AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Hanaseika la Geisha [100%]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 43
Messages : 13
avatarKonohajin
Yotsuyu Hanaseika
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Hanaseika la Geisha [100%]   Lun 16 Jan - 19:52
Hanasekai Yotsuyu


Présentation





Origine de l'avatar : Inconnue. Google Image fut mon ami.
Identité : Yotsuyu  Hanaseika
Surnom : La demoiselle aux papillons
Sexe : Femme
Âge : 19 ans
Date de naissance : Printemps -18
---
Clan : Aucun
Grade : Genin
Rang : D
Kekkei Genkai : Aucun



Physique




Du bourgeon naît la délicate fleur printanière au parfum envoûtant, convoitée par les avides abeilles enchantées par son charme, qui se piquent rapidement de ses redoutables épines cachées. Sa beauté se laisse admirer, non effleurer.

Une cascade de cheveux noirs de jais encadre un fin minois à la peau de porcelaine nacrée, telle une délicate et fragile poupée ancienne. De son regard bleu profond, elle vous noie, elle vous hypnotise, vous ne pourrez plus jamais vous en détacher, et vous ne désirerez qu’il ne soit qu’à vous, qu’il ne regarde que vous. Ces yeux percent le monde, transcendent l’âme. Ils ne laissent pas de marbre.  Ils happent votre attention, captivent votre curiosité, vous donnent envie de la voir, la revoir, l’approcher, la conquérir, ne serait-ce qu’un instant. Brillants comme des saphirs précieux soigneusement taillés pour mettre en valeur leur finesse et leur beauté, profond comme un océan d’eau pure, ses battements de longs cils noirs font chavirer votre cœur, et vous ne l’oublierez pas de sitôt. Dans son regard règne une certaine candeur attirante, une innocence captivante, derrière sa façade séductrice qui n’est qu’un jeu pour elle. Son sourire enjôleur empli de finesse, de délicatesse, sera certes loin d’être sincère, mais comme elle ne sourira qu’à vous, vous n’y ferez même pas attention.  

C’est une frêle jeune femme d’environ un mètre soixante trois, ne pesant que cinquante kilos. Sa peau d’albâtre est richement couverte d’étoffes luxueuses, de kimonos de soie fine et décorée de motifs élégants, raffinés. La demoiselle refusera catégoriquement de laisser ne serait-ce qu’un morceau de chair indécent être vu de quelqu’un d’autre que celles s’occupant de l’habiller. Elle ne vous accordera peut être que le privilège d’apercevoir un morceau de son poignet, subtilement, si vous prenez le thé avec elle.  En compagnie de clients, elle portera toujours ses plus riches apparats, ses plus beaux atours, pour ravir votre regard, et ne pas vous faire honte.

Il lui arrive d’être autorisée à sortir, et portera alors des vêtements traditionnels plus classiques, restant tout de même élégante, relâchant toutefois à l’air libre sa somptueuse chevelure noire, toujours parsemée de décorations et coiffée soigneusement en présence de clients. Hanaseika doit faire très attention à son apparence, pour le bien et la renommée de sa maison, de sa réputation.

Elle possède un petit tatouage fait à l’encre, un petit papillon, sur son poignet droit, qu’elle regarde souvent, lui rappelant ardemment son désir d’évasion, de liberté.


Caractère




Tout n'est qu'illusion et art de l'apparence.

Tient toi droite. Sois belle et ne parle pas, ou peu. Hanaseika, à force d'enseignements, sait comment plaire aux hommes, et faire en sorte qu'ils se rappellent d'elle. Il faut qu'ils reviennent la voir, qu'ils parlent de sa maison, que son nom soit sur toutes les lèvres, lorsqu'ils évoquent la beauté, la finesse, l'élégance ... Si sa douceur est innée, elle est cependant utilisée pour charmer ses clients et les conduire à la revoir. Ce n'est qu'une douceur de façade, une comédie qui ne sert que ses propres intérêts. Tout comme son calme, et son allure élégante. Elle se comportera toujours bien en public. Délicate, raffinée, désirable... Un ange inaccessible. Ses mots seront toujours justes et ces paroles posées, poétiques, elle manie les mots à la perfection, et il est agréable de converser avec elle, parce qu'elle a apprit à être envoûtante, intéressante, pour le peu qu'elle converse. Elle préfère rester silencieuse, mystérieuse, et jouer du shamisen, maniant également l'art de la musique à la perfection, comme on le lui a apprit.

La demoiselle rêve de liberté, d'évasion, découvrir la terre, ses environs, ses paysages variés et infinis. Elle se sent comme un papillon dans une cage doré dont elle ne peut briser les barreaux. Quand elle est seule, elle s'isole pour réfléchir, souvent au pied des arbres fleurit, sur la nature de la vie, de sa vie, son but, son destin ... Et pleure en silence, sur son existence ...

Hanaseika ne se laisse pas séduire si facilement toutefois. Elle reste méfiante, et n'accorde jamais toute sa confiance à une personne. Réservée, elle ne parlera que très peu d'elle, de son passé, et de tout ce qu'elle a pu faire pour accéder à son rang actuel, par honte, ou par sécurité pour son nom, sa renommée. Elle n'a qu'une très basse estime de ce qu'elle est, et ne s'apprécie pas, étant sûre d'avoir à la place du cœur un morceau de pierre.

Si ses intérêt sont en dangers, elle n'hésite pas à se débarrasser de ce qui la gêne, sans aucuns remords, sans aucuns regrets, car elle fera tout pour protéger son confort qui lui offre une certaine sécurité, même éphémères, car elle ne se doute pas qu'un jour ou l'autre, elle pourra être détrôné par une apprentie bien plus talentueuse qui lui fera de l'ombre, et lui prendra tous ses clients. Elle ne manie pas les armes, mais garde toujours sur elle de quoi se défendre, discrètement. Des aiguilles d’acupuncture, avec des fioles de poisons, dissimulées sous ses nombreux vêtements., telle une magnifique rose aux épines mortelles.

Claustrophobe, elle a une peur terrible des espaces restreints, lui rappelant un traumatisme de son enfance. Si on l'enferme dans une petite pièce sombre, elle se mettra à hurler et à pleurer toutes les larmes de son corps pour être libérée.


Histoire




Le destin du papillon prisonnier de sa cage de verre, voyant l'horizon chaque jour sans pouvoir l'atteindre

Impossible de savoir d'où elle vient, qui est sa famille, ses racines, son origine. De toute façon, elle ne regarde jamais en arrière, et n'a que faire du passé... La jeune enfant fut kidnappée durant son enfance et vendue à une okiya reconnue d'une grande ville, dont elle ne retint pas le nom, par manque d'intérêt pour celle-ci. La demoiselle, terrorisée et outrée à l'idée de vivre dans un lieu inconnu, tenta à de nombreuses reprises de s'enfuir de cette prison, sans parvenir à aller très loin à chaque tentatives, aisément rattrapée par les mercenaires, les gardiens de la maison qui possédait désormais droit de vie ou de mort sur l'enfant. Une tentative d'évasion se solda par un cuisant échec où elle fut gravement blessée à la jambe suite à une mauvaise chute, ce jour elle cessa de chercher à s'enfuir, acceptant, bon gré mal gré, son misérable destin qui s'offrait à elle, sa dette ayant désormais bien trop augmenté à cause des frais médicaux et de l'entretient de la jeune fille. Elle n'avait plus d'autre choix que de travailler pour l'okiya afin de rembourser la maison de la plus simple des façons : devenir une geisha, et non une simple servante de la maison.

L'apprentissage commença à ses cinq ans, elle commença un apprentissage rigoureux de la danse afin d'apprendre à bien se tenir, à être gracieuse et d'une grand légèreté. Que ce soit de la danse traditionnelle avec les kimonos ou danse de l'éventail,  les professeurs remarquèrent rapidement sa capacité d'apprentissage et sa facilité à retenir les pas de danse. Elle n'avait qu'un but, être la meilleure, et le plus vite, pour pouvoir un jour être libre.

Son éducation passa également à l'apprentissage d'arts divers, tels que la calligraphie, la conversation, servir le thé, dans lesquels elle tâcha toujours de se distinguer en bien, malgré les difficultés ou la concurrence rude avec les autres élèves. Et la concurrence était également rude avec les autres geisha de la maison, qui n'aidait pas non plus la jeune fille à se démarquer, bien au contraire. Les apprenties étaient fortement dénigrées par leurs "grandes sœurs" qui ne cessaient de les rabaisser ou leur demander les pires tâches possible, afin de détruire le peu de confiance qu'elle pouvaient avoir en elles. Par chance, elle fut l'apprentie et l'observatrice d'une geisha non seulement dotée d'une grande beauté mais aussi d'une grande douceur, qui fut impressionnée par la rapidité d'apprentissage de la débutante. Mais elle connu une fin des plus tragiques quand sa réputation vint à être détruite en une fraction de seconde par une geisha jalouse de son statut de favori, avec une rumeur sur une relation sexuelle avec un homme de bas rang. Son prestige prit un grand coup, et les geisha des autres maisons en profitèrent pour lui prendre ses clients.

La jeune fille comprit alors que les trahisons et les coups en traîtres était de monnaie courante, et était un de seuls moyens de grimper rapidement dans la hiérarchie des geishas. La douceur n'étant pas récompenser, ou plutôt dénigrer, il fallait donc se montrer sans pitié avec ses concurrentes. Ce n'est qu'aux prix de lourds sacrifices, après avoir répandu de terrible rumeurs, dévoilée des scandales de tromperies ou de relations interdites, ou empoisonnant directement ses adversaires qu'elle se hissa dans le top des apprenti maiko, l'une des plus belle et les plus raffinée de la maison, et fut baptisée Hanaseika, comme pour une renaissance. Les clients, des riches hommes de la ville ou même des villages voisins ayant eu vent de sa grande renommée, payaient cher pour la voir, les accompagner lors de dîner mondain, ou juste pour l'entendre jouer du shamisen.  Tout aurait pu être parfait alors ... Les clients se bousculaient pour la voir, elle gagnait en notoriété et suffisamment d'argent pour penser rembourser une partie de sa dette ...  Jusqu'à la cérémonie du mizuage qu'elle redoutait tant... Ces aînées avait bien parlé d'une histoire, celle de l'anguille dans la grotte, sans pour autant comprendre ce que cela pouvait signifier... Des hommes d'une richesse colossale étaient prêt à se battre pour acquérir le bien le plus précieux d'une maiko : sa virginité, mise en enchère pour son passage officiel au rang de geisha. Un riche héritier d'âge mûr remporta l'enchère, ce qui permit de rembourser quasiment toute la dette que la demoiselle accumula tout le long de sa vie.

Hanaseika, refusant d'offrir ses faveurs à un homme qui, non seulement ne l’attirait pas, mais en plus qu'elle ne connaissait pas, n'eut alors qu'un choix afin de conserver sa pureté dont elle était si fière. Dissimulant sous les manches de son kimono de soie richement décoré des aiguilles d'acupuncture enduite de poison, elle attendit que l'homme s'allonge près d'elle... Pour les planter dans sa gorge avant de hurler qu'un serpent avait attaqué le vieil homme. Il se trouvait alors que par chance, des gardes trouvèrent en effet un serpent venimeux sous le plancher lors de fouilles, et la jeune geisha fut innocentée.

Quelques années passèrent, Hanaseika s'était faite à ce train de vie, et n'eut plus la force ni le courage de s'enfuir. La passion de la liberté s'était éteinte, la flamme brûlante dans sa poitrine avait étouffé à cause du lourd poids de la résignation. Elle se voyait déjà finir sa vie, toujours prisonnière de cette maison.

C'était sans compter le déclin de l'intérêt des hommes pour les maisons de courtisanes, s'affairant dans l'ombre à préparer de nouvelles batailles, protéger les intérêts des villages ou au contraire pour en accroître le territoire. Les clients se faisaient de plus en plus rares, même pour les geishas de haut rang. Difficile donc de gagner sa vie lorsque plus personne ne vient demander votre compagnie. La reconversion est parfois nécessaire, et malgré le lourd investissement que cela peut engendrer, les gains rapportés peuvent également monter en flèche. Dans cette optique, la patronne de l'okiya choisi ses plus belles et plus talentueuses geishas pour prendre le rôle de ninja au service de la ville de Konoha, un village avec lequel ils ont une alliance récente, en plus de leur métier de base, afin de renflouer les caisses et participer à "l'effort de guerre". Hanaseika devait donc désormais troquer ses kimonos de soie pour une tenue plus simple, le temps de remplir sa formation en tant que débutante, Genin. A la recherche d'un Maître pour commencer sa formation, la geisha ignorait tout du monde dans lequel on lui imposait d'entrer, ni ses dangers, ni ses enjeux, au sein du village, et même à l'échelle du monde ...


Derrière l'écran



Pseudo : Celui que vous me choisirez
Âge : 21 cette année (... T.T)
Comment avec-vous connu le forum ? On m'a forcé à venir avec un couteau sous la gorge On me l'a conseillé chaudement
Que pensez-vous du forum ? Bien, clair, organisé
Quelle est votre disponibilité ? ... Euh ... Variable ?
Autre chose ?
Les derniers sujets défilant en boucle font ramer mon T-Rex d'ordi ! XD
J’y connais RIEN DU TOUT à l’univers de Naruto. Mais j’ai quand même envie de me lancer dans l’aventure. Donc si j’ai fait une erreur quelque part, faut me le dire ! ^^
Code de validation: Chaton a validé ce code Nao qui fangirl..
©️ Ju de Never-Utopia

_________________
#ff6600


Dernière édition par Yotsuyu Hanaseika le Jeu 19 Jan - 17:18, édité 4 fois
XP : 36
Messages : 20
avatarKirijin
Uchiha Kioshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hanaseika la Geisha [100%]   Lun 16 Jan - 20:15
Wow o:

J'aime beaucoup ton histoire, c'est mystérieux et tout :D
C'est cool ! o/

Bienvenue ! ~

_________________
XP : 860
Messages : 437
avatarKonohajin
Ryûji
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hanaseika la Geisha [100%]   Mar 17 Jan - 22:58
Coucou, et encore une fois bienvenue à toi sur le forum ! =)

Ta présentation, et ton personnage, sont intéressants, mais il y a néanmoins un petit soucis qui nous gêne. En effet, ta fiche ne correspond pas vraiment avec l'univers et le fait que tu sois ninja à Konoha. Il n'y a aucune indication sur le pourquoi tu as rejoint Konoha, pourquoi et en quoi tu es devenue ninja, ect. Rajoute des précisions là-dessus, en expliquant ce qui t'a poussé à rejoindre Konoha en tant que ninja, en te fiant au contexte du forum. Wink

De plus, un détail m'échappe. Tu parles d'une cérémonie du Mizukage dans ton histoire, mais je ne comprends pas ce que tu entends par là ? D'autant plus que le titre de Mizukage est revenu à Irina lorsqu'elle a fondé Kiri et pris la tête du village, et que ceci est assez récent... bref, une petite zone d'ombre que j'ai du mal à comprendre, et dont j'aimerais avoir quelques précisions.

Modifie ces quelques détails, et on repassera pour te valider ! Bon courage pour les corrections. Yay!

PS : Damn, ton T-Rex d'ordi m'a l'air pire que le mien. Je compatis ! xD

_________________


Nyahahahaha:
 
XP : 43
Messages : 13
avatarKonohajin
Yotsuyu Hanaseika
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hanaseika la Geisha [100%]   Mar 17 Jan - 23:17
Bonsoir ^.^
Déjà, merci pour vos petits message de bienvenue

Ensuite les petits points :

- Je n'avais pas vraiment comprit l'assignation de rang, donc il est vrai que j'ai mit un peu au hasard, et comme on m'avait conseillé de mettre Genin, je n'ai pas cherché plus loin. Néanmoins, je cherchais surtout à jouer un "civil", donc je ne suis pas une ninja ^.^
J'espère que ce n'est pas obligatoire, si toutefois c'est plus recommandé de jouer un ninja, je pourrais alors modifier et ajouter quelques lignes à ce sujet (genre l’engouement pour cette activité et sur l'entrainement potentiel)

- Dans l'histoire je parle d'une cérémonie du Mizuage, pas du Mizukage ! XD
Mais c'est vrai que ça se ressemble beaucoup, maintenant que j'y pense.
C'est une étape dans la vie d'une Geisha, son passage du statut d'apprentie (Maiko) à Geisha (rang le plus élevé)

Voilà, en tout cas, j'ai corrigé ce que je pouvais, j'espère que tout est bon ^.^

Ps : Je confirme, mon ordi, c'est d'la marde XD

_________________
#ff6600
XP : 860
Messages : 437
avatarKonohajin
Ryûji
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hanaseika la Geisha [100%]   Mar 17 Jan - 23:32
Alors en effet, sur SO on est obligé de jouer un ninja. Il n'est pas possible de jouer un civil, car le forum n'est tout simplement pas adapté à ça, et les civils passeraient à côté de beaucoup d'éléments du forum (missions, event, et j'en passe encore !). Du coup, le minimum imposé est Genin, ce qui représente les "débutants ninja" en quelque sorte. Tu peux en être au tout début de ta carrière ninja si tu le souhaites, cependant.

