AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Nikkari Laos | Lumière sur Kiri {Terminée}Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 101
Messages : 32
avatarKirijin
Nikkari Laos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Nikkari Laos | Lumière sur Kiri {Terminée}   Sam 25 Fév - 23:48
Laos Nikkari


Présentation




Origine de l'avatar : Touken Ranbu ~ Tsurumaru
Identité : Laos Nikkari
Surnom : Pas de surnom, il a pas d'amis ._.
Sexe : Mâle
Âge : 21 ans
Date de naissance : Hiver -21
---
Clan : Nikkari
Grade : Chûnin
Rang : C
Kekkei Genkai : Ranton


Physique




Un garçon svelte, élancé, un mètre quatre-vingt quatre de haut pour soixante-douze kilos, uniquement du muscle. Beau de nature, ce n'est pas sa faute s'il a souvent été couru par les jeunes filles lors de son adolescence. Sa peau nacrée, douce au touché, a souvent attiré les convoitises des riches demoiselles. Ses cheveux blancs inhabituels pour un si jeune garçon intriguaient, d'autant plus que sa tunique, très travaillée, semblait montrer des origines nobles.

Si, au premier abord, on pourrait penser qu'il porterait un simple kimono au dessus duquel il aurait vêti une cape, on se rend cependant compte en s'attardant sur son accoutrement que ses habits sont plus travaillés que ce simple apparât auquel on s'attendrait. Chaque pli de sa cape est travaillé de manière à faire ressortir son corps, chaque détail de lien entre deux pièces de tissus est cousu pour le rendre parfait, pour en faire ressortir au mieux la beauté du garçon.

Les gants qu'il porte sont bien particuliers. Ne servant ni pour se protéger du froid, ni pour parrer une quelconque attaque, ils sont là pour faire ressortir la blancheur de la peau du jeune homme, faire allégence à sa pureté.

Mais toutes ces frivolités ne sont que détails face au visage de Laos. Ses traits fins, délicats, mettent en valeur deux yeux ambrés, sauvages et pourtant si doux. Un nez de petite taille, une bouche dessinée avec précision, des oreilles se cachant dans les cheveux blancs du garçon, tout son visage est comme étudié pour laisser la place requise à ces yeux envoûtants et bien souvent rieurs.

Un dernier détail, qui se remarque aisément bien qu'il ne semble jamais l'avoir dégainée, le jeune adulte prénommé Laos porte toujours à son flanc une épée qu'il garde précieusement dans son fourreau. Ce dernier est par ailleurs lui aussi très travaillé, nouveau marqueur de sa supposée noblesse.



Caractère




Le jeune homme a un caractère bien a lui. Comme tout le monde quoi. Bref, il a deux "personnalités" distinctes. Non pas qu'il soit bipolaire, schyzophrène, ou atteint d'une quelconque autre maladie mentale, non. Il a simplement un caractère qui varie selon le degré de connaissance qu'il a avec les personnes qu'il cotoie.

Le premier côté est celui pour les inconnus absolus et les personnes qui lui sont chères et qui sont proches de lui. Dans ces relations là, Laos se trouve être très ouvert, souriant, rieur. Il n'hésite pas à faire des blagues, qui malheureusement pour lui ne trouvent pas toujours leur public. Il se montre très gentil, aimable, aide ceux qui le lui demandent. Le garçon de vingt-et-un ans se bat pour ses convictions, protège ceux qui sont en péril.

Le second masque est celui qu'il met dans ses relations hiérarchiques ou de travail en général. Là où il se montre agréable avec le reste du monde, lorsque la personne ne l'intéresse pas ou qu'il lui doit un respect total, le jeune homme est sérieux, fermé, glacé parfois même. Son visage se ferme littéralement, il est respectueux mais sans le moindre signe d'amitié ou d'amour. Il devient un genre d'arme pour ses supérieurs, obéissant et efficace.

De manière plus générale, Laos est un garçon respectueux, ponctuel, qui aime le travail bien fait. Il apprécie beaucoup la gente féminine mais se montre rarement dragueur. S'il peut donc sembler être un séducteur, il ne fait jamais de manoeures aggressives, laissant plutôt ces demoiselles l'approcher, se contentant d'un sourire et d'un regard quand elles ne souhaitent pas davantage. Il est confiant dans ses capacités comme dans son corps, honnête mais capable de mentir lorsque la situation le demande.

