AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
" Un saboteur peu efficace " - Mission de rang B [N.C. -16]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatarInvité
MessageSujet: " Un saboteur peu efficace " - Mission de rang B [N.C. -16]   Lun 5 Juin - 3:17




Chihiro était parti de bonne heure en direction de Kaminari no Kuni, c'était la première fois qu'elle montait sur un bateau et, méfiante, son regard ne quittait pas les mouvements du navigateur, un homme d'une cinquainte d'année, dégarni et rabougri, la tête enfonçait dans son cou. Elle s'était assise en amont de l'embarcation, appuyé contre le rebord dos à la mer, les bras, les jambes croisées. Vêtu d'un pantalon typique des arts martiaux, à la coupe coréenne, droite, élastique à la taille et d'un kimono/tunique d'une couleur verte sauge, des pissenlits, au vent, papillons et fleur d'hibiscus brodés en une couleur avocat tout autour, puis un soleil tribal, à son centre un visage aztèque (les yeux ronds, sourire larges et langue tirée), qui ornait le dos, nouée à la taille par une ceinture en soie noir. Elle avait chaussé ses geta.
Le vent ramenait les quelques mèches de cheveux qu'elle n'avait pas réussi à tresser mais elle n'y prêtait pas attention, ne les sentant même pas caresser ses joues creuses. De temps à autre, elle regardait face à la mer - cherchant des yeux la terre ferme, cela faisait trop longtemps qu'elle était sur ce bateau et son sang s'échauffait d'impatience.
Elle profitait de ce temps de répit pour se demandait si elle devrait tuer le navigateur lorsqu'il l'aurait déposé ; Chihiro savait qu'il venait du Pays de l'Eau, qu'il avait été réquisitionnait, presque par violence, mais cela ne pouvait pas l'empêcher d'être un traître - au contraire. Elle prenait une attention particulière à l'observer d'une façon grossière et intensive (lui, il jouait l'aveugle)

C'était aussi la première fois qu'elle quittait Kiri depuis que son clan répondait au ordre d'un Mizukage en plus du chef de famille. Mais ce n'était qu'un détail abstrait, Chihiro se focalisait sur le mot "tuer", qu'elle avait entendu un nombre incalculable de fois lorsqu'elle avait reçu son ordre de mission. Ce n'était pas un problème pour elle, surtout lorsqu'elle apprit qu'elle devrait élimer un Uchiha et un groupe de fanatique dégénéré  croyant possédait un atout grâce à l'otage. La plus grande crainte de la kirijin était d'arrivée trop tard : et si l'Uchiha les avait déjà trahit ? Ou si ces abrutis de religieux prévoyaient quelque chose plus gros qu'un simple échange de procédé ?

Elle allait effectuer sa première mission de rang B, de nature confiante, sûre d'elle pour ne pas dire égocentrique, elle attendait patiemment de toucher terre, se diriger vers le sud, de les exterminer jusqu'au dernier. Restait maintenant à savoir qui tuer en premier, l'Uchiha ? Mais s'il pouvait être utile ? L'aider contre ces huit membres, de différents niveaux; dans l'ensemble elle pourrait les exterminer mais s'ils avaient anticipés la riposte du Mizukage, elle réfléchissait à plusieurs moyens de s'en sortir victorieuse  valait-il pas mieux conserver l'autre incapable jusqu'à la fin des combats, pour avoir un soutient, et le tuer juste après ? Mais il n'était pas assez bête pour croire que le village lui venait en aide tout de même ?! Ou trouver un moyen de les tuer tous à la fois, sans qu'elle n'est besoin d'intervenir frontalement ?
Car après tout, ils devaient être bien stupide ces Shinobi No Yô pour kidnapper et souhaiter passer un marché avec Kiri - avaient-ils tous oublié qui était en face d'eux? Pensaient-ils vraiment qu'un ninja viendrait pour se soumettre à leurs obligations (de bien stupides obligations, pensait-elle)

« Euh... On est arrivé. La voix du navigateur, simple pêcheur, était basse et douce, il n'avait pas souhaité surprendre la kirijin, qui était toujours dans ses réflexions. Voilà le premier dilemme qui s'ouvrait à elle, laisser le pêcheur partir ou non. Lui, il il connaissait la réputation de ces shinobis, un peu trop sanguinaire et peu fiable à son goût, dès lors que Chihiro avait posé pieds à terre, il s'activait pour repartir aussi vite - il sentait les yeux insistant, ombrageux de la jeune fille et il ne souhaitait pas mourir pour un simple échange de regard.»



Ni une ni deux, elle était hors du bateau laissant le vieux repartir, il transpirait de peur, sa peau avait blêmi et ses membres étaient tremblants, mous. Il ne représentait pas une menace, ça elle en était certaine. Chihiro préciserait néanmoins dans le rapport qu'elle l'avait en vie, juste au cas où.
Elle se dirigeait plein sud. Ce n'était qu'une question d'heure à tout casser, elle le savait et frissonait d'impatience. Elle s'était contentée de descendre de l'embarcation et d'avancer, de sa démarche droite et rapide vers ces reliefs montagneux. C'était si grand et similaire, lumineux et l'air était différent de chez elle. Pendant qu'elle s'avançait vers le sud, elle pensait à l'Uchiha, à son erreur d'enfant. Il méritait une mort lente et pas seulement. Chihiro s'imaginait déjà lui transpercer le corps à coup d'hassedan, ses os métacarpiens qui sortirait de ses phallanges pour s'écraser comme dans balle çà et là sur le corps du garçon. Elle faisait glisser sa langue contre ses dents supérieures, s'imaginant le bain de sang - le tout premier - qu'elle pourrait enfin réaliser.

