AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Sans bavure- mission C Ft Saigetsu KagoVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2
XP : 225
Messages : 65
avatarSunajin
Saigetsu Kago
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sans bavure- mission C Ft Saigetsu Kago   Ven 5 Mai - 21:26
Les 2 shinobis étaient partis à le recherche de cet imbécile depuis quelques minutes lorsqu'Oni' proposa d'étendre les recherches en se séparant. Kago n'était pas particulièrement fan de cette idée, d'autant plus qu'ils savaient que les bandits ne devaient pas être bien loin et qu'ils ne devaient sûrement pas être entrain de dormir, mais bien entrain de les chercher tout autour du camp. Mais bon, le marchand était la mission et ils devaient le retrouver avec les ennemis, quoi qu'il leur en coûte.
Le shinobi approuva l'idée et ils se séparèrent, lui prenant le chemin principal vers Hono et elle prenant un chemin secondaire, moins utiliser. Il n'oublia pas de laisser un sceau à l'endroit où ils se séparèrent, comme ça, en cas de danger, il pourrait toujours retourner à cet endroit rapidement.

Il s'aventura donc dans la pénombre de la nuit, seul, avec pour seul amie sa détermination et s'enfonça toujours plus loin dans le désert à la recherche du vieux Loulou ... qui restait introuvable. Il espérait que sa jeune partenaire aurait plus de chance qu'elle. Il avait convenu de marcher 1 heure chacun puis de faire demi tour car s'ils ne le trouvaient pas au bout d'une heure, ils ne le retrouveraient jamais car il était impossible qu'un vieil homme puisse parcourir une aussi grande distance qu'une shinobi entraîné puisse faire en 1 heure.

Après environ 20 minutes de marche en solitaire, il lui sembla apercevoir un faisceau lumineux devant lui, mais quelque chose sembla bizarre car il ne semblait pas provenir de devant mais de derrière lui. Il se retourna donc et aperçu, au loin un succession de flashs lumineux. Sans doute l'avant poste. Mais que voulaient-ils dire ? Voulaient-ils les prévenir d'un danger ? Voulaient-ils les prévenir qu'ils l'avaient retrouvé ? Ce Flash lumineux était-il seulement un message leur étant destiné ou bien un message tout simplement ?
Kago ne pouvait en être sûr. Il remarqua cependant que les flashs se répétaient toutes les 12 secondes :

- ".-. . -. - .-. . --.."

Du morse ! C'était du morse et il voulait dire "rentrez". heureusement que cette matière l'avait toujours intéresser à l'académie, il savait que ça lui servirait un jour !
Mais est-ce que sa partenaire aurait également compris le message ? L'aurait-elle seulement vu ?
Toutes ces questions ne trouveraient réponse qu'à son retour au camp.

Il rebroussa donc chemin et prit la direction du camp, le soleil n'allait pas tarder à se lever, encore 2 heures tout au plus. Il ne fallait donc pas traîner car si quelque chose venait à le ralentir, il n'arriverait sans doute pas à profiter de la pénombre pour renter.
Hors, ce qui devait arriver arriva ... l'un des bandits se pointa juste devant lui et lui barra la route.

- Je t'ai enfin retrouvé, sale enflure ! se mit-il a grogner.

Sans aucun doute, c'était le techniciens du Ninjutsu a qui il avait apposé un sceau bloquant la malaxation et l'utilisation du chakra la veille. Il avait donc un compte à régler avec le jeune sunajin et comptait bien le régler tout de suite.
Avantage pour Kago, son opposant semblait être seul, mais il devait rester sur ses gardes, sait-on jamais que ces équipiers ne soient resté en retrait et attendent le moment opportun pour lancer un assaut coordonné.

- Ecoute, je n'ai pas de temps à perdre avec toi, le vieux n'est pas avec moi, tu le vois bien. Laisses moi passer, répondit Kago

Le bandit ricana. Kago n'était pas du tout troubler par cet homme en face de lui, il savait qu'au moindre pépin, il pourrait se rendre immédiatement à son sceau. Ou pas ! Le sceau se trouvait bien trop loin de là où il se trouvait actuellement. Son utilisation du Jykûton ne lui permettait pas de se déplacer sur une aussi longue distance, il manquait d'entraînement !
Il allait donc devoir s'occuper  de cet opposant sans trop traîner.

