Une horrible déception, il y avait presque un zéro de trop sur la note à laquelle je m'attendais. De ce fait, je me contentais du Lung Ching et du Tarry Souchong, qui me semblaient adaptés, puis avisa mon choix de nouveau. Je décidais de prendre l'entièreté de la dégustation, négociant toutefois un prix avec le serveur exaspéré, avant de rejoindre la table de la demoiselle. Nous étions servis et faisions connaissance dans un même temps.

"Merci de ton invitation, je n'aurai pas eu l'audace de prendre tous ces thés seul si je n'avais pas été accompagné, annonçai-je tout en dégustant le gunpowder mentholé... qui ne me plaisait pas. Trop puissant, pas assez élégant. J'étais toutefois surpris du gout du thé que je pensais plus sucré. Je peux t'inviter à goûter ceux-ci aussi ?"

Je mettais cette première tasse de côté afin de passer à la suivante. Cependant, le petit poussin que j'ornais depuis le début comme un vêtement fut curieux de découvrir le goût du thé, mais était bien trop loin, haut perché sur mon épaule, pour y goûter. De ce fait, il se pencha pour se rapprocher à tel point qu'il trébucha de mon épaule et finit directement dans la tasse.

"Poof."

Je frappais mon front du plat de la paume de ma main. Il venait de se noyer dans une toute petite tasse de thé en tombant la tête la première ? Comme quoi, le karma pouvait être bénéfique, il savait toutefois être moqueur selon les circonstances.






Liens pratiques

← SUJET PRÉCÉDENT


PARTENAIRES


JÛRO Pyû
Nukenin de rang B
MPProfil



NARA Sakura
Jônin rang B de Konoha
MPProfil






© Halloween



_________________


Dernière édition par Jûro Pyû le Jeu 29 Déc - 2:42, édité 1 fois
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pause Thé [PV. Jûro Pyû]   Ven 23 Déc - 9:29


feat. Jûro Pyû


Pause Thé

« Le Thé se boit à toute heure, avec n'importe qui. Mais pas de n'importe quelle manière. »



Escapade d'une Jônin de Konoha à Cha no Kuni
pour boire du thé en bonne compagnie.





« Compagnie »

  « Merci de ton invitation, je n'aurai pas eu l'audace de prendre tous ces thés seul si je n'avais pas été accompagné. »

Sakura sourit. Elle était contente qu'il ait accepté, et visiblement lui aussi n'avait pas envie de faire table seul dans un endroit pareil. Boire du thé était quelque chose de convivial de toutes façons.

« Vous m'en voyez fort heureuse. Je n'étais pas certaine que vous accepteriez, mais boire du thé seule n'était pas l'idée qui m'était la plus plaisante. Je crois vous avoir déjà vu, je me trompe ? »

Le thé qu'elle avait commandé arriva finalement dans une théière accompagnée de deux tasses. Habitude ou finesse du serveur qui avait remarqué son nouveau compagnon de table, qu'importe.
    Elle lui proposa donc de goûter avec elle, prenant la théière délicatement pour se servir en respectant les codes qu'elle avait vu autour d'elle. Elle versa donc avec précision le liquide brûlant dans la tasse du jeune homme puis dans la sienne, reposant l'objet travaillé auquel elle prêta ensuite attention. Le contenant était serti de tracés dorés, le matériau principal étant l'argent. Des dessins de feuilles de thé étaient esquissés sur les parois travaillées en finesse. Elle regarda ensuite la tasse qu'elle avait devant elle, avant de la boire. Elle prenait le temps de tout découvrir pour mieux tout apprécier de cette nouvelle partie du monde qu'elle était venu voir ici. La tasse était en porcelaine, couleur rouge ocre, avec des motifs verts dénotant particulièrement du fond. Cependant, la précision de chaque trait était telle que même avec le choc des couleurs, le tout restait très harmonieux. Elle sursauta légèrement lorsque son camarade reprit la parole, elle l'avait presque oublié.

