AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Mais où sont les renforts ? [with Nara Sakura]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 63
Messages : 19
avatarKonohajin
Noroshi Fumi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Mais où sont les renforts ? [with Nara Sakura]   Lun 26 Déc - 14:03
Mais où sont les renforts ?



"Mais où sont les renforts ? Ça fait plus de deux heures que l'on attend et toujours rien ! Je ne peux rien faire... J'ai beau réfléchir, pensé, me creuser la tête mais je ne peux rien faire...C'est vraiment pas de chance... Je.."

-Hé Fumi... arrête de te tracasser pour rien, tu me fatigue..! Détend toi, lis un livre. Pour l'instant on ne peut rien faire.

Il était là, allongé sur une couverture à même le sol de l'hôpital. Les infirmiers et les médecins couraient de par et d'autres. Tous les lits étaient pris et l'attente d'un guérisseur devenait de plus en plus long, de plus en plus lourd.
L’hôpital de Konoha surchargé, compté de nombreux blessés et de nombreux malades, beaucoup attendent leur tour pour être soignés.
L'aspect de tension avait envahi tout le bâtiment, le mouvement été omniprésent : les patients impatiens se plaignaient du manque de personnel, les accompagnants eux voyaient leurs inquiétudes montée en flèche, quant aux médecins et aux infirmiers débordés par les événements, ils ne savaient plus ou donner de la tête aux points où hiérarchisés les cas devenait difficile.
Pourtant il était calme, serein. Il attendait tout simplement que ça soit sont tour. Néanmoins, il y a des raisons de s'inquiéter... Mais bon on peut tout à fait comprendre que Izumi jeune Chûnin du clan Noroshi désire faire bonne figure devant son grand cousin.

La blessure quant à elle avait complètement paralysé son bras gauche, n'importe quel individu sans compétences en médecine pouvait s’apercevoir que la maladie progressé rapidement vers le cœur. La tache violette dont l'amplitude partait de l'avant-bras jusqu’à l'épaule correspondait à ce que l'on appelle communément "une infection" : cela était du dans le cas présent à un poison mal soigner et mal désinfecter, la plaie empoisonner qui de base se trouvait sur le muscle du bras a donc noirci et à engendrer une infection qui pourrait s'avérer mortel si elle touche le cœur.
Le temps d'Izumi était donc compté et l'imbécile se retrouvait dans cette situation à cause d'un coup de Kunaï mal soigné. Fumi était très en colère contre l'insouciance de son cousin, mais pour l'instant le sentiment qui domine notre protagoniste est celui de l'angoisse. Heureusement que Fumi eu pris le temps de passer récupéré quelques livres chez son oncle et sa tante. Il ne pensait pas trouver Izumi cloué au sol de la cuisine affaiblis et fiévreux... En une nuit à peine l'infection s'est amplifiée sur tout le bras jusqu’à l'épaule, il ne fallait plus perdre de temps, Fumi a donc emmené son cousin à l’hôpital, il fallait le soigner et le plus rapidement possible !

-Arrête de parler !  Il prit un ton sévère digne d'un père. Économise plutôt ton énergie pour survivre, laisse moi me tracasser si cela me chante. Izumi, j'ai bon espoir que toute cette histoire soit réglée, si c'est le cas il faudra que l'on discute...

-Je sais...

Ils étaient toujours là... tout les deux à attendre, ça va bientôt faire trois heures maintenant ... Les deux Noroshi essayaient de rester civilisés et compréhensifs avec le personnelle de l’hôpital.
Mais... Au final les médecins : pourrait-il faire quelque chose ? Fumi fut pris par le doute... Pour lui c'était certain, la maladie dont Izumi est victime est une septicémie avancée, plus le temps passe et plus le risque de mortalité augmente, il est peut-être déjà trop tard..."Ça ne peut pas être le cas" se répéta Fumi dans sa tête..."Ce n'est pas possible, Izumi ne va pas mourir" lui qui vut tant de gens mourir au front, lui qui connait la douleur de la perte d'un proche, on ne peut pas accepter que l'un des membres de sa famille meurt, surtout à cause d'un acte inconscient.

