AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Sora Masao, la Raiponce de Kiri Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 10
Messages : 10
avatarKirijin
Masao Sora
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Sora Masao, la Raiponce de Kiri    Ven 31 Mar - 0:10
Sora Masao


Présentation




Origine de l'avatar : Lailah de Tales of Zestiria
Identité : Sora Masao
Surnom : A voir
Sexe : Mh...
Âge : 20
Date de naissance : Printemps, - 20
---
Clan : Aucun
Grade : Chuunin
Rang : B
Kekkei Genkai : Aucun


Physique




Marchant simplement sur le sol en terre, une silhouette se laisse distinguer. D'environ un mètre soixante-trois cette dernière se laisse apercevoir à cause de sa chevelure,blanche aux reflets grisatres, ressemblant à la Lune ainsi que d'une étrange tâche rosâtre sur les quelques centimètres terminants sa chevelure . Elle se balance au gré des mouvements de sa propriétaire. La jeune fille les porte très longs, chatouillant ses talons alors même qu'ils sont attachés. Son front est mangé par une frange, alors que deux mèches viennent encadrer son visage. Un étrange diadème vient se poser également sur son crâne, rouge et doré, qu'elle ne quitte que très rarement.

S'arrêtant calmement, le visage de la demoiselle se tourne vers l'astre lunaire, ou du moins. La lumière se posant sur sa peau visible la rend un peu irréelle tant elle se montre immaculée et sans aucune trace de cicatrice, même si cela pourrait aussi montrer un teint assez maladif, pas forcément mieux.

Parlant de ses yeux, ils sont d'une teinte verte, assez vives, pouvant parfois passer pour du bleu.  . Au dessus, ils sont surmontés de deux fins sourcils dans les mêmes teintes que sa tignasse, se retrouvant parfois à demi-caché par ses cheveux. Son nez est fin et droit alors que ses lèvres ne semblent pas se montrer charnues mais seulement rosées, laissant s'échapper un soupir avant de rediriger son visage arrondi vers le chemin qu'elle empruntait précédemment.

A vrai dire, Sora ne saurait se juger elle-même au niveau de sa beauté, et n'écoute nullement ce qu'on pourrait dire sur son apparence. De ce fait, elle ne sait pas se jauger, mais n'essaie pas vraiment non plus. Son opinion est totalement neutre sur sa personne.La seule chose que la demoiselle pourrait dire c'est qu'elle n'est pas grosse et qu'apparemment, la nature l'a doté de courbes féminines*

La jeune demoiselle se redresse, passant une main dans ses cheveux derrière ses épaules, avant de reprendre sa marche, sa robe se mouvant à chacun de ses pas, ses talons tapant contre les quelques cailloux. Elle s'est toujours montrée assez féminine, pouvant porter à peu près tout dans la limite du non vulgaire sans être gênée, n'étant pas complexée par son corps. Elle sait par aileurs que sa tenue n'est pas vraiment ce qu'on pourrait attendre d'une kunoichi, mais elle ne s'arrête pas à ça, son rôle étant avant tout de soigner et d'empoisonner. Ses mouvements sont gracieux et on peut ressentir que sa main « directrice » est la gauche.

Malgré tout cela, il se dégage d'elle une sensation de tranquillité, de douceur ainsi qu'une légère senteur florale, se rapprochant du lilac.


