AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
[Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable ! Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2  Suivant
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Mar 21 Fév - 18:48

Mission 2

Kazuo
Kenzô

 


 
"On se fait une glace après ?"


 
Mission 2
Premier Post

Natsuki m'avait donné à réfléchir avant-hier... Il était peut-être temps pour moi de me mettre à réfléchir à mon avenir et tout ce qui allait m'arriver à moi et à mon père. J'étais le Porteur de la Clé, pourtant, tout ce dont j'avais envie, c'était de m'amuser, quelle idée à la con j'avais eu. J'attrapais alors mon short de combat qui traînait à terre, l'enfilant avant de me tourner vers le soleil de midi, passant les mains dans les poches. J'en ressortais que quelques pièces. Il nous fallait plus d'argent. Mon père était têtu et avait quand même décidé de travailler en tant que maçon dans une petite entreprise du village. J'attrapais donc ma clé, direction le bureau des missions. Il m'en fallait une, tout de suite.

Néanmoins, j'avais toujours ce type en tête, Natsuki... Il avait l'air assez puissant et je commençais a devenir jaloux de sa popularité, ainsi que de l'influence qu'il pouvait avoir sur l'état. Pas que j'étais inquiet pour l'avenir de Kaze No Kuni, mais tout de même, ce type pouvait faire s'écrouler de ces choses sur les pays. Je marchais dans la tête, la clé attachée près de mes reins. Je gardais mes yeux à terre, me demandant ce que j'allais pouvoir aujourd'hui. On était mardi et la plupart des gens travaillaient, ainsi que les shinobis. Malgré tout, je restais le flemmard de service, mais bon, si je n'arrivais plus à m'amuser seul, il me fallait une bonne mission. Le soleil tapait sur ma peau, j'en venais presque à suer.

Un jeune homme était à l'acceuil, l'air souriant. Il savait déjà quel genre de mission je voulais. C'était un mec que je croisais souvent en ville, puisqu'il habitait en face de chez-moi. Sans même que je puisse dire un mot, il pointa un parchemin de mission vers moi. Avec un simple signe de tête, j'ouvrais le parchemin, me demandant s'il allait être sympa avec moi aujourd'hui. La dernière fois, j'avais dû emmener Akio avec moi pour aller faire la chasse aux hamsters... Je grimaçais rien que d'y repenser. J'ouvrais le papier, découvrant que c'était une mission peu difficile, me demandant de prendre avec moi un coéquipier encore. Celui-ci semblait être passé prendre son parchemin. Je regardais alors dans la salle d'attente, un visage que je n'avais pas vraiment remarqué.

Habillé de vêtement chaud, il ne faisait que se faire remarquer au milieu de tous. Il n'y avait pas grand monde certes, mais on ne voyait que lui. J'haussais un sourcil, curieux de voir un type habillé de cette façon. Je regardais alors le parchemin et mon coéquipier était Kenzô, un ninja de mon niveau. Je rangeais alors mon parchemin, me dirigeant vers lui, un petit sourire sur les lèvres, essayant de plaisanter avec lui.

"Hey! Salut Kenzô, je suis Kazuo, ton pote de mission ! Dis... Je sais qu'on m'a toujours dit de sortir avec un manteau, mais on est à Suna, tu peux te mettre à l'aise maintenant hein ! En plus regarde le soleil, il est magnifique et il tape un peu. Tu vas pas y rester pour une mission de ce rang et surtout mourir par cause de chaleur hein...?"

Étrangement, je sentais une brise assez froide quand j'étais à proximité de Kenzô. C'était assez... Incroyable. Je regardais autour de moi, mais il n'y avait rien. La plupart des gens présents étaient du peuple et venaient très certainement déposer un avis de mission. Je mettais mes mains derrière la tête, regardant mon nouveau coéquipier.

"Alors ! T'es chaud pour une mission copain ?!"

J'affichais un grand sourire, attendant sa réponse, le bout de ma clé traînant à terre.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 119
Messages : 66
avatarSunajin
Sakai Kenzô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Mar 21 Fév - 22:35


C'est inadmissible ! Intolérable !
Avec Meito Kazuo


Suna. Le village caché du Sable avait une particularité bien à lui, puisqu'il siégeait au cœur même du désert. Par là, je voulais principalement dire que c'était censé être l'un des endroits les plus chauds de tout le Yuukan. Et pourtant, j'avais toujours froid. Cela faisait des années que j'habitais dans ce pays, et je ne me suis toujours pas habitué. Je continuais d'avoir froid. Les regards des autres étaient troublants. Il est vrai que je devais bien être le seul ici à me promener aussi couvert, et à me plaindre du froid. C'était une étrange sensation, et je préférais du coup rester seul la majeure partie du temps. Seulement, aujourd'hui cela n'allait pas être la même.

Ma première mission arriva. J'étais légèrement anxieux en apprenant cela. Est-ce que j'allais y arriver ? Aucune idée. Tout ce que je savais, c'est qu'un parfait inconnu allait m'accompagner, Genin également. Les probabilités pour qu'un Genin soit dangereux étaient minces, mais je préférais rester prudent. Il était hors de question que je le laisse la possibilité de me faire du mal, ou pire, de briser le sceau qui me retenait en vie.

J'attendais patiemment, un cahier en main. Il ne s'agissait pas d'un carnet ordinaire, mais bien d'un carnet de dessin, là où je dessinais un peu tout ce qui me passait par la tête, sans aucune vocation au combat. Ce n'était que pour le plaisir, et puis surtout pour me détendre un peu. Je me tuais à me dire que ça allait aller. Il fallait que je sois fort.

Un garçon approcha de moi, je rangeais mes affaires sur le coup, tenant à garder une part d'intimité. La première chose que je remarquais était la clé géante qu'il portait sur son dos. C'était assez impressionnant. Qu'est-ce que c'était exactement ? Une arme ? Ou une toute autre chose ? Étrange, mais original au moins. Tout comme sa coupe.

    ▬ Hey! Salut Kenzô, je suis Kazuo, ton pote de mission ! Dis... Je sais qu'on m'a toujours dit de sortir avec un manteau, mais on est à Suna, tu peux te mettre à l'aise maintenant hein ! En plus regarde le soleil, il est magnifique et il tape un peu. Tu vas pas y rester pour une mission de ce rang et surtout mourir par cause de chaleur hein...?


Et voilà. Nous y étions encore, le voilà lui aussi à ne remarquer que les vêtements que je portais. Il était donc bien mon partenaire de mission. J'étais néanmoins surpris, ce garçon semblait bien plus social que je ne le saurais jamais. Il semblait tout de suite à l'aise avec moi. C'était de l'insouciance ? Ou bien moi qui ne l'était pas assez ?

Il enchaînait. Dans les mots qu'il employait, il me semblait vraiment maladroit, bien que c'était sans doute qu'une coïncidence. Me demander si j'étais chaud pour quoique ce soit me semblait assez ironique, d'un certain point de vue.

    ▬ Hm... enchanté Kazuo. Je...je... ça va aller. En route.


Non, je n'étais pas très bavard, et d'autant plus avec les inconnus. J'ai vécu seul pendant de très longues années, cherchant à m'isoler du reste de la population. Suna était devenu une épreuve pour moi. Allais-je réussir à me faire accepter ? Nous verrons bien.

Notre mission concernait le Temple du Vent à Suna. Il semblerait qu'il ait été saccagé par des voyous, et on était envoyé réparer ces dégâts, en plus de retrouver les coupables. Je connaissais cet endroit, et je m'étonnais d'apprendre que des gens aussi peu civilisés aient pu agir aussi bêtement. C'était donc ça le travail d'un ninja ?

En premier lieu on devait atteindre Shio. Là-bas, on trouvera tout ce dont on avait besoin pour mener notre mission à bien. Il fallait se mettre en route, et j'avais quelque chose de bien utile pour ça. Je sortais mon parchemin et ma plume, et commençais à dessiner rapidement l'une de mes créatures.

    ▬ Inkuton, Ombre d'Argent.


La bête prit forme dans notre plan de la réalité. Il s'agissait d'un beau tigre, que l'on ne trouve que dans les régions enneigées du Yuukan. Il était un symbole de mon enfance.

    ▬ Tu peux monter, il va nous emmener jusqu'à Shio.


À moins qu'il avait une meilleure idée...

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA


Ombre d'Argent:
 
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Mar 21 Fév - 23:12

Mission 2

Kazuo
Kenzô

 


 
"On se fait une glace après ?"


 
Deuxième Post


J'observais le garçon aux mèches blondes. Il avait l'air assez sympa. Il me répondit, d'une petite voix. J'écarquillais les yeux, surpris. Je lui faisais peur ou...? Je mettais les mains dans les poches, le voyant se lever.

Hm... enchanté Kazuo. Je...je... ça va aller. En route.

Je gonflais les joues, me dirigeant vers les portes de Suna en disant au revoir à la plupart des gamins que je rencontrais sur le chemin et surtout en promettant pour la centième fois au moins à Danada que lui céderait ma collection de manga une fois que je serais mort au combat. Je lui tapotais gentillement la tête, tout en sentant un courant d'air dans mon dos. J'avais lâché Kenzô des yeux deux petites minutes et me voilà avec un gros matou géant trop mignon qui me grogna dessus. Mes yeux brillaient d'émerveillement, j'ai tout de suite balancé mon professionalissme aussi loin que possible, tout en "patpatant" la tête du minou.


"TU INVOQUES DES CHATS GÉANTS ! Oohhhhwhwh...... Il ronronne ! Ohhhh c'est génial !"

Kenzô lui n'avait pas réellement l'air surpris. Ca devait être ce type dont j'avais entendu parler auprès des gamins de Suna. Ils disaient qu'il y avait un yéti sans poil qui se baladait dans la nature et qu'il s'appelait George. D'autre disait qu'il semblait doux et frais, c'était forcément lui. Mais on disait aussi qu'il pouvait faire apparaître des petits animaux à partir de ses dessins. J'allais en pleurer d'émotion ! C'était la première fois que je voyais un si gros chat. Je grimaçais, ravalant mes larmes pour attendre les directives de Kenzô.

Tu peux monter, il va nous emmener jusqu'à Shio.

Je tournais alors la tête vers mon coéquipier, surexcité.

"C-c'est v-vra-vrai ?! JE PEUX CONDUIRE ?!?!???"

Je sautais sur le dos de cette magnifique boule de poil géante, mes larmes coulant de bonheur.

"JE SUIS LE CONDUCTEUR DU GROS CHATS CHAUD DEVA----wooooo"

Sans crier gare, le tigre couru à toute vitesse, mes cheveux s'étalant en arrière et moi qui commençait a chercher les freins comme sur un vélo, appuyant sur ses oreilles. Le tigre grogna, tournant à droite, puis revenant à sa position initiale ! Il était parfait ! Avec ce gros matou, on pouvait arriver assez facilement à Shio ! Je tournais ma tête vers Kenzô, un sourire aux lèvres.

"Il est génial ton super-pouvoir, Man, je suis sûr que tu peux faire des bestioles encore plus grande ! Hey ! Tu es capable de faire des pizzas avec ton truc de l'ancre-là ?!"

J'avais oublié de prendre a manger en partant de Suna... J'aurais bien voulu prendre une pizza surgelée et un four portable pour la nuit au cas où. Je pleurais déjà de faim, grimaçant, face au vent. Peu importe ! J'étais en mission et avec le pognon que j'allais me faire, je pouvais aisément m'en payer trois chez Italian Joe... Oh ! Et j'aurais pu inviter Akio et mon nouvel ami ! Quelques minutes plus tard, nous voilà déjà à Shio, la ville n'était pas si loin à dos de gros matou. Je faisais au revoir de la main au gros chat avant qu'il s'en aille, attendant Kenzô devant la porte du village.

