AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Nouvel élève [PV. Ken Yokai]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 101
Messages : 32
avatarKirijin
Nikkari Laos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Nouvel élève [PV. Ken Yokai]   Jeu 2 Mar - 19:17
NIKKARI Laos & KEN YokaiUne prof particulière...
Nouvel élève


       Le jeune Laos s'était dirigé vers l'Académie de Kiri, il devait faire une demande pour être placé sous la direction d'un sensei. Il avait été accepté dans le village en tant que Chûnin, mais n'ayant pas de famille, de clan ni de relation, il restait plutôt renfermé sur lui-même pour l'instant. Les seules personnes qu'il connaissait vaguement étaient ceux qu'il croisait lors de ses entraînements aux arènes ou dans la rue. Sa plus grande connaissance était décidément son épicier... Quelque chose de plutôt ridicule après presque un an dans le village. Aussi faut-il avouer qu'il avait passé son temps en mission, fuyant corps et âme l'ennui tout en se jetant au service de la Mizukage pour lui plaire. Cette femme était la fierté du village, la plus puissante kunoichi du monde connu... Il se devait de lui faire honneur et de la servir de son mieux, en tant que petit Chûnin sans réelle importance c'était sa seule façon pour l'aider à atteindre ses grands objectifs. Et actuellement sa seule raison de vivre.

       Il arriva au bâtiment tout neuf pour faire sa requête, accueilli alors par un homme âpre qui lui indiqua les papiers à remplir. Peu après, il pouvait rentrer chez lui, on le recontacterai quand on aurait trouvé quelqu'un correspondant à ses critères -Sensei strict capable de l'aider à évoluer au mieux pour la gloire d'Uchiha Irina, maniant si possible le Ninjutsu et notamment le Suiton et le Katon- pour lui dire où venir retrouver son professeur et commencer son enseignement.

       Il attendit donc deux jours pendant lesquels il continua son entraînement habituel. Il comptait bien faire également la fierté de son futur sensei, aussi ne pouvait-il se permettre de lambiner. Lorsque finalement, un messager vint lui signaler que sa demande avait été acceptée par une certaine Ken Yokai, un joyeux sourire vint habiter le visage du jeune homme. S'habillant correctement et non avec ses vieux habits d'entraînement, le garçon attacha son katana à sa hanche. Si de plus il avait le bonheur que ce Yokai soit un manier de sabre, ce serait le rêve. Un professeur qui pourrait même lui enseigner comment manier cette magnifique épée qu'il arborait sans en connaître ne serait-ce que les rudiments, ce qui par ailleurs était bien pathétique. Il devait donc y remédier au plus vite, même s'il se doutait que, comme pour ses autres apprentissages, il faudrait du temps. Il n'était pas un quelconque prodige, mais c'était un élève appliqué qui n'abandonnait jamais devant la difficulté.

       Son nouveau professeur lui avait donné rendez-vous dans l'arène située entre le quartier Ken et le centre-ville, à une quinzaine de minutes de marche de chez lui. L'aube n'était pas encore levée, visiblement son sensei était exigent. Tant mieux. Il ignorait encore à quoi ressemblait ce membre du clan Ken, il ne connaissait presque personne après tout. Il préféra donc arriver un quart d'heure avant l'horaire choisie par son nouveau professeur. Une bonne première impression était pour lui sa meilleure chance pour que celui-ci accepte de lui enseigner ce qu'il savait. Il arriva donc vers cinq heures trente, l'aube ne pointerait son nez que dans deux heures environ en ce début d'automne. Il rentra directement au centre du cercle de sable et s'y assit en tailleur pour méditer en attendant l'arrivée dudit sensei.

       Lorsqu'il entendit des bruits de pas arriver vers lui, il se redressa d'un coup en rouvrant les yeux et fit un salut respectueux envers le nouvel arrivant.

« Bonjour, je suis honoré et je vous remercie pour l'attention que vous portez à ma requête, Yokai-sama ! »

       Pendant son mouvement fluide qui l'avait fait se relever, le jeune chûnin avait eu le temps de se rendre compte de la taille immense de l'individu qui venait vers lui ainsi que des cheveux d'ébène coiffés d'une fleur qui descendaient le long de son dos. Ainsi son sensei était une femme... Qui plus est, une géante qui le dépassait d'environ trente centimètres. Il devrait être irréprochable, cette dame devait être puissante et crainte. Il ferait tout pour ne jamais la décevoir si toutefois elle acceptait de le prendre sous son aile pour lui enseigner son savoir qui était sans doutes bien plus grand que ses propres connaissances qui étaient plutôt maigres.


