AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
La croisière s'amuse (ou pas) [Mission rang C Ft Yokai]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 86
Messages : 30
avatarKirijin
Yuki Ai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La croisière s'amuse (ou pas) [Mission rang C Ft Yokai]   Lun 29 Mai - 18:59

       

       

       Ai  & Yokai
       Mission 3 : La croisière s'amuse (ou pas)

     
Comme chaque matin, Ai se réveillait tard. Il aurait pu dormir bien plus si Fuji, son chat n’avait pas eu l’idée brillante de venir frotter ses moustaches sur le visage du garçon, causant chez lui une violente crise de toux. Il n’était pas allérgique aux poils de chat, mais celui-ci perdant ses poils, (Le chat, pas Ai) le blondinet avait fini par, sans le vouloir en inspirer. Ce n’est qu’au bout de dix bonnes minutes à tousser et éternuer que ses sinus se calmèrent, et qu’il pu aller se doucher puis prendre son petit déjeuner, avant d’aller s’entraîner un peu.

Il était content d’avoir retrouvé ses patins. Lors d’une mission antérieure, il avait fait face à un petit vieux kleptomane, qui volait tout ce qui lui passait à proximité. Heureusement que ceux-ci n’avaient pas été endommagés, autrement, le petit vieux en question aurait fini cryogénisé, et on aurait retrouvé son corps dans quelques centaines d’années, quelque part dans la forêt entourant le village caché de la brume.

En parlant de mission, il vit une petite enveloppe se glisser par la fente de la boîte aux lettres, donnant directement sur une petite boite transparente ouvrable depuis l’intérieur de l’appartement. Il prit donc le temps de l’ouvrir, pour constater qu’il s’agissait d’une convocation dans l’après-midi au bureau de la Mizukage. Rien que cette idée lui donnait la chair de poule. Plus le temps passait, plus cette femme lui faisait peur. Surtout depuis l’annonce de la veille, où sous les yeux de tous les Kirijin, elle avait balancé du haut de sa résidence les corps encore vivants à ce moment-là de plusieurs Iwajin. Cette annonce avait eu sur Ai un effet plus important qu’il ne l’aurait cru. Ses premiers mois à Kiri se sont faits sans vraiment qu’il soit conscient de l’état de guerre dans lequel le monde se dirigeait, et Iwa ne l’intéressait pas le moins du monde.

Mais depuis la veille, ce jour où sous les yeux du blondinet de 14 ans, la dirigeante de Kiri Gakure no Sato avait froidement assassiné ces ninjas de la roche, et d’une telle manière, il se rendait compte que cela était une véritable déclaration de guerre de la part d’Irina Uchiha à destination de l’empereur d’Iwa. Pire que cela, cette déclaration de guerre envers un empire probablement le plus puissant du monde était accompagnée d’une défiance vis-à-vis de Konoha et Suna. Kiri quittait l’alliance Rikudô, et allait donc devoir seule se heurter à l’Empire, tout en amplifiant les tensions avec l’alliance, qui ne se composait maintenant plus que des pays du feu et du vent.

C’est donc un peu angoissé qu’il prit la route du bureau de la Mizukage. Il ne voulait rien avoir à faire avec cette guerre qui le dépassait, Il voulait juste vivre tranquille. Il avait accepté d’entrer à Kiri sous la pression de son clan, et il commençait clairement à le regretter. Il ne voulait pas faire la guerre, pour des intérêts qui ne l’intéressent pas le moins du monde. Il patinait dans les rues du village, tentant de se changer les idées. Il appréhendait le moment où il arriverait dans ce bureau. Et si la Mizukage lui demandait de prendre part à cette guerre ? Il s’en sentait incapable. Il ne savait déjà pas pourquoi il était Chûnin et non pas Genin, lui qui n’avait pas vraiment d’expérience, qui n’avait jamais réellement combattu qui que ce soit avant de passer l’examen pour entrer sous les ordres du village fondé par le Reishin.

Son stress arriva à son paroxysme lorsque après avoir toqué, et actionné le mécanisme de ses patins pour les transformer de nouveau en simples chaussures, il entra dans le bureau du Kage de la brume.

