AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   Mer 5 Avr - 15:30
" Un ninja n'a pas le droit de se montrer faible, la faiblesse est un signe d'incompétence et l'incompétence pour un ninja est punissable par la mort. "
Jour 2: Deux nouveaux arrivants


" Un peuple qui a peur est un peuple qui est dominé. "

Comme à chaque fois, je me levais aux petites heures du matin, je méditais devant l'altar de mes anciens dieux puis je me préparais. Je souriais, l'endroit que j'avais choisi aujourd'hui pour l'entrainement avec Laos n'était que provocation et rappelle de leur échec que j'imposais aux Juro. J'avais participé à leur pacification aux côtés de la Mizukage et je savais que par conséquent ils ne me portaient pas dans leur coeur.

Après quelques minutes, je sortais de chez moi, je traversais la rue quand un messager de la Mizukage m'arrêta. Irina voulait me voir? Elle avait découvert que je voulais aller insulter des Juro par ma présence dans leur territoire et voulait m'en empêcher? Je doute, mais je ne peux pas voir qu'est-ce qu'il pourrait y avoir d'autre. J'hausse simplement les épaules et remercie l'homme pour le message. Je change donc légèrement ma trajectoire pour celle du bureau de la Mizukage, une fois rendu, Irina me donna 2 fichiers. Deux Chunins, Osorubeki Kyoshi et Masao Sora. Un léger soupir s'échappait d'entre mes lèvres. Je dépose les dossiers, j'avais leur nom et leur rang. Je savais ce que ça signifiait, pas besoin de lire leur dossier. J'aurais cru qu'un seul élève allait suffire et on me lançait deux autres boulets le lendemain, Irina devait le faire exprès. J'ai dû faire quelque chose de vilain sans m'en rendre compte pour qu'elle me complique autant la vie avec des gamins. Sans que je tourne la tête pour faire face à un des messagers présents, je lançai d'un ton purement neutre:

" Toi, vas les prévenir qu'ils doivent se rendre sur le territoire Juro le plus près d'ici et que là-bas, ils n'ont qu'à trouver la personne la plus grande présente. "

J'allais avoir deux nouveaux élèves, ça me dégoutait. Ils étaient mieux d'être talentueux, je détestais avoir des nuisances sous mon commandement. Et puis cette fille, elle était jolie, je suis sure qu'elle sera une distraction pour Laos. Un nouveau soupir, j'espérais quand même faire d'eux les meilleurs shinobis de Kiri. Il n'était pas question que ces morveux entachent ma crédibilité. En fait, je les buterais bien avant qu'ils en arrivent là. Je suis la géante de Kiri, je ne suis pas n'importe qui, on me reconnaît facilement dans les rues, on craint mon sadisme et mon regard de glace. Si des p'tits cons me font perdre ma crédibilité en étant une honte pour Kiri, je ne le digérai pas bien.

Après un certain temps, j'arrive le territoire des Juro. C'était quelle tribu celle-là? Je sais plus, on s'en fout en fait, ce sont les animaux de foire à la Mizukage désormais, c'était la seule information importante à se souvenir. Je travers leur rue principale sans même faire attention aux regards meurtriers que certains portaient sur moi. Où est-ce que je pouvais bien me poser? Je regardais autour de moi en silence puis mon regard s'arrête sur un bâtiment un peu plus grand que les autres. Là. Sans difficulté, je montais sur le bâtiment et m'y perche. Il ne manquait plus que mes élèves.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


HRP:
 

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc


Dernière édition par Ken Yokai le Jeu 13 Avr - 15:00, édité 1 fois
XP : 101
Messages : 32
avatarKirijin
Nikkari Laos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   Jeu 6 Avr - 20:19
Deux nouveaux arrivants
NIKKARI Laos ~ KEN Yokai
MASAO Sora ~ OSORUBEKI Kyoshi
     Laos avait quitté l'arène heureux, Yokai-sama l'avait accepté comme élève. Il avait cru pendant quelques très longues secondes avoir échoué, comme elle l'avait battu et était partie presque sans un mot, ne s'arrêtant qu'aux portes de la zone d'entraînement pour lui dire qu'elle lui laissait une chance de devenir son disciple.

    Il était rentré donc chez lui tout content, confiant, se disant qu'il pourrait désormais se donner à fond pour quelqu'un et la rendre fière au lieu de simplement faire des missions pour survivre jusqu'à voir Iwa tomber. Il avait désormais un nouveau but, moins frivole que celui de séduire les belles jeunes femmes qu'il croisait et moins morbide que de détruire Iwa. Un entre-deux en quelques sortes.

    Après une journée qu'il passa en entraînements solitaires, il rentra chez lui pour lire et se reposer. Ces entraînements servaient à conserver et à augmenter sa masse musculaire qui lui permettait d'être à la fois séduisant et efficace au combat, pour éviter de se faire trancher et pour avoir suffisamment d'agilité pour se faire battre à mains nues par le premier brigand venu. La magie demeurait cependant son atout principal.

   S'endormant rapidement, il passa une nouvelle journée éreintante, sachant devoir aller en territoire Jûro le jour d'après. Il se prépara également, rassemblant ses équipements pour ce petit séjour dans ces terres qui étaient hostiles aux fidèles de la Mizukage. S'ils y étaient soumis, un "accident" y était toujours vite arriver. Il devrait se montrer discret, aussi choisit-il une tenue sobre, noire, qui lui permettait également une liberté de mouvement. S'il évitait ainsi d'attirer tous les regards, il aurait plus de chances d'en ressortir indemne.

   C'est le matin du jour de l'entraînement, avant même le début de l'aube, qu'il se leva avec détermination. Il s'équipa donc rapidement avant de filer vers les portes de la ville. Il savait que plus il arriverait tôt, moins il aurait de chances de souffrir l'ennui de sa professeure. Elle semblait aimer les horaires matinales d'après ce qu'elle lui avait demandé pour leur rencontre, et si elle n'avait pas précisé l'heure en ce jour, ces attentes seraient probablement similaires.

   Une fois prêt, il partit sans plus attendre. Quittant les murs d'enceinte de Kiri, il prit un petit navire qui le guida directement au lieu choisit par sa sensei. Traversant les rues encore calmes, il ne croisa que quelques habitants. Certains qui le remarquèrent le regardèrent d'un air suspicieux. Il est vrai qu'à frôler les murs, habillé tout de noir, cherchant la discrétion avant tout, il était des plus louches pour ceux qui le remarquaient.

   Il soupira après un moment, enlevant sa capuche. Au final, mieux valait-il ne pas paraître trop suspect. Il n'était pas plus connu que cela, il ne risquait au final pas grand chose. Rares étaient les fidèles de la Dame de Fer qui venaient ici, et en général ils se faisaient petits. S'il demeurait normal, tant qu'il n'avait pas été vu en compagnie de Yokai-sama qui elle était bien connue, il ne se ferait pas attaquer.

   Laos s'étira et marcha donc dans les rues, observant tout autour de lui. Il ne voyait pas sa nouvelle prof. Était-il le premier ? Ou alors était-il en retard ? Était-elle partie sans lui ? Se mordant la lèvre, il choisit de prendre de la hauteur pour essayer de la trouver plus rapidement. Grimpant sur les toits grâce à son agilité travaillée, il continua ses recherches. Assez rapidement, il finit par la trouver. Elle était installée, semblant attendre patiemment, sur le toit du bâtiment principal de la commune. C'était le plus grand du coin, elle avait dû le choisir pour avoir une meilleure vision sur la zone. Il s'approcha donc calmement d'elle avant de la saluer respectueusement, s'inclinant en restant plus bas qu'elle pour bien montrer qu'il comprenait son infériorité.

« Bonjour Yokai-sensei. J'espère ne pas vous avoir fait trop attendre. »


_________________
XP : 20
Messages : 19
avatarKirijin
Osorubeki Kyoshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   Jeu 6 Avr - 20:51
Je me levais avec le soleil. L’aube d’une nouvelle vie. Celle de shinobi.

Et pour de vrai ce coup-ci, pas un Genin qui est forcé à faire du travail communautaire pendant qu’on pourrait lui apprendre des choses utiles. En fin bref, maintenant je suis chûnin. Un vrai ninja. Je vais finalement pouvoir sortir de Kiri et faire ce que je suis sensé faire!

Mais pas aujourd’hui. Je n’ai pas de sensei ou d’équipe et même seul, on n’a pas de mission pour moi. Être un bandit était peut-être bien une perte de temps, mais moins que rien faire. Bon, reste que si je vais faire de quoi un jour, je dois être prêt, alors commençons l’entraînement pour aujourd’hui. Cardio, pompes, poids, et finissant avec un jogging au travers de la ville. Je reçois quelques de regards louches de passants dans la rue. Je ne sais pas si c’est à cause de mon nombre incalculable de cicatrices sur mon corps, ou le fait que je porte juste un pantalon, mais au moins ils semblent m’ignorer autant que je les ignore.

En me dirigeant vers mon bloc-appartement, je vois un homme à la porte, attendant, et me faisant signe en me voyant. Avec un peu de chance, je ne vais pas être aussi inutile aujourd’hui que je le pensais. Rendu devant lui, il me fait simplement signe de le suivre, disant aussi de ramasser mon équipement. Je suis rentré chez moi sans même reconnaître son existence.

J’enfile ma robe alourdie par les poids ronds de métal, s’assurant que les pics soient bien rentrés, et enfila mes poches de kunai. J’ignorais encore l’autre en regardant mon chat à neuf queues : Ca va devoir attendre, et avec un peu de chance je n’en aurais pas besoin avec ce que je vais faire aujourd’hui.

Acquiesçant que je suis prêt à partir, nous marchons ensemble un moment jusqu’au bord, au début du brouillard entourant et protégeant le village. L’homme me regarde et dis simplement :

« Traverse la brume en marchant en ligne droite. Rendu de l’autre côté, dirige toi au territoire Juro le plus près d’ici. Rendu la, cherche la personne la plus grande. Tu auras plus de détails rendu là. »

Un peu vague, mais avant de pouvoir demander quoi que ce soit, il disparut au loin. Je dois me rendre à un endroit imprécis, chercher une personne qui est « grande » et ensuite quoi? Qui me donnera plus d’information? Vais-je être seul? Vais-je tuer des gens? Ou pire, m’a-t-on donné une mission de rang D hors du village?