_________________
XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvel élève [PV. Ken Yokai]   Sam 4 Mar - 14:31
" Un ninja n'a pas le droit de se montrer faible, la faiblesse est un signe d'incompétence et l'incompétence pour un ninja est punissable par la mort. "
Nouvel élève


" Le temps est un grand professeur mais malheureusement il tue tous ses élèves. " (Sauf si je m'en occupe avant)

C'était le jour précédent, on était venu me prévenir que je devais me présenter au bureau de la Mizukage sous prétexte qu'elle avait une mise à jour sur mon dossier personnel. Je n'avais absolument aucune idée de ce que j'avais fait mais ça ne me stressait pas plus que ça, ça devait être pour une mission importante. C'était une fois l'information passée par la Mizukage que je grognais un peu. J'ai eu beau lui donner mille et une excuses pour ne pas subir ce que je considérais comme une punition, j'étais forcée d'accepter. J'allais devenir Sensei, j'étais rendu là dans mon cheminement en tant que kunoichi. J'étais devenu une gardienne d'enfants. Un peu dégouté, je demandais que le rendez-vous soit le lendemain, donc demain, à cinq heures et demie du matin et je jetais un oeil sur la photo de son futur élève avant de quitter.

Mon réveille n'avait pas été agréable, je digérais encore très mal cette idée d'avoir un élève. Sortant de mon lit complètement nu, je me dirigeais à un petit autel dans ma chambre où il y avait une statuette d'un dragon en cristal qui semblait se battre avec un phoenix en opale de feu formant tous les deux une sorte de Ying & de Yang*, les anciens dieux de mon ancien clan. Je médite quelques instants ces dieux d'autres fois et je finis par prendre un bain puis me vêtir. Je me prépare alors un petit déjeuner, quelques oeufs avec des céréales, rien de très extraordinaire. Puis je soupire. Il est temps que je rencontre mon élève. Je sors enfin de chez moi, prenant mon bébé, mon nodachi, au passage.

La nuit n'avait pas encore totalement laissé place au jour. L'odeur de matinée était toutefois bien présent et le silence était encore roi dans les rues. Seul quelques kirijin étaient dans les rues. Je traversais le quartier plutôt rapidement et je me dirigeais vers le point de rencontre, une arène appartenant au clan Ken. Je n'avais pas choisi cet endroit, c'était une proposition fait par le messager et comme j'en avais que peu à faire, j'avais accepté. Je regardais cette arène un instant puis j'entre. Où était-il? Je scannais du regard l'endroit et je prends conscience du jeune homme au centre de l'arène. Je m'en approche et le fixe, il était de taille moyenne, peut-être un peu plus grand pour son âge? Ses cheveux étaient blancs comme de la neige, sa peau n'était pas vraiment plus foncée, son accoutrement... était très "noble".

" Bonjour, je suis honoré et je vous remercie pour l'attention que vous portez à ma requête, Yokai-Sama ! " me lança-t-il alors que je m'arrêtais devant lui.

Cet homme était donc servile ou le faisait croire. Je gardais une expression neutre alors que je continuais de fixer l'homme. Maintenant que j'étais près de lui, je voyais mieux ses vêtements, ils étaient encore plus fancy que je le croyais. Il y avait beaucoup de détails sur ceux-ci qui les rendaient dispendieux. Il se battait dans des vêtements du genre? Il allait vouloir se salir? Bref, il était temps que je parle moi aussi, ça ne servait à rien que je me présente. Il connaissait déjà mon nom, j'allais donc aux questions utiles.

" Laos, c'est bien ça? Je n'ai jamais entendu parler de toi. Quelle est ton histoire, que sont tes motivations et surtout, qu'est-ce que tu es capable de faire? Cette épée est autant décorative que tes vêtements où tu sais t'en servir? "

C'était dit sur un ton tellement froid mais je m'en foutais, apparemment, il désirait quelqu'un de sévère et stricte et c'est pour cette raison qu'Irina-Sama l'avait choisi comme Sensei pour le jeune homme. Je m'assieds sur le sol et attendent les réponses à mes questions.


