AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
[Mission C] Etwhal, où es-tu ? Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Sam 25 Fév - 23:52

Mission 2

Kazuo
Katsuko

 


 
"ATCHAAAA..."


 
Mission 2
Premier Post


La douce chaleur du soleil de Kaze No Kuni me réveilla petit à petit. J'avais les deux pieds collés au mur, une position peu confortable pour dormir, mais j'avais réussi à trouver le sommeil malgré tout. La veille, je revenais d'une mission importante pour le Temple du Vent. On m'avait convoqué moi et un garçon du nom de Kenzô à passer par un petit village où je mettais remplis le ventre de tacos... Une merveilleuse journée, seulement, Kenzô était quelqu'un de spécial. Pour tout dire, il avait la peau aussi gelée et gelante qu'un glaçon. Ce matin-là, en me réveillant et le nez encore dans mon bol de céréale, je ne faisais qu'éternuer. J'avais chopé la crève...

Je sortais de ma maison, reniflant, une boîte de mouchoir à la main en souhaitant une bonne journée à mon père avant de rejoindre le bureau des missions. J'avais encore une nouvelle mission, donc je supposais que je n'avais pas le droit à un seul jour de congé... Meh. Je soupirais, traînant mes pieds vers ce foutu bureau. Je rêvais de ma vie d'avant, ne faisant que voyager encore et encore, apprenant encore et toujours plus de choses. D'un côté, cette vie me manquait, la monotonie de la vie de ninja commençant réellement à m'ennuyer plus que tout. Je gonflais les joues, rentrant dans ce bureau d'admission. Je prenais l'ordre de mission, l'air grincheux pour une fois, ceci tapant à l'œil de l'accueil.

"Alors... blabla Suna.. blabla Summoner's wich... blabla Etwhal Saigetsu ? Uh ? Disparue ?"

J'avais pour habitude de croiser cette fille à Suna quand je me baladais. Elle était gentille et belle, ses cheveux descendant le long de son dos. Je me grattais la tête, un peu surpris de voir un avis de recherche sur elle pour disparition. Il fallait que je retrouve cette fille, elle était-ce qu'avait cette boutique de mieux. Summoner's Wich était un gigantesque magasin que beaucoup de gens appréciaient justement grâce à Saigetsu ! Je fronçais les sourcils, prenant un air déterminé, gonflant mon torse comme un héros de cartoon.

"OK ! Ne bous inquiètez bas, je m'occube de tout! ATTCHAAAA....."

J'éternuais, me dirigeant vers la sortie des bureaux comme demandé, attendant un coéquipier. J'espérais vraiment croiser encore une fois Kenzô ou peut être cette feignasse d'Akio. C'était mon meilleur ami, mais on ne pouvait pas dire qu'il était très présent ces derniers temps. Après réflexions et après surtout ne pas avoir de nouvelles de mon coéquipier, j'attendais celui-ci, allongé sur un muret. Je me demandais bien ce que j'allais pouvoir offrir à Akio pour son anniversaire. En théorie, le sien était dans quelques mois et je n'avais toujours pas d'idée et il ne fallait pas que je me rate, l'année dernière, j'avais eu envie de lui offrir une pizza, mais je l'avais dévoré avant même qu'il ait pu poser les yeux dessus.

Je me redressais, inquiet pour Saigetsu et surtout pour mon coéquipier qui ne faisait que tarder a arriver, je me demandais si c'était si important de confier une aussi simple mission à deux Sunajin en même temps. Je gonflais les joues, jonglant avec ma clé, posant ma tête sur la pierre, fermant les yeux. J'espérais ne pas tomber sur quelqu'un de trop sanguin. .
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Dim 26 Fév - 0:33


 
Etwhal, où es-tu ?   ft. Meito Kazuo

 
        C'était le surlendemain de sa rencontre avec Natsuki que le père de la demoiselle choisit de la renvoyer en mission, alors qu'elle avait découché de la maison. Emichi avait remarqué un changement sur le visage de sa fille. Il souhaitait donc voir si cet état d'esprit différent qu'elle semblait avoir adopté après sa raclée était finalement celui qu'il essayait de lui inculquer depuis qu'elle avait éveillé son Kekkei Genkai sanglant.

       Il réveilla la demoiselle dans son lit aux aurores pour l'envoyer s'entraîner à l'Académie avec lui, ayant prévu tout un programme précis. Alors qu'ils s'entraînaient depuis environ quatre heures sans pauses, la demoiselle ne marquait toujours aucune fatigue ni besoin d'arrêter. Enfin ! Elle avait décidé de se mettre sérieusement au travail, de le rendre fier. Il souhaitait cependant effectuer un petit test pour être sûr qu'elle avait compris une fois pour toutes ce qu'elle devait faire, une simple mission, en compagnie d'un autre Sunajin. Il était sensé être plus fort qu'elle, ou en tous cas plus haut gradé. Ce serait lui qui déciderait des mouvements de la jeune fille et il comptait bien lui demander des précisions sur la manière d'agir de sa fille. Il l'envoya donc faire le tour de la ville en courant, lui indiquant qu'elle devrait le retrouver au magasin Summoner's Wish, au coeur de Suna dans une heure, prête à partir en mission hors du village.

       C'est donc Emichi qui se rendit au point de rendez-vous avec le jeune shinobi qui surveillerait sa fille. Arrivant devant les bureaux des missions, il repéra rapidement le jeune garçon dont on lui avait parlé et alla le saluer.

    « Bonjour jeune homme ! C'est bien toi qui doit partir retrouver la jeune Etwhal ? »


       Il semblait souriant, amical. Il salua d'un signe de tête Kazuo. Grand, l'homme avait les cheveux rougeâtres tout comme ses yeux, des traits semblant être découpés à la scie, il y avait quelque chose d'un peu trop géométrique dans le visage de celui-ci. Il s'approcha du membre du clan Meito et posa sa main sur son épaule, chaleureusement.

    « Bien ! Tu es en mission avec ma fille donc ! Tu la reconnaîtra facilement, elle porte une robe noire avec des dentelles blanches, ses cheveux sont longs et roses, et elle est petite. Elle va te retrouver directement au magasin pour que vous puissiez récolter quelques informations. Je suis venu ici moi-même car je voudrais te demander, si tu veux bien, de me faire un rapport de ses actions pendant la mission, de comment elle se comporte, de son efficacité en somme. Récemment, elle a échoué une mission importante et je voulais être sûr qu'elle ne le prenait pas trop mal, elle qui avait toujours réussi ce que je lui demandais de faire. Tu peux faire ça pour moi ? »


       Si le ton de l'homme était plutôt aimable et jovial, il restait en sa voix une note impérative qui donnait le sentiment qu'obéir était la meilleure des solutions. Il hocha la tête l'instant d'après, continuant sur sa lancée.

    « Je compte sur toi. Mais si tu vois qu'elle n'est pas efficace, qu'elle te met des bâtons dans les roues, n'hésite pas à la renvoyer ici. Elle n'est qu'une Genin après tout, elle a encore à apprendre, ce serait dommage que son apprentissage vienne nous faire perdre une si belle étoile de notre ville. N'oublie pas, je compte sur ton rapport à votre retour ! »


       Emichi partit rapidement, s'excusant et prétextant une urgence, indiquant qu'il aurait bien aimé discuter un peu mais qu'il ne pouvait être en retard à son cours sous aucun prétexte. Il disparu rapidement dans les rues suivantes, repartant vers l'Académie.

      Pendant ce temps, Katsuko avait fini le tour de Suna demandé par son père, elle était même passée chez eux récupérer des rations et une bourse avec une quantité d'argent suffisante pour tenir un moment. Elle attendait donc à l'entrée de ce magasin, ne sachant même pas pourquoi elle devait être ici, seulement qu'une mission l'y attendrait. Elle était donc devant les vitrines, à regarder les objets d'art présentés derrière le verre. Qu'est-ce qui pouvait bien l'attendre cette fois ?


_________________
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Lun 27 Fév - 6:13

Mission 2

Kazuo
Katsuko

 


 
"ATCHAAAA..."


 
Second Post

« Bien ! Tu es en mission avec ma fille donc ! Tu la reconnaîtra facilement, elle porte une robe noire avec des dentelles blanches, ses cheveux sont longs et roses, et elle est petite. Elle va te retrouver directement au magasin pour que vous puissiez récolter quelques informations. Je suis venu ici moi-même car je voudrais te demander, si tu veux bien, de me faire un rapport de ses actions pendant la mission, de comment elle se comporte, de son efficacité en somme. Récemment, elle a échoué une mission importante et je voulais être sûr qu'elle ne le prenait pas trop mal, elle qui avait toujours réussi ce que je lui demandais de faire. Tu peux faire ça pour moi ? »

J'avais fermé les yeux quelques minutes, m'attendant à faire une bonne sieste bien méritée depuis ma mission avec le glaçon sur patte. J'avais dû combattre, malgré que je n'aimais pas ça du tout, j'espérais même ne pas avoir à faire d'efforts pendant cette mission. J'espérais aussi pouvoir dormir quelques heures avant l'arriver de mon coéquipier, mais alors j'ouvrais un oeil, fixant un homme assez vieux devant moi, l'air jovial, tout comme moi.

« Je compte sur toi. Mais si tu vois qu'elle n'est pas efficace, qu'elle te met des bâtons dans les roues, n'hésite pas à la renvoyer ici. Elle n'est qu'une Genin après tout, elle a encore à apprendre, ce serait dommage que son apprentissage vienne nous faire perdre une si belle étoile de notre ville. N'oublie pas, je compte sur ton rapport à votre retour ! »

Je lui souriais, étant parfaitement attentif. Malgré mes airs de gamins intrépides, j'étais aussi le genre de type qui respectait les aînés. Depuis que j'étais petit, j'évitais le plus possible les emmerdes et donc le fait d'avoir des soucis avec ma mère et la fameuse hiérarchie de mon clan. Je continuais d'écouter ce père de famille qui semblait me confier sa fille...

Apparemment, j'avais à faire à une jeune genin sans expérience. Son père avait l'air plutôt sympa, mais j'étais pas sûr que sous ma surveillance, cette gamine pourrait vraiment prendre exemple sur un mec comme moi. Je ne faisais que flemmarder et j'étais même pas sûr de véritablement mériter mon rang de Chuunin. Je bâillai, laissant encore un signe de main à ce père, ne cherchant qu'à vérifier les capacités de sa fille. Je me relevais, soupirant, m'étirant et baillant jusqu'à me mettre en route vers la boutique Sumo-machin. Ce quartier de la ville semblait sous tension depuis ce kidnapping. Il y avait largement moins d'enfants et moins de femmes dans les rues, il n'allait pas être si compliqué pour moi de trouver la file de ce type qui m'avait abordé.

Je regardais de droite à gauche, arrivant presque au magasin. Je me demandais bien sur quel genre de personne j'allais tomber. Un type aussi mou qu'Akio, aussi voleur que Natsuki ou aussi gelé que Kenzô. Je marchais, les mains derrière la tête, apercevant devant les vitrines du Sushi-machin une jeune fille avec des cheveux roses. Je me disais tout à coup que je trouvais ça rigolo pour un ninja de se balader avec une couleur de cheveux aussi visible, mais après réflexion, je me baladais bien avec une clé géante, donc pourquoi pas. J'arrivais le plus doucement dans son dos, ne voulant pas lui faire peur. Elle avait l'air assez calme et perdue dans ses pensées. Ce type qui m'avait demandé de la garder, mais pourquoi...? Elle avait l'air assez débrouillarde tout en étant innocente.