Ce n'était qu'une question de temps.

Codage by TAC
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: " Un saboteur peu efficace " - Mission de rang B [N.C. -16]   Ven 9 Juin - 18:48


Un saboteur peu efficace...
● Solitaire ●
Katsuko s'étira. Elle venait de terminer son entraînement. Ces derniers jours avaient été plutôt calmes, elle n'avait eu que de petites missions sans réel danger, la seule sortie intéressante avait été celle avec Kisame, lorsqu'ils sont allés traquer le shinobi mystérieux. Puissant mais peu discret, il avait été facile à trouver pour son camarade traqueur. Elle repensait à ces évènements intéressant lorsqu'elle vit son père passer dans le couloir qui longeait les salles d'entraînement. Il marchait d'un pas vif et fini par l'apercevoir à son tour, se dirigeant alors vers sa fille.

« Katsuko, je te cherchais. Le triumvirat vient de me contacter, ils ont une mission à te confier. Ils considèrent que tu es un bon élément en ce moment et voudraient te donner une chance de le prouver.
- Ah... Bien père. Et que dois-je faire ?
- Tu vas aller te préparer tout à l'heure pour partir dans l'immédiat. Nous avons reçu une revendication, probablement comme Kiri et Konoha, qui demande à ce que nous arrêtions d'utiliser le Ninshû dans nos guerres. Une bonne grosse blague à laquelle personne n'aurait prêté attention s'ils ne détenaient pas un Kirijin qui était sensé aller saboter Iwa directement pendant qu'ils étaient occupés sur les fronts. Le triumvirat a demandé à ce que tu ailles retrouver et libérer cet imbécile qui doit ignorer que Kiri nous a abandonné. Cela pourrait nous donner un certain avantage sur eux. De ce qu'on sait, c'est une petite secte, rien de très dangereux, qui a envoyé cette requête. Ils se trouvent au sud de Kaminari no Kuni et tu dois aller là-bas avant que Kiri n'envoie un assassin pour le buter. Il peut se montrer utile même si Irina ne le laissera jamais vivant comme il a échoué à sa mission. Si tu rencontres cet assassin, manipule-le pour qu'il t'aide. J'ai cru comprendre que les clampins qui retenaient notre homme avaient un certain niveau donc il te faudra de l'aide si tu ne peux pas les raisonner. Fais cependant très attention à ne pas le laisser tuer ta cible. C'est elle en priorité. Si elle meurt, tu auras échoué. »

Neiko hocha la tête et répondit le traditionnel "Bien père." avant que celui-ci ne reparte à ses occupations. Katsuko soupira puis fonça chez elle. Au moins elle avait le droit de s'amuser avec la secte. Elle pourrait se faire plaisir avec ces imbéciles sans trop de mal. Elle devrait cependant chercher plus d'informations une fois sur place. Elle ignorait la position exacte du lieu où était emprisonné celui qu'elle devait libérer ni le nombre de ses adversaires. Elle pourrait certainement rester près du lieu pour les observer si jamais elle était à court d'idée, mais il fallait pour cela qu'ils n'aient aucun senseur et ce n'était absolument pas certain.

Elle prit donc le minimum nécessaire pour son voyage, s'accompagnant d'une bourse de taille raisonnable selon elle. Elle ne prit pas d'arme, sachant qu'elle pouvait compter sur son Kerryûgan mais prit une certaine quantité de corde. Elle trouverait certainement un moyen de s'en servir. Elle prit soin d'emporter quelques rations qu'elle prépara rapidement afin de n'avoir aucun problème à l'aller. L'argent permettrait un retour tranquille.

Katsu partit donc en s'enveloppant d'une cape de tissu épais pour traverser le désert avant d'aller à l'une des écuries de la ville pour y prendre une monture pour son voyage. Réglant les détails avec le gérant, elle partit dans la foulée sur le dos de son cheval. Elle ferait des échanges sur la route pour arriver le plus vite possible, elle devait gagner du temps au maximum pour arriver avant un éventuel Kirijin.

Elle fut gênée par quelques créatures du désert dans la soirée, les éradiquant d'une seule technique des plus violentes, ne s'arrêtant même pas. Elle échangea son cheval contre un autre dans une écurie du pays des rizières, mais resta dormir quelques heures dans l'écurie en échange d'une pièce au gardien. Elle repartit à l'aube avec son nouveau destrier en direction de Kaminari no Kuni. Sa seconde interruption de parcours fut une rencontre avec trois bandits à une vingtaine de kilomètres d'Hono. C'était incroyablement proche, preuve que les défaites récentes avaient secoué les pays libres.

Alors que le premier d'entre eux allait ouvrir la bouche, sans doute pour lui ordonner de laisser tout ses biens à terre ainsi que son cheval si elle espérait s'en tirer vivante, elle créa une large faux dans sa main droite, talonna son cheval et se jeta sur les trois hommes avec un sourire démoniaque, cruel. Elle s'était trouvé un bon repas, elle n'aurait pas besoin d'utiliser ses rations. Proies décapitées puis festin terminé, elle laissa ses restes cachés dans les fourrés proche de la route et après s'être essuyé la bouche, reprit son chemin. Elle changea à nouveau de cheval à la capitale du pays du feu, cachant tant bien que mal le sang qui la couvrait partiellement avec la capuche de sa tenue de toile rugueuse.



