AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Un entraînement houleux [PV. Kousa S. Okita]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2
XP : 331
Messages : 97
avatarSunajin
Kousa S. Okita
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un entraînement houleux [PV. Kousa S. Okita]   Ven 30 Déc - 17:34
L'après-midi commençait à se finir. Mine de rien, ce combat avait duré au grand désespoir d'Okita qui se sentait mal d'avoir eu à se battre contre sa camarade d’équipe.

Il était assez attristé de la voir comme ça, sonnée et peinant à se relever. Elle mît même plusieurs secondes à se rendre compte de la main tendue et pour le coup, le jeune homme avait une réelle compassion pour katsuko qui avait tout donner sans réussir à le toucher. Il avait peut-être été trop dur en n'acceptant pas de prendre de coups. Enfin, elle m'avait fait qu'attaquer avec des armes tranchantes alors ça pouvait se comprendre mais quand même.

Lorsque la jeune femme commença enfin à se relever, c'est avec un petit sourire qu'Okita allait commencer à répondre. Elle avait admis sa défaite et ne semblait pas trop lui en vouloir aux premiers abords et c'était bon à voir. Enfin, jusqu'à qu'il se rende compte de sa terrible erreur de jugement. Elle n'avait pas hésité à tirer la main aidante vers elle pour littéralement poignarder le bras de l’efféminé qui la fusilla du regard sur le coup. Peu lui importait les fausses larmes qui semblaient commencer à perler à ses yeux. elle n'avait aucun honneur en fait. Elle n'hésitait pas à trahir quelqu'un qui venait d'avoir de la compassion pour elle et ça montrait bien à quel point elle était gangrenée de l'intérieur. Il n'y avait pas de miracle et elle restait encore et toujours la vipère qu'elle avait sembler être depuis le début. Comme quoi, la confiance n'est pas toujours récompensée.

Pour le coup, ça allait être par simple élan de conscience qu'Okita allait l'amener à l'hopital pour qu'elle se fasse soigner mais il lui en voulait clairement de cet acte. Elle avait décidément montré qu'elle n'avait aucune dignité et c'est désormais avec un regard plus dur que le mécheux la regarderait. Il n'y avait qu'une seule chose qu'il n'arrivait pas à pardonner et c'était exactement ça. Le pire, c'est que c'était un combat d'entrainement à la base et la cannibale n'avait juste pas hésiter à trahir celui qui agissait presque comme un ami juste pour pouvoir se dire qu'elle avait réussit à le toucher. C'était égoïste et incroyablement immature. Enfin, c'était tant pis ma foi, la prochaine fois, il ne se montrerait juste pas si clément avec cette fille qui le le méritait décidément pas et la question serait réglée.

Après ça, Okita allait juste se bander le bras avec l'aide bienveillante de Shuki qui tentait de le faire décolérer en rentrant chez lui pour aller ensuite aller se reposer après l'avoir salué puis désinvoquée par volonté de rester un peu seul, ce qui fût compris et accepté par la petite loutre.

La morale de cette journée avait donc été qu'au final, trop de gentillesse n'était pas forcement bon et que ce n'était pas tout le monde qui la méritait.


_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un entraînement houleux [PV. Kousa S. Okita]   Sam 31 Déc - 17:14
Feat. Kousa S. Okita
Un entraînement houleux

Elle l'avait finalement touché, et cette fois, elle était allée au bout de ses forces. Cette fois, c'était la fin du duel. La tentative de Kousa d'arrêter le combat au milieu, juste parce qu'elle était légèrement sonnée, l'avait rendue folle de rage. De quel droit pouvait-il se permettre d'arrêter ainsi un duel ? C'était la pire des humiliations qu'il pouvait lui faire. Il ne la jugeait pas digne de se battre, il avait forcément gagné ? Il était vraiment des plus détestables. Déjà qu'il avait refusé de se battre pendant tout l'entraînement, comme si elle était une petite chose trop fragile... Elle était une combattante, c'est comme ça qu'elle avait été élevée, et l'affront immense qu'il lui avait fait avait reçu un bien maigre retour au vu de sa force restante lorsqu'elle l'avait finalement atteind. Elle était ensuite tombée dans l'inconscience, tout de même soulagée d'avoir réussi à aller jusqu'au bout de ses forces et de l'avoir finalement touché.

Elle se réveilla allongée sur un lit d'hôpital. Encore cet endroit. Cette fois son père lui en voudrait surement s'il l'apprenait... Elle tourna la tête vers la fenêtre de sa chambre, et resta quelques minutes ainsi avant d'entendre la porte s'ouvrir dans un grand vacarme. Elle n'eût pas besoin de se retourner pour comprendre que c'était son père, furieux contre elle. Il lui fit un sermon monumental, lui garantissant une sévère punition lorsqu'elle rentrerait. Elle avait blessé un compagnon d'équipe en défi ! S'il lui avait toujours dit d'aller jusqu'au bout de ses combats d'entraînement, c'était surtout vrai entre Chinoike, tout le monde n'avait pas cette vision de l'entraînement et elle devrait le respecter. Elle a d'abord essayé de s'expliquer mais la gifle qu'elle se prit fut si violente qu'elle la cloua au lit. Elle restat ensuite allongée et silencieuse, attendant la fin de cette nouvelle humiliation à l'hôpital. Elle le haïssait, mais savait qu'elle était impuissante contre lui, tout autant qu'elle l'avait été contre Okita. Elle haïssait par dessus tout cette impression de soumission forcée, obligatoire, d'impuissance totale.

Après plus d'une demi-heure de cris, de rabaissement, Emichi partit après avoir craché au visage de sa fille, lui assénant qu'elle avait intérêt à trouver une façon de se faire pardonner. Elle ne devait plus céder à sa haine même si elle pouvait lui paraître légitime, elle ne devait plus protéger de telles valeurs hors du clan. Elle devait accepter les points de vue différents. Et surtout, elle ne devait pas lui faire d'ombre à Lui. Sinon elle en paierait le prix fort.

Elle rentra chez elle plus tard, quelques heures après le passage de son père en furie, et alla directement se coucher, épuisée de sa journée. Il n'était pas si tard mais elle ne savait plus quoi faire, se doutant que son père viendrait de nouveau lui exprimer le fond de sa pensée. Probablement avait-il encore à faire avant de s'occuper d'elle. Elle verrait cela plus tard. Pour l'instant, elle se reposait.
GOTHEIM sur Never Utopia

_________________
 

Un entraînement houleux [PV. Kousa S. Okita]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Vent :: Suna :: Aire d'entraînement-