Dans le cerveau de Fumi tout été embrouillés, son anxiété s'illustra par ses ongles qu'il venait de ronger, quant à son stress, il était démontré de par sa jambe droite tremblante qui amenait son pied à tapoter sans cesse le sol de l’hôpital...
Morphologiquement les deux Noroshi se ressembler beaucoup. Fumi prit le temps de regarder son cousin : ses longs cheveux blonds descendant jusqu'à ses épaules étaient trempés de par la transpiration fiévreuse, ses yeux à moitié fermés marqués par la fatigue été signent d'une grande faiblesse et ses lèvres serrer voulaient cacher la douleur de l'infection...

"Mais où sont donc les renforts..?"

_________________
Lectures & Pandas = LOVE <3
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Mais où sont les renforts ? [with Nara Sakura]   Mar 27 Déc - 23:56


feat. Noroshi Fumi


Mais où sont les renforts ?

« L'hôpital est plein ! Que va-t-on faire ? »



Une urgence parmi d'autres dans un hôpital surpeuplé.
Sakura arrive en aide aux médecins dépassés.





« I don't wanna die ! Tout ira bien, ne t'en fais pas. »

C'était le début d'une sombre après-midi. Le temps était lourd, un orage éclaterai probablement bientôt, au plus tard dans la nuit. Les nuages noirs annonçaient une forte tempète, les rues de Konoha étaient silencieuses. Les seuls mouvements étaient ceux entre les habitations et l'hôpital. En effet, aujourd'hui, celui-ci était rempli. Tous les médecins n'étaient pas encore revenus des campagnes environnantes suite à l'épidémie et d'autres étaient réquisitionnés ailleurs, ou encore en mission. Les patients étaient entassés et l'atmosphère était d'autant plus lourde que le temps renforçait l'aspect pesant de cette attente interminable, avec une forte tension et l'épuisement montant en flèche de tout le personnel hospitalier.
C'est dans ce contexte que Sakura avait reçu une missive lui demandant, ainsi qu'à tous les autres médecins connus de Konoha, d'aller prêter main forte aux membres de l'hôpital. Elle se hâta donc de préparer son matériel minimum, sachant qu'elle aurait aussi accès à ce dont elle aurait besoin sur place, et prit un bon pannel d'herbes. Elle devrait être efficace une fois sur place. Elle se dépêcha donc à travers les rues de la cité à l'apparence calme jusqu'au grand bâtiment de soins. Filant à l'accueil, on lui fournit une blouse à son nom, comme à chaque fois qu'elle venait aider. Les différentes personnes gérant les arrivants la connaissaient bien, et firent leur possible pour lui indiquer des patients à prendre en charge. Elle s'occupa alors de trois patients légers, maladie dont le traitement était rapide à prescrire, bandages à faire pour empêcher une trop grande perte de sang puis bras cassé qu'il fallait ateler, avant d'attaquer son premier gros patient de la soirée. Elle savait qu'elle y serait pour longtemps, mais comme à son habitude, elle gardait son calme, son sang-froid, et aussi son amabilité.

« Bonjour ! Je suis le docteur Nara Sakura, on vient de me signaler que vous avez une blessure à l'apparence assez grâve, aussi je vais tâcher de vous soigner aussi vite que possible. Pouvez-vous me dire comment vous vous appelez ainsi que l'origine de cette blessure ? »

     Sakura se tenait droite dans cette blouse qu'elle avait enfilé rapidement, ne l'ayant même pas totalement fermée. Elle était souriante, avec un sac en bandoulière, posé contre la hanche droite. Tout en questionnant le jeune blessé qui était accompagné d'un autre jeune homme, d'une vingtaine d'années. Ils se ressemblaient un peu, probablement étaient-ils liés par le sang. L'accompagnateur semblait assez angoissé pour son proche, aussi la doctoresse choisit le rassurer.

« À première vue, ce n'est rien de grave si je m'en occupe immédiatement. Ne vous en faites pas, sa vie n'est pas en danger. Je souhaite juste connaître les circonstances et le développement de cette blessure pour ne rien louper. Je vous garantis qu'il ne risque rien. »

     Appuyant sa phrase d'un sourire certain, elle montra au jeune homme aux cheveux marrons qu'elle était en pleine possession de ses moyens et qu'il n'y avait aucun soucis à se faire.

© Code de Anéa pour N-U


_________________
 

Mais où sont les renforts ? [with Nara Sakura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mais que sont-ils devenus?
» weronika ღ Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
» Mais ou sont les Pomdepiks ?
» STAFF ET PNJ - mais qui sont-ils ?
» [Aquarium/dressing] Mais où sont les étoiles de mer ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Feu :: Konoha :: Hôpital-