AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Konoha no Ninja no Nichijou - [Feat Hyûga Newee]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Konoha no Ninja no Nichijou - [Feat Hyûga Newee]   Jeu 19 Jan - 4:42

Depuis mon retour de Hana no Kuni, et cette entrevue avec cette Yamanaka Yui, j’avais compris une chose, c’est que je devais absolument devenir plus fort si je voulais être capable d’enseigner des choses à mon élève, et de le protéger quand la situation le nécessitait. Avec cette Yui, j’avais été incapable de faire quoi que ce soit. Rien que sa prestance m’a pétrifié, et si j’étais un jour amené à me battre contre elle, il faudrait alors que je m’améliore grandement. En plus, elle obtenait facilement des informations, et il me faudrait, en tant que Yamanaka, devenir capable d’en obtenir aussi aisément.

Aujourd’hui, j’avais donné rendez vous à un collègue de l’académie afin de m’entraîner au Bukijutsu, et surtout d’apprendre des techniques pour l’enseigner à mon élève. Ôhashi Kenzô était un collègue, et grand utilisateur de Bukijutsu. J’avais déjà eu l’occasion de combattre à ses côtés au sein du Rikudô, et ses aptitudes dans ce domaine n’étaient plus à prouver. Me concernant, dès qu’il s’agissait de faire des techniques académiques avec les armes ninjas, j’étais plutôt bon, mais s’il fallait faire des techniques un peu plus élaborées, j’étais une vraie brèle. Alors si je voulais pouvoir aider Ryûji à s’améliorer sur ça, il faudrait que j’en apprenne plus.

Je rejoignais donc Kenzô dans une salle de cours la matinée, afin d’apprendre les méthodes d’enseignement du Bukijutsu. Pour être tout à fait honnête, j’ai trouvé cette matinée vachement longue. Parce que toutes les méthodes qu’il m’avait apprises, c’était des méthodes d’enseignement de base que j’avais déjà apprise lors de ma formation pour devenir intervenant de l’Académie. Avec ça, je ne pourrais pas lui apprendre plus que ce qu’il connaissait déjà.

Pendant la pause de midi, on discuta pendant un bon moment, de tout un tas de sujets différents. De moi, de mon ressenti en tant que sensei, de mon kouhai… Concernant Ryûji, je restais vague dans mes réponses. Les principales problématiques qui se posaient à moi concernaient le passé de Ryûji, ainsi que le démon qu’il avait dans son corps, et il n’était juste pas question que je parle de ces détails à qui que ce soit.

- Alors, pas trop compliqué d’avoir un élève, à ton âge ?
- Non non.
- Vraiment ? Paraît que t’as pas eu le plus simple en plus !
- Ah ? T’as déjà eu Ryûji ?
- Non, mais Furuhiro l’a eu.
- Furuhiro ? Ryûji l’a eu ? C’est lui qui m’a enseigné le Suiton.
- Ouais. En tout cas, il en garde pas un bon souvenir de ton élève !
- Bah, c’est pas comme si Ryûji venait souvent en cours. T’façon, il a eu son bandeau, c’est le principal !
- J’sais pas comment il a fait. En tout cas, t’as pas eu de bol ! Quelle idée il a eu l’Hokage de te le filer.
- Oh, j’ai ma petite idée.

L’après-midi, on alla en terrain d’entraînement pour un cours plus pratique de Bukijutsu. On commença avec du simple tir sur cible, des techniques de bases avec kunai et shuriken. Là dessus, ça allait, je touchais toujours les cibles. Puis il a commencé à me montrer des techniques plus élaborées, et là, j’ai un peu perdu le fil. Il a fait un mouvement que je serais incapable de répéter, puis a fait exploser la cible avec un kunai. J’ai essayé une bonne cinquantaine de fois, et je n’ai pas eu le même résultat. Il m’a montré ensuite un certain nombre de techniques, mais je n’ai pas été capable d’en refaire une seule. J’essayerais d’expliquer à Ryûji s’il voit comment faire, mais c’était peine perdue me concernant.