Caractère



Elle pourrait parfaitement apparaitre comme une simple demoiselle, sans aucun soucis, vivant sa vie comme elle vient, sans se préoccuper de demain. On pourrait presque croire qu'elle se fiche outrageusement de ce qui se passe autour d'elle, mais c'est une tout autre vérité qui se révèle. Sora est une demoiselle que l'on pourrait qualifier de femme brisée. Elle possède un coeur à jamais ouvert de larges plaies, ne cessant de la malmener sans aucun temps mort. Les fantômes du passé venant la hanter, la rongeant de remords. Il n'est pas rare qu'elle ne regarde pas les gens dans les yeux, préférant se cacher derrière une blague totalement inutile et parfois même pas drôle pour tenter de changer de conversation ou en les citant dans des moments parfois fort peu adaptés et de mauvais goût. Son caractère lui vaut de savoir tenir tête et d'user de remarques acerbes au lieu de ses poings.
Elle parait assez tête en l'air, maladroite même levant souvant la tête vers le ciel pour observer les nuages apparaissant souvent comme un signe de réflexion. Elle se balade souvent avec des papiers auquel elle aurait insufflé du chakra, lui servant également pour donner la bonne fortune aux gens.
Elle n'est pas douée pour ce qui est de donner de l'affection pour autrui, préférant simplement sourire devant ce qui pourrait être une preuve d'affection. Sora aura beau chercher, les mots réconfortants et l'instinct maternel ne sont visiblement pas prévu dans sa matière grise. Elle ne fait confiance que rarement, préférant garder ses propres soucis et son histoire personnelle pour elle-même. Blessée et fragile, elle montre sans cesse un sourire pour faire oublier cet état de fait et faire passer les autres avant, même si cet état de fait n'est pas présent pour tout le monde . Mais sinon, elle garde souvent et lorsqu'elle le peut, une attitude stoïque, qui la poussera à accepter tout les événements qui pourraient lui arriver, même les plus étranges. Cette façon de faire lui est souvent reprochée par ses proches, puisque celle-ci l'entraine à « oublier » sa propre personne pour les autres, même si cela lui permet d'affronter des évènements et de les accepter plus facilement et plus rapidement que les autres, même si elle en est la victime. Ce qui est déstabilisant en sachant qu'elle n'aura aucunement peur de mourir ou d'affronter certains problèmes en sachant qu'elle peut y laisser facilement sa peau. Cela n'est pas au point d'être réellement suicidaire, elle ne le fait pas parce qu'elle recherche la mort, mais bien pour les autres.
Bien qu'elle ne le montre pas, la demoiselle possède une grande sensibilité et fragilité, ne souhaitant nullement décevoir décevoir les autres. Son sérieux lorsqu'il est question de soin et de poison dénote de son attitude naturelle. Elle est parfaitement consciente de ses lacunes en tant que ninja et tente de paliers à cela avec d'autres compétences. Elle veut que l'on puisse compter sur elle dans certains moments, étant loyal à ceux qui ont prouver leur valeur à ses yeux.  

Son traumatisme du à la perte de son frère et la vision des cadavres l'a obligé à se forger une carapace dure, mais lorsque celle-ci se brise, elle laisse apercevoir l'enfant fragile et innocente qu'elle aurait pu être.

Cette demoiselle pourrait au final se présenter comme ses deux capacités, l'une agréable, et bienveillante et l'autre, agissant dans l'ombre pour au final en finir. Elle n'est pourtant pas le genre de personne à se montrer trop sympathique, ou comme une jeune fille trop bien élevée, gardant tout de meme une certaine contenance et ne les appréciant tout simplement pas particulièrement.


Histoire





Sora, petite Sora, depuis ta naissance, il y a 20 ans de cela, tu n'as pas eu cette famille aimante, qui aurait pu faire de toi une medicnin de l'extrême, à sauver quiconque se trouve sur ton chemin, avec pour seul remerciement un sourire, non. Tu n'as jamais été très fan de ce genre de gens, de toutes façons.
Ta famille ne taillait pas dans la dentelle, mais dans la peau encore chaude. Et avec un corps de crevette comme le tien, il aurait été difficile que ça arrive. Tes parents eurent peur que tu ne les rejoignent jamais sur un champ de bataille pour les épauler, préférant te laisser le temps de reprendre des forces et des cms. Tu es née dans un clan de guerriers et pourtant tu n'avais rien de tout ça. Tu aimais les bibliothèques plus que le terrain d'entrainement, ou du moins, tu préférais n'en être qu'une observatrice en étudiant les autres et leur façon d'agir. Tu aurais voulu suivre une autre voie que celle de ta famille, les aider d'une autre manière. Ton frère aîné avait déjà son destin tout tracé. Lui était le prodige de ton clan, le préféré. Toi, le pauvre petit chaton dans un groupe de chiens.

Ils ont toujours vu ton changement de voie comme une tare et sans même que tu ne comprennes le pourquoi. Seul ton frère avait réussi à utiliser les neurones qu'il avait pour te laisser tranquille et te soutenir. Mais tu faisais attention à ce qu'il ne le fasse jamais avec d'autres gens autour. Pour tout le monde tu ne resterais que la "demoiselle à sauver". Oh, tu en jouais parfois avec eux, cette "insulte" n'avait aucun effet sur toi, du moins, elle n'en a plus. Et puis, ce n'était pas ces mots en eux-même qui étaient durs, mais la façon dont ils étaient prononcés. Un mépris à peine dissimulé, un regard qui la rendait honteuse d'être ainsi. Mais là aussi, à force tu commençais à sourire à ceux qui auraient pu te traîner dans la boue pour te te salir de la même manière que tu entachais le nom du clan.

Tu as commencé à prendre goût à l'art de la médecine, grâce à une dame que tu as rencontré en balade. Elle dégageait une aura étrange, que tu appréciais bien. C'est d'ailleurs ça qui t'a fait t'approcher. L'aider à cueillir des plantes et à apprendre un art aussi beau que soigner les gens. Mais pas que... Si soigner était quelque chose que tu appréciais, connaitre comment manipuler la vie en était une autre. Le poison, une arme bien plus discrète et féminine que ces barbares qu'étaient ta famille avait aussi su te séduire.