*Le tattoo au dos de Yokai est représenté de la même façon.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 101
Messages : 32
avatarKirijin
Nikkari Laos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvel élève [PV. Ken Yokai]   Sam 4 Mar - 15:08
NIKKARI Laos & KEN YokaiUne prof particulière...
Nouvel élève


       Décidément, sa Sensei était immense. Elle le jaugea un moment avant de lui répondre alors qu'il s'était incliné respectueusement face à elle. Elle semblait impassible, neutre, probablement là par devoir plus que pour une autre raison. Il comptait bien la faire changer d'avis sur sa personne et lui faire comprendre à quel point il serait un bon élève, qu'elle pourrait compter sur lui et en être fier. Il la ferait sourire.

« Laos, c'est bien ça? Je n'ai jamais entendu parler de toi. Quelle est ton histoire, que sont tes motivations et surtout, qu'est-ce que tu es capable de faire? Cette épée est autant décorative que tes vêtements où tu sais t'en servir ?
- C'est bien cela, Yokai-sama. Je n'en suis pas étonné. Je suis à Kiri depuis sa fondation mais j'ai surtout été en mission ou en entrainement. Je ne suis que rarement dans les rues ou les arènes mis à part dans le quartier où je vis. Pour mon histoire, en résumé, je vivais à Kusa no Kuni jusqu'à ce que mes parents se fassent tuer par les armées d'Iwa, puis mon frère et ma soeur ont été emmenés pendant que j'ai été laissé pour mort au pays des Oiseaux. On m'a aidé à me rétablir puis j'ai voyagé en m'entraînant et en faisant quelques petites missions jusqu'à arriver à Hôno ou j'ai aidé à repousser les forces de Tsuchi no Kuni. Quand la victoire a été nôtre, j'ai voulu suivre Uchiha Irina-sama. J'ai continué à la suivre car Iwa ne peut s'en tirer ainsi, et je veux devenir plus fort pour aider la Dame de Fer à anihiler cette ville de chiens. Je vengerai ma famille et mettrait hors d'état de nuire tout ces traitres qui ont participé à la guerre et qui souhaitent probablement remettre le couvert, ce qui leur est permis par la lâcheté de Konoha. »


       Il prit une grande respiration, visiblement touché par cette paix indésirée qui mènerait à de nouvelles futures guerres bien plus sanglantes et surement plus sournoises. Il avait entendu parlé que des tensions étaient déjà très présentes au nord, dans les pays où il avait passé son enfance.

« En ce qui concerne mes capacités, tout comme mes parents, j'ai appris la maîtrise du Ranton. J'ai aussi appris avec celui qui m'a aidé à atteindre Hôno à combattre à l'aide du Katon et du Suiton. Pour ce qui concerne l'épée, je l'ai acquise dernièrement et je n'ai pas encore eu la chance d'apprendre à m'en servir. C'est également pour cette raison, en plus de souhaiter devenir plus fort généralement pour mieux servir la Mizukage et Kiri plus généralement, que j'ai demandé à avoir un Sensei capable de m'enseigner et de m'aider à devenir véritablement utile. Je me trouve bien trop faible pour le moment. Quant à mes vêtements, ils font parti de mon histoire. Si toutefois ils vous gênent, j'en changerai, mais ils ne me dérangent ni ne me limitent dans les mouvements qui sont nécessaires à mon style de combat actuel. »

       Bien qu'elle soit assise, sa potentielle professeur était assez intimidante. Immense, cette géante le fixant d'un regard glacé qui le transperçait, voyait sans problèmes au travers d'éventuels artifices, c'est pourquoi il avait choisi d'aller droit au but, sans rien cacher. Il était prêt à se soumettre à la volonté de celle-ci si elle lui permettait de pouvoir grandir en force et en talent par ce biais.