Rarement en colère, capable de contrôler ses sentiments avec une grande facilité, il aime pratiquer sport et musique de manière régulière. C'est pour lui les deux plus importants aspects de sa vie extérieure aux activités shinobi habituelles. Il n'est donc pas rare de le voir accompagné d'un petit coffret à l'intérieur velour renfermant un violon, en train de courir autour de Kiri ou de nager dans les zones accessibles, qu'importe la température, peu frileux de nature.



Histoire




La famille du jeune Laos était composée de cinq membres. Son père, Chaos, mesurait environ un mètre quatre-vingt. Les yeux ambrés, les cheveux grisonnants, il était fort, connu pour son Taïjutsu qui pouvait détruire n'importe quel mur qui se dressait sur son chemin. Sa mère, Pyra, était extrèmement intelligente. Ses yeux étaient eux aussi ambrés, mais avait une lueur supplémentaire qui augmentait son charme. Ses longs cheveux rouges qui glissaient dans son dos complétaient sa beauté sauvage. Elle savait placer les sceaux mieux que quiconque, arrivait en quelques secondes à jauger ses adversaires et ainsi appliquer la technique la plus efficace contre eux. Le couple ensemble, supporté par leur maîtrise du Ranton de bon niveau, devenait presque invincible.

Ou en tous cas, en combat à la loyale. Ils furent les victimes d'un piège d'Iwa alors qu'aucun de leurs trois enfants n'étaient en âge adulte, capable de gérer les autres, il y a de cela presque 10 ans, au tout début de l'invasion de Tsuchi no Kuni sur les territoires de l'Est où la famille résidait alors. Les trois enfants, Warren, Galia et Laos, choisirent ensemble de fuir. L'aîné, Warren, est celui qui les guida vers l'Ouest, espérant pouvoir se cacher au pays des Oiseaux le temps que le calme revienne. Il était plus grand que son père, plus fort physiquement, mais il n'avait ni les talents ni l'expérience du guerrier-né qu'était Chaos.

Ils furent alors rapidement retrouvés par les soldats d'Iwa. Warren et sa soeur Galia n'eurent d'autres choix que de suivre ces hommes, l'un d'eux, un maître du Goganjutsu, ayant ressenti leurs capacités intéressantes. Lorsqu'il regarda le potentiel apparent de Laos, il parvint à la conclusion que celui-ci n'avait aucune utilité. Il fut donc battu sévèrement par deux des soldats pendant que les autres repartaient avec son frère et sa soeur. Laissé pour mort, il fut retrouvé par une vieille Jûro qui se trouvait là depuis des années. Jûro de l'hirondelle, elle maîtrisait tant ses pouvoirs qu'elle pouvait effectuer une transformation complète pendant des mois, sans que personne ne soit capable de comprendre qu'elle était en réalité humaine.

Si la vieille femme n'avait aucun talent d'Eisennin, elle n'en demeurait pas moins consciente des plantes qui permettaient le rétablissement dans la région, ayant travaillé un moment comme aide préparatrice dans une herboristerie, pour gagner quelques sous dans des temps plus aisés. Le jeune garçon désormais seul membre vivant et libre de sa famille avait donc été sauvé de la mort qui aurait été venu le cueillir par cette dame nommée Mia. Âgée de presque cent ans, la Jûro l'aida à quitter les zones de conflits en partant vers le sud. Elle partait en reconnaissance, n'ayant aucune gêne physique qui aurait pu être due à la vieillesse. Un entraînement sportif complet depuis sa plus tendre enfance et qu'elle continuait encore aujourd'hui, couplé à ses connaissances des plantes et à ses capacités métamorphiques lui permettaient d'être toujours en bonne forme.


Mia guida donc Laos jusqu'à Shio, là où il pourrait enfin trouver le calme, loin des troupes du village caché de la Terre. C'est là qu'il découvrit la seconde personne qui allait changer sa vie, Oklaes. Cet homme d'une trentaine d'année maîtrisait à très bon niveau le Fuinjutsu. Quand il rencontra aux portes du Shio le jeune garçon, il ressenti immédiatement le blocage des pouvoirs de celui-ci par un sceau de très haut niveau, apposé dans son enfance par sa mère. Après une longue discussion avec Laos, le trentenaire parvint à la conclusion que la jeune mère avait agit ainsi pour protéger son fils et ne le libérer probablement qu'une fois qu'il serait prêt à canalyser son chakra d'une bonne manière.

