AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Une rencontre figée dans le temps ~ ft. Heileen YuiVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 36
Messages : 20
avatarKirijin
Uchiha Kioshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Une rencontre figée dans le temps ~ ft. Heileen Yui   Sam 18 Fév - 15:03

Kioshi

Yui

Une rencontre figée dans le temps

HARU NO KUNI

J’étais à la bibliothèque de Kiri. Je m’informais de plusieurs choses. Tout d’abord, je m’informais sur les kekkeis genkais et leurs bienfaits comme leurs méfaits. Après avoir passé plus de trois heures là-dessus, j’ai parcouru à nouveau les étagères avant de tomber sur un livre à propos de plusieurs légendes dans le monde. Une m’avait particulièrement percutée, c’était celle de la forêt d’Haru no Kuni.  C’était fascinant, la forêt serait complètement figée dans le temps ! Je me posais pleins de questions. Une forêt figée dans le temps, c’est possible ? Ça me travaillait l’esprit. Je me demande si c’est bien réel. La seule manière possible de savoir si c’est bien vrai, c’est de simplement se rendre sur place.

J’ai rangé les livres une fois la lecture terminée et je suis parti de la bibliothèque pour rentrer chez moi. Le chat m’attendait comme d’habitude sur le paillasson et une fois que j’ai ouvert la porte, celui-ci se frottait à mes jambes pour me câliner. Je me suis accroupi et l’ai caressé avant qu’il ne m’adresse une petite léchouille sur la main. Je me suis relevé en souriant au chat avant de me diriger vers la cuisine. Une douce odeur envahissait mes narines. Je me suis rapproché de ma mère et ai observé ce qu’elle faisait. C’était sa spécialité ! J’allais me ré-ga-ler ! Je me suis ensuite dirigé vers ma chambre pour commencer à préparer mes affaires pour le voyage. J’y suis entré avant de me jeter dans le lit, sur le dos. Je fixais le plafond en respirant profondément, perdu dans mes pensées. Je me disais que, au moins, si mon voyage se terminait par « C’est juste une légende fausse », au moins j’aurais pu observer tout de même les paysages d’Haru no Kuni. Ça vaut tout de même le coup. Je me suis redressé et ma sœur se retrouvait debout sur mon lit. Je la regardais dans les yeux et celle-ci faisait de même.

- … Qu’est-ce que tu fais debout sur mon lit ?
- Rien ! Tu avais l’air perdu dans tes pensées et tu ne m’as même pas remarqué, quelque chose ne va pas ? Fit-elle en s’asseyant.
- Si, tout va bien, je vais juste partir en voyage pour Haru no Kuni.
- En voyage ? Encore ? Mais… Au dernier, tu étais complètement mal en point quand tu es rentré…
- Ne t’inquiète pas, lui dis-je en lui tapotant gentiment la tête, cette fois, ce n’est pas une mission, mais juste pour une légende à propos de la forêt.
- Ah ! Ça me rassure !
- J’en parlerais quand on mangera au soir. Je vais préparer mes affaires, à toute à l’heure.

Elle a souri et elle est sortie de la chambre. Me laissant seul… Ou presque. Le chat s’était introduit dans ma chambre pendant que l’on discutait. Petit filou ! Je me suis levé de mon lit et ai préparé des vêtements, des outils, j’ai pris ma fameuse toge noire en la posant sur le lit. J’allais partir dès ce soir. La nuit, il n’y a pas beaucoup de monde à part ceux qui traînent dans le côté obscur. Mais bon, de toute façon, personne ne m’ennuierait avec cette toge étrange. Il ne manquait plus que la nourriture, et c’était bon. Je me suis couché à nouveau sur le lit, le chat m’a suivi en s’installant sur mon ventre et je me suis assoupi.

Maman est entrée dans la chambre et s’est approché du lit. Le chat était déjà parti depuis un bon moment et elle s’est assise à côté de moi. Elle a posé sa main sur ma tête et m’a caressé doucement le front.

