AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
First Impression [Feat. ??? & Yokai] (Titre sujet à être changé si mon partenaire connait déjà Yokai)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: First Impression [Feat. ??? & Yokai] (Titre sujet à être changé si mon partenaire connait déjà Yokai)   Ven 24 Mar - 3:21
" Un ninja n'a pas le droit de se montrer faible, la faiblesse est un signe d'incompétence et l'incompétence pour un ninja est punissable par la mort. "
First Impression


" Méditez et vous comprendrez. "

Il y avait un festival aujourd'hui sur l'île bâtarde qui servait à Kiri d'annexe diplomatique. J'y allais uniquement parce que je n'avais rien de mieux à faire. Je n'étais pas le genre de personne à perdre mon temps dans ce genre d'activité mais je devais penser à en connaitre un peu plus sur les traditions et divertissement des gens. Ça faisait plusieurs années que j'avais massacré mon clan et leur tradition ne vivait qu'à travers moi. Les gens ne peuvent pas comprendre mes traditions, les divinités que je vénère, mais moi je peux en apprendre sur les leurs. Accompagné de mon meilleur ami du moment, l'ennui, je marchais dans les rues et j'observais les gens. Il était facile pour moi de les observer et autant facile pour eux de m'observer. Ils étaient tous si petit. Je sentais que ma présence en rendait certains insécure et malaisés mais qu'est-ce que j'en avais à foutre? Rien.

Traversant les foules et écoutant les festivités, je trouvais rapidement l'endroit bien trop bruyant. Je me décidais donc à me retirer de la foule et trouver une taverne où j'allais pouvoir commander un thé. Mon seul problème était que je n'avais pas la moindre idée d'où se trouvaient les trucs sur cette île, je traversais donc les rues en silence, cherchant un endroit tranquille. Les festivités attiraient par contre les gens dans les commerces et chaque taverne où j'allais étaient rempli de gens buvant comme des trous et bruyants. J'abandonnais, c'était peiné perdu. Je passais donc au plan B et je glisse une main dans mon kimono et j'y sors une poche de thé. Où avait-elle été dissimuler? Une femme à ses secrets, maintenant imaginez-vous beaucoup de trucs pervers. Je sors aussi une tasse et le me trouve un coin silencieux qui avait une vue sur un petit ruisseau. Je m'y assieds et me sers de mon chakra pour remplir la tasse d'eau, je le chauffe ensuite avec mon katon et y mets la poche de thé.

" Enfin un peu de quiétude, je regrette de m'être déplacée pour un truc si nul. "

J'avais des intentions simples en ce moment, boire mon thé et trouver un moyen de retourner à Kiri pour y recommencer mon entrainement, c'était largement plus intéressant que les festivités bruyantes de gens qui semblaient insouciants. Ici l'ambiance était toutefois plus agréable, pas de fêtard et une vue agréable. Même une sadique comme moi savait admirer un joli paysage, je fermais les yeux et pris une grande bouffée d'aire. Je commençais à méditer... Il me fallait par contre quelque chose représentant mes divinités, je desserre un peu mon kimono et le laisse retomber un peu, mon torse était exposé et le tattoo à mon dos était parfaitement à découvert, c'était une façon de faire traditionnel à mon clan. Avec mon chakra, je créai alors un petit dragon d'eau et un petit phoenix de feu devant moi, chacun pouvait se tenir dans une paume de main, les deux commençaient alors un semblant de danse ou de bataille et formaient une sorte de symbole du Ying et du Yang. J'étais enfin prête à méditer tranquille et à l'écart des gens.

Ce qui m'était un peu ironique c'est qu'aujourd'hui était aussi l'anniversaire du carnage de mon clan. Cette festivité avait un sens différent pour moi. Alors qu'eux fêtaient je ne sais pas quoi, moi je fêtais la purification de mon clan, la purification du clan Goto. Et je le faisais dans la tranquillité et le respect. Bien que mon clan ait fait preuve de faiblesse, chose qui est contre notre religion, il restait mon clan et il m'avait appris tout ce que je sais. Leurs faiblesses m'ont même permis d'apprendre ce qu'était la vraie force et ça m'avait même poussé à suivre Uchiha Irina, mon amie, pour en apprendre toujours plus sur comment devenir la plus redoutable et redonner à mon clan une nouvelle vie en le faisant renaitre comme le phoenix.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: First Impression [Feat. ??? & Yokai] (Titre sujet à être changé si mon partenaire connait déjà Yokai)   Sam 15 Avr - 23:21
Feat. Ken Yokai & Ken Hayai Taishi
First Impression
Sakura s'étira. Elle revenait de mission il y a peu, elle était exténuée. Elle savait qu'elle avait quelques jours de repos devant elle et un petit festival était tenu à l'Annexe Diplomatique de Kiri. Cela faisait plusieurs années qu'elle souhaitait découvrir Mizu no Kuni et elle avait finalement une occasion de s'y rendre pour plus que de la simple curiosité. Aller sur ces terres serait une sorte d'épreuve, les Kirijins n'étant que peu amicaux avec les autres shinobis de Yuukan.

