AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Notre réponse [Kiri]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Notre réponse [Kiri]   Dim 28 Mai - 19:04
L’annonce de l’Empereur fit rapidement réagir la Mizukage, qui convoqua immédiatement la totalité des ninjas de Kiri autour de ses quartiers, qui lui servait aussi de bureau. Une fois tous sur place, elle apparut sur son balcon avec à ses côtés Kenichiro Hao, son légendaire bras droit. La jeune trentenaire réputée comme étant la plus puissante Shinobi à l’heure actuelle se pencha vers ses fidèles.


Uchiha Irina, Shodaime Mizukage

    « Ninjas de Kiri et habitants du village de la Brume, il semblerait que nos ennemis, valeureux mais pas suffisamment pour se présenter devant nous, nous ont envoyé un message. »


Il était difficile de voir l’expression sur son visage. Néanmoins, nul doute que son ton était ironique.

    « Ils disent défendre la paix et la stabilité. Je n’y vois qu’un simple parasite avide d’un pouvoir qui le dépasse. Et que faisons-nous des parasites à Kiri ? »


Elle leva la main… Derrière elle apparût des ninjas d’Iwa, attachés, les yeux bandés, tenus fermement par des Jônin de la brume.

    « On les extermine. »


Elle baissa le bras… Simultanément, les Jônin jetèrent dans le vide les prisonniers, qui s’écrasèrent sur le sol, tête la première. Sans possibilité de manipuler le chakra, la mort à cette hauteur était assurée.

    « Voici un petit aperçu du résultat qui vous attend Shinji Kinmochi, celui de votre folie. Vous allez mourir, vous et votre Empire, de nos mains. »


La chef du clan Uchiha posa de nouveau sa main sur la barrière du balcon.

    « Néanmoins, l’échec de l’alliance nous prouve une chose : Konoha et Suna, en plus de nous avoir trahis, usent de stratagèmes appartenant au passé. Nous, anciens du Reishin, avons réussi à pacifier les terres du pays de l’eau. Si les têtes dirigeant aujourd’hui ces deux villages nous avaient laissé faire, les pays de Tori, de Taki et de Kusa auraient aujourd’hui le précieux sésame que représente la liberté… »


Elle fit une pause.

    « Kiri se retire définitivement de l’Alliance Rikudô. Konoha, Suna ! Ce sont la faiblesse de votre volonté et votre manque de pragmatisme du passé qui vous coûte aujourd’hui ! La pitié ne doit pas exister. Kiri combattra et détruira Iwa par ses propres moyens. Kirijins, je vous mènerais à la victoire ! »


Après un temps d’acclamation, la fondatrice du Reishin et du village de la brume disparut pour rejoindre ses quartiers. Libre aux Shinobis souhaitant agir activement pour Kiri de se risquer à la rejoindre dans son bureau…
Consignes:
 
XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Notre réponse [Kiri]   Dim 28 Mai - 22:08
La géante de Kiri avait entendu parler des échecs puisque sans réel intérêt, elle avait suivi le déroulement de la guerre. Elle n'y avait pas participé, elle n'avait aucun intérêt à la politique. Elle n'avait aucune fidélité à Kiri, sa fidélité était envers la Mizukage elle-même et celle-ci n'avait pas jugé nécessaire de l'envoyer sur le front. Pendant les nombreux échecs de la guerre, la géante avait décidé de devenir un symbole de terreur et de participer à l'autre "manche". Irina ne laisserait pas Kiri perdre la face contre Iwa sans riposter et l'ancienne Goto commençait à en avoir marre de voir des défaites, ça lui rappelait son ancien clan. Pour devenir ce qu'elle projetait de représenter, la géante de Kiri s'inspira de Meisaku, le purificateur, le dragon divin du clan Goto. Elle passa toute la matinée à se limer les dents afin de reproduire celle du dragon divin. Elle projetait par la suite perfectionner son entrainement afin d'accélérer sa progression, il était plus que temps qu'elle s'y remettre et rejoint Irina en puissance. C'était après tout son objectif.