- C’est vraiment pas ton truc le buki..

Et ça le faisait rire.

- Sans blaaaaague.

Répondais-je en essayant une technique qui permettait d’envoyer une dizaine de shuriken à la fois. Résultat, un shuriken de perdu, et une vitre cassée. Heureusement que Ryûji n’est pas là, il se serait grandement moqué de moi je pense.

En sortant de l’académie, je me dirigeais vers les quartiers résidentiels. Le quartier du clan Yamanaka était un endroit qui me plaisait bien, l’ambiance dans le clan était plutôt bonne, les membres ayant été pour la plupart soudés par le conflit contre la branche d’Iwa de notre clan. Me concernant, j’avais fait connaissance d’une bonne partie des membres grâce à ma grand-mère, ceux-ci étant un peu curieux concernant le fils de Rui et Tayuya (mes parents). Mais je ne répondais jamais aux questions concernant mon périple avec Chiko, et je focalisais mon esprit sur de la bouffe pour ne pas y penser.

N
on loin de chez ma grand mère, je croisais une fille que je n’avais jamais vue dans le quartier. Elle semblait chercher son chemin.

- Bonjour, vous cherchez quelqu’un en particulier ?
Lui demandais-je en souriant.

Spoiler:
 

_________________
XP : 80
Messages : 36
avatarKonohajin
Hyûga Newee
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Konoha no Ninja no Nichijou - [Feat Hyûga Newee]   Sam 21 Jan - 14:16
Perdue. Elle était totalement perdue. Ce qui l’énervait le plus n’était pas  tant le fait qu'elle soit perdue mais plus le fait qu’elle ne se rappelait pas la dernière fois où elle c’était perdue. Il y avait si longtemps que cela ne lui était pas arrivé que ça l’énervait au plus haut point. Sans compter sur les regard moqueur du jaguar l’accompagnant. Aquene trouvait cela amusant de voir sa sœur ainsi, elle avait même eu le culot de s’asseoir et de la regarder ruminer avec cette lueur dans le regard. Celle qu’on les gens qui se rient de vous sans le montrer. Soupirant pour expulser son irritation, Newee leva la tête en fermant les yeux. Elle devait se calmer sinon elle serait irritable pour un moment encore. Et elle se passerait bien de l’être, non seulement car cela l’énervait elle, mais ça risquait de peser sur Aquene et la rendre irascible. Avez-vous déjà eu affaire à un jaguar irrité ? Non ? Grand bien vous fasse car ce n’était pas une chose facile à gérer.

Une fois un peu plus calme, mais vraiment un peu, la sauvage regarda autour d’elle. A ses yeux, tous les bâtiments étaient les mêmes, rien ne les différenciaient. Alors que les arbres étaient tous uniques, ses bric à brac de bétons et de pierres n’avaient aucune différences. Enfin, elle était arrivée la veille au village. C’était sans doute normal qu’elle soit dans l’incapacité de ce repérer... Tout du moins l’espérait-elle. Reportant son regard vers le félin, elle capitula.

-C’est bon. J’abandonne. Tu as gagnée. Heureuse ?!

Oui. Elle semblait heureuse. Le jaguar se releva, avec cet air supérieur qui mit un peu plus mes nerf de la Hyuga en pelote. Foutu chat. Elle boudait clairement et ne le cachait pas à sa sœur qui émit un ronronnement amusé. Newee lui tira la langue alors que la créature poilue allait commencer à avancer pour guider l’humaine. Mais elle se stoppa net en levant le nez en l’air. Si elles avaient été seules jusque là, quelqu’un approchait. Elles ne savaient pas qui mais par instinct, elles se restèrent sur leurs gardes. Aucune d’elles ne connaissaient assez bien se nouveau monde pour ne pas faire attention. Qui pouvait prédire ce qui pourrait leur tomber dessus ? Certainement pas elles en tout cas. Cependant, aucune des deux de ne cacha, à quoi bon ? Et où ? Ici, a par dès maison et des jardins, ils n’y avaient absolument rien pour les cacher. Pas comme en forêt...