"Alors... Celons la mission, des types sont venus saccager un temple des courants d'air ou j'sais pas quoi non ?"

Je me retournais vers le sunajin, un petit sourire sur mes lèvres une fois de plus.

"Avant d'avancer, je me demandais... On pourrait peut-être causer non ? Je veux dire...! J'adore connaitre mes amis avant de faire une longue mission. 'fin pas trop longue, il y a des promos chez Italian Joe ce soir... Et puis je pourrais peut-être voir Anna aussi."

Je repensais à Natsuki et Anna, ça me faisait mal au coeur je crois, mais il fallait que je la revois, savoir au moins si elle allait bien, même si Natsuki semblait lui avoir plu, bien plus que moi. Je mettais les mains derrière la tête, un air interrogateur.

"Mh... D'ailleurs, je crois qu'on doit passer dans un restaurant appelé le Tacos Croustillant. Ils font des tacos... Je crois. On doit y aller pour aller chercher de quoi nettoyer le... Temple des Courant d'Airs ! T'es prêt ?"

J'avais réellement envie de voir un sourire sur son visage avant la fin de la mission, ce type avait l'air réellement cool !
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 119
Messages : 66
avatarSunajin
Sakai Kenzô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Mer 22 Fév - 16:38


C'est inadmissible ! Intolérable !
Avec Meito Kazuo


La réaction fut sans appel pour mon partenaire de mission. À peine mon tigre était arrivé, qu'il était déjà fasciné par mon pouvoir. C'était flatteur, dans un sens. Même si mon pouvoir ne se résumait pas qu'à invoquer des chats géants. Ce garçon n'avait pas l'air méchant ou inquiétant, loin de là. Il semblait plutôt innocent, et très pur. Un grand gamin, entre autre. Ce n'était pas une mauvaise chose après tout. Un léger air surpris se fit voir, en voyant l'entrain dont il faisait preuve. C'était rassurant de tomber sur quelqu'un comme lui pour ma première mission. Bon après, tant je me fourvoyais complètement sur son compte, mais bon...

Il me demandait s'il pouvait conduire. Conduire... Ombre d'Argent ? Drôle de concept. Je ne m'attendais pas vraiment à une telle demande, d'autant plus qu'il n'attendait même pas mon accord avant d'agir ainsi.

    ▬ JE SUIS LE CONDUCTEUR DU GROS CHATS CHAUD DEVA----wooooo


Le tigre courait dans tous les sens, avec mon partenaire de mission sur son dos. La scène avait quelque chose d'assez comique. Il semblait vraiment content. Si je m'étais attendu à provoquer une telle joie juste en invoquant un tigre d'encre pour que l'on puisse être épargné du trajet à pied. J'étais dans un sens rassuré en le regardant faire. Non, il n'y avait aucune chance qu'il soit dangereux d'une quelconque façon. Ou alors, il cachait très bien son jeu.

Sa prochaine réplique le prouvait d'ailleurs complètement. Après avoir décrété que je disposais d'un pouvoir génial, il me demandait si j'étais capable de faire des pizzas avec.

    ▬ Haha. Je pourrais créer des pizzas, c'est vrai. Mais je te déconseille d'en manger... ça reste de l'encre.


Là était la limite de mon "super-pouvoir". Je pouvais créer ce dont j'avais envie, mais tout cela ne restait que de l'encre. C'était triste, mais bon, que voulez-vous ? Moi aussi j'aurais bien voulu créer ma propre nourriture, et la manger ensuite, tout ça grâce à mon pouvoir.

On montait donc tous les deux sur le dos du tigre, et je laissais à Kazuo la liberté de conduire, comme qu'il disait. Le voyage se continua jusqu'à Shio, et une fois arrivés, on descendit de notre monture. Je regardais ma créature, avant de former un mudra.

    ▬ Merci Ombre d'Argent.


Le mudra dissipé, la créature disparut aussitôt. J'étais rassuré que mon partenaire ne fasse pas une dépression quant au fait de l'avoir fait disparaître de la sorte. Il manquerait plus que ça, haha.

Il me parlait ensuite de notre mission, mais ne me laissa pas le temps de répondre qu'il enchaîna avec autre chose.

    ▬ Avant d'avancer, je me demandais... On pourrait peut-être causer non ? Je veux dire...! J'adore connaitre mes amis avant de faire une longue mission. 'fin pas trop longue, il y a des promos chez Italian Joe ce soir... Et puis je pourrais peut-être voir Anna aussi. Mh... D'ailleurs, je crois qu'on doit passer dans un restaurant appelé le Tacos Croustillant. Ils font des tacos... Je crois. On doit y aller pour aller chercher de quoi nettoyer le... Temple des Courant d'Airs ! T'es prêt ?


Hm... c'est vrai que pour quelqu'un comme lui, je ne devais pas être d'une compagnie très agréable. Je ne parlais que le strict minimum, et j'avais du mal à me sentir à l'aise en présence d'autres personnes. À cela, il y avait des raisons. Déjà ma peur de l'humain qui sera capable de briser mon sceau, mais aussi le fait que je ne me suis jamais pardonné la mort d'Imachi, qui était un très bon ami autrefois. Je regardais le sable à mes pieds, soupirant.

    ▬ Excuse-moi, je ne suis pas très bavard... Dis-moi, que veux-tu savoir ?


Vous sentez le malaise ? Et bien bravo, vous êtes dans le bon. J'étais effectivement mal à l'aise, alors que je passais ma main dans mes cheveux, à moitié sous mon bonnet. Il y avait néanmoins un détail qui ne m'avait pas échappé, et je pourrais peut-être en apprendre un peu plus à son sujet.

    ▬ Anna ? C'est une amie à toi ?


Il parlait aussi d'un restaurant appelé Italian Joe. J'ai déjà entendu parler de ce nom, sans doute par le biais d'un prospectus ou autre. Dans tous les cas, ce nom ne m'étais pas complètement inconnu.

    ▬ Sinon, il s'agit du Temple du Vent plus exactement. Il s'agit d'un lieu sacré, et donc d'un monument très important pour notre pays. Tu n'as jamais eu l'occasion d'y aller ?


Étrangement, j'ai toujours bien aimé cet endroit.  C'était un lieu calme et paisible, mais surtout plein de mystères.  C'était une ambiance que j'appréciais particulièrement, et je suis souvent allé m'y recueillir avec ma mère depuis que nous sommes arrivés à Kaze no Kuni. Il m'arrivait même parfois de m'y rendre pour dessiner. C'était un lieu parfait pour trouver l'inspiration, vraiment. En tout cas, s'il n'y était jamais allé, ça sera une occasion pour lui de découvrir ce lieu, bien que saccagé.

On se rendait donc en direction du restaurant, le Tacos Croustillant. C'est là-bas que nous trouverons le matériel nécessaire pour accomplir notre mission. C'était d'ailleurs étrange que ce soit un restaurant qui allait nous fournir en matériel. C'était peut-être un signe ? Si nous étions dans un restaurant tous les deux, c'était peut-être une occasion pour moi de me faire un ami ? Tout ça serait de l'ordre du destin ? Haha. Je me fais peut-être un peu trop de films. Il n'en restait pas moins que je pouvais faire quelque chose.

    ▬ On y est. Je te propose d'en profiter pour se remplir la panse, qu'en dis-tu ? Je t'invite... Tu n'y vois pas d'inconvénient ?


Cela ne vaudrait peut-être pas la pizza qu'il voulait tout à l'heure, mais on avait de quoi se faire plaisir à l'estomac là-dedans. J'avais de quoi lui payer sa part, donc je n'allais pas me gêner non plus.

On rentrait dans le bâtiment, et on fut accueilli normalement. On se dirigeait donc au comptoir. Là-dedans, il ne faisait vraiment pas chaud. La salle était aérée, de façon d'étouffer cette supposée chaleur intenable. C'était comme ça dans beaucoup de restaurants après tout, et ce n'est que maintenant que je me souvenais de pourquoi je n'allais pas souvent dans des endroits comme celui-ci. Je tremblais légèrement, mais essayais de me contenir un minimum.

    ▬ Bonjour, nous sommes les envoyés de Suna pour nettoyer le Temple du Vent. Selon nos sources, vous êtes censés nous fournir le matériel nécessaire, c'est bien ça ?


Le restaurateur acquiesça. Il allait chercher le matériel, sauf que je l'arrêtais.

    ▬ Attendez, avant tout on aimerait commander... Qu'est-ce que tu prends ?


La dernière question était adressée à Kazuo, mon partenaire d'aujourd'hui. J'essayais de me montrer le plus... social que je le pouvais. Je n'étais pas habitué, mais j'essayais de faire des efforts. Il voulait qu'on essaye de discuter un peu plus, parce qu'il voulait apprendre à me connaître. D'ailleurs, d'après ce qu'il disait, il semblait déjà me considérer comme un ami. Dans un sens c'était touchant, mais dans un autre... wow, c'est rapide. J'espère qu'il n'était pas ainsi avec tout le monde... rassurez-moi ?

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Mer 22 Fév - 22:11

Mission 2

Kazuo
Kenzô

 


 
"On se fait une glace après ?"


 
Troisième Post


Tout allait bien, le soleil était là, je pouvais entendre déjà le bruit des gens marchand dans cette magnifique ville qu'était Shio. J'y étais déjà passé quand j'étais plus jeune. J'étais bien entendu en mission avec mon clan et on nous avait signalé qu'il y avait un yokai assez mastodonte qui dérangeait les habitants pendant la nuit en leur volant des biens. J'avais séjourné dans le plus grand hôtel de cette ville avec ma famille, m'y faisant mon premier ami. Il s'appelait Lukas, c'était un type plutôt sympa, de mon âge. J'espérais le retrouver au cours de cette mission, il avait dit qu'il désirait devenir un grand combattant du monde, comme ma famille et mon clan. Je fixais toujours mon nouvel ami, les mains derrière la tête, l'écoutant.

Excuse-moi, je ne suis pas très bavard... Dis-moi, que veux-tu savoir ? Anna c'est une amie à toi ?

J'ouvrais un œil après toutes ces questions, lui répondant avec le sourire, malgré que l'épisode Anna me fit un pincement au coeur. Une sensation que je ne connaissais pas si bien.

"Baaaaah! Je sais pas! C'est quoi ton truc dans la vie ? T'aimes bien les pizzas ? Les armes ?! Les katanas ?!? C'est réellement cool les katanas ! Genre, tu peux faire vioiuuuuf viiif fouuuui avec!"

En même temps que les bruits, j'agitais ma clé dans tous les sens, imitant un samouraï sans en avoir l'air.

"Et... Concernant Anna. Vouip. C'est juste une amie, je crois maintenant. À vrai dire, j'ai eu la bonne idée de la présenter à un autre ami que je me suis fait il n'y a pas si longtemps. Il venait d'arriver en ville et on est allé dîner dans le restaurant d'Anna. Il semblerait qu'elle soit tombée sous le charme du futur gendre du dirigeant du pays."

Je baissais la tête, un poil triste, tout en gardant mon sourire, présentant au sol un sourire forcément. Je replaçais ma clé dans mon dos, me raclant la gorge.

"Maaaah. Si elle est heureuse comme ça, c'est le principal. Il faut toujours protéger les gens qu'on aime du malheur. Eheh! Aller, on a de la brioche sur la planche !"

Je tournais les talons, je devais passer à autre chose, mais malgré moi, je n'arrivais pas à ne pas y penser. Le visage d'Anna était si illuminé quand son regard avait croisé celui de Natsuki. Je m'en voulais presque de les avoir présentés, mais bon, j'étais peut-être pas fait pour les trucs de l'amour.

Sinon, il s'agit du Temple du Vent plus exactement. Il s'agit d'un lieu sacré, et donc d'un monument très important pour notre pays. Tu n'as jamais eu l'occasion d'y aller ?