Au courant de la journée, l'annonce de la convocation de la Mizukage l'atteignit, la kirijin se dirigeait donc vers le lieu de rencontre et s'ad dosa à un mur, son regard était, comme toujours, vide de la moindre émotion. Elle regardait la foule réunit et entendait les paroles de la Mizukage sans y porter une importance réelle. C'était des "encouragements" qui ne voulaient rien dire, "nous sommes Kiri, nous sommes les meilleurs. On ne nous insultera pas sans riposter", voila comment l'épéiste pouvait retraduire les paroles d'Irina. La vérité était toutefois que Kiri avait échoué aussi en finale. Irina pouvait mettre le blâme sur celui qu'elle voulait, si Kiri avait été ce qu'on n'arrêtait pas de vanter qu'il est, on aurait dû gagner tout de même. Après tout, nous le savions déjà que Suna et Konoha étaient faibles, nous aurions dû être prêt à leur échec et agir en considération. Puis "CRACK", l'Iwajin s'écrasait directement devant Yokai, elle baissait les yeux pour voir cette dépouille encore chaude et crache dessus. Ce discours semblait s'éterniser puis les faiblards applaudissaient et criaient comme de vulgaires brutes. La guerrière, quant à elle, restait silencieuse. Elle se retourna et se dirigea donc vers les quartiers de la Mizukage, d'un pas lent et dans cet endroit qui semblait très silencieux, on pouvait entendre le bruit de ses Geta contre le sol. Comme à son habitude, la géante tenait son Saya dans sa main gauche, Iron Maiden y était rangé. Pendant son trajet jusqu'au bureau de la Mizukage, elle ne fit attention à personne.

Une fois au bureau de la dirigeante du village, Yokai dépose Iron Maiden à l'entrée du bureau et s'avance vers la "jeune" femme. Yokai ne fit aucune révérence, elle ne se pliait pas en petit chien qui craint sa maitresse comme les autres le feraient et surtout, elle parlait très informellement.

" Irina, on se connaît depuis un moment. Il y a 5 ans, j'ai rencontré une jeune femme, je l'ai provoqué en duel et elle a joué avec moi jusqu'à ce qu'elle se tanne et m'humilie. Par la suite, quand je lui ai demandé de me donner le coups de grâce, elle ne l'a pas fait. Elle m'a à la place donné une occasion de la suivre. J'ai vécu pendant ce temps que pour la servir, j'ai fait beaucoup pour elle, j'ai été prête à tuer n'importe qui pour elle. J'ai même aidé cette femme à pacifier le pays de l'eau. Encore aujourd'hui, mon allégeance reste à cette femme, elle reste à toi et non à Kiri et c'est pour cette raison que je suis ici, devant toi, aujourd'hui. Suna est faible, Konoha est faible mais Kiri l'est aussi. On le sait depuis toujours que nos voisins sont faibles, les Kirijins envoyés au combat auraient dû être en mesure de compenser les faiblesses des autres en forçant la main à Iwa. Nos rangs sont bourrés de faiblards. C'est pour cette raison que moi, Goto Nanami, la Yokai du clan Goto et géante de Kiri, demande à être en charge d'un Inquisition qui aura comme objectif de purifier les faibles de tous villages confondus. J'irais chercher des Shinobi et kunoichi d'un peu de tous les villages, des gens redoutables ayant soif de pouvoir que je manipulerai pour qu'ils m'aident à purifier les pays sans connaitre les vraies intentions de l'Inquisition, vous donnez une armée de qualité en éliminant tous les maillons faibles. "

La géante de Kiri prit une pause pour voir si Irina avait quelque chose à dire ou si elle devait continuer de parler de son idée.

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Notre réponse [Kiri]   Lun 29 Mai - 1:35


Uchiha Irina, Shodaime Mizukage

La Mizukage se déplaça lentement dans son bureau. Lorsque Yokai arriva, elle avait une tasse de thé encore chaude en main. Son fauteuil était tourné en face de la fenêtre lorsque la Géante s’adressa à elle. Elle se souvenait de ce combat qu’elle avait mené sans aucune difficulté. Elle aurait pu aisément la vaincre, mais la combativité qu’avait fait preuve son adversaire lui avait valu une place aux côtés de la chef du clan Uchiha.

    « Tu prends le problème à l’envers, Nanami. »


La femme avait un ton glacial et calme, si bien qu’on aurait presque dit entendre la mort.

    « Kiri est aujourd’hui dans le rang des perdants parce qu’elle est immature. Les lames de ce monde ne sont pas toutes comme Iron Maiden. Chauffée à blanc, une lame est faible, fragile. Ce sont les coups de marteau qui la forge et la technique utilisée qui la rend tranchante, résistante et puissante. »


Elle prit une gorgée de thé, avant de reprendre d’une voix tout aussi posée.

    « Konoha et Suna sont faibles de par la faiblesse de leur idéologie. Ils pensent que c’est le devoir du fort de protéger ceux qui ne peuvent pas se protéger. C’est faux. Un faible qui meurt n’est que le résultat d’une sélection naturelle. »


Elle posa sa tasse de thé.