Les années passèrent, alors que ton apprentissage continuait son cours, avec cette charmante dame qui avait été prise d'affection pour toi et qui avait eu un ressenti similaire à son égard. Tu avais pourtant dû lui faire des adieux lorsque sa vie la quitta, bien trop vieille pour continuer quoique ce soit. Ton ainé fut le seul au courant de cette histoire, après tout, personne ne se souciait vraiment de la "demoiselle".  Il te donna même ce diadème que tu portes toujours, trouvant qu'il sied parfaitement à ta tête. Et puis après, tout ce passa si vite.

Un autre clan avait décider de passer à l'attaque, détruisant par la même occasion le tien. Tu ne voulais pas être une gêne, alors te cacher fut pour toi la seule solution, ne souhaitant pas te faire tuer en tentant de soigner quelqu'un. Lorsque tu en sortis, ce fut pour découvrir le massacre de ces gens qui avaient été tes proches ou lointain parents, ainsi que certains assaillants. L'odeur était insoutenable, t'obligeant à sortir dehors pour éviter de sortir le contenu de ton estomac, trébuchant presque sur certains cadavres avait de prendre une grande bouffée d'air frais.  

Il n'y avait plus rien à sauver ici. Alors que tu allais t'en aller, une main agrippa ta longue chevelure blanchâtre, avant de lâcher doucement son emprise sur celle-ci, y laissant une marque rougeâtre tout du long. Ce n'est qu'en ce retournant que la demoiselle réalisa la personne qui l'avait au final fait s'arrêter. Tu ne réalisa que bien trop tard que tu aurais pu tenter de le sauver. Qu'il aurait pu rester avec toi. Mais tu as été bien aveugle.

Tu te laissa tomber devant lui, pleurant en le récupérant contre toi, tentant même de le soigner avec tes soins, sans succès. Ça faisait bien quelques minutes déjà qu'il était parti, mais tu ne voulais rien entendre. Et puis sans que tu ne puisse réellement réagir, une douleur apparue brutalement avant que tu ne perdes connaissance.

A ton réveil, on t'expliqua les choses. Une mission, simple et tu pourrais avoir une chance d'entrer dans un village. Lorsque cela fut fait, par un assez grand miracle, on t'ouvris donc les portes de ce village Sans connaitre sa position. Difficile de connaitre un endroit quand on est droguée, n'est-ce pas ? Là bas, tu as été promue Ninja. Mais avant tout, tu as pu continuer ton apprentissage à l'Eisenjutsu ainsi qu'au poison.


Derrière l'écran



Pseudo : Tchen Ji
Âge : 21
Comment avec-vous connu le forum ? Partenaires
Que pensez-vous du forum ? Je pense que ma présence suffit à savoir ce que j'en pense... Il mérite ma présence en tant que soleil 8D *meurt*
Quelle est votre disponibilité ? Ca dépendra énormément
Autre chose ? Cacahuète
Code de validation: Code Okay ! Crazy ._.
© Ju de Never-Utopia


Dernière édition par Sora Masao le Sam 1 Avr - 22:17, édité 1 fois
XP : 10
Messages : 10
avatarKirijin
Masao Sora
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sora Masao, la Raiponce de Kiri    Sam 1 Avr - 20:35
Euh... Je pense avoir fini.... Voilà.

_________________

XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sora Masao, la Raiponce de Kiri    Sam 1 Avr - 23:20
Hola ! C'mwa ! :)

Donc, j'ai lu ta pres avec attention, tes descris physiques et caractérielles sont ok, pas de pb, ton histoire non plus, tout va bieng :p

Je verrais bien la suite de tes aventures avec Laos huhuhu ! J'suis pressé de voir ce que ça donnera en rps :p

Donc te voilà validé Chûnin de rang B à Kiri ! Tu as le droit à 15 PC que tu pourras répartir sur ta FT qui arrive bientôt avec ta couleur et ton groupage :p

Tu peux venir piailler avec nous sur Discord ou faire dès à présent ton Carnet de Bord si le coeur t'en dit, avec le codage que tu veux puisque cette section est libre o/

Pour le rp, tu peux en trouver ici ou y poster ta propre demande. Tu peux même y trouver la partie des RP sur Demande, une fonctionnalité en cours de test qui permet de trouver rapidement des rps ! Tu peux t'inscrire sur la liste si tu veux tout plein de rps ou remplir la petite fiche si tu souhaites simplement un rp :p

Pour toute question subsidiaire (owé tavuh jutiliz D mo savan), tu peux passer ici ou m'envoyer un mp si tu le souhaites :p

Sur ce, je te souhaite un bon RP sur Shinobi Origin ! Crazy ._.

_________________
 

Sora Masao, la Raiponce de Kiri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» petit inventaire des techniques de Sora Shizen
» Piri piri piri [comme Kiri]
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Cimetière de Kiri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Amorce :: Présentations des Personnages :: Présentations Validées-