Je relevais à peine ce qu'il avait dit sur le nom de ce temple. Non pas qu'il m'ennuyait, mais surtout parce que peu importe ce lieu, il était important pour certaines personnes et que c'était mon devoir en tant que Porteur de la Clé de défendre les lieux... euh. Cool. 'fin les lieux que les gens aiment bien. C'était comme si j'allais à l'Italian Joe pour réparer le restaurant ! Je me disais que j'aimerais réellement que quelqu'un fasse ce genre de truc pour moi.

"Si, ça a dû m'arriver une ou deux fois. Ma famille m'a beaucoup fait voyager dans le Yuukan. J'ai même été jusqu'au pays de la neige. Il fait trop froid là-bas et il y a pas assez de soleil. Kaze No Kuni est bien plus vivable."

Je ne devais pas trahir ma mère et ne pas tout révéler sur mon clan. D'un autre côté, un clan qui chasse les démons, personne n'y crois réellement. Le clan Meito a été oublié il y a des années, malgré tout des femmes comme ma mère se démenait pour faire revivre cet honneur qui à une époque faisait régner plus ou moins la paix dans tout Yuukan. Moi, j'en avais pas grand chose à faire, tant qu'on ne m'embêtait pas trop avec des trucs embêtant comme être responsable et tout ça... Et surtout si on me laisse manger ce que je veux. En parlant de ça, arrivant devant le restaurant du Tacos Croustillant. Tout à coup, Kenzô m'arracha à mes pensées, il... il savait quoi faire pour me faire fondre. Tout comme Natsuki, il me demanda s'il pouvait m'inviter à manger.

Mes yeux brillaient de bonheur, d'émerveillement et je me rapprochais de Kenzô, mon visage près du sien, une bouille adorable se dessinant à la place du mien.

"C-c-c-c-c-c-c-c'est vrai...............? MERCI!"

Je lui sautais dans les bras, pleurant presque de bonheur pour me diriger vers le restaurant, aussi excité qu'un gosse de dix ans. Manger, manger, manger, manger, manger. MANGER. Je me présentais à l'accueil avec mon ami aussi gentil que pouvait l'être Akio. Je me demandais s'il allait y avoir de la compétition dans l'air... Mais peu importe, mon ami parlait à ma place, pendant que je regardais l'immense carte des menus, déjà assis à une table, la bave coulant presque de mes lèvres.

Bonjour, nous sommes les envoyés de Suna pour nettoyer le Temple du Vent. Selon nos sources, vous êtes censés nous fournir le matériel nécessaire, c'est bien ça ?

Je regardais mon arriver, retournant le menu dans sa direction.

"JJJJJE.......JE SAIS PAS QUOI PRENDRE."

La plupart des gens se retournaient pour regarder un grand gamin accompagné d'un type habillé pour Yuki No Kuni et d'une clé géante parler d'un menu exceptionnel d'un restaurant encore inconnu. Je bavais presque littéralement ! Il y avait de tout, le Crousti Tacos, le Big Macos, le Double Cheesy tacos et...

"...le légendaire Double-Montagnard-Cheesy-Chèvre-Triple-Frites-SpicyEx-Crousti.... JE.... JE RELÈVE LE DEFI"

La serveuse revenait alors vers nous, prenant un regard apeuré, mais rien n'allait m'arrêter. Pas une femme ! Pas deux ! Ni trois ! Ni même un régiment d'affamer allait m'arrêter ! Aujourd'hui, j'allais me faire le Double-Montagnard-Cheesy-Chèvre-Frites-SpicyEx-Crousti, dans ce restaurant ! À cette table ! Tout seul ou bien accompagné ! Je rendais la carte, commandant le Doubl... ouais 'fin, vous voyez.

"Avec un Milk-Shake vanille, ça sera tout. Pour l'instant. En tout cas si j'ai envie d'autre chose, je vous fais signe madame !"

Je m'inclinais, me préparant psychologiquement et préparant mon estomac à un défi inégalé. Je posais ma tête dans mes mains, recommençant à faire une bouille le plus adorable possible à Kenzô, enchainant sur quelques questions.

"Hey, merci!! Sinon... Ouais, tu as une "Anna" toi aussi ? 'fin une copine ou un truc du genre ? Et raconte moi aussi ce secret que tu caches avec ces vêtements. Ça m'intrigue vraiment !"

J'étais réellement curieux de savoir pourquoi il portait ce genre de vêtement avec cette température...
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 119
Messages : 66
avatarSunajin
Sakai Kenzô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Ven 24 Fév - 21:46


C'est inadmissible ! Intolérable !


Beaucoup de questions étaient posées. Mon partenaire de mission, qui me considérait déjà comme un ami, semblait être très curieux à mon sujet. Seulement, je n'y voyais pas du mal dans cette curiosité, bien au contraire. Je commençais à comprendre peu à peu le personnage, bien qu'il ne cessait de me surprendre par ses réactions spontanées. Néanmoins, c'était agréable et divertissant à voir, même si je ne le montrais pas vraiment. Pour cette première mission, il semblerait que je sois tombé sur un type plutôt bien.

    ▬ Pas vraiment de tout ça. J'aime beaucoup dessiner, un peu comme tu l'as vu tout à l'heure. Je peux y passer des heures et des heures, sans m'arrêter. J'aime me caler dans un endroit calme et beau, là où je trouve plus facilement de l'inspiration pour mes œuvres.


Oui, c'était beaucoup plus calme que ce qu'il me proposait. Nous étions complètement différents de ce point de vue là.

    ▬ Après, c'est vrai que c'est bon les pizzas.


Il faut dire ce qui est. Je ne dirais pas que c'est ma religion, mais j'aime bien en manger. Rien de plus normal que ça, non ? Pendant qu'il avait posé sa question, il s'était amusé à donner des coups de clés dans le vide, comme s'il était aux prises d'un dangereux adversaire. Cette clé était donc réellement son arme ? Il semblerait bien. C'était troublant, mais vachement original. Ce n'est pas tous les jours que l'on voyait un garçon se battre avec une clé géante. Et puis surtout, quel intérêt ? Curieux personnage, j'en apprendrais peut-être un peu plus lors de notre mission.

Il enchaîna sur ma question sur la dénommée Anna. Et de ce que je comprenais, c'était une fille qui l'intéressait plutôt bien, mais elle aurait préféré un autre ami de lui. Cet homme serait d'ailleurs le futur gendre du dirigeant du pays. Il avait des amis comme ça ? Je veux dire, si ce qu'il dit est vrai, alors il a en quelque sorte des contacts avec la future famille du seigneur du vent. Ce n'est pas rien ça. Et au final, il se retrouvait à faire une mission avec un simple Genin comme moi. En tout cas, j'étais bien triste pour lui.

Il relativisa en disant que le principal était qu'elle soit heureuse. Le pensait-il réellement, ou il avait un réel don pour positiver quoiqu'il arrive.

    ▬ Ne baisse pas les bras. Oui, allons-y.


Sa remarque ensuite me titilla un peu. Il parlait même du pays de la neige, Yuki no Kuni, qui était mon pays d'origine. Ce pays me manquait énormément, mais je ne pouvais plus vraiment y retourner si je ne voulais pas mourir de froid, littéralement. J'ai pourtant tellement de choses à y faire. Et dans un sens, il n'avait pas tort : Kaze no Kuni était bien plus vivable... et en particulier pour moi. À sa remarque, je restais silencieux.

Il réagit ensuite à ma proposition, et me remercia vivement avant de me sauter dans les bras. Je ne m'y attendais pas du tout, et je le rattrapais avant que l'on tombe tous les deux à la renverse.

    ▬ Ouh la ouh la...


Oui, j'ai été surpris sur le coup. Mais ça confirmait bien que ce garçon était sans doute la personne la plus spontanée et expressive que je n'aie jamais rencontré. Un peu le contraire de moi. C'était agréable tout de même de rester en sa compagnie.

On rentrait donc dans le restaurant afin de récupérer le matériel et prendre commande. Il semblait tout excité à l'idée que je l'invite, un peu trop même. Il semblait réellement en extasie. Eh bien, au moins si je veux lui faire plaisir je saurais quoi faire maintenant. Bien que je ne pense pas le refaire très souvent, avec ce qu'il venait de commander. Il demanda le plat le plus cher de tout le restaurant, et je pensais à mon misérable porte-monnaie qui allait prendre très cher. Je soupirais. Une parole était une parole, alors je ne reviendrais pas sur mon invitation. Néanmoins, j'avais tout intérêt à être raisonnable dans ma commande, pour compenser. Tant pis, je crèverai un peu la dalle, mais je m'y ferai.

    ▬ Pour moi, ça sera juste un Cheese-o-Tacos, et ce sera tout.


Tant pis, je vais devoir me retenir un peu et contenir ma faim. Tous ces plats étaient appétissants, mais bon, que voulez-vous... la prochaine fois, j'y réfléchirais à deux fois avant de lui proposer ça. néanmoins, ça me faisait plaisir de le voir aussi joyeux. il n'y avait pas que du mauvais dans tout ça, voyons le côté positif des choses.

On arrivait donc à table, tout en attendant notre commande. Il me regardait fixement, avec un visage laissant à penser qu'il souhaitait m'attendrir, ou quelque chose comme ça. Je ne savais pas vraiment ce qu'il me voulait, mais c'en était presque gênant.

    ▬ Oui... ?


Il enchaîna bien vite, avec d'autres questions. Il me demandait si j'avais une "Anna" moi aussi. Dis comme ça, ça faisait presque mignon, comme si c'était un enfant qui me posait la question. Rien que d'y penser, ça me fit sourire légèrement. Néanmoins, il s'effaça bien vite avec sa question suivante, bien plus personnelle.

    ▬ Non, je n'ai personne de comme ça moi. Je ne m'y suis pas vraiment intéressé encore.


Après tout, c'est pas comme si je passais mes journées seul, en général. Je n'y avais jamais réellement pensé. Est-ce que c'était grave ?

    ▬ Et sinon pour mes vêtements, hm... comment dire...


Je réfléchissais à comment lui présenter les choses, et si je voulais lui en parler. Cela ne me coûtait rien, tant que je ne rentrais pas trop dans les détails, je suppose. Non ? J'acquiesçai légèrement la tête, avant de remonter la manche de mon bras droit. Tout mon avant-bras était à nu, et je commençais à ressentir le froid davantage. C'était désagréable, mon bras était bien à l'abri sous ces gros vêtement. Je posais ensuite mon bras sur la table, la main retournée vers lui.

    ▬ Touche mon bras, tu comprendras par toi-même.


Je le regardais dans les yeux, d'un air sérieux. Je le laissais vérifier par lui-même le problème en question. Ensuite, je repris.

    ▬ Mon corps est complètement "gelé". Actuellement, sous cette tenue et par ce temps, j'ai froid. C'est un problème que j'ai depuis quelques années déjà, et qui m'empêche de vivre correctement. Il n'y a qu'ici, à Kaze no Kuni, où j'arrive à tenir le froid un minimum. Je ne peux pas vraiment t'expliquer tout en détail cependant, c'est assez... personnel.


Je soupirais un moment. Si je commençais à lui parler du sceau, je pourrais me mettre en danger. Je ne me faisais pas vraiment du soucis vis-à-vis de lui, je ne le pense pas capable de me vouloir du mal. Par contre, pour ce qui est de tenir sa langue ? Je ne le connaissais pas encore assez pour pouvoir juger.

La serveuse revient vers nous, afin de nous servir notre repas du jour.

    ▬ Enfin, ce n'est pas grave, je m'y suis fais, tu sais. Allez, mangeons avant que ça ne refroidisse, puis après nous irons au Temple du Vent. Il ne faut pas que l'on oublie notre mission.


Je lui souriais.

    ▬ Bon appétit, Kazuo.


Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Sam 25 Fév - 20:37

Mission 2

Kazuo
Kenzô

 


 
"On se fait une glace après ?"


 
Quatrième Post


Je n'aurais pas pu imaginer une journée plus agréable que celle-ci. L'odeur de la bouffe dans ce restaurant était beaucoup trop forte, je ne pouvais qu'être complètement épanoui dans ce genre d'environnement ! Kenzô aussi semblait aller aussi bien que moi, malgré ma question indiscrète, il me répondit. J'apprenais donc beaucoup de choses sur lui, concernant ses relations amoureuses qui n'étaient au top, tout comme moi. Je restais attentif, ce qui était plutôt rare dans une journée normale.

Il retroussa sa manche, me demandant de lui toucher le bras. Mes yeux s'ouvraient, grands, ne sachant pas trop quoi faire. J'étais quelqu'un de tactile, mais... pas comme ça ?

Mon corps est complètement "gelé". Actuellement, sous cette tenue et par ce temps, j'ai froid. C'est un problème que j'ai depuis quelques années déjà, et qui m'empêche de vivre correctement. Il n'y a qu'ici, à Kaze no Kuni, où j'arrive à tenir le froid un minimum. Je ne peux pas vraiment t'expliquer tout en détail cependant, c'est assez... personnel.

Je posais mes doigts quelques secondes sur son bras, les retirant d'un coup, ma curiosité avait prit l'avantage sur mon mental. Ce qu'il disait était vrai, j'avais eu la sensation de toucher un glaçon quand ma peau était rentrée au contact de la sienne. Je fronçais les sourcils, jouant avec son bras, posant mes doigts, les retirant, les posant, les retirant, comme un gosse. La serveuse arriva, posant nos plats, mes yeux brillaient de nouveau de mille feu ! De la bouffe! Enfin ! Elle me déposa un énorme tacos remplis de fromage, de légumes cuits, de sauve piquante et surtout de patates... Mes sens étaient tous en éveil et aucune miette n'allait s'en sortir !

Bon appétit, Kazuo.

Kenzô proposa de manger pendant que c'était chaud avant de repartir à l'aventure vers le Temple des Courants d'Air pour nous occuper de notre mission. J'hochais la tête énergiquement.

"ITADAKIMAAASUUU"


Je me jetais sur mon tacos, allant pour le mordre et alors... Je... J'étais censé manger ça comment ?! Je... Je prenais un bout, croquant dans celui-ci, un sourire se dessinant à chaque bouchée. Un univers de douceur se créant à mon palais, une cascade de bonheur se déversant dans ma bouche, mon odorat respirant les vapeurs du fromage me donnant envie d'épouser ce tacos. J'allais même en pleurer de bonheur. Je dégustais chaque bouchée, le repas se faisant dans le plus grand calme. D'un autre côté, je me voyais mal répondre quoique ce soit à Kenzô en ayant la bouche aussi pleine que ça. Je reprenais une bouché, puis une autre jusqu'à ne plus rien avoir dans mon assiette. Je prenais un air triste, mais mon ventre semblait soulagé que je ne lui apporte plus aucune bouffe. Je finissais mon soda, posant ma joue sur la table... J'étais complètement remplis.

"Ehhhh.... Kenzô, je crois que je vais mourir."

Je me redressais, fixant mon ami qui semblait aller bien. Il souriait ! Au moins, j'avais accompli ma mission. Je me relevais avec difficulté, saoul de fromage et de tacos, prenant ma clé dans mon dos, avec un air fatigué.

"Aller...! Tous au Temple des Brises !"

Je partais devant, attendant le Sunajin devant l'établissement avec de quoi nettoyer le temple. Je soupirais, commençant a marcher vers le gigantesque temple qui était à mon sens beaucoup trop loin... Mon ventre allait exploser, j'avais beaucoup trop mangé, mais c'était un repas gratuit ! C'était donc totalement justifiable ! Je serrais les dents, transportant des seaux d'eau et un balai pour les murs. Je tournais la tête vers mon ami qui semblait me suivre, me rappelant de ce qu'il m'avait raconté dans le restaurant. Je trouvais ça un peu rigolo de savoir qu'il était réellement une sorte de yéti frais. Au départ, je me disais que je devais me méfier, mais Kenzô semblait tellement gentil. C'était juste un type comme moi qui n'a pas eu de chance et ça me confortait dans l'idée que j'allais à présent le coller toute sa vie pour faire en sorte qu'il aille mieux. C'était quoi ? Une simple malédiction, mon clan combattait les malédictions, les démons, ce serait juste un combat de plus, surtout pour un ami.

Je marchais à reculons, voulant le rassurer.

"Mh, tu sais, ton truc avec le fait que tu es un glaçon vivant. Je trouve ça plutôt rigolo ! Tu es un peu comme moi au final. Quand j'étais plus jeune, les gens s'interrogeaient beaucoup sur ma grande clé que j'ai. Parfois même, on se moquait de moi, je crois, une histoire avec "ma belle grosse clé", mais j'ai jamais rien compris. Tout ce que je veux dire, c'est que je trouve que c'est un don réellement cool ! Je suis content de savoir la vérité. Merci Kenzô."

Je lui souriais avant de me retourner, le temple n'était plus très loin, on pouvait déjà le voir de là où on était. Je redressais les seaux, avant d'avancer jusqu'au temple. Il était remarquable, l'architecture de celui-ci me rappelait exactement les temples que j'avais pu visiter durant toute ma vie. Je souriais, tournant ma tête vers mon ami.

"Aller ! On va donner à ce temple un bon bain, t'es ok ?"

J'attendais sa réponse, montant les marches de ce lieu si symbolique. J'imaginais déjà la réussite de notre tâche, le fait de voir que les gens seraient heureux de revenir ici. En montant dans le temple, il y avait encore quelques fidèles, ils semblaient méfiants, mais pas vraiment méchant.

"Mh, prends ce mur-là, moi, je vais prendre l'autre. On ferra le troisième ensemble avant de repartir, ok ?"

Je prenais les devants avec Kenzô, il semblait être celons moi le genre de personne à l'aise si on lui dit quoi faire. Je prenais un air un peu plus sérieux, un peu plus processionnel, m'appliquant a nettoyer les murs, une enfant nous observant, curieuse. Ses parents étaient avec elle et priaient. Je faisais en sorte de ne pas faire trop de bruit, les laissant en paix. J'avais rencontré paquet de gens dans leur cas, ayant besoin de prier pour vivre, ayant besoin d'un lieu de paix et des types avaient saccagé ce lieu. Ça me mettait quelque peu en colère de voir des pauvres gens privés de leur seul lieu de paix. Je fermais les yeux, m'appliquant a effacer quelques tags, quelques écritures. Je gardais un œil sur Kenzô tout de même, le travail ne faisait que commencer !
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Sam 25 Fév - 22:08
Les deux garçons étaient finalement arrivé au temple révéré depuis des générations, un temple qui avait été très préservé durant toutes ces années, et qui était aujourd'hui totalement défiguré. En effet, qui aurait pu manquer l'énorme tag qui marquait sa devanture partiellement détruite par le temps ?

    « AH ENFIN, JE SUPPOSE QUE C'EST VOUS LES DEUX SUNAJINS ENVOYÉS POUR NETTOYER TOUT ÇA ! NON MAIS VOUS AVEZ VU CETTE HORREUR ? SI CE N'EST PAS DÉTESTABLE ET MALVEILLANT ! »


L'homme qui avait crié cela à l'attention du duo arrivant sur place était plutôt vieux et aigri. L'horreur quant à elle était d'un rouge flashy, les lettres étaient tracées grossièrement. Du travail d'amateurs à n'en pas douter.

    « DÉPÉCHEZ-VOUS DE ME NETTOYER TOUT ÇA ! VOUS NE VOYEZ DONC PAS QUE ÇA DÉRANGE CEUX QUI VIENNENT SE RECCUEILLIR ?! J'ESPÈRE BIEN D'AILLEURS QUE VOUS ALLEZ ME RETROUVER LES COUPABLES ET QU'ILS VONT PAYER POUR ÇA ! QUELLE HORREUR ! »


L'inscription traversait toute la devanture. Difficilement déchiffrable, les jeunes Sunajins parvinrent progressivement à décripter le tag. La peinture, aux bords tremblants, détourait ainsi les lettres suivantes : FASS O VAN.

Étrangement, ces caractères associés n'étaient pas des plus inconnus aux jeunes Genin. À la création de Suna, une affaire de peintures mal placées avait gêné la ville entière. Un jeune homme d'une quinzaine d'années, un boutonneux qui avait une épée mais ne savait pas s'en servir, avait inscrit à de nombreuses reprises ces lettres un peu partout dans le village caché du Sable.

Alors qu'il avait été condamné, le jeune garçon portant le nom de Suoya, nom qui lui valait par ailleurs les moqueries de plusieurs de ces camarades, avait juré qu'il recommencerait par vengence. Aux dernières nouvelles, il était parti chez une famille de redressement dans un village à quelques kilomètres à l'Est du temple.

Si jusque là, il avait été calme, il semblerait qu'il avait finalement trouvé le moyen de réitérer ses actions désespérantes.

    « ET BIEN ALORS ?! VOUS VOUS Y METTEZ AUJOURD'HUI OU DEMAIN ? HEIN ? ON A PAS QUE ÇA À FAIRE NOUS !! »
XP : 119
Messages : 66
avatarSunajin
Sakai Kenzô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Lun 27 Fév - 22:40


C'est inadmissible ! Intolérable !


Je ne savais pas vraiment quoi penser de sa réaction. Elle était... particulière ? Ce serait le mot, en effet. Il s'amusait à poser mon doigt sur mon bras, puis à l'enlever, et il réitérait ce cycle plusieurs fois. Cela avait un côté marrant, mais qui montrait bien le côté enfantin du garçon à la clé. Je le laissais faire, sans dire un mot. À vrai dire, je ne savais pas vraiment à quoi il pensait à ce moment-là, et c'était légèrement perturbant. Fort heureusement, la serveuse vint à ce moment là nous sortir de ce moment un peu embarrassant. Elle nous ramena notre commande, et la différence de proportion à l'intérieur de nos assiettes était assez énorme.

Je le regardais, surpris.

    ▬ Tu... tu vas vraiment réussir à manger tout ça ?


Eh bien. Je ne sais pas comment il est possible d'avaler une aussi grande quantité de nourriture. Mais en tout cas, c'est ce qu'il fit pendant que je mangeais mon repas. Il avalait sans aucun soucis l'intégralité de son tacos au nom impossible à retenir, et l'avait fini aussi vite que ce que j'avais mangé le mien. Wow.

    ▬ Ehhhh.... Kenzô, je crois que je vais mourir.


Il s'était presque effondré sur la table. La scène était comique, il s'était mis dans un de ses états pour finir ce tacos. Au moins, il n'avait pas gaspillé et je n'avais pas payé pour rien. Voyons le côté positif des choses. Je lui souriais.

    ▬ Compte pas sur moi pour te laisser mourir, si je dois me taper tout seul le sale travail derrière. Allez, debout !


On se levait donc, prêt à partir pour cette mission. On avait bien profité de ce petit moment de tranquillité, mais maintenant on devait s'atteler à la tâche, ventre trop plein ou non.

On se dirigeait donc vers le Temple du Vent, avec le matériel que l'on nous avait passé. Une fois de plus, je refis appel à mon invocation d'encre. J'en invoquais même une seconde pour qu'elle puisse transporter une partie du matériel nécessaire au nettoyage du temple. Je réfléchissais, est-ce que ça ne serait pas mieux de laisser Kazuo marcher afin qu'il puisse brûler les calories qu'il a emmagasiné sur cette virée au restaurant. Ce serait quand même un peu méchant de lui faire ça, mais ça pourrait lui faire du bien... on verra pour le retour, au pire.