- Bonjour, Dame Irina.

Il s’inclina. Même le plus insolent des jeunes en crise d’adolescence savait qu’il était une idée absolument folle que de ne pas se montrer respectueux envers cette femme dont le regard semblait pouvoir le faire brûler de l’intérieur. Il saisit ensuite l’ordre de mission qu’elle lui donnait, pour en lire le contenu, avant de se retenir de lâcher un soupir de soulagement, en se rendant compte que cela ne concernait pas Iwa, ni même Konoha ou Suna. Pour la première fois, il était peut-être même enthousiaste, voyant “Yuki no Kuni” sur la liste des pays par lesquels ils devraient passer.

Il salua une dernière fois la cheftaine du clan Uchiha, avant de s’installer à l’extérieur du bureau de la Mizukage, en attendant la fameuse “Géante du Mist” qui selon Irina devrait arriver bientôt.

       
BY .SOULMATES

XP : 119
Messages : 52
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La croisière s'amuse (ou pas) [Mission rang C Ft Yokai]   Jeu 1 Juin - 2:53
Aujourd'hui était un bon jour, la géante de Kiri avait reçu son autorisation pour commencer son inquisition. Elle allait éventuellement ramasser une belle brochette de ninja redoutable et elle allait causer un savoureux carnage à travers le monde, seul ceux ayant un certain potentiel allait réussir à survivre. La Ken se levait de son lit et allait se faire un thé, pendant la préparation, elle allait méditer en vêtements très léger devant les idoles des divinités de son clan. Une fois son thé prêt, elle en prit une gorgée et se vêtue, un ensemble kimono et compagnie bleu ainsi que des getas. Elle met par la suite à ces cheveux une fleur décorative bleue et agrippe le Saya d'Iron Maiden. La géante quitta alors son humble demeure avec son arme dans une main et une tasse de thé dans l'autre. Elle traversait l'allée principale de son quartier en ligne droite, à son passage, les gens se tassaient. Pendant une période de sa matinée, elle s'entraine dans une arène. Elle humilie un jeune épéiste prétentieux sans même faire le moindre effort ni même sortir Iron Maiden de son Saya. Son manque évident d'émotion déstabilisait toujours un peu ses adversaires et si une personne devenait hésitante, elle faisait normalement des erreurs. Celui-là allait s'en tirer avec un femur brisé, ça aurait pu être pire mais Yokai était de bonne humeur.

Elle finit alors sa tasse de thé et décide d'arrêter à une maison de thé pour remplir sa tasse. Le détour lui prit alors une grosse 15ène de minutes et pendant ce temps, la géante se demandait ce qu'elle pourrait bien faire pour remplir sa journée. Elle pourrait entrainer ses élèves dans une forêt mortellement dangereuse, les amener au centre de cette forêt puis leur signaler qu'ils ont 2 jours pour sortir vivant de cet endroit comme quoi elle les considérait mort s'ils ne sont pas là à temps. Ça semblait être le meilleur moyen de les tester. Au moment où elle sort de la maison de thé, elle part à la recherche d'un messager pour aller les prévenir, aucun de ses élèves ne méritait selon elle qu'elle se déplace pour eux, un messager l'aborda toutefois avant pour lui donner une mission où elle avait été spécifiquement demandé par le client. La nouvelle inquisitrice secrète de la Mizukage aurait presque eu de l'émotion si cette mission n'était pas une simple mission rang C. Initialement, la géante refusa d'un glacial "non", mais le messager précisa que la mission était validée par Irina et que j'étais de cette mission avec un pauvre type qui essayait de se faire passer pour un ninja, Yuki Ai. La Ken lit alors le message et se dirige au point de rencontre.

Quelques minutes plus tard, la géante du Mist arrivait au bureau de la Mizukage. La silhouette peu imposante d'un gamin, son partenaire, était positionnée près de la porte des bureaux de la Mizukage. La Ken marcha encore quelques pas et s'arrêta devant le jeune, de près, il semblait encore plus pitoyable. Les yeux couleur sang de la géante se posèrent dans celui du gamin, son regard était obscur— glacial, puis un léger sourire tout aussi peu rassurant déchirait son visage. Son sourire était un de ceux très peu sincère qui servait à dissimuler une exaspération totale.

