AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
L'ombre du désert - Pv AikaVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 314
Messages : 83
avatarSunajin
Nanare Onitsuke
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: L'ombre du désert - Pv Aika   Lun 8 Mai - 23:16

@Aika
Et si... Et si elle ne l'avait pas fait...?

Ce tourment éternel la réveillait, ce regret qui pouvait-il vraiment en être un au fait. Réfléchir lui aurait encore plus donner mal à la tête et elle avait déjà mal au cœur rien que d'y penser. Ainsi, elle déambulait dans l'obscurité de ce petit coin d'oasis, se guidant machinalement, plus qu'aléatoirement vers le point d'eau pour en passer sur son visage. Un autre fascié l’obsédait, ou plutôt son expression, il était tantôt doux et affectueux, puis avide au regard fou, mais pourquoi ?

“Pourquoi tu ne veux pas .... Pourquoi tu ne veux PAS !”

C'était comme faire un cauchemar éveillé, son souvenir était si persistant, qu'elle arrivait encore à entendre cette voix maternelle finir par hurler. Ses mains capturaient encore un peu d'eau fraîche pour à nouveau noyer sa face, quand elle redressait la tête pour observer son reflet dans la faible luminosité donnait au miroir de l'eau, un autre murmure venait la tourmenter en se mélangeant au bruit des gouttes sur l'eau qui résonnait en retombant du visage qu'elles venaient de parcourir.

“Ramènes en d'autres, tu dois le faire Oni' pour moi... Pour moi... Fais le !”

Si peu vêtue dans son repos, hasard ou le coup du sort avait voulu que le reflet lunaire transperçant les  feuillages vienne se posait sur son poignet comme un halo le soulignant. Lui aux stries irrégulières, aux cicatrices bien ancrées. La Nanare pouvait encore se souvenir parfaitement, peut-être même ressentir la brûlure sur sa chair du maudis lien qui l'avait longtemps farouchement agrippé.

“Tout est de ta faute... Oui... ... Tu as détruit notre famille.... Disparais !”

C'était les seuls souvenirs qu'elle arrivait à faire revivre, comme si tout le reste qu'elle avait tant affectionné refuser désormais d'exister.  Les dernières brides de voix de son père, de ses frères... Et surtout l'ultime souffle de sa mère...

“J'aurais dû te laisser pourrir dans ce désert.”

Et comme un souffle chaud de la femme qui la maudissait venant la hanter, sa fille avait cru ressentir ce souffle tiède contre sa joue lui crachant dessus tous les mots de haine possible à travers la fraîcheur des nuits du désert. Le poids du moment l'avait mise à genoux depuis quelques secondes déjà, tout semblait évoluer au ralenti et voilà longtemps qu'elle n'avait plus envie d'en pleurer. Dans sa main, un cristal se formait. Il était imparfait et bleuté, avec brio il capturait la lumière, même faible pour briller. Elle le laissait l'éblouir un moment et si elle ne l'avait jamais fait... ? C'était en sa compagnie qu'elle retournait s'allonger, le serrant fort entres ses doigts, contre sa paume et comme elle était épuisé, il ne lui fallait pas très longtemps pour sombrer à nouveau dans le gouffre de sa tente nomade.

Le ciel, au lendemain, était orangé quand la fille reprenait sa route au milieu des dunes désertes. C'était un coin des plus isolé, si bien qu'elle n'imaginait que difficilement croiser quelqu'un, il n'y avait presque pas âmes qui vivent, même les animaux semblaient déserter l'endroit macabre qui rassemblait des squelettes divers à moitié rongés et ensevelis par le sable. Beaucoup que dans le reste du désert, à cause de ce cratère rocheux naturel qui coupait la route au vent. Est-ce que certaines bêtes venaient ici pour mourir ou c'était leurs ossements qui étaient ramené là. Personne encore n'avait découvert le mystère ou s'y était penché assez pour le faire. Quoi qu'il en soit, il y en avait plus que la dernière fois c'est certain, mais aucun corps pourrissant. C'était dans ce lieu sinistre qu'elle décidait de faire halte et le soleil frappant dur sur sa peau, la fille aspirait à rejoindre l'ombre. Justement, comme exaucée, une masse sombre la séparait de l'astre solaire un court instant. Vu que ça filait droit devant elle, la Nanare n'avait qu'à lever son menton pour en chercher la source, qui lui paraissait d'une taille extravagante pour la région.