Sans attendre, il s'élança vers le bandit et s'en suivit une lutte au corps à corps intense. Sa technique était de l'acculer de coups sans lui laisser l'opportunité de composer des signes et utiliser son Ninjutsu.
Le combat dura plus longtemps que raisonnablement et Kago se rendit compte que faire durer le combat n'était pas à son avantage et que plus il durera, plus il se mettra lui même en danger car les renforts ennemis ne tarderaient sans doute pas à arriver. Il étaient peut être déjà en chemin.

Il arrivait à contenir le Ninjutsu de son opposant direct à l'aide de leur Taijutsu médiocre, mais il fallait à présent se lancer dans le vrai combat, le combat pour mettre à terre le bandit. Pour cela, Kago avait déjà sa petite idée, réutiliser un FuinJutsu lui coûterait trop de chakra et le bandit s'était sans doute déjà préparer à ce que le shinobi utilise ce genre de techniques. il devait donc changer de techniques. Il ne connaîssait que très peu de techniques, son choix fût donc assez facile, il allait l'attaquer avec du Genjutsu, le déstabiliser et le finir à mains nus. Kago profita d'une brèche dans la défense de son adversaire pour s’engouffrer dedans et attraper la paupière gauche du bandit afin de maintenir son œil ouvert.

- GENJUTSU ! L'EXPOSITION AU SOLEIL !!

Le bandit ne réagit pas tout de suite, mais plus les secondes s'égrainèrent et plus il senti une sensation de chaud à l'intérieur de lui. Il commença à se gratter, à se frotter, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Il se sentait comme prix au plein milieu d'un désert, en tenue d'hiver, lorsque le soleil est à son Zénith. Aucun moyen de s'échapper, aucune zone d'ombre ne lui apparaissait à l'horizon. Evidemment, il faisait nuit, légèrement froid, mais prit dans ce Genjutsu - qui était pour le moins basique - le bandit perdit ses moyens et lâcha totalement le sunajin.

Kago en profita pour détalé au lieu de perdre son temps à l'attaquer. Il ne serait sans doute plus une menace de tout de façon, il comptait bien faire en sorte de ne plus croiser le chemin de ces bandits. Il en avait assez d'eux.

Il reprit donc la route vers le camp, le soleil commençait très légèrement à perler au loin, il ne fallait plus traîner.

Il fût très surpris lorsqu'il arriva au camp et que le garde en faction lui annonça que le vieux marchand était bien dans le camp, mais que sa partenaire n'était toujours pas revenue ...

Kago se retourna vers le désert, guettant le moindre signe de sa présence.

Où pouvait-elle bien être ...
XP : 314
Messages : 83
avatarSunajin
Nanare Onitsuke
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sans bavure- mission C Ft Saigetsu Kago   Ven 5 Mai - 22:23

Seule au milieu des dunes, la Nanare essayait de distinguer une trace, n'importe quoi la sortant de ce calvaire dans lequel elle avait été prise. Chaque son suspect la mettait sur ses gardes, une pointe de paranoïa dans la nuit pourtant éclairée, après leur rencontre de la veille. Des dizaines de minutes, couplées à des dizaines de mètres parcourus, à un moment elle se retournait et un faisceau lumineux inhabituel captivait son attention. Si elle était toujours sûre de sa position, cela provenait de l'avant poste, sur le coup, elle n'y cherchait aucune explication, car naviguant de nuit souvent dans le désert, elle les avait déjà observé balayer l'espace devant eux avec un projecteur. A aucun moment elle se doutait que c'était le signe qu'elle espérait tant pour rentrer et décidant de l'ignorer, elle poursuivait son chemin une heure durant.

Elle était à la pointe d'une dune quand elle se stoppait en quadrillant du regard l'horizon une dernière fois. Sa pensée se tournait vers son partenaire, peut-être avait-il rencontré plus de succès qu'elle et même si, à cet instant la Nanare avait l'impression d'avoir gâché ses efforts, en réalité elle venait de faire la reconnaissance de leur prochain trajet. Mais l'ignorant à ce moment-là, la fille se laissait décourager, alors que ses pas la menaient dans le sens inverse. Au moins, jusque là, elle n'avait fait aucune mauvaise rencontre, ce qui était plutôt chanceux ou en fait logique.