Sur le chemin, il s'adressa à moi afin de réagir à ma révélation de tout à l'heure. Il me qualifiait de glaçon vivant, ce qui était assez original, mais tellement vrai dans un sens. Il disait même trouver ça rigolo dans un sens, puisqu'il disait qu'on était un peu pareil. Intrigué, je l'écoutais. Il faisait référence à la clé qu'il portait sur lui. Apparemment, il la porte depuis qu'il est tout petit, et plusieurs personnes se sont moqués de lui à ce sujet. Je ne comprenais pas vraiment la raison de ses moqueries, jusqu'à qu'il m'expliqua un peu plus en détail.Il parlait d'une histoire avec "sa belle grosse clé". Hm... ah. Dans ce sens-là, on se moquait de lui. Il ne semblait pas avoir compris ce qu'ils entendaient par là. Il était vraiment innocent comme garçon, bien que j'étais plus jeune que lui. Il disait néanmoins qu'il était content de savoir la vérité, et il me remerciait.

    ▬ Haha, ne te tracasse pas avec ce que ces gens t'ont dit. D'ailleurs, en parlant de ta clé, qu'est-ce que c'est exactement ? Tu te bats avec ?


C'est vrai que maintenant que j'y pense, je l'avais vu l'agiter dans tous les sens tout à l'heure, comme s'il affrontait un ennemi imaginaire.

Dans la foulée, on arrivait au temple en question. La journée était déjà bien avancée, et un vieil homme nous accueillait... dans la joie et la bonne humeur.

    ▬ AH ENFIN, JE SUPPOSE QUE C'EST VOUS LES DEUX SUNAJINS ENVOYÉS POUR NETTOYER TOUT ÇA ! NON MAIS VOUS AVEZ VU CETTE HORREUR ? SI CE N'EST PAS DÉTESTABLE ET MALVEILLANT !


Il hurlait, en nous voyant arriver. On pouvait voir en effet que ce lieu sacré avait salement été amoché par tous ces tags. C'en était désolant. Comment des gens pouvaient agir ainsi ? Je soupirais. Il criait de tous ses poumons une nouvelle fois, nous ordonnant de nous dépêcher afin de réparer tout ça, et il réitéra cela. Il en oubliait presque qu'il était dans un temple sacré, et que crier à l'intérieur pouvait être, également, un flagrant manque de respect.

    ▬ On s'en charge, monsieur.


Avec Kazuo, on se répartissait les tâches. trois des murs étaient complètement tagués, chose qui semblait déranger de nombreuses personnes au sein du temple. je ne pouvais que les comprendre. Alors que je commençais à préparer les affaires pour commencer ce nettoyage, je vis le tag en question. Il était inscrit "FASS O VAN". Ce tag me disait quelque chose. Ce n'était pas la première fois que je l'avais vu... oh si. Au début à Suna, de nombreux tag comme celui-ci ont été retrouvés un peu de partout.

Je m'approchais de Kazuo, intrigué.

    ▬ Hé, t'as vu ces tags ? Je me souviens avoir vu les mêmes il y a plusieurs mois à Suna. Cette affaire avait fait beaucoup parlé d'elle, même que le mur extérieur de ma propre maison avait été tagué.


Il est vrai que cette affaire avait fait du bruit, mais je ne me souvenais plus vraiment de comment elle s'était terminée. Est-ce ce que ce vandale avait été attrapé ? Je ne savais plus vraiment, mais en tout cas cela s'était arrêté. Je n'étais qu'un élève à l'académie à l'époque, alors les affaires comme ça, je n'avais pas vraiment fait attention.

    ▬ Tu t'en souviens ?


En attendant, je commençais à retourner sur le mur d'à côté, afin d'effacer toutes ces horreurs. Je passais le produit sur le mur, avant de frotter. C'était assez long et barbant comme opération, au vu de la quantité de travail et de la taille de ces murs. Il ne s'était pas gêné pour vandaliser chaque centimètres de ces murs, ce qui allait rendre la tâche assez complexe.

Pendant que je nettoyais, je sentais une petite pression sur mon pull, comme si quelqu'un le tirait. Je me retournais, et vis une petite fille.

    ▬ Monsieur, vous avez fait tomber ça je crois...


Je regardais la petite fille, qui me tendait une sorte de broche. Qu'est-ce que c'était ? Est-ce que cette broche aurait un quelconque rapport avec cette mission ? Ou bien n'était-ce qu'un objet perdu ? C'était tout aussi probable. Dans tous les cas, je lui pris la broche tout en la remerciant. Je ramènerais ça plus tard au pire, aux gardiens de ce temple. Ce seraient eux les plus à même de m'en dire un peu plus.

Le nettoyage reprit donc, et semblait s'éterniser. Je soupirais, complètement lassé. Soudain, il y eut de l'agitation dans le temple.

    ▬ C'est eux, attrapez-les !


Intrigué, je me retournais en arrière pour voir ce qu'il se passait, avant de voir des gardiens du temple se diriger sur nous. Euh... pardon ?

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Mar 28 Fév - 16:25

Mission 2

Kazuo
Kenzô

 


 
"On se fait une glace après ?"


 
Cinquième Post


La compagnie de Kazuo était plutôt... Rafraichissantes. Je me sentais gras, c'était clair et net, pourtant, je me sentais bien, comme si le soleil qui tapait sur mon crâne n'était pas si chaud que ça. Je fronçais les sourcils, commençant à m'habituer aux mouvements répétitifs de cette tâche. Tout à coup, je commençais à regretter d'avoir choisi de chercher une mission aujourd'hui... D'un autre côté, les tacos étaient si délicieux... J'en bavais presque, mes rêves me revenant... des rêves faits de fromage et de pizza. Je sursautais, quand Kenzô vint alors discuter un peu avec moi.

Hé, t'as vu ces tags ? Je me souviens avoir vu les mêmes il y a plusieurs mois à Suna. Cette affaire avait fait beaucoup parlé d'elle, même que le mur extérieur de ma propre maison avait été tagué.

Je tournais la tête vers mon ami, ennuyé et agacé de cette tâche... C'était réellement pas amusant. Je grimaçais, presque en colère de toujours faire des missions aussi peu épiques. Je tirais même une moue boudeuse.

Tu t'en souviens ?

Je levais les yeux au ciel, haussant les épaules.

"Nah."

Je retournais à mes occupations, j'étais presque aussi froid que la peau de La Reine des Neiges à mes côtés. C'était pas de sa faute, j'étais juste de mauvais poil quand j'avais à faire des trucs aussi ennuyant que celle d'aujourd'hui. Je gonflais les joues, Kenzô discutant cette fois-ci avec une petite fille... Tout à coup, mon ventre a fait un bruit bizarre. Il semblerait que les tacos étaient de trop, j'avais mal au ventre maintenant, c'était une indigestion. J'allais en pleurer, mais alors une voix grave et autoritaire m'arracha à ma souffrance et à mes rêves fromagers.

▬ C'est eux, attrapez-les !




"Nani?"


J'avais un air un peu plus froid, condescendant que d'habitude. J'avais mal au ventre et c'était pas le moment de m'emmerder. Il y avait exactement trois gardes à l'entrée du temple. Je fronçais les sourcils, commençant à sentir mes maux de ventre devenir plus intense. L'un d'eux sauta dans ma direction, c'était clairement pas le moment pour me faire chier pourtant. Je prenais mon balai que j'avais utilisé pour nettoyer le mur pour repousser ce premier garde en utilisant la brosse dans son visage.

"Hop! Tu me préviens si tu as encore besoin qu'on te brosse les dents, tu as mauvaise haleine."

"Toi.. je vais retirer ce sale petit sourire de ton visage et te faire ravaler tes blagues !"


Les deux autres gardes se séparaient, l'un était vers moi, l'autre vers Kenzô, je serrais les dents, vraiment agacé pour le coup. Je me mettais en position de combat, comme si j'utilisais un bô à la place de ce balai. Peut-être que mes cours de bâton allait être utile. Je lançais un coup d'œil à Kenzô avant de commencer à combattre mon adversaire.

"Kenzô ! Fais attention, c'est des gardes, ils ont simplement perdu la raison, ne sort pas de kunai !"
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 119
Messages : 66
avatarSunajin
Sakai Kenzô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Dim 5 Mar - 22:37


C'est inadmissible ! Intolérable !


C'était étrange. Je n'étais clairement pas habitué à voir Kazuo de mauvais poil. Bon ok, je ne le connaissais pas encore depuis longtemps, mais je pouvais bien voir à son visage que cette tâche ingrate ne lui plaisait pas du tout. En même temps, cela pouvait se comprendre. Moi non plus je ne prenais aucun plaisir à la tâche. Je suis sûr que si la mission avait été de taguer les murs, là oui je me serais un peu plus amusé. Quoique. Taguer est assez péjoratif, quand on sait l'importance qu'ont mes dessins à mes jeux. Disons plutôt alors exercer mon art sur les murs du temple. Tant celui-ci aurait été accepté, en plus.

Cette voix puissante nous désignant me sortit bien assez vite de mes pensées, et d'autant plus quand je vis les gardes se diriger vers nous, avec la ferme intention de nous arrêter. Que se passait-il ? Qu'avait-on fait de mal, mis à part se dire qu'on faisait un boulot de merde ? Ils ne lisent quand même pas nos pensées que je sache, non ?

Le premier garde se dirigea vers Kazuo, mon camarade de tacos bien cher, et celui-ci riposta avec son balai dans la face. Il ne se cacha pas pour le provoquer en retour. Hm... ça commençait à craindre. Notre mission n'était clairement pas de s'en prendre à ces gardes, au contraire ça allait même à l'encontre de notre mission. Mais que faire dans ce cas ? Après tout, c'est eux qui nous attaquaient...

Les deux autres arrivaient, dont l'un vers moi. Mon partenaire de mission s'écria de ne pas utiliser d'armes, car ils n'étaient que des gardes. C'est vrai que si on peut éviter un incident diplomatique entre Suna et le personnel du Temple, et par extension Kaze no Kuni... ouais, je n'allais pas me gêner pour éviter. Je n'arrivais néanmoins pas à me lever ces questions de la tête, à savoir quelle mouche les avait piqué. Ouais, je ne comprenais pas grand-chose à ce qu'il se passait. Mais il fallait avant tout répondre à leur attaque.

    - ... D'accord.


Je regardais autour de moi, d'un coup d’œil rapide, puis je vis ce qui pouvais me servir. Un seau d'eau savonneuse, bien rempli à ras bord. Alors qu'il s'approchait, je donnais un coup de pied dans le seau, qui roula sur le côté déversant tout le liquide, et percuta les pieds du garde. Celui-ci perdit l'équilibre, et glissa ensuite sur l'eau savonneuse, avant de manger le sol. Littéralement. Je grimaçai en imaginant la douleur, et en supposant que j'avais peut-être un peu exagéré. Ils étaient assez fragiles ces gardes là. Mais sans doute que de bien plus forts gardes rôdaient dans les environs. Il semblait invraisemblable que de tels empotés comme eux soient les seuls chargés de la sécurité du temple.

Il fallait régler ça au plus vite, avant que les choses ne dégénèrent. Les trois gardes étaient mis KO, plutôt facilement. Je m'approchais de celui duquel je me suis chargé.

    - Veuillez m'excuser, mais vous nous avez pas trop laissé le choix.


Il grommelait, et se redressa légèrement avant de m'attraper par le col.

    - Sunajin, je vous arrête pour vol d'un objet sacré du temple !


J'écarquillais les yeux. De... quoi ? Mais nous n'avons rien volé. La seule chose que nous possédions, c'était le matériel de nettoyage pour notre mission. À moins que l'une de nos brosses étaient sacrées sans qu'on ne le sache, je ne voyais pas du tout de quoi il parlait. Il serra son emprise sur le col, je le regardais dans les yeux.

