AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Yamanaka VS Yamanaka [Mission rang C Solo]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Yamanaka VS Yamanaka [Mission rang C Solo]   Lun 23 Jan - 21:37


Yamanaka
VS
Yamanaka
Mission Solo



“Eh, sale rouquin, tu te souviens de moi, Yamanaka Hime ? Non seulement, comme tu es roux tu n’as pas d’âme, mais en plus, je suis sûre que tu as tout oublié que qui j’étais hein. Eh bien on va voir, viens à 14h, dans la cour de l’académie, je te prouverais que je vaux mieux que toi, sensei à trois ryo six sous.”

Quel plaisir de recevoir ce genre de lettre, dès le réveil. Vraiment. J’ai d’abord pensé à une mauvaise blague de Ryûji, mais étant donné qu’il n’y avait pas de faute d’orthographe, ça ne pouvait pas être lui. Mystère, le nom de Yamanaka Hime ne me disait striiiiiictement rien, et pourtant, j’avais eu le temps de faire connaissance avec une bonne partie des membres du clan. Puis il n’était que 7h du matin, alors j’avais toute la matinée pour me torturer la tête à chercher qui c’était.

Je demandais d’abord à ma grand-mère, persuadé qu’elle me dirait qui est cette Hime, mais la seule qu’elle connaissait était une Yamanaka d’Iwa, et se trouvait sûrement toujours là bas. Ce n’était donc pas elle. Tout en buvant son café, et mangeant les croissants qu’elle avait préparé la veille, elle chercha dans sa mémoire en vain. Moi, je regardais danser les grains de cacao dans mon chocolat chaud, tout en me creusant la cervelle, mais je n’arrivais pas à me souvenir que j’avais croisé une ninja de ce nom. Il n’y avait pas eu non plus de Hime parmi mes élèves de l’académie, autrement, je m’en serais souvenu.

Un par un, les différents grains de mon chocolat chaud finissaient par tomber au fond de ma tasse, tandis que je les faisais remonter d’un coup de cuillère, pour finalement constater qu’il n’y en avait pas assez, et donc de prendre le sachet pour en rajouter. Je portais enfin le récipient à mes lèvres, laissant le lait chaud pénétrer ma bouche, et le cacao exciter mes papilles gustatives.

Douche, habillage, et me voilà dehors à faire du repérage à l’académie. Je m’entrainais un peu, mais conservais mon chakra au cas où j’aurais réellement à me battre, en attendant qu’il soit enfin 14h, et qu’arrive celle qui m’avait envoyé de très sympathique message, que je lui exprime de manière ardente ou rafraichissante tout le respect que j’ai pour ce genre de personne.

C’est donc vers 15h30, alors que la plupart des enfants étaient en cours qu’une ado qui devait avoir mon âge se présenta dans la cours. QUINZE HEURE TRENTE QU’ELLE ARRIVAIT ! QUINZE HEURE TRENTE !

- Ah, Rei, je t’attendais.

Retenez-moi de la bûter, avant même que son inutile combat ne commence. Je la détaillais un peu plus, de longs. Elle avait de longs cheveux rouges, rassemblés dans une natte qui descendait jusque dans le bas de son dos. Un visage plutôt fin, et des yeux qui ressemblaient sacrément aux miens. Pendant quelques instants, je me demandais si elle n’était pas de ma famille proche, ses yeux et les miens étaient tellement similaires. J’en étais presque troublé.

- T’es en retard. Ce n’est pas très sérieux d’être en retard quand on mandate quelqu’un d’une manière aussi grossière. Ah, autre détail, je ne suis pas roux, je suis blond vénitien.

Elle fronçait les yeux, et sa bouche formait un rictus agacé. Si elle s’attendait à ce que je me montre bienveillant avec elle après m’avoir donné rendez-vous de cette manière, elle se mettait le doigts dans l’oeil.

- Alors, tu m’as reconnu ? Avoue que tu ne me connais pas hein, comme 99,99% des gens de Konoha.