Je posais mes mains sur ma tête, élevant la voix vers cette fille.

"C'est vrai qu'ils ont de jolies choses, tout comme leur fille. Tu as déjà récolté quelques indices où on part en mode Latte-Man et Forin ?"

Latte-Man et Forin étaient une bd que je lisais souvent, décrivant les aventures d'un détective privé et de son acolyte en rouge combattant des méchants tels que le Clown, Le Manchot et aussi Mister Brise. J'étais assez fan de cette bd et je me suis dit qu'une fille de son âge pouvait peut-être connaitre. En bref, je passais le pas de la porte, imaginant qu'elle ferrait de même, rencontrant ainsi le père effondré dans le magasin.

"Bonjour monsieur, je suis l'agent Bulder et voici l'argent Kurly, nous venons enquêter sur la disparition de votre fille"

"Ah... des références TV hein, je crois que je vous aime déjà. Je sais pas si je vais pouvoir vous aider, on m'a juste laissé un mot sur son lit.."

Je prenais le mot, laissant le soin à ma coéquipière que je venais de surnommer Skurly prendre le relais.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Lun 27 Fév - 17:05


 
Etwhal, où es-tu ?   ft. Meito Kazuo

 
        Alors qu'elle regardait les objets présentés dans la vitrine du Summoner's Wish, Katsuko entendit une voix s'élever de derrière elle. Elle se retourna donc, le visage fermé mais calme, vers celui qui s'était mit à parler. Apparemment, il s'adressait à elle puisqu'il parlait de récolter des informations, mais Katsuko n'était pas au courant du contenu de sa nouvelle mission. Ni de ce que son père avait pu lui dire d'elle.

    « C'est vrai qu'ils ont de jolies choses, tout comme leur fille. Tu as déjà récolté quelques indices où on part en mode Latte-Man et Forin ? »


       De quoi parlait-il ? Latte-Man et Forin ? C'était des genres de ninjas ? Des enquêteurs ? Une référence de film ou de série, ou encore de livre ? Elle n'avait absolument pas ce genre de goût, se cantonnant à son entraînement, au sport et au Kerryûgan. Elle n'était pas du genre à batifoller, et cela ne changerait pas de si tôt. Elle se contenta de hausser un sourcil avant de répondre au garçon qui lui faisait face, à l'apparence particulièrement enfantine pour un Chûnin.

    « Non, je n'ai pas récolté d'informations. Mon père m'a ordonné d'attendre ici l'arrivée de mon supérieur. Je ne sais même pas en quoi consiste la mission pour tout vous dire. »


       Elle attendit donc une réaction de la part de son collègue du moment avant de le suivre pour entrer dans le magasin lorsqu'il se décida. Un homme semblait des plus tristes, il était assis derrière son bureau, à attendre que quelque chose vienne le sortir de sa torpeur. Ce fut ainsi la première action de son supérieur qui le réveilla, le gérant relevant ainsi la tête vers le duo qui venait d'entrer.

    « Bonjour monsieur, je suis l'agent Bulder et voici l'argent Kurly, nous venons enquêter sur la disparition de votre fille
    - Ah... des références TV hein, je crois que je vous aime déjà. Je sais pas si je vais pouvoir vous aider, on m'a juste laissé un mot sur son lit... »


       Il parlait d'un mot donc. La demoiselle haute d'un mètre quarante cinq restait donc légèrement en retrait, n'ayant reçu aucun ordre pour le moment. Elle retint un soupir à la déclaration du jeune homme qui l'accompagnait et dont elle ne connaissait toujours pas le nom. Agent  Bulder et Kurly ? Il n'avait pas des noms plus saugrenus ? Où était-il allé encore chercher cela ? Au moins avait-il un résultat, le père sembla reconnaître et apprécier. Quant à la demoiselle, elle se contenta de garder le silence. Elle ne devait pas se faire remarquer, elle en avait assez eu de ces frappes constantes. Elle commençait à peine à retrouver sa forme complète, et quatre jours de pseudo convalescence après une simple séance de torture était une période très longue pour elle. Katsuko avait eu bien du mal à s'en remettre physiquement, elle ne voulait pas les réexpérimenter dans l'immédiat.

       Son coéquipier prit le mot que l'homme leur tendait et le regarda. Il ne semblait pas avoir une envie pressante de lui montrer, aussi Katsuko se contenta de prendre le relai au niveau des questions posées au père attristé.

    « Bonjour, je me nomme Chinoike Katsuko. Votre fille a été kidnappée, et nous souhaitons avoir le maximum d'informations afin de pouvoir la retrouver au plus vite. Tout d'abord, auriez-vous remarqué des comportements étranges parmi vos clients récents ? Des remarques faites ? Ou plus simplement, auriez-vous une idée de qui aurait pu faire ça ? Qui pourrait vous en vouloir ou être envieux de votre succès et de votre fille ? Chaque information, même si ce n'est qu'une probabilité, augmentera nos chances de la retrouver au plus vite pour vous la ramener.
    - Je... Des comportements étranges ? Non... Rien d'inhabituel... Pas de remarques non plus. Le bonheur que j'ai grâce à ma fille fait beaucoup d'envieux, mais je doute que qui que ce soit eût l'idée de me la prendre pour cela... Ils auraient plutôt saccagé le magasin... »


       Neiko allait soupirer pour de bon cette fois lorsqu'il sembla réagir, se redressant d'un seul coup, comme si une idée était venue littéralement frapper son esprit et le raviver.

    « Maintenant que vous le dites, si ! Ma petite Etwhal, je l'ai adoptée lorsqu'elle était enfant ! Je l'aime de tout mon coeur, mais les gens à qui je l'ai prise lorsqu'elle était plus jeune étaient bizarres, ils ne semblaient pas si contents qu'elle ait la chance de pouvoir vivre en ville dans le confort et la richesse ! Ils ont dû vouloir la reprendre et cela expliquerait la note ! Mais elle ne leur appartient pas, c'est une humaine, elle est libre de faire ses choix ! Et c'est MA fille d'abord !
    - Je vois... Et où peut-on trouver ces charmantes personnes qui ont souhaité reprendre leur fille ?
    - Je l'avais adoptée loin d'ici, à Haru no Kuni, dans un petit village qui avait subit la famine à la suite des guerres qui avaient réquisitionné un grand nombre de stocks de nourriture. Je l'avais probablement sauvé de la mort d'ailleurs à l'époque ! Pourquoi sont-ils venus jusqu'ici me la reprendre ? Ils n'ont pas de coeur ! »


       Katsuko hocha la tête. Ainsi, ils devaient se rendre au pays du Printemps... Un long voyage encore. Elle y était déjà passé il y a peu, pendant sa mission qui avait fini par la mettre dans cet état si proche de la mort.

    « Et le nom du village ?
    - Hmmm... Alto ? Altio ? Oui, Altio c'est ça ! Vous pouvez allez là-bas et me ramener ma petite étoile d'amour ? »


      La vampirette haussa un sourcil et se contenta de se reculer légèrement, laissant de nouveau la primeur à son supérieur. Elle devait se faire petite et éviter la moindre erreur, sans quoi, ce serait probablement la mort qui l'attendrait cette fois.

    « Si vous avez quelque chose à ajouter... »



_________________
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Mar 28 Fév - 11:39

Mission 2

Kazuo
Katsuko

 


 
"ATCHAAAA..."


 
Troisième Post

J'étais déjà fatigué de cette journée. Celle-ci commençait plutôt bien, mais avec la disparition de cette fille, de son père effondré, je ne pouvais voir que mon père à travers celui d'Etwhal. Je baissais la tête, écoutant les dires de ce père de famille. Cette petite fille semblait être tout pour lui et je devais m'assurer de le rendre heureux, de nouveaux. Je prenais un air un peu plus sérieux, la fille aux cheveux roses qui faisait équipe avec moi posait les bonnes questions. C'était à se demander ce que son père voulait exactement. En général, quand on fait surveiller quelqu'un, c'est que cette personne est dangereuse, folle ou encore ingérable. Katsuko, elle semblait être très saine d'esprit, calme. Elle devait faire partie de ce genre de famille stricte, je laissais mon regard traîner sur elle. Elle semblait avoir bien plus d'expérience que moi. Je fermais les yeux, les rouvrant une fois que Katsuko terminerait son interrogatoire.

« Si vous avez quelque chose à ajouter... »

J'ouvrais donc mes yeux, m'avançant vers ce père qui semblait avoir besoin d'être rassuré. Je posais ma main sur son épaule, un petit sourire se dessinant, mon regard bleuté plongé dans le sien.


"Hey, Katsuko et moi, on fait partie de l'élite de ce village ! On vous ramènera Etwhal, je vous le promets. Parole de héros."

Je me détachais de l'homme, tournant les talons avec la jeune fille, prenant de nouveau un bon bol d'air frais en m'éttirant. Je souriais encore à Katsuko, essayant d'en tirer un sourire.

"Bon bahhh.... On va faire un petit voyage, casser des méchants et rentrer à la maison pour dîner, ça te va ?"

Ce n'était pas réellement une question, j'avais vraiment envie de rentrer chez moi avant l'aube, d'un autre côté, je ne pouvais pas savoir si ce que j'avais dit à Etwhal était vrai. Je ne savais rien de Katsuko et de ses compétences au combat, j'allais même peut-être devoir faire attention à elle, mais soit. Je gardais mon petit sourire, plaçant mes mains derrière la tête, ouvrant la marche et essayant de faire connaissance avec mon équipière.

"Alors, tu as tout ce qu'il te faut niveau matériel ninja ? À ce propos, je ne sais pas grand chose de toi, ton père est venu me chercher au point de rendez-vous, il a l'air d'être très impliqué dans ta vie de ninja, je me trompe ?"

Je tournais la tête vers elle, essayant d'avoir une réponse. Katsuko semblait être calme, mais aussi très fermée, ça allait être plus compliqué de discuter avec elle qu'avec Kenzô par exemple. Chez elle, je ne voyais presque rien de joyeux, j'étais assez mal à l'aise avec ce genre de personne, ne sachant pas bien comment réagir, comment placer mes blagues idiotes, mais je voulais essayer. Danada surgit alors d'un buisson pour m'attaquer en me sautant dessus, mais la rattrapais, la portant dans mes bras.

"Encore raté, gamine."

"J'y étais presque... Tu pars en mission avec ta copine ?"


Mon visage prenait une couleur rouge, surpris de la question de la petite fille et je grimaçais, encore plus mal à l'aise que d'habitude...

"Q-QUOI....! Non ! C'est euh... Je te présente Katsuko, c'est une nouvelle amie, on va faire une mission ensemble !"

"Ohh ! C'est vrai ? Je peux venir ? Ça avait l'air trop classe ce que tu as dit à ce type dans la boutique !"

"OUAIS ! C'était réellement classe hein ?!"


J'étais un gosse... Je n'avais pas du tout l'étoffe d'un héros comme j'avais pu le dire dans cette boutique, mais ma famille elle, si. Mon père avait affronté des monstres hideux, des criminels de haut rang, sauvant parfois ma mère et tout le clan. Ça avait l'air trop classe ce que tu as dit à ce type dans la boutique ! Détruire des dictateurs... Je pouvais le faire ! Je reposais alors la petite fille, elle semblait assez triste et comprenait que je devais la laisser.

"Néanmoins, je ne peux pas réellement t'embarquer avec moi et Katsuko. Tu es encore une élève et tu n'as pas encore l'étoffe d'une héroïne."

"Maiiis...! Je peux lancer des kunais !"