En vrai rat du désert, elle savait naviguer dans l'univers farouche, sans avoir peur de prendre des courbes et ainsi, malgré le nombre de pas plus élevé, logique, épargner son énergie en n'ayant pas à affronter les pentes sableuses, qui au final, était les plus redoutables à passer. Ainsi, elle était plus difficile à localiser, car le désert changeant chaque soir, son côté imprévisible était à son avantage. L'étendu de sable était immense et irrégulière en autour après tout, il n'y avait pas de pic d'observation possible, hormis les tours construites à cet effet par les sunajins. Plus de deux heures s'étaient ainsi écoulé depuis que les deux ninjas s'étaient quittés, le soleil commençait à faire danser son ombre au sol, quand la kunoichi passait à nouveau les portes de l'avant-poste.

-”Ah tu vas bien !” Se rassurait le garde fauteur en la voyant, pour peu, il l'aurait presque prise dans ses bras et la Nanare lui lançait un regard suspicieux. “Ton collègue est au sommet et le vieux dort encore, enfin peut-être plus, il t'a sûrement apperçu arrivée...”

Elle ne relevait pas, trop furieuse intérieurement, elle s'était arrêté au moment où il l'avait informé du retour de Loulou et Oni' ignorait totalement qu'il n'était en fait jamais parti, quand sans attendre son reste, elle déboulait devant son couchage. De sa main gauche, la seule qui ne la faisait pas encore souffrir, elle le décollait de son oreille en l'attrapant par le col. Un réveil musclé pour le marchand qui se réveillait en sursaut. Son nez à deux centimètres du sien, elle le menaçait de l'émasculer – on se demande bien où elle avait appris cette méthode là (Kat'); si l'envie lui reprenait de tenter les entourlouper ou de leur désobéir encore une seule fois. L'homme tombait à la renverse sur son lit quand elle le lâchait, sans broncher tandis qu'il l'observait se diriger vers la sortie.

-”On part tout de suite !” Ordonnait-elle presque à son client. Le même qui se levait, récupérer ses affaires à la vitesse de l'éclair et la suivait...
-”Elle est folle.” Affirmait-il cependant, mais tout bas, au second membre de son escorte, Koga.

Sa mauvaise humeur ne se tarissait pas alors qu'elle ouvrait la marche silencieusement, et ce beau silence reposant perdurait longtemps. Parfois, Loulou essayait bien d'imposer une pause, mais un simple regard le dissuader. Voilà maintenant qu'il était aussi pressé qu'eux d'en finir avec cette histoire et surtout de se débarrasser d'elle. Comme en punition, la nomade avait choisi un long détour, qui pour sûr, allait être sécuritaire pour eux au vu de sa difficulté. C'était éreinté que le marchand foulait à nouveau la civilisation, avec une joie certaine, mais au moins, ils s'étaient rendu là sans histoire. Pas décidé à lui adresser un mot de plus, elle laissait le soin à son partenaire de régler les détails techniques et surtout définir la suite. Devaient ils l'attendre et le ramener sagement aussitôt ou bien s'établir ici un petit moment...?


_________________
XP : 225
Messages : 65
avatarSunajin
Saigetsu Kago
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sans bavure- mission C Ft Saigetsu Kago   Sam 6 Mai - 0:39
-”Elle est folle.”

Telles étaient les paroles de Loulou envers la jeune kunoichi lorsqu'elle l'empoigna est lui ordonna de se mettre en route immédiatement.
Kago repensa à ce qui lui avait dit ses parents quand il était enfant. Ils lui dirent qu'on ne pouvait pas être réellement amis avec quelqu'un sans être partis en mission avec et combattant, côte à côte, contre un ennemi supérieur, où leur vie était mis en danger et qu'ils arrivaient à en réchapper ensemble. Ils lui dirent que ça n'était qu'à ce moment là qu'il pouvait connaître la vrai valeur d'une personne et savoir s'il voulait la garder aurpès de soi ou, à l'inverse, la rejeter. Dans le cas de la jeune Kunoichi, Kago préféra se dire qu'il choisirait plutôt la première voie. Il avait bravé le danger et la mort au côté de sa nouvelle partenaire, ils s'en étaient sorti in extremis et s'était rendu compte qu'elle était restée au pire moment, au péril de sa vie. Cela, jamais il ne pourrait l'oublier. Il se jura de demander au Triumvirat de bien vouloir les assigné ensemble aux missions, aux vu de leurs performances.