« Si vous désirez des précisions autre sur n'importe quel point, si vous souhaitez que je vous montre ce que j'ai appris jusque là, ou si vous souhaitez me tester d'une quelconque manière, j'attends vos ordres, Yokai-sama. Je tiens à vous prouver que je mérite votre attention. Dites-moi simplement comment je puis le faire et je le ferai de mon mieux et même mieux encore. »

       Laos prit une grande respiration, il était déterminé à la convaincre qu'elle devait être sa Sensei, qu'avec elle, il ferait parti des plus grands shinobis de ce monde, qu'il lui ferait honneur jusqu'à sa mort et après encore, qu'il ne cèderait devant rien et qu'il vaincrait pour elle et pour Kiri. Il soutint alors son regard, sur de lui, fort, inflexible. Elle le reconnaîtrait, c'était une certitude. Il ferait en sorte que ça le soit.


_________________
XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvel élève [PV. Ken Yokai]   Jeu 9 Mar - 7:50
" Un ninja n'a pas le droit de se montrer faible, la faiblesse est un signe d'incompétence et l'incompétence pour un ninja est punissable par la mort. "
Nouvel élève


" Ne dégaine pas une épée pour tuer un moustique. " (Désolé Laos. '-')

Il me mitraillait de réponse aux questions que je lui avais posées. Je regrettais déjà. Il me donnait beaucoup d'information sur lui. Sa famille avait été enlevé? J'aurais compati si je n'avais pas moi-même massacré de sang-froid la mienne. À quoi servait une famille en finale? Il était la preuve que celle-ci ne servait qu'à rendre les gens plus faible. Puis, il me disait qu'il pouvait se changer si je le désirais, que ces vêtements n'étaient que ceux traditionnels à son clan. Personnellement, s'il était persuadé que ça ne lui changeait rien, je m'en foutais complètement. En finale, s'il crevait en mission, ce n'était pas ma faute et je n'allais pas pleurer sa mort. J'hausse donc les épaules.

" Tu peux garder tes vêtements familiaux si tu crois qu'ils ne te nuisent pas en combat. En finale, j'en ai rien à foutre. "

Il m'avait aussi parlé de ses capacités, Katon et Suiton comme moi mais aussi Ranton? Pourquoi quelqu'un qui a autant de potentiel en Ninjutsu désire perdre son temps à se spécialiser dans un autre style alors qu'il a déjà trois styles de ninjutsu à perfectionner? Les gens faisaient des choix étranges de nos jours, ils veulent tous être surdoué dans tout. J'allais lui apprendre, mais j'estimais qu'il perdait son temps. Il a beaucoup plus de potentiel avec ses trois ninjutsus élémentaires. Je regardais mon nodachi dans ma main, je ne pouvais pas me servir de cette arme, je le tuerais à coup sur. Il me fallait donc quelque chose d'autre. Je regardais autour de moi, je ne savais pas où se trouvait le matériel d'entrainement puisque je ne perdais jamais mon temps à aller m'entrainer dans une arène alors que la nature offrait un entrainement plus réaliste. Un petit râtelier d'armes d'entrainement était présent, je m'y dirigeais donc et prit un bokken de taille similaire à mon nodachi. Je gardais toutefois mon nodachi dans ma main, tenant fermement le Foureau. Je retourne à lui avec les deux armes et je réponds enfin au " si vous souhaitez que je vous montre ce que j'ai appris jusque-là, ou si vous souhaitez me tester d'une quelconque manière, j'attends vos ordres " que le jeune homme m'avait envoyé.

" Face à un adversaire se servant d'un style corps-à-corps, tu as une grosse faiblesse. Les utilisateurs de ninjutsu ont donc des moyens de se protéger de ce genre de situation. Montres-moi comment tu peux te débrouiller avec ce genre de situation, si je juge que tu as un potentiel quelconque, je ferai de toi mon élève. Autrement, tu vas devoir te trouver quelqu'un qui ne sera pas là parce qu'on lui a ordonné. Est-ce bien clair? "

Je n'allais pas me servir de mon plein potentiel, je n'en avais pas envie et il n'en valait probablement pas la peine. S'il me battait, tant mieux pour lui, il aurait le Sensei qu'il désire tant. S'il perdait, tant pis pour lui et bonne chance à lui pour trouver quelqu'un d'autre de doué, les deux générations actuelles étaient ridiculement faibles et vulnérables. Je me positionnais donc de façon plutôt basique, un peu de profil afin d'exposer le moins possible de mon corps et l'arme que je tenais d'une main en face de moi prêt à parier ou punir mon adversaire puis j'attendais qu'il se bouge et fasse quelque chose.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 101
Messages : 32
avatarKirijin
Nikkari Laos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvel élève [PV. Ken Yokai]   Jeu 9 Mar - 21:08
NIKKARI Laos & KEN YokaiUne prof particulière...
Nouvel élève