Je m'accroupissais, passant ma tête à la hauteur de la sienne. Elle tirait une moue boudeuse adorable dont elle avait le talent. Je passais mon pouce sur son front comme j'avais l'habitude de le faire, créant un petit shuriken en métal avec mon autre main, le mettant dans sa poche.

"Tu es très forte et très courageuse, mais j'ai besoin que mon apprentie héroïne reste au village pour garder Suna. Je ne peux pas être partout à la fois...! Tu fais ça pour moi ?"

Elle sauta dans mes bras, je laissais mes joues rougir, la situation me gênant un peu. J'avais l'impression d'avoir une petite soeur. Elle me sourit, prenant un air plus déterminé, des petites larmes perlant au coin de ses yeux. Je me relevais, "patpatant" sa tête pour m'en aller, lui disant au revoir avec un signe de la main. Cette petite fille était l'une des choses auxquelles je tenais dans ce village. Autant que l'ambiance de Suna, autant que le sable chaud tous les matins, autant que la bonne odeur venant de chez Italian Joe, autant que mon père, qu'Akio, que Kenzô... Ce village était ma maison et j'allais défendre celui-ci contre le malheur. Je devais aider le père Etwhal en la retrouvant et en la ramenant ! Un air plus sérieux se dessinait sur mon visage, je réajustais ma clé avant de rejoindre Katsuko en marchant un peu plus vite.

"Il faut retrouver cette fille. Coûte que coûte. Je pense que je peux compter sur toi, tu as l'air très forte. J'espère que tu aimes les chevaux, on va devoir s'en louer deux..."


Je passais à l'entrée de Suna à présent, louant justement deux chevaux, pestant sur le fait que j'aurais aimé avoir Kenzô avec nous pour cette mission. Conduire un tigre me manquait beaucoup, j'en aurais presque pleuré. Je serrais les dents, montant sur mon cheval, je n'avais jamais aimé conduire ce genre de bestiole, ils ne m'écoutaient pas. Je partais alors avec la jeune femme sur la route, on allait devoir passer par plusieurs pays sans doute assez différent du nôtre... Le premier dans lequel nous sommes arrivés était Ame No Kuni, le Pays de la Pluie. Autant vous dire que je n'étais clairement pas équipé pour avec mon short et ma veste à manche courte... Le cheval en aurait presque rigolé. Je prenais une mine boudeuse, me chamaillant avec lui en lui racontant qu'il allait peut-être atterir dans la célèbre usine Bindus.

"Hey Katsuko ? Je peux t'appeler Kitkat ? Je trouve ça plus jolie et ça, une sonorité chocolatée. OH ! En parlant de chocolat, on devrait se reposer, tu penses pas ?"

Ça faisait un petit moment qu'on était sur la route, j'avais faim, j'avais justement envie de chocolat et aussi d'un bon lit. À la première auberge, on s'est arrêtés, laissant les chevaux à l'écurie pour la nuit. Je rentrais alors dans cette grande auberge, la pluie tapotant sur les vitres de cette bâtisse.

"EEHEHEH ! Bienvenue au Poney Trinquant ! Vous pouvez boire ET dormir !"

"Hey, nikel ! Je prends deux chambres !"

"Malheureusement, il ne nous en reste qu'une pour des amoureux !"


Je rougissais une fois de plus, grimaçant, espérant que Kitkat ne soit pas le genre de fille qui peut facilement mettre des droites. J'osais pas tourner la tête vers elle, prenant quand même la chambre.

"Ehh.... bon bah, je la prends, t'en fais pas Kitkat, je dormirais par terre."

L'aubergiste s'approcha de moi, me glissant des petites pilules bleues dans ma poche.

"Je crois bien que ta nana n'a pas réellement envie ce soir hein ? Tiens, c'est triste à ton âge d'utiliser ces fortifiants de cheval, mais si ça peut t'aider poto... Aller! Passez une bonne soirée !"

Il puait l'alcool, mais heureusement, il l'avait joyeux... Je montais en demandant à Kitkat de me suivre. On allait devoir se partager une chambre cette fois-ci... J'ouvrais la chambre qui avait l'air incroyablement propre, malgré le hall pouvant paraitre crade. Je posais ma clé dans un coin de la pièce, me posant sur une chaise en enlevant ma veste. Elle était toute trempée et j'avais pas pensé à prendre des vêtements de rechange. Je me tournais alors vers Kitkat, mettant une main dans mes cheveux.

"Ehh... Désolé pour ce soir, je pensais te laisser tranquille, seule, mais il n'y avait plus de chambres. Si je dérange de trop, je passerai la nuit dans le hall s'il faut. Tu vas bien ? Le voyage n'a pas l'air de t'emballer. Peut-être que ta famille te manque ?"

Je me souciais réellement de ce qu'elle pouvait penser, ressentir. Elle était sous ma responsabilité, même si je ne me sentais pas supérieur à elle. Elle avait l'air d'être le genre de personne qui faut pas emmerder. La force tranquille finalement... Je fixais alors la jeune fille, peut-être avait-elle envie de discuter ?

"Alors sinon cette mission, tu l'as sent comment ?"

Je lui souriais sincèrement, posant contre ma main, elle-même posée sur mon genou.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Mar 28 Fév - 23:31


 
Etwhal, où es-tu ?   ft. Meito Kazuo

 
        La jeune fille laissait donc la parole à son senpai, pour être certaine de ne rien avoir oublié. Il ne sembla pas relever de manque mais s'approcha du patron du Summoner's Wish et posa sa main sur son épaule, probablement pour le réconforter. C'était un de ces gestes que Katsuko n'avait jamais vu son père faire. Ou en tous cas, pas envers elle.

       Kazuo tâcha donc de rassurer le père affligé, de lui dire qu'il reverrait bientôt sa fille, que le duo saurait la lui ramener. Une fois cela fait, il souriat à l'homme puis se recula pour se retourner vers la vampirette, tout sourire. Celle-ci garda son visage toujours fermé, concentrée à fond sur sa mission. Elle tenait à la vie, et ce n'était pas parce que son supérieur se la jouait rigolo qu'elle se déconcentrerait. Il avait parlé à son père et devrait probablement lui faire un rapport, elle devait être irréprochable.

« Bon bahhh.... On va faire un petit voyage, casser des méchants et rentrer à la maison pour dîner, ça te va ? »

      Neiko se contenta alors de hocher la tête, elle n'avait pas spécialement envie de lui faire comprendre que rien que pour le trajet, ils en auraient au minimum pour deux jours. Il prit donc les devants, les mains derrière la tête comme un de ces fanfarons qui passaient leur temps à courir les jupes. Il la questionna soudain sur son matériel puis sur son père. Voyant qu'elle ne répondait pas immédiatement, il se retourna un peu vers elle, toujours souriant.

    « Non il ne me manque rien. Et oui, il est très... impliqué. »


       Elle continua d'une voix presque inaudible.

    « Trop même... »


       À peine avait-elle terminée qu'une petite fille surgit de nul part pour se jeter sur son camarade. Katsuko avait esquissé un rapide mouvement pour contrer une attaque, mais à la réaction de son collègue, elle s'arrêta, comprenant qu'il s'agissait là d'une proche. Il la tenait dans ses bras et discuta un peu avec elle. Indirectement, elle demanda si la jeune fille était en couple avec le garçon qui la tenait contre lui, ce à quoi il rougit avant de bredouiller. Neiko ne releva cependant pas ceci, ce n'était qu'une enfant.

       Ainsi donc, ils étaient amis ? Ce jeune homme allait vite en besogne, mais qu'importe. Son senpai avait des réactions très enfantines. Rentrait-il dans le jeu de l'enfant ou était-il du même niveau ? Elle n'osait y penser. Il rassura alors la petite fille avant de lui indiquer qu'ils devaient partir, lui disant gentiment qu'il avait besoin d'elle pour surveiller la ville. Un léger sourire passa sur le visage de Katsuko qui s'imaginait très bien dans la même posture étant petite.

       Kazuo reprit son sérieux une fois la demoiselle enfuie. Ils allaient partir dès à présent pour retrouver Etwhal le plus vite possible. Lorsqu'ils arrivèrent à Ame no Kuni après une longue route, son camarade semblait dépité à l'idée d'être trempé. Elle, elle s'en moquait. Elle avait connu des états bien pire, l'eau ne la gênait pas.

« Hey Katsuko ? Je peux t'appeler Kitkat ? Je trouve ça plus jolie et ça, une sonorité chocolatée. OH ! En parlant de chocolat, on devrait se reposer, tu penses pas ? »

       La demoiselle ne s'attendait ni à un échange de sa part ni à une telle recherche de proximité. Il était si désespéré que cela ? Lorsqu'il l'interpella, elle repoussa les quelques mèches de cheveux qui retombaient sur son visage. Elle en profita pour enlever une petite partie de l'eau qui ruisselait sur sa peau. Elle hocha la tête légèrement à sa première question, s'il en était heureux, tant mieux pour lui. Elle n'y accordait pas vraiment d'importance. Elle hocha de nouveau la tête lorsqu'il lui proposa une halte, elle commençait à avoir froid dans sa robe qui lui collait à la peau et qui lui semblait bien lourde.

      Ils s'arrêtèrent ainsi peu de temps après, se réfugiant dans une auberge au nom plutôt jovial pour un tel pays pendant qu'ils laissaient les chevaux à l'écurie. Alors que Kazuo demandait deux chambres, l'aubergiste leur joua le coup de la chambre unique. Katsuko était trempée, elle avait froid, elle se moquait bien d'où elle dormirait tant qu'elle pouvait avoir accès à une douche. Elle laissa donc passer cela pendant que l'autre guignol rougissait une nouvelle fois. Qu'il prenne la clef et qu'on en finisse ! Elle allait geler sur place.

    « Je crois bien que ta nana n'a pas réellement envie ce soir hein ? Tiens, c'est triste à ton âge d'utiliser ces fortifiants de cheval, mais si ça peut t'aider poto... Aller! Passez une bonne soirée ! »


    Neiko ne savait plus si elle devait se vexer, se moquer, être exaspérée, pleurer ou encore juste ignorer cela. Il ne pouvait même pas être un peu plus discret ? La moitié de la salle avait du l'entendre. Sans parler du fait qu'elle ne l'attirait surement pas. Et lui ne l'intéressait pas vraiment. Trop enfantin. Elle ne fit aucune remarque et monta sans un mot.

    « Ehh... Désolé pour ce soir, je pensais te laisser tranquille, seule, mais il n'y avait plus de chambres. Si je dérange de trop, je passerai la nuit dans le hall s'il faut. Tu vas bien ? Le voyage n'a pas l'air de t'emballer. Peut-être que ta famille te manque ?
    - Ne t'en fais pas, je m'en moque. Dormez dans le lit aussi, ça ne me dérange pas. Il vaut mieux que nous soyons tous les deux en pleine forme, ce serait gênant si nous nous retrouvions face à des ennemis expérimentés. Pour vos autres questions, oui je vais bien. Non, il ne m'emballe pas car nous avons déjà fait un détour immense alors que nous aurions pu couper à travers Hi no Kuni et je me dois d'être efficace au maximum pour contenter mon père. Il m'en voudra certainement. Donc non, ma famille ne me manque pas.
    - Alors sinon cette mission, tu la sens comment ? »


     Katsuko lui jeta un oeil, puis lui fit un sourire carnassier, et sans un mot, alla près d'une des chaises de la chambre qu'elle mit devant le radiateur. Elle se déshabilla sans cérémonie, ne s'occupant même pas de savoir si le garçon la regardait. Elle posa sa robe trempée sur le mobilier, l'étirant un peu pour qu'elle puisse sécher, ne gardant que ses manches. Elle enleva aussi ses pinces à cheveux qu'elle laissa sur l'assise. Elle passa ses mains dans sa crinière afin de démêler les noeuds qui s'étaient formés et alla dans la douche d'un pas tranquille, refermant la porte derrière elle.