En vrai, je la connaissais maintenant que je voyais son visage. Elle travaillait dans la poissonnerie de sa mère, dans une maison un peu éloignée du quartier Yamanaka. Ce n’était quand même pas une civile qui m’avait demandé en duel ? Parce que si c’était le cas, un simple aller-retour dans sa boutique pour lui donner un coup de truite dans la tête suffirait à la mettre KO.

- Euh, la poissonnière ?

Elle s’énervait encore plus, se mettant à crier.

- JE NE SUIS PAS SIMPLEMENT UNE POISSONNIÈRE ! Je suis une ninja, une vrai, j’ai fais des missions moi, je suis une grande héroïne, j’ai sauvé le quartier Yamanaka d’une attaque de rat.

- Des Jûro rats ?

- Non, des rats, pourquoi ?

Je me retenais vraiment, mais vraiment de rire.

- TE MOQUE PAS DE MOI, JE VAIS T’EXPLOSER ! T’aurais jamais dû avoir un élève, c’est à moi qu’il aurait du revenir ce garçon, je suis jeune, jolie, grande, intelligente, pédagogue, douce…

- Modeste…

- TA GUEULE.

Ah, tant de douceur dans les paroles de cette “jeune et jolie” fille.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA


ordre de mission:
 

_________________


Dernière édition par Yamanaka Rei le Mer 1 Fév - 21:06, édité 1 fois
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yamanaka VS Yamanaka [Mission rang C Solo]   Mer 1 Fév - 21:05


Yamanaka
VS
Yamanaka
Mission Solo



Donc, si j’avais bien compris, cette chère petite Hime était jalouse parce que j’avais eu un élève et pas elle. Étant donné son comportement, le duo entre elle et Ryûji aurait probablement été très rigolo. En réalité, j’aurais bien voulu voir ça. Lorsqu’elle s’énervait, elle avait des fossettes qui apparaissent de chaque côté de ses lèvres. Lorsque je souriais, j’avais les mêmes fossettes, et au même endroit. Cela faisait un autre point commun entre moi et elle, en plus de la couleur de nos yeux. Cette situation me perturbait un peu. Entre les yeux, les fossettes, et même certains traits du visage, la ressemblance était déconcertante. Fort heureusement, je n’avais pas son impulsivité.

- Et c’est juste pour ça que tu me défies ?

Si ce n’est que par jalousie qu’elle me défiait, je crois que je ferais mieux de faire demi-tour immédiatement. Elle m’avait déjà fait perdre une bonne partie de la journée, et je ne voulais pas perdre une minute de plus à subir les bêtises d’une adolescente en pleine crise.  

- Si tu ne me bats pas, c’est que Ryûji n’a rien à faire avec toi ! Du coup, je le prendrais comme élève !

Je me retenais grandement d’allègrement me payer sa tête. J’étais, certes, loin d’être le meilleur des sensei, mais j’avais au moins réussi à m’adapter au fonctionnement et à la personnalité de mon kouhai, chose que je ne pense pas cette chère Hime capable. En plus, étant donné leurs caractères respectifs, le mélange risquerait d’être plus explosif que la relation entre Ryûji et Tatsura.

- Des gamins qui attendent un sensei, il y en a toute une floppée qui vont arriver avec la prochaine promotion !

- Je m’en contrefous de ces sales gosses, c’est Ryûji que je veux moi. C’est pas juste, t’as eu le plus mignon !

Là, impossible de me retenir de rire plus longtemps. Ryûji ? Mignon ? Je riais, mais je riais. Tellement que j’en avais mal au ventre. Et pendant ce temps, elle me fusillait du regard, et se décida à me lancer un kunai dans la tête avant de crier.

- C’EST PAS DROLE !

J’avais envie de lui présenter le serveur d’une auberge de Konoha pour lui montrer ce que “mignon” voulait réellement dire. Je ne le ferais en revanche pas, il ne faudrait pas qu’elle arrive à le séduire (Même si, entre nous, les chances sont minces) et que ces deux là finissent ensemble. Parce que ça rendrait impossible toute utilisation de l’arrière train de ce sublime serveur. Ce qui serait dommage quand même.