       La sensei du jeune homme avait l'air sévère. Elle l'écouta tout le long de sa tirade avant de lui indiquer qu'elle se moquait pas mal de l'accoutrement qu'il portait tant que cela ne portrait pas préjudice au succès de l'objectif qu'ils auraient à chaque fois. Elle avait l'air de ne le considérer que comme une gêne pour le moment. Il la détromperait.

« Face à un adversaire se servant d'un style corps-à-corps, tu as une grosse faiblesse. Les utilisateurs de ninjutsu ont donc des moyens de se protéger de ce genre de situation. Montres-moi comment tu peux te débrouiller avec ce genre de situation, si je juge que tu as un potentiel quelconque, je ferai de toi mon élève. Autrement, tu vas devoir te trouver quelqu'un qui ne sera pas là parce qu'on lui a ordonné. Est-ce bien clair ?
- Très clair Yokai-sama ! »


       Alors que la sensei prenait son nodachi, il lança immédiatement un premier sort pour préparer son terrain. Elle devait être redoutable, mais elle n'utiliserait certainement pas toutes ces capacités. Si on l'avait mené à elle pour qu'elle lui enseigne ce qu'elle savait, c'est qu'elle devait avoir des années-lumière d'avance, aussi devrait-il faire de son mieux pour arriver ne serais-ce qu'à attirer son attention, à agiter sa curiosité. Il couvrit donc le sol d'eau, une couche trop fine pour être gênante d'une quelconque façon mais qui lui servirait grandement à passer n'importe quelle défense.

« Si vous le permettez, Yokai-sama... »

       La géante s'était mise de profil, se préparant sans doute à quelque chose d'assez faible qu'elle devait estimer incapable de l'atteindre. Il forma un pistolet de ses doigts, majeur et index tendus droit devant, pouce en l'air, l'auriculaire et l'anulaire rabattus au creux de sa main droite. Il souriat à sa sensei, elle devait trouver la technique bien ridicule. Il pointa alors la hanche de sa sensei, là où il lui serait probablement le plus compliqué de contrer ou d'esquiver le tir. Il ouvrit les lèvres légèrement avant de formuler sa "formule magique", petite onomatopée qu'il s'amusait à dire à chaque fois qu'il utilisait cette technique.

« Baammm... »

       Le tir lumieux partit, atteingnant presque instantannément sa sensei. Il ne se préoccupa alors pas de si elle avait été touché ou si elle avait esquivé, il visa le sol deux mètres devant celle-ci, qu'elle reste statique ou se mette en mouvement, et tira à nouveau. La couche d'eau, si elle n'était en aucun cas gênante, devenait un véritable miroir, un piège où il pouvait jouer comme il le désirait. Il faussait les impressions grâce à cette couverture aqueuse qui venait simplement refléter ses attaques et lui permettre d'atteindre des cibles cachées derrière des protections, les trompait par des jeux de "rebonds" qui arrivaient droit sur leur cible alors que celle-ci pensait avoir été témoin d'un raté monumental.

      La seconde plus tard, il était en garde, à une certaine distance de sa future sensei, prêt à réagir selon ses mouvements. Un bon départ espérait-il.

HRP:
 


_________________
XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvel élève [PV. Ken Yokai]   Sam 11 Mar - 5:06
" Un ninja n'a pas le droit de se montrer faible, la faiblesse est un signe d'incompétence et l'incompétence pour un ninja est punissable par la mort. "
Nouvel élève


" Je procède toujours par légère exagération, c’est ma méthode. "

Le jeune homme avait fait vite, il avait posé son "piège", une fine couche d'eau. Il avait déjà sa main pointée dans ma direction dans une position rappelant une arme à feu. Il savait se servir de ma technique aqueuse? Non. Ses doigts étaient légèrement différents et au bout de ses deux doigts, il n'y avait pas la petite bille d'eau. J'esquissais un simple sourire, me demandant ce qu'il allait faire quand le tir parti. La "balle" m'atteignit à la hanche et alors que j'avais estimé cette technique encaissable, je me rendis rapidement compte qu'elle était plus forte que ma technique similaire. Quand je réalisais que Laos projetait de me renvoyer un autre coup du genre, mon sourire s'élargit, il pensait vraiment que j'allais me faire avoir deux fois de la même façon?