« Je peux t'inviter à goûter ceux-ci aussi ? »

« Oui, merci. Je me nomme Nara Sakura, et vous ? Je sais qu'il est d'usage de se présenter directement, mais j'étais trop impatiente de voir ce thé. Je désirais venir ici depuis que je suis enfant, mais je n'en avais jamais eu l'occasion. J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur. Puis-je avoir l'audace de vous demander l'origine de ce petit poussin que vous portiez à l'épaule et qui vient tenter de vous picorer votre thé ? Il était mignon. »

     Elle goûta finalement son thé, l'ayant un peu laissé refroidir et finissant de le rendre à température agréable en soufflant légèrement dessus. celui-ci, plutôt fruité, très doux, lui plu beaucoup. Elle fut heureuse de voir que le jeune serveur savait effictivement de quoi il parlait, bien qu'il semblait un peu perdu lorsqu'il avait échangé avec elle. Après avoir fini sa tasse qui n'était remplie qu'à moitié, elle testa ensuite les thés proposés par son compagnon de table. Le premier qu'il lui fit tester était selon lui un thé vert, du gunpowder mentholé. Il aurait pu lui dire n'importe quoi après tout, elle n'y connaissait absolument rien. Fort et peu sucré, il changea totalement l'atmosphère de la pièce pour la jeune femme. Ce qui lui avait paru lourd au premier abord, avec la vapeur d'eau qui flottait légèrement dans l'air chaud du salon peu ouvert sur l'extérieur, étant plus la partie hivernale de l'établissement, était désormais des plus accueillants et frais. Elle fut vraiment étonnée par une telle puissance d'arôme qui la surprit agréablement.

     Se remettant de sa surprise, elle commanda un nouveau thé au serveur, lui demandant quelque chose de plus sucré s'il avait, de préférence quelque chose de doux, lui laissant le choix précis, ayant maintenant confiance en ses connaissances. Reportant son intérêt sur le jeune homme assis à côté d'elle, elle le détailla un peu plus. Elle pensait en même temps à son passé, tournant alors rapidement la tête vers son thé. Elle voulait oublier tout cela, c'était un inconnu, elle n'avait pas à lui parler de ça. De toutes façons, elle ne voulait pas en parler à quiconque. Elle voulait juste oublier. Elle lui parla donc pour essayer de se distraire.

« Je ne connais absolument rien de ce pays et du thé comme objet de dégustation et de plaisir, mais vous semblez plus avancé que moi dans ce domaine. Vous venez souvent ici ? Enfin, si cela ne vous gêne pas d'en parler... Je vous prie de m'excuser si je n'aurai pas dû... »

© Code de Anéa pour N-U


_________________
| Sakura's Theme |
XP : 177
Messages : 36
avatarNukenin
Jûro Pyû
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pause Thé [PV. Jûro Pyû]   Sam 24 Déc - 3:08



Parfums de Lung Ching

Nos thés arrivaient, dans des tasses magnifiques qui avaient l'air de marquer l'intérêt de mon interlocutrice, qui cessa de bouger un instant, le regard porté sur les gravures qui se trouvaient sur la théière et ses ornements dorés. Si ces derniers étaient en effet agréables à regarder, je me doutais que ce qui se trouvait à l'intérieur de ce support devait l'être encore plus, bien évidemment mis en valeur par toutes ces décorations. Alors, je remarquais la jeune fille qui semblait intriguée lorsque le thé atteint sa tasse, comme si elle ne savait pas comment s'y prendre. Ce qui était certain, c'est qu'elle ne devait pas avoir l'habitude de ce genre d'endroits, ou qu'elle découvrait toujours les choses avec autant d'intérêt.

Immédiatement, suivant son mouvement, je portais à mes lèvres le thé qu'il venait de nous servir. Un thé étonnamment sucré, un peu trop à mon goût. Si ce dernier avait l'air de plaire à ma voisine de tablée à en juger par le fin sourire qui s'immisçait de ses lèvres, je n'étais pas aussi satisfait à la dégustation. Je trouvais ce thé bien trop lourd, pas assez fin selon mes critères. J'espérais mieux du prochain : j'étais venu pour déguster des thés, pas du sucre.

Un second arriva, en effet moins sucré mais plus aromatique, ce qui me plaisait davantage, nous n'étions de toute façon qu'au début de la dégustation. C'est d'ailleurs le fait de penser à la suite de la dégustation qui me rappelait que je n'avais pas répondu à la jeune fille, qui dut me trouver bien étrange de lui laisser tant de remarques en suspens.