- Kioshi, il faut se réveiller, on va bientôt manger.
- … Mmmh… Hm ?... Gh… Qu… Oi… ?
- Aller mon petit Kioshi, c’est bientôt prêt.
- … D… D’accord… …

Maman s’est relevé du lit avant de sortir de la chambre. Je me suis redressé avant de descendre lentement les marches des escaliers, encore légèrement assoupi. Arrivé en bas, la douce odeur du plat de ma mère m’a envahi. Je me suis hâté au plus vite à table, j’avais soudainement très faim. Elle nous a servi et on a commencé à manger. Pendant le repas, j’en suis venu au voyage, leur expliquant que c’était par pure envie de découverte et que ce n’était pas une mission. Ils ont compris et une fois le repas terminé, je suis monté pour aller chercher mes affaires et redescendre pour mettre de quoi manger dans mon sac. Je suis resté tout de même avec ma famille jusqu’à ce que ceux-ci monte, épuisés. J’ai enfilé ma toge noire et je suis sorti dans la rue, éclairée seulement par les rayons de la lune. Il fallait me diriger à Haru no Kuni… Donc, d’abord, je devrais passer par Nami no Kuni et ensuite par Yu no Kuni… Là où je me suis pris une dérouillée par Katsu. C’était très humiliant, mais bon, tant pis. Je ne lui en voulais pas et je n’avais aucune intention de vengeance. Je commençais la marche vers le Pays des Vagues.

La route ne fut pas si longue comparé à l’autre fois pour atteindre Nami no Kuni. Le calme de la nuit m’aura bien fait avancé vite. Je me suis assis sur une branche contre un arbre avant de manger et de m’assoupir. J’étais épuisé.

Au réveil, le soleil était bien brillant. Un oiseau se trouvait dans son nid qui était au bout de ma jambe. Il nourrissait ses petits. C’était adorable. Je me suis redressé lentement et doucement pour éviter de leur faire peur mais un petit a eu trop peur et est tombé du nid. J’ai sauté pour le rattrapé tandis que la mère du petit criait au désespoir. J’ai pu rattraper le petit à temps et je le sentais trembler dans mes mains. Je suis remonté sur la branche avant de le reposer dans le nid et de redescendre à nouveau de l’arbre. J’ai continué la marche vers Yu no Kuni. Bizarrement, la route semblait être plus courte que la fois passée.

Il était tard le soir, je voyais enfin Yu no Kuni. J’entendais du bruit… C’était étrange. Ça ressemblait à des cris de douleurs. Plus je marchais plus je m’en approchais. Je suis arrivé sur les lieux et… C’était deux hommes qui étaient en train de violer une femme. En deux temps trois mouvements, je les ai tués. Je les ai transpercés avec Chidori. Après avoir fait une telle atrocité, ils ne méritaient plus de vivre. La femme s’est mise à pleurer et m’a serré fortement dans ses bras. Elle tremblait, elle avait peur. Elle m’a relâché et je suis parti.

Le matin se levait, et j’étais encore en train de marcher. Je traversais la forêt de Yu no Kuni. Il faisait plutôt calme. C’était idéal comme endroit pour manger. Je me suis assis dans l’herbe et j’ai commencé à manger. Des enfants qui jouaient au loin sont venus me trouver pour réclamer à manger. Je leur ai donné mes deux autres sandwichs que je m’étais fait et une fois mon repas terminé, je suis parti.

Je voyais enfin Haru no Kuni. J’allais enfin pouvoir traverser le village et voir de mes propres yeux si c’était réel. Cette légende qui travaille autant mon esprit. Je devenais impatient ! Je n’étais pas tranquille du tout, je remuais dans tous les sens. Une fois arrivé, je me suis dirigé vers la forêt. Elle ne devait pas être bien loin… On était tard le soir et… … Je voyais une source de lumière intense. Ça venait de là-bas, de la forêt ! Je me suis hâté vers celle-ci et… Une fois que je suis entré, c’était incroyable ! Il faisait jour, on était le printemps, et le temps semblait réellement être figé. Je n’en croyais pas mes yeux. Je marchais en observant les alentours et je ne faisais pas attention devant moi. J’étais émerveillé par cette forêt et… Je me suis pris quelqu’un en face à face. J’ai reculé vivement et ai regardé en face de moi. Il y avait une jeune femme blonde… Plutôt jolie, je l’avoue.

- Oh ! Excusez-moi ! Je n’ai pas fait exprès ! J’étais complètement hypnotisé par cet endroit, c’est incroyable ! Je ne vous ai pas fait mal ?