Kago sourit tandis qu'il donnait un morceau de pain vitaminée au vieillard tout en le regardant d'un air voulant dire : "Alors là mon gars, je peux pas t'aider, il ne faut jamais contrarier et une femme." et de se remettre en route.
LouLou, qui avait pourtant été très arrogant depuis le début de la mission, se soumit assez facilement à la volonté de la jeune femme et lui emboîta le pas sans broncher.

Le trajet jusqu'à Hono fût long, très long, même trop long ... il soupçonna sa partenaire de faire traîner le trajet en prenant une boucle de sécurité bien plus grand que nécessaire, mais au moins, ils ne rencontrèrent personnes sur le chemin.
Kago fût tout de même soulagé de voir enfin la porte d'entrée du village d'Hono.

Le duo de Suna emmena, selon la volonté de leur client, ce dernier dans une échoppe de pierres non loin de la place principal du village. Il annonça que cette mission avait pour but de l'emmener ici afin qu'il y ouvre un nouveau commerce mais que lors de ces derniers trajets pour repérer le meilleur endroit où ouvrir, il s'était attiré des problèmes dans une sorte de jeu de dé dans la taverne du village, ce qui avait conduit à l'attaque des bandits sur la route. Etant radin, il ne voulait pas payer les services de ninja de haut rang, pensant que des ninja de rang inférieur arriverait à se débarrasser aisément de ces mécréants. Kago était outré, mais il comprenait la mentalité du commerçant. Il comprenait sa façon de penser et on ne pouvait pas lui en vouloir de trop. Il est vrai que les villages cachés aiment promouvoir leurs shinobis aux yeux des civils, vantant leurs méritent, leur force, les mettant en avant pour chaque petite mission afin de récolter un maximum d'argent à droite et à gauche. Cette mission n'était que le fruit de la politique engendrée par ce mécanisme. Kago en était conscient, et cela avait bien faillit faire échouer la mission et tuer monsieur LouLou.

les 2 shinobis prirent congé de leur client après avoir eu l'accord de ce dernier. La mission était finie ! Ils l'avaient accomplie avec brio : le client était arrivé sain et sauf, même si un peu secoué, et les 2 shinobis étaient en vie. Kago ne manqua pas de glisser un petit "désolé pour l'attitude de ma partenaire" à la fin. Il n'avait pas oublié que leur client était tout de même quelqu'un de sérieux et respecté, il ne voulait pas que le vieil homme leur en tienne rigueur dans le futur.

Après s'être restauré, ils se remirent en route vers Suna. Toujours sur leur garde, au cas où les brigands seraient toujours dans le coin, à les attendre, mais  ils ne firent pas dérangé lors de leur trajet retour, ce qui les soulagea.

En rentrant, ils se dirigèrent immédiatement au bureau du triumvirat pour faire leur débriefing. Ils racontèrent tout dans les moindre détails ; comment le marchand avait insisté pour se rendre à cet oasis précis, comment ils avaient été pris dans une embuscade et comment ils s'en étaient sortis idem. Il enchérissère sur la nuit passé à l'avant poste et finalement sur ce que leur avait raconté le vieille homme à propos des shinobis et des missions.
Les 3 kages furent satisfait du dénouement de cette mission et leur invita à aller se reposer quelques jours avant de repartir en mission. A vrai dire, ils avaient tout 2 envie d'une glace à l'instant présent, ils prirent congé de leurs chefs et allèrent dans la zone commerçant du village et prirent chacun une glace, évoquant cette mission, comment ils auraient pu mieux s'en sortit et moins bien s'en sortir. il se firent en contre rendu l'un l'autre et se rendirent compte qu'ils étaient sur pratiquement tous les points sur la même longueur d'onde.


Ils en étaient convaincu ... ils repartiront à nouveau ensemble en mission.




MISSION FINIE !

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sans bavure- mission C Ft Saigetsu Kago   
 

Sans bavure- mission C Ft Saigetsu Kago

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Quêtes : Net et sans bavure. (pv Yero)
» Mission : Reporter sans frontière [Terminé]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Vent :: Suna-