Neiko ne s'arrêta cependant pas cette fois, continuant vers le nord-est. Ce n'est que quelques kilomètres avant la frontière avec Yu no Kuni qu'elle s'arrêta dans une petite auberge, demandant une bassine d'eau chaude pour se laver. Elle échangerait là aussi son cheval le lendemain matin, mais elle commença par aller retirer le sang qui séchait sur elle depuis presque trente-six heures et changer de vêtements, nettoyant les précédents avant de les mettre à sécher à la petite fenêtre.

Elle redescendit ensuite une fois plus présentable et commanda un repas chaud ainsi qu'une grande tasse de thé. Elle régla encore une fois de l'une de ces brillantes pièces qui valaient bien plus que ce qu'elle achetait, mais elle s'en moquait. Si des gens venaient l'embêter, ils devenaient toujours ses jouets et finissaient morts ou traumatisés à vie si elle était de très bonne humeur. Ce qui n'était pas le cas ici puisqu'elle faisait une course contre la montre. Elle termina rapidement son repas, ne tenant pas trop compte des regards qui se posaient sur elle, puis elle fila se coucher. La nuit lui porterait conseil sur le trajet à choisir et sur la méthode de recherche d'informations à employer une fois qu'elle serait au pays de la Foudre.



Inspiration d'une présentation de Lantana, FF Jugment Day


_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: " Un saboteur peu efficace " - Mission de rang B [N.C. -16]   Dim 11 Juin - 0:34


Un saboteur peu efficace...
● Solitaire ●
Katsuko s'allongea sur son lit. Cette fois, elle n'avait pas d'apparence à garder pour ne pas gêner un puceau sensible. Les draps n'étant pas très engageants au vu de l'odeur qui s'en dégageait, elle préféra les repousser sur le sol. Elle s'endormi tranquillement, pensant déjà à la suite de sa route.

Neiko entendit soudain des bruits de voix derrière la porte de sa chambre. Les hommes parlaient peu fort, mais elle était toujours alerte. Ils semblaient préparer quelque chose. Elle se redressa sur son lit et se frotta un peu les yeux avant de s'étirer. Elle était debout, la main droite encore devant son oeil, totalement nue, lorsque sa porte s'ouvrit dans un grincement qui tentait d'être maîtrisé. Qui était-ce ? Elle vit trois hommes dans l'entrebouchure de la porte qui s'arrêtèrent, consternés devant cette scène.

« Et ben ma belle, tu nous attendais ou quoi... On est venus pour que tu nous passes tout ton or. Et je pense qu'il y a moyen qu'on s'entende bien le reste de la nuit tant qu'à faire. »

La vampirette le regarda d'un air froid, le jaugeant légèrement. Elle regarda ensuite les deux autres bouseux pervers avant de se transformer littéralement. D'une créature sans défenses et à l'air peu réveillé, elle passa en un instant en une démoniaque vampire habillée d'une robe de sang, faux dans la main droite et fouet dans la main gauche.

« Toute la nuit... Un si long repas... Je n'en demandais pas tant. »

Alors que les visages des imbéciles se décomposaient d'horreur, que l'un d'eux commençait à effectuer un pas en arrière et que le premier qui avait parlé levait ses mains non armées pour montrer qu'il abandonnait, la folle au sourire carnassier se mit en mouvement. Bien trop vite pour eux, puisqu'ils ne purent que sentir le fouet les entourer et les ramener directement sur la faux de la demoiselle. En un instant, trois corps sans vie et sans tête chûtaient au sol tandis que la porte de l'antre des Enfers se refermait derrière eux.



Quelques heures plus tard, la porte se rouvrit sur une scène bouchère. Des morceaux de corps traînaient ça et là dans la pièce ensanglantée. La demoiselle était habillée de ses vêtements qui avaient séché pendant la nuit et avait revêtu sa cape par dessus. Elle alla au comptoir pour prévenir le barman que trois hommes étaient venus la déranger pendant la nuit, qu'elle avait dû se défendre et elle laissa une pièce d'or supplémentaire pour "s'excuser du nettoyage supplémentaire à faire".

Un léger sourire aux lèvres, elle quitta l'auberge dans les hurlements d'horreur absolue qui suivirent la découverte du massacre. Il devait manquer près de la moitié de chacun des corps dont le reste était bien éparpillé. Les têtes n'avaient pas été épargnées. Elle commençait à sentir sa puissance monter avec le temps. Elle aimait particulièrement produire des ignomies de ce genre ces derniers mois. Peut-être était-ce un autre symbole de sa libération proche, qui sait...

Se reprenant, la demoiselle aux yeux rougeoyants quitta le village sur un nouveau cheval, ayant bien dormi et le ventre rempli pour un moment. Elle traça sa route à travers Yu no Kuni en restant bien enfouie dans sa cape. Après tout, elle avait déjà eu quelques déboires avec la population du pays, ils ne l'avaient probablement pas encore oubliée.

Neiko profita de la nuit qu'elle passa à la frontière entre le pays des sources chaudes et sa destination pour faire un petit point sur son équipement et réfléchir à son approche. Le mieux serait sans doute un premier tour de la ville la plus proche de la location supposée de la secte. Elle s'informerait ainsi des zones suspectes et pourrait en profiter pour ensuite repérer elle-même sur place le lieu. Si un Kirijin avait aussi été envoyé, il n'était probablement pas encore à la grotte qui devait être le quartier général du regroupement de fanatiques.

Enfin. Elle verrait tout cela demain. S'enroulant dans sa cape et attachant sa monture à un arbre après s'être un peu enfoncée dans la forêt, s'étant éloignée du chemin, la demoiselle s'endormit rapidement.



Inspiration d'une présentation de Lantana, FF Jugment Day


_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: " Un saboteur peu efficace " - Mission de rang B [N.C. -16]   Lun 12 Juin - 13:45


Un saboteur peu efficace...
● Solitaire ●
La vampirette aux yeux sanguins s'était réveillée avant les premiers rayons de l'aube. Elle s'était levée rapidement, avait enfourché sa monture juste après l'avoir détachée et avait filé vers le nord. Elle arriva vers la fin d'après-midi à son but final : la ville de Naeri. Cité de taille moyenne, Naeri se situait dans la moitié sud du pays de la Foudre. Elle était assez riche grâce au commerce de pierres précieuses.

Neiko arriva donc aux portes de la ville et se présenta comme kunoichi de Suna en mission de sauvetage. Après un bref argument, elle put rentrer dans les remparts de la commune. Elle fila directement vers un bar. Elle savait que c'était là que circulaient les ragots la plupart du temps. Une source d'informations facile et en général assez fiable sur ce genre de sujet.

« Mais puisque j'vous dit qu'j'ai d'jà payé...
- Non t'as pas payé l'ivrogne. Et si tu peux pas, j'appelle les shinobis de faction, ils vont te foutre en taule tu vas voir. »

Un homme à l'air bien mûr quémandait un autre verre au barman qui lui faisait face, de l'autre côté du bar. Celui-ci avait l'air plutôt énervé de voir que son client ne semblait pas à même de payer. Katsuko s'approcha de la scène et déposa une pièce sur le comptoir.

« Deux bières s'il vous plait. »

Elle tourna ensuite ses yeux reptiliens vers le soulard et l'apostropha. Elle glissa au barman qu'elle réglait l'addition du bourré avant de parler à l'homme qui semblait bancal même sur son tabouret à voix basse.

« Je paie pour vous mais en échange, j'ai besoin de savoir si vous avez entendu quelque chose à propos d'un groupe religieux qui traînerait dans le coin, quelque part dans les montagnes. Ils se font appeler Shinobi no Yô. Ça vous dit quelque chose ?
- Je... J'chais pas... Y... Y sont connus dans l'coin mais... J'chais pas où y crèchent... Y sont vers l'sud. Y sont pas méchants mais y faut... quand même faire attention. Y sont bizarres... »

La demoiselle soupira. Voilà qui ne l'avançait guère. Au moins, il avait confirmé qu'ils habitaient au sud de la ville. C'était toujours cela. Après un nouvel échange avec le barman, elle se paya également une chambre pour la nuit. Elle passerait la soirée à récolter un maximum d'informations en traînant dans le coin pour savoir qui étaient ces gens et où ils étaient. Si jamais elle n'avait pas plus de précisions, les recherches seraient assez longues et incertaines mais elle finirait par les trouver. Et de toutes façons le Kirijin n'était certainement pas plus avancé qu'elle. Restait seulement à espérer qu'il ne s'agisse pas de Kisame.

Katsuko continua d'interroger divers clients des bars, des personnes dans la rue, des marchands. À la fin de sa journée, une piste finit par se dessiner. Elle savait vaguement où étaient ses cibles ainsi que leur nombre approximatif, certains restant peut-être cachés. Elle avait donc un emplacement dans un ancien temple qui avait été partiellement recouvert lors de l'effondrement à cause d'une surexploitation en tant que carrière. L'entrée était encore bien visible d'après les dires de la jeune femme alcoolisée qui lui en avait parlé. Ils étaient huit fanatiques, peu forts dans l'ensemble. Si elle parvenait à neutraliser leur chef et ses compagnons les plus dangereux avant que les autres ne comprennent ce qui se passe, elle aurait tôt fait de les balayer. Enfin, si cela s'avérait nécessaire. Cela règlerait un problème supplémentaire.

Elle rentra donc à son auberge où elle passa une soirée tranquille, savourant à l'avance le festin qui aurait lieu le lendemain. Elle se contenta pour le moment de profiter de la musique des troubadours du coin et de jouer un peu aux cartes avec quelques joueurs de la taverne où elle avait trouvé un lit libre. Elle termina sa soirée tranquillement après un repas léger dans sa chambre où elle profita de son lit, plutôt en bon état pour une auberge basique de ce type. Elle s'amuserait demain.



Inspiration d'une présentation de Lantana, FF Jugment Day


_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: " Un saboteur peu efficace " - Mission de rang B [N.C. -16]   Mer 14 Juin - 0:03


Un saboteur peu efficace...
● Solitaire ●
Katsuko se leva aux aurores dans son lit de l'auberge EltonSon de la cité de Naeri. Le lit était un peu meilleur que ceux de ses précédents arrêts mais était tout de même puant. Il ne fallait pas trop en demander aux humains après tout. Elle descendit dans la salle commune prendre un repas léger, elle pourrait compter sur un vrai plat de résistance un peu plus tard dans la journée, elle s'en était fait la promesse.

Elle partit donc dans la direction indiquée, cherchant ses proies. Il lui fallut près de trois heures malgré le quadrillage qu'elle avait fait avec les informations pour retrouver l'entrée précise dudit temple ensevelis. Elle vit l'entrée majestueuse, telle celles des temples anciens, faite de pierre. On voyait simplement les deux colones qui soutenaient le fronton ainsi que celui-ci, le reste était enfouis sous la terre.