    « Donne à un démuni un poisson, et tu le nourriras un jour. Apprends-lui à pêcher, et il se nourriras le reste de sa vie. Le devoir d’un fort est d’apprendre au faible à devenir fort. Si ce dernier meurt, il a simplement échoué. Si le fort meurt, il était simplement trop faible pour survivre. C’est pourquoi nous n’échouerons pas, et c’est pourquoi nous vaincrons Iwa et ceux qui se dressent devant nous. Quoi qu’il en coûte. »


L'Ombre de l’eau se tourna vers la géante.

    « Je suis forte, mais pas naïve. Le monde est vaste, et je vais avoir besoin de ninjas talentueux pour atteindre mon objectif. Kiri est sous mon contrôle, à l’instar de mes Jutsu et de mon Sharingan, je le maîtrise. Il est imparfait, mais tu sais ma volonté d’en faire le plus puissant village Shinobi que le monde n’est jamais connu, et ne connaîtra jamais. »


Elle croisa les bras.

    « Parle-moi plus en détails de ton Inquisition et comment cela pourrait me servir. Et ensuite, je te donnerai ma réponse.»
XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Notre réponse [Kiri]   Lun 29 Mai - 2:51
La femme aux cheveux charbons laissait le chef de village parler dans un extrême silence, aucune expression ne se percevait sur le visage de celle-ci. Elle penche un peu la tête en écoutant chaque métaphore que la Mizukage lui lançait. Puis un petit sourire quand Irina lui demanda plus de détails et comment son idée pourrait lui donner un avantage tactique. La géante fixe le regard de celle qui lui faisait finalement face.

" Pendant des anciennes guerres claniques, les Goto avaient tendance à aller chercher des gens des autres clans désireux de pouvoir, des gens qui seraient prêts à tout pour renverser leur dirigeant qu'ils estimaient faible et à leur proposer un coup de main en échange d'allégeance et de promesse de diriger leur clan. C'était en fait une ruse pour qu'ils nous donnent un accès facilité à leur village, leurs ressources et beaucoup d'informations sur leur clan. Mon clan ne laissait jamais cette personne vivant une fois son aide expiré et nous placions quelqu'un de plus fiable à la tête du clan. "

Elle prenait un petite pause et replace une mèche de cheveux qui était retombée sur son visage.

" Si nous pouvons reprendre une partie de ce concept, nous pouvons sortir avec un résultat intéressant. Il est évident qu'il y a des Shinobi qui cherchent à renverser leurs différents dirigeants, surtout après ces défaites. Si je peux me faire passer pour une personne leur offrant une opportunité de nuire à leur dirigeant à un point où ils pourront par la suite les renverser et avoir cette place qu'ils convoitent, je pourrai me servir d'eux et profiter pour avoir accès à ces villages ainsi qu'à leurs ressources. Je pourrai aussi trouver chaque faiblesse de ces villages et éventuellement, je pourrai trouver un moyen d'avoir accès à des points clefs en alertant un minimum de gens. Avec l'inquisition, je pourrai prendre contrôle de ces points clefs et affaiblir davantage les rangs ennemis. "

Une autre petite pause, la géante se retourne un instant et va chercher sa lame dont elle dégaine. Elle regardait sa lame et la faisait changer de forme pour devenir qu'un simple couteau.

" Irina, tu dis qu'une lame a besoin de coup de marteau pour devenir plus résistante et tranchante, imagine ce qui arriverait aux trois villages si un groupe sans bannière ni visage constitué de membres d'élites venait à les humilier. Ils devraient renforcer leur entrainement, s'améliorer pour faire face à ce problème persistant. Les faibles seraient forcés de devenir fort. L'inquisition pourrait aussi les forcer à se battre, à devenir plus fort. Si l'inquisition ne touche pas au territoire Iwa, des rumeurs vont se propager comme quoi le groupe pourrait être des supporteurs d'Iwa et avec de la chance, forcerait les autres dirigeants à sonner une contre-attaque. "

Elle esquissait un simple sourire, avant de continuer de développer son plan.

" La guerre que tu veux engager va être longue, elle va nous faire perdre beaucoup de kirijin. Même si moi je les ai toujours trouvés indigne de ta vision, trop faible d'esprit et trop fragile, tu vois en eux un potentiel que je ne peux pas comprendre. Si tu les perds inutilement parce qu'on devient les seuls à attirer l'attention de "l'empereur", leur potentiel sera gâché inutilement et nous allons rapidement regretter notre geste. "

Elle déparlait, elle ne savait même plus si ce qu'elle disait faisait le moindre sens. Elle prend une grande respiration.