HRP:
 

Couleurs:
 

_________________
XP : 107
Messages : 40
avatarSunajin
Heileen Yui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une rencontre figée dans le temps ~ ft. Heileen Yui   Lun 20 Fév - 16:06

Un soleil radieux régnait d'une main de maître sur Suna. La chaleur y était parfaite, ni insupportable ni trop peu présente. Un léger vent venait vous caresser la peau pour vous rappeler en quelle saison nous sommes actuellement. Et c'est dans son appartement que se trouve la jeune genin du nom de Heileen Yui. Cette jeune blonde s'étira en baillant, un réveil encore très dur. Il devait être pas loin de dix heures du matin, aujourd'hui elle n'avait pas cours à l'hôpital de Suna, son chef lui avait octroyé quelques jours de repos. Ces jours portent bien leur nom, ils signifient que celui qui en bénéficie doit se reposer pour revenir plus frais que jamais au travail, Yui ne voulut rien entendre de cela et décida de partir à l'aventure!

Quelques jours auparavant, elle emprunta un livre à la bibliothèque de l'académie qui lui en apprit beaucoup sur les légendes urbaines et autres faits fantastiques de leur monde. C'est en le lisant qu'elle entendit parler d'une forêt figée dans le temps! Une aventure pareille on ne la refuse pas! Surtout que la forêt figée n'est pas si loin que ça de Suna. Elle consulta un plan et se fit son petit parcours dans sa tête. Elle avait deux options, la ligne droite qui lui ferait passer le pays des rivières, du feu et des sources pour enfin arriver à Haru no Kuni. Et la seconde option visait à longer le pays du feu pour traverser pas moins de cinq ou six pays différents.

Certes Yui avait un goût prononcé pour l'aventure mais elle voyagera toute seule, elle prit donc la première option qui lui sembla la moins dangereuse. Elle allait sûrement mettre deux ou trois jours pour arriver à Haru no Kuni, surtout à pied. Et ce fut donc aujourd'hui l'heure du grand départ. Elle fit bien attention de préparer toutes ses affaires le lendemain pour n'avoir qu'à petit-déjeuner le matin, se laver et partir! Elle fit donc tout cela le plus rapidement possible pour sortir prête de chez elle à onze heures tout pile! Elle avait sur son dos un gros sac qu'elle arrivait à porter sans montrer la moindre peine. Elle s'est vêtue de ses bottines noires favorites avec une jupe courte avec en dessous son shorty noir. Pour le haut elle avait opté pour son débardeur noir moulant avec une cape blanche accompagnée d'une capuche.

Dès qu'elle eut fermée sa porte d'appartement elle sautilla, toute excitée de découvrir le monde extérieur! C'était sa première sortie aussi loin de Suna. Avant de partir elle s'était confectionnée des antidotes et des soins avec les conseils de son professeur de médecine. Elle s'était aussi entraînée la veille à bien gérer son chakra. Pour aller plus vite, Yui s'était entraîné à sauter de branches en branches avec un lourd poids sur le dos. Ses débuts étaient laborieux mais au fur et à mesure, la jeune médecin se débrouillait assez bien. Une fois les portes de Suna passées elle posa la main sur un boitier rectangulaire qu'elle avait accrochée à sa cuisse droite, il y avait une dizaine de kunais pour une vingtaine de shurikens.

La première partie de son voyage allait être assez compliquée, traverser le pays du vent n'est pas chose facile. Elle le fit néanmoins en l'espace d'une journée entière. Elle arriva aux portes du pays des rivières à vingt-deux heures. Elle s'était arrêtée le midi pour manger un bout et repartir aussitôt. N'étant qu'une plaine désertique, le pays du vent fut une étape assez calme pour la jeune demoiselle. Elle décida d'établir un camp le soir venu, dans une grotte plutôt calme qu'elle avait découverte. La température dans ce pays n'était pas la même qu'à Suna. Le bruit reposant des rivières emporta bien rapidement la jeune médecin qui, à peine posée dans son lit, s'endormit.

Le lendemain matin fut assez dur, elle ressentit quelques courbatures au niveau des cuisses. Il faut dire que ce n'est pas tous les jours qu'elle fait le voyage d'un pays à un autre à pied. La jeune femme fit quelques étirements après s'est sortie de sous sa couverture. Elle rangea immédiatement tout ce qui lui avait servit dans la nuit et prit son petit déjeuner très rapidement. Après cela, elle s'octroya un moment de répit et partit nager un peu dans une rivière plutôt calme du coin. Ce n'est pas tous les jours qu'elle a l'occasion de faire ça, surtout là où elle vit. C'est en sortant de l'eau et en voulant se sécher qu'elle sentit une présence derrière elle. Ni une ni deux elle se releva et entoura son poing de chakra, fit volte-face et commença à déplier son bras violemment vers le visage de son "agresseur" ... qui n'était en fait qu'un paysan passant par là voulant un petit quelque chose à manger avant de rentrer chez lui, il semblait vivre loin vu son état de fatigue. Prise de pitié la jeune femme stoppa son flux de chakra et s'excusa.

Désolée, je suis vraiment très prudente voire un peu trop. Veuillez accepter ceci, c'est tout ce que je puis vous donner présentement.

Le paysan prit le sandwich en regardant Yui avec des yeux presque larmoyants. La demoiselle posa sa main sur l'épaule du vieillard en le regardant d'un air tendre.

Allons allons monsieur, continuez bien votre périple. Bonne chance.

Yui se posa confortablement au sol et regarda l'homme partir avec un gros sac sur le dos ... pour son âge si avancé il se porte tellement bien. La jeune femme se plaignait de ses courbatures ... elle s'en mordit la lèvre! Et dire que cet homme devait faire cela presque tous les jours et il ne lâchait pas un râle ... Yui se sentit honteuse et s'en releva plus forte que jamais! Elle enfila ses vêtements et remit son sac sur son dos en faisant bien attention de n'avoir rien oubliée. Elle sortir la carte qu'elle avait empruntée à une de ses amies de médecine. Le plan détaillait parfaitement les pays dans lesquelles elle allait passer. Le relief se formait de plus en plus, des côtes, des pentes, des chemins presque impraticables. Heureusement que la jeune princesse a apprit à se servir de son chakra pour se maintenir droite dans n'importe quelle position. Elle arriva en début d'après-midi aux frontières du pays du feu.

Voici donc la forêt de Hi no Kuni ... je vais pouvoir laisser libre cours à l'amusement ici!

La demoiselle concentra fortement son chakra dans ses pieds et grimpa à un arbre de manière à se retrouver sur la branche la plus haute. Elle poussa un souffle ébahis en voyant la luxuriante forêt qu'elle avait en face d'elle. Des rivières, des arbres plus grands les uns que les autres, des créatures pour la plupart très passives. Elle passa l'intégralité de son après-midi et de son début de soirée à sauter de branches en branches, à courir sur les rivières comme une enfant dans une immense salle de jeu. Elle s'arrêta même pour reprendre un peu d'énergie en goûtant, des animaux extrêmement mignons se posèrent à côté d'elle. Yui leur passa un bout de son goûter à chacun. En fin d'après-midi la jeune femme arriva en face de Honô, la capitale du pays du feu. Les entrées étaient extrêmement bien gardés, la jeune femme se contenta de dormir non loin de la capitale.

Le lendemain se fut une autre histoire! Elle décida de passer à la vitesse supérieure, cela faisait maintenant deux jours qu'elle voyageait! Il était temps de rejoindre les frontières du pays du feu. Elle se leva à huit heures du matin et prit un petit-déjeuner bien consistant qui pouvait lui tenir jusqu'à quinze heures normalement! Elle partit immédiatement et très rapidement, sautant de branches en branches elle ne prenait plus le temps de calculer les animaux autour d'elles qui étaient tous plus mignons les uns que les autres. Elle n'aperçut pas le soleil se coucher, elle continuait de sauter de branches en branches, en s'arrêtant tout de même toutes les heures pour boire un peu et grignoter un fruit qui la calerai jusqu'à la prochaine pause. La lune commençait à monter haut dans le ciel, Yui arrivait presque au bout du pays du feu, en montant au sommet d'un immense arbre elle aperçut la fin de la forêt qui se rapprochait d'elle. La fatigue commençait à vraiment être pesante, elle tomba sur une branche et s'endormit sans rien avaler.

Le lendemain, le soleil vint la sortir de son sommeil profond. Un oiseau vint la picorer au niveau de la joue pour la réveiller totalement. Elle sauta de l'arbre et se réceptionna à plusieurs branches grâce à sa vitesse d'exécution de ses mouvements. Une fois au sol elle tangua un peu, utiliser son chakra autant de fois dans la journée et si activement commençait à réellement la fatiguer. Elle devait y arriver! Elle n'avait pas prit des jours de repos pour rester tranquillement chez elle! En milieu de matinée elle arriva à Yu no Kuni. Le pays des Sources s'offrait désormais à elle, sa seule envie actuellement serait de rejoindre la source chaude la plus proche pour se reposer. Mais ce pays est tellement petit qu'elle arriverait à le traverser d'une traite!