Elle resta un moment tapie dans la forêt à quelques dizaines de mètres pendant un certain moment. Elle devait découvrir les allées et venues des occupants du temple. Elle vit finalement une silhouette s'approcher de l'entrée. Une personne sortit alors de l'ombre de l'entrée de la grotte souterraine et marcha vers l'autre. Elle lui parla sans que Katsuko ne puisse comprendre ses paroles, mais rapidement, elle vit une pointe d'os se former sur le bras gauche du nouvel arrivant. Celui-ci le tenait derrière son dos, puis lorsqu'il fut à portée de l'homme qui sortait du temple, il le transperça en pleine gorge, ne lui laissant aucune chance.

Un frisson de plaisir parcouru le dos de la vampirette qui vit son plan se mettre en place. L'envoyé de Kiri était là, et il y allait franc jeu. Il ne semblait pas avoir peur. C'était le prédateur. Or, les prédateurs ne surveillaient pas leurs arrières... Quittant sa cachette, la demoiselle aux cheveux roses s'élança sans un bruit à l'intérieur du temple, suivant sa proie. Elle l'avait repéré, elle ne la lâcherait pas. Désormais, elle était sienne. Elle se lécha les lèvres avant de se mettre en marche.

« Je t'attendais, mon mignon... »

Les yeux de la démone s'illuminèrent de rouge un instant avant de redevenir un peu plus sobres. Ses pupilles s'étaient étirées. Elle se forma une large faux et un bouclier tout en s'engageant dans le temple. Elle prenait garde à ne pas faire de bruits, comptant sur l'effet de surprise doublé de son prédécesseur. Elle passa près du corps sans vie du fanatique. Celui-ci n'avait eut aucune chance. Le trou de près de cinq centimètres de diamètre qui perforait sa gorge ne lui avait laissé aucune possibilité de survie. Voilà ce qu'elle aimait voir. Enthousiasmée, elle continua son chemin vers la mort, bien que ce ne serait pas aujourd'hui la sienne.

Après une vingtaine de mètres, elle tomba sur un second corps sans vie. Même type de blessure. Cette personne aimait tuer en un seul coup. Elle ne semblait pas être du genre à s'amuser. Elle avait une mission à accomplir et elle filait vers son but. Tant mieux, elle la guiderait directement dans les bras de sa cible.

Katsuko entendit alors des bruits venant d'un couloir sur la droite, là où se dirigeaient les gouttes de sang qui coulaient sans doute de l'arme du Kaguya devant elle. Se pourléchant les lèvres à nouveau, la folle demoiselle s'élança dans ce couloir avec la claire intention de tuer. C'était maintenant scellé, seul sa cible vivrait.

Alors qu'elle avançait, elle finit par voir le Kaguya encapuchonné en train d'achever un homme suppliant.

« Non pitié non ! Nous souhaitons seulement la paix ! Votre compagnon est près du...
- Compagnon ? Une larve qui s'est faite capturée échouant ainsi à sa mission ? Non... Je suis juste chargée de débarasser Kiri de cette vermine et de vous exterminer. Adieu, faible créature.
- NON PIT... »

La pointe d'os de la Kaguya s'enfonça dans la gorge de l'homme avec un bruit qui fit trembler de plaisir la fille aux yeux rouges. Elle aimait tout particulièrement les gargouillements de sang lorsque les proies rendaient leur dernier soupir. La tête de la Kaguya chûta au sol en même temps que le corps de sa propre victime. Neiko était aux anges.



Inspiration d'une présentation de Lantana, FF Jugment Day


_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: " Un saboteur peu efficace " - Mission de rang B [N.C. -16]   Jeu 15 Juin - 15:03


Un saboteur peu efficace...
● Solitaire ●

« Adieu, faible créature.
- NON PIT... »

Katsuko s'était mise en action. Sa proie était concentrée sur sa propre victime. Elle ne s'attendait dans tous les cas absolument pas à se faire attaquer. Transformant son bouclier en une arme tranchante qu'elle durçit pour la rendre plus redoutable encore, elle le projeta vers la nuque de la Kaguya sans défenses, trop occupée par le fanatique.

Elle entendit en premier les gargouillements de la gorge de l'homme qui était à genoux. Du sang coulait de sa gorge, percée sur une épaisseur certaine. Il n'avait, lui non plus, aucune chance de survie avec une blessure pareille. Mais ce qui fit véritablement jouir la folle sanguinaire fut le son de sa propre arme passant sous la tête de la Kirijin. Les bruits de chaire tranchée couplée à la demi-seconde de hurlement stoppée nette par un flot de sang envahissant la gorge de celle-ci créaient une symphonie parfaite pour l'oreille de Neiko.

Elle rattrapa alors son bouclier qui revenait à elle en levant la main. Elle transforma alors sa faux en une dague assez large pour pouvoir découper sa victime et s'en faire un repas. Le cerf du jour précédent l'avait nourrie sans pour autant l'avoir satisfaite. Ce n'était qu'une bête après tout. Alors que cette fille à la voix froide... Elle sentait déjà sa jeune chaire fondre sous sa langue, son sang couler dans sa gorge. C'était affriolant.

Se penchant sur les deux corps sans vie, elle observa les traits du visage déformé par la surprise, la douleur n'ayant pas eu le temps de se manifester. Un dessin fin, une peau blanchâtre, des cheveux légèrement argentés, voilà qui mettait en appétit la demoiselle. Parcourue d'un nouveau frisson de plaisir avec cette odeur de sang qui parfumait la pièce caverneuse, elle se pencha sur le cadavre. Elle commença tout d'abord par découper le torax, tranchant le sternum de sa victime. Elle en sortit le coeur à mains nues qu'elle vida en frétillant, à cheval sur le corps décapité.