-”Mais qu'est-ce que c'est ...?” Informationnelle plus intriguée qu'inquiéter, à tort peut-être.

La chose disparaissait avec la hauteur des falaises rocheuses gâchant la vue de son vol, mais Oni' se gardait attentive bien qu'un peu éblouit. Peut-être ferait-elle un tour de piste.




_________________
XP : 20
Messages : 6
avatarNukenin
Aika
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'ombre du désert - Pv Aika   Jeu 11 Mai - 11:20
Elle voletait dans le désert depuis un bon moment, son périple avait été très long sans que jamais elle ne croise de shinobis ; terriblement frustrant, traverser le pays de la terre tout entier, lui qui dérive des cartes du monde ninja... Plus de petits pays frontaliers pour enfin se retrouver à survoler des plaines et des steppes qui finirent par un désert. Les vrais ennuis ne commençaient que maintenant : le soleil était un gros souci, même si honnêtement, celui du pays de la terre était pas mal non plus ! Mais, là-bas, on trouvait des points d'eau, des cascades, des forêts en tous genres ! De quoi s'abriter du soleil, de quoi revigorer son corps d'un peu de liquide salvateur ! Ce n'était pas le cas ici... Quelle horreur ! Mais cela, concernait surtout les gens mal préparés. Le pays de la terre regorgeait de cactus à flanc de montagne et de rocheuses et l'on apprenait à connaître son environnement à l'académie ninja des chauves-souris : aussi savait-elle trouvait des espèces avec de l'eau. Même si les cactus n'étaient pas tout à fait les même en terme d’espèces et sous-especes. Il était évident que certains étaient quasiment identiques et lui permirent donc, sans réels soucis, de trouver de quoi survivre et, lorsque se n’étaient pas les cactus, elle se suffisait du sang de scorpions ou de serpents, dont regorgeait d'ailleurs l'étendue de sable.

Quelques jours, ou quelques semaines, elle ne tenait pas vraiment le compte. Les nuits fraîches ne lui faisaient pas peur non plus. Quoi qu'elles lui avaient posés plus de problèmes. Peu désireuse de s’enduire du sable chaud au risque de se faire dévorer par un prédateur. Bref, un matin de plus dans le désert et son véritable soucis restait le même, pareil à chaque jour et chaque pays : trouvez, rencontrer et faire signer des ninjas au contrat de kuchiyose. A conditions qu'ils en vaillent la peine. Mais ce point de détail ne se posait toujours pas, trouver les villages caché était un sacré problème. Et rencontrer aléatoirement des shinobis aussi. Aussi, survolant un cimetière de vieilles carnes n'ayant plus que l'os, elle se décidait à manger. Et il y avait de quoi faire, les ossements offrent une certaine nourriture a des insectes, en plus d'offrir de l'ombre. Elle s'en léchait le museau et la truffe par avance : ca allait être délicieux et se repas ne lui échapperait pas. « Tsugoi! Quel buffet.. » se dit-elle à voix basse, pour elle-même.

Son sonar agissait sans mal et elle trouva ce qu'elle désirait, mais il impliquait de s'élever un peu pour survoler une dune un peu à l'écart du cimetière. Un gros serpent sillonnait le sable, caché dans celui-ci grâce à ses écailles l'imitant parfaitement. Lorsqu'il avançait on aurait cru voir le reste du sable, soulevé et doucement poussé par une brise légère. Cette brise descendait de la dite dune, pour venir frapper le cimetière et vraisemblablement, le serpent avait une cible lui aussi : une bipède, humaine. Une araignée acrobate dévalait la pente de manière aussi cocasse que ses congénères et Aika faisait volte face semblant s'éloigner car son but était surtout de prendre la force de l'air pour fondre sur la proie pareil à un faucon en chasse. Et voilà qu'elle se retournait, aussi vive que l'éclair, pour fondre en direction de l'humaine mais plus précisément, du serpent. Ses griffes se plantèrent dans le sable juste devant la Kunoichi et surtout, juste dans le crane du lézard dont le cerveau atteint ,e fonctionnait dors et déjà plus, elle le soulevait donc en battant fort des ailes. Partant avec son repas.
XP : 314
Messages : 83
avatarSunajin
Nanare Onitsuke
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'ombre du désert - Pv Aika   Sam 13 Mai - 13:31

Elle avait le nez levé, totalement focaliser sur ce qui se passait dans les airs en quête de l'ombre qui l'avait troublée. Une erreur qui aurait pu lui coûté la vie, au milieu des dunes de Suna, les fautes étaient souvent fatales. Ainsi avait elle négligé le sable- son pire ennemi, ainsi que ces alentours farouches où elle était une cible de choix. Le retour improbable de la créature volante la ramenait à la réalité, un sursaut tout d'abord et le réflexe d'utiliser son shoton pour umse protéger de ce qu'elle avait cru être un assaut.

