AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Dans la peau d'un sensei... | PV. Kyösaku JinpachiVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 119
Messages : 66
avatarSunajin
Sakai Kenzô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Dans la peau d'un sensei... | PV. Kyösaku Jinpachi   Sam 13 Mai - 17:57


Dans la peau d'un sensei...

Une journée tout à fait normale se profilait. J'avais en tête de me rendre à  l'Académie de Suna, afin de faire quelques recherches sur la médecine dans les bouquins de la bibliothèque de celle-ci. Je commençais petit à petit à développer mes capacités dans ce domaine, et je cherchais à les perfectionner de plus en plus. Je le savais parfaitement, cet apprentissage pouvait me sauver du mal qui me ronge. Même si j'étais protégé par ce sceau sur mon torse, je n'avais aucune garantie sur le fait qu'il tienne éternellement. Qui sait... tant demain, je me réveillerais et le sceau sera rendu inefficace. Ou pire, une personne mal intentionnée tentera de le briser. Si ce jour arrive, je ne serais plus de ce monde.

L'apprentissage des arts médicaux me semblaient être la seule solution à mon problème, c'est pourquoi je m'y intéressais autant depuis que je me suis découvert mes premières aptitudes dans ce domaine. C'est pour cela que je me rendais à l'Académie, afin d'étudier et d'en apprendre un peu plus. Là-bas, je trouverais forcément ce que je recherche, et je pourrais peut-être progresser, ne serait-ce qu'un peu.

L'Académie de Suna était grande et prestigieuse. On racontait que de tous les villages, elle était la plus développée et elle offrait le meilleur des apprentissages. Ici, les élèves pouvaient apprendre les arts ninjas, mais aussi acquérir des premières bases dans le domaine de la science. Tous les scientifiques et ninjas du village sont passés par ici, après tout. C'était un lieu de savoir, mais aussi de développement personnel. En passant dans les couloirs, je pouvais voir des enfants de tout âge passer. Il y a quelques mois encore, j'étais à leur place. Cela avait un petit côté perturbant. L'Académie avait été pour moi un bon souvenir dans l'ensemble, sans plus quoi. L'important était surtout tout ce que j'y avais appris.

▬ Oh Kenzô ?

Une voix m'interpellait, je me retournais, stoppant ma marche vers la bibliothèque de l'établissement.

▬ Bonjour Kinari-sensei.

Il avait été l'un de mes professeurs durant les six mois que j'ai passé ici. Plutôt compétent, mais un peu tête en l'air. Très souvent même. D'ailleurs, il semblait plutôt pressé, et je me demandais bien ce qu'il avait.

▬ Vous allez bien ?
▬ À vrai dire, j'ai un problème. Le Triumvirat m'a convoqué pour cette après-midi, mais j'avais complètement oublié. Sauf que j'ai un cours à tenir en même temps, et je n'ai personne pour me remplacer.

Qu'est-ce que je disais, tête en l'air. Les mains dans les poches, je m'apprêtais à reprendre ma route.

▬ J'espère que vous allez trouver une solution.

Nonchalant, je tournais les talons, alors qu'il m'attrapa le bras, sous ma couche de vêtements.

▬ Mais j'ai trouvé une solution, c'est TOI qui va me remplacer.
▬ ... Moi ?
▬ Mais oui, tu n'as qu'à leur apprendre tout ce qu'on t'a appris ici. Ne t'inquiète pas, je ne serai pas long. Juste une petite heure. Ou... deux.

Je ravalai ma salive. Vraiment ? Il voulait vraiment que j'assure un cours, moi ? Je n'étais pas du tout venu pour ça, mais il semblerait qu'il ne me laisse pas trop le choix. Avant même que je ne lui donne une réponse, il poursuivit.

▬ Merci Kenzô tu me sauves, va ils t'attendent derrière cette porte, ils sont déjà au courant qu'ils vont avoir un remplaçant. Merci encore !

Il partit vite, dans un nuage de fumée. J'ai comme l'impression de m'être fait arnaquer. Hm... Tête en l'air, mais plutôt fourbe. Je ne le savais pas comme ça, l'enflure.

Bon, je n'avais plus vraiment le choix. Je ne tenais pas à laisser ces enfants seuls sans qu'ils n'aient cours, tout comme je ne comptais pas avoir Kinari-sensei sur le dos. Je soupirais. Je savais pertinemment que je n'étais pas vraiment qualifier pour ça, mais bon... on allait faire avec. Légèrement tendu, je posais ma main sur la poignée, avant d'entrer dans la salle de cours. Là, une bonne vingtaine d'enfants étaient assis sur leurs sièges, attendant leur cours. Enfin... vu l'expression que tiraient certains, on dirait bien que beaucoup n'étaient pas vraiment contents d'être ici. Tu parles d'une plaie.

▬ Hum... bonjour.

Ils me regardaient tous. J'avais l'impression d'être jugé. En même temps, j'avais l'âge de certains d'entre eux, et seulement quelques années de plus que d'autres. Niveau crédibilité, on repassera, hein.

▬ Je suis Sakai Kenzô, et je suis le remplaçant de votre sensei.

À mon tour, je les regardais. J'étais curieux de savoir quelle réaction ils allaient adopter.

Codage par Jibunnie sur NEVER-UTOPIA


Spoiler:
 
 

Dans la peau d'un sensei... | PV. Kyösaku Jinpachi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La musique dans la peau
» Pourtant t'es beau comme une comète, j't'ai dans la peau, j't'ai dans la tête.
» Ayez le rythme dans la peau ; Maracasse
» A la recherche d'un endroit calme [libre]
» J'adore qu'on dise du mal de mes amis c'est la seule chose qui m'aide à me sentir mieux dans ma peau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Vent :: Suna :: Académie-