« Tu sais que t'es pas mauvaise toi... C'est pas très gentil de s'en prendre à mes cibles... Heureusement, je suis arrivée à temps... C'est dommage que tu n'aies pas compris à quel point tu étais faible pour avoir une chance de me vaincre ma douce. Si seulement tu avais fait attention... Tu serais morte aussi mais bon ! C'est pas grave ! »

La folle se mit à boire le sang qui restait dans l'organe vital avant de le manger. Entrée terminée, elle s'attaqua d'abord à la gorge, partie dont elle rafollait tout le temps, avant de s'attaquer à la chaire elle-même. Les autres abats et les tripes n'étaient pas très intéressants selon Neiko, aussi elle préférait dévorer les muscles. Les cuisses étaient la partie la plus intéressante, la plus nourissante. C'était là qu'il y avait le plus à manger.

Lorsqu'elle en eût pour son content, la sanguinaire fillette s'essuya la bouche d'où du sang coulait encore puis se releva. Elle donna un coup de pied dans la tête en riant, la faisant rouler dans la poussière qui parsemait le sol du temple. Bientôt, ils seraient tous dans cet état. Mais pour l'instant, elle devait trouver le chef du temple et le neutraliser. Lui seul était une véritable menace.

Faisant disparaître son bouclier et transformant sa dague en un fin poignard d'une dizaine de centimètres qu'elle garda caché au creux de sa main droite, elle fila vers la salle principale en prenant un air paniqué. Arrivant devant de larges portes majestueuses, très travaillées, elle les poussa pour rentrer dans l'immense caveau. Un homme à l'apparence sévère se tenait au milieu, derrière un simple bureau en bois sur lequel était étalé des plantes séchées, des bocaux et quelques bouteilles de liquides inconnus.

« S'il vous plait, une folle me poursuit, elle a déjà tué deux personnes qui ont essayé de la ralentir quand je suis rentrée ici ! Aidez-moi ! Pitié ! »

Une silhouette apparue dans l'ombre derrière la jeune vampire qui avait du mal à dissimuler son sourire pervers. Elle se força cependant à prendre un air hystérique, comme si en voyant juste l'ombre de sa poursuivante elle se savait morte.

« C'EST ELLE ! C'EST ELLE ! SAUVEZ MOI PITIE !!! »

Elle couru jusqu'à l'homme qui plissait les yeux. Il pouvait voir une silhouette sans pour autant distinguer quoi que ce soit de précis. Deux hommes et une femme étaient aussi présents dans la pièce. L'un, proche de la porte, fronça les sourcils.

« Attendez... Je ne sens pas de vie venant de cette ombre... C'est... »



Inspiration d'une présentation de Lantana, FF Jugment Day


_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: " Un saboteur peu efficace " - Mission de rang B [N.C. -16]   Ven 16 Juin - 13:03


Un saboteur peu efficace...
● Solitaire ●

Katsuko s'était "réfugiée" derrière le chef qui fixait l'ombre d'un air sévère, prêt à réagir à une attaque de cet attaquant inconnu.

« Attendez... Je ne sens pas de vie venant de cette ombre... C'est... »
« Un piège ! »

Avec un sourire fou, la vampirette avait transformé son fin poignard en une épée courte qu'elle planta directement dans la gorge du chef. Elle l'empêcha de tomber totalement au sol d'un bras pour le mordre au cou et boire son sang alors qu'il agonisait, carotide tranchée. La tunique de la folle se couvrait à nouveau de sang frais tandis que la silhouette restée dans l'ombre en sortit finalement. Le cadavre de la Kaguya flottait lentement au dessus du sol, décapité, poitrine ouverte, jambes presque dénudées de chaire.

La vision d'horreur était totale et la femme qui était dans la pièce s'accroupis, mains sur la tête, en hurlant. Les deux hommes encore vivants étaient debout, fixant la créature de l'au-delà qui n'était que soulevée dans les airs par la folle ensanglantée grâce à son Kerryûgan. Ils ne savaient quoi faire et n'arrivaient même pas à détacher leurs regards de la "fille", reconnaissable à sa poitrine.

Après plusieurs longues secondes, Neiko laissa retomber le cadavre au sol. Les deux hommes finirent par réagir, se retournant vers leur chef, découvrant alors ce qui s'était passé. Trop obnubilés par le cadavre de la Kaguya utilisé par Katsuko, ils n'avaient même pas compris qu'ils avaient été duppés.

« Qu'est ce que... QU'EST CE QUE VOUS AVEZ FAIT ESPECE DE TAREE ?!! »

Neiko avait le visage barbouillé du sang de sa victime. Elle allait pouvoir passer à la suite. Elle éclata de rire au cri de l'homme qui ne put rien faire quand elle projetta son épée sur lui après l'avoir transformé en un long javelot au bout tranchant. Il l'atteignit en plein ventre après avoir traversé une tentative de défense inefficace et le cloua au sol. Il n'était pas mort mais souffrait grandement.

La femme qui était à quelques mètres de lui releva finalement la tête et le regarda en entendant ses cris de douleur. Elle se retourna ensuite vers la vampirette qui lui fit un sourire sadique. La femme se leva en hurlant et projeta des éclairs vers la demoiselle aux cheveux roses qui les arrêta avec une vague de sang. L'autre homme réagit également à cet instant et fonça sur elle, souhaitant visiblement la frapper jusqu'à la mort. Il fut cependant accueilli par une volée de shurikens qui cueilli également la femme enragée. Katsuko acheva l'homme avec trois billes de sang qu'elle durçit en chemin et qu'elle envoya directement dans la tête de celui-ci, lui transperçant les yeux et le crâne avant qu'il ne s'effondre au sol, mort sur le coup.