" C'est toi le glaçon qui va m'accompagner? Tu ne sembles pas vraiment être en mesure de te défendre alors je présume que tu es en charge d'aider pour les reventes et des achats? "

C'était dit avec un dégoût bien évident, il était impossible que le Yuki pense qu'elle l'apprécie... Du moins, pour le moment... Le mec était peut-être complètement badass et serait le héros de la situation, mais c'était peu probable.

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 86
Messages : 30
avatarKirijin
Yuki Ai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La croisière s'amuse (ou pas) [Mission rang C Ft Yokai]   Dim 4 Juin - 18:46

       

       

       Ai  & Yokai
       Mission 3 : La croisière s'amuse (ou pas)

     
Adossé contre le mur, à côté de la porte du bureau de la Mizukage, le garçon commençait à s’impatienter. Si lui était souvent en retard, et n’avait pas vraiment de respect pour les gens, la réciproque avait le don de l’agacer. Il n'aimait pas qu’on lui fasse perdre son temps, temps qu’il aurait pu passer à chouchouter ses chats, patiner, ou encore rêvasser sur son canapé. Ah, que son canapé lui manquait. Ce mur était tout dur et pas du tout confortable, contrairement aux voluptueux coussins de son canapé.

Au bout de quelques interminables minutes, il vit apparaître une femme, très grande, s’approchant de lui avant de s’arrêter à son niveau, et de l’observer avec un regard que le garçon interprétait comme une forme de dédain.

- Quoi ? Tu veux un autographe ?

Son sourire, peu rassurant manqua de provoquer un fou rire chez le jeune homme en voyant les dents de la géante. Celle-ci s’adressa ensuite à lui, avec un air hautain qui ne lui plaisait pas du tout. Ce n’est pas parce que son crâne ne frôlait pas le plafond qu’il ne fallait pas le considérer comme un ninja à part entière, et cela, il souhaitait bien lui faire comprendre.

- Aider pour les reventes et les achats ? Je suis un ninja. Pas caissière de chez Kirimarché.  

Il soupirait.

- Et toi avec ta taille, t'as été prise pour faire le guet ?

Se redressant, le jeune shinobi se dirigea en direction de la sortie du bâtiment. De la résidence d’Irina, on pouvait voir une des rues les plus actives du village caché de la brume, que le shinobi n’aimait pas emprunter. Il y avait beaucoup de monde, et il était difficile de l’emprunter avec ses patins sans renverser des gens involontairement. Il se retourna vers la girafe qui lui servirait de supérieure pour cette mission une dernière fois avant de s’élancer jusqu’à chez lui avec ses patins.

- Au fait, moi, c’est Ai. Yuki Ai. Rendez-vous aux aux portes de Kiri dans une heure.

Et dans un mouvement rapide, il disparut, glissant sur le sol, laissant derrière lui deux minies traînées de glace au niveau de ses chaussures fondant en quelques secondes. Il patina jusqu’à chez lui, où il prépara son sac avec tout pleins d’outils ninjas, une quantité impressionnante de nourriture, de l’eau, ses affaires de toilette, et un bouquin pour s’occuper. Pas un livre intellectuel, loin de là, un roman suivant les aventures d’un jeune guerrier qui trouvait un dragon et devait se retrouver à faire la guerre, en partenariat avec ce même dragon. Et vu la durée du voyage que le blondinet s'apprêtait à faire, avec un peu de chance, il trouverait le second tome pendant une escale.

Il programma ensuite le distributeur de croquettes de Fuji, son chat. De cette manière, pendant un mois, il distribuerait continuellement de la nourriture à l’animal. Tandis que pour la litière, il s’était arrangé avec la voisine pour qu’elle passe la changer de temps en temps. Il profita du peu de temps qu’il lui restait avant de devoir partir pour manger un peu, puis papouiller le félin. C’était sa seule source d’affection, et cela lui suffisait amplement. Il était habitué à être solitaire, et devoir passer plus d’une semaine en compagnie d’une géante inconnue aux dents de scie plus triangulaires que celles d’un couteau le perturberait un peu dans son habituelle petite vie d’ermite. Ermite dans son appartement, un nouveau concept.