" De toute façon, si tu acceptes, tu dirigeras mes actions dans l'ombre. Par l'usage de traitre, nous pourrons trouver des traitres parmi Kiri et si je me fais prendre, je me ferai passer pour une traitre et supporteur d'Iwa. Il serait aussi tout de même bien si on pouvait trouver un moyen de rendre moins facile l'identification des différents membres par les traqueurs. "

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Notre réponse [Kiri]   Lun 29 Mai - 3:36


Uchiha Irina, Shodaime Mizukage

Irina écoutait attentivement les dires du membre du clan Ken. Son idée d’inquisition était quelque chose d’admirable, qui avait un côté très séduisant pour l’Ombre de l’eau. Pouvoir avoir sous sa disposition un corps d’élite sans visage était une perspective qui était loin de lui déplaire, et qui pouvait avoir son utilité.

    « L’idée est séduisante. »


Avouait-elle à demi-mot. Malheureusement pour celle qui portait aujourd’hui le nom de Yokai, il fallait encore rectifier l’idée.

    « Malheureusement, je crois que tu n’as pas la même vision que moi concernant le village de Suna et de Konoha. »


Elle fixa la géante d’un regard glacial.

    « Mon but n’est pas de purifier leurs effectifs en séparant les faibles des potentiels immatures. Je veux les voir souffrir à cause de leur faiblesse. L’objectif ne sera donc pas de les renforcer, mais de les détruire. Garde cela en tête. Néanmoins, si tu penses que certains d’entre eux peuvent servir la cause s’ils sont bien manipulés, soit. Sert-en. »


Elle but une gorgée de thé.

    « Fonde ton inquisition, Géante de Kiri. Je donnerai les ordres et les moyens financiers, et tu auras carte blanche pour les appliquer. Je te laisse choisir les ninjas que tu souhaites mettre dans la confidence, mais sache que tu seras la tête dirigeante de cette dernière à leurs yeux. Et en cas de traîtrise, fais ce qu'il s'impose. »


Elle posa sa tasse sur la table.

    « Il est temps pour la lame que représente Kiri de recevoir son premier coup de marteau. Ton premier objectif ne sera pas l’extérieur mais l’intérieur. Le Daimyô du pays de l’eau gronde, et ne sera probablement pas d’accord avec la politique que je mène. C’est un problème qu’il va falloir probablement régler à l’avenir… Je me chargerais du plan pour l’offensive. En attendant, je veux que tu cherches une méthode efficace pour faire le tri dans nos effectifs, ayant pour but de séparer les éléments simplement immatures, de ceux qui sont faibles par essence. Peut-être as-tu déjà une idée de comment procéder ? »

XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Notre réponse [Kiri]   Lun 29 Mai - 12:51
Son sourire s'élargissait davantage, ses "nouvelles" dents acérées donnaient un air plus lugubre au sourire inhabituel qui déchirait le visage de la Yokai. Son inquisition allait être géniale, elle allait se ramasser une belle brochette de Shinobi de haut niveau. Elle n'allait jamais donner de nom précis à leur groupe, les rumeurs allaient les nommer. Son plus gros soucis étaient de savoir comment elle allait trier les faibles des "immatures".

" Si le fort meurt, il était simplement trop faible pour survivre. "

Elle répétait cette phrase que la Mizukage lui avait dite tout à l'heure à voix basse. Puis elle comprit comment elle allait s'y prendre pour le triage.

" Si un kirijin fait face à de l'adversité, que sa vie est en danger mais qu'il est simplement immature, il réussira à survivre. S'il est faible, il succombera. Jusqu'à ce que tu me fasses part de ton idée d'attaque contre le daimyo, je mettrai à l'épreuve les kirijins en attaquant certains endroits. Mais pour le moment, je vais devoir me trouver quelqu'un de capable de m'aider à trouver les traitres à rallier à ma fausse cause, quelqu'un qui sera capable de s'infiltrer, ramasser de l'information et manipuler. Si tu as la moindre idée d'un potentiel candidat qui pourrait m'être utile de ce côté, Irina, tu peux me l'envoyer. "

Elle rengaina Iron Maiden dans son Saya et fixe l'ombre de l'eau.