L'homme lui proposa alors un marché. Il le libérait de ce sceau et l'entraînait un moment en échange de son aide et de sa fidélité. Un accord qui était tout à fait intéressant pour le jeune homme désormais sans famille ni amis. Sitôt dit, sitôt fait, le jeune garçon ressentit d'un seul coup une montée de puissance, comme une bouffée de chaleur partant de son ventre et remontant jusque dans sa tête avant de se répartir dans tout son corps. Il sentait qu'il était capable de faire des choses, qu'il n'était plus l'incompétent qui avait vu ses parents mourir puis peu après son frère et sa soeur se faire enlever avant de se faire frapper à mort. Cependant, il n'avait absolument aucune idée de ses capacités, et ne savait pas utiliser les pouvoirs de son clan.

Après un voyage d'une certaine durée auprès de son protecteur, Laos rencontra finalement deux autres familles de son clan, les Nikkari. Le clan s'était éclaté depuis des siècles selon les histoires qu'on lui avait raconté, mais il était toujours présent dans ce monde. Après quelques tests, les familles acceptèrent de lui montrer les enseignements basiques de leur savoir sur le Ranton. C'était une première pour le jeune garçon qui avait alors à peine quinze ans.

Le front de guerre descendait peu à peu, se rapprochant de Kaze no Kuni ainsi que d'Hi no Kuni, les deux pays majeurs du centre de ce monde. Inquiets, les familles choisirent d'aller vers Hôno, là où elles savaient que le puissant Daimyô du pays du Feu pourrait arrêter la force destructrice de Tsuchi no Kuni. Oklaes et Laos les suivirent donc. Le garçon, qui gagnait chaque année en beauté et dont les cheveux palissaient, quittant le chatain pour s'approcher d'un blanc étincellant, faisait se retourner les demoiselles sur son passage. À cela s'ajoutait sa force grandissante grâce aux entraînements de son tuteur ainsi que ceux des familles. Il devenait peu à peu un véritable shinobi.

Maîtrisant désormais l'art du Suiton ainsi que son Kekkei Genkai, le Ranton, le jeune homme participa en compagnie de ses garants au mouvement Rikudô qui venait de se former sous l'oppression d'Iwa qui commençait à mener des attaques éclaires sur la capitale du pays du Feu. Ce mouvement rassemblant tous les clans des pays attaqués fut un véritable succès, et malgré les très nombreuses victimes des deux côtés de l'affrontement, le Rikudô parvint à renvoyer les troupes d'Iwa dans leur pays et les forcèrent à signer un armistice.

Un désir bien égoïste et pourtant des plus puissants poussait cependant Laos à en vouloir plus. Ce pays lui avait prit toute sa famille ainsi que son lieu de vie, et Oklaes avait même fini par périr dans les derniers affrontements. Il souhaitait l'anihilation pure et simple de cette cité de malheur qui avait tant détruit, aussi lorsqu'il entendit parler de la naissance d'un nouveau mouvement dirigé par Irina Uchiha, un des plus grands noms du précédent mouvement, il alla directement lui prêter allégence. Il voulait réparation, et cette réparation incluait le rasement d'Iwa.

Les évènements suivants ne tournèrent cependant pas comme ils l'auraient souhaité, et après un cuisant échec dans une tentative de coup d'état, le nouveau mouvement du jeune homme se retrouvait banni dans les terres de Mizu no Kuni. Suivant ceux qui comme lui avaient été chassés pour leur désir trop virulent de vengence, Laos se jura de rester fidèle à cette femme qui avait su regrouper de nombreux shinobis tous plus talentueux les uns que les autres, et qui probablement trouverait un moyen plus tardif d'obtenir réparation. Il avait une confiance absolue en elle, due aux rares moments où il avait pu l'apercevoir. Dans un sens, il était peut être même tombé amoureux de l'image de cette femme puissante, qu'il estimait même être la plus puissante de tous les ninjas de ce monde.

Lorsqu'elle créa Kiri au milieu de l'archipel, le jeune homme participa à toutes les tâches qu'où l'on requérait de l'aide, et son zèle ne sembla pas passer totalement inaperçu puisque lorsque des grades commencèrent à être attribués aux shinobis présents dans cette nouvelle cité cachée, il reçu l'honneur d'être promu directement Chûnin. S'il n'estimait pas encore avoir l'expérience pour prendre des jeunes élèves sous son commandement, il avait accepté avec joie cette reconnaissance de sa participation. Il fit donc quelques missions pendant les mois qui suivirent la création du village, ramassant ainsi un peu d'argent. Il s'acheta ainsi une magnifique épée qui vint compléter la tenue que lui avait fait faire Oklaes, qui s'était avéré être un homme plutôt riche. Il n'avait pu malheureusement pu en apprendre plus sur son mentor qui avait été très généreux avec lui, lui avait redonné le sourire. Il lui avait même appris à faire de nombreuses blagues nulles qui ne faisaient rire que les deux compères, et c'était avec plaisir et nostalgie qu'il s'amusait à les ressortir à ces jeunes femmes de Kiri qui tentaient de le séduire après avoir croisé son regard captivant et avoir laissé couler leur regard sur les muscles parfaitement dessinés de Laos.

Le temps passait, et le jeune shinobi commençait de nouveau à se sentir seul. Si les payes de ses missions lui permettaient de louer une chambre chez un couple qui faisait bien souvent trop de bruits la nuit, il espérait un peu plus et voulait progressivement évoluer pour éventuellement obtenir un chez-lui en dur. Pour cela, le plus simple selon lui était de progresser, de devenir plus fort et ainsi de gagner plus à chacune de ses missions réussies. C'est dans cette optique qu'il alla à l'Académie ce matin là, demander si un ou une sensei serait disponible pour l'aider à se perfectionner dans ses arts. Il avait également repéré la présence de deux familles Nikkari dans le village, et lorsqu'il aurait enfin quelqu'un capable de reprendre en main son apprentissage, il irait les voir leur demander de l'aide pour continuer sa découverte du Ranton.



Derrière l'écran



Pseudo : Pseudo habituel Crazy '^'
Âge : Pas changé
Comment avec-vous connu le forum ? Toujours Rin '^'
Que pensez-vous du forum ? Il é bo
Quelle est votre disponibilité ? Tous les jours sauf exception ._.
Autre chose ? Poisson
Code de validation: Chaton approuve ce code Nao qui fangirl..
© Ju de Never-Utopia


Dernière édition par Nikkari Laos le Mer 1 Mar - 18:34, édité 2 fois
XP : 101
Messages : 32
avatarKirijin
Nikkari Laos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nikkari Laos | Lumière sur Kiri {Terminée}   Dim 26 Fév - 23:18
Hurray!!! Le beau jeune Chûnin a terminé sa présentation Yay!

_________________
XP : 387
Messages : 125
avatarKirijin
Yuki Kay Daijirô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nikkari Laos | Lumière sur Kiri {Terminée}   Mer 1 Mar - 18:42
Salut, salut !

Félicitation pour ce TC qui est validé !

C'était interessant a lire, ça faisait longtemps que j'avais pas vu un personnage avec autant de douceur dans le cœur, mais avec tellement de haine à la fois. J'espère réellement que tu vas arriver à nous produire des supers bons rps avec ce personnage, de plus tu rejoins Kiri, le meilleur village. MOUEHEHEHEHEHEHEHEH C'QUAND S.O.?!?

Tu connais la chanson hein, ta FT sera bientôt créée, pense à faire ton petit carnet, à demander pleins de rp pour pécho apparemment et vala, vala. Ta couleur arrivera dans un petit moment mon petit schtroumph. Félicitation aussi pour être le premier a avoir un DC sur SO ! Ca fait plaisir ! =)

Kirijin, Chûnin Rang C !

PS: Merci d'avoir contribué à la mort de mes oreilles avec cette magnifique chanson..........

_________________

Spoiler:
 
 

Nikkari Laos | Lumière sur Kiri {Terminée}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hara Kiri [Terminé !]
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Piri piri piri [comme Kiri]
» Obélisque de lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Amorce :: Présentations des Personnages :: Présentations Validées-