" Pas cette fois, Laos! Water Clone Jutsu...! "

Je fis un simple signe en lâchant le bokken et un clone se formait entre Laos et moi, ainsi que quatre autres derrière Laos, me servant de l'eau présent partout dans l'arène comme catalyseur pour former mes clones à plus longue portée de ma personne. Laos fit ricocher son attaque grâce à l'eau et je me soulageais intérieusement d'avoir choisit de mettre ce clone en travers du chemin de Laos, je me serais probablement fait avoir par une telle technique. Mais maintenant, je connaissais cette technique. Il ne semblait pas avoir comprit la présence des clones supplémentaires et je n'avais pas l'intention de lui laisser le temps de réaliser leur existances, je pointe alors mon doigt vers lui d'une façon similaire à ce qu'il m'avait fait, à partir de rien, une petite balle d'eau se forme au bout de mon index et je rigole.

" Tu vas voir, c'est moins génial que ton truc, mais c'est bien quand même. "

Je fais comme si le coup de feu était parti et que le recule embarquait, levant l'index d'un coup. La balle file à toute allure vers le jeune élève puis profitant de la distraction, les quatre clones chargeaient l'homme. Le clone un peu plus à la droite visait les jambes du garçon, celui de gauche visait la tête et les deux du centre simulaient de transpercer dans dos avec leurs copies du fourreau de mon arme. C'était uniquement des coups non létaux qui étaient portés à Laos mais cela ne signifiait pas pour autant que ça ne serait pas douloureux. Est-ce que j'en avais un peu trop fait? J'en doute. Il savait que je savais utiliser du Suiton, c'était à lui de mieux évaluer la situation et la douleur allait être sa punition pour son imprudence.

HRP:
 

[Cette réponse est plus petite puisque c'est du 1v1 en zone fermée avec une limitation évidente dans ce qui va se passer.]

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 101
Messages : 32
avatarKirijin
Nikkari Laos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvel élève [PV. Ken Yokai]   Dim 12 Mar - 12:57
NIKKARI Laos & KEN YokaiUne prof particulière...
Nouvel élève


       Laos se rendit vite compte de son erreur. Sa professeur maniait aussi le Suiton, et les clones qui apparurent autour de lui lorsqu'elle se mit en action le lui rapellèrent. Elle avait utilisé sa flaque qui lui permettait de dévier ses propres techniques pour gagner en portée et l'attaquer par ce biais. Lui qui pensait qu'elle allait se cantoner à son arme en bois... Tant pis, il ferait avec.

« Tu vas voir, c'est moins génial que ton truc, mais c'est bien quand même.
- Quand vous voulez, Yokai-sama ! »


       Elle prit une position similaire à la sienne mais pour elle c'est une boule d'eau qui se forma avant de foncer sur lui. Heureusement, il connaissait quelques techniques défensives, à voir si celle-ci marcherait. Il plaça le dos de sa main droite contre la paume de sa main gauche puis retourna la première pour qu'elle fasse face à la géante, ayant ainsi ses deux mains dos à dos puis les ramena paume contre paume. Cette petite gestuelle qu'il avait prit l'habitude de faire déclanchait une concentration de chakra, créant un bouclier d'eau qui absorba l'attaque à distance de sa sensei.

       Il ne put cependant pas se défendre face aux quatre clones qui l'assaillaient, le frappant de tous les côtés. Il encaissa les coups en grimassant, puis chercha à s'en défaire, bondissant sur le côté. Il profita de l'ouverture créée pour viser directement la tête de sa sensei. Juste avant de décocher son tir lumineux, il baissa la main, tirant à nouveau vers le sol pour tenter de surprendre la femme qu'il espérait bien voir devenir son enseignante. Il ne pouvait se permettre de la décevoir. Avec l'angle qu'il avait choisi, il devrait la toucher en plein ventre. Si la feinte marchait, il restait à voir si sa défense la protègerait entièrement ou s'il avait réussi à trouver un angle qui lui permettrait de passer outre.

