AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
[Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 177
Messages : 36
avatarNukenin
Jûro Pyû
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]   Mer 21 Déc - 16:00



Diplomatie

Konoha n'était qu'une terre de passage dont je venais de fouler les sols sans pour autant les habiter. Alors que j'étais passé à la hâte par le pays du thé et le pays des cendres sans profiter de leurs coutumes locales, je faisais marche arrière pour pouvoir découvrir le paysage.

J'avais fait auparavant la connaissance de Kanon, un jeune homme à l'allure efféminée du clan Hyuga. Décidant de lui mentir pour faire demi-tour et retourner sur mes pas, me sachant plus fort que jamais, c'est à la frontière entre le pays du thé et le pays des cendres qu'un homme à la peau ridée et aux traits tirés m'accosta d'une accolade pas franchement amicale.

"Ohé 'tiot, ça t'dirait des pépettes ?, m'annonçait-il d'un langage frôlant le patois vulgaire. C'est l'aut' bateau qui n'va pô tarder d'arriver qu'on veut t'vois."

Ce type m'expliquait par ses mots crûs qu'un butin allait être envoyé par Yuki no Kuni dans le but de flatter la Mizukage, un colis financièrement énorme qu'ils souhaitaient récupérer. Je décidais de me joindre à leur cause, non pas pour l'argent mais pour entraver toute forme de diplomatie Kirijin; espérant que s'en créent des tensions. Acceptant la mission sans attendre, je laissais en plan ce type pour me déplacer aux côtés de ses subalternes, suivant dans un premier temps trois ninjas traqueurs qui mettaient leurs talents de senseurs afin de nous diriger vers un archipel morcelé à hauteur du pays des Vagues. Ils m'expliquaient brièvement le plan qu'ils avaient élaboré.

"Je te montre, m'expliquait-il en ouvrant une carte régionale. Le bateau part d'ici, longe les archipels de Kirigakure no Sato en direction de l'Annexe Diplomatique située à proximité de Shizuku. Quant à nous, nous devons nous rendre sur cette presqu'île afin de les intercepter au premier tiers de leur déplacement. Nous serons encore camouflés par les brumes environnantes du village caché de Kiri. Cependant, nous sommes des stratèges, pas des combattants et il se peut qu'ils soient nombreux. On y repère d'ailleurs des senseurs et médecins, mais pas de réelle menace en terme d'assassin ou de combattant. Que souhaites-tu faire ?"

Le plan était très bien mené, rondement fondé. J'avais déjà mes idées, mes plans de même, qui me permettaient de mettre en place une stratégie que j'expliquais à mes camarades de fortune. Nous nous déplacions pendant plus d'un jour à une vitesse modérée d'archipel en archipel. Le déplacement par navire me permettait de passer plus facilement à travers les vadrouilles de gardes Kirijin, alors que nous réussissions à atteindre notre point d'amarre. Quelques heures plus tard, nous arrivions à terme de notre périple, sur l'orée est de l'île afin d'embarquer dans un nouveau rafiot qui nous servirait à aborder le leur. Camouflés par la brume fine provenant de Kiri, chakra au repos, nous résidions à plus d'un kilomètre de notre cible et attendions l'arrivée du navire de cargaison dans un navire de fortune discret. Notre flotte n'était pas la leur, notre équipage n'était pas le leur, mais nous avions en tête des stratégies et tactiques vouées au succès.

J'ai hâte, Kirijins. Voyons qui est le prédateur, maintenant.

HRP:
 






Liens pratiques

← SUJET PRÉCÉDENT



PARTENAIRES


JÛRO Pyû
Nukenin de rang B
MPProfil



KEN Osou
Genin rang B de Kiri
MPProfil






© Halloween



_________________


Dernière édition par Jûro Pyû le Jeu 22 Déc - 17:20, édité 1 fois
XP : 423
Messages : 89
avatarKirijin
Ken Osou
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]   Jeu 22 Déc - 16:26


Visage baissé, entre les jambes, le jeune Chammadaï écoutait tranquillement les paroles de son ombre. Trésor envoyé par le Daimyô, Osou en imaginait déjà la catastrophe si les ninjas du village de la Brume perdait le bien du grand maître de leurs territoires. Néanmoins cette mission n'était que de rang B, cela ne mettait donc en rûte que des ninjas de bas-rang, en temps normal.
Ses yeux azurés migrèrent jusqu'à son coéquipier, se désistant dès lors de l'attraction charnelle qu'avait sur lui la magnifique Uchiha. Des bandages un petit peu partout autours du visage, des cheveux bleus et une tenue idéale pour se camoufler dans la Brume. Un Jônin certainement d'un rang supérieur à lui, surtout au vu de son importante quantité de Chakra.