C’est sur cette pensée que la brume s’est dégagé et que je vis clairement le monde extérieur, que je n'avais pas vu depuis un bon bout déjà. Peu importe ce que je dois faire, j’ai maintenant une opportunité. Je peux me prouver, me dépasser, m’améliorer. Avec un peu de chance, on me donnera le respect que je mérite.

Prenant un petit bateau jusqu’au territoire Juro, je me dirigeais vers le village le plus près, espérant trouver ce que je cherche là. Je pensais avoir pris la mauvaise décision jusqu'à-ce que je vis ce que je cherchais quelques rues plus loin.

Une femme, faisant facilement 2 mètres, avec une épée de taille similairement grande. Elle était perchée sur la plus grande bâtisse, semblant attendre. Son apparence me disais de quoi, des histoires que j’ai entendu dans et hors Kiri, mais rien de plus venait à mon esprit. Tout près d’elle était un garçon avec la chevelure de neige et un habit de charbon s’inclinant devant elle.

Je n’ai pas été invité là-haut, alors je décidai simplement de m’incliner légèrement devant la bâtisse devant eux, en attente de mes prochains ordres.
XP : 10
Messages : 10
avatarKirijin
Masao Sora
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   Jeu 6 Avr - 21:28
Une nouvelle arrivante avec des capacités, c'était tout ce qu'elle était pour l'instant. La Mizukage n'avait pas voulu la laisser trainer dans le village, du moins, pas sans avoir une équipe. Sa faculté à pouvoir utiliser l'Eisenjutsu avait été une chance pour elle. Son rôle serait assez simple : soigner les blessés, mais il en serait certainement autre chose par la suite. Elle ne pourrait pas entièrement se reposer sur leur protection. La donzelle ne savait pas qui serait son ou sa sensei, juste qu'il était la personne la plus grande à rejoindre. Enfin d'après le messager qui l'avait contacté plus tôt.  Qui sait ce qui allait pouvoir l'attendre à ses côtés ? Sora aurait aimé que ses prédictions puissent pour une fois ne pas être aussi foireuses qu'à l'ordinaire pour savoir si sa santé et son espérance de vie allait en prendre un coup, où si justement elles allaient croître. L'un comme l'autre, la jeune fille ne savait pas vraiment combien de temps ça allait durer.  

La chuunin rassembla le peu d'affaire qu'elle avait à transporter, réajustant sa cape sur ses épaules sans pour autant camoufler son visage avec la capuche pour éviter qu'on ne la suspecte trop. Un air avenant est surement moins intriguant qu'un être auquel on ne voit pas le visage non ?  Elle n'avait pas l'air dangereuse ainsi, juste une simple demoiselle de passage. Sa chevelure se glissant dans le vêtement, beaucoup trop longue pour être laissée à l'air libre et identifiable bien trop facilement. Un soupire s'échappant finalement avant qu'elle ne se décide à quitter son lieu de vie, alors que la plupart des gens dormaient encore.      

C'était assez vague néanmoins "la plus grande à rejoindre". Sora se dépêcha de rejoindre un navire pour atteindre le territoire de Juro, là où devrait l'attendre la personne qui devrait lui servir de supérieur. Enfin son grand supérieur.  La demoiselle traversa les rues calmement, ramenant quelques peu l'attention sur elle. Elle ne chercha pas à retourner leur regard, se focalisant simplement sur l'information qu'on lui avait donné, la grandeur de la personne. C'était bien beau tout ça, mais comme elle l'avait dit plus haut, c'était flou. On lui aurait dit : "avec un nez en forme d'étoile" que ça n'aurait pas changé grand chose... Quoi que, ça ne devait pas passer inaperçu ça. Au moins.

Et pourtant au détour d'une rue, la demoiselle préféra s'arrêter en voyant un homme à son niveau redresser la tête vers quelque chose. Elle suivit son regard avant de remarquer les deux personnes sur un toit, particulièrement en hauteur, l'une pouvant parfaitement correspondre avec la description, l'épée à ses côtés d'une taille assez conséquente appuyait sur la conclusion que ça devait être la personne qu'elle était censée rencontrer ici. Quant à l'autre, qui s'inclinait au moment ou elle levait la tête devait être le premier membre de l'équipe. Si ce qu'elle voyait été vrai, alors ce qui était en face d'elle allait être son équipe.

Elle finit par s'approcher, observant une dernière fois cette dame pour être sure de ne pas se tromper avant d'imiter l'homme en s'inclinant devant le bâtiment. Bien que ce soit adressait à ce qui était au dessus. Sora finit par se redresser, adressant un sourire amical au jeune homme à côté d'elle et celui sur le toit, les saluant par la même occasion par ce simple geste avant d'attendre la suite.
Deux nouveaux arrivants.