« Baamm ! »

       Le jeune garçon se releva après une roulade, de nouveau prêt à agir et à se défendre face à sa sensei. Ce serait compliqué, mais il verrait bien quoi faire. Elle devait accéder à sa requête, le prendre comme apprentit. Il voulait devenir fort, il voulait s'améliorer, il voulait découvrir tant de choses et être capable de bien plus que se cantonner à sa force actuelle qu'il trouvait assez ridicule. Tout comme ses capacités de résistance. Il était loin d'être assez endurant en combat. S'il tenait bien la douleur, ses forces s'épuisaient quant à elles bien trop rapidement.

HRP:
 


_________________
XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvel élève [PV. Ken Yokai]   Ven 17 Mar - 2:41
" Un ninja n'a pas le droit de se montrer faible, la faiblesse est un signe d'incompétence et l'incompétence pour un ninja est punissable par la mort. "
Nouvel élève


" C'est toujours l'impatience de gagner qui fait perdre. "

Il était persistant, je devais lui donner ça. Il encaissait les coups et me refit sa technique. Cette fois-ci, c'était le temps de bloquer de façon sérieuse. Je ferme les yeux simplement et glisse quelques mûdras dans ce combat. Un dragon d'eau se forme autour de moi et s'enroule pour me protéger du coup que Laos me portait. Maintenant, c'était game over. Un des clones passait à coté de Laos et me rejoint, il se place à mes côtés et nous entamons une série de mûdras différents. Mon regard sérieux tombait dans celui de Laos, lui faisant comprendre que maintenant j'allais jouer sérieux. Les joues de mon clone ainsi que les miennes étaient gonflées, puis quand j'ouvris la bouche, une boule d'huile assez grande pour recouvrir entièrement Laos filait à pleine allure vers lui. Alors que j'échappe un sourire, je dis simplement:

" T'as perdu... "

Puis le clone ouvre aussi la bouche, laissant échapper une boule de feu de grande taille qui prit l'apparence d'un phoenix et fonçait tout droit sur la boule d'huile, au contact des deux techniques, elles fusionnèrent ensemble et formèrent une boule de feu beaucoup plus imposante puisque l'huile alimentait les flammes. C'est au moment où la technique allait tomber sur Laos qu'un autre clone l'emprisonnait dans une prison aqueuse et lui permit d'éviter toute forme de dommage. Le clone atteind par les flammes se désintégra et la prison se brisa. Je ne regardais même plus le jeune homme, je ramassais le bokken que j'avais laissé dans l'eau et je me dirigeais vers le râtelier d'armes d'entrainement et y remis le bâton.  

Il semblait évident que j'allais le refuser, le refuser, je semblais me diriger vers ce choix par le lourd silence que je laissais. Je pris la direction de la sortie de l'arène et juste avant de sortir de celle-ci, je m'arrête.

" Oh, tu peux dire à la Mizukage qu'elle n'aura pas à te chercher un autre Sensei "

Puis je sors de cet endroit. Le jeune avait un certain potentiel et un autre Sensei pourrait mal s'en servir. Je n'avais pas l'intention qu'on transforme quelqu'un qui peut devenir quelque chose de bien pour en faire un petit mouton autant nul que les autres. Nikkari, c'était bien ça le nom que j'avais vu sur le bout de papier que la Mizukage m'avait donné? Si je me rappelais bien, il y en avait quelques petites familles dans le coin. J'allais pouvoir me servir d'eux pour faire de mon élève quelqu'un de bien plus fort... Il me suffisait que d'être comme toujours convaincante...


HRP:
 

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 101
Messages : 32
avatarKirijin
Nikkari Laos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Nouvel élève [PV. Ken Yokai]   Ven 17 Mar - 19:35
NIKKARI Laos & KEN YokaiUne prof particulière...
Nouvel élève


       Le jeune garçon avait réussi à se projeter sur le côté, se dégageant un angle parfait pour atteindre sa cible, mais lorsque son tir parti, elle créa une protection en forme draconique qui l'entoura, absorbant son attaque. Elle était bien plus forte, sa seule chance serait de la surprendre désormais. Alors qu'il se relevait, l'un des clones rejoignit la géante et les deux commencèrent à préparer une attaque ensemble. Le moins qu'il puisse dire était qu'elle avait changé, elle n'y allait plus avec douceur, elle se lançait réellement dans le défi. Elle le prenait un peu au sérieux, au moins.

