AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
[Mission Rang C] Double Shinobis vs Hamsters Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Mission Rang C] Double Shinobis vs Hamsters    Sam 11 Fév - 6:40

Mission 1

Kazuo
Akio

 


 
"RÉVEILLES TOI!"


 
Mission 1
Premier Post


Qu'est-ce qu'une nouvelle vie sans une petite dose d'aventure ? C'est ce que je me disais sur le toit de ma maison. Mon père dormait encore et moi, je fixais une nouvelle fois le levé du soleil. Je souriais, une part de pizza dans la bouche comme reste de dîner et petit déjeuner. Je me relevais, dépoussiérant mon short, m'étirant aux premiers rayons du soleil. J'étais à Suna depuis un petit moment et je mettais fait déjà quelques amis, seulement, l'amitié ne payait pas le loyer. Il me fallait une mission, un truc de ninja. J'avais passé les examens pour devenir Chuunin il y a quelque temps et je n'avais toujours pas effectué de mission... D'un autre côté, la flemme. Malgré tout, mon père n'était plus vraiment apte à nous aider financièrement. Étant étrangés à ce pays, personne n'accepterait de nous aider sur ce plan... C'était donc mon devoir et mes responsabilités de faire quelques missions pendant que lui cherchait un job.

Je descendais de la maison grâce à de chakra collant à mes pieds. Il me fallait un truc un peu plus sérieux, de quoi ramener au moins une moitié de loyer pour ce mois-ci. Je réajustais la clé trônant dans mon dos depuis des années avant de mettre les mains dans les poches en direction du grand bureau du Mizukage ou plutôt des Mizukage, j'ai jamais rien pigé à cette histoire de toute manière.

"Kaaaazuuoooo...!"

Une silhouette d'enfant fonça sur moi, je l'arrêtais d'une seule main, grimaçant pour le faire peur.

"BWAAAAHhh..."

"Tu es encore trop faible Danada."


J'avais rencontré cette petite fille à mon arrivée à Suna. J'avais cherché Akio partout et bien évidemment, comme ce type était beaucoup trop stupide pour se rendre dans les endroits logiques pour un garçon de son âge, j'avais dû demander à cette petite fille de l'aide. Malheureusement pour moi, c'était une dure à cuir et j'avais dû promettre en échange de me donner corps et âme pour l'entraîner a devenir une ninja. J'avais accepté, à la seule condition qu'elle puisse me vaincre d'abord. Heureusement pour moi, c'était plutôt le genre de petite fille à se foirer dès le début. Je m'accroupissais, l'air souriant et poser un doigt sur son front.

"Tu devrais te battre avec ça la prochaine fois."

"Où tu vas ?"


Elle avait l'air plus intriguée cette fois-ci après avoir abandonné la moue précédente. Je commençais a marcher avec elle vers les bureaux, passant mes mains derrière la tête.

"Je vais voir le bureau des missions. On a besoin d'argent et aussi, je dois devenir un grand héros, car... bah je suppose que tout le monde veut devenir comme ça. Qu'elle raison pour tous se taper dessus ? Sinon ce serait pas réellement drôle."

Je gonflais les joues, accompagnant finalement Danada à l'école des ninjas. Je me disais que j'avais de la chance d'être plus ou moins un "grand". Au moins, je n'avais pas tous les côtés pénibles des enfants, ni ceux des adutles... Mon rêve ? Rester un enfant pour toujours, je suppose.

"Quoii ?! Mais je suis un grand ninja de rang C ?! Comment ça vous ne pouvez pas me donner une mission qui rapporterait un million ?! Mais donnez-la moi ! Ah... il faut donc chercher ce bandit de Rang S...? Je.."

"Vous êtes sûr d'être fait pour ce boulot...? Je peux vous donner une mission de Rang D à la limite. La mère Michelu a besoin d'enlever les mauvaises herbes de son jardin..."

"Ehhh.... Pas cool."