_________________

XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   Jeu 13 Avr - 14:59
" Un ninja n'a pas le droit de se montrer faible, la faiblesse est un signe d'incompétence et l'incompétence pour un ninja est punissable par la mort. "
Jour 2: Deux nouveaux arrivants


" Chaque âme rend un son particulier. C'est la rencontre de ces sons qui produit l'harmonie. .. . ou le désaccord. "

" Bonjour Yokai-Sensei. J'espère ne pas vous avoir fait trop attendre. "

" Non. "

Ce fût le seul mot qui s'échappait de mes lèvres pour répondre à la question du jeune homme. Je ne le regardais même pas, je cherchais du regard les deux autres faiblards qui allaient combler les deux positions d'élève restantes. J'espérais donc qu'une fois chose fait, la Mizukage allait cesser de m'envoyer des incompétents dans l'espoir que j'en fasse de vrai ninja. Un d'eux était à portée de vue, l'homme aux cheveux argent. Il avait déjà un peu plus l'aire d'un homme que Laos, définitivement plus " imposant ". Il levait les yeux pour me regarder, mon regard tombait dans le sien, je le fixais un moment puis mon regard tombait alors sur la silhouette féminine qui rejoint l'argenté, l'autre élève.

" Tes nouveaux partenaires sont arrivé " lançais-je d'un ton froid alors que je me relevais et bondis du toit pour atterrir devant eux.

Afin de les regarder, je devais pencher un peu ma tête. La fille était trop mignonne pour son propre bien, elle allait définitivement être une distraction pour le jeune homme. J'espérais simplement qu'elle ne soit pas autant pire que Laos de ce côté et qu'elle se laisse distraire par lui. L'autre d'autre part, semblait sérieux. Il y avait un petit quelque chose de froid dans son regard. Certains pourraient en être intimidé mais pas moi, il fallait plus qu'un regard pour me donner froid dans le dos. Je gardais un long moment de silence à les regarder un après l'autre, puis je laissais un soupir.

" Vous êtes donc mes nouveaux élèves... Ça semble plutôt décevant pour le moment. "

J'avais absolument rien lu sur eux dans les dossiers qu'Irina m'avait donnés et j'avais que peu à faire de leur accomplissement, il fallait toutefois que les trois apprennent à se connaitre. Je me dirige donc vers un saké house et j'y entre. Je m'assis à une des tables et j'attends que les autres me rejoignent. Je me commande un simple thé et pose mon regard sur un d'eux au hasard.

" Il est temps de faire les présentations. L'un après l'autre, vous allez nous dire votre nom, ce que vous savez faire, vos objectifs, votre rêve et pourquoi vous êtes un Shinobi ou une kunoichi. "

Ça ne m'intéressait pas vraiment à les entendre parler de tout ça mais c'était mon " devoir " de savoir un peu dans quoi et avec qui je m'embarquais. Après ça, je comptais bien voir de quoi était capable ce groupe. Pour qu'Irina me les envoie, ils devaient quand même avoir un certain potentiel. Elle sait très bien que si ce n'est pas le cas, je vais simplement finir par les abattre. Peut-être connaissaient-ils cette réputation de moi et avaient été envoyé à moi dans le but qu'ils se bougent un peu? Ou peut-être qu'Irina les voulait mort et qu'elle les a jumelé à la seule personne qui risque de les buter par ennuie?

J'ai l'impression que je vais pouvoir me faire une idée là-dessus dans vraiment peu de temps.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 20
Messages : 19
avatarKirijin
Osorubeki Kyoshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   Ven 14 Avr - 23:18
Quand je me suis relevé de mon salut, les yeux de la géante et les miens ont fait contact. Nous nous regardions silencieusement, analysant l’autre et portant des jugements. Elle semblait froide et avec une grande confiance en soi. Ceci dura moins longtemps que je m’y attendais, car elle tourna son regard vers ma gauche seulement quelques secondes après. Je me suis tourné pour voir l’objet de son intérêt, et j’ai vu une jeune femme à mes côtés. J’observais la dame, cherchant dans son regard son intention, elle semblait avoir un but similaire à moi, vu qu’elle s’était aussi inclinée.

Mes suspicions furent confirmées quand la plus grande descendit à notre niveau après avoir dit  " Tes nouveaux partenaires sont arrivé " au garçon. Alors nous sommes une équipe? Elle doit être la chef du groupe. Si c’a va être mon équipe, je ferais mieux de m’habituer à eux. Je ne suis pas maître de l’observation, mais je cherchais déjà pour des faiblesses dans leurs défenses par leurs postures, mais c’est en action que je vais vraiment pouvoir savoir leurs personnalités, forces et faiblesses. Mon analyse fût brisée quand j’ai entendu notre dirigeante dire :

" Vous êtes donc mes nouveaux élèves... Ça semble plutôt décevant pour le moment. "

Je mords ma lèvre... Décevant... J’espère qu’elle à la compétence nécessaire pour faire ce genre de commentaire. Je ne suis pas si fort et je le sais. Mais je vais la prouver que je ne suis pas incompétent! Avec un peu de chance, je vais pouvoir le montrer bientôt.

Sans dire un mot de plus, la géante se retourne et part. Je l’ai suivi jusque dans un saké house, les deux autres suivant après. Je m’assois devant elle, espérant qu’elle va dire quelle est notre mission. Après avoir commandé un thé, elle me regarde de avec ses yeux froids et perçants, et dit :

" Il est temps de faire les présentations. L'un après l'autre, vous allez nous dire votre nom, ce que vous savez faire, vos objectifs, votre rêve et pourquoi vous êtes un Shinobi ou une kunoichi. "

Alors c’est ça? C’est tout? Nous sortons de Kiri pour une conversation et du thé? Ce que nous aurions pu faire sans ce voyage? Cette perte de temps! JE DEVRAIS L…

Non. Du calme. Je suis juste stressé parce que je n'ai pas vu d'action depuis plusieurs mois. Il y a une raison derrière cela. Je vais répondre, on pourra au moins en savoir un minimum sur les autres. Le gars aux cheveux blancs semble trop concentré sur l’autre file pour m’écouter, mais bon. Je vais satisfaire sensei et on passera à autre chose. Je réajuste mes épaulières te commence :

« Je m’appelle Osorubeki Kyoshi. Je sais me battre au corps à corps. Je pense vraiment que vous montrer ce que je peux faire sera bien meilleur que de l’expliquer. Mon objectif est de m’améliorer en combat et qu’on reconnaisse finalement ma compétence. Mon rêve est idem et je suis devenu shinobi récemment car j’avais atteint la limite de ce que je pouvais accomplir dans ma situation antérieure. Bon, prochaine personne, on n’est quand même pas ici pour entendre une histoire sur ma vie…»
XP : 10
Messages : 10
avatarKirijin
Masao Sora
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   Jeu 20 Avr - 12:12
La demoiselle ne bougea pas plus, laissant la seconde femme sauter de son perchoir pour les rejoindre, accordant un commentaire au blandinet. " Tes nouveaux partenaires sont arrivé ". Sora posa de nouveau sonr egard sur chacun des membres de sa future équipe et plus particulièrement leur sensei. Il n'y avait pas à stresser. Elle n'avait rien qui pouvait la présenter comme une personne sympathique, mais on ne l'avait pas choisi pour rien, n'est-ce pas ?

" Vous êtes donc mes nouveaux élèves... Ça semble plutôt décevant pour le moment. "

Sora tourna la tête, le commentaire glissant sur elle sans l'atteindre. Une "chance" que sa famille l'est aidée à ne pas prendre le melon en la considérant assez faiblement. Certains l'auraient sans doute pris comme une insulte à leur égard. Mais pour elle se n'était rien. Et c'était sans doute vrai. Elle avait toujours été vu comme une déception, alors une de plus ou de moins.  

Elle suivit ensuite le groupe nouvellement formé, rentrant dans un petit bâtiment pour s'asseoir à côté du brun. Elle suivit la plus âgée en commandant également un thé avant de suivre la suite des "opérations". Ne sachant pas du tout comment allait commencer cette nouvelle aventure en leur compagnie, espérant qu'elle soit suffisamment longue pour être appelée ainsi du moins.

" Il est temps de faire les présentations. L'un après l'autre, vous allez nous dire votre nom, ce que vous savez faire, vos objectifs, votre rêve et pourquoi vous êtes un Shinobi ou une kunoichi. "

Pas si compliqué pour un début. Rien de bien méchant. Il fallait bien commencer par une base. Ils ne se connaissaient pas. Du moins elle et lui ne connaissaient pas, ou alors vaguement les autres. Elle allaient devoir se faire à l'idée qu'elle ne serait plus tranquille et que la vie de ses coéquipiers allaient sans doute dépendre d'elle. Enfin, fallait-il encore qu'il le mérite. Sora laissa le premier se présenter, écoutant sagement ce qu'il disait avant de sourire en prenant par la suite la parole.  

« Masao Sora, spécialisée dans les jutsus médicals. Je souhaite m'améliorer un maximum dans cette catégorie pour la recherche du meilleur poison et du soin.  J'ai beau savoir soigner, je n'ai pas la gentillesse pour aider tout le monde, juste ceux qui l'auront mérité. Je suis devenue kunoichi grâce à ma capacité à maîtriser le chakra. Mon... Rêve ? Elle laissa son regard partir ailleurs. Prouver ma valeur en concoctant le meilleur poison au monde, que même les meilleurs médecins ne sauront détecter ou annihiler.

Elle se tourna ensuite vers le dernier membre du groupe, ne s'étant pas présenté. Pour l'instant, la jeune femme n'avait rien de bien précis à dire sur le compte de Kyoshi. Elle verrait sur le tas avec le temps.  
Du thé et des présentations.

_________________

XP : 101
Messages : 32
avatarKirijin
Nikkari Laos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   Jeu 20 Avr - 14:39
Deux nouveaux arrivants
NIKKARI Laos ~ KEN Yokai
MASAO Sora ~ OSORUBEKI Kyoshi
     Laos venait de se redresser, sa sensei lui faisant signe que deux nouvelles personnes venaient se joindre à eux. Ils seraient désormais une équipe donc. Le jeune homme aux yeux ambrés embrassa l'horizon d'un coup d'oeil, découvrant ses deux nouveaux camarades. Le premier était un garçon de son âge, un peu plus petit que lui. Les cheveux gris comme son regard, celui-ci ne paraissait pas très ouvert. Ce n'était peut être qu'un préjugé, mais il ne semblait pas des plus sympathiques. Probablement un peu taiseux, il n'engageait guère à la conversation.

Ken Yokai descendit alors de son perchoir pour aller à sa rencontre. C'est alors que le Nikkari aux cheveux blancs découvrit, quelques mètres derrière son nouveau compagnon, une jeune demoiselle très attirante. De longs cheveux magnifiques, des courbes ravissantes, elle serait une véritable source d'intérêt pour le frivole garnement. Elle le regarda également mais ne sembla pas être plus intéressée que cela, probablement à cause de la présence de l'immense sensei qui venait d'attérir à quelques mètres du duo de nouveaux. Laos suivi alors la femme aux cheveux de jais jusqu'à sol pour rejoindre le groupe.

Après un commentaire désobligeant de la géante de Kiri, celle-ci prit le devant de la marche, les entraînant vers une maison de boisson où le saké coulait à flots des premières heures de la journée jusqu'à l'aube suivante. Gardant un oeil assez discret sur la demoiselle qui avait piqué son intérêt, le jeune homme aux yeux ambrés suivit le mouvement sans un mot. Il avait rencontré Yokai-sama qu'une seule fois pour l'instant, il ne pouvait pas vraiment clamer la connaître. Il avait cependant bien compris l'intérêt de ne pas l'énerver et de lui obéir sans la décevoir.

La puissante Jônin indiqua à ses jeunes kouhais ce qu'elle souhaitait leur entendre dire, bien que son air légèrement blasé démontrait une nécessité de la chose plutôt qu'une réelle recherche de discussion. Elle aurait bien besoin de leurs noms pour les rappeler à l'ordre après tout. Un léger sourire s'imiça sur les lèvres du garçon jusqu'à lors plutôt sérieux. Il écouta d'une oreille distraite la présentation du premier de ses compatriotes d'infortune, un certain Kyoshi qui était adepte du corps à corps dans les combats. Laos devait bien avoué qu'il était bien plus passionné à l'idée de découvrir l'identité de la belle qui les avait aussi suivis, elle devait être donc effectivement de la bande récemment formée.

« Masao Sora, spécialisée dans les jutsus médicals. Je souhaite m'améliorer un maximum dans cette catégorie pour la recherche du meilleur poison et du soin. J'ai beau savoir soigner, je n'ai pas la gentillesse pour aider tout le monde, juste ceux qui l'auront mérité. Je suis devenue kunoichi grâce à ma capacité à maîtriser le chakra. Mon... Rêve ? Prouver ma valeur en concoctant le meilleur poison au monde, que même les meilleurs médecins ne sauront détecter ou annihiler. »

Il n'aurait pas dit non si on lui avait proposé de boire les propos de cette enchanteresse disposée aux soins. Cette Eisennin avait de beaux atouts mis en valeurs par de délilcats atours. Elle semblait aussi être forte dans son domaine. Elle parla alors de poisons, il devrait donc se méfier et ne pas se laisser piéger par la beauté de la Rose. Les épines ont une fâcheuse tendance à ne pas pardonner, et cette fleur semblait en avoir de terribles. La sous-estimer ou la gêner serait sans aucun doute à proscrire. Si jamais il se sentait l'audace de l'aborder autrement qu'en simple collègue d'équipe, il devrait se plier à ses choix où il le regretterait certainement.

C'était finalement à son tour de se présenter, il se montrerait synthétique. Il n'avait pas envie de s'étaler et Yokai devait probablement avoir eu leurs dossiers. Et si elle voulait se faire sa propre idée, ce ne serait pas en les écoutant mais en les regardant à l'oeuvre lors de combats ou de missions. Elle n'était pas du genre à aimer parler, il l'avait bien compris lors de leur première rencontre dans les arènes de Kiri.

« Nikkari Laos, je sais manier le Ranton et le Ninjutsu avec les affinités Katon et Suiton. Je préfère le combat à distance, et je sais que j'ai encore de nombreuses lacunes. Mon objectif est donc de les combler autant que possible et à limiter mes faiblesses. Mon seul rêve est de détruire Iwa. Si je suis devenu shinobi, c'est pour devenir plus fort que je ne l'ai été et réaliser ce rêve. »


Il attendait maintenant la réaction de sa sensei, assis avec ses camarades. Il regardait encore un peu Sora avant de retourner son regard vers Yokai-sensei. S'ils pouvaient passer à l'action, ce serait un peu plus agréable que de continuer cette farce qui avait déjà offert tout ce qu'elle pouvait. Un entraînement actif serait bien plus intéressant.


HRP:
 

_________________
XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   Ven 28 Avr - 22:52
L'un pensait avoir besoin de me démontrer ses capacités en combat pour que je comprenne son "potentiel", l'autre disait être talentieuse en technique médicale, puis Laos que je connaissais déjà. Alors que deux disaient vouloir s'améliorer pour atteindre leur potentiel maximal, l'autre disait plutôt vouloir devenir assez fort pour renverser Iwa. De mon côté, mes intentions, le pourquoi du comment, mon potentiel, ils n'avaient aucunement besoin de le savoir.

Mon équipe allait donc être constituée d'un ninja médical, d'un utilisateur de Ninjutsu et d'un utilisateur de Taijutsu. Notre lacune évidente était la traque, nous n'avions personne capable de combler ce vide mais une fois au combat, nous avions un potentiel destructeur. Je plongeais mon regard dans celui de mes élèves, un après l'autre. Visiblement, ma petite séance les ennuyait, ça tombait bien puisque moi aussi. Je prenais toutefois mon temps de finir mon thé puis j'esquisse un large sourire.