"Pour être honnête, je ne me souviens pas t'avoir déjà vue, encore moins parlé. Je n'ai pas une très bonne mémoire, mais un visage doux comme le tien me serait resté gravé en tête, indiquai-je tout en posant la tasse à côté de celle où s'était noyé le poussin avant de disparaître. J'avais beau être informé du fait qu'il n'était qu'une invocation de chakra, je ne pouvais m'empêcher de vérifier si quelques plumes ne persistaient pas dans la tasse. Ce petit piaf est une invocation. Du moins, si on peut appeler ça comme ça. Je ne l'invoque pas comme un compagnon, il a éclot d'un œuf de chakra que j'ai créé. Comme ceci.

Je déposais ma main sur la table, créant de nouveau un œuf à la coquille de couleur vive. Attendant que ce dernier n'éclose, remarquant l'insistance du regard de Sakura. Réalisant que je connaissais son prénom, je ne tardais pas à me présenter de même.

"Je me nomme Pyû. Comme le piaillement d'un poussin. C'est un prénom drôle.", pointai-je d'un rictus falsifié, trop souvent raillé pour ce prénom minable. Cependant, j'avais pu prouver à mon ancien chef de mission, lui aussi suffisamment drôle pour laisser des vannes échapper à mon encontre, qu'un poussin pouvait aussi être son pire cauchemar.

Assez de pensées négatives. Je me devais de rester de bonne humeur, c'était un jour de repos pour moi, je devais en profiter. D'ailleurs, l'éclosion du petit poussin confirmait mes intentions joyeuses, alors que ce dernier éclata sa coquille d'un coup de bec avant de se jeter sur les jambes de Sakura.






Liens pratiques

← SUJET PRÉCÉDENT


PARTENAIRES


JÛRO Pyû
Nukenin de rang B
MPProfil



NARA Sakura
Jônin rang B de Konoha
MPProfil






© Halloween



_________________


Dernière édition par Jûro Pyû le Jeu 29 Déc - 2:42, édité 2 fois
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pause Thé [PV. Jûro Pyû]   Sam 24 Déc - 11:18


feat. Jûro Pyû


Pause Thé

« Le Thé se boit à toute heure, avec n'importe qui. Mais pas de n'importe quelle manière. »



Escapade d'une Jônin de Konoha à Cha no Kuni
pour boire du thé en bonne compagnie.





« Vous aimez la musique ? »

La Jônin de Konoha goûtait finalement le second thé qu'elle avait commandé. Comme elle l'avait souhaité, celui-ci était bien sucré et fruité, faisant un nouveau puissant contraste avec le précédent. Elle sentit à nouveau l'atmosphère changer, ce qui lui dessina un fin sourire sur les lèvres. C'était une toute autre expérience que ce qu'elle avait l'habitude de faire. Elle sentait une modification de l'environnement à chaque thé différent, profitant de la gamme qu'ils avaient choisi à deux. Elle s'émerveillait un peu plus à chaque gorgée d'un arôme différent, profitant au maximum de cette première expérience. Le suivant, commandé par le jeune homme avec elle, était à nouveau plus aromatique. La femme de vingt-neuf ans appréciait ces contrastes qui accentuaient cette découverte de mondes successifs.
 
Son voisin de table sembla réagir au goût de ce thé. Elle n'avait pas spécialement fait attention au fait qu'il ne lui avait pas encore répondu, pensant seulement aux délices enchaînés qu'elle dégustait. De plus, c'était, de fait, une dégustation. Profiter de ces thés étaient donc la raison principale de sa présence ici, et elle prendrait le temps de le faire, aussi la discussion ne devait pas être aussi compacte qu'elle pouvait l'être le reste du temps, sous peine de prendre le pas sur l'attraction principale du lieu. L'homme au poussin lui dit finalement ne jamais l'avoir croisé, soutenant qu'il se souviendrait d'elle si c'était le cas, de par son visage, ce qui la fit rougir légèrement et sourire. Il était mignon à faire de telles flatteries.

Il enchaîna avec l'explication du poussin porté disparu soudainement, qui n'était autre qu'une invocation de chakra, sortie d'un oeuf qu'il avait lui-même créé. Un Jûro donc. Il posa la main sur la table, ce qui attira l'attention plus précise de Sakura. Elle regarda fixement sa main et vit apparaître un oeuf à la coquille étrange, colorée. Le jeune homme reprit la parole le temps que l'oeuf éclose, la demoiselle continuant de le fixer avec attention.