Arrivant avec deux minutes de retard au point de rendez-vous, il attendit l’arrivée de la femme, avant de prendre la route. En marchant cette fois, il utiliserait ses patins seulement s’il y avait besoin d’accélérer.

- Selon l’ordre de mission, on a rendez-vous demain soir dans un auberge de Shizuku avec ce marchand. En partant maintenant, on devrait y arriver dans la soirée ou la nuit, ce qui nous laisse toute la journée de demain pour faire d’éventuels préparatifs.

Commençant à avancer, voyant petit à petit les portes de Kiri s’éloigner derrière eux, le shinobi s’adressa une nouvelle fois à sa partenaire du moment.

- Ah, et elle fait quoi ton épée ? Comme je suis un Yuki, tu dois bien savoir que je fonctionne surtout au Hyôton, mais les épées de Ken, elles ont chacune leur spécificité, non ?

Vu la manière dont l’avait traité cette géante en face du bureau de la Mizukage, son égo s’en trouvait irrité, et cela lui donnait envie de prouver à cette femme que s’il était shinobi, même s’il n’avait pas voulu le devenir, c’est parce qu’il en avait la carrure.
       
BY .SOULMATES

XP : 119
Messages : 52
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La croisière s'amuse (ou pas) [Mission rang C Ft Yokai]   Ven 16 Juin - 4:37
Ce petit con répondait à la géante avec une certaine arrogance, elle resouriait. Les gens avaient une certaine tendance à se tenir bien droit quand elle était là, ses propres élèves n'avaient même pas autant de familiarité dans leur parlé que le jeune glaçon. Sa première réponse lui valu une contre-réponse allant vers un affirmatif.

" Frêle comme tu es, tu sembles effectivement travailler au "Kirimarché'". "

Puis le commentaire du gamin ne fit en rien réagir la Ken. D'un certain point de vue, oui, c'était pour cette raison qu'elle avait été choisit pour la mission. Qui serait assez idiot pour s'attaquer à la Ken porteuse d'Iron Maiden? Il fallait soit être insouciant ou inconscient, un peu comme le Yuki qui l'accompagnait. Le jeune garçon se présentait, un détail dont la géante se balançait complètement. Alors qu'il quittait le bâtiment, l'épéiste lâcha un soupir. Pourquoi devait-elle se faire chier dans une mission d'un rang si pitoyable. Il n'y avait rien de cette mission d'agréable. Sans faire de détour chez elle, Yokai se dirigeait vers le point de rencontre, elle se trouva un coin tranquille et méditait le temps que l'autre arrive, fabricant de son chakra les deux petites idoles de ses dieux. La géante espérait que des pirates allaient s'en prendre à eux, elle avait besoin que cette mission ne soit pas qu'une grande croisière sans action à travers le pays de l'eau. Surtout que le jeune Ai s'était épargné un coup d'Iron Maiden uniquement parce qu'ils étaient trop près des quartiers de la Mizukage. Quelque temps après, elle aperçoit le gamin arriver et l'attendre. Est-ce qu'il ne l'avait vraiment pas vu? Qu'est-ce qu'elle faisait avec quelqu'un d'aussi incompétent? La géante se redressa donc et rejoint le petit réfrigérateur ambulant.

La géante n'a pas le temps de parler qu'il part en mode moulin à paroles, répétant les futilités de cette mission. Yokai ne fit donc pas attention à lui et continuait son chemin, elle n'avait que hâte à la fin de cette mission. Elle avait une inquisition à préparer et on l'envoyait dans une mission si peu importante, quelle perte de temps. Alors qu'il s'éloignait du village, le jeune Ai lui posa des questions sur Iron Maiden. Il voulait savoir ce que la lame pouvait faire, en précisant que ses propres capacités étaient évidentes. Je ausse les épaules et je réponds d'un ton à la fois monotone et glacial.