Après une bonne heure de négociation et de débats sur mon efficacité à combattre le mal, la jeune et belle standardiste a bien voulu me céder UNE mission... À condition d'être accompagné. C'était une mission toute bête de Rang C. Une mission que j'aurais pu faire seul ! MAIS... Non. À croire qu'un type dans mon genre ne pouvait pas imposer le respect et le professionnalisme ! ... Après mûre réflexions, ils ont sans doute raison. Je ressortais des bureaux, il me fallait un coéquipier. Malheureusement, je ne connaissais personne en dessous de soixante ans et surtout, personne d'actif pour une mission de ce genre dans un village plus loin. A part peut-être... Une lueur de diabolisme brillait dans mes yeux. Je me suis alors faufilé un peu plus loin dans la ville. J'avais besoin d'une personne et je savais exactement laquelle.

Une fois de plus je grimpais sur un mur grâce à mon chakra, le plus sournoisement possible. Je riais déjà... J'attrapais une casserole que j'avais emprunté au vendeur de ramen à quelques rues d'ici, ouvrant la fenêtre de cette maison. Cette maison appartenait à Akio et j'étais exactement à côté de sa fenêtre. J'ai simplement ouvert sa fenêtre avant d'y passer la tête. Il dormait. Parfait ! Je frappais alors ma clé à l'intérieur de cette casserole pour tenter de réveiller en sursaut mon meilleur ami !

"ALLER ! C'EST L'HEURE DE SE RÉVEILLE LE FLEMMARD ! ON A UNE MISSION ULTRA IMPORTANTE !"

Je me décalais, grimpant sur le toit de sa maison, l'attendant comme à chaque fois sur celui-ci pour discuter. J'avais souvent cette habitude de lui demander de grimper sur le toit pour discuter lui et moi. Je l'attendais, ma clé plantée devant moi, les deux mains dessus, l'air souriant et... Cette fois-ci, la casserole sur la tête. Après de savoir qui était le plus ridicule entre moi et ma casserole ou cette mission... Je gardais un grand sourire, prêt à l'accueillir.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 162
Messages : 81
avatarSunajin
Chinoike Akio
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Double Shinobis vs Hamsters    Jeu 23 Fév - 6:09
Depuis quelques jours, j'avais d'énormes difficultés à trouver le sommeil. Souvent, je n'arrivais point de faire mes nuits complètes de repos. Les cauchemars prenaient plaisir à me hanter, tandis que l'insomnie capturait mon corps, me privant des bras de Morphée. Je l'attendais quasiment chaque soir, mais elle oubliait d'emmener mon âme fatigué vers le monde des rêves. C'était très épuisant physiquement de vivre de cette façon, vu que mes nuits n'était guère une partie de plaisir. Néanmoins, cette soirée, pour une raison que j'ignorais, mon corps annonça l'énorme fatigue accumulée depuis peu, demandant de trouver Sommeil. Sans me poser plus de questions, je tirais les couvertures pour me faufiler dedans. Je déposais ma tête blonde sur mon oreiller moi. Cela faisait longtemps que je n'avais pas ressenti une telle sensation. Je trouvais mon lit... extrêmement confortable et apaisant. Je me sentais détendu, voir envelopper par les ailes douces et chaudes de Morphée. Mon corps s'abandonna à cette sensation, devenant beaucoup plus lourd et moins tendu, tandis que mon esprit vagabondait entre la conscience et l'inconscience. C'était vraiment agréable de pouvoir profiter de cette paix pour enfin dormir. Dans l'extase, je glissais lentement mes bras sous l'oreiller, puis, souriant faiblement, je serrais légèrement ma tête d'oreiller. Je frottais mon visage sur le tissus. J'avais tellement cherché ce sommeil tant mérité. Merci mon dieu...