Elle arriva finalement à Haru no Kuni en début de soirée, complètement vidée elle manqua de tomber de fatigue à plusieurs reprises. Elle s'arrêta à côté d'un village civil pour avaler quelque chose et boire un peu. Ses jambes étaient en feu elle avait presque du mal à rester debout. Sa fatigue la cloua au sol et la fit dormir pendant deux heures et demies environ, collé contre le tronc d'un arbre. Elle se réveilla en sursaut, la lune était déjà bien haute, il devait être vingt trois heures trente.

J'ai dormi? ...

Yui se releva et mit son sac sur son dos, sans autant peiner qu'elle le croyait. La demoiselle continua vers une forêt étrangement lumineuse qui se trouvait en face d'elle. En y pénétrant elle y découvrit un soleil radieux, comme une journée de printemps. Il y faisait extrêmement bons et le manifestement des petits oiseaux lui semblait irréel. Elle venait d'un pays où il faisait nuit et se retrouve dans la fameuse forêt où le temps est figé. Tout autour était magnifique, les joues rosies par le fait d'avoir réussie à arriver ici sans encombre la jeune demoiselle avançait sans faire attention à qui arrivait en face d'elle. Elle bouscula un beau jeune homme qui s'excusa immédiatement. Yui fixa l'homme, très beau selon elle et hocha la tête en guise de compréhension. D'une voix douce et calme elle lui répondit.

Veuillez m'excusez aussi, je ne faisais pas attention où j'avançais. Cette forêt à un effet hypnotisant vous ne croyez pas? Et non, vous ne m'avez pas fait mal.

Yui resta en face de lui en lui souriant d'un air idiote sans cervelle qui ne savait rien faire d'autre que sourire. Elle secoua la tête et le quitta des yeux en lui tendant sa main.

Oh pardon je suis vraiment bête! Je me présente, Heileen Yui, apprentie médecin!

Se sentant fière de sa vocation elle releva la tête au moment de le dire. Cet homme semblait extrêmement calme et doux, il avait un regard qui hypnotisait la jeune blonde qui ne le lâcha plus des yeux.

Spoiler:
 

_________________
Spécial anniversaire, made in Hana':
 
XP : 36
Messages : 20
avatarKirijin
Uchiha Kioshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une rencontre figée dans le temps ~ ft. Heileen Yui   Mer 22 Fév - 15:19

Kioshi

Yui

Une rencontre figée dans le temps

LA RENCONTRE

La jeune blonde s’était excusée aussi. Pour la même raison que moi. La forêt hypnotisait complètement notre attention. En même temps, avec un paysage si beau, les oiseaux qui chantent, les arbres illuminés par un grand soleil, c’est compréhensif. Le principal, c’est que je ne lui avais pas fait mal. Elle me regardait dans les yeux avec un grand sourire un peu benêt avant de me tendre la main. Ayant l’air de reprendre ses esprits.

- Oh pardon je suis vraiment bête! Je me présente, Heileen Yui, apprentie médecin!

J’ai regardé la main de Yui avant de la serrer en souriant.

- Moi, c’est Torch, tout le monde m’appelle comme ça. C’est mon petit surnom.

Je souriais avant de lâcher sa main.

- Comment cela se fait-il qu’une aussi jeune et jolie femme soit seule ? Cela pourrait être dangereux. Heureusement que vous êtes tombée sur moi et pas un individu mal intentionné. Vous devez avoir… … Je dirais dix-huit ans si ma vue et mon sens de déduction ne me trompe pas. C’est jeune tout de même.

Je l’ai regardé dans les yeux et lui ai souri.

- Je vais rester avec vous, en plus ça fera une petite ballade tranquillement dans la forêt. C’est toujours mieux de partager quelque chose à plusieurs que seul. Vous ne trouvez pas ? Enfin, vous n’êtes pas obligée de me suivre. C’est comme vous voulez.

Je me suis dirigé vers l’arbre qui était juste à côté de notre emplacement et m’y suis adossé en m’asseyant dans l’herbe. J’ai sorti une bouteille d’eau de mon sac pour me rafraîchir un peu, il faisait tout de même assez chaud. Deux petits lapins se sont approchés de moi et reniflaient mon sac. J’ai esquissé un tendre sourire en les regardant avant de sortir un peu de nourriture de ma poche et leur donner. Ils ont commencé à manger les biscuits, c’était trop mignon.