    « Je prends le premier tour. »


La demoiselle laissa couler l'eau chaude sur son corps enfantin un bon moment, ayant enlevé ses manches une fois la porte close. Lorsqu'elle fut finalement propre et réchauffée, elle sortit de la salle d'eau, une serviette autour de la taille et une autre sur les cheveux. Elle avait remit ses manches, ne souhaitant pas exposer ses bras.

    « Vous devriez y aller avant que l'on mange, vous risqueriez d'attraper froid et je doute qu'un supérieur enrhumé ne puisse me surveiller correctement. »


Lorsque le jeune homme ressortit de la petite salle de bain avec la douche qui était visiblement prévue pour pouvoir accueillir au moins deux personnes à la fois, Katsuko était revenue. Elle était descendue pour commander deux assiètes à faire monter, qu'elle avait réglé dans l'immédiat. Si tout ceux présents dans la salle commune avaient rougis de la voir dans cette tenue, elle n'avait même pas senti la moindre gêne.

    « Je suis allée nous demander un repas. L'aubergiste m'a signalé que la serveuse viendrait nous l'apporter ici dès que ce serait prêt, d'ici dix minutes. »


Neiko s'était affalée sur le lit, s'installant de profil pour voir le ciel nuageux à travers la fenêtre. Plus tard, lorsqu'arriva la serveuse, elle alla lui ouvrir avec l'empressement d'une enfant affamée. Elle devait se retenir de dévorer son supérieur, sans quoi son rapport ne serait que très peu probablement positif. Dès qu'elle eut les assiètes en main, elle tendit la sienne à Kazuo, l'air pressée qu'il lui ôte des mains pour pouvoir attaquer sauvagement sa propre part.

La Chinoike s'étira avec une grâce féline qui lui était propre une fois son repas fini, passant sa petite langue rose aux comissures de ses lèvres pour être certaine de ne rien y laisser, pas même la plus petite tache de sauce du plat plutôt agréable qui leur avait été servi. La tête lui tournait un peu, probablement dû à l'alcool présent dans le plat.

Elle se rallongea après avoir étendu la serviette qui lui retenait les cheveux jusqu'alors, les estimant suffisamment séchés. Elle regardait à nouveau vers l'extérieur, pensive, attendant que le sommeil ne vienne la cueillir.


_________________
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Mer 1 Mar - 5:22

Mission 2

Kazuo
Katsuko

 


 
"ATCHAAAA..."


 
Quatrième Post


J'étais réellement en compagnie d'une fille qui savait exactement ce qu'elle faisait. Elle avait l'air confiante malgré le froid avec lequel elle m'avait accueillie. Cette attitude se renouvela quand je lui avais demandé plus tôt si tout allait bien... Elle avait l'air d'avoir envie juste de terminer cette mission le plus professionnellement possible pour rejoindre son père. De plus, son air de robot à propos de mes choix de destination m'avait totalement glacé... J'allais pas pouvoir discuter aussi facilement que je l'avais fait avec Kenzô jusqu'ici... Je baissais la tête, un peu gavé de tout ça, elle me répondait que par un grand sourire à lui demander ce qu'elle pensait de la mission. J'étais si nul que ça en communication ? Soit. Je soupirais me levant devant la fenêtre, observant l'eau tomber, les mains dans les poches.

Je ne l'avais pas remarqué, mais Kitkat s'était dirigée vers la chaise sur laquelle j'avais étendue ma veste, commençant à se déshabiller. Moi, j'étais trop occupé a penser à cette mission, à Etwhal et c'est à ce moment, quand je me suis retourné pour apercevoir les courbes de la jeune fille que j'ai tout de suite rougi, tombant même sur le sol, les yeux pleurant, criant à l'aide ! Je... JE... Je n'étais pas du tout à l'aise avec les filles ! Vraiment pas ! Et surtout pas quand elles n'avaient plus de vêtements ! J'en faisais tomber le drap sur ma tête, me couvrant les yeux avec les mains.

"WOW ! JE..."

« Je prends le premier tour. »

"OK PAS DE SOUCIS."


J'étais réellement stressé ok ? À vrai dire, j'avais pas réellement vu une seule fille nue jusqu'ici, je me sentais d'ailleurs bien ridicule dans ce genre de situation. J'étais en âge, mais pourtant, aucune fille ne s'était intéressée un peu à part Anna, mais elle était à présent à Natsuki, moi, je me retrouvais bien seul, à la limite, j'allais pouvoir faire des dessins avec Kenzô, manger des pizzas avec Akio, mais c'était clairement pas la même chose. Je soupirais, posant mon dos sur le lit, prenant un livre pour adulte assez bizarre. Ce livre expliquait les relations hommes-femmes, c'était censé m'aider, un vieux type avec de longs cheveux blancs me l'avait conseillé. J'attendais alors que Kitkat sorte de la douche en lisant quelques lignes.

Quelques minutes plus tard Kitkat sortait de la douche, j'allais pour lui sourire, mais elle n'avait qu'une serviette sur la taille et une sur ses cheveux. Je sursautais, mon visage redevenant une fois de plus rouge, je tombais du lit, le livre me tapant la tête... J'étais sonné, mais je tenais toujours à fermer les yeux pour ne pas voir le corps de la jeune fille aux cheveux roses.

« Vous devriez y aller avant que l'on mange, vous risqueriez d'attraper froid et je doute qu'un supérieur enrhumé ne puisse me surveiller correctement. »

Je laissais un pouce en l'air, tentant de me diriger vers la salle de bains sans percuter la fille qui était la cause de mes rougeurs sur mes joues, me déshabillant dans cette dites salle. Kitkat semblait être une jolie fille, elle m'avait vraiment troublée. À vrai dire, en compagnie des filles, j'étais souvent le genre de type a devenir très inutile, surtout quand elles pouvaient se déshabiller. J'avais l'impression d'encaisser un jutsu très puissant, me déstabilisant. Je gonflais les joues, boudeur, éternuant dans la douche ! J'avais encore mon rhume. Je posais alors mon front contre le mur de la douche, profitant de l'eau chaude coulant dans mon dos quelques minutes pour retourner auprès de mon lit, espérant voir Kitkat habillée cette fois-ci. Par sécurité, je planquais mon regard derrière ma main.

J'écartais quelques doigts, apercevant la peau de Kitkat. Je rougissais une fois de plus, sortant de mon côté avec une serviette autour de la taille, complètement gêné de la situation. Je fermais les yeux, essayant de ne pas éternuer, néanmoins, l'odeur de la bouffe avait traversé la pièce, une assiette était à présent devant mes yeux. J'ouvrais timidement ceux-ci, découvrant un plat de viande au caramel. Je soupirais, soulagé de voir que ma coéquipière pensait aussi aux choses essentielles de la vie. Je prenais l'assiette, m'inclinant légèrement, la remerciant et m'installant par la suite à la table près du lit, le dos tourné à Kitkat pour lui laisser son intimité, malgré le fait qu'elle ne semblait aucunement gênée, pas comme moi...

"Hey, merci pour le plat. Tu sembles ailleurs ? Tu veux en parler ?"

Je terminais mon plat rapidement, les escalopes de poulet au caramel habitant désormais dans mon estomac, je me retournais, détournant le regard vers la fenêtre, m'avançant vers elle et passant un drap sur son corps.

"Désolé... Je suis un peu gêné, disons euhh..."

Je me grattais la tête, gêné. Je voulais vraiment en savoir plus sur Katsuko, elle semblait traîner pas mal de bagage et j'avais réellement envie de creuser une route pour la toucher au cœur et tenter de devenir ami avec elle. Hey ! Ne me regardez pas comme ça ! Je ne voyais pas cette fille comme une potentielle...'fin... non ! Je voulais juste apprendre a la connaitre !

"Alors, tu as déjà dû faire des missions de ce genre ? Je veux dire, c'est assez dangereux pour une genin. Et pourquoi ce papounet est aussi collant avec toi ? Il est du genre strict hein ? Le mien, il est plutôt cool, il prend sa retraite à Suna avec moi en ce moment, c'est assez peinard."

Je croisais les bras, me posant en tailleur à côté d'elle sur le lit.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Mer 1 Mar - 18:30


 
Etwhal, où es-tu ?   ft. Meito Kazuo

 
        Katsuko faisait sa soirée de repos tranquillement, sans trop tenir compte du garçon aux hormones débordantes qui se trouvait dans la même chambre qu'elle. Il semblait gêné et elle n'en comprenait pas vraiment la raison. Elle était plutôt bien proportionnée, jolie, mais elle avait un corps d'enfant. Ses un mètre quarante cinq ne l'avaient que rarement servis, sauf lors de sa mission à Kaminari, là où elle avait su trouver un "rôle" qui lui avait permit de s'infiltrer dans l'antre de l'homme bougie.

       Le reste du temps, elle avait été moquée par ceux qu'elle avait tenté de séduire, repoussée par certains. Elle avait quelques expériences de par sa grande ouverture d'esprit sur le sujet, mais rien d'aussi poussé qu'elle ne l'aurait souhaité en son fort intérieur. Toujours est-il qu'elle était en partie blasée, et peu confiante sur ses capacités de séduction.

      Soudain, elle sentit un drap se poser sur son corps alors qu'elle regardait les larmes du ciel tomber sur cette terre trempée. Le garçon l'avait remerciée pour le plat alors qu'il sortait de la salle de bain et était audiblement mal à l'aise. Elle ne comprenait pas pourquoi. Était-elle indécente ?

« Désolé... Je suis un peu gêné, disons euhh... »

      Neiko soupira et se redressa, poussant le drap loin d'elle. Elle voulait clarifier la situation rapidement.

    « Vous me trouvez si laide que cela ? Ou indécente ? Je n'ai pas le droit de profiter de la fraîcheur de la soirée après cette douche qui m'a permi d'éviter, tout comme pour vous, de tomber malade ? N'hésitez pas à me le dire si tel est le cas. Ou si la raison est autre. Vous êtes mon supérieur et je vous obéirai. Mais j'apprécierais au moins en connaître la raison. »


       Kazuo était indécis, il était perturbé, ne sachant que répondre dans l'immédiat. Du moins c'est ce qu'elle cru comprendre de son attitude. Il passa ensuite à un autre sujet, comme pour fuir ce débat.

    « Alors, tu as déjà dû faire des missions de ce genre ? Je veux dire, c'est assez dangereux pour une genin. Et pourquoi ce papounet est aussi collant avec toi ? Il est du genre strict hein ? Le mien, il est plutôt cool, il prend sa retraite à Suna avec moi en ce moment, c'est assez peinard. »


       Il voulait plus d'informations sur elle... Cela était logique. Il était avec elle en mission, il avait besoin de savoir un minimum de choses afin de pouvoir lui faire confiance. Mais... Ce n'était pas si simple. Notamment sur les questions vis-à-vis de son père.