Soudain, alors que je m'abandonnai totalement dans le monde des rêves, un son très fort et cacophonique me réveilla. D'un saut, je me redressais brusquement, puis, couvrant mes oreilles, je fixai sur le côté droit de moi. Un jeune adolescent qui avait entré dans ma chambre. Je remarquai que la personne qui dérangeait mon sommeil fut mon meilleur ami, Kazuo. Malgré son caractère enfantin qui pouvait énerver plus d'un, j'adorais ce petit côté dévergonder de mon ami. D'ailleurs, grâce à son bonne humeur et son sens de l'humour sans limite, je pus vivre beaucoup mieux avec ma dépression. Il ne connaissait peut-être pas trop ma famille, mise à part Nikki qui aime bien paraître derrière lui.

Bref, le fixant toujours avec ce regard perdu, mon meilleur ami m'ordonne, en me criant à tut-tête, de me réveiller, vu qu'on avait une mission ultra importante. Mmmmh.. une mission? Pourquoi pas! Donc, m'étirant légèrement, je me préparais pour rejoindre le jeune Meito su le toit de ma maison.

Pendant ce temps, alors que Kazuo m'attendait sur le toit, ma petite soeur, observa, de loin, le jeune brun, avant de s'approcher tranquillement de lui. Rendu proche, elle déposa sa main sur l'épaule du genin et essaya tant bien que mal de laisser un sourire sympathique sur son délicat visage.

-Hello Kazuo-san. Est-ce que tu es venu sur le toit aussi pour écouter le chant des défunts? Personnellement, j'adore écouter leurs chants. Ils ont beaucoup de souvenir à partager avec les vivants, mais, malheureusement, personne ne prend le temps de les écouter.

Sous ses dires, la Sunajin enleva sa main sur l'épaule de l'ami à son frère et ferma tranquillement ses yeux, profitant d'écouter les paroles des âmes des anciens.

Pour ma part, finissant de me préparer, je sortis par la fenêtre et grimpa sur le mur pour rejoindre mon meilleur ami. En arrivant, j'affichais un doux sourire à le Sunajin, heureux de le voir, avant de m'installer proche de lui et de prendre parole.

-Salut Kazuo! Je vois que tu es bien de bonne humeur en cette matinée. C'est pour la mission, c'est ça?
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Double Shinobis vs Hamsters    Jeu 23 Fév - 19:01

Mission 1

Kazuo
Akio

 


 
"RÉVEILLES TOI!"


 
Second Post


Ca y est ! Je pouvais déjà voir les yeux d'Akio s'ouvrir petit à petit, un grand sourire s'étirant sur mon visage déjà enjoué. J'étais content de pouvoir enfin prendre du temps avec Akio ! Je grimpais alors sur le toit, hissant ma clé sur mes épaules pour ne pas la faire tomber et m'installer sur le toit, prenant une pause plutôt cool celons-moi. Je souriais en coin, prêt à le défier en duel ! J'adorais me mesurer à Akio et j'avais plutôt l'impression que ça le motivait à se bouger les fesses parfois. Seulement voilà, j'ai été devancé et surpris... Une main se posa sur mon épaule, je sursautais, tombant presque en arrière, observant Nikki, la petite soeur d'Akio. Je lui souriais, malgré son discours un peu bizarre... D'un autre côté, sa petite soeur était bizarre.

- Hello Kazuo-san. Est-ce que tu es venu sur le toit aussi pour écouter le chant des défunts? Personnellement, j'adore écouter leurs chants. Ils ont beaucoup de souvenirs à partager avec les vivants, mais, malheureusement, personne ne prend le temps de les écouter.

Je m'installais alors sur le bord du toit, Nikki m'accompagnant, les yeux fermés. J'essayais alors moi aussi d'écouter "le chant des défunts", mais tout ce que je pouvais entendre, c'était le vent, le bruit des passants à quelques mètres plus bas et surtout Akio venir nous rejoindre. Je ne prêtais pas plus attention à la petite soeur adorable d'Akio, le laissant s'installer à mes côtés. Je pensais avoir été trop loin ce matin avec lui, mais il semblait assez matinal, encore quelque chose de bizarre. Meh. Peu importe ! Il s'installa donc à mes côtés, déjà prêt à partir à l'aventure visiblement !