« Je me nomme Pyû. Comme le piaillement d'un poussin. C'est un prénom drôle. »

Pyû avait un rictus assez particulier à ce moment, ce qu'elle ne manqua pas de remarquer bien que son attention principale était portée sur l'oeuf. La jeune femme sourit, surveillant l'oeuf qui finit par éclore, ce qui l'émerveilla. Le petit poussin couru jusqu'à se mettre sur ses jambes pour la ravir.

« Je peux le toucher ? Il est si mignon ! Votre prénom aussi, d'ailleurs. Il peut amuser les enfants certes, mais il est original et unique. Regardez le mien, il y en a probablement des dizaines voire des centaines. J'aurais bien du mal à me distinguer si je le souhaitais. Le plus grand des Eisennin se nommait Tampopo, c'était un Yamanaka. Il a vécu il y a bien longtemps, mais voyez, son nom n'était pas spécialement flatteur non plus. Il n'en a pas moins fait de grandes choses, je suis certaine que vous êtes capables de faire de même, bien que dans votre domaine. Il n'y a qu'à voir ce petit poussin pour y croire. La vie est la plus belle chose de Yuukan. Et bien que ce ne soit qu'une invocation, elle en demeure magnifique. »

     La dernière question de la jeune femme restait en suspend, peut être ne pouvait-il pas parler de la raison de sa présence ici. Elle ne préféra pas la réitérer pour éviter de le gêner, se contentant d'admirer le poussin. Elle osa finalement lui caresser délicatement le dessus de la tête du bout du doigt, pour ne pas le blesser. Elle profita de la petite accalmie qui semblait se montrer au sein du salon, quelques personnes étant parties, pour commander à nouveau un thé, blanc cette fois. Après présentation d'un petit panel de ceux-ci par le serveur, la jeune femme choisi le Shou Mei, qu'il lui indiqua comme étant plus puissant aromatiquement que la moyenne des thés blancs et légèrement fruité.

     Lorsque le thé arriva, elle s'empressa de le goûter, voyant encore une fois un monde nouveau de sensations exquises s'ouvrir à elle. Elle caressait encore la tête du petit poussin avec légèreté, buvant l'infusion à petites gorgées, quand elle s'adressa à nouveau à son compagnon de table.

« Vous semblez ne pas trop aimer les thés sucrés, vous devriez essayer celui-ci. Les arômes sont presque magiques ! »

     Elle souriait au jeune Pyû, et lui proposa de lui en verser une tasse. Le serveur, qui passait au même moment pour ramasser les tasses sales et les théières vides, rougit en la voyant ainsi, ce qui la fit rire, puis elle l'apostropha, d'humeur taquine tout à coup.

« Voyons, je ne le connais pas et je pourrais être sa mère, ne vous en faites pas nous ne ferons rien ! »

     Redevenant sérieuse, elle rapporta son attention à Pyû, attendant sa réponse.

« Vous aimez la musique ? C'est si beau. C'est la seule chose qui manque à ce lieu je dirais. Il est trop calme, trop bavard presque. Enfin je dis ça, je ne suis pas la plus silencieuse, mais la musique est ce qui manque à ce lieu, je crois. Qu'en pensez-vous ? »

© Code de Anéa pour N-U


_________________
| Sakura's Theme |
XP : 177
Messages : 36
avatarNukenin
Jûro Pyû
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pause Thé [PV. Jûro Pyû]   Sam 24 Déc - 16:35



Parfums de Lung Ching

Je regardais le thé que me servait la jeune demoiselle en observant son visage, alors que le liquide se versait dans ma tasse. Je sentais déjà les effluves délicieuses d'un thé vert très acidulé dont la couleur n'apparaissait que peu. Pâle, frais, vivifiant. J'aimais énormément ces parfums mais j'appréciais encore plus la vue qui s'offrait à moi, alors que la jeune demoiselle agitait ses formes généreuses pour m'offrir une nouvelle dégustation. Mes sens étaient en éveil, mais je devais me consacrer au thé.

Je secouais la tête, comme pour me remettre les idées en place, souriant cependant confronté aux dires de la demoiselle, tout en goûtant ne serait-ce qu'une simple lapée de ce thé qu'était le Lung Ching. Alors, mes yeux s'ouvrirent en grand, alors que je venais de découvrir ce qu'était la perfection aromatique. Mes sens s'intensifiaient, mitigé entre le chaud et le froid, entre les pleurs et la joie.