    - Je ne vois absolument pas de quoi vous parlez, monsieur...


Il me parlait ensuite d'une broche. Je fis bien vite la liaison, il me parlait sans doute de l'objet que la petite fille m'avait donné. C'était sans doute un énorme malentendu dans ce cas. C'était à peine croyable qu'une telle situation ait pu se produire.

    - Oh, vous devez sans doute parler de ça, c'est une peti...


En même temps que je prononçais ma phrase, le garde m'interrompit, et hurla.

    - Ce sont bien eux, arrêtez-les !


Eh merde. J'aime vraiment pas ça, ça devenait compliqué pour une simple mission de nettoyage. De plus, il me tenait mon col d'une main ferme. Je soupirais, en voyant d'autres gardes arriver. Il fallait que je me défasse de son étreinte. Sans réfléchir plus d'une seconde, je sortis ma plume imbibée d'encre, et en envoya directement dans les yeux du garde. Par réflexe, il se protégea, me libérant au passage. Armée de ma plume, je déroulais un parchemin pour y dessiner une créature que Kazuo connaissait plutôt bien maintenant : Ombre d'Argent.

Je laissais la broche au sol, en montai sur le dos de la bête, tout en prenant soin de bien attraper mon partenaire de mission en chemin, lui demandant de prendre place au plus vite.

    - Il faut qu'on se replie. Prépare-toi, ça va aller vite.


Sans perdre un instant, la bête reprit sa course de plus belle, et traçait son chemin à travers les allées du temple, fuyant les gardes. En partant, j'avais jeté un regard en arrière, et avait pu apercevoir le sourire diabolique de cette femme, qui nous avait "dénoncé". Hm...  pas le temps d'y penser. Il fallait que l'on fasse vite, je ne tenais pas du tout à ce que des gardes d'un bien plus haut niveau débarquent à leur tour. On faisait peut-être le poids contre le menu fretin, mais je ne sais pas si ça ira plus loin que ça. Il était clair que quelque chose ne tournait pas rond. Cette mission venait de prendre une toute autre ampleur...

On quittait le temple, et on parti un peu plus loin, dans les dunes. Il y avait là un grand rocher recouvert de sable, un peu plus loin, on s'y arrêta. Je sentais mon cœur battre à une vitesse affolante, tant la situation avait été tendue.

    - J'ignorais que cette broche était un objet volé, je te demande pardon Kazuo.


Je regardais le sable au sol, me questionnant sur ce qui avait bien pu se passer. Pourquoi cette petite fille m'avait-elle donné cet objet ? Et comment ce l'était-elle procuré surtout ? Je ne voyais qu'une seule solution probable.

    - Je me suis fait berner par cette petite fille. J'ignore pourquoi, mais elle a sans doute cherché à compromettre notre mission. Tout comme celle qui nous a dénoncé, j'ai pu voir son sourire victorieux lorsqu'elle nous a vu fuir. Je me demande si...


Je pris une légère pause, réfléchissant un peu à la situation.

    - Je me demande si elles ne sont pas liées à Suoya. Si nous sommes chassés du Temple, nous ne pourrons pas effacer les tags, et l'honneur de Suna en prendra un coup. Je ne vois que lui qui pourrait profiter de cette situation.


C'était bien de supposer, mais maintenant ? Comment allons-nous faire ? Il nous fallait plus que jamais un plan afin de convaincre les gardes de notre innocence.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Mar 7 Mar - 10:10

Mission 2

Kazuo
Kenzô

 


 
"On se fait une glace après ?"


 
Sixième Post

Let's Fight ! Le garde à qui j'avais refait le portrait était relevé, son sbire déjà à mes trousses. Je fronçais les sourcils, l'air vraiment massacrant... J'avais mal au ventre, je faisais une indigestion et je n'allais pas pouvoir manger autant qu'avant. Il était donc temps qu'ils subissent ma colère... ! Un autre sbire était en train de combattre Kenzô, mais je m'en faisais pas pour lui, il semblait se débrouiller aussi bien que moi. Distrait, j'en avais presque oublié le garde me fonçant dessus. Sans réfléchir plus longtemps, je plantais mon bâton dans le sol pour sauter au-dessus de mon adversaire, passant enfin derrière lui, mettant un coup au chef de cette petite troupe, le faisant tomber à terre.

"AEH.... BILLY CHOPE LE"

"Billy ? C'est mignon comme prénom, c'est toi ?"


Je fronçais les sourcils, l'air vraiment massacrant... Je l'avais mis en rogne ? Parfait ! Je souriais en coin, l'air toujours aussi agaçant pour mes ennemis. J'avais souvent ce genre d'air quand je combattais... Les combats étaient ennuyants, il fallait bien s'amuser un peu. J'allais pour combattre, mais au moment de me mettre en position d'attaque, je me faisais emporter par le col à toute vitesse. Surpris, j'écarquillais les yeux, regardant Kenzô qui m'avait sauvé de cette situation.

- Il faut qu'on se replie. Prépare-toi, ça va aller vite.

Je grimaçais, ayant l'estomac si ravagé... Je montais véritablement sur le tigre que je ne conduisais pas cette fois-ci malheureusement, mais j'étais toujours aussi motivé à fuir le combat. Kenzô avait eu un excellent reflex. Quelques mètres et secondes plus loin, le temple paraissait si petit. J'étais assis, dans les dunes, observant Kenzô, le ventre toujours en vrac... J'avais envie de mourir. Malgré tout, je remarquais la détresse de mon ami, il semblait vraiment s'en vouloir pour cette histoire de broche...

- J'ignorais que cette broche était un objet volé, je te demande pardon Kazuo.

Je me redressais, restant silencieux pour lui laisser le temps à ses réflexions. Pendant ce temps, je cherchais désespérément une idée pour ne plus avoir mal au ventre... Je le savais pourtant ! Les tacos et moi, ça faisait vraiment deux, même une fois ceux-ci dégustés et avalés... Je soupirais, ayant réellement trop mal pour poursuivre à bien cette mission. Je soupirais, gonflant les joues et posant une fois de plus mes fesses dans le sable. Visiblement, Kenzô s'était fait avoir par une petite fille et moi par un tacos...! Tu parles d'une équipe. Malgré tout, il ne faisait pas si chaud ici malgré ce qu'on m'avait raconté, je trouvais même contre tout attente la brise rafraichissante. Peu importe, j'avais mal, je m'allongeais dans le sable, fermant les yeux pour ne pas avoir mal aux yeux... Laissant aller mes paroles en l'air.

"Ehh... j'en ai marre de cette mission, j'aimerais être quelqu'un d'autre... Uh!"

Je me redressais d'un coup, du sable dans les cheveux et un scorpion sur la tête. Je réalisais tout juste qu'il y avait un scorpion ! Je le jartais à coup de pied, l'air furax, en revenant vers Kenzô, un air de cartoon sur la tête.

"Eheheheh... J'ai une idée. J'espère que tu as révisé tes cours de henge no jutsu... Moueheheh..."

Sans plus attendre, je montrais à mon ami mes talents pour le henge no jutsu, me transformant villageois. Je ressemblais à l'un d'eux que j'avais pu croiser chez le vendeur de tacos. Comme quoi, il y avait quand même du bon dans cette indigestion de tacos, si magnifiquement cuisiné, ne demandant qu'à se faire baver dessus à cause de son odeur si parfait et à se faire manger à cause de la délicatesse de ce fromage posé dans cette magnifique invention... Ah... Tacos. Tu aurais pu devenir mon favoris, mais Pizza-chan a prit ta place il y a déjà bien longtemps... Si seulement tu étais arrivée plus tôt... LA MISSION DONC

"On fait le ménage et ensuite, on ira botter les fesses des criminels après, ok ?"

J'attendais alors mon ami, commençant a apprécier de nouveau cette journée qui était en train de devenir la pire... Il fallait qu'on termine vite cette mission, j'avais envie d'aller manger une pizza ce soir...! Quelques minutes de marche plus tard, on arrivait près du temple. Je lançais un signe de tête à mon ami, prêt à en découdre avec cette peinture ! J'activais mon déguisement de ninja, m'introduisant le plus vite possible vers le temple, observant que chaque personne s'était mit à la tâche. J'en revenais pas du tout... Un paquet de villageois s'était mit à faire notre travail ? J'haussais un sourcil, surpris... Je fixais alors Kenzô, un peu sur le cul.

"Euh...? Pourquoi ?"

Une voix familière, grave m'interpella. C'était le même type qui avait plus ou moins crié sur Kenzô toute à l'heure. Il n'avait pas un si mauvais fond au final. Je souriais.

"Ces idiots de gardes... Pour une fois que deux types bien mettaient la main à la pâte. Ça doit être encore un de ces idiots de gamin qui ont fait ça."

Je fermais les yeux. On était au moins sortie d'affaire avec les villageois, mais pas forcément avec les gardes. Peut-être qu'ils ne savaient pas pour la broche... Après tout, on avait rien a se reprocher. Je décidais alors de prendre ma véritable apparence, même si je devais me faire attraper, je n'étais pas un criminel. Je prenais une éponge dans le un des sceaux avant de me mettre à nettoyer du mieux possible, avec les gens. Je souriais, mon mal de ventre commençait a disparaitre à la vue de la coopération que faisait les adorateurs de ce temple. Autant vous le dire, je ne croyais pas dans ce genre de chose. Je n'avais pas de divinité, mais néanmoins, j'aimais beaucoup cette pratique qu'avaient ces gens. S'il n'y avait plus d'espoir, il y avait encore la prière pour se ressourcer. Comme une sorte de jauge d'espoir, s'il n'y a plus de points d'espoir ? Osef, on va aller prier et voilà.

Le gros homme, relativement géant pour moi se retourna, posant sa main sur mon épaule, surpris, mais l'air heureux.

"Ahhh ! Vous êtes revenu, vous pouvez donc prendre ma place...!"

Je grimaçais, le regardant partir un peu plus loin. Il avait pas un si mauvais fond, mais il perdait pas le nord... Une petite demie-heure plus tard et le temple était enlevé de ses tags. J'en avais avais mal aux mains a force de nettoyer les murs, si bien que j'avais même des cloques... J'allais presque en pleurer, me disant que si j'en avais de trop, je n'allais plus pouvoir tenir de tacos en main... Pire ! Je ne pourrais plus jamais tenir de part de pizzas. Non ! S'en était trop ! Il fallait que tout ça cesse ! Ces bandits allaient payer pour m'avoir fait presque perdre l'usage de manger des pizzas... Je me retournais, déterminé vers Kenzô.

"Alors ? Tu as une piste ? Et ces gens dont tu me parlais qui ont fait ça à ta maison. C'était qui ?"
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 119
Messages : 66
avatarSunajin
Sakai Kenzô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Sam 11 Mar - 18:53


C'est inadmissible ! Intolérable !


Le sable qui se présentait sous mon regard semblait s'étendre sur des milliers de kilomètres à la ronde. J'observais ces grains de sable virevoltaient sous le vent, pensif. Je m'étais fait avoir, et cela avait compromis notre mission. Pour une toute première mission, ça marque quand même mal de m'être fait avoir par une petite fille. Enfin, si on peut considérer que c'en était réellement une. C'était très étrange comme situation. Je ne cessais de me reposer toutes ces mêmes questions dans mes pensées, en cherchant une explication viable. Et puis surtout, une solution pour nous sortir de ce pétrin.

Mes yeux se tournèrent ensuite vers l'adolescent allongé dans le sable, qui était du coup dans la même galère que moi. Il disait qu'il aimerait être quelqu'un d'autre, et qu'il détestait cette mission. Je ne comprenais pas vraiment ce qui lui faisait dire ça. Pour la mission, je pouvais comprendre. Mais pourquoi s'en vouloir d'être lui-même ? Ça n'avait pas de sens. Il ne me semblait pas être mal dans sa peau pourtant. Je le regardais, d'un air interrogateur.