    « Pour ce qui est des missions, la dernière mission, celle que j'ai échouée, consistait à retrouver un diamant qui avait été volé à Kaminari no Kuni. Je me suis retrouvée seule dans un pays que je ne connaissais pas à devoir retrouver des bandits, plutôt doués, devoir les tuer pour récupérer ledit diamant et le ramener à la princesse du pays. Il se trouve que dans le même temps, le prince avait engagé des Kirijins. Si j'ai pu me débarasser de l'un d'eux et des bandits, le second m'a laissée pour morte dans la cache des bandits qui se trouvait sous un lac en emportant le diamant. Donc j'ai échoué. Et qu'importe l'étape où j'ai failli, le résultat est le même. J'ai failli. Cela n'arrivera plus. Donc non, je n'estime pas que cette mission soit particulièrement dangereuse puisque je doute que ceux qui ont reprit la fille soit du niveau des bandits que j'ai dû affronter dans le pays de la Foudre. »


       Elle occulta sciemment et soigneusement la question de son père, espérant que le jeune homme qui lui faisait face lui ferait la grâce de ne pas répéter la question ou de la dire d'une autre manière... Elle n'en laissa rien paraître cependant, comme si elle avait simplement oublié d'y répondre. Si elle n'avait pas envie d'en parler, elle ne souhaitait pas qu'il le comprenne. Le Chûnin avait un rapport à rendre à son père, qu'il l'ait compris ou non n'y changerait rien. Emichi serait prêt à le torturer en toute discrétion pour obtenir ce rapport complet. Et en profiterait pour ajouter une nouvelle correction à la longue liste de celles que Katsu' avait déjà reçues.

       Il s'était assis sur le lit tandis qu'elle s'était redressée, lui faisant face, le regardant dans les yeux. Cette nouvelle proximité ne parut absolument pas gênante pour la demoiselle qui avait sa serviette bien serrée autour de la taille qui la couvrait jusque sous les bras. Elle croisa ses bras toujours protégés par les manches noires qui créaient un étrange contraste entre la blancheur de la serviette, celle de sa peau, et les deux larges bandes sombres de ses bras posés sur son ventre, juste sous sa poitrine presque invisible entre sa petite taille naturelle et le bourlet de la serviette qu'elle avait fait pour qu'elle tienne d'elle même.

        Ses yeux rouges brillèrent légèrement, malgré le repas, elle avait toujours faim. Elle commençait à ressentir l'envie de se servir à la source en voyant la carotide de son supérieur se mouvoir d'une manière infime sous les flots de sang projetés au travers de son réseau d'artères et de veines, propulsés par son coeur. Elle baissa donc les yeux, rougissant légèrement sous l'effet de cette envie soudaine, un peu honteuse de se laisser prendre à revers par ses instincts primaires de chasseresse.


_________________
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Mer 1 Mar - 21:03

Mission 2

Kazuo
Katsuko

 


 
"ATCHAAAA..."


 
Cinquième Post


Kitkat s'était redressée tout à coup le temps que je me pose sur le lit. Je sursautais, manquant presque de tomber à la renverse, retenant mon corps avec une main et ma serviette avec l'autre. Je rougissais une nouvelle fois... Elle ne voulait pas rester plus ou moins habillée pour une fois ?! Je... J'avais envie de crier et de chercher absolument tous les vêtements de ce pays pour les lui faire enfiler ! Je la fixais malgré tout, mes joues redevenant rouge une nouvelle fois...

« Vous me trouvez si laide que cela ? Ou indécente ? Je n'ai pas le droit de profiter de la fraîcheur de la soirée après cette douche qui m'a permis d'éviter, tout comme pour vous, de tomber malade ? N'hésitez pas à me le dire si tel est le cas. Ou si la raison est autre. Vous êtes mon supérieur et je vous obéirai. Mais j'apprécierais au moins en connaître la raison. »

J'avais esquivé la question, mais au fond non... Je ne la trouvais pas du tout laide ni même indécente, au contraire. Elle était... Elle était plutôt jolie, mais elle semblait si jeune. Je détournais enfin le regard, beaucoup trop gêné. Je n'étais clairement pas doué avec les filles, je me sentais mal à l'aise. Mon cœur battait encore et encore, toujours plus fort, je n'arrivais pas à le calmer, ni a le contrôler. Finalement, je finissais par fermer les yeux, la jeune fille me répondant à ma précédente question, me parlant d'une mission compliquée où elle n'avait pas réussi a rapporter un bijou à la princesse d'un village. Je me sentais triste pour elle, mais ce qui m'a le plus intrigué, une fois que mon courage pour rouvrir les yeux était présent, c'était ses manches. Elle était nue, mais ses manches semblaient être importantes pour elle.

J'haussais un sourcil, prenant un regard sur elle plus mature et surtout interrogateur. J'avais presque envie de lui demander, mais au moment d'ouvrir ma bouche, pour lui demander d'autres informations, mais alors ses joues devenaient, elles aussi rouge. Je gardais ma couleur moi aussi, me demandant si c'était de ma faute... ? C'est vrai que moi non plus je n'étais pas très habillé. Je descendais du lit, baissant la tête, une main derrière la tête pour me gratter. Gêné une fois de plus, je filais vers la salle de bain, enfilant mon short qui n'avait pas totalement séché. Je devais sortir, j'avais besoin d'air et de toute évidence, Katsuko aussi avait besoin d'être seule. J'enfilais ma veste sans mon tee-shirt, un petit pendentif en forme de couronne traînant sur mon torse nu.

"Je... Désolé pour avoir eu l'air débile aujourd'hui et bizarre ce soir. Je vais te laisser te reposer, je viendrais dormir un peu plus tard. Demain, on a une grande journée. Désolé pour... le chemin que j'ai pris, c'est vrai, je suis idiot et j'aurais dû nous faire passer par Hi No Kuni. Meh."

Je partais par la fenêtre, grimpant sur l'échelle de secours pour atteindre le toit, me mouillant légèrement la tête. Heureusement, il y avait un abri sur ce toit qui allait certainement devenir mon lit pour la nuit. J'avais dû froisser Katsuko... C'était toujours pareil avec les filles ! Je n'étais pas assez doué et surtout pas avec celle-là... Je perdais absolument tous mes moyens avec elles et... je n'étais pas fait pour ce genre de choses. D'abord Anna, maintenant elle... Pourquoi j'étais si compliqué a vivre ? Je soupirais, rapprochant mes genoux de mon torse, posant ma tête sur ceux-ci. Je repensais néanmoins aux manches de la genin. Définitivement, son père était peut-être trop impliqué dans la vie de cette petite et elle était peut-être du genre à se couper ? J'avais jamais eu des parents dans ce genre...

Ma mère était du style à être stricte, mais pas au point d'en devenir malheureux. Katsuko avait dû déguster et cette ambition pour cette mission... Son père devait être vraiment dur. Je fronçais les sourcils, réfléchissant au fait que j'avais la responsabilité d'Etwhal ainsi que de Katsuko... Je détestais réellement mon boulot. Les responsabilités, c'est chiant. Je fermais les yeux, espérant que cette mission n'allait pas être un total échec... Moi qui voulais juste voyager un peu.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Mer 1 Mar - 22:17


Etwhal, où es-tu ?   ft. Meito Kazuo

        Meito Kazuo semblait totalement perdu, il ne savait pas où se placer. Elle le ressentait, son battement de coeur s'était accéléré, il perdait tout ses moyens. Il se recula alors pour retourner dans la salle de bain sans un mot. Revenant habillé, il bafouilla devant la demoiselle, cherchant apparemment quoi dire, destabilisé par la situation.

    « Je... Désolé pour avoir eu l'air débile aujourd'hui et bizarre ce soir. Je vais te laisser te reposer, je viendrais dormir un peu plus tard. Demain, on a une grande journée. Désolé pour... le chemin que j'ai pris, c'est vrai, je suis idiot et j'aurais dû nous faire passer par Hi No Kuni. Meh. »


      Il fuyait ses questions... Si elle avait réussi à changer le sujet, lui semblait bien moins capable de ce genre d'artifices.

    « Je préfèrerai une réponse claire. Je suis moche ou dérangeante ? Dites le moi, sinon je ne pourrais pas évoluer. C'est aussi votre rôle en tant que supérieur de tout faire pour que la mission se passe bien et non pas de fuir mes question, vous savez ? Et tant pis pour le détour. C'est juste que j'ai... peur. »


     Elle l'avait dit, tant pis. Elle releva alors la tête qu'elle avait légèrement baissé pendant sa nouvelle demande pour se rendre compte que le garçon avait disparu. La fenêtre était ouverte, elle se redressa d'un coup pour y jeter un oeil et voir s'il était encore dans le coin. Elle repéra ses pieds au dessus d'elle, il fuyait vers le toit. Elle soupira et retourna s'allonger. Elle ne tirerait rien de lui ce soir...

     Comprenant dans l'idée que la voir ainsi le dérangeait considérablement au point qu'il ne puisse plus réfléchir, qu'importe la raison pour le moment, elle choisit d'enfiler une tenue légère qu'elle trouva dans les armoires de la chambre. La nuisette était un peu transparente et trop grande pour elle, mais ce serait toujours mieux qu'une serviette probablement. Elle qui avait l'habitude de dormir nue ferait un effort pour ne pas traumatiser le pauvre petit qui lui servait de surveillant.

      Katsuko soupira à nouveau et se glissa sous les draps, conservant ses manches. Elle ne tenait pas à ce qu'il voit l'état dans lesquels ses bras se trouvaient, couverts de cicatrices. Les questions là dessus étaient décidément les plus gênantes avec celles sur son père, elle les fuyait comme la peste, d'autant plus que ce jeune homme devrait faire un rapport à Emichi au retour.

      Elle resta donc songeuse et admira le ciel à travers la fenêtre de leur chambre, s'endormant après une dizaine de minutes sans rien faire, allongée sur le côté.

     Au milieu de la nuit, la demoiselle Chinoike se releva d'un seul coup, comme troublée dans son sommeil par un cauchemar. C'était la faim qui commençait à la tirailler. Elle grimaça et jeta un oeil à son supérieur. Il était là, endormi, inoffensif, incapable même de se défense. L'occasion était rêvée, il ne se réveillerait pas, ne s'en rendrait même pas compte... Peut être ?

     Non, elle ne pouvait pas. Les risques étaient trop grands. Elle se sentait déchirée entre ce besoin de manger et le danger qu'elle courrait si elle ne se contrôlait pas. Prenant le temps de respirer à fond, elle se calma progressivement jusqu'à pouvoir se rallonger et se rendormir, après avoir regardé le plafond de longues minutes.

     Elle ne se réveilla plus que le lendemain matin, espérant que son camarade ne s'était rendu compte de rien, ce qui était tout de même assez probable. Elle sentit un léger frisson lui dévaler la colonne vertébrale, lui chatouillant les nerfs au passage. Ce n'était qu'une vilaine impression qui tendait à la troubler. Pour se changer les idées, elle alla se changer rapidement, déposant la nuisette sur la chaise où elle avait fait sécher sa robe qu'elle enfila dans la foulée. Une fois habillée, elle redescendit dans la salle commune pour aller chercher le petit-déjeuner et remonter avec un plateau.

     Elle attendit donc que le jeune homme qui l'accompagnait durant cette mission se réveille pour lui proposer de manger un peu avant de partir s'il ne l'était pas déjà.

    « Mangez un peu avant de partir. Je ne tiens pas à devoir vous porter en fin de journée parce que vous n'avez pas assez dormi ni manger. Mais j'aimerais avoir votre réponse. Mon apparence vous dérange ? Ou c'était ma tenue d'hier soir ? »


      Elle se recula après lui avoir mit le plateau sur les genoux, une pomme dans la main, qu'elle croqua en le fixant droit dans les yeux pour avoir sa réponse sans lui permettre de fuir.