Il n'en était rien et aussi vite qu'elle s'était abattue, l'ombre reprenait de l'altitude, cette fois traînant quelque chose de long ondulant. Un serpent ? S'étonnait la Nanare qui avait comme l'impression d'avoir eu très chaud, non pas tant pas ma menace de cette créature inconnue, mais plus par l'offre alléchante qu'elle avait été pour le serpent sans son intervention.

Ne réfléchissant pas plus et sous l'impulsion, Oni' se mettait à courir pour la suivre, certes elle ne pouvait pas voler, mais elle était assez habile et compétente pour remonter rapidement la falaise avec l'aide de chakra sous ses pieds pour la coller. En haut de la rocheuse la vue était imprenable, la kunoichi observait l'horizon longuement dessus d'avoir usé son énergie pour rien. Aucune trace de sa cible. Elle récupérait le restant d'eau de sa gourde sans pouvoir arrêté de balayer du regard les alentours.  Sa dernière gorgée manquait de l'étouffer quand elle croyait avoir distingué ce qu'elle cherchait.

Sans attendre ou prendre le temps de la réflexion, sa course reprenait vers les parois ombreuses et les cratères plus loin. Une énergie passionnée presque l'avait assisté, notamment durant son escalade. Alors qu'elle pensait encore avoir un long travail de recherche, en se hissant d'une parois, elle se retrouvait dans un étrange face à face.  Silencieuse et surprise, elle guettait dubitative celle qu'elle poursuivait. Une sorte de chauve-souris, avec beaucoup de truc en plus, la taille par exemple.

-"Es-tu un kyshiose ? "
Demandait elle maladroitement en guise de première approche... " je suis une ninja de Suna, ce n'est que la curiosité qui m'a fait te suivre." son regard se posait sur le serpent... Son feu prédateur. " Je me dois de te remercier pour ton sauvetage aussi. "

Était elle décidé à le manger...? Cru ça lui paraissait participer encore que, Oni' avait déjà grignoté bien pire quand la faim l'avait happée. Elle n'avait pas toujours été une shinobi...  Sans vouloir être trop envahissante elle patientait à bonne distance, qui sait, peut être avait elle faux sur toit la ligne.

_________________
XP : 20
Messages : 6
avatarNukenin
Aika
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'ombre du désert - Pv Aika   Dim 14 Mai - 13:55
Il n'est pas fréquent de voir une chauve souris manger pareil repas, mais il est plus fréquent de voir d'énormes chauves souris, bien que celles d'une bonne partie du désert soient clairement plus menues que ne l'est Aika. Les zones tropicales à frontière du pays abritent pour leur cas des roussettes dont les individus peuvent atteindre 1m70 environ. Même si sa croissance était loin d'être achevée, pour le moment ; Aika était encore assez loin de ses congénères non ninja de cette taille. Bien qu'eux même furent ridiculement petits face à la reine et aux plus puissantes chauves souris de son village, dont la taille pouvait-elle devenir gargantuesque. La génétique influait sur ce point, mais aussi la puissance, ce pourquoi leur reine, pourtant âgée, continuait de s'élever. Elle même, la petite colorée, espérait devenir suffisamment puissante pour être encore plus grande que leur chef, un jour. Et être enfin respectée par les autres. Mais s'en était encore loin. Très loin. En fait et pour dire vrai, elle se trouvait ridiculement petite, pour celles de son village, c'était probablement vrai aussi. Manger des proies aussi grande nourrissait son ego en mal de confiance. Même si au fond, la viande était loin d'être ce qu'elle préférait, loin derrière le poisson, les insectes ou mieux encore, les fruits. Deux de ses trois choses manquaient terriblement à se désert et la troisième était bien trop rare en pleine journée. Puis, un animal comme un serpent lui donnerait du sang, de quoi boire, c’était là son principal objectif. Aussi, une fois assurée que la bête était morte grâce à sa vision thermique et une fois les canaux de sang repérés, elle plantait ses canines dedans et fermait ses mirettes, appréciant l'instant à l'ombre d'une rocheuse dont elle était montée assez haut pour se repaître en toute tranquillité de son infortuneuse proie.