" Elle tue des gens. "

Quoi dire de plus? Qu'elle peut se transformer en n'importe quelle autre arme, voire même en objet inoffensifs, qu'elle peut chauffer à une température si chaude qu'elle brule violemment quiconque la reçoit dans la gueule? Ce serait bien moins drôle comme réponse. De plus, elle n'était qu'un moyen parmi plusieurs autres à ma disposition pour arriver à mes fins.

Le reste du trajet fut très silencieux de mon côté, le jeune homme pouvait me cracher toutes les paroles qu'il a en stock, je ne lui répondrai pas. Je n'avais jamais été du genre bavard et la route était assez longue pour que je me permette d'éviter de perdre ma salive pour du "small talk" avec le gamin. Après ce qui semblait être une éternité en mauvaise compagnie, la géante aperçoit l'endroit tant désiré. Un seul pas dans la ville et tout le monde semblait devenir un peu plus silencieux, quelques murmures se glissaient, des regards se faisaient percevoir de temps à autre. Les gens ne semblaient pas très rassurés par l'allure obscure de la géante inconnue alors qu'ailleurs, certains semblaient la reconnaitre. La géante, elle, continuait son chemin vers l'auberge. Elle méritait bien un peu de saké pour oublier qu'elle perdait son temps dans cette mission. Elle penche un peu la tête pour passer le cadre de porte et se glisse à l'intérieur, elle traverse la pièce jusqu'à arriver devant le comptoir de l'aubergiste puis crache d'un ton autoritaire:

" Je veux une chambre pour deux et une bouteille de Saké. "

L'aubergiste se permit alors un certain commentaire déplacé sur le "couple" d'étrangers et la géante du Mist agrippait celui-ci par le collet de son chandail et le tire à quelques centimètres d'elle.

" Tu l'as bien vu? C'est un gamin. Ça ne t'est pas venu à la tête qu'on était simplement mère et fils qui vagabondent dans le pays de l'eau avec une maigre richesse? "

C'était le moyen qu'elle avait trouvé de se rattraper sur cette situation. Elle voyageait seule normalement et elle n'avait pas vraiment réalisé qu'une chambre pour deux avec une bouteille de saké et un 'homme' et une femme provoquaient des scénarios "Xyz".

" Vous avez raison, madame. J'aurais dû me douter que vous soyez sa mère! Vous êtes clairement bien plus vieille que lui! "

Un grincement de dents, alors que l'aubergiste tentait de s'excuser, il avait provoqué un peu plus la colère de la Ken. Celle-ci sort alors Iron Maiden et trancha d'un coup vif les doigts de la main gauche de l'homme à peu près au niveau de la phalange proximale du majeur de l'homme. Alors que lui criait d'agonie, elle glisse une main sous le haut de son kimono et y sort de l'argent, elle laisse le montant de la chambre et jette un regard à Ai.

" Qu'est-ce qu'il y a? Il osait insinuer que j'étais une vieille peau. Ramasse les clefs, je t'attends à la chambre. "

Puis Yokai monte les marches menant aux chambres dans un calme absolu, ça lui avait fait du bien de se défouler un peu.


HRP:
 

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 86
Messages : 30
avatarKirijin
Yuki Ai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La croisière s'amuse (ou pas) [Mission rang C Ft Yokai]   Dim 18 Juin - 6:08

       

       

       Ai  & Yokai
       Mission 3 : La croisière s'amuse (ou pas)

     
Le jeune adolescent d’ordinaire peu bavard en mission l’avait été un peu plus sur celle-là. Sa première mission lui avait montré qu’il fallait bien être un minimum coopératif, et la seconde que s’énerver n’avançait en rien la situation. Il avait compris la leçon. Au moins 5 minutes. Mais ses deux missions s’étant passées il y a plusieurs semaines, toutes ces notions étaient sorties de son esprit. S’il bavardait, ce n’était ni par intérêt pour la mission, ni pour sa supérieure. Il s’étonnait lui-même d’avoir été aussi bavard en fait. Surtout que lors des deux autres missions auxquelles il avait participé, c’était lui qui était resté silencieux, alors que ses partenaires voulaient discuter. Et là, c’était l’inverse. C’était Yokai qui restait silencieuse à ce que disait le garçon. À part sa remarque sur son épée, qui lui fit un froid dans le dos. “Elle tue”.