" Laos, tu peux aller préparer ton terrain. Du moins, si tu désires refaire la même erreur que la dernière fois. Nous allons nous entrainer sur l'avenue principale. Et ça va être vous 3 contre moi. Vous devriez aisément être capable de dominer le champ de bataille à 1 contre 3. "

Je regarde les deux autres puis je leur fais signe de le suivre. Est-ce que j'y allais à fond cette fois-ci? Ça pourrait être bien amusant. De plus, j'espérais réellement agacer le clan Juro dominant ce secteur, j'espérais qu'ils s'en mêlent que pour avoir la satisfaction de démontrer à mes élèves ce qui allait se passer s'ils me décevaient ou s'ils s'interposaient entre moi et mon objectif. Mais pour le moment, c'est contre eux que j'allais devoir me battre. Je projetais une méthode bien simple de le faire. J'allais neutraliser Kyoshi en premier, puis m'en prendre par la suite à Laos. Les deux étaient des adversaires qui allaient probablement me donner du trouble ensemble. Je finirais donc par Sora.

Alors que le trio quitte la Saké House, je commande un nouveau thé. J'allais me battre contre eux en n'envoyant que des clones. Je ne sais pas combien de temps ils allaient croire que je suis parmi les clones, mais ça allait surement être intéressant. Si le groupe se montrait assez intéressant, je pensais à peut-être à les amener avec moi sur l'ancien territoire Goto et en faire le lieu d'entrainement de l'équipe. C'était toutefois, un endroit sacré et j'autorisais peu de gens à y trainer. Je savais que certaines personnes trouvaient l'endroit et qu'ils tentaient d'y habiter mais à chaque fois que je rendais visite à l'endroit, je purifiais de la vermine ce village sacré. Souvent c'était de petites "meutes" de Juro qui tentaient d'y habiter, cette vermine était partout.

Ma nouvelle théière arrivait remplir, la serveuse m'en verse un peu et je commence à boire. Mes élèves devaient être prêts au combat, j'ai fait quelques signes d'une main et 3 clones aqueux se forment. Un d'eux agrippe Iron Maiden et le trio sort du bâtiment. Ses élèves en valaient-ils vraiment la peine? Il était temps que je le sache.

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 101
Messages : 32
avatarKirijin
Nikkari Laos
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   Ven 28 Avr - 23:50
Deux nouveaux arrivants
NIKKARI Laos ~ KEN Yokai
MASAO Sora ~ OSORUBEKI Kyoshi
     La petite pique de sa sensei fit sourire Laos. Elle était assez calme, peu expressive. Enfin, c'est ce qu'elle avait montré pour l'instant. Ce léger changement était tout de même agréable, car converser avec un cube de glace avait ses limites en terme d'intérêt, aussi doué en ninjutsu fut-il. Non. Il ne referait pas la même erreur, mais ce n'est pas pour cela qu'il ne préparerait rien. À commencer par un check rapide des capacités de ses deux camarades.

Sortant donc de la batisse, il commenca par créer une certaine quantité d'eau juste à côté de l'entrée de la maison de boisson, derrière un bosquet. Cette réserve d'eau lui permettrait de lancer rapidement des techniques aqueuses agressives à une certaine distance, la surprise l'aiderait donc probablement au moins pour une première offensive. Se tournant vers Kyoshi, il l'interpella pour le questionner.

« Tu as dit préférer le corps à corps, tu devrais donc rester cacher juste à la sortie pour attaquer notre sensei dès qu'elle sortira. Notre meilleure chance est la surprise. Elle sait parfaitement se battre et la laisser mettre en place un plan serait dangereux. Elle sait gérer jusqu'à quatre clones de ce qu'elle m'a montré lors de notre précédente rencontre, elle manie le feu et l'eau. Yokai-sama est du clan Ken, je n'ai aucune idée des capacités de son arme mais il faudra s'en méfier dans tous les cas. Masao, tu manies les poisons donc. Si tu as une quelconque attaque de zone liée à cela, n'hésite pas à en faire usage d'entrée de jeu. Les clones, quelque soit leur niveau, ne sont pas résistants. Si c'est la vraie Yokai, je doute qu'elle ne prenne la peine de se protéger d'une attaque basique qui ne lui ferait pas grand chose, cela nous permettra de repérer aisément. Enfin, si elle choisit d'utiliser les clones. Il y a un risque qu'elle envoie des clones par devant pour nous contourner et nous attaquer de dos. Il faudra être très prudent. Ou même par le toit du bâtiment. Il va falloir surveiller tous les côtés pour ne pas être surpris. Je doute qu'elle nous fasse des cadeaux. »

Laos respira un grand coup avant de terminer sa tirade.

« Je ne connais Yokai-sama que depuis quelques jours et je ne l'ai vu combattre qu'une seule fois. Je ne prétend rien, mais je pense que suivre ce plan pourrait nous donner une chance. Si nous combattons chacun de notre côté, cela se retournera contre nous. Une trop mauvaise coordination risque de nous renvoyer à l'Académie à la recherche d'un sensei potable. Restez sur vos gardes, elle est loin d'être stupide et elle essaiera certainement de se jouer de nous, d'une manière ou d'une autre. »

Il était concentré, n'accordant plus aucun regard à la jeune fille qu'il avait presque dévoré des yeux aussi discrètement que faire se peut pour lui pendant ces interrogatoires peu utiles mit à part la partie sur les techniques employables par chacun. Cela au moins leur donnait une chance de se coordonner. À voir désormais le résultat...