Elle se prépara donc à repartir tranquillement, elle pourrait prendre le bateau à Hai no Kuni et s'arrêter au pays du thé pour refaire quelques stocks de ses boissons préférées. Elle se garda donc un jour de pause totale, ne s'occupant que d'aller entrainer ses kouhai et de passer un peu de temps avec le vieux Senjû. Elle partit donc le lentemain à l'aube, suivant son trajet prévisionnel. Tout se passa sans aucun soucis pour une fois, les bandits se trouvant étrangement discrets ces derniers temps dans la région.

Une fois en mer, elle profita de ce moment de calme pour dessiner. Elle aimait beaucoup cela bien qu'elle n'ait pas de talent particulier. Cela l'aidait à rêver, à voir plus loin, mais aussi à comprendre les choses. Souvent, les gens sous-estimaient le pouvoir du dessin, car le temps qu'il obligeait l'oeil à regarder avec une attention extrème l'objet choisi. Et c'est avec ce regard particulier du dessinateur que la compréhension du monde devenait naturelle. C'était une activité très liée à celle de l'herboristerie en particulier pour elle, mais il lui prenait parfois l'envie, lorsque l'occasion se présentait, de se poser et de laisser son crayon l'aider à apprendre où elle se trouvait.

Elle termina son travail peu avant leur arrivée. C'était une scène banale de l'agitation que l'on pouvait retrouver sur un bateau. Il y avait quelques défauts, mais les proportions étaient à peu prèès bonnes, les attitudes compréhensibles. Elle referma son carnet, rangeant ce dessin parmi tout ces autres et se leva en s'étirant un peu avant d'aller vers la proue du navire pour y admirer le spectacle de l'eau jusqu'à leur arrivée à la petite île qui accueillait l'Annexe diplomatique de Kiri et donc le festival.

Lorsque le deux mâts accosta finalement, la jeune femme descendit d'un pas léger, remerçiant l'équipage de l'avoir accueillie pour un prix modeste. Elle avait rangé son bandeau shinobi en quittant l'enceinte de Konohagakure, elle ne venait pas en mission et ne cherchait pas du tout à se montrer provocative. Elle ne voulait que passer un moment festif pour se reposer de ces conflits incessants qui émergeaient ça et là sur Yuukan. Elle gravit les escaliers menant jusqu'au coeur de l'île et à ces festivités tant attendues. Si elle venait en sachant qu'il y aurait de l'activité, elle ne se doutait cependant pas qu'il y aurait tant de participants. Les quelques rues étaient en effet bondées, il était difficile de circuler.

Sakura se balada pourtant un moment, faisant quelques jeux et achetant une barquette de takoyaki qu'elle dégusta au gré de son chemin. Elle s'amusa comme lorsqu'elle était petite fille à ces festivals de temples. Celui du temple du Feu était notamment très joyeux, et les feux d'artifices étaient probablement les plus travaillés et les plus merveilleux de ce monde. Elle y retournerait avec joie cette année encore, gardant en elle cette âme d'enfant permanente, celle qui lui permettait de garder le sourire même dans les moments les plus durs.

Elle chercha, après deux bonnes heures d'agitation, un peu de calme qu'elle découvrit finalement derrière une brasserie un peu moins bruyante que les autres. S'avançant dans le renfoncement qui donnait sur un ruisseau coulant vers la mer, elle fut surprise d'y découvrir une femme assise, le dos dénudé. Elle était immense, et sur son épiderme était tracé un tatouage très détaillé, subtilement dessiné, qui rassemblait un phénix et un dragon d'eau. L'assemblage pouvait facilement faire penser à cette complémentarité du Yin et du Yang. Avançant d'un pas, la Nara remarqua ensuite les petites invocations qui dansaient dans les mains de la géante. Elle méditait, une tasse de thé devant elle, face à ce magnifique paysage.