Un nouveau hurlement de la femme attira finalement les deux derniers fanatiques qui avaient été mentionnés à Katsuko pendant ses recherches. Elle vit alors une flèche lui arriver dessus provenant des deux arrivants tandis que la femme continuait à déchaîner ses éclairs sur son mur. Celui-ci céda en laissant échapper un éclair qui atteignit la vampirette dans l'épaule gauche, celle-ci s'étant légèrement décalée pour esquiver la flèche.

« C'est la fin pour vous mes mignons ! »

Eclatant de rire, la folle projeta deux nouvelles volées de shurikens sanguins dans tous les sens. La femme enragée parvint à contrer la première vague mais se prit la seconde, n'ayant pas le temps de recommencer ses mudras défensifs. Les hommes quant à eux tentèrent de se protéger, le second homme se plaçant devant l'archer en dressant un mur de terre devant eux. Contenant la première volée, il servit de bouclier humain pour la seconde.

« Encore debouts ? Mais vous aimez jouer avec moi ! Je vais en profiter alors ! »

Passant sa langue sur ses lèvres couvertes de sang frais, elle se créa une faux et se jeta sur la femme blessée. Celle-ci leva le bras pour tenter de se défendre mais sa tête quitta ses épaules avant qu'elle n'ait pu finir ses mudras. Utilisant ce nouveau cadavre comme bouclier vivant, elle fonça vers ses deux dernières proies. Oeil brillant de sadisme, elle jeta le corps sans tête de leur camarade sur ses victimes, celui-ci écrasant l'homme qui était déjà blessé. L'archer releva son arc et tira une nouvelle flèche qui atteignit Katsuko en pleine cuisse.

« C'est pas très gentil ça ! T'inquiète pas, ta mort va être plus lente ! »

L'archer la fixait avec horreur, encochant une nouvelle flèche, mais Neiko détruisit son arc d'un mouvement de faux. Sourire aux lèvres, elle trancha avec rapidité les deux bras de l'homme qui tomba à genoux en hurlant, incapable de faire quoi que ce soit tant la douleur le paralysait. L'autre qui était à moitié mort sous le cadavre de la femme essaya de jouer le mort pour survivre, mais compris bien vite qu'il ne tromperait pas la folle qui le décapita.

Elle s'éloigna alors de l'archer qui n'avait plus de bras, le laissant à ses pleurs de souffrance et de rage pour aller achever le senseur qu'elle avait cloué au sol dès le début du massacre. Après avoir tranché une tête supplémentaire, elle se dirigea vers le cadavre du chef qu'elle avait directement éliminé pour lui arracher le coeur à main nue. Il était encore chaud et plein de sang. Avec un sourire où toute trace d'humanité avait disparu du visage de la psychopathe, elle ouvrit de force la bouche de l'archer après avoir bu un peu de son sang.

Maintenant qu'elle le contrôlait, elle pouvait s'amuser. Elle mordit sauvagement dans le coeur du chef et après avoir un peu mâché ce succulent repas, elle le partagea avec l'homme qui la regardait sans plus comprendre ce qu'il se passait. Que faisait-elle, il ne comprenait absolument pas les actions de cette folle sanguinaire, eux qui étaient pacifiques se retrouvaient anihilés en quelques minutes par ça ? Lorsqu'elle se pencha sur lui et posa ses lèvres sur les siennes, il voulu fuir, horrifié, puis il sentit quelque chose lui couler dans la gorge. Quelque chose au goût horrible, atroce. Il avait envie de vomir.

La Chinoike nourrissait l'homme de force comme un oiseau pour ses petits, prémachant le coeur de son chef. Ses yeux brillaient d'excitation, elle était passionnée par ce genre de jeu. Quoi de plus fou pour l'homme que de se retrouver à manger la chaire de son chef.

« Allez, avale tout mon mignon ! Ça c'est pour la flèche que tu m'as planté, ça fait mal tu sais. »

Elle lui fit manger ainsi tout le coeur, empêchant son corps de régurgiter la bouillie immonde. Avec un "doux" sourire, elle lui caressa la joue.

« Tu vois, c'était pas si terrible. »

Utilisant sa faux tandis que l'homme pleurait, elle l'acheva avec une violence inouïe avant de boire une plus grande quantité de son sang pour reprendre des forces. Elle se releva ensuite et s'étira. Elle fit un tas avec les corps, dissimulant celui de la Kaguya tout en dessous, cachant son bandeau dans ses entrailles. Elle ramena également les deux victimes de la Kirijin avant de mettre le feu au tout avec la réserve d'huile des fanatiques.

Elle alla finalement dans le couloir d'où venaient les deux derniers arrivants, se doutant que c'était là qu'était gardé le Kirijin et elle ne fut pas déçue. Elle trouva une grille qu'elle ouvrit avec les clefs récupérées sur le cadavre du protecteur de l'archer. Le saboteur était attaché au mur, des gants particuliers lui tenant les doigts droits attachés tout ensemble en forme de prière, probablement pour lui empêcher toute possibilité de mudras. Il avait également un bandeau sur les yeux et un baîllon sur la bouche.