      Lorsqu'elle eût sa réponse et qu'il eût fini de manger, elle se releva, prit le plateau et le ramena à l'aubergiste. Ils sortirent donc pour chercher les chevaux et reprirent la route vers le pays du Printemps, loin de cette pluie permanente qui les trempait jusqu'aux os.


_________________
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Jeu 2 Mar - 11:40

Mission 2

Kazuo
Katsuko

 


 
"ATCHAAAA..."


 
Sixième Post


J'avais passé une partie de la nuit sur le toit, écoutant l'eau tomber sur le sol, quelques mètres plus bas. J'avais pu aussi entendre l'eau tapoter au-dessus de ma tête sur l'abri que j'avais approuvé dès la première seconde, me repassant les paroles de Katsuko en tête, le menton sur les genoux.

« Je préfèrerai une réponse claire. Je suis moche ou dérangeante ? Dites le moi, sinon je ne pourrais pas évoluer. C'est aussi votre rôle en tant que supérieur de tout faire pour que la mission se passe bien et non pas de fuir mes question, vous savez ? Et tant pis pour le détour. C'est juste que j'ai... peur. »

Évoluer ? Est-ce qu'elle essayait de me plaire ? Je fronçais les sourcils, passant mes cheveux mouillés en arrière... Je ne comprenais vraiment rien aux femmes et je n'étais pas doué avec. Je repensais à Natsuki et à son charme qui avait fait tombé directement amoureux Anna... Elle me manquait, j'avais presque envie d'en pleurer, cette nouvelle émotion me prenant de nouveau au cœur, le faisant battre beaucoup trop vite et beaucoup trop fort... Je soupirais, finalement serrant les dents et serrant les poings pour ne pas péter un calme et réveiller Katsuko si elle s'était déjà endormir.

Evoluer...? Mon rôle de supérieur de lui dire ce qu'il fallait faire pour évoluer ? Son père me semblait de plus en plus suspect et bizarre pour ne pas avoir appris ce concept à sa propre fille... Après, elle signifiait le sentiment de peur, un sentiment que je ne croyais pas possible chez elle. Elle était tellement... Froide ? J'avais peut-être abusé. J'attendais alors une heure pour redescendre. Kitkat dormait... Elle avait le visage en face de la fenêtre. Je la regardais dormir, elle semblait d'un ange malgré ses regards parfois bien maléfique. Je prenais un air désolé... J'enlevais ma veste, m'installant à ses côtés, fixant son visage si pâle. Elle avait peur, je voulais la rassurer... J'ai alors hésité a poser ma main sur elle pour la serrer, mais je rougissais de suite, ayant presque oublié de la savoir dans une certaine tenue. Je soupirais, lui tournant le dos. Je n'étais pas fait pour les filles, ni pour rassurer qui que ce soit... J'ai fermé les yeux, cherchant le sommeil.

J'ouvrais alors quelques heures plus tard les yeux, les rayons du soleil caressant mes paupières. À peine réveillé, je recevais un plateau de fruit et de crêpes sur les genoux, m'empêchant de m'en sortir cette fois...

« Mangez un peu avant de partir. Je ne tiens pas à devoir vous porter en fin de journée parce que vous n'avez pas assez dormi ni manger. Mais j'aimerais avoir votre réponse. Mon apparence vous dérange ? Ou c'était ma tenue d'hier soir ? »

Je me redressais, me frottant les yeux, encore la tête dans le pâté. Je ne savais pas bien quoi répondre, tout ce que j'avais envie, c'était de mon vrai lit, mais je me retrouvais quand même aux côtés d'une jolie fille, j'allais pas m'en plaindre. Malgré tout, sa question m'intriguait... Elle n'avait donc aucune notion du... "monde des adultes" ? J'attrapais une banane, la mangeant machinalement.

"Ehh... Je peux m'auto-porter, ça ira. Concernant ta question... eh disons..."

Je rougissais encore une fois, l'imaginant la nuit dernière, à moitié nue. Je prenais alors l'oreiller dans mon dos, le serrant contre mon torse nu. Parlant dans l'oreiller.

"Disons... c'est... Tu ne devrais pas te balader à moitié nue devant qui que ce soit Katsuko. Les gens peuvent réagir... Bizarrement. Certains se rinceront l'œil et j'ai pas vraiment envie qu'ils fassent ça."

J'avais réellement dit ça ?! J'écarquillais les yeux à la fin de ma phrase... J'avais foiré dès le matin, mais c'était vrai. J'avais pas réellement envie que les types de l'hôtel se rincent l'oeil sur ma protéger. EUH MA PARTENAIRE C'EST QUE MA PARTENAIRE. Ouais. ENFIN DE MISSION HEIN. Je soupirant, me tirant du lit, posant le plateau sur le lit, l'air enjoué en regardant la vue à travers la fenêtre de notre chambre. J'ouvrais celle-ci, une petite brise fraîche me réveillant suffisamment pour finir ma banane et terminer de m'habiller, plaçant ma clé dans mon dos.

"Aller, on a encore pas mal de route. À ce propos, ne t'en fais pas, je couvre tes arrières, Kitkat."

Je me retournais, le pouce en l'air, un grand sourire sur mes lèvres. Finalement, cette nuit était moins problématique que ce que j'avais pensé durant la journée d'hier, surtout à deux dans une même chambre. Je sortais de la chambre avec ma nouvelle amie, la plupart des ivrognes présents hier, la dévisageaient... Enfin plutôt la matait, je ne manquais pas de leur montrer les dents pour les mettre à leur place... Ils l'avaient nue eux aussi ou quoi ? Je fronçais les sourcils, me montrant presque méchant, comme un homme défendant sa... sa femme. RAHH. Je me détestais de penser ça. Je soupirais, prenant nos chevaux, attendant que Kitkat prenne place pour reprendre la route, un peu plus rapidement.

J'étais encore gêné d'hier, je n'osais pas lui parler, alors je prenais naturellement les devants avec mon cheval que j'avais surnommé Pile-Poil, traversant le pays de la pluie assez rapidement, commençant déjà a traverser celui de l'herbe. C'est justement près de la frontière entre Kusa No Kuni et Taki No Kuni que les ennuis ont commencés... Une embuscade !

"Super, voilà des supers bouffons..."


Plusieurs ninjas, six exactement nous encerclaient. Leurs regards étaient terrifiants. Je serrais les dents, essayant de garder Kitkat et son cheval aussi près de moi que possible. Cette fille semblait peut-être froide d'apparence, mais elle ne semblait pas bien résistante. J'allais devoir la protéger. J'envoyais Pile-Poil au galop vers les trois ninjas de devant, l'un d'eux se prenant le cheval, les deux autres fonçant sur moi. Je devinais les trois dans mon dos déjà me foncer dessus. Je devais réagir et vite ! Je serrais les dents, laissant quelques signes dans le vent pour former une attaque... J'avalais après ça une quantité énorme de vent, soufflant sur les deux ninjas devant moi, les faisant voler à plusieurs mètres ! Je reculais, fier de mon coup, dégainant même un kunai, prêt à combattre.

"Du vent...? Aller gamin, j'ai deux types ici qui vont te transformer en barbecue. On vu ta copine aux cheveux roses à l'hôtel. Tu l'as prises sans doute dans tous les sens, c'est à nous. Elle nous a allumés dans le bar !"

Je tournais la tête vers Katsuko, choqué d'entendre ça... Mais je n'étais pas si naïf. Je prenais un air un peu plus sérieux, prêt à me les faire.

"C'est du vent ouais, fait gaffe tu pourrais attraper un rhume, c'est contagieux, tu pourrais plus faire tes cochoneries avec tes petits copains. Vous êtes si en manque que ça ?"

"La ferme, j'arrive t'en mètre une !"


Je baissais la voix.

"J'attends que ça gros porc, personne ne la touchera tant que je serais en vie."

Je m'adressais avec une voix plus autoritaire à Katsuko cette fois-ci, envoyant une nouvelle technique sur un des trois ninjas fonçant sur moi.

"Tue les qu'en cas d'extrême urgence, on va juste leur botter le cul. Ne t'en fais pas, je te protégerais. SHIN-KHUUU-HA."

Je lançais une lame de vent directement grâce à ma bouche, une sorte de dérivée de mon ninjutsu, plus violent cette fois. La lame percutait l'un des ninjas, le clouant au sol de douleur au ventre. Ma lame ne l'avait coupé en deux, mais lui avait tout de même laissé une plaie. Je souriais, signant avec un geste de victoire, mais les deux ninjas s'approchaient déjà beaucoup trop près, l'un d'eux m'enfonça son poing dans la machoire, l'autre faisant rencontrer son genoux dans ma tête... Je tombais en arrière, aux côtés de Kitkat. Je me redressais, prêt à continuer le combat, mon nez saignant légèrement.


 

 
(c) Yogi pour Never Utopia


Citation :
Iki (souffle) | Ninjutsu & Fûton

L'utilisateur forme quelques signes, soufflant un courant d'air puissant pouvant projeter celui-ci sur plusieurs mètres.

Shinkuuha (Lame de vent) | Ninjutsu & Fûton

L'utilisateur aspire un peu d'air, mélangeant celui-ci à du chakra, recrachant le vent sous forme d'une lame d'air tranchant.

Santé/95%
Chakra/80%

_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Jeu 2 Mar - 18:20


Etwhal, où es-tu ?   ft. Meito Kazuo

        Le Meito venait à peine de se redresser que Katsuko s'assura qu'il ne puisse lui échapper, le questionnant en le fixant droit dans les yeux. Elle eût alors finalement ses réponses, bien qu'hésitantes. Le jeune homme semblait intimidé et -étrangement- encore un peu endormi.

    « Disons... c'est... Tu ne devrais pas te balader à moitié nue devant qui que ce soit Katsuko. Les gens peuvent réagir... Bizarrement. Certains se rinceront l'œil et j'ai pas vraiment envie qu'ils fassent ça. »


      Elle fronça les sourcils. Les gens peuvent réagir ? À quoi ? Elle n'était pas si provocante que cela avec une serviette qui la couvrait des cuisses jusqu'à la poitrine. Elle n'avait rien dévoilé, et même si elle l'avait fait, elle n'avait pas de formes. En quoi c'était gênant ? Elle n'était pas une de ses vaches à lait qui se pavanaient le soir dans des tenues brillantes au coin des rues sombres de Suna. Il écarquilla les yeux comme effrayés soudainement par quelque chose qui laissait Neiko perplexe. Elle haussa les épaules, se relevant et prenant le plateau pour aller le redescendre et le rendre au barman pendant que le Meito se préparait puis redescendait, lui indiquant qu'ils allaient partir sous peu. Elle se contenta alors de hocher la tête.

    Ils récupérèrent leurs chevaux puis partir vers leur destination. Alors qu'ils arrivaient à la frontière entre le pays de l'Herbe et celui des Cascades, son compagnon soupira. La Chinoike fronça les sourcils, ne comprenant pas la raison de cet ennui soudain, puis remarqua les six hommes qui avaient l'air prêt au combat et qui les encerclaient. Un cruel sourire s'afficha sur le visage de la demoiselle pendant que son ami parlait.

    « Super, voilà des supers bouffons... »


    Elle commença à détailler ses futures proies, imaginant laquelle aurait le meilleur goût, activant son Kerryûgan. Ses iris se mirent à briller d'un rouge bien plus vif et ses pupilles se rétrécirent à la manière de pupilles félines tandis qu'elle passait sa petite langue rose sur ses lèvres, se mettant en appétit. Ainsi elle avait bien fait de se retenir, sa récompense pour sa bonne conduite était désormais là, un festin les entourait et on ne pourrait pas lui reprocher de s'être défendue.