Ses oreilles bougèrent tandis que ses paupières s'ouvrirent. Des paroles l'ayant sortit de son moment de détente., elle pouvait via son sonar et sa vision thermique, clairement distinguer une humaine, de sexe féminin, non loin devant elle et ses premiers propos... Indiquaient qu'elle s'adressait à elle, parlant de.. Attend, elle vient de dire Kychiose ? Était-elle sérieuse là ? Oh, ce devait être une civile ! Voilà tout. Une civile bien gênante, gâchant un peu son repas. La chauves souris relâchait la proie dont le corps retombait lourdement sur la roche. Et elle allait s'envoler, si la jeune femme n'avait dit être une kunoichi. Enfin, une ninja. De toute évidence elle ne devait pas avoir des connaissances très précises sur tout ce qui englobe l'univers de l'assassin et elle semblait manquer cruellement de hargne. Mais elle pouvait être une première approche pour joindre les terribles shinobis d'un des plus redoutés villages Ninjas. Aussi, Aika constatait donc qu'elle avait depuis longtemps dépasser Iwa. Bien qu'elle n'en doutait pas, c'était là la confirmation. Déjà à Suna... Elle avait vraiment voler beaucoup. Les ailes dépliées, elle entendit les remerciements au moment de s'envoler, juste un peu plus haut, pour se poser à une racine épaisse sortant de la paroi montagneuse. Se retrouvant la tête en bas, la truffe pointant vers la jeune femme. Restant donc assez loin, n'ayant guère confiance en l'humanité qu'elle ne connaissait que trop peu.

« Tu es débutante, non ? Déjà, On dit, Kuchiyose, pas Kyichimachinchose. » elle se lécha un instant la truffe pour en retirer le sang « Tu me remercies en gâchant mon repas, tu devrais trouver un meilleur moyen ? » bien qu'à vrai dire, elle ne c’était pas rendue compte avoir sauver la vie à qui que ce soit. Ce n'était pas le but, donc, cela importait assez peu. Mais la rendre redevable pouvait être une bonne excuse pour imposer de l'emmener au village. Oui, une très bonne excuse. « Chante quelque chose ! » Et voilà, fallait encore que ses paroles dépassent sa pensée, elle voulait imposer qu'elle lui montre l'emplacement de Suna et a la place elle lui demandait de chanter, bwarf, au moins ca montrerait si la kunoichi avait le genre de mentalité qu'elle cherchait, ou pas.
XP : 314
Messages : 83
avatarSunajin
Nanare Onitsuke
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'ombre du désert - Pv Aika   Jeu 18 Mai - 18:44

Oni' sursautait presque quand la voix retentissait, pourtant si elle lui avait parlé, c'était qu'elle attendait une réponse, mais la logique et les émotions n'étaient pas de bonnes alliées… Tout d'abord, elle la reprenait et combien même la Nanare avait été attentive, elle était toujours bien incapable de répéter correctement le nom donné aux invocations. Un sourire gêné tandis qu'elle grattait l'arrière de son crâne et rigolant. Un ton qu'elle conservait tandis que son interlocutrice montrait visiblement un mécontentement à l'avoir en face d'elle.

- « Comment pourrais-je le gâcher, chez moi on dit qu'on est toujours mieux autours d'un repas à plusieurs. Éventuellement à l'occasion, je pourrais t'en offrir un autre ceci dit. »


Un sourcil relevé, elle l'avait observé lécher son museau tantôt, cela avait donné un air adorable à la créature effrayante aux premiers abords, enfin, si on ne s'y attardait pas et c'était exactement ce que la jeune kunoichi faisait. Une coloration pour le moins attractive était réveillé par la lueur puissante du désert, qu'importe qu'elles se tenaient à l'ombre. On aurait dit… Un arc-en-ciel ? Impossible de prendre au sérieux sa requête après ce rapprochement. Oni' lui lançait un regard dubitatif quant à chanter…