Le jeune homme aux yeux ambrés se tint donc sur ses gardes, s'éloignant de l'entrée, près à passer à l'offensive. Sans réelle surprise, il vit trois "sensei" sortir de la maison de sake. Commença alors immédiatement ses mudras, trois shurikens enflammés se créèrent et partirent directement sur les Yokai qui sortaient du bâtiment, et prévoyant une défense de celles-ci, il attaqua sur le côté dans le même temps avec une attaque aqueuse prenant directement sa source dans la zone d'eau qu'il avait créé en sortant.

Tandis que le trio était obligé de se défendre face à ces shurikens qui pouvaient détruire les deux clones et tout en attaquant Yokai  et la laissant seule, à découvert, des poings se formèrent et frappèrent directement la première Yokai encore en vie à leur portée.

Maintenant, il fallait espérer que les autres puissent et acceptent de répondre à sa proposition. Il surveillait en même temps d'un oeil les alentours pour éviter de se faire surprendre par cette sensei qui était semble-t-il peu commode et ne devait sans doute pas se contenter de foncer tête baissée après leur avoir permit de se préparer en trois contre un.


HRP:
 

_________________
XP : 20
Messages : 19
avatarKirijin
Osorubeki Kyoshi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   Mar 2 Mai - 18:48
Après que les autres élèves se soient présentés, un utilisateur de ranton et une utilisatrice d’eisenjutsu (pas une mauvaise équipe, considérant), notre sensei parle à l’autre gars de « préparer le terrain » avec d’autres détails et fait signe de le suivre. Bien sûr, aucune information sur elle… même pas un nom. À la voir, je m’attendais à ce qu’elle ne suive pas par l’exemple pour des petits comme une discussion.

Mais je suis trop occupé de ce qui s’en vient : Un test. Et s’il y a un terrain à préparer, un combat. Ce Laos semble déjà avoir essayé, et perdu, mais nous sommes trois, ca devrait bien aller. De plus, il doit savoir des trucs sur la sensei. Son style de combat, ses Justus, ses faiblesses… J’allais lui demander de tout cracher, mais il l’a fait avant que j’ouvre la bouche.

Parfait, au moins il a un esprit d’équipe. Il se dit ne pas être fort, mais au moins il n’est pas stupide. Après un bref résumé de que la géante, Yokai-sama, peut faire et à quoi s’attendre, il nous donne un plan d’attaque, me disant de me cacher pour prendre notre ennemie en embuscade.

Me cacher et attaquer? Il sait jouer sur mes forces. Il a juste à rajouter une ligne sur le vol et le pillage et je me croirais encore chez les Osorubekis. Je le prendrais comme un combattant d’expérience s’il ne donnait pas des conseils évidents comme rester ensemble et utiliser l’élément de la surprise. Je sais qu’il ne nous connaît pas, mais nous sommes tout de même des shinobis!

Je ne savais pas trop pourquoi Laos à fait un Jutsu qui fait juste créer une flaque d’eau, mais je me suis décidé de ne pas me cacher près au cas où. J’ai finalement décidé sur un endroit simple mais pratique : Je suis parti sans dire un mot au le côté de la bâtisse opposé à la flaque. Je peux voir ceux qui sortent de la porte principale en restant dans leur angle mort, et je reste dans une position prête à agir rapidement. Bien sûr il n’y a pas de camouflage, et si elle sort de ce côté elle va me voir, mais je vais pouvoir aller rejoindre les autres rapidement. On aura juste perdu mon élément de surprise.

Peu après que tout le monde se soit préparé, trois Yokai sortent de la porte d’entrée. Je regarde rapidement autour de moi pour d’autres clones qui voudraient nous contourner, mais je ne vois rien. Je me lance donc vers la Yokai du centre, lançant un kunai vers chacun des deux autres. Arrivant derrière mon sensei, je profite de mon élan, je retourne avec un coup de poing derrière ses genoux. Mon but n’est pas de la faire tomber, par contre. Je veux briser sa jambe. Je mets tout mon poids et ma force dans ce coup, aucune retenue. Elle voulait voir ce que je peux faire, elle va l’avoir en plein. Elle est peut être ma sensei, mais dans ce scénario elle est mon ennemie et je n’ai aucune intention de montrer de la pitié.

Je suis sûr qu’elle est meilleure que moi en duel, mais la réalité est beaucoup plus cruelle, et elle le sait. Quand je vais sentir la libération de son nodashi dans ma chair, elle aura vraiment raison de s’inquiéter de moi…



HRP:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|   
 

Jour 2: Deux nouveaux arrivants |Feat. Laos, Sora, Kyoshi, Yokai|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» Deux nouveaux site web à la disposition des haïtiens pour être au fait avec...
» Petit lexique à l'intention des nouveaux arrivants.
» Un jour comme les autres ♫ [Feat Lucy Heartfilia]
» Mes deux nouveaux projets potteresques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays de l'Eau :: Archipel de Mizu no Kuni-