- Salut Kazuo! Je vois que tu es bien de bonne humeur en cette matinée. C'est pour la mission, c'est ça?

J'hochais la tête, un petit sourire demeurant sur mes lèvres, sortant quelques cookies.

"Yup! Mais avant ça, faut bien manger un peu ! C'est des cookies, un ami de Kiri a réussi a me faire parvenir ça grâce à un coursier spécial. C'est au chocolat et ouais, c'est tout rond et rigolo."

J'en prenais un dans le sachet transparent que j'avais apporté, tendant la poche à Akio, puis à sa soeur. Je reprenais ensuite la parole, après le biscuit goûté, mes yeux mouillés de bonheur face à cette chose si délicieuse...

"Alors..hum! Boui, c'est une mission de rang C, rien de compliquer, mais j'ai besoin d'aide pour me débarrasser d'une grand-mère ou je sais pas quoi. Tiens, voilà le parchemin."

Je lui donnais l'ordre de mission pour qu'il puisse la lire tranquillement, me relevant et agitant ma clé à droite et à gauche, comme pour m'entraîner, mais avec un air ridicule... Le temps qu'il termine à peine sa fiche, je lui tirais déjà sur son tee-shirt, impatient d'en terminer avec ça.

"Aller... On va à Zutara, on se débarrasse de la petite vieille et on repars à la maison pour aller manger à Italian Joe, ok ? OK ! Je savais que tu étais chaud ! Aller, hop, hop, hop ! On part à l'aventure ! À plus tard Nikki, prend bien soin des défunts ! 'fin.. euh... ouais, fais comme tu peux !"

Je descendais du toit par l'escalier de secours, n'attendant pas Akio. J'avais réellement envie d'en finir avec cette mission pour rentrer, me poser devant la télé avec une bonne pizza et bien dormir. D'ailleurs, tout à coup, je me demandais ce que la petite vieille avait bien pu faire de si terrible pour qu'on veuille s'en débarrasser. Meh, peu importe. Je partais donc au plus vite vers la porte du village, sautillant à droite et à gauche comme un gamin ayant consommé trop sucre. Je saluais les gens que je connaissais à droite et à gauche, déposant la casserole au vendeur de ramen, lui faisant un signe en partant.

Tout dans cette ville était agréable, les gens, les bruits, les odeurs... Bwaaaah... J'aurais vendu mon âme pour y rester toute ma vie dans ce genre d'ambiance. Je marchais alors à reculons, le regard face à Akio.

"Alors ? Bien dormi ? On se voit peu en ce moment, t'es toujours avec ta famille, enfermé dans ta maison. Faut sortir ! Et plus précisément avec des amis ! Genre moi ! Ça fait combien de temps qu'on n'a pas fait la course...? OH, on fait la course ?! Aller dit, dit, dit !"

J'étais speed, c'était mon caractère, j'adorais être comme ça avec lui. Je connaissais Akio depuis si longtemps à présent que j'avais l'impression d'avoir toujours été à ses côtés... D'un autre côté, il était peut-être la seule personne à avoir un impact sur moi. J'étais au courant à cette époque qu'Akio n'était pas si bien que ça, mais j'avais l'impression de partager mes forces avec lui quand on était ensemble et comme j'aimais prendre soin des gens, surtout de mes proches, je gardais toujours un œil sur lui. Aujourd'hui, nous allions à Zutara, un village près de Suna, à ce propos, après quelques minutes de marche, nous avons croisé un marchand, il n'avait pas l'air d'aller bien alors moi et mon altruisme, on est allé lui parler.

"Hey! Bonjour ! Vous n'auriez pas quelque chose a manger, je dois avouer que j'ai un petit creux..."

Bon ok, moi et mon appétit.