Une voix résonna dans son dos. Une voix indéniablement masculine. Avant de se retourner, elle essaya de se rappeler ce que lui avait dit Kanon sur le genre de tenue à avoir quand on rencontrait quelqu'un mais... elle avait oublié. Lâchant un soupire discret, la Hyuga se retourna pour faire face au jeune homme qui lui avait adressé la parole. Alors qu'elle lui faisait face, Aquene bougea aussi et se mit d’instinct entre sa sœur et l’homme. De quoi tirer un sourire à la jeune femme en temps normale. Mais pas là. Elle regarda. Le détaillant un peu. De quoi avait-elle l’air avec son pagne et son cache poitrine, avec ses peintures sur le corps, sa peau presque noir et ses yeux semblables à une pleine lune ? Accompagnée d’un immense jaguar... Alors qu’il avait tout pour se fondre dans ce village, ne faire qu’un avec lui, elle était... A part. Encore une fois, elle avait la preuve que cet endroit n’était pas pour elle. Elle n’y était que parce que c’était le souhait de ses parents.

-Je suis perdue. Je tentais de me rendre dans le centre ville, on m'a conseillé de goûter un mo... Motabi... ? Non. Un mo...shi. Oui ! Un moshi aux haricots rouges ! On m’a donné ça pour faire l’échange... Tu sais où c’est ?

Elle lui montra l’argent tout en tutoyant, n’étant pas vraiment au courant des normes et règles de politesse de la civilisation humaine. Elle n’était pas d’ici et ça sautait aux yeux. Comme le fait qu'elle puisse être une Inuzuka ou Hyuga, aux choix. Oui encore autre chose, qui sait sinon elle ? Elle le regarda avec ses cheveux étranges et sa démarche. Avait-elle l’air plus sauvage quand elle marchait ? Voilà que la jeune femme se questionnait beaucoup sur ce qu’elle était et renvoyait aux yeux des autres. Ce genre de choses ne l’avaient jamais atteinte puisqu’elle n’avait jamais vécu avec d’autres humains. Mais il était clair qu’elle se sentait étrangement mal à l’aise, elle qui n'avait jamais eu honte de son corps ou de son apparence, pas même de la
La marque qui lui balafrait le ventre... alors pourquoi un tel changement en si peu de temps ?

Secouant la tête, faisant ainsi danser les plumes dans ses cheveux, elle soupira un peu avant de relever  brusquement la tête. Elle avait complètement oublié de se présenter !!! Elle regarda Aquene qui secoua aussi la tête, dépitée sans doute par l’idiotie de sa sœur. La jeune femme esquissa un vague sourire d’excuse à sa sœur féline et reporta son attention sur le jeune homme qui lui faisait face. Il ne réagissait ni comme Daijiro, ni comme Kanon. Il était... aussi bizarre à ses yeux qu’elle devait l’être aux siens.

-On m’a dit que je devais me présenter si je rencontrais un autre konohajin, alors... Je suis Newee et elle, c'est Aquene. Je suis arrivée hier au village et je suis totalement perdue ici... pour un village caché, ce n’est pas franchement discret tout ça... on entend le village à plus de deux kilomètres. Trop simple à débusquer comme proie...

Elle s’égarait dans ses propres mots, incapable de savoir quoi dire face à un autre humain. Elle avait beaucoup de mal mais faisait de son mieux pour y arriver, sincèrement...

_________________
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Konoha no Ninja no Nichijou - [Feat Hyûga Newee]   Lun 23 Jan - 2:31
A peine j’adressais la parole à cette jeune femme qui se retourna qu’un animal vint se placer entre elle et moi. Et pas un petit animal comme un chat ou un chien, ou encore une merdouille toute mignonne comme un lapin, non, un bon gros jaguar qui me fit reculer d’un ou deux pas sous la surprise, et mit tous mes sens en éveil. Un jaguar à Konoha, on aura tout vu. D’un pas plus loin, je pus la détailler un peu plus, et elle était dans un accoutrement tout à fait original. Et dévêtue. Comment pouvait-on porter aussi peu de vêtement à cette période de l’année ? Mystère. En tout cas, moi je portais un gros pull, et j’étais bien content de l’avoir.

