AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
[Mission rang A] Panique à KabariVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 13
Messages : 17
avatarSunajin
Chinoike Amika
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Mission rang A] Panique à Kabari   Ven 9 Déc - 0:21
Aujourd'hui, une mission allait être confiée à Amika. Encore une mission. Il faut croire que Suna à besoin de main d'oeuvre, ces temps-ci. Bah, au final ça ne dérangeait pas vraiment la faucheuse manieuse de sang. Après tout, de l'action, c'est toujours cool d'en avoir. Se dirigeant vers la Grande Place du village caché du sable, Amika observait les alentours de ses yeux rouges sang. Tout était calme. Sa grande jarre de sang posée dans son dos ainsi que sa faux rouge pliée et rangée sous sa veste, Amika continuait de marcher, le regard serein, vers le bâtiment orné de symboles du vent.

Pénétrant dans l'édifice, Amika se dirigea tout de suite vers l'étage où était situé le triumvirat dirigeant Suna : les triplés Saigetsu. Ils étaient respectés dans le village, et ils dirigeaient d'une main experte le nouveau village qui, il y a encore quelques mois, émergeait tout juste. Amika était calme et sereine à l'idée de recevoir une nouvelle mission. On lui avait dit qu'elle n'était pas convoquée seule. Etant un peu en avance, elle s'adossa au mur et posa son pied contre celui-ci. Se questionnant sur le caractère de sa nouvelle mission, la Chinoike attendis l'arrivée de son coéquipier, ou même de sa coéquipière. Ce n'était pas très confortable étant donnée que le sang contenu dans la jarre s'agitait un peu sous la pression, mais ce n'était pas grave. Au moindre besoin, Amika pourrait nettoyer la zone d'un seul coup d'oeil.

HRP:
 
XP : 0
Messages : 191
avatarSunajin
Hoshi Rin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission rang A] Panique à Kabari   Dim 11 Déc - 23:03
Assis sur la terrasse de mon appartement, je sirotais tranquillement une petite boisson, en feuilletant la paperasse inhérente à la possession d’une habitation à son nom. Difficile d’échapper à ce véritable casse-tête qu’était ce problème. Pour moi, en tous les cas. Je ne m’étais jamais vraiment intéressé à la paperasse d’une habitation, ayant toujours vécu dans les quartiers du clan Hoshi. Et après ma trahison ? Et bien disons que les Saigetsu étaient plutôt mobiles en ce temps-là, donc les tentes et les locations étaient majoritairement nos lieux de repos.

Après quoi, un homme toqua à ma porte, pour m’apporter un ordre de mission. Après de brèves salutations, il disparut dans un Shunshin no Jutsu. Je soupirais… Il semblerait que je devais remettre mon combat contre la paperasse à plus tard. Récupérant mon sac de mission, quelques vivres et du matériel de survie, je partais en direction du siège du Triumvirat.

Ordre de Mission:
 

Arrivant sur place, une jeune femme semblait attendre devant le bureau des triplés. Ce n’était pas une erreur. L’ordre de mission, que j’avais pris soin de consulter pendant mon déplacement maison - bureau, avait bien fait mention d’un duo. Et nous devions recevoir de plus amples informations sur-place. Lui adressant un sourire ainsi qu’un hochement de tête en signe de bonjour, je toquais à la porte du bureau. Après invitation, je pénétrais dans la pièce pour y découvrir uniquement l’un des trois dirigeants du sable : Saigetsu Izaya. Oui, c’était logique que la supervision de cette mission soit sous la direction de l’éminent chef de l’immense section scientifique de Suna.

    « Bonjour, Hoshi Rin, Chinoike Amika. Je serais le plus bref possible car le temps joue contre nous. Comme vous avez pu en prendre connaissance par votre ordre de mission, un phénomène exceptionnel se déroule actuellement dans la zone de Kabari.

    D’après nos premières expertises, il semblerait qu’une sorte de chakra d’origine inconnue absorbe les autres sources de chakra qui lui son étrangère. Cette affection affecte toutes personnes pénétrant dans la zone, et semble se nourrir du chakra absorbé pour s’agrandir. La seule information que nous disposons sur cette perturbation est qu’elle serait d’origine souterraine.