"Non, je... j'ai pas le temps ! Poussez-vous, j'en ai marre de ce pays et de cette maudite ville !"

"Ehhhh...? Mais de qu'elle ville parlez vous ?"

"Zutara pardis!"


Sans que je puisse lui poser plus de questions, le marchand partait avec sa charrette et ses cheveux. J'haussais un sourcil, me tournant vers Akio, histoire de savoir ce qu'il en pensais.

"Meh? C'était bien là-bas qu'on est convoqués non ? La petite-vieille fait aussi peur que ça...?"

 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 162
Messages : 81
avatarSunajin
Chinoike Akio
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Double Shinobis vs Hamsters    Mer 22 Mar - 2:38
Je gardais toujours ce sourire joyeux au visage, malgré la fatigue qui voulait bien me ramener dans mon lit douillet pour que je puisse reprendre mon sommeil. Le réveil avait été plutôt brusque et dur pour mon cerveau. D'ailleurs, j'aurais très bien pus m'énerver contre Kazuo pour avoir fait autant de bruit ce matin. Cependant, ce n'était guère mon genre de m'énerver pour ce genre de blagues, surtout de la part de mon meilleur ami. Certains diraient que je suis peut-être trop gentil avec lui, mais je savais très bien que je ne pouvais point m'énerver contre lui. Il était beaucoup trop important pour moi que je me fâche pour ce genre de bêtises.

Bref, le Sunajin à court cheveux bruns me confirma qu'il était aussi content grâce à la mission qui nous attendait. Cependant, avant même de me donner le parchemin, Kazuo m'offrit un biscuit au chocolat qui était dans un petit sac transparent. Je le prenais entre mes mains, remerciant le manieur de clef de son geste, puis, sans trop attendre, je croquai dans le cookie, le dégustant de la sorte. Malgré qu'ils venaient de très loin, j'étais surpris que le biscuit était toujours moelleux et délicieux. On dirait que cela ne faisait guère longtemps qu'ils étaient prêt. D'ailleurs, surpris par la fraîcheur de ce biscuit, je laissai un regard satisfait sur mon visage, les joues rosés par mon bonheur.

-C'est délicieux, Kaz'! C'est ton ami qui les a fait?

Suite à mes dires, je dirigeais mon regard azur vers ma petite soeur Nikki qui observait longuement le biscuit entre ses mains. Elle semblait admirée le travail du jeune cuisinier (ou cuisinière), puis, après quelques bonnes secondes d'observation, la petite Chinoike croqua, elle aussi, dans ce petit délice sucré. Elle resta d'une émotion neutre, voir un regard quasiment vide. Seulement, je pouvais confirmer que ma petite soeur aimait le goût de ces biscuits. J'avais vu, entre cet expression neutre que Nikki gardait en permanence, ses joues normalement pâles, devenir rosées, suivit d'un léger rictus sur le coin droit de sa lèvre. Peut-être que Kazuo avait remarqué ce changement, mais cela m'étonnerait beaucoup de sa part. En vrai, je savais bien que mon meilleur ami n'était guère tout à fait alaise avec les filles, en général. Je me rappel la première fois qu'il avait rencontré mes soeurs et ma mère. Le pauvre... il était tellement en PLS que j'ai eu peur que le chûnin s'évanouie sur place. C'est là aussi que j'avais remarqué sa petite naïveté envers la gente féminine et depuis, ça m'inquiète beaucoup quand une femme lui tourne autour. J'ai vraiment peur qu'une vipère, comme ma soeur Orihime, décide de le prendre comme cible et de l'utiliser avant de le jeter, telle d'une vieille chaussette trouée. Ça me déchirait de voir mon meilleur pote dans un très mauvais état et ce, à cause d'une femme qui s'y croit trop.