Abandonné dès l'enfance pour rejoindre la cause de Kiri comme un fervent défenseur d'une cause qui m'aveuglait, je n'avais jusqu'alors jamais réussi à me faire plaisir par le biais d'une dégustation, tous ces parfums qui m'étaient inconnus me frappaient de plein fouet comme un poignard dans le cœur. Je venais pour la première fois de m'offrir un plaisir qui était le résultat de tant de manque. Je conservais mes émotions internes afin de ne pas les exposer à Sakura qui ne comprendrait pas, mais je venais de me prendre une véritable gifle qui mettait mon existence entière en question. Alors, je me levais, encore chamboulé par cette dégustation qui m'avait marqué au fer rouge.

"Excuse-moi Sakura, je me souviens que j'ai... tellement de choses à faire. Mais c'est promis, nous avons tous notre temps, du moins celui des papillons, je te promets que nous nous reverrons."

Je quittais ma place en me dirigeant vers l'aubergiste, afin de lui annoncer que je ne souhaitais pas rester davantage, prétextant que j'avais quelque chose à faire en ville. Celui-ci me remboursait immédiatement, ce qui me permettait de payer l'ensemble de la dégustation, comprenant les thés choisis par Sakura, en précisant que si elle commandait une découverte supplémentaire, ils m'enverraient une note plus tard que je réglerais. Alors, je déposais les talons sur la frontière transitoire entre le lounge et la sortie, avant de me retourner en direction de la jeune demoiselle que je laissais quasiment en plan.

"Si tu le souhaites, tu peux me suivre. Mais je ne te promet pas que mes intentions, si ce n'est à ton égard, seront bienfaisantes."






Liens pratiques

← SUJET PRÉCÉDENT


PARTENAIRES


JÛRO Pyû
Nukenin de rang B
MPProfil



NARA Sakura
Jônin rang B de Konoha
MPProfil






© Halloween



_________________


Dernière édition par Jûro Pyû le Jeu 29 Déc - 2:41, édité 1 fois
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pause Thé [PV. Jûro Pyû]   Dim 25 Déc - 2:24


feat. Jûro Pyû


Pause Thé

« Le Thé se boit à toute heure, avec n'importe qui. Mais pas de n'importe quelle manière. »



Escapade d'une Jônin de Konoha à Cha no Kuni
pour boire du thé en bonne compagnie.





« Way back home »

Alors que Sakura le questionnait sur ses goûts musicaux et sur son idée du manque de celle-ci dans ce lieu presque parfait, Pyû l'ignora totalement, perdu visiblement dans ses pensées. Après un moment, il fini même par se lever, chancelant presque.

« Excuse-moi Sakura, je me souviens que j'ai... tellement de choses à faire. Mais c'est promis, nous avons tous notre temps, du moins celui des papillons, je te promets que nous nous reverrons. »

Elle fut amusée par son besoin de s'excuser et de se justifier. Comme elle l'avait dit peu de temps avant, ils ne se connaissaient pas. Il ne lui devait rien, elle non plus, ils avaient juste partagé un moment agréable de dégustation et de découverte du thé.

« Ne vous en faites pas, je vais bientôt y aller aussi. Ma vie va bientôt me rattraper même si je l'ai fui un moment en votre compagnie. Nous nous reverrons peut-être en effet, ce sera avec plaisir. Ce moment a été très agréable, je vous remercie de l'avoir partagé avec moi. »
 
Son camarade parti donc, encore peu sur de ses pas, et le petit poussin qui était jusque là niché sur les jambes de la Jônin couru jusqu'à son maître et grimpa habilement pour se glisser sur l'épaule de celui-ci. Sakura but une nouvelle gorgée de thé, fermant les yeux, se laissant emplir de toutes ces sensations des plus agréables. Quelques instants plus tard, celui-ci l'interpella de nouveau, alors qu'il était à la sortie de l'établissement.

« Si tu le souhaites, tu peux me suivre. Mais je ne te promet pas que mes intentions, si ce n'est à ton égard, seront bienfaisantes. »

La jeune femme failli exploser de rire à ces paroles, le garçon se donnant un air ténébreux et mystérieux à la fois, comme s'il était poursuivi par des démons terribles. Elle se retint mais lui sourit franchement.