    Son camarade repoussa d'un coup deux des ninjas les plus proches et se mit un peu devant elle, comme pour la protéger. C'était mignon... Il ignorait totalement, comme les hommes qui les entouraient, qui était la proie dans ce jeu de chats et de souris... Leurs assaillants parlèrent ensuite d'allumage sans trop qu'elle n'en comprenne la raison, elle essayait de se contenir pour paraître correcte devant son supérieur, attendant d'être certaine qu'elle pouvait s'amuser avec eux. Kazuo se retourna vers elle, elle avait légèrement baissé la tête, cachant son visage sous ses cheveux qu'elle n'avait pas prit le temps d'attacher dans la matinée.

    Un échange un peu ridicule s'en suivit entre le Chûnin qui avait sa garde et un des imbéciles qui osaient les attaquer, son camarade parlant de la protéger. Elle n'avait pas besoin de protection, elle. Les six brebis perdues qui formaient un cercle autour d'eux deux par contre... Son supérieur engagea alors le combat et la demoiselle redressa d'un coup la tête, dévoilant son sourire prédateur teinté de folie. Elle bondit de sa monture puis se créa une grande faux de sang. Elle n'entendit même pas les consignes du Meito, c'était trop tard pour les ninjas...

    « Bon appétit ! »


     Elle éclata de rire en attaquant avec une sauvagerie totalement libérée le premier des ninjas sur sa route. Les visages de ses adversaire se métamorphosèrent, passant de pervers à horrifiés. En un coup, elle avait coupé le bras de sa première proie qui tenait l'arme qu'il avait pour se défendre. La seconde d'après, sa tête rejoignait son membre au sol.

     Elle fonça directement sur le second, le désarmant alors qu'il tentait de parer le coup puis lui fuit une énorme balaffre au ventre. Alors qu'il s'effondrait en hurlant et en portant ses deux mains à son abdomen, les deux autres, terrifiés, tentèrent tout de même une contre attaque. Avec sa grâce habituelle, la porteuse de mort coupa la main armée de l'un des deux et leva sa seconde main pour créer une large lame de sang a hauteur de sa poitrine qui ne lui laissa aucune chance d'esquiver à cette portée, lui faisant une large coupure nette sur le torse qui le fit lui aussi hurler. Il s'enfuya avec son autre camarade dans les bois les plus proches, laissant le mort et le mourant au sol.

      Se retournant vers le grand blessé, Katsuko fit disparaître sa faux et d'un coup de pied, elle repoussa l'arme que l'homme essayait de brandir vers elle. Ils n'étaient absolument pas au niveau pour sa danse mortelle. Elle se pencha vers lui et le plaqua au sol d'une main ferme. S'asseyant sur son ventre, elle se pencha sur sa victime et passa à nouveau sa langue sur ses lèvres tout en dévoilant ses canines plus longues que la normale de quelques milimètres, ce qui suffisait à être remarquable quand elle choisissait de le montrer. Elle lui fit un sourire sadique avant de le mordre à l'épaule droite pour boire son sang. Une fois satisfaite, sans se préoccuper des gémissements de douleur de sa proie, elle se releva en l'assomant pour qu'il ne soit pas une menace. Elle alla ensuite vers le mort, peut être s'était-elle montrée un peu trop violente avec ces chatons... Mais tant mieux. Si elle n'avait plus soif, elle avait encore bien faim, surtout après cette demi-journée de voyage.

      Elle jeta un oeil à son collègue, envoyant trois billes de sang coagulé si nécessaire pour l'aider en visant les mains d'un des adversaires pour le désarmer tant la douleur serait grande. Elle s'abaissa alors pour attraper le bras qui était tombé au sol le premier, enlevant les vêtements pour mordre sauvagement dedans, arrachant de la chair. Elle rejeta la tête en arrière pour repousser ses cheveux libres et ne pas les tacher de sang. Une fois rassasiée, elle se retourna vers Kazuo avec un sourire comblé.

    « Je commençais vraiment à avoir faim, ils sont tombés à pic ! Rien de tel qu'un bon repas au milieu d'un voyage fatiguant. »


      La demoiselle aurait probablement parût ravissante avec son doux sourire de plaisir si du sang ne lui coulait pas sur le menton et tachait le haut de sa robe. S'essuyant d'un revers de manche, elle reprit son cheval par la bride qui s'était éloigné pendant le bref combat et grimpa sur sa croupe.

    « On y va ? Il nous reste de la route à faire avant la nuit. »


HRP:
 


_________________
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Ven 3 Mar - 4:08

Mission 2

Kazuo
Katsuko

 


 
"ATCHAAAA..."


 
Septième Post


C'était mal barré pour nous... Katsuko avait définitivement attirée l'attention avec sa tenue hier soir. Rien qu'en y repensant, je pouvais rougir de nouveau. Seulement, ici, il n'y avait place qu'au combat ! Je devais la défendre, à tout prix... Je me prenais un combo, mon nez saignant, me retrouvant à terre, loin d'être battu... Alors je me suis relevé, dégainant un autre kunai, deux ninjas venant m'attaquer, je bloquais avec mes kunais, prêt à craquer à tout moment... Ils avaient trop de force et je ne me sentais pas d'utiliser encore plus de chakra. Je laissais un regard en arrière, surveillant Katsuko, c'est alors que j'ai découvert le vrai visage de la jeune fille.

Si j'avais pu trouver Katsuko innocente, pas très éveillée, je découvrais à présent un démon d''une toute autre trempe. Les ninjas, ainsi que moi-même, détachions nos kunais, observant la scène, horrifié du spectacle que nous offrait la jeune fille aux cheveux roses. Elle rengainait une sorte de faux en sang, découpant un premier, laissant le tronc ainsi que trois membres, le corps tombant au sol. J'écarquillais les yeux, tout aussi horrifié que mes adversaires... Je me sentais alors spectateur, comme dans une foule se délectant du spectacle, sauf que moi, je n'avais qu'une envie... Vomir. Je me retrouvais comme dans le noir, isolé des sons, isolés des mots, isolés de la vie elle-même. Katsuko combattait ou mangeait, l'un des deux...


Un autre, alors, tenta de s'interposer devant le démon, plutôt que d'être une fillette, brandissant son arme devant elle. Mais alors d'un simple coup, elle retourna une fois de plus la situation dans sa faveur, la scène cauchemardesque reprenant son cours. J'étais paralysé, mes jambes ne voulaient plus marcher, je revoyais les images du passé, ma clé dans mon dos commençant a vibrer... Je revoyais ces voyages qui n'avaient rien de beau parfois... Du sang, partout sur l'herbe si verte et si pure de cette plaine... Je revoyais ma mère combattre des monstres du style qui eux aussi découpaient, tranchaient... J'avais eu un blackout, le temps de me rendre compte de ce qui c'était passé, des quatre proies qu'elle avait chassée, les deux assaillants à ma porté étaient en train de fuir, l'un d'eux blessé à la main. Elle était là... La jeune fille qui m'avait fait rougir à cause de sa tenue plus qu'attirante... Je baissais la tête, n'osant pas regarder Katsuko croquer dans un bras humain. J'avais vraiment envie de vomir.

« Je commençais vraiment à avoir faim, ils sont tombés à pic ! Rien de tel qu'un bon repas au milieu d'un voyage fatiguant. »

Quel était mon devoir...? Je devais la vaincre et l'enfermer avec les autres...? Je posais la main sur la garde de ma clé, choqué de cette scène... Je lui avais pourtant dit de ne pas les tuer... J'aurais pu sauver ces vies, même si elles ne vallaient pas le coup. Je déglutissais, mon esprit commençant a accepter ce qui venait de se passer. Je serrais les dents, je serrais aussi les poings, mettant les bras le long de mon corps. Katsuko était une sorte de... Monstre ? Le clan Chinoike. J'en avais entendu parler en ville, c'est aussi le clan de Natsuki... Ce type était capable d'en faire autant ? Tout à coup, je me demandais si j'étais en sécurité et si Anna l'était... Ma famille avait passé des années et des années a chasser les démons et les criminels... Qu'est-ce que je devais faire ? Je fermais les yeux, passant mes mains dessus, mettant mes cheveux en arrière, observant le vrai visage de Katsuko, Pile-poil revenant vers moi, brouttant l'herbe à mes pieds.

« On y va ? Il nous reste de la route à faire avant la nuit. »

Je n'osais plus la regarder dans les yeux. Pas par gêne par rapport à la nuit dernière... Par peur. Je me sentais mal, très mal... J'étais en compagnie d'une personne bien plus puissante que moi et j'étais censé la diriger ? La conseiller...? J'avais juste qu'une envie, me tirer, prend mon père avec moi et le mettre en sécurité. Je remontais sur mon cheval en même temps que Katsuko, l'esprit dérangé par ces visions qui viendrait certainement me hanter pendant un petit moment. Je baissais la tête, reprenant la route dans le pays de l'herbe jusqu'à la frontière. Le reste du voyage jusqu'au Pays du Fer, à la tombée de la nuit s'est fait dans le plus grand calme. Personne ne nous avait attaqués, mais le soleil se couchait déjà. On devait se reposer, je devais me reposer. Les visions de cette fille, tenant ce bras me donnaient des frissons et les larmes aux yeux... J'avais été bête. La protéger ? Elle était largement capable de terminer cette mission seule. Je me sentais inutile, terrifié et j'avais froid... Je voulais rentrer chez moi au plus vite.

D'un autre côté, je ne pouvais pas cesser de penser à Natsuki et de ce qu'il pourrait faire à Anna... Je déglutissais, commandant deux chambres dans cet hôtel. Par chance, il en restait justement deux. Deux petites chambres... J'allais pouvoir, rester seul et décompresser, de son côté Katsuko allait pouvoir profiter de la tranquilité que je lui avais promise. Je ne voulais pas m'imposer et surtout pas revivre ce genre de choses. La nuit allait être très courte pour moi, mais pour elle, le ventre visiblement plein, c'était sans doute ce qu'il lui fallait. Les chevaux étaient de nouveau dans une écurie, je les enviais... Ils semblaient si innocents et ne savaient absolument pas ce qui s'était passé... J'avais été si naïf. Je me sentais terriblement mal, le malaise se prolongeait au final. Je tendais alors les clés à ma coéquipière.

"Tiens, on va se reposer un peu, demain, on va arriver chez les anciens parents d'Etwhal. On la ramènera et je ferrais mon rapport à ton père."

Je tournais les talons. Je n'étais pas froid, juste... Terrifié. Et si jamais elle n'était pas contente, qu'elle avait faim...? J'étais sa prochaine proie ? Qu'est-ce que je foutais en tant que supérieur vis-à-vis d'elle... Elle ne semblait pas avoir besoin de mon aide, elle ne semblait pas avoir besoin d'aide du tout ! J'étais une option ou un garde-manger ambulant et son père m'avait convoqué pour ça...? Je baissais la tête, grimpant les escaliers avec Katsuko derrière moi, m'arrêtant à ma chambre, laissant ma voix s'élever doucement.

"Bonne nuit Katsuko."

Je ne savais pas quoi faire... J'ai alors pris une douche en priorité, voulant enlever le sang sur mes vêtements, sur mes mains... Je n'avais presque pas pris de dégât, mais j'avais encore mal au nez. Je soupirais, sortant de la douche torse nu, m'asseyant contre le mur, observant le soleil abandonner ces terres... J'allais avoir une insomnie ce soir, c'est clair...