- Nan ? Sans blagues ?

Lança-t-il non sans une bonne dose de sarcasme. C’était d’ailleurs leur dernier échange de tout le trajet entre Kiri et la capitale. Bien des gens auraient trouvé cette ambiance plutôt malaisante, mais elle convenait bien à Ai qui n’était, de toute manière, pas bavard. Sortir de la forêt de la brume lui faisait le plus grand bien. Il n’aimait pas l'atmosphère pesante et le manque de visibilité qui y régnait, et dans lequel ils évoluaient depuis plusieurs heures maintenant. Il put prendre un grand bol d’air, alors que les deux Shinobi purent rejoindre une grande route menant jusqu’à la capitale.

Une fois arrivés en ville, le l’atmosphère le prenait un peu. La géante se trouvant à ses côtés avait l’air d’être le centre de l’attention. Et de facto, Ai se trouvait du coup lui aussi au centre d’une attention qui le gênait. Il n’y avait que dans un seul contexte qu’il voulait bien que tout le monde le regarde, c’était lorsqu'il pratiquait le patinage artistique. Alors pour une fois que sur ses chaussures, il n’avait pas activé le mécanisme les transformant en patins, ça l’agaçait d’être tant observé. D’où son agressivité.

- Pourquoi vous nous regardez comme ça là ?

Il fronçait les sourcils. Puis entrait avec l’autre grande perche dans l’auberge. Il manqua de rire en voyant qu’il n’y avait que quelques millimètres entre le haut de la tête de celle-ci et la poutre servant de soutien à la porte. Elle réclama une chambre, ainsi qu’un verre de sake.

- Pareil.

En réalité, il n’avait jamais bu de sake, mais il lui faudrait lire le menu s’il voulait prendre autre chose, et il avait la flemme. Il entendait ensuite une remarque assez désobligeante de l’aubergiste, insinuant que les deux shinobis pourraient être en couple. Il allait répliquer, mais elle l’avait fait à sa place. Sa mère ? Il allait râler quand avec une rapidité soudaine, la girafe du mist trancha les doigts d’une main du type. Ai récupérait les doigts du type, puis se dirigeait vers un coin de l’auberge où se trouvait un chat.

- Petit petiiiiit.

Il s’amusait à envoyer les bouts de doigts, tandis que le chaton les lui amenait. Il jouait comme un chien. Ai trouvait cela mignon. Il agitait un bout sous les yeux du félin, avant de l’envoyer un peu plus loin. Le chat jouait ensuite en y donnant des coups de patte, c’était rigolo.

Il récupérait ensuite les clés avant de rejoindre l’épéiste dans la chambre. Ne sachant trop quoi dire, il s’allongeait sur le lit, puis regardait le plafond. Tellement fatigué du voyage qu’il finit par laisser ses paupières se fermer, tandis qu’il plongeait petit à petit dans le sommeil. Le lendemain, au moment de se réveiller, Ai en regardant autour de lui était un peu perdu, avant de se souvenir d’où il était. Il descendit manger quelque chose à l’auberge, avant de prendre une douche, laisser un mot à sa partenaire pour la prévenir qu’il revenait dans l’après-midi, puis sortir acheter de quoi tenir pendant le voyage en bateau. Acheter un certain nombre de choses absolument indispensables à ses yeux comme de l’eau, de la nourriture, un nouveau T shirt qu’il trouvait sympa, et pleins de petites babioles choppées dans des boutiques touristiques qu’il fourrait dans son sac avant de revenir à l’auberge.

Il monta dans sa chambre nettoyer ses patins, avant de redescendre à l’heure du rendez-vous, pour avec la géante attendre le marchand. Qui se faisait vraiment attendre. Il arrivait enfin, avec une bonne demi-heure de retard, et s’asseyait directement en face des deux shinobis. Ai le toisait avec un regard mauvais.

- On vous apprend pas à être à l’heure dans le commerce ?

       
BY .SOULMATES

 

La croisière s'amuse (ou pas) [Mission rang C Ft Yokai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [1596] La croisière s'amuse (presque).
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays de l'Eau :: Archipel de Mizu no Kuni :: Shizuku-