- « Si tu tiens à ton ouïe, crois-moi, il ne vaut mieux pas que je chante... » Vérité. « Mais si c'est de la musique pour te divertir qu'il te faut, je peux faire ! »

La fille se penchait vers la falaise, ses mains semblaient caresser la roche et peu de temps après avec la même douceur que la brise chaude qui faisait voler ses cheveux, un son mélodieux raisonnait par l'écho. Elle avait fait jaillir sa flûte de Pan, cette création étrange cristalline et coloré -comme un arc-en-ciel, qui se composait de plusieurs tubes troués au format varié. Quand le vent les visitait, l'instrument jouait. C'était étrange et atypique, la Nanare avait toujours trouvé cela beau, ce calme ou le tourment, en harmonie avec le lieu où elle était. Le reflet du soleil sur les parois de la création en shôton illuminé les roches en face et autours, même les demoiselles, dans un ballet mouvement de fausses lucioles lumineuses colorées. Vert, rose, bleu, jaune et parfois, l'une sur l'autre, de nouvelles couleurs.

- « Est-ce que cela vaudrait pareil qu'une chanson ? »
Demandait-elle bas pour ne pas gâcher le son. « Je suis une novice effectivement, pour tout ce qui ne me sert pas encore du moins. »

Oni' avait déjà tellement à rattraper comme ça… Puisqu'elle était accroupie, elle en profitait pour s'asseoir finalement, bien décidé à ne pas abandonné la position, ni sa nouvelle rencontre, qui pouvait tout aussi bien s'envoler… Cette réalité là la dérangeant un peu, Oni' poussait sur sa chance en insistant un peu sur sa corde raidie…

- « Je n'ai jamais vu personne comme toi. Es-tu d'ici ? » Ce qui la surprendrait. « Sinon, si tu veux un plus gros repas, tu vois là où tu as capturé ton serpent, je pense qu'il y a un nid de fourmis rouges géantes. Peut-être auras-tu aperçu cet espèce de cratère au milieu du cimetière ? »

Un qu'elle n'avait pas spécialement envie de visiter jusque là, d'où lui venait la soudaine inspiration. Peut-être de cet idée de repas, ou alors un ego face au novice...

_________________
XP : 20
Messages : 6
avatarNukenin
Aika
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'ombre du désert - Pv Aika   Lun 22 Mai - 0:24
La demoiselle avait semblé moins sur ses gardes à un moment précis, lorsque Aika c'était léchait le museau. Un détail qui avait sauté à l'attention de l'aveugle chauve souris. Ses centres de chaleur avaient légèrement déviés, son cœur avait battus très légèrement différemment, engendrant des ondes sonore inaudible à l'humain, très différente pour l'animal Ninja à l'ouïe surdevellopée. Elle avait aussi répondu sur le repas gâcher, et sa réponse était peut-être juste, même pour une chauve souris. Son espèce vis et se nourrit en grand nombre, ensemble, presque toujours, quoi que certains individus se séparent largement des nuées. Cela est plus souvent dù à de l'inattention qu'à une réelle envie de solitude alors, oui, pour dire vrai, Aika était heureuse de discuter enfin avec quelqu'un. Enfin, heureuse c'était peut-être un bien grand mot, surtout qu'il ne s'agissait là que d'une humaine et pas d'un congénère ! Bien qu'elles parlaient une langue commune, c'était déjà pas mal. Même si l'humain, appris dès l'enfance, était tout de même assez dur à prononcer  pour les animaux ninjas. En tous les cas, la demoiselle ailée ne répondit pas à cette remarque, gardant en mémoire la proposition de repas. Qui sait, cette promesse pourrait être utile un jour. Ou même dès aujourd'hui, on verrait bien. Pour l'instant, il y avait une demande de remboursement de lancée.