 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Ven 3 Mar - 10:38


Etwhal, où es-tu ?   ft. Meito Kazuo

        Katsuko remontait sur son cheval puis invita son supérieur à continuer le chemin, plutôt enjouée. Ce bon repas l'avait mise de bonne humeur. Ils reprenaient donc la route mais son supérieur était désormais silencieux, il avait la tête baissée, il ne semblait pas rassuré. Elle n'osa pas lui poser de questions dans l'immédiat, préférant se concentrer sur leur voyage et les alentours.

      Ils traversèrent ainsi le pays de l'herbe tranquillement, le Soleil caressait les plaines, une légère brise soufflait. Un temps des plus agréables après le repas dont Neiko avait pu jouir. Le duo contrasté continua ainsi pendant de longues heures, traversant ensuite Taki no Kuni avant d'arriver à Tetsu. Ils ne s'arrêtèrent que tard dans la soirée, alors que la nuit été tombée et qu'ils s'étaient bien rapprochés de la frontière.

      Son camarade qui avait toujours l'air instable, le coeur battant un peu plus vite que sur le début du trajet pour cette mission, demanda deux chambres qu'il régla dans la foulée. C'était deux petites pièces bien modestes mais qui suffiraient largement pour la nuit.

    « Tiens, on va se reposer un peu, demain, on va arriver chez les anciens parents d'Etwhal. On la ramènera et je ferrai mon rapport à ton père. »


     Kazuo était bien différent du départ. Il avait peur. Elle le sentait facilement, c'était un sentiment qu'elle connaissait parfaitement, probablement celui duquel elle était le plus proche. Que ce soit la sienne lorsque son père la punissait ou celle de ses ennemis durant les combats, elle en connaissait les nuances, les manifestations, les conséquences.

   Elle le laissa cependant un moment, elle devait d'abord se laver et se reposer un peu tout comme lui avant de retourner le voir pour être certaine que tout se passe bien dans la suite de la mission. Il lui souhaita bonne nuit lorsqu'ils se séparèrent, puis la jeune fille lui répondit poliment avant d'aller disparaître dans sa chambre quelques secondes plus tard.

  Elle prit donc le temps de se déshabiller calmement avant d'aller se glisser dans la petite douche qui était située derrière la tête du lit qui trônait dans la pièce principale, un espace vraiment minimal vital pour passer une nuit. Après tout, ces chambres étaient très peu chères. Elle laissa l'eau couler sur sa peau longuement pour se détendre après cette journée mouvementée. Elle ainsi prit le temps de se laver puis de se sécher tranquillement avec la serviette mise à sa disposition contre la porte de la petite salle d'eau.

   Katsuko s'allongea un certain temps sur son lit, attendant que son camarade ait le temps de fixer ses idées avant d'aller le voir. Elle enfila ensuite la nuisette qu'elle avait gardé de la nuit précédente, elle était jolie après tout et assez légère, ne la gênant pas trop pour dormir elle qui ne portait habituellement rien pendant ses nuits. Une fois rhabillée, elle sortit pour aller frapper doucement à la porte de son camarade. Elle attendit un petit moment avant d'élever la voix légèrement, afin d'être entendue.

    « Excusez-moi... Je peux entrer ? Je pense que vous avez besoin de parler, non ?.. »


   Elle attendit à nouveau quelques secondes avant d'ouvrir la porte que son camarade avait soit oublier de fermer tant il était perturbé, soit avait rouvert pour une raison inconnue à la demoiselle. Elle le trouva torse nu, regardant vers la petite fenêtre de sa mansarde, assis sur son lit. Neiko s'approcha alors de lui, tapotant sur son épaule avec douceur.

    « Ça va aller ? Vous voulez parler, non ? Vous aves peur, non ? Peur de moi je suppose. Excusez-moi, je me suis laissée emporter ce matin, j'avais faim... Je ne voulais pas vraiment vous effrayer comme ça... J'aurais dû me contrôler... Vous pourriez éviter d'en parler à mon père ?.. Ça... m'arrangerait... »



_________________
XP : 285
Messages : 75
avatarSunajin
Meito Kazuo
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    Ven 3 Mar - 17:16

Mission 2

Kazuo
Katsuko

 


 
"ATCHAAAA..."


 
Huitième Post


Mon coeur battait toujours aussi fort, j'en avais les larmes aux yeux. Le monstre que j'avais croisé sur cette plaine, dévorant un bras n'était pas du tout l'idée que je me faisais de cette fille. J'avais peur bien entendu qu'elle s'attaque à moi ou pire, à Etwhal une fois qu'on l'aurait sauvée... Je fixais alors le ciel à présent noir, la lune si blanche et si pure se dessinant. J'entendais pendant ce temps tapoter à ma porte... C'était Katsuko. Je n'avais pas envie de bouger, mon corps était glacé et pourtant, je ne bougeais pas. J'étais encore perdu dans mes pensées, m'imaginant à ses côtés, devenant aussi maléfique qu'elle... Pourquoi m'avait-on confié cette gosse ? C'était un vrai dévoreur d'hommes et j'étais censé combattre les criminels aussi monstrueux qu'elle...

La porte s'ouvrait, l'odeur de la jeune fille dominant la mienne dans la pièce. Je me sentais oppressé, l'odeur du sang me revenant tout à coup, comme si elle avait été baignée dedans depuis toute petite. Je déglutissais, retenant mes larmes pour ne pas montrer que je n'étais qu'un mec assez faible... Sa main toucha mon épaule, ce qui a eu le don de me faire sursauter, mon visage encore terrifié la fixant. Ses yeux étaient rouges comme le sang, mais tout à coup, je retrouvais presque Kitkat, cette fille qui m'avait tout de suite séduit.

« Ça va aller ? Vous voulez parler, non ? Vous aves peur, non ? Peur de moi je suppose. Excusez-moi, je me suis laissée emporter ce matin, j'avais faim... Je ne voulais pas vraiment vous effrayer comme ça... J'aurais dû me contrôler... Vous pourriez éviter d'en parler à mon père ?.. Ça... m'arrangerait... »

Elle paraissait si innocente cette fois-ci. Qu'est-ce que je devais faire exactement...? Son père était peut-être une sorte de gardien pour retenir le monstre qui était en elle et qui ne demandait qu'à dévorer encore et encore... D'un autre côté, les criminels qu'elle avait pu dévorer n'étaient que des bandits pervers qui ne manqueraient à personne. Je n'osais pas imaginer les choses qu'ils avaient pu faire jusqu'ici, à quelles personnes et de quel âge..? Je baissais la tête, ne remarquant qu'à peine la tenue si légère une fois de plus de Katsuko... Je dirigeais mon regard vers ses lèvres, rougissant tout de même... C'était à la fois gênant due à mon manque de confiance avec les femmes, mais aussi terrifiant, imaginant encore ce bras dévoré par cette fille si petite. Je déglutissais, tentant de répondre avec une voix quelque peu cassée à la jeune fille.

"Oh... Parler de quoi ? Du fait que tu as dévoré un bout de mec ?"

J'avais froncé les sourcils, me rapprochant du bord du lit, prêt à me relever si jamais elle l'avait mal pris... J'étais réellement en colère contre elle, j'étais aussi particulièrement effrayé, une fois de plus mon cœur pouvait en témoigner. Je me relevais alors, constatant mon erreur et surtout ces paroles injustes...

♫ Light of Hope ♫

Je me retournais vers elle, tripotant le pendentif en forme de couronne attaché à mon coup, me rappelant de la scène précédente dans la journée... Elle avait buté ces types certes, mais... Qu'avaient-ils l'intention de lui faire ? J'avais clairement pas été capable de la protéger... Je m'en voulais au final, c'était surtout pour ça que j'étais si effrayé... Je posais alors les genoux à terre devant elle, rougissant à cause de cette foutue nuisette avant de baisser ma tête, mon dos, demandant pardon.

"Pardonne-moi. Je suis un idiot de la pire espèce. Je remarque bien que ma présence et plus ennuyante pour toi que pour autre chose..."

Au départ, je pensais m'excuser, ayant peur de me faire découper. Mais alors je me suis souvenu des mots de mon père... Il me disait qu'il existait bien nombre de démon, mais que l'homme était le pire, mais qu'il n'y avait pas que des hommes chez les démons. Mon cœur battait cette fois-ci, surtout à cause de la tenue de Katsuko... Je devais compléter ma demande de pardon que mon clan utilisait en quête de rédemption.

"Moi, Meito Kazuo, te demande pardon à toi Chinoike Katsuko pour mon manque de lucidité sur l'attaque de cette après-midi, ainsi que le choix des mots utilisés il y a peu. J'aimerais réparer ma faute, il en va de l'honneur de ma famille..."

Je laissais le silence se répandre dans la pièce, déglutissant une fois de plus, redressant mon dos, ma tête, plongeant mon regard azur dans la sien, de braise, espérant y retrouver un peu de Kitkat.

"Je croyais avoir peur de toi oui. Mais on est amis. Je sais que tu ne me ferras pas de mal, j'ai confiance en toi. J'ai surtout eu peur que tu sois blessée, tu es sous ma responsabilité et j'ai promis à ton père de veiller sur toi en quelques sortes. Tu es un ninja de Suna, tout comme moi. On est allié, amis et je compte bien me rattraper en ramenant Etwhal au village avec toi."

Je fermais les yeux, toujours à genoux devant elle, un sourire se dessinant sur mes yeux.

"Donc tu voudrais que je n'en parle pas à ton père ? Désolé ma petite, je n'ai pas le choix de..."

J'ouvrais un œil, formant un clin d'œil à la jeune fille aux cheveux rose.

"...de lui dire que tu as sauvé ton coéquipier, menant à bien le reste de la mission qu'on nous a confié. En définitive, en me sauvant, tu as aussi soulagé les mots d'un père de famille qui n'attend que le retour de sa princesse. Tu es incroyable Katsuko, réellement alors ne t'en fais pas. Je ne manquerais pas de vanter tes talents à ton père."

J'ouvrais un œil, formant un clin d'œil à la jeune fille aux cheveux rose. Elle m'avait foutu les boules ouais, mais c'était Katsuko. Sans doute, son style. Elle combattait comme une vraie guerrière, faisant régner la justice à sa façon. Au final, c'était des criminels, elle avait combattu quatre monstres en même temps, faisant appel aux pouvoirs que mon clan appelle les "Ténèbres". Concrètement, elle ferrait une meilleure porteuse de clé que je ne l'étais. Je soupirais, soulagé d'avoir tout déballé, priant mille et un dieux pour qu'elle puisse y voir dans mes paroles un pont menant directement à mon coeur... Je voulais réellement l'accueillir dans celui-ci, comme Père, Akio, Kenzô, Natsuko malgré tout, Anna, Danada... De toute manière, je me sentais déjà connecté. C'était de l'amour. EUH 'FIN WOW JE VEUX DIRE OUAIS DE L'AMITIE FORTE QUOI.

Je rougissais de nouveau, encore plus, pensant à tout ça... J'avais vraiment un souci avec les femmes, même quand elles sont petites et avec des cheveux roses. J'attendais alors une réponse, espérant y trouver dans ses yeux, que je fixais, une lumière me prouvant qu'elle était touchée ou au moins une preuve que j'avais pu peut-être rayer sa carapace avec laquelle elle protégeait son cœur. J'avais vraiment envie d'être proche d'elle, cette fille était quelqu'un de bien, c'était sûr !


 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Mission C] Etwhal, où es-tu ?    
 

[Mission C] Etwhal, où es-tu ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Vent :: Suna-