En attrapant son kunai, je concluais.

- Merci pour ce moment de rire, mais j’ai mieux à faire de ma journée.
- TU BOUGES PAS D’ICI !
- Si je n’ai rien à y gagner, je ne vois pas pourquoi je me fatiguerais pour une cause si inutile.
- Si tu gagnes, j’te donne un mois de mon salaire.
- Comme si une ado de ton âge pouvait avoir un salaire
- J’AI VINGT ANS CONNARD

Oh merde, 20 ans et encore en crise d’adolescence. Je plains grandement ses parents. Et cette femme pense que sous prétexte qu’elle est plus vieille que moi, elle est plus apte à s’occuper de mon propre élève ? La blague.

- Y’a pas de raisons que tu sois le seul à lui caresser la tête ou lui tirer les joues !

… … Okay, cette femme est bizarre. Quelqu’un lui explique que le rôle de sensei est de faire de leurs kouhai des ninjas, et non pas de les papouiller comme des parents ou des nounous ? Bon, j’admet que les circonstances font qu’en effet, la responsabilité que j’ai vis-à-vis de lui dépasse ce cadre puisque j’ai aussi son démon à gérer, et par conséquent son niveau de stress ou son état émotionnel.

- Je te déconseille d’essayer. Ryûji n’est pas le mignon petit garçon que tu imagines.

Dire que Ryûji n’avait rien de mignon aurait été exagéré. Il est insolent, ne m’écoute pas, n’a aucun respect, et a le don de se mettre dans des situations que pour l’en sortir, c’est là galère. Néanmoins, lors de certaines situations angoissantes telles notre rencontre avec Dan et Yui, où j’avais eu l’impression de réussir à le rassurer ne serait-ce qu’un tout petit peu, même si mes épaules en ont fait les frais, ou encore lorsqu'il se comportait joyeusement comme un enfant malgré son passé, chose que j’avais encore du mal à faire à cause du mien, il lui arrivait d’être chou. Surtout lorsqu'il m’avait rendu mon pull, c’était mignon.

- Quel que soit le résultat, je ne te le laisserais pas.

- Alors je te tuerais s’il le faut.

Ryûji n’avait pas tord, faut croire qu’il y a aussi des gens peu fréquentables chez les Yamanaka.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA


ordre de mission:
 

_________________
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yamanaka VS Yamanaka [Mission rang C Solo]   Dim 19 Mar - 21:57


Yamanaka
VS
Yamanaka
Mission Solo



Elle avait donc promis qu’elle me tuerait, dans le seul but d’avoir Ryûji. Des fois, je trouvais impressionnant jusqu’où certaines personnes étaient prêtes à aller pour des futilités. Je la voyais commencer à se mettre en garde, ici, en plein milieu de la cours de l’académie, où pas mal de spectateurs commençaient à s’entasser. Je n’aimais pas vraiment la situation dans laquelle nous étions. Si on combat se déroulait avec autant de gens autour, il risquerait d’y avoir des blessés, et pas seulement cette Hime. Sautant pour me retrouver sur le toit du bâtiment, je me dirigeais vers la zone de combat de l’académie.

- Si tu veux te battre, ce n’est en tout cas pas en plein milieu de l’académie, je n'ai pas l’intention d’avoir des dégâts à réparer.