A laquelle la bleue au regard azuré ne tardât pas à répondre avec sincérité. Aika gardât les battements de son cœur en oreille, lorsqu'elle aurait quand ment un humain et quand il dit la vérité, elle saurait reconnaître ses variations sans le moindre problème. La réponse concernée indiquait en sarcasme qu'elle chantait mal. Immobile, la chauve souris gardait le visage, et le museau, pointant vers la demoiselle, comme la regardant car c'était plus ou moins le cas en verité. D'autant qu'elle était intéressée par la fin de réponse, pas de chant mais de la musique. Bien... Elle ne refusait donc pas le petit « déjà » pour se faire pardonner. Bien éduquée donc et pas inconsciente sur ses capacités. Voilà qui était un bon point ou un bon combo de bons points plus précisément. Bien sur, lorsque la demoiselle créa cet objet, ce que notât en premier la chauve souris fut donc sa magie. Pour le moins intéressante. Enfin, son Kekkei genkai dans le cas ci-présent. Une perle rare dans le monde shinobi. Elle pourrait être un diamant résistant et tranchants. Elle pourrait convenir. Aussi fut-elle surprise lorsque la chose dégagea une mélopée colorée. Bien entendu elle ne vit pas les couleurs mais leurs faisceaux de chaleur. Ce qui était déjà pas mal.

Elle ne répondit-pas à la demande de si cela convenait ou pas, profitant. Puis elle s'excusait plus ou moins de manière maladroite sur son manque de connaissance, la chauve souris siffla entre ses canines, kami sama, quel peut être pipelette ! Elle fini par s'asseoir et reprendre la parole, Aika supposa donc qu'il faudrait écouter en seconde main l'air qui se jouait tout en parlant : Tu me gâches mon repas puis mon moment de digestion en musique à trop parler. » dit-elle tout honnêtement. « Je me fiche que tu ais du retard, tu mourras de ton manque de savoir, pas moi. » Un instant elle se léchât le pelage sous une aile « Puis, je m'attendais plutôt à un repas à l'ombre d'une de ses choses que vous nommez maison, quand tu me proposais de me le rendre, plutôt qu'un repas ou je devrais me fatiguer. » Ouai, voilà, elle se faisait clairement inviter. « Le serpent m’a surtout réhydrater, mais j'ai faim, encore. Ensuite, si le repa prommis me plait et que tu ne le gâches pas, je répondrait à tes questions, comme celle que tu viens de poser. » Voilà, les conditions étaient enfin posées. Elle pouvait sembler un peu froide et méchante. Mais c'est sa première humaine. Faut montrer qui commande.
XP : 314
Messages : 83
avatarSunajin
Nanare Onitsuke
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'ombre du désert - Pv Aika   Mar 23 Mai - 1:02

Quel caractère ! Par chance, l'animal ninja était tombé sur l'humaine la plus docile et moins farouche qui soit. Peut-être un grave défaut pour une kunoichi, mais qu'importe. Comprenant bien le message sur sa manie de trop parler, la Nanare décidait de se faire violence et faire plus attention à sa déferlante de paroles. Elle était trop enthousiasme voilà tout. Qui plus est, la bête attisait bien plus encore son intérêt et offrant une sorte de deal, zut, elle réglerait son compte avec les fourmis qui lui avait volé son chargement plus tard... Avec un autre allié ou seule finalement. Quoi qu'il en soit, ce n'était plus dans ses priorités, Oni » acquiesçait de la tête aux derniers mots de sa nouvelle rencontre et elle lui faisait signe de la suivre. Elle devait bien quand même le lui dire...

-Je vais te conduire chez moi c'est d'accord... Enfin... Mon chez moi du désert est particulier, je ne sais pas vraiment si c'est à ça que tu t'attends. J'étais une nomade qui vivait au milieu des dunes.

Non loin de là se tenait son campement, une large tente nomade était déjà en place, sa forme circulaire offrait beaucoup de place, au centre, des pierres formaient une cheminée de fortune pour le feu de camp qui servait aussi de cuisinière. Écartant les toiles qui constituaient la porte, elle invitait à entrer.  C'était rudimentaire, mais elles étaient au moins au frais et à l'ombre. La demande de son invité tantôt, n'étant pas tombé dans l'oreille d'une sourde, tout d'abord, elle récupérait de l'eau restait fraîche à l'intérieur et d'un nouveau tour de magie, un large récipient type bol la recueillait pour qu'elle soit servie à la chauve souris.