      Il sentit alors une prison se refermer autour de lui, une prison aqueuse qui lui empêcha tout mouvement. Il ne pourrait pas esquiver cette fois. Alors qu'il essayait de s'en défaire, il vit Yokai cracher en premier une boule d'huile qui lui fonça dessus. L'instant d'après, cette boule s'embrasa sous l'effet d'un sort de Katon venant du clone, prenant ainsi une grande ampleur assez effrayante. Il n'était pas au niveau, il avait perdu assez lamentablement, en une seule véritable attaque.

       Le clone qui le tenait encaissa tous les dommages, mais elle s'était clairement retenue. Il aurait peut être même été tué sur le coup si elle avait voulu l'attaquer réellement. Il sentit la chaleur le lécher littéralement avant de disparaître dans la prison aqueuse qui s'effondrait dans la même occasion. Crachant un peu d'eau en chutant au sol, Laos se redressa et se courba respectueusement, n'osant se redresser. Yokai ne voudrait surement pas de lui, il avait perdu en ne l'ayant touché qu'une seule fois.

       Elle avait même pu prendre le temps de sourire, ce qui était toujours un signe de domination totale dans un combat de la sorte. Il n'avait eu aucune chance de l'emporter et elle s'était arrangée pour qu'il le comprenne parfaitement. Elle alla alors ranger son arme, il entendait ses pas s'éloigner, l'eau faisant un certain bruit à chaque fois qu'elle posait le pied sur le sol. Il devrait trouver quelqu'un d'autre, elle restait silencieuse, c'était fini... Il devrait retourner voir l'Ombre de l'Eau et la supplier d'accepter de lui donner une seconde chance pour qu'elle lui trouve un sen...

« Oh, tu peux dire à la Mizukage qu'elle n'aura pas à te chercher un autre Sensei »

       Laos cligna des yeux. Il avait bien entendu ? Relevant la tête, il vit que la géante lui tournait le dos, quittant l'arène. Elle l'acceptait malgré tout ? Une boule de joie se forma dans son ventre mais il ne pouvait pas encore la laisser s'échapper.

« Ce... C'est un honneur... Quand souhaitez-vous que je me présente pour commencer l'entraînement ?.. Je vous jure que je vous ferais honneur, Yokai-sensei !
- Retrouves moi en territoire Juro dans 2 jours. C'est là que nous allons commencer ton entrainement. »

      Il se courba de nouveau pour saluer sa nouvelle sensei officielle, elle l'avait accepté !.. C'était incroyable, il n'y croyait pas... Il était totalement perturbé et ses pensées se mêlaient dans son esprit. Elle avait vraiment accepté ? C'était une véritable aubaine de pouvoir avoir une telle sensei, elle qui semblait si forte et si exigente, elle l'avait accepté ! Peut être aurait-il une chance de devenir réellement utile à la Dame de Fer sous l'enseignement de cette puissante dame qui acceptait en cet instant de le prendre pour kouhai...

      Il resta ainsi un moment, finissant par s'assoir après avoir fait disparaître toute l'eau qu'il avait lui-même créé. Après avoir médité sur cette chance qui lui était offerte, il se releva, rentrant alors dans sa petite cabane. Ce n'est qu'après avoir fermé la porte qu'il se laissa aller, entamant ainsi une petite danse de la victoire. Après tout, il avait bien réussi à intéresser ne serais-ce qu'un instant sa nouvelle sensei ! Et il avait même sa première date d'entraînement !


_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Nouvel élève [PV. Ken Yokai]   
 

Nouvel élève [PV. Ken Yokai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée d'un nouvel élève : Daniel COOPER - SD
» Présentation nouvelle élève [Validée]
» L'arrivée d'un nouvel élève
» Nouvel élève ? Nouveau départ ! [Feat Samui Shin]
» Un nouvel élève à l'école des imbéciles || ft. Alys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays de l'Eau :: Kiri :: Arènes-