AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Meilleurs ennemis ? | PV. Tsukiriko MisaVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2
XP : 860
Messages : 437
avatarKonohajin
Ryûji
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Meilleurs ennemis ? | PV. Tsukiriko Misa   Sam 17 Juin - 22:35
Hm, que faire... me voilà face à un dilemme compliqué. Devais-je finalement prendre le risque de poursuivre son plan et de les aider, ou bien valait-il mieux que je m'enfuie ? À vrai dire, j'avais tout sauf envie de retourner là-bas ! J'étais enfin libre, alors pourquoi devrais-je me remettre en danger pour eux ? Ils n'avaient même pas besoin de moi, j'en suis sûr. C'est vrai après tout.

Visiblement décidé, je commençais donc à m'éloigner, déterminé à n'en faire qu'à ma tête et de partir. Oui, c'était le mieux à faire. Mais avant ça, j'avais une faim de loup. Je n'avais pas eu mon petit déjeuner matinal, et mon ventre grognait comme jamais. Il me réclamait un bon bol de ramen, ou tout autre chose comestible qui serait susceptible de me rassasier. Voilà donc ce que j'allais faire : j'allais essayer de trouver un village où je pourrais manger quelque chose, et éventuellement peut-être que je toucherais deux mots à quelques personnes à propos de cette histoire d'enlèvement. Si j'y pense. Mon estomac avant toute chose, après tout !

C'est ainsi que je me mis en route, cherchant un petit village dans lequel je pourrais me poser pour manger. D'ailleurs, bonne question ça... comment je vais manger sans argent ? Duuuh, ça commence à être compliqué. Je payais bien cher cette petite escapade nocturne, je vous le dis. Je supposais voir sur place, en me disant qu'il y aura peut-être quelque chose à voler ou réclamer.

Après quelques temps de marche, j'arrivais dans un petit village fort sympathique, et je commençais à chercher un moyen de me remplir l'estomac. Je voyais devant moi un homme qui semblait plutôt riche, et je pouvais voir le bout d'un billet dépasser de la poche de son manteau.

* Non... ... ... si ? *

Un sourire aux lèvres, je m'approchais discrètement de lui comme le ferait un bon ninja, cherchant à mettre la main sur ce billet. Personne ne m'avait remarqué encore... encore quelques centimètres et j'y étais. Je frôlais le papier, lorsqu'un bruit soudain retentit dans les airs.

PAN.

Un tir de pistolet, voilà ce que c'était. Surpris, je perdis l'équilibre et cria de sursaut, grillant ma position. L'homme comprit bien assez vite mes intentions, et commença à me courir après. Eh merde, quoi. Je courais de toutes mes forces, passant de ruelles en ruelles dans l'espoir de le semer. C'est au final en grimpant rapidement sur le toit d'une maison qu'il perdit ma trace. Fiou... j'étais sauvé, mais toujours pauvre.

Grognant tout comme le faisait mon ventre, je ne savais plus trop quoi faire pour me sortir de là. Néanmoins, je pouvais voir toute la ville de là où j'étais, et c'est là que je réalisais que je connaissais un peu cet endroit, puisque c'était... là où était l'auberge dans laquelle on était avec Rei. Drôle de coïncidence. Et ce qui était plus drôle, c'était le fait de le voir juste après avoir réalisé ça. Il semblait discuter avec une femme, sur le chemin de l'auberge justement. Attends, mais... il est sérieux ?

Non mais je rêve. Je suis porté disparu, et sa seule préoccupation c'est de draguer une inconnue, et de l'inviter boire un verre ? Mais dans quel monde on vit là ? Il s'en foutait royalement de moi en fait, quel connard.

- Je le déteste.

Furieux, je voulais néanmoins en savoir un peu plus sur qui était cette femme. La curiosité est peut-être un mauvais défaut, mais... mais je m'en bats les couilles en fait ? Mon sensei m'abandonne, ça c'est plus grave !

Je descendais de mon toit, et les suivais donc de loin. De là où j'étais, je ne pouvais pas entendre ce qu'ils disaient, ce qui m'agaçait fortement. Et finalement, ils rentraient dans cette fameuse auberge. Caché dans un buisson, j'attendais à la sortie de cette auberge. Je ruminais, tout en arrachant une par une les feuilles de ce buisson. Le pauvre, il n'avait rien demandé ce pauvre buisson...

- Non mais t'y crois toi ?

Parce que oui, des fois je me dis qu'un buisson peut éventuellement me répondre, si... non, chut.

Après quelques minutes d'attente, il finit par ressortir, toujours en compagnie de cette mystérieuse inconnue. Je les regardais, bouillonnant. J'étais pas content, oh ça non. Et j'allais les épier jusqu'à que j'en apprenne un peu plus sur cette femme. C'était tout de même étonnant que mon sensei s'en foute de ma disparition, non ? Assez. Elle lui a peut-être jeté un sort. Mais grâce à ma discrétion légendaire, j'allais sans doute en apprendre un peu plus, et...

- A... ATCHOUM !

Raté.

_________________


Nyahahahaha:
 
 

Meilleurs ennemis ? | PV. Tsukiriko Misa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Meilleurs voeux a Pprikko
» JdR : Racontez-nous vos meilleurs campagne ou meilleur moment comme joueur.
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Feu :: Forêt de Hi no Kuni-