    ▬ Mais non tu... Tu as un scorpion dans les cheveux.


Je venais de le remarquer. À force d'être allongé dans le sable, un habitant local avait décidé de visiter l'intérieur de la chevelure de mon partenaire de mission. Chose qu'il n'apprécia pas, vu sa réaction immédiate. D'un coup digne des plus grands footballers, il envoya valser le scorpion à l'autre bout de la galaxie. RIP Scorpion, on t'aimait... pas. Suite à ça, il m'annonça qu'il avait une idée. Cet insecte l'avait inspiré ou bien ? Enfin, tant mieux je suppose. Réviser mes cours de Henge no Jutsu ?

    ▬ Hm ?


Je l'observais, curieux. Du Henge ? Très bien, mais encore ? Il se transforma en un homme, complètement inconnu. Ah quoiqu'il me semble avoir déjà vu ce visage quelque part. Mais où exactement ? Aucune idée. Faire le ménage, et botter le cul des méchants ensuite ? Ah, je commence à comprendre ce qu'il voulait. Sous cette apparence, on pourra accéder au Temple sans encombre, et reprendre notre travail là où on l'avait arrêté. Et ensuite, on ira retrouver les responsables, afin de clamer notre innocence. Ça se tenait.

Bien que, ce n'était pas non plus la solution la plus pratique. Pourquoi se casser le cul à cacher notre apparence, si on pourrait prouver notre innocence en chassant les ennemis en premier ? Pas le temps de réagir à cela, Kazuo semblait déjà être chaud pour partir nettoyer ce Temple en premier lieu. Je haussais les épaules, tout en utilisant à mon tour un Henge. Je me suis inspiré de la tête d'un marchand à proximité de chez moi, chez qui je vais assez souvent. On était fin prêt pour repartir vers le Temple. Sauf que ce coup-ci, pas d'Ombre d'Argent. Ma créature était désormais connue, pour m'avoir vu arriver et fuir avec. Autant y aller à pied, nous ne sommes plus très loin après tout.

Arrivé au Temple, une surprise nous attendait. De nombreux visiteurs s'étaient mis au ménage, afin de continuer notre boulot. C'était étrange comme sensation. On sentait que chaque personne ici ne voulait qu'une chose, c'était de voir ces affreux tags disparaître. Ils tenaient tous à ce lieu, et n'attendaient qu'une chose : la disparition définitive de tous ces tags. Et pour ça, chaque personne avait mis sa main à la pâte. Même le vieil homme grincheux semblait être de cet avis. À notre arrivée, il nous avait dit que les gardes n'étaient que des idiots de nous avoir chassé. Si seulement il savait que c'était nous. Haha. Le mieux est d'ailleurs qu'il ne le sache jamais...

Seulement, on était pas tous de cet avis.

    ▬ Naniiii ??


Kazuo avait pété un câble, ou bien ? Il reprit sa véritable apparence, et retourna s'atteler à la tâche. Je soupirais. À quoi bon prendre la peine de se camoufler si c'est pour agir ainsi ? M'enfin. Il est vrai qu'il n'y avait que les gardes qui étaient contre nous, mais s'ils nous choppent... on allait encore se retrouver dans une situation embarrassante.

Tout en haussant les épaules, je le suivais, et annulais mon Henge. Autant le soutenir jusqu'au bout. Je ne comptais pas le laisser se faire avoir seul si on se faisait prendre. Anxieux, je retournais nettoyer les murs. J'observais les autres autour de moi. Chacun prenait plaisir à nous aider, et se donnait à fond le sourire aux lèvres. Je les observais, sans réellement savoir ce que je ressentais. Je sentais cette tristesse qui m'habitait, mais elle était ébranlée par toutes les ondes positives qu'ils dégageaient. C'était rare, très rare, mais je sentais comme une certaine chaleur au plus profond de mon corps. Cela avait néanmoins sa part de douleurs...

Pensif à ce sujet, je me concentrais tout de même sur notre boulot. Le nettoyage du Temple avançait à vue d’œil avec tous nos nouveaux partenaires. Et il ne nous fallut que seulement trente minutes pour tout terminer. Je soupirais, nous y étions enfin. Kazuo revient donc vers moi, afin de me demander si j'avais une piste quelconque. Il parlait sans doute du ou des vandales qui étaient derrière tout ça. Ce Suoya, ainsi que des deux filles. J'observais les alentours, il n'y avait que ceux qui nous avait aidé, et personne d'autre ici. Les gardes n'étaient pas là, ils étaient principalement occupé à surveiller les entrées du Temple, ainsi que les lieux interdits au public, comme celui d'où vient cette broche. Je n'étais néanmoins pas tranquille.

    ▬ T'es vraiment inconscient. On n'aurait jamais du reprendre notre forme normale, avant de finir tout ce qu'on avait à faire ici. On a pris de gros risques, on ne sait même pas si ces filles ou notre cible sont encore dans les parages.


L'homme qui avait peur de tout, et l'homme qui n'avait peur de rien. Drôle de duo, lorsqu'on y songe. Je croisais des bras, puis un bref moment après je me détendais un peu, passant une main dans mes cheveux.

    ▬ M'enfin, j'imagine que l'important soit qu'on ait réussi à effacer ces tags. Désolé, cette situation me rend anxieux.


Je lui souriais légèrement, avant de reprendre pour lui répondre à ses questions.

    ▬ Quelques temps après la création de Suna, un vandale avait fait parler de lui. C'était seulement que quelques jours après mon arrivée d'ailleurs, c'est la première affaire de ce genre dont j'ai entendu parler. Il s'agissait d'un homme de notre âge environ, qui s'amusait à taguer sur tout ce qu’il voyait. Les murs des maisons, comme la mienne, mais aussi d'autres monuments importants. L'académie, et même le bâtiment du Triumvirat ont été frappé.


C'était assez rare que je parlais autant. Pour une raison que j'ignore, ce garçon me faisait sentir comme quand j'étais un enfant, avec mes amis sur Yuki no Kuni. C'était un sentiment que je n'avais pas ressenti depuis des lustres. Un ami, hein... ? C'était peut-être encore un peu tôt pour commencer à parler ainsi. D'autant plus que je ne peux pas avoir d'autres amis. Pas tant que je ne me serais pas pardonné la mort d'Imachi, qui est complètement de ma faute. Mais alors, pourquoi je me sentais comme cela avec lui... ?

Je fermais les yeux un moment. J'avais fait une longue pause durant mon explication, il fallait que je reprenne.

    ▬ Je disais... oui, ce vandale serait connu sous le nom de Suoya. Et les tags qu'on retrouve ici sont exactement les mêmes que ceux qu'on a pu voir à Suna. Il s'était fait arrêté, et a été relâché il y a peu. C'est possible qu'il cherche à se venger, en s'attaquant au Temple.
    ▬ Ce serait donc ce vaurien ? Maintenant qu'tu l'dis...


Cette voix, il s'agissait du vieil homme du Temple.

    ▬ Vous le connaissez ?
    ▬ Si je le connais ? POUR SÛR QUE JE LE CONNAIS.


Mais... pourquoi il hurle au juste ? Il avait un sérieux problème ce gars-là.

    ▬ J'habite un village voisin, et je viens chaque jour ici pour garder un œil sur le Temple. Ce malotru a déjà fait parler de lui là-bas aussi y a quelques mois. J'sais pas pourquoi qu'il fait ça.
    ▬ Vous pouvez nous en dire un peu plus ? Nous devons le retrouver.
    ▬ Hmpf. Pas vraiment. Tout ce que je sais, c'est qu'il n'est qu'un vaurien qui cherche à se faire connaître avec ses tags immondes. Actuellement, il est certainement en route pour un crime encore plus grand. C'est quoi la prochaine étape... HEIN C'EST QUOI ? IL VA QUAND MÊME PAS TAGGER LES MURS DE SHIO, NON ?


Le voilà encore en train de hurler. Seulement, ce qu'il disait était intéressant. Il l'avait dit d'un certain air pas forcément sérieux, mais quand on y pense... s'il cherche vraiment à se faire connaître par ses tags, il cherchera probablement à viser plus haut. Plus haut que Suna, plus haut que le Temple du Vent... oui, Shio. La capitale du pays, là où même le Daimyô demeure. Ce n'était peut-être pas une mauvaise piste. Même, cela me semblait presque plausible.

    ▬ Kazuo ! Il n'a peut-être pas tort, il cherche peut-être à s'en prendre à la capitale de Kaze no Kuni maintenant. Il vaudrait mieux l'arrêter avant que ses actes ne prennent une tournure bien plus grave.


De toute façon, nous n'avons aucune autre piste. Suoya doit sans doute nous penser hors course, après ce qu'il s'est passé au Temple. Il ne doit sans doute pas savoir ce qu'il se passe ici. C'était le mieux qu'on puisse faire. Cette journée était assez incroyable, on passait notre temps à faire des allers et des retours dans tout le pays. C'en devenait presque lassant.

Un homme vint vers nous, et nous annonça que les gardes s'approchaient de nous. Il nous conseilla de partir au plus vite, et qu'il allait les retenir un moment le temps qu'on quitte les lieux. Je le remerciais, avant de sortir mon parchemin. Mes créatures félines ont fait leur temps aujourd'hui, maintenant il fallait que l'on mette les bouchées doubles. Je dessinais sur mon parchemin deux oiseaux noirs parfaitement identiques. Avec eux, on pourrait traverser Kaze no Kuni par la voie des airs bien plus rapidement qu'avec Ombre d'Argent. Il s'agissait de deux Plumes Royales.

    ▬ Allez grimpe, chacun conduit le sien. Direction Shio !


Je me plaisais à reprendre son terme de conduire, car je le trouvais décidément marrant. Me voilà encore une fois à recommencer à m'amuser comme un enfant. Oui, ce Kazuo avait réellement quelque chose de spécial.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Dim 12 Mar - 17:00

Mission 2

Kazuo
Kenzô

 


 
"On se fait une glace après ?"


 
Septième Post


C'est alors que j'ai vu la meilleure chose au monde dans ce temple... Il y avait une sorte de coupe à bonbon, j'en prenais alors une poignée. C'était des petits bonbons a mâcher, de la gum apparemment. J'en prenais quelques-uns, commençant à faire des grosses bulles avec. C'était assez marrant en effet ! Je continuais jusqu'à être interrompu par Kenzô qui semblait remonté... J'écarquillais les yeux, une bulle commençant déjà à grossir entre mes lèvres.

T'es vraiment inconscient. On n'aurait jamais du reprendre notre forme normale, avant de finir tout ce qu'on avait à faire ici. On a pris de gros risques, on ne sait même pas si ces filles ou notre cible sont encore dans les parages.

La bulle éclata alors, sous mon regard très... bête ? Je fixais Kenzô s'énerver un peu, un air comique se dessinant dans la situation due sans doute à la bulle explosé et maintenant sur mes lèvres et ma joue, ainsi qu'à mon regard vide. On aurait pu largement se moquer de moi. Mais c'était vrai, j'avais pas pris assez de précautions, mais au final, on était vivants et en sécurité, non ? Le soleil ne pouvait pas nous taper sur la tête et la température était parfaite aujourd'hui... Si trop chaud, ni trop froid. La meilleure température pour bronzer un peu. Par la suite, Kenzô me raconta alors cette histoire de ce criminel Suoya qui ne faisait que tagger absolument partout en ville, à Suna, mais aussi dans les grands monuments. Je m'adossais au mur qui venait d'être nettoyé, me mouillant par la même occasion et faisant rire les enfants aux alentours, mon nouvel ami lui discutait avec le gros monsieur qui semblait être assez feignant.

Je tentais alors de faire un concours de bulle de gum plus grande que ces enfants, mangeant encore plus de gum en leur disant que je pouvais aussi m'envoler dans les airs avec la bulle ! Ce que j'ai exactement fait après, utilisant un petit jutsu de fuuton pour décoller un peu du sol sous les yeux émerveillés des gamins. Ah les gosses... J'aimais vraiment ça ! Ils étaient toujours fun et on ne pouvait que jouer ensemble ! J'étais toujours le chef dans les groupes et c'était ça le plus cool ! On pouvait faire des bulles de gum géantes, on pouvait faire la course ! On pouvait aussi jouer à cache-cache... Ahhh... Danada me manquait. J'avais clairement envie de jouer à cache-cache aujourd'hui, mais malheureusement, j'avais une mission à faire. Tout à coup, quelque chose me faisait rire.

"C'est quoi la prochaine étape... HEIN C'EST QUOI ? IL VA QUAND MÊME PAS TAGGER LES MURS DE SHIO, NON ?"

"Hey, d'un autre côté, Fess o Ven c'est rigolo. Il y a le mot fesse dedans. Eheh."


Tout le monde se retourna alors vers moi, les enfants se moquant. Je rougissais, comprenant mon erreur avant de me relever tranquillement, mâchant ma gum.

Kazuo ! Il n'a peut-être pas tort, il cherche peut-être à s'en prendre à la capitale de Kaze no Kuni maintenant. Il vaudrait mieux l'arrêter avant que ses actes ne prennent une tournure bien plus grave.


"Hein ? De quoi ?"

Allez grimpe, chacun conduit le sien. Direction Shio !

"OH! Je vais conduire un piaf ?!"


Je sautais sur le dos du volatile, lui commençant à s'envoler à toute vitesse dans le grand désert ! Je criais, joyeux de pouvoir voler aussi vite et aussi loin ! Ça me rappelait mon nuage de fer que j'utilisais de temps en temps pour voler, observer le paysage et surtout apprécier une bonne brise ! Je voulais alors autour de Kenzô en essayant de pas le percuter, je prenais ça complètement comme un jeu ! La direction était Shio ! La capitale de notre magnifique pays ! Hey, avec de la chance, je me disais que je pourrais voir la Princesse et la future femme à Natsuki. Je souriais rien qu'à l'idée de la voir. Je faisais alors descendre mon piaf, me mettant à la hauteur de Kenzô !

"Hey regarde ! Je conduis un futur McCroquette! Ouais, 'fin, te vexes pas mon vieux, je vais pas te transformer en McMickey."

Je poursuivais ma route sur le dos du monstre d'encre, continuant d'apprécier le voyage en compagnie de mon nouvel ami. Je regardais l'horizon, le soleil m'aveuglant presque, mais je me redressais, les mains en l'air pour apprécier les courants d'air se bloquer contre moi, criant encore de toutes mes forces, le piaf redescendant à toute vitesse, j'attrapais ma clé, la détachant de mon dos pour la faire briller aux rayons du soleil ! Mon pendentif brillait à ce moment, tout comme ma clé... J'étais un héros hein ? Les héros prennent toujours les poses classes devant le soleil ! En voyant ce spectacle, je ne pouvais que m'amuser. C'était une merveilleuse journée que m'apportait Kenzô avec ses invocations, les tacos et aussi sa compagnie. Lui et moi formions une drôle d'équipe, mais bizarrement, tout marchait comme sur des roulettes. Je revenais vers lui, la clé dans le dos.

"On est bientôt arrivé ? À vrai dire, je sais même pas si Shio c'est par là."

Je prenais un air bête, me grattant la tête en fixant le glaçon géant et remarquant surtout que le soleil commençait déjà a bâiller cette journée, la nuit allant bientôt tomber.

"Meh... Je crois que pour la pizza de ce soir, c'est foutu. En tout cas, merci pour être venu en mission avec moi, je m'amuse bien avec toi."

Je souriais au garçon de toutes mes dents avant d'imiter l'action de surfer sur l'oiseau, un regard déterminé vers la très grande citée et capitale de Kaze No Kuni qui se profilait devant moi.

"Hey au fait, vu que pour la pizza c'est mort. On se fait une glace après ?"

Je ne le regardais pas, fixant le paysage que la vie m'offrait. Ma vraie vie, c'était celle-là... Découvrant des coins aussi beau que possible, profitant du temps avec mes amis, mangeant beaucoup trop et aidant des gens dans le besoin. C'était de ça que j'avais besoin exactement...
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 119
Messages : 66
avatarSunajin
Sakai Kenzô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    Lun 20 Mar - 2:31


C'est inadmissible ! Intolérable !


Fess o Ven... hum. Non, il avait plutôt mal compris ce qu'on essayait de lui dire. On a passé un bon moment a nettoyé ce tag, et il ne l'avais même pas lu correctement ? C'était marrant dans un sens, et sa remarque me fit rire. Il était vraiment innocent, quand on y pense. Enfin... quoique, il parlait tout de même de fesses, en plein lieu sacré. Les enfants ne se privaient pas pour autant de se moquer de sa remarque.

Nous n'avions cependant pas de temps à perdre, et nous devons nous envoler vers Shio. Si ce Suoya décidait de s'en prendre à la capitale... le mal commis serait encore bien plus gravissime. Cet homme semblait ambitieux, et souhaitait se faire connaître par tous les moyens apparemment. Et c'est à partir de ses tags qu'il a décidé de se faire un nom. J'ignorais pour quelle raison il s'entêtait, mais bon... le principal était de l'empêcher de nuire, en le capturant une bonne fois pour toutes.

Dans tous les cas, Kazuo semblait s'amuser sur l'oiseau, et volait dans tous les sens. C'était amusant de voir à quel point il se prêtait au jeu, et profitait de n'importe quel moment que la vie lui offre. Alors que j'étais bien plus calme, lui s'agitait dans tous les sens, et volait même tout autour de moi.

    ▬ Fais gaffe à pas tomber.


C'est vrai que je me vois mal le rattraper en cas de chute, ça ne serait pas pratique. J'espérais qu'il sache se tenir un minimum. boarf. Du peu que je savais, il semblait être assez casse-cou et avait sans doute pris de bien plus gros risques que ça. Comme par exemple griller notre couverture en plein territoire hostile. En y repensant, je soupirais. Je baillais, le soir commençait à tomber. Il commençait à parler de bouffe en parlant à l'oiseau d'encre que je lui avais confectionné. Il avait encore faim avec les bonbons de cette après-midi, et les tacos de ce midi ? Ou plutôt, de ce giga-tacos ?? Incroyable, vraiment.

Il se posta ensuite debout sur son oiseau, les mains en l'air. Il n'avait vraiment peur de rien. Ou alors, il avait une réelle confiance en moi et mes créatures. Il tenait même sa grande clé dans la main. J'ignorais d'ailleurs toujours ce qu'elle représentait vraiment, c'était tout de même surprenant d'imaginer quelqu'un se battre avec, mais ça avait bien l'air d'être le cas.

Il me sortit de ma bulle avec une question. Il me demandait si nous étions bientôt arrivés, car il ne connaissait pas le chemin. Décidément, insouciant. Je riais légèrement.

    ▬ Hm... Environ une petite demie-heure, et on est arrivés. Je vois que tu t'amuses bien en tout cas, on se refera des voyages en dehors de nos missions si tu veux !


Je m'étonnais à lui proposer ça. Sans doute que ce garçon avait réveillé une partie de moi qui s'est effacée avec le temps, depuis la mort d'Imachi. Dans un sens, ils se ressemblaient d'un point de vue mental. C'était peut-être ça qui jouait aussi dans le rapprochement qu'il y a eu entre nous. Ma mère me dit toujours que je suis devenu quelqu'un d'asocial. Si elle me voyait là, elle ne me reconnaîtrait sans doute pas.

Le soleil commençait à se coucher, et la nuit allait bientôt se pointer. La température baissait de plus en plus, et je commençais à frissonner.

    ▬ Brr...


Pour Kazuo, la température devait encore être bonne. Pour moi, c'était une toute autre histoire. Heureusement, nous étions bientôt arrivés. Je savais que je ne devais plus être dehors à cette heure là de la journée, car le soleil commence à se coucher. Cependant, la tournure des événements ne m'avaient pas vraiment laissé le choix. Pendant que j'essayais de me réchauffer, il me reparlait de bouffe en me disant que ça allait être foutu pour la pizza de ce soir, vu l'heure. La nuit tombait, et nous n'étions toujours pas arrivés à destination. Cependant, il affirma qu'il était content de faire cette mission avec moi, qu'il s'amusait bien. Je lui souriais.

    ▬ Moi de même, partenaire. Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas autant amusé, merci à toi. Mais ce n'est pas encore fini.


Même si aujourd'hui, c'était sans doute bon. On ne reprendrait que le lendemain, étant donné que j'étais dans l'incapacité totale de sortir la nuit vu le froid de canard qui y fait. Et puis, on avait bien mérité un peu de repos, non ?

Il enchaîna, en me proposant de se faire une glace à la place de la pizza. Une glace, hein... je me souviens encore de cette sucrerie hautement délicieuse dont je raffolai étant gamin. Sauf que maintenant, c'était tout à fait différent.

    ▬ Une glace, t'es sûr ? Tu sais, je crains tellement le froid que je ne peux même plus en manger, alors bon... d'ailleurs, descendons un peu plus vers le sol. J'ai beaucoup trop froid moi là-haut...


Je lui disais ça, tout en me frottant les bras comme pour me réchauffer, et en enfonçant  mon visage dans mon col.

    ▬ Un jour, promis, on en mangera une ensemble.


Je ne savais pas vraiment si je pourrais tenir cette promesse un jour, mais si je parviens à vaincre le gel, alors oui j'irais manger une glace avec lui. Ca me donnait comme un petit objectif à atteindre supplémentaire, ou bien une toute nouvelle motivation.

Nous arrivons enfin à Shio, et on descendait de nos montures. Il nous fallait une auberge pour la nuit, un endroit tranquille où on pourrait se reposer. J'avais froid, et je faisais tout pour me réchauffer. On avait abusé sur l'heure, mais nous n'avons pas vraiment eu le choix. Et puis, je commençais à avoir un peu faim moi aussi. C'est sans doute parce que Kazuo a pas mal parlé de bouffe. Certainement.

Seulement, je pouvais voir une sorte d'échoppe encore ouverte, et bien à l'abri du froid. Une pizzeria. Tiens ?

    ▬ Et toi qui disais que c'était foutu pour la pizza... je crois qu'on va se régaler ! Tu n'es pas de cet avis ?


Cette mission aura été marquée par de la bouffe en premier lieu. Je n'étais pas habituellement un grand mangeur, mais se faire plaisir de temps en temps avait quelque chose de jouissif. On rentrait donc à l'intérieur, et on prit chacun commande. Ce coup-ci j'ai retenu la leçon... si je tiens à mon argent, je le laisse payer sa part. Je regardais le nombre de pizzas proposés, et un homme sortit de la cuisine. Il nous a fixé un moment, jusqu'à ce que je me retourne vers lui. Il finit par détourner le regard aussitôt. Tiens, étrange comportement ? Bah. Je reportais mon attention sur le menu affiché au dessus de nos têtes.

D'ailleurs, c'était très spécial, car je n'en connaissais aucune ici. Elles avaient toutes des noms étranges. Et j'ai été interpellé par... l'une d'entre elles. Je donnais un léger coup de coude à Kazuo, lui montrant le nom de l'une des pizzas. Qui était d'ailleurs la moins chère.

    ▬ Vous avez fait votre choix ?


Je regardais le vendeur, qui était un vieil homme.

    ▬ Oui. Ce sera une Pizza Fass O Van s'il vous plaît.


Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !    
 

[Mission Rang C] C'est inadmissible ! Intolérable !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Vent :: Désert de Kaze no Kuni-