Un nouveau rictus agacé de sa part, et elle continuait à crier comme une attardée à travers tout l’édifice. Cependant, elle me suivait, essayant même de me dépasser. Je la laissais faire, et partir devant moi, hésitant même à reculer pour finalement me barrer et la laisser en plan là-bas, toute seule. Mais bon, si elle voulait absolument se battre, de toute manière, elle trouverait bien un autre moyen de venir m’ennuyer, alors je préférais répondre à sa demande, et me débarrasser d’elle, en la punissant un peu de son insolence. Histoire de l’énerver encore un peu, je me contentais de marcher sur le toit pour rejoindre la zone de combat. Je n’allais quand même pas me presser pour quelqu’un qui m’avait fait attendre plus d’une heure ici, alors que j’avais bien mieux à faire que de répondre à ce type de provocation. J’en profitais donc pour regarder le ciel contempler Konoha depuis le toit de l’académie, alors qu’elle me hurlait dessus depuis l’endroit où on allait se battre, une sorte d’arène où les différents spectateurs de la cours se rendaient aussi, curieux de voir ce que ça allait donner.

- BON ALORS TU TE GROUILLES ESPÈCE DE PETIT CON ? T’AS CRU QUE J’AVAIS QUE CELA À FAIRE DE MON APRÈS-MIDI ? DEPECHE TOI MERDE.

Ah, quelle douceur dans les paroles de cette si adorable gamine de 20 ans. Bel exemple de maturité. Et c’est donc avec une petite boule d’eau (rang E) dans la tronche que je la rejoignais. Elle avait voulu saluer son public, tant pis pour elle. La voilà trempée. Je me mettais en position de combat, prenant d’un coup un air beaucoup plus sérieux.

- Bon, il est temps de te montrer un peu pourquoi j’ai un élève, et pas toi.

---



La jeune femme sentait son cerveau surchauffer et se mettre à bouillir alors qu’elle entendait ce Yamanaka parler. Il était plus jeune qu’elle, et elle était plus grande, plus âgée, plus belle, et plus intelligente à ses yeux, alors il se devait d’avoir envers elle un respect sans égard. Non mais oh, en plus, c’était la boutique de ses parents qui fournissait le clan en poisson, alors il lui devait respect, et baisage de pied. En plus, il osait se plaindre qu’elle soit en retard, non mais vraiment, il a cru qu’elle allait venir sans avoir terminé de faire sa sublime coiffure ? Ce paysan.

Elle était satisfaite de son coup. Elle avait prévenu toute l’académie qu’elle allait défier un des sensei, et avait donc du public dans la cours de l’académie. Mais ce sombre idiot voulait aller ailleurs soi-disant pour éviter des dégâts. Dans sa tête, elle était absolument persuadée que c’est juste parce qu’il avait peur, et que je cite “Ce gros putain d’égoïste voulait être le seul à pouvoir tirer les joues de cet adorable petit enfant”. Si elle savait… En tout cas, elle n’appréciait pas le moins du monde que le Yamanaka prenne le contrôle des choses, c’est pourquoi elle fonça vers la destination de celui-ci, c’est-à-dire l’arène de combat de l’académie, bien plus rapidement que lui.

- Haha, j’suis plus rapiiiide que toiiiiii.

Résultat, il marchait. Et elle bouillonnait en le voyant, se retenant de lui balancer tout ce qui lui passait par la tête, c’est-à-dire “VA TE FAIRE ****** ESPECE D’******* DE FILS DE **** VA ****** TA MERE ET TON PETIT FRERE… Quoique non, attends, on a un combat à mener avant”. Elle se contentait de simplement lui dire de se grouiller, d’une manière fort sympathique finalement, comparé à ce qu’elle pense.

Une fois arrivée sur place, elle se prenait une boule d’eau dans la tête, trempant ses cheveux.


- SALOPAAAAARD JE VAIS TE BUTER PUTAIN.

Et elle se mit à lui tourner autour à l’aide de différents shunshin, lançant un kunai (dégat D) à chaque apparition.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA


Spoiler:
 

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Yamanaka VS Yamanaka [Mission rang C Solo]   
 

Yamanaka VS Yamanaka [Mission rang C Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» Un Titanic pas si dramatique. [Mission rang C, Solo, Fini]
» Loup y es-tu? (Mission Rang C, Solo, Finie)
» Des animaux à libérer ? Euh ... (Mission Rang C ; solo)
» Mission rang B - Solo - Une marionnette perdue...ou pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Feu :: Konoha :: Académie Ninja-