« J'ai moi aussi beaucoup de choses à faire, mais je suis heureuse de savoir que vous ne me voulez aucun mal. Cette rencontre fut un plaisir, peut-être aurais-je le plaisir et l'honneur de vous revoir un jour. Mais ce qui est sûr, c'est que je me souviendrais de vous, jeune homme aux poussins. Que la vie vous soit clémente et que vous puissiez rentrer sain et sauf chez vous, ou que vous puissiez trouver ce chez-vous si vous n'en avez pas encore. »

     Le saluant une dernière fois avant de le voir disparaître dans l'embrasure de la porte, la jeune femme se demanda si elle ne l'avait pas fait fuir avec toutes ses questions. Probablement avait-elle touché un point sensible sans le vouloir. Elle en fut attristée mais ne le laissa paraître qu'une fois qu'il fut parti. Elle ne pensait pas avoir été si invasive et s'en voulu. Elle avait apprécié cet échange, bien que court. La dégustation était la raison principale de sa venue, mais ce n'était pas la seule à ses yeux. Les rencontres gardaient toujours une place importante pour elle. Reprennant une dernière gorgée de thé, elle repensa à ce moment agréablement passé, se remémorant des diverses atmosphères traversées avec cette découverte. Elle se promit de revenir dans ce pays une prochaine fois, pour continuer cette expérience, probablement avec une autre personne ou en petit groupe, qui sait.

     Ayant terminé sa tasse, la jeune dame se leva pour aller payer sa note au gérant du salon. Elle fut surprise d'apprendre que Pyû avait payé pour elle aussi, un peu amusée. Il avait peut-être vraiment à faire après tout, ou alors avait été chamboulé par autre chose... Ou alors il n'était simplement pas rancunier et était galant en même temps.

     Repensant à cette aventure de courte durée, la jeune femme se remémora les différents thés qu'elle avait goûté.

     Ignorant si le salon faisait également épicerie, elle osa alors demander au gérant si elle pouvait acquérir une petite quantité des herbes nécessaires ou du mélange déjà préparé du dernier thé blanc qu'elle avait goûté, le Shou Mei, ainsi que du thé vert qu'avait choisi Pyû, le Lung Ching.

     Gloussant presque, amusé par la demande de la cliente, le tenancier lui confirma qu'ils faisaient bien également épicerie, mais que le magasin se trouvait de l'autre côté du bâtiment.

     Acquiesçant aux dires du patron, la jeune femme alla donc au dit magasin, faisant le tour du salon, et commanda les dits thés. Heureuse de son achat qui lui coûta une somme certaine mais ce qui ne la gênait pas, vu qu'elle n'avait quasimment aucune dépense de manière générale, logeant encore chez ses parents. Elle rêvait déjà de profiter de nouveau de ces arômes délicieux.

     Toujours attentive, elle écouta les conseils précis du vendeur pour bien réussir l'infusion, le temps nécessaire pour que les arômes se propagent au mieux dans l'eau et fassent un thé parfait.

     Oubliant le temps qui passait, la jeune femme discuta un moment avec l'homme qui n'avait pas d'autres clients pour le moment et qui était passionné par toute l'histoire du thé. La nuit tomba rapidement sans qu'ils ne s'en rendent compte et elle se retrouva obligée de dormir dans une auberge proche, ne souhaitant voyager à la lumière de la lune. Le lendemain, elle partit à l'aube. Elle prit son temps sur la route, profitant une fois encore du paysage magnifique qui s'étalait sur des kilomètres. Traversant de nouveaux champs de thé, bocages et forêts, Sakura se prit à s'arrêter plusieurs fois pour les admirer et essayer de mettre des arômes sur les ambiances qui se dégageaient des différents lieux, selon les heures, les luminosités différentes avec le temps qui défilait.

     Arrivant finalement à Konoha, tard dans la nuit, elle rentra chez elle et rangea précieusement les sachets emplis de ce précieux met qu'elle ramenait de Cha no Kuni. Elle se promit de faire découvrir ces merveilles à ses deux kouhais, car elle ne voyait pas l'enseignement shinobi comme une simple voie de combattant mais comme une ouverture au monde, à la vie, et aux délices contenus dans ces deux entités. Allant finalement s'allonger sur son lit, épuisée, elle s'endormit rapidement, sans penser au lendemain.

© Code de Anéa pour N-U


_________________
| Sakura's Theme |
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pause Thé [PV. Jûro Pyû]   
 

Pause Thé [PV. Jûro Pyû]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La pause Olympique
» Petite pause...
» Pause déjeuner
» Pause spirituelle [Pv Simalia]
» Une petite pause s'impose... [Pv Aaron Gray]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Reste du Monde :: Pays Neutres :: Cha no Kuni-