Et pour "Mizuage", je suis désolé j'ai mal lu. Je suis bourré, my bad ! C'est donc bon de ce côté là ! xD

Je te laisse donc modifier la partie de l'histoire pour que tu sois une ninja, et ça sera bon ensuite. Wink

_________________


Nyahahahaha:
 
XP : 43
Messages : 13
avatarKonohajin
Yotsuyu Hanaseika
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hanaseika la Geisha [100%]   Mer 18 Jan - 16:40
Bonjour, bonjour !

Après avoir vaincu ma flemme, j'ai ajouté quelques petites lignes pour "justifier" de mon entrée dans la formation de ninja ! J'espère que ça sera suffisant ^.^

Pour le Kekkei Genkai, je ne sais pas si c'est obligatoire, mais j'ai préféré mettre Aucun pour l'instant, vu que c'est vraiment une débutante, après qui sait ? Peut être développera-t-elle quelque chose en particulier, si je décide d'en faire un personnage plus puissant ^.^

Breffouille, j'attends ma correction.
Bisouilles ~

_________________
#ff6600
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hanaseika la Geisha [100%]   Jeu 19 Jan - 1:09
Bonjour ! ^^

Tout d'abord, bienvenue sur Shinobi Origin ! Yay!

Concernant le Kekkei Genkai, il s'agit d'une faculté propre à un clan, où à un certain groupe de ninja dans certains cas. Par exemple, pour le Clan Nara, c'est la manipulation des ombres, ou encore la manipulation des esprits pour le clan Yamanaka. Ce n'est absolument pas obligatoire.

Pour ta présentation, j'aime beaucoup ton style d'écriture, et ton personnage est bien travaillé. Certes, la grande majorité des Geisha n'étaient pas des prostituées, contrairement aux courtisanes, et j'ai l'impression de voir du coup un mixte entre Geisha et Courtisane, et le résultat est en tout cas réussis. Que ce soit dans les gestes de ton personnage, ou encore dans son background (Cérémonie du Mizuage), on peut voir que tu as étudié le sujet. T'as déjà lu/vu des documentaires ou reportages concernant les courtisanes ? ^^

Bref, pour en revenir à la validation, il y a un dernier soucis qui me gène, c'est que tu ne mentionnes nul part explicitement Konoha. On est bien d'accord que le village dont tu parles à la fin est Konoha ?

_________________
XP : 43
Messages : 13
avatarKonohajin
Yotsuyu Hanaseika
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hanaseika la Geisha [100%]   Jeu 19 Jan - 13:14
Bonjour bonjour !

Bon, je viens signaler que normalement, tout est bon ! (Enfin je l'espère cette fois ! ^^)
Oui, effectivement, je me suis un peu renseignée, et je suis contente de voir, d'apprendre que cela vous plaît >w<
Au plaisir de bientôt rp avec vous ! ~

_________________
#ff6600
XP : 860
Messages : 437
avatarKonohajin
Ryûji
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hanaseika la Geisha [100%]   Jeu 19 Jan - 17:48
Coucou ! Bon bah voilà, tout est en ordre maintenant !

Je passe donc pour te valider en tant que Genin de rang D à Konoha. Ta couleur, ton rang, ainsi que ta Fiche Technique arriveront prochainement. Pour cette dernière, tu disposes de 5 PC à répartir dans tes stats, ce qui te permettra d'obtenir tes premières techniques et de commencer à développer ton personnage. Wink

Bon RP à toi sur SO ! Yay!

_________________


Nyahahahaha:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hanaseika la Geisha [100%]   
 

Hanaseika la Geisha [100%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hanaseika la Geisha [100%]
» Une Geisha demande un avatar
» Who are you ? Shazz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Amorce :: Présentations des Personnages :: Présentations Validées-