Un détail la frappait à l'intérieur, vivait-elle toujours la tête en bas ? Ça risquait d'être problématique de trouver un support ici, mais la fille avait très vite une idée, pour une fois qu'être plus une artiste qu'une ninja lui servait. Elle posait ses mains au sol et une tige cristalline poussait formant un arc aussi haut qu'elle le pouvait. Une chance que les nomades mangeaient et buvaient au sol sur un tapis... Par la même occasion à l'extérieur, elle en profitait pour refaire la musique de fond. La théire toujours sur les braises avait gardé l'eau chaude et c'était parfait pour faire goûter à son invité les tisanes rafraîchissante du désert.  Son eau fini, elle la servait avec l'infusion relevé au miel. Quant au repas. Il ne serait pas grand luxe. Oni' avait ramené quelques rations de Suna pour son voyage et que maintenant qu'elle se demandait ce qu'elle pouvait bien lui donner à son goût...

De peur de faire une gaffe, elle les ouvrait toutes les posant à l'intention de sa convive. Des salades de fruits et boulettes de riz toutes simple. Pas de viande malheureusement, mais quelques grillons grillés ! La Nanare se forçait à être silencieuse, ça lui laissait au moins une chance à ce que la bête se livre à elle, et si elle l'avait abusé ? Bah c'était toujours mieux que regretté de ne pas avoir tenté. Elle sirotait sa propre infusion patiente...

_________________
XP : 20
Messages : 6
avatarNukenin
Aika
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'ombre du désert - Pv Aika   Mar 23 Mai - 9:41
Elle était docile, peut-être un peu trop. Quel dommage. Une chauve-souris ne se serait jamais laissée à ce point faire. C'était assez étonnant, elle pourrait en profiter, cette Kunoichi devrait faire attention, d'un côté, c'était attendrissant. En fait, son regard changeât du tout au tout très rapidement. Elle la conduisait chez-elle, nomade ? Mince alors, elle c'était ratée, cette jeune fille n'était pas une vraie ninja, une sans village ou, un déserteur ?! Non ! Impossible, elle ne pouvait y croire, songeuse, l'animal ninja restait néanmoins vigilante. Bon, déjà elle devait la suivre. Elle semblait déçue en plus, sur pas mal de point, son refus de s'attaquer aux insectes pour se nourrir, son exaspération sur le fait qu'elle parlait autant, haha, la pauvre petite humaine devait pas avoir l'habitude de se faire tout refouler aussi facilement. Mais voilà, Aika ne voulait pas paraître faible ou dominée, elle ne voulait pas être ce pour quoi elle paraissait dans son village à cause de son seul physique. Et elle ferait le nécessaire : même si elle trouvait mignonne la demoiselle et un peu pathétique aussi de tout accepter sans broncher. Enfin, bref.. Toujours la tête en bas, elle ne se décrocha de sa branche qu'une fois que la jeune femme fut relevée, pour la suivre en volant au dessus d'elle, mais elle allait plus vite que les pauvres pieds humains, il lui fallait donc faire pirouettes et autres acrobaties aériennes pour ne pas aller trop d'avant.

Une yourte.. Ou un genre de yourte, c'était sa maison, seule, sans animaux, sans autres humains, voilà qui était assez triste. Les nomades n'ont-il pas toujours pléthores d'animaux d’élevages et de gardiennage ? Chiens, chèvres, et autres... Elle attendit que la demoiselle n'étire la toile couvrant l’entrée et ne l'invite à entrer. Ce qu'elle fit, mais rien pour se poser en hauteur, même à l'endroit. Aussi volait-elle sur place, un exercice suffisamment compliqué pour qu'elle n'ait pas l'occasion de râler : se poser au sol ? Hors de question, c'était trop dangereux ! C'était peut-être la chose la plus dites aux bébés chauve-souris. L'éducation passait pat là, engendrant la peur panique du ratage lors du premier vol : peut-être pas la meilleure stratégie. Bien qu'au village, les risques n’existaient presque plus, il fallait garder cette habitude car, que ferait une chauve-souris ninja au sol face à un chien ninja par exemple ? Pas grand chose à niveau égal de puissance et capacités physiques ! L'anatomie des volants n'étant clairement pas adaptée, enfin bref, fort heureusement, son hôte lui créait un genre de perchoir en dimension suffisamment adaptée pour être tête en bas : l'idéal en somme. Elle s'y posait sans se faire prier même si elle aurai-pus se faire capturer par une extension de son affinité...