" Mais pour le moment, j'ai des préparatifs à faire pour l'inquisition. J'ai des idées à préparer. Mais, j'ai une seule et unique demande. Si un jour, je me fais démasquer et que je suis marqué traitre, je compte continuer d'agir en inquisitrice pour toi mais je souhaite aussi que tu envoies pour m'éliminer mes trois élèves, Masao Sora, Nikkari Laos ainsi que Osorubeki Kyoshi. J'ai toujours eu une envie folle de les tester en réel combat contre moi afin de vraiment connaitre leur limite. "

Sur ces dernières paroles, la géante se retournait et se dirigeait vers la sortie. Elle réemprunta le même chemin qu'elle avait fait plus tôt et se dirigeait chez elle. Il n'y avait plus de raison pour elle d'être dans un endroit où il y avait autant de foules. Elle pensait donc se diriger chez elle pour commencer à penser à comment s'y prendre. Les deux parties intéressantes allaient être la destruction de Suna et Konoha ainsi que l'attaque contre le daimyo.

Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants...:
 

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 582
Messages : 128
avatarKirijin
Jûro Kisame
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Notre réponse [Kiri]   Ven 2 Juin - 15:20
Les nouvelles étaient rapidement parvenue à mes oreilles, les annonces de l'empereur sur leur suprématie, leur hypocrisie et leurs mensonges, ils avaient gagner la première des batailles, ils avaient établis un siège solide dans plusieurs des pays. Tori, j'avais eu une occasion d'offrir la victoire à mon "camp", et j'avais laissé passer cela, si j'avais agis différemment, j'aurai pu vaincre, et la situation ne serait pas la même, certaine personne au village étaient au courant des détails, les murs ont des oreilles ici à Kiri, et malgré ma tentative de discrétion, je recevait de plus en plus de regards haineux, méprisants de la part de certains individu, majoritairement du clan Uchiha, cela raffermissait la pensée populaire selon laquelle un Jûro n'est bon à rien, si ce n'est faire le chien de garde pour le village.

Mais pire que cela, ça confirmait dans l'esprit de certains le fait que Jûro Kisame n'était pas forcément aussi utile que certains le prétendaient, et que sa place au sein du village n'était pas sécurisée.

La réponse de la dame de fer fût expéditive, rassemblant tout le village devant ses quartiers, elle fit un splendide discours, annonçant notre sortie de l'Alliance, un soulagement dans un sens, je n'aurai plus que des professionnels avec moi la prochaine fois, s'il y à une prochaine fois. Suite à son discours, je me dirige vers ses bureau, une seule pensée en tête, conserver mon utilité ici, rester actif.

Arrivé devant la porte, je me rend rapidement compte que quelqu'un est déjà à l'intérieur, j'épie discrètement la conversation avec mes sens acérés, certains mots me parviennent, pas tous, mais suffisamment pour que je comprenne le sens de la conversation, et que je n'ose pas l'interrompre.

Quelques minutes plus tard, la géante de Kiri sort du bureau, adossé au mur, j'attend qu'elle passe, et sorte de mon champ de vision avant de me déplacer jusqu'à l'intérieur du bureau, refermant la porte derrière moi, je prend le temps d'inspirer grandement pour me calmer, même si cela n'a pas le moindre effet, je me retourne, évitant le regard de la dame de fer jusqu'à arriver à un simple mètre de son bureau, je baisse la tête et pose un genoux à terre.

    Je ne suis pas venu ici pour étaler des excuses, ni pour réclamer de la pitié, après tout vous l'avez dit vous même, Kiri ne connait pas la pitié. J'ai fait un grand nombre d'erreur, et j'ai gâcher votre réputation, ainsi que celle de Kiri tout entière auprès du monde, de l'Alliance tout comme d'Iwa. Je n'ai pas l'intention de rester sur le côté en attendant que les autres réparent les erreurs que j'ai faites, je sais très bien ce qu'il va m'arriver si je cesse de participer. Laissez moi réparer ce que j'ai endommager, je peux vous assurer que plus jamais je n'échouerais à la tâche.


Je lève vers elle des yeux emplit d'une détermination nouvelle, je n'ai pas l'intention de crever sans rien faire, il me faut une place dans ce monde, et la seule capable de me l'offrir, c'est cette abomination en face de moi, c'est tout ou rien, soit je participerais à la guerre, soit je serais mort lorsqu'elle arrivera au porte de Kiri, la décision lui revient.

    Utilisez moi.


HRP:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Notre réponse [Kiri]   
 

Notre réponse [Kiri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Notre alimentation
» 'BillClinton,otez-vous de notre soleil'UN TEXTE QUI CHATOUILLE LES PLEURNICHEURS
» Notre Dame de Paris
» Piri piri piri [comme Kiri]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays de l'Eau :: Kiri :: Résidence du Mizukage-