Avec la brasserie en barrière, le recoin était étrangement calme, comme si les sons du festival des rues et ceux provenant de l'établissement tavernier s'annulaient entre eux. C'était agréable. Avec un sourire et sans bruits, Sakura vint s'installer, elle aussi assise, et admira le paysage qui s'offrait à elles deux. Au fond, c'était peut être cela qu'elle était venue chercher ici, le calme qu'elle ne pouvait trouver au village de Konoha tant elle était demandée pour ses soins.
GOTHEIM sur Never Utopia

_________________
| Sakura's Theme |


Dernière édition par Nara Sakura le Sam 27 Mai - 21:40, édité 2 fois
XP : 35
Messages : 12
avatarKirijin
Ken Hayai Taishi
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: First Impression [Feat. ??? & Yokai] (Titre sujet à être changé si mon partenaire connait déjà Yokai)   Sam 27 Mai - 21:02
Taishi lui aussi admirait le paysage, la sérénité, la paix, etc, et toutes ces conneries alors que l’univers tournait dans son champs de vision. Le type était rudement fort physiquement, le coup de pied l’avait entraîné à travers les portes de la taverne qui volèrent en éclat et il roula sur le sol. L’épéiste éclatait pourtant de rire à même le sol, remuant maladroitement bras et jambes afin de se relever.

« Ah ouais, c’est du bon celui-là… »

Très légèrement intoxiqué par les festivités, le Ken resta un peu trop longtemps à regarder le ciel pivoter légèrement sur son axe, il en remarqua même pas le grand gaillard qui se penchait pour le relever par le collet de sa chemise. En rétrospective, Taishi n’était plus certain de l’exact déroulement des évènements ayant mené à cette fâcheuse position. Quelque chose comme il avait un peu trop remarqué la femelle du mec, ou un truc dans dans le genre. Rien de grave quoi, non ? Les pieds de l’ancien Samuraï quitta le sol, lui donnant un peu le vertige, il était pas fait pour voler après tout. Taishi leva le doigt dans un geste de « Attend attend » et sembla réfléchir pendant de longues secondes.

« Ok… hum… Et si on partageait ? Je veux dire, ouais, quoi, non ? »

Le type le jeta comme une poupée de chiffon et il roula dans la ruelle, il se taillada le front sur une pierre et grogna.

« Venez festoyez, qu’ils disaient… Amusez-vous en tranquillité qu’ils disaient… »
Maugréa-t-il. Commençant à se relever, il remarqua des jambes qui n’étaient pas les siennes et remonta les yeux pendant ce qui semblait être des kilomètres avant de s’apercevoir qu’une femme géante était en face. Il s’attarda pas longtemps parce qu’il y avait un verre de thé brûlant à portée. Le gaillard approchait et le Ken attrappa le verre avant de se retourner pour lui balancer au visage. La brute recula d’un pas en portant les mains à son visage en hurlant à en éclater des poumons. L’épéiste se redressa.

« Mon pote, mon pote, et c’est pourquoi on doit toujours, toujours ! Souffler avant d’ingurgiter ! Ou un truc du genre, je sais plus. Toujours est-il, on se revoit dans un autre vie, allez ciao ! »

Et il se détourna en commençant à s’éloigner en titubant, l’impression du devoir accompli. Diplomatie, c’était le thème de la fête ! Quel bon diplomate il était, une médaille qu’il devrait recevoir, non ? Le type arrêta alors de crier et lui fonça dessus. Le Ken soupira et il se retourna paresseusement, se glissant hors de porté au dernier instant dans un geste qui n’avait rien d’intoxiqué mais plutôt d’une mémoire instinctive crée par l’entraînement répété. Son bras se plia à 90 degrés et Taishi asséna un puissant coup de coude à la base du crâne du mec, l’écrasant au sol, complètement dans les brumes. Un silence pesant s’installa.

« Oh c’est nul ici ! »
grogna t-il constata la quiétude lieux. Des gouttes de sang perlaient sur sa manche et il porta la main à son front constatant la blessure peu sérieuse. Ses mains balayèrent son espace à la recherche de quelque chiffon et lorsqu’il trouva s’essuya le front avec un tissu soyeux et immaculé. Ceci dit, le dit tissu était attaché à quelqu’une et lorsqu’il releva les yeux, une quasi trentenaire assez jolie aux cheveux teintés était un peu trop près.