HRP:
 

Couleurs:
 

_________________
XP : 107
Messages : 40
avatarSunajin
Heileen Yui
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une rencontre figée dans le temps ~ ft. Heileen Yui   Ven 14 Avr - 10:35

Un léger vent frais caressait la peau blanche de la jeune demoiselle. Elle croisa les bras après avoir été en contact avec la main du dénommé Torch. Tout le monde semblait l'appeler comme ça? Tout le monde? Pourquoi donc user d'un pseudonyme de ce genre, maîtriserai t-il le jutsu du feu? Yui se faisait toute une suite d'idées toutes plus logiques les unes que les autres avant de légèrement secouer la tête. Elle n'était pas venue ici pour débattre des petits surnoms de ses rencontres nuptiales. L'homme examina avec attention le visage et la façon de se comporter de la jeune demoiselle, il lui donna dix huit ans, en plus de ça il était doué le bougre!

Le dénommé Torch se proposa pour rester avec Yui, autant profiter d'un endroit à deux que seul. La demoiselle accepta son offre qui était de rester ensemble le temps d'une ballade dans ce havre de paix. L'homme s'adossa à un arbre et décida de s'asseoir un moment au sol. Le temps de sortir sa bouteille d'eau des petits animaux vinrent le renifler, en quête de nourriture. Ils furent bien servis car il sortit quelques petites choses à grignoter pour ces mignonnes créatures. Yui plia les genoux pour venir les caresser, ces lapins n'étaient absolument pas craintifs, cette scène était sublime à voir. Deux jeunes voyageurs s'occupant de petits animaux dans un cadre lumineux et paisible, rien ne semblait pouvoir les déranger.

Alors que les lapins continuaient leur petite vie, Yui prit place sur un rocher confortable dû à la mousse qui avait poussé dessus. Une question n'arrêtait pas de revenir dans la tête de la jeune médecin depuis qu'elle est arrivée dans ce lieu pour le moins étonnant. Elle s'empressa de la partager avec son nouvel ami, peut-être pourrait-il l'aider à la résoudre.

Je me demande ... qu'est-ce qui fait que cette forêt reste dans un éternel printemps. Est-ce un printemps d'il y a plusieurs siècles ... millénaires? Peut-être y a t-il une entité à l'intérieur de cette forêt qui se charge de la maintenir dans cette saison si propice au beau temps. Un événement de cette envergure ne peut pas s'être déclenché automatiquement. Hm, j'étais venue ici pour d'abord essayer de trouver des plantes que l'on ne trouve pas à Suna, des plantes médicinales, ça te dirait de m'aider à en trouver? Et après, dès que j'aurais un bon stock de plante on pourraient, pourquoi pas essayer de s'enfoncer un peu plus dans cette forêt, qui sait ce qu'elle peut cacher? Hihi, je trouve ça excitant! Le goût du risque, de l'aventure, je n'avais jamais ressentie cela auparavant.

Yui bondit littéralement de son rocher, en se réceptionnant au sol elle l'effleura du bout de ses doigts. Il était frais et légèrement humide, les caractéristiques types d'une forêt en plein printemps. La demoiselle se releva en serrant les poings, elle frémissait de l'intérieur, c'était une toute nouvelle aventure pour elle que d'aller aussi loin de chez elle et seule qui plus est. Yui passa rapidement sa main dans ses cheveux, elle resserra sa queue de cheval et croisa finalement ses bras sous sa poitrine en attendant le choix de Torch, avait-il une petite âme d'aventurier lui aussi? Assez pour essayer de découvrir si cette forêt cache un grand mystère?

Spoiler:
 

_________________
Spécial anniversaire, made in Hana':
 
 

Une rencontre figée dans le temps ~ ft. Heileen Yui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Suspendue dans une dimension, figée dans le temps ||pv : Darkness|| [Terminé]
» YON TI KOZE ! PITA PI TRIS ! PREVAL PA PI SOT KE SA !
» La Grotte du Chasseur
» site pas mal pour voir des films en direct ^^
» L'inutilité des missions diplomatiques haitiennes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Reste du Monde :: Pays Neutres :: Haru no Kuni-