Bref, en parlant de lui, le jeune Meito m'expliqua les directives de la mission que nous devrions accomplir. Enfin, ''m'expliquer'' était un très grand mot, vu qu'il se contenta seulement de me dire qu'on devait se débarrasser d'une vieille femme, avant de me tendre le parchemin avec l'ordre de la mission écrit sur le papier. Nani? On devait se débarrasser d'une grand-mère? Mais.. elle a fait quoi pour attiser la haine des villageois, la pauvre?

Fixant Kazuo avec un regard confus, je clignais maintes fois des yeux, exprimant mon questionnement par rapport à cette mission, puis, prenant le parchemin entre mes mains, je déroulai le papier pour découvrir notre mission en détail.

Apparemment, une vieille femme, sûrement une kunoichi, faisait un élevage d'hamster ninja et ce, dans le petit village de Zutara, au Sud-est de Sunakagure. Cependant, un de ses shinobi animal a trahi la femme et l'a enfermé dans une cage géante. Ensuite, ayant la soif du pouvoir qui bousille son cerveau, Yoghourt, le shinobi hamster responsable de son désordre, a réussi à réunir une armée de rongeur et s'apprête à envahir le village de Zutara. De plus, nous ne pouvions guère seulement éliminer le rongeur rebelle vu que la vieille femme, malgré tout, adorait son petit et veut pas qu'on le blesse. Je pouvais la comprendre et c'était sur cette empathie que je me suis convaincu que nous devrions sauver la vieille femme, avant de s'attaquer au rebelle. Elle nous serait d'une très grande aide.

Finissant de lire l’ordre de la mission, je me tournai légèrement pour faire face à Kazuo et je voulais le corrigé de son erreur. En effet, il ne fallait point se débarrasser de la dame, mais bien lui venir en aide. Par contre, au moment que nos regards azurs se croisèrent, il tira sur la manche de mon t-shirt, comme pour attirer mon attention ou, encore, pour me donner son trop plein d'énergie. Je l'écoutais me dire qu'il voulait qu'on fête cela chez Italian Joe, autour d'une  bonne pizza et ce, après que nous ayons terminé la mission. J'hochai la tête, acquiesçant ses dires, avant de le suivre. Cela faisait longtemps que je n'avais point déguster une pizza avec Kaz'. En fait, depuis notre arrivé à Suna, la vie nous avait un peu séparé. J'étais très occupé par mes rendez-vous quotidiens avec ma psychologue, ma petite soeur Nikki qui avait besoin de mon soutien et de mes petites occupations. Je n'avais plus beaucoup de temps pour moi et pour mon meilleur ami et j'avoue que je culpabilisais en sachant ça. Je n'aimais point d'être aussi absent pour lui, mais, en ce moment, je ne pouvais vraiment rien faire pour améliorer la situation.

Saluant ma petite soeur Nikki, je suivais le Sunajin qui sautillait de gauche à droite et qui saluait certaines personnes au passage. Je restai derrière lui et je l'observai bouger dans tous les sens, le sourire aux lèvres. Cela m'avais gravement manqué, à vrai dire. Sa bonne humeur et son optimiste étaient un bon pansement pour mes moments très difficiles par le passé. Je peux même dire que le jeune Meito avait sauvé ma vie, pendant cette dure période où que j'avais perdu mes jambes. Je lui étais très reconnaissant. J'étais vraiment heureux de l'avoir connu dans cette hôpital et que nous partageons, maintenant, une excellente chimie, malgré que je sois inutile pour lui...

-Alors? Bien dormi?

Sous ces mots, je me sortis de mes pensés pour me concentrer sur le chûnin. Il me disait, qu'en ce moment, on ne se voyait plus trop et que j'étais souvent enfermé chez moi et ce, avec ma famille. C'est vrai, je devais sortir plus souvent. Cependant, je devais aussi m'occuper de ma petite soeur qui n'allait vraiment pas bien. Donc, d'un sourire, j'hochai doucement la tête, avant de lui répondre d'une voix calme.

-Désolé. Je t'avoue que, ces temps-ci, je n'ai plus vraiment le temps pour moi-même. Je fais souvent des aller-retours à l'hôpital pour mes rendez-vous et de ceux de Nikki, malgré que, la plupart du temps, elle ne veut pas y aller. De plus, ma mère m'a donné comme mission de m'occuper d'elle, vu que Nikki passe une période assez difficile. Je.. je suis vraiment désolé de négliger notre amitié. Je vais essayer d'être plus attentif, d'accord?

Je gardai ce doux sourire au visage, pendant quelques secondes, puis, m'avançant un peu plus de Kazuo pour déposer ma main sur son épaule droite, je laissai une expression beaucoup plus amusé, voir défiant, en son égard.

-Si tu veux, après la mission, on peut faire une course jusqu'à Suna. Celui qui arrivera dernier devra payer le dîner. Ça marche?

Je savais que Kaz' ne pouvait guère dire non à ce genre de défi. Il aimait bien trop la nourriture et les challenges pour refuser une telle offre, à moins qu'il aille changer depuis la dernière fois que nous nous sommes croisés. J'avoue que je n'étais guère convaincu de cet hypothèse, mais on ne sait jamais. La vie peut nous surprendre et c'est pour cette raison que je ne juge point les gens et ce, dès la première rencontre. Enfin.. j'essaye.

Bref, voyant le Sunajin aux pupilles azurs discuté avec un marchant mécontent, Kazuo se tourna vers moi, sûrement un peu confus du comportement du monsieur. Je fronçai légèrement les sourcils, puis, quand il prit la parole, un léger fou rire sortit entre mes lèvres. Le pauvre, j'avais oublié de lui dire que la mission n'était point ce qu'il pensait.

-Non Kaz'. Il ne faut pas dégager la vieille dame. En fait, la madame fait un élevage d'hamster shinobi, mais l'un deux où trahi la bonne femme et veut envahir le village avec son armé. Il se nomme Yoghourt, d'après le papier. Je crois que nous devrions que le raisonner, vu que la femme ne veut pas que nous blessure ses rongeurs. Je propose qu'on sauve la femme en premier pour qu'elle puisse coopérer avec nous et ensuite, on s'occupera de Yoghourt. Si on se fait attaquer, j'ai quelques techniques qui peuvent les retenir. Ça te va, comme plan?
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Double Shinobis vs Hamsters    Ven 24 Mar - 10:33

Mission 1

Kazuo
Akio

 


 
"RÉVEILLES TOI!"


 
Troisième Post


La digestion de ces délicieux cookies envoyés par ce pote commençant, je m'étais mis en route avec Akio. Pour une fois, j'allais passer la journée avec lui, même si cette mission était plus que louche... J'avais pas réellement envie de frapper des petites vieilles quand je mettais engagé dans l'armée de Suna en tant que ninja. D'un autre côté, je me disais que je n'avais qu'à appâté la vieille avec des biscuits secs. Les petites vieilles adorent les biscuits secs. J'étais donc retourné auprès d'Akio qui semblait totalement s'amuser ou plutôt se moquer de moi... Je prenais un air boudeur, croisant les bras en le fixant. Qu'est-ce qu'il voulait celui-là ?

- Non Kaz'. Il ne faut pas dégager la vieille dame. En fait, la madame fait un élevage d'hamster shinobi, mais l'un deux où trahi la bonne femme et veut envahir le village avec son armé. Il se nomme Yoghourt, d'après le papier. Je crois que nous devrions que le raisonner, vu que la femme ne veut pas que nous blessure ses rongeurs. Je propose qu'on sauve la femme en premier pour qu'elle puisse coopérer avec nous et ensuite, on s'occupera de Yoghourt. Si on se fait attaquer, j'ai quelques techniques qui peuvent les retenir. Ça te va, comme plan?

J'haussais un sourcil, passant mes mains derrière la tête comme j'avais l'habitude de faire pour me mettre à l'aise, restant bloqué sur ce prénom... Yoghourt. Bizarrement, ça me rappelait quelque chose, mais je ne savais réellement pas quoi... Yoghourt.

"Eh? Ah, si tu le dis. On va donc botter le cul d'hamster ? C'est une façon très conceptuelle de voir la vie d'un shinobi je suppose. Beh. En route, on n'a pas toute la journée ! Ce soir, il y a des pizzas et c'est toi qui paieras. Pas question que je perde à la course contre un demi-tas de ferrailles comme toi."

Je souriais, un air joueur se dessinant de plus en plus sur mon visage. Akio avait réellement les moyens de se faire pardonner de quoi que ce soit me concernant. Il s'excusait de ne pas être plus présent ces derniers temps, visiblement ses soucis de santé et ceux de sa sœur le préoccupant. J'avais jamais cherché beaucoup plus loin à en discuter des heures tous les jours, car je voulais qu'une fois avec moi, il laisse ses problèmes loin. C'était mon truc à moi en général avec mes amis. Je voulais toujours être le médicament capable de les guérir. Malheureusement, j'avais de moins en moins l'impression d'être si utile que ça. À vrai dire, cette mission était réellement un miracle, ce mois-ci, je n'avais fait que croiser Akio et plus le temps passait, plus j'avais l'impression de devenir littéralement un jouet, un bonus. J'aimais beaucoup être avec Akio, même si j'avais l'impression que sa petite soeur nous collait de trop, je me sentais bien. Mais... Ces derniers temps, j'avais plus l'impression de le perdre qu'autre chose.

Je passais mes mains dans les poches, marchant vers le village Zugara, le marchand avait déjà reprit la route depuis bien longtemps. Il avait pas l'air spécialement malin, avoir peur de quelques rongeurs, ridicules... Je restais plongé dans mes pensées, continuant de marcher, le sable tentant d'entrer dans mes chaussures jusqu'au moment où un éclair de génie me vint.

"YOGHOURT BORDEL !"

Je sursautais, prenant Akio par les épaules pour le secouer, excité de ma découverte !

"En fait ! Ça me rappelle les yaourts ! C'est pour ça que ça me disait quelque chose ! Bordel, j'ai faim maintenant ! J'espère qu'ils ont des glaces à Zugara, j'ai faim ! Aller gogogogogogo !"

Je lâchais Akio, commençant à courir sur la route, il me fallait de la crème glacée et au plus vite ! J'avais très, très, très faim et rien ne pourrait m'arrêter ! Je criais, mon ventre suivant le mouvement ! Les cookies n'avaient décidément pas été aussi utile que je l'avais voulu ! À vrai dire, si je faisais autant l'imbécile, c'était pour faire rire Akio toute la journée, qu'il n'y ait pas un seul instant où il s'ennuie ! Je courrais, je courrais jusqu'à arriver près d'un hôtel au bord de la route, j'entendais des bruits... Je m'arrêtais alors, les bruits étant clairement des éclats de bois.

"Eh?"


Je me rapprochais de la grande auberge, Akio était un peu plus loin derrière. Je poussais légèrement la porte, le plus discrètement possible pour y découvrir une chose... surprenante.

"...et c'est là que je lui dis "OH BAH ECOUTE PREND TES NOISETTES ET TIRE TOI""


Une blague faites par un... HAMSTER ?! J'écarquillais les yeux, observant des tas de hamsters morts de rire devant une sorte d'one-man-show d'un hamster ninja. Je refermais la porte, reculant, complètement choqué en attendant l'arrivée d'Akio. La situation était donc plus préoccupante que ça hein... Si jamais les hamsters n'avaient plus de graine à quoi s'attaqueraient-ils...? Aux hommes ? OU PIRE.... à mes cookies. NON ! Il fallait arrêter ces monstres !
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] Double Shinobis vs Hamsters    
 

[Mission Rang C] Double Shinobis vs Hamsters

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Vent :: Désert de Kaze no Kuni :: Villages civils-