E
lle m’expliqua donc qu’elle s’était perdue, et qu’elle voulait manger un moshi aux haricots rouges. Il me fallut un petit moment de réflexion avant de comprendre qu’elle parlait des mochi, ces sortes de gâteaux faits à partir de pâte de riz gluant, dans lequel on pouvait insérer tout et n’importe quoi. Le plus classique était d’y mettre de l’Anko, une pâte de haricot rouge sucrée. Je ne sais pas qui lui a conseillé de goûter ça, mais cette personne ne pouvait qu’avoir bon goût. Les mochi à l’Anko, c’est teeeeeellement bon.

- On en trouve dans plusieurs boutiques, mais les meilleurs, c’est ceux d’une boutique de sucrerie qu’on trouve près de la résidence du Hokage, Okashiya !

Okashiya, ils ont tout un rayon consacré aux mochi. Ils sont vraiments bons. On trouve bien sûr les classiques à l’anko, mais aussi tout un tas d’autres gouts. Certains sont verts, parfumés au macha, d’autres sont roses, parfumés à la fraise ou à la framboise. Un peu plus loin, sur un petit présentoir orange, on trouve des mochis jaunes, où la pâte à l’intérieur ressemble à celle qu’on trouve dans les tartes au citron. C’était mes préférés. Mais ça reste moins bons que les KunoichiCandy que ma grand-mère me ramenait de Mizu no Kuni.

Elle continuait à son tour, commençant à se présenter. Elle s’appelait donc Newee, un nom au moins aussi original que ses vêtements. Elle venait d’arriver au village, je comprenais donc mieux qu’elle ne connaisse pas cette boutique. Tout le monde ici la connaissait, c’était la référence quand il s’agissait de cochonneries qui tuent les dents et la santé, mais qui sont quand même tellement bonnes au goût qu’on en mange quand même. Elle finissait sur une butade concernant konoha, qui me fit rire un peu.

J’étais intrigué par l’animal qui était avec elle, et qui s’appelait donc Aquene. Le jaguar avait dans ses réactions un air presque humain, et avait l’air de communiquer avec sa maîtresse à l’aide de coups de tête. Timidement, j’approchais ma main de sa tête, pour venir caresser l’animal sur le haut de la tête. Ce n'était pas la première fois que j’essayais de caresser une bête sauvage (Cf @”Ahoou”), mais un jaguar, c’était nettement plus flippant.

- Ah bah, enchanté Newee, moi, c’est Rei ! C’est vrai que Konoha n’a d’un village caché que le nom, il n’est pas vraiment compliqué à trouver.

Tant qu’à faire, si elle était nouvelle à Konoha, et risquerait sûrement de se perdre si je me contentais de lui indiquer où se trouvait la boutique qu’elle cherchait autant l’y accompagner. Je m’y achèterais des mochis au citron pour compenser le chemin parcouru.

- J’te montre où c’est si tu veux !

En partant maintenant, on devrait y être en moins de vingts minutes. Lui faisant signe de me suivre, je m'engageais dans la rue menant vers une rue un peu plus importante, séparant le quartier Yamanaka d’un autre quartier résidentiel. Senjû si ma mémoire était bonne, mais je n’en étais pas tout à fait sûr.

- Sinon, t’as déjà visité un peu Konoha, ou pas du tout ?

Tant qu’à faire, autant lui montrer les différents endroits qui pourraient lui être utile, si elle venait d’arriver. Ça m’étonnait un peu que des gens l’envoient acheter des mochi toute seule alors qu’elle était ici depuis peu, quelle idée.

_________________
 

Konoha no Ninja no Nichijou - [Feat Hyûga Newee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Armurerie de Konoha
» Armurerie de Konoha
» Ninja de Konoha
» Cimetière de Konoha
» Les ruelles de Konoha

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Feu :: Konoha :: Zones résidentielles-