    Les premiers examens sur les victimes démontrent que l’affection semble continuer, malgré le fait qu’elle soit hors de la zone de danger. Une cause virale ou bactériologique est écartée, c’est comme si c’était leurs propres chakras qui étaient contaminé. Nous les maintenons artificiellement en vie grâce à des injections de chakra régulière et en ralentissant au maximum l'organisme des victimes.

    Le chef actuel du village de Kabari nous a rapportés que son frère aurait fait la découverte d’un objet peu avant le début de l’épidémie. Voici pour ce qui est de l’état actuel de nos connaissances. Il n’est pas à exclure que l’origine de ce chakra soit humaine, c’est là que vous intervenez, Amika. L’attribut génétique de votre clan sera fort utile pour définir si, oui ou non, il y a bien un humain derrière tout ça, malgré les brouillages de chakra. Quant à vous, Rin, vos connaissances sur le chakra et votre capacité clanique n’est pas à sous-estimer.

    Votre mission est simple : trouver l’origine du problème, et tenter de le désamorcer. »



Il se leva de son bureau, récupérant deux fioles avec seringue, avant de nous les donner. Puis, il posa la paume de sa main sur la nôtre, y déposant une sorte de Fuînjutsu.


    « Cette substance vous protégera pendant une heure des effets de ce chakra. Passé ce délai, vous pourrez vous considérer comme infecté… Le temps joue contre nous. L’équipe de Ninjas sécurisant le périmètre vous offriront plus d’amples informations. Bonne chance. »



Il se recula un peu, et fit une mundra. Je sentis soudainement mon corps subir une violente pression, ainsi qu’une vive douleur, avant de me retrouver au milieu de nul part, à genoux dans le sable. Je voyais le sceau sur ma paume de main se rependre sur mon corps, soigner mes blessures… Une téléportation ? La vache, ça ne faisait pas du bien. Enfin, au moins, on n'aura pas à faire la marche.

    « C’est qu’il voulait qu’on ne perde pas de temps... »


J’aidais ma partenaire à se relever, tout en continuant.

    « Je m’appelle Hoshi Rin. Je suis Chûnin de Suna. Enchanté de faire ta connaissance. »


Je lui adressais un petit sourire, tout en comptant secrètement sur elle pour définir la marche à suivre.

_________________

OST:
 


XP : 13
Messages : 17
avatarSunajin
Chinoike Amika
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Mission rang A] Panique à Kabari [Suite]   Sam 17 Déc - 1:59
"Ah, voila mon coéquipier." Se dit Amika. Le regard toujours inexpressif, elle salua en retour l'homme qui venait d'arriver après elle. Se décollant du mur, la Chinoike se positionna derrière son partenaire du jour qui avait pris l'initiative de toquer à la porte du trio dirigeant le village caché du sable. Cependant le trio ne semblait pas complet.

Lorsqu'elle fut entrée, la manieuse de sang observa l'homme qui se tenait là, seul, derrière un bureau classique, mais tout de même assez ouvragé. Cet homme, c'était Izaya Saigetsu, un des membres du trio dirigeant Suna qui est aussi le chef de la section scientifique du village. Section qui est d'ailleurs la plus grande du monde. Suna est le village qui s'est le plus tourné vers la science. Les autres se sont tournés vers d'autres facettes du monde. Une fois la porte fermée, le dirigeant commença son discours :

- Bonjour, Hoshi Rin, Chinoike Amika. Je serais le plus bref possible car le temps joue contre nous. Comme vous avez pu en prendre connaissance par votre ordre de mission, un phénomène exceptionnel se déroule actuellement dans la zone de Kabari.

D’après nos premières expertises, il semblerait qu’une sorte de chakra d’origine inconnue absorbe les autres sources de chakra qui lui son étrangère. Cette affection affecte toutes personnes pénétrant dans la zone, et semble se nourrir du chakra absorbé pour s’agrandir. La seule information que nous disposons sur cette perturbation est qu’elle serait d’origine souterraine.