« Merci. » fit-elle d'abord, profitant du silence, accompagné du souffle du vent sur la yourte, du crépitement de l'eau chauffée par un petit foyer au centre du lieu. Il y eut une boisson de servie, une boisson qu'elle connaissait, car la cérémonie du thé est bien connue et passe par l’éducation même des chauve-souris. « J'ai entendue dire, que les nomades croquaient une tête d'ail avant de boire leur thé » ce qui était un fait, pas une question, elles 'étonnait juste de l'absence d'ail. La demoiselle lui proposa une belle quantité de nourriture, bien trop pour elle. Des fruits, deux ou trois suffiraient, et il y en avait : « Tsugoi !! De la manque ! » elles n'étaient pas très mure mais c'était idéal, bien croquant, Aika adore ca ! De ses petites mains agiles elle défit un bout de peau et commença à picorer du bout des dents avant de dire la bouche pleine « Itadakimas ! » mais se stoppa net lorsqu'elle réalisait qu'il y avait la musique, le thé, le repas amis que son hôte restait murée dans le silence : « Oh, ouai, désolée, tu peux parler, je voulais juste te montrer que je me laisse pas faire tout à l'heure. » puis elle reprit son repas, à une vitesse ahurissante façon héro de shonen, avant de boire le thé de plusieurs petit coup de langue rapide ; il se passa quoi, cinq, peut-être dix minutes avant qu'elle n'en termine sans la moindre pause : « Aaaaaaaaaaah.. C'était bon ! Alors, pourquoi tu as essayer de m'envoyer vers les fourmis ? »
XP : 314
Messages : 83
avatarSunajin
Nanare Onitsuke
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'ombre du désert - Pv Aika   Lun 29 Mai - 15:03
Son invité semblait apprécier le repas, même avait-elle quelque notion sur les traditions nomades, peut-être plus que la nomade elle-même qui avait été éconduite par les siens assez jeune au final. La pensée triste ne lui gâchait pas pour le moral, elle avait simplement hochet la tête sous les explications de l'inconnue, amusée plus qu'autre chose. Surtout par sa façon singulière de manger. Lui montrait qu'elle ne se laissait pas faire ?

Oni' était sauf... Bref, on s'était bien compris, aussi pas surprenant qu'elle lève un sourcil désabusé face à l'indication. Ça cachait autre chose et son intérêt était né. Quelle idée, mais il n'était pas bien venu d'approfondir la question, d'autant plus, qu'Aika s'aventurait dans un autre mystère, plus proche de la kunoichi...

-Ah ça... Marmonnait-elle peu fière. Il y a quelques jours, j'ai escorté un marchand de miel et ces maudites bêtes sont arrivés en masse et sont reparties aussi vite avec la cargaison gourmande. Le problème, c'est que mon client a hurlé et refusé de me payer. Et le pire de tout, il va sûrement se plaindre à mes supérieurs, puis tu seras pas surprise, mes retours sont déjà pas glorieux.

Peut-être que si elle prenait l'initiative de ramener sa cargaison perdue... Ou alors ça serait pire encore. La Nanare avait eu beau retourner ça dans tous les sens, c'était sans issue et même elle au fond savait bien que c'était une mauvaise idée de s'embarquer là dedans ou même d'embarquer quelqu'un d'autre. Pourtant. Décidément, elle se présentait presque comme la pire des ninja de Suna, pas une image cinquante pour la cité des sables, il en fallait bien un de boulet après tout.

-Je voulais réparer mon erreur, puis profiter de toi au final, c'était aussi laid qu'injuste !

Un petit rire lui échappait, mélancolique plus que forcé.

-Je m'excuse, je n'aurais pas dû. J'ai pas réfléchis ou plutôt mal réfléchis. C'est juste que j'ai déjà eu du mal à les localiser et tous les restes de squelettes autours sont pas rassurant, tu crois que ça pourrait venir d'elles ? Dans notre dernier tête à tête, une à manquer de me bouffer un doigt !


Elle lui montrait le majeur au bout de chair manquant. Rien de grave, juste un beau gros cratère, elle garderait sûrement une belle cicatrice.

-Mais toi, pourquoi volais-tu par ici ?

Essayait-elle de retenter aussi subtilement que possible, mais cet art était parfois maladroit dans la bouche de la Nanare.

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: L'ombre du désert - Pv Aika   
 

L'ombre du désert - Pv Aika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tuto haradrim, opération désert
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Sirion, l'ombre du coeur [ Lhurgoyf, cavalier de Sharna]
» Togoria- L'ombre d'un doute
» Voyage en ombre et disparition d'armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Vent :: Désert de Kaze no Kuni-