« Oh, bonjour !!! »

Sourire charmeur de débile.


_________________
XP : 119
Messages : 53
avatarKirijin
Ken Yokai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: First Impression [Feat. ??? & Yokai] (Titre sujet à être changé si mon partenaire connait déjà Yokai)   Mer 31 Mai - 21:40
Son moment de méditation dédié à son clan était bien court. Ils avaient été un échec et elle les avait purifié. Peut-être qu'à leur réincarnation, ils allaient être bien plus fort? Elle comptait trouver un moyen d'être là quand son clan allait refaire surface dans leur nouvelle vie et elle comptait les purifier encore une fois s'ils étaient encore de lamentables échecs. C'était la volonté de Saitôgami ainsi que celle de Meisaku. La faiblesse était impardonnable, surtout pour un clan de guerrier si fier. La géante de Kiri avait par la suite réfléchi à comment elle allait pouvoir faire de ses misérables élèves des ninjas de niveau considérable. Ils n'étaient pas des disciples des divinités Goto et il était impossible de savoir si les divinités leur permettraient une nouvelle vie s'ils échouaient et se faisaient tuer. Être une Sensei, bien que c'était contre son gré, était bien plus difficile que prévu. Retenir son envie de tuer quelqu'un pour ses échecs pitoyable allait être une torture personnelle pour la kirijin qui a comme nindô; "un ninja n'a pas le droit de se montrer faible, la faiblesse est un signe d'incompétence et l'incompétence pour un ninja est punissable par la mort".

Puis une femme s'approcha, elle se posa près de la géante et ne dit pas le moindre mot. Elle venait de briser la quiétude de la Ken. Elle remonte son kimono sur ses épaules et le resserre. Du coin de l'oeil, elle jette un regard à la femme pour voir à qui elle avait à faire. Comme ses élèves, elle aussi avec des cheveux de vieillard alors qu'elle semblait visiblement plus jeune que l'épéiste de Kiri. Les cheveux sans pigmentation semblaient être un prérequis pour devenir un Shinobi. Un léger sourire se glissa sur ses lèvres à cette idée stupide. Même une psychopathe pouvait avoir des idées étranges par moments et en rire. Yokai regardait un peu mieux la femme, elle ne l'avait jamais vu auparavant. Était-ce quelqu'un d'un autre village? Ces fêtes inutiles amenaient vraiment des gens de n'importe où et personne ne semblait se soucier du risque que ça apportait. Cette femme semblait pouvoir se battre et elle se promenait sans la moindre surveillance dans le Pays de l'eau.

Pendant que j'observais toujours la femme, un autre idiot nous rejoint. Je savais qui c'était... Ou plutôt de quel clan il est, c'est un Ken et l'odeur de l'alcool imprégné sur lui était percevable bien avant qu'il arrive à nous. Sans la moindre seconde de réflexion, il agrippait le vêtement de la femme et essuyait le sang qui lui coulait de la tête avec le vêtement de la femme. Le grand débile nous saluait alors avec un air encore plus stupide que Laos le "séducteur". Le trio avait l'aire d'une troupe de théâtre de mauvaise qualité et Yokai lâcha un soupir, un autre avec des cheveux décolorés, fallait croire que la grande femme aux cheveux charbon n'attirait que ceux-là. Elle se releva finalement et les fixe tous les deux.

" Vous vous rendez compte de qui vous êtes en train de déranger? "

La géante épéiste tenait le Saya contenant Iron Maiden dans une de ses mains et sa tasse de thé dans son autre main, elle prend une gorgée de thé et attend la moindre réaction du nouveau petit couple. Bien qu'elle n'était aucunement en position de combat, il était évident qu'elle était prête à combattre et qu'elle s'était redressé pour intimider les deux intrus de sa taille et de sa réputation.

_________________
La qualité avant la quantité~.
                                                         -Ken Yokai


Traits distinctifs:
 

Couleur de Dialogue: #0099cc
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: First Impression [Feat. ??? & Yokai] (Titre sujet à être changé si mon partenaire connait déjà Yokai)   Jeu 1 Juin - 0:35
Feat. Ken Yokai & Ken Hayai Taishi
First Impression

Alors que Sakura venait de s'assoir, elle remarqua que la femme, apparemment plus âgée qu'elle de par les très légères rides qui commençaient à apparaître sur son visage, l'avait vue malgré sa tentative de discrétion. Celle-ci se rhabilla et prit sa tasse de thé. Elle était extrèmement calme d'apparence, mais n'appréciait visiblement pas l'arrivée d'une congénère humaine dans son coin reculé. Dommage. Sakura allait s'excuser de l'avoir interrompue et se retirer pour la laisser profiter du magnifique tableau qui se dressait face à elles.

Alors qu'elle allait se lever, une puissante odeur d'alcool arriva. Voilà qu'un fêtard, ou plutôt un soulard, arrivait et se jetait presque sur elle pour l'aggriper. Il s'essuya alors le front avec sous le regard abasourdit de la Jônin. Elle avait vu bien des choses, mais quelqu'un qui avait si peu de manières était largement au dessus de la norme. Le repoussant franchement mais sans violence alors qu'il lui faisait un sourire béat des plus imbéciles en lui souhaitant le bonjour, comme s'il ne l'avait pas vu.

    « Il semblerait que vos manières laissent pour le moins à désirer. »


L'épéiste qui la regardait depuis maintenant quelques instants fit clairement comprendre qu'ils la dérangeaient cette fois, et cette adresse visait également Sakura, celle-ci n'était pas dupe. La géante qui n'engageait guère à la discussion de par sa simple apparence était désormais bien plus expressive sur la nécessité que les deux étrangers quittent son lieu de repos. Elle avait posé la main sur son sabre et tout indiquait dans sa posture qu'elle savait parfaitement s'en servir.

Au vu de la taille de cette femme et de celle de son nodachi, elle ne ferait certainement pas le poids en bukijutsu et la défense n'était pas son fort. Contrer une attaque venant de cette femme était probablement impossible pour la Nara, mieux valait ne pas l'énerver plus. Sakura se releva, déçue de ne pas pouvoir profiter un peu plus longtemps du paysage ou d'avoir une chance d'entamer la discussion avec cette géante qui semblait également apprécier le thé. Ce fêtard peu maniéré avait brisé toutes les chances d'une éventuelle rencontre intéressante juste par son taux d'alcoolémie hors norme.

Retournant finalement son regard vers l'homme imbécile, elle remarqua que celui-ci avait une blessure au front dont du sang coulait encore. Soupirant, la kunoichi regarda ensuite la manche de sa tunique de voyage pour y constater sans trop de surprises une tâche de sang.

    « Ce n'est pas parce que vous êtes ivre que tout peut vous être permis. Ne bougez pas. »


Faisant un bref signe de la main, Sakura fit disparaître la blessure de l'inconnu avant de soupirer à nouveau. Elle se retourna vers la géante qui s'était redressée et qui buvait son thé. Elle n'était toujours pas en position aggressive bien que sa tenue de corps montrait une capacité certaine à passer à l'action dans l'instant qui ne pouvait mentir à la Jônin de Konoha. Celle-ci préféra donc sourire et s'incliner légèrement pour montrer son respect et montrer qu'elle n'avait aucune intention néfaste.

    « Je suis désolée de vous avoir déranger dans votre méditation. Je vous laisse retourner à votre quiétude. »


Sakura s'en retourna alors vers le flot de la fête, ayant prit soin d'éviter que l'imbécile ne la colle, pour chercher une nouvelle rencontre peut-être plus à même de parler en toute tranquillité.
GOTHEIM sur Never Utopia

_________________
| Sakura's Theme |
XP : 5
Messages : 10
avatarKonohajin
Chiko
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: First Impression [Feat. ??? & Yokai] (Titre sujet à être changé si mon partenaire connait déjà Yokai)   Lun 3 Juil - 23:55


...♪♫...




Un festival à l'annexe diplomatique de Kiri avait lieu. Et tu y étais présente même si tu ignorais ce qui t'avais pousser à venir. Kiri n'était pas connu pour être amicale avec les autres villages ? Le goût du danger peut être. De toute façon ce n'était pas le festival qui t'attirait. Tout ce monde qui se bousculaient, s'amusait dans différents stands qui à tes yeux étaient ennuyeux.
Pour l'occasion tu t'étais habillé différemment qu'usuellement. Aussi un peu pour éviter d'être reconnu comme étant de Konoha. Exit le pull rayée et le short, tu avais enfiler un kimono masculin, composé d'un pantalon et d'une veste bleue. Tu avais planqué ton bandeau frontale au fond du petit sac que tu trimballais partout avec toi. Loin d'être totalement désarme, ton couteau était dans son étui dans ton dos caché sous ta veste de kimono.