Les premiers examens sur les victimes démontrent que l’affection semble continuer, malgré le fait qu’elle soit hors de la zone de danger. Une cause virale ou bactériologique est écartée, c’est comme si c’était leurs propres chakras qui étaient contaminé. Nous les maintenons artificiellement en vie grâce à des injections de chakra régulière et en ralentissant au maximum l'organisme des victimes.

Le chef actuel du village de Kabari nous a rapportés que son frère aurait fait la découverte d’un objet peu avant le début de l’épidémie. Voici pour ce qui est de l’état actuel de nos connaissances. Il n’est pas à exclure que l’origine de ce chakra soit humaine, c’est là que vous intervenez, Amika. L’attribut génétique de votre clan sera fort utile pour définir si, oui ou non, il y a bien un humain derrière tout ça, malgré les brouillages de chakra. Quant à vous, Rin, vos connaissances sur le chakra et votre capacité clanique n’est pas à sous-estimer.

Votre mission est simple : trouver l’origine du problème, et tenter de le désamorcer.


Cela confirmait ce que pensais Amika. Elle allait avoir un rôle important à jouer dans cette mission. Si la cause de cette sorte d'épidémie est effectivement humaine, Amika pourrait peut-être se laisse aller. Du moins si l'adversaire n'est pas trop médiocre. Après tout, faire souffrir quelqu'un de faible est inutile. Il faut faire souffrir les plus forts pour les faire tomber de haut. C'était effectivement la façon de penser de la Kunoichi aux yeux rouges. Elle ne le cachait pas tellement, mais ne s'en vantait pas non plus.

Ensuite, Izaya se leva afin de prendre une paire de fiole seringues contenant une sorte de sérum étrange. Il en donna une à chacun des participants, puis apposa un fuin sur la paume d'une de nos mains.

- Cette substance vous protégera pendant une heure des effets de ce chakra. Passé ce délai, vous pourrez vous considérer comme infecté… Le temps joue contre nous. L’équipe de Ninjas sécurisant le périmètre vous offriront plus d’amples informations. Bonne chance. ajouta-t-il.

Ensuite il effectua un mudra, puis tout devint flou. Des sensations oppressantes, étranges, s'emparaient d'Amika. Sensation de vide mais en même temps pression extérieure importante, dilatation de l'espace... Tout ce que voyais Amika était flou. Puis, peu à peu, le paysage changea. Un ciel apparu, des dunes de sables se profilèrent, un village sorti du sable, et bientôt les deux furent là, agenouillés à côté de la zone qu'ils étaient censé explorer. Une voix s'éleva dans l'entourage de la Kunoichi :

- C’est qu’il voulait qu’on ne perde pas de temps...

Il avait plutôt raison, après tout. Ce coéquipier pourrait certainement être utile. Acceptant de bonne grâce l'aide de l'homme qui s'était relevé avant elle, Amika se mis debout afin d'échanger les premiers mots avec la personne qui allait former un duo avec elle :

- Je m’appelle Hoshi Rin. Je suis Chûnin de Suna. Enchanté de faire ta connaissance.

Présentation classique en somme. Allez, au tour d'Amika. Faisons dans le même thème :

- Salut, moi c'est Chinoike Amika. Je suis Jûnin. On a du pain sur la planche, donc mieux vaut se dépêcher. Ah, mince, ça s'est encore renversé.

En effet, quelques tâches rouges parsemaient la zone autour d'Amika. L'atterrissage, certainement quelques peux violents, avait du vider un peu du contenu de la jarre. Utilisant ses pouvoirs, Amika déplaca le sang répandu par terre jusque dans sa jarre. Quelques secondes plus tard, il n'y avait plus aucunes traces de sang sur le sable. Reprenant son discours, la Kunoichi expliqua son point de vue :

- Étant donné que la cause est souterraine, il faut se dépêcher de trouver une entrée vers un potentiel sous-sol. Rapprochons nous du village, puis prenons ce qu'Izaya nous a fourni. On commencera par le centre, c'est le plus logique. Allez, c'est parti.