« Salut ! J'viens te libérer ! »



Inspiration d'une présentation de Lantana, FF Jugment Day


_________________
XP : 1331
Messages : 311
avatarSunajin
Chinoike Katsuko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: " Un saboteur peu efficace " - Mission de rang B [N.C. -16]   Sam 17 Juin - 16:59


Un saboteur peu efficace...
● Solitaire ●

Katsuko avait terminé son petit massacre avant de se diriger vers le Kirijin. Elle avait récupéré des clefs retrouvées sur le cadavre de l'un des fanatiques avant de brûler le tas sous lequel elle avait mit la Kirijin. Celui-ci était solidement saucissoné afin qu'il ne puisse utiliser une quelconque technique. Quel débile de s'être fait prendre par des amateurs comme ceux-ci. A six, ils avaient juste réussi à l'atteindre deux fois de manière hasardeuse. Enfin... Ce n'était pas son rôle de le juger.

« Salut ! J'viens te libérer ! »

Elle ouvrit la porte de la cellule puis détacha le Kirijin tranquillement. Elle était couverte de sang mais elle calma de suite l'homme, le rassurant de son mieux.

« Ne t'inquiète pas, j'ai été envoyée par l'alliance. Je suis chargée de te ramener vivant à Suna, mais ces timbrés ne voulaient pas te libérer. J'ai dû nous en débarasser. »

L'homme fronça les sourcils, ne comprenant pas la situation. Une gamine ensanglantée venait le libérer après avoir tuer huit hommes et femmes, certainement sans sourciller vu son état. Elle n'avait même pas de bandeau sur elle et elle prétendait le ramener à Suna.

« Si tu n'as pas confiance en moi, regarde. »

Katsuko sortit son bandeau de sa tunique désormais rougêatre, prouvant son appartenance au village caché du Sable. Elle se dit alors qu'elle aurait peut-être dû utiliser celui de la Kaguya, mais bon, c'était plus prudent ainsi. De toutes façons, pour lui, Suna et Kiri étaient officiellement alliées le temps de l'attaque d'Iwa.

Neiko termina de le détacher totalement avant de s"étirer. Elle l'aida à se relever avec un sourire amical.

« J'ai brûlé les corps pour éviter que des maladies ou des charognards viennent envahir le coin. D'ailleurs, si tu sais pas vraiment où on est, on est à Kaminari no Kuni, un peu au sud de Naeri. On ferait mieux d'y aller. Je te propose d'aller dormir à Naeri pour ce soir puisqu'il fait bientôt nuit. On prendra des chevaux demain matin et on ira directement à Suna, c'est là-bas que les Kage se sont réunis pour mettre tout en place sur la contre-offensive. Ils ont besoin de ton rapport sur ces fous même s'ils sont morts maintenant.
- Uchiha Irina-sama va me tuer...
- Honnêtement, c'est une possibilité, tu as totalement manqué à ta mission. Mais elle avait l'air assez calme. Elle semblait plutôt blâmer Konoha pour son incapacité à tenir ses régions environnantes sous contrôle. Il y a eu aussi des problèmes à Taki no Kuni à cause de ces larves donc bon... »

L'homme la regarda, semblant peu à peu accepter sa version des faits. Elle les ferait filer à travers Hi no Kuni à la même vitesse qu'elle était venue, elle passerait simplement un peu plus au sud pour éviter de retomber sur les mêmes villages où elle avait semé la pagaille.

Ils partirent en ville où Neiko paya deux chambres. La nuit passa lentement, tant elle était pressée de livrer le paquet et de pouvoir pour une fois clouer totalement le bec avec une mission parfaitement réussie, sans le moindre défaut dans le résultat comme il avait pu s'en plaindre jusque là. Elle soupira, se retournant dans son lit. Dans trois jours, elle serait à Suna, et son paquet vers la reconnaissance avec elle.



Elle se leva aux aurores et alla directement réveiller le saboteur peu efficace, lui payant un petit déjeuner léger avant qu'ils ne partent acheter des chevaux. Le retour se fit sans accrocs, il n'y eu aucun bandits, seuls quelques loups leur cherchèrent des problèmes. Ils finirent bien vite par fuir face au feu du Kirijin qui était apparemment un manieur de Kâton.

« Tu te débrouilles pas mal. Tu t'es fait prendre par surprise par ces débiles de fanatiques ou quoi ? »

L'homme baissa la tête un peu tristement, dévoilant qu'il s'était endormi une soirée pendant son voyage jusqu'aux lignes d'Iwa et qu'il s'était réveillé plus tard, attaché dans cette foutue grotte. Il s'était fait prendre comme un bleu et ne s'était rendu compte de rien. Elle avait haussé les épaules et s'était rendormie pour la fin de la nuit avant qu'ils ne repartent pour Suna.

Arrivés sur place, elle guida l'homme à son père qui le prit en charge, lui indiquant où il devait attendre et ce qui se passerait ensuite. Elle profita d'être finalement libre pour aller boire du sang sur le  garde-manger familial qui poussa l'un de ses gémissements de plaisir débile habituels. Elle alla ensuite s'allonger sur son lit, réfléchissant plus calmement à cette mission pendant laquelle elle s'était plutôt déchaînée. Elle aimait particulièrement ce genre de situation, lorsqu'on lui permettait de transformer toute une scène en boucherie. Un vrai beau cadeau d'anniversaire !



Inspiration d'une présentation de Lantana, FF Jugment Day


_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: " Un saboteur peu efficace " - Mission de rang B [N.C. -16]   
 

" Un saboteur peu efficace " - Mission de rang B [N.C. -16]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» Un régime efficace !? [ Mission C / Aburame Kaïdô ]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Reste du Monde :: Pays Neutres :: Kaminari no Kuni-