Tu repris un morceau de Tayakis machinalement, observant, contre un lampadaire la foule devant toi
tous des imbéciles heureux .
La foule était dense, il était difficile de se déplacer. Tous ses corps pressaient les uns contre les autres finissaient par te rendre malade. Pourquoi étais-tu venu ici ? C'était une idée idiote.

Finissant ton Tayakis tu partis à la recherche d'un coin tranquille. Tu trouvas dans un premier temps refuge près d'une taverne remplies de soûlard. Tu les regardais presque amusée sortir en titubant, certain semblait être prêt à se battre. Tu t'adossais à un mur pour profiter du spectacle.
regarder ces hommes et ces femmes boirent plus que raison,  de les voir dans cet état pathétique t'amusais
Ces hommes et ces femmes dont certains prétendais être des gens bien.
misérable

Tu fis pas attention aux deux hommes qui te regardaient au loin. Trop concentré sur l'entrée de la taverne.
quelle erreur .
Ils finirent par s'approcher de toi,  l'un  se plaça devant toi, le second un peu arrière. Ils te regardaient, plus grand que toi. Tu dû lever le nez pour les regarder dans les yeux, un sourcil levait tandis que une de tes mains s'approcher doucement de ton couteau. Leurs sourires ne te disaient rien qui  vaillent et étant plus ou moins en territoire non-amicale tu ne voulais pas non plus attiré l'attention plus que nécessaire ou prendre de risque.

Le premier des hommes ouvrit la bouche. Ils voulaient ton sac. Un racket. Tu levais un sourcil presque amusée. Tu leur répondis par la négative, avec une petite pique de ton cru.


Tu  jaugeais les deux hommes du regard. Tout comme ils te jaugeaient toi. Tu savais ce qu'ils voyaient. Un quelconque gamin un peu trop frêle pour un mec.
si seulement ils savaient
Ils essayèrent de prendre ton sac de force, tu entaillas la main du plus proche de toi avec ton couteau, lâchant un ''qui s'y frotte s'y pique'' avant de partir en courant, rangeant aussi rapidement que tu l'avais sortie ton fidèle ami. Tu aurais pu rester,
tu aurais pu alors les planter, le couteau dans leur cotes, le sang aurait coulé à flot. Oui tu aimais l’idée.
mais tu pouvais pas te le permettre. Car au fond tu ne savais pas de quoi ils étaient capables.
Alors tu courais vers la foule pour te fondre dans elle.

La foule était dense et il était difficile pour toi d'avancer. Comme les deux hommes qui partirent à ta poursuite bien décider de à  te donner une bonne leçon. Tu slalomais entre les gens, profitant de ta petite taille et de ta finesse. Puis tu finis par bousculer une jeune femme aux cheveux d'argent dont le visage t'était familier.
Elle était de Konoha
Tu te retournais sur elle tout en t'excusant
.  Même si à tes yeux c'était elle qui était sur ton chemin. L'habitude d'être poli pour plaire au monde peut être.
Ça te fis perdre un peu de temps. Tu te détournas de la jeune femme, pour continuer à fuir les deux hommes.

peut être que si tu trouvais le lieu adéquat tu pourrais t'en débarrasser autrement




Tu finis par sortir de la foule, avais-tu réussis semer tes poursuivants te  retrouvant sur un coin, avec une jolie vue sur le ruisseau... Où se tenait une géante qui avait l'air tout sauf aimable. Tu t'arrêtais net regardant ladite géante. Elle devait facilement dépasser les deux mètres, des  yeux ruby ; de long cheveux noirs. Sans être en position de combats, elle semblait prête a botter le cul de quelqu'un. Sans la connaître, tu sus de  suite que si tu devais te battre contre elle, tu serais certaine de mourir.

Comme si mourir t'effrayer.

Inconsciemment tu te mis sur la défensive. Sans pour autant  sortir ton couteau. Tu étais tout de même prête à le sortir si tu en avais besoin. Tu restais là quelque secondes te demandant si finalement rentrer dans la foule était plus sur pour toi. Pourtant à la place tu décidais de parler.

«  Je suppose que c'est pas par ici la sortie.... Auriez-vous l'amabilité de me la montrer ?''


_________________
 

First Impression [Feat. ??? & Yokai] (Titre sujet à être changé si mon partenaire connait déjà Yokai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La première impression est toujours la bonne ... [Maddy ♥]
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays de l'Eau :: Archipel de Mizu no Kuni :: Annexe Diplomatique-