Les deux ninjas partirent en direction du village. Une fois qu'ils furent proche de la zone d'absorption de l'entité qui la pratiquaient, ils prirent le sérum que leur avait fourni Izaya Saigetsu puis pénétrèrent dans le village. Ce village désert donnait presque froid dans le dos. Aucuns signes de vie, bâtiments quittés à la hâte, quelques affaires étendues sur le sol... Ce lieu désolé serait désormais le théâtre de la nouvelle mission d'Amika Chinoike. Les deux shinobis se dirigèrent vers le centre du village pour y commencer leurs investigations.
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission rang A] Panique à Kabari   Sam 17 Déc - 3:04
Suite du RP, ici
XP : 0
Messages : 191
avatarSunajin
Hoshi Rin
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission rang A] Panique à Kabari   Jeu 22 Déc - 2:37
Et bien… C’était précipité. Décidément, que ce soit Izaya ou ma coéquipière d’un instant, ils se rejoignaient sur un point : ils étaient extrêmement pressés. Bien trop pour prendre le temps d’analyser toutes les informations. Alors qu’elle allait s’injecter le produit, je lui stoppais le bras avant d’ajouter.

    « Il faudrait réfléchir avant de nous jeter dans la gueule du loup, têtes baissées. C’est notre seule injection, nous n’avons qu’une heure avant d’être, nous aussi, infectés. Nous n’avons aucune information. Et quel est ce mystérieux objet qu’a trouvé le frère du chef de la ville ? On en sait absolument rien. Et si c’était cet objet, la clef de ce problème ? Jamais aucun phénomène pareil n’avait été ressencé à Kabari auparavant. C’est peut-être un objet maudit… Il faudrait mettre la main dessus. Partir avec précipitation, sans aucun plan, c’est signer notre arrêt de mort. »


La situation ne me rassurait pas vraiment. Cette Jônin avait l’air peu prudent. Peut-être avait-elle était gradée pour son habilité au combat, et non pas pour sa capacité de réflexion ? Non, il ne fallait pas que je doute de mes alliées. Ce n’était peut-être pas vraiment son style de mission, et je ne pense pas que le Triumvirat soit suffisamment inconscient pour nommer des Jônin simplement par piston. Je prenais une pause, regardant les environs. Nous étions encore à deux ou trois cent mètres de l’entrée du village. Il n’avait pas l’air très grand, mais les recherches manuelles allaient prendre du temps.

    « Nous n’avons qu’une heure… Mieux vaut avoir un plan. »


Je fermais les yeux… Réfléchissant à un plan d’action. Après une petite minute de réflexion, je reprenais.

    « Nous sommes extrêmement limités par le temps, c’est notre principale problématique. Hors remplir les deux objectifs ensembles serait contre-productif. Nous n’avons pas encore retrouvé ce fameux frère, et nous n’avons pas eu d’information portant à croire qu’il se serait enfui. La probabilité qu’il soit encore dans le village est donc très haute. Comme l’évacuation fut précipitée, il ne serait pas impossible que nos équipes de sauvetages soient partis sans lui. »


Mon regard se fixa dans celui de Amika.

    « Ce n’est qu’une supposition, mais s’il est encore là, je pense que vous pourriez le localiser beaucoup plus rapidement avec le Kerryûgan. Vu que vous le détecterez grâce à son sang, les perturbations chakratique ne devrait donc pas vous affecter. Et vous seriez capable de me retrouver et me rejoindre, en utilisant la même technique. »


Je prenais une pause, avant de reprendre.

    « Quant à moi, je chercherais la source des perturbations. Vu que ça absorbe le chakra, je pourrais matérialiser le mien et simplement… Suivre la piste. Je devrais donc pouvoir réussir à localiser le lieu exact grâce à cette technique. C’est un peu comme suivre la trace du petit poucet… On communiquerait par radio. »


Un conte très connu en occident… A Tsuchi, notamment. Peut-être même que vous connaissez ?

    « Qu’en pensez-vous ? Si vous êtes d’accord, on peut directement se mettre en route. »


J’étais peut-être un Chûnin, mais pas suicidaire.

_________________

OST:
 


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Mission rang A] Panique à Kabari   
 

[Mission rang A] Panique à Kabari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Vent :: Désert de Kaze no Kuni :: Villages civils-