Dans l'énoncé de la mission, il était directement impliqué l'attaque de divers Shinobi. De plus le voyage semblait se faire en bateau jusqu'au point de rendez-vous pour rendre le trésor des Yuki.
Le jeune shinobi aux yeux Azur sortit rapidement du bureau, ses neurones cogitant à une vitesse importante tant cette mission ne semblait pas être à son avantage. Un bateau, sur la mer, la Mizukage semblait apprécier le mettre dans des situations où ses techniques avantageuses ne l'était plus vraiment. Néanmoins le jeune Shinobi s'arrêta, observant son maître: « Dites moi que vous maîtrisez le Kirigakure no Jutsu. »
« C'est une base de notre village, gamin, pourquoi? »
« Que dites-vous d'un navire fantôme? De toute façon il n'y aura que nous sur cet itinéraire. »

**

Le navire voguait, petit? Absolument pas, il semblait que le Jônin avait souhaité pouvoir faire entrer au moins une petite dizaine de personnes sur son bateau de fortune. La pièce où était la pièce du clan Yuki était dans la cabine du commandant qui était présentement inoccupé, voguant selon son cap, droit. Peu de vent, juste de la brume et des inquiétudes.
Osou était concentré sur ses sens, dévoilant ses perceptions Chakratique à son compagnon. Celui-ci, à ses côtés, semblaient avoir les mêmes prédispositions que lui, avec néanmoins une prédominance dans un Suiton no Jutsu d'un niveau S, Raiton no Jutsu de niveau B, d'un Bukijutsu de rang A. Pour les plus importants.

Le Chammadaï expliqua rapidement ses dispositions: « Etant donné que je suis le plus spécialisé et celui qui sera le moins efficace en cas de combat face à une importante masse d'ennemi; je pense que le plan devrait être centré autours de moi. Ce qui est bien, c'est qu'outre vos capacités dans le Suiton, nous sommes grosso-modo les mêmes quand il s'agit d'attaquer sans être vu. » Lui laissa-t-il entendre, ses sens toujours à l’affût. Tranquillement couché contre les rebords boisés de la cabine, Osou poursuit: « Je te préviens de l'arrivé de nos ennemis, le navire passe en mode Fantôme. S'ils osent entrés, ils meurent. Le bénéfique c'est que nous sommes à l'intérieur et qu'il en faudra beaucoup pour dissiper la brume. »
Restant calme, tout en poursuivant: « Il y a exactement 2 points négatifs à ce plan; on avisera... Ils n'en sont pas vraiment en fait. »

Spoiler:
 
XP : 177
Messages : 36
avatarNukenin
Jûro Pyû
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]   Jeu 22 Déc - 17:17



Diplomatie

Le navire était censé arriver dans moins d'une heure. Mon cœur battait la chamade, non pas par peur ou anxiété, mais par hâte et désir d'arracher la vie de soldats de Kiri pour m'en prendre indirectement à la Mizukage. Cette garce à chevelure longue qui avait estimé que me bannir de son pays pour de mauvaises raisons était une bonne solution. Ainsi, les rôles s'inversaient.

Quarante-cinq minutes. Avec mes deux partenaires, nous marquons les points essentiels de notre plan, notamment l'étape la plus cruciale : l'abordage. La brume était très dense et si nous ne pouvions pas voir bien loin, tout portait à croire qu'ils n'avaient pas de vision non plus. Cependant, ils avaient un homme entraîné à arpenter les mers qui bordent les îles morcelées aux commandes du navire et probablement des ninjas capables de repérer le danger au loin : des senseurs.

Trente minutes. Ohadan Kyuibei était le principal dirigeant de cette mission, celui qui avait élaboré les plans et conçu les directions à prendre. De plus, au cours de ces minutes qui passent, il m'expliqua que ses techniques pouvaient nous permettre de nous frayer un chemin à travers la brume et que je me devais de lui faire confiance; affirmant que si ce qu'il allait faire serait impressionnant, il en restait un très piètre combattant et préférait ne pas être mêlé aux affrontements.

Quinze minutes. Je conservais mon chakra caché dans le but de ne pas être repéré par des sentinelles ou des éclaireurs, cependant nous remarquions les vagues qui frappaient les coteaux sur lesquels nous nous tenions devenir plus violentes, poussées par la flotte ennemie que nous allions infiltrer, avec plus ou moins de discrétion. Je frappais amicalement le dos de Kyuibei à qui j'offrais ma confiance pour cette mission, remarquant que ses plans particulièrement bien menés nous offraient un large champ d'action et qu'il était la raison pour laquelle nous réussirions à coup sûr à nous poser sur leur navire. Cependant, je ne pouvais pas promettre que nous serions bien accueillis.

Il est l'heure. Ouvrant mon poignet d'un coup de dague afin de faire apparaître le Roi Pioupiou sur mon épaule afin de me seconder dans le carnage qui se préparait, nous ne laissions pas le moindre instant de répit à nos victimes. Kyuibei saisissait le bras d'un autre de nos alliés qui n'était pas d'un rang élevé mais serait une forme de mitraille nécessaire à l'aboutissement de cette mission ainsi que le mien. Immédiatement, je ressentais un flot de chakra Fuuton parcourant mes bras et mes jambes, provenant de mon partenaire qui s'était presque transformé en tornade humaine. Il s'expulsait par le biais d'une violente bourrasque d'air en vent arrière, dégageant d'énormes rafales de vent dissipant la brume sur plusieurs mètres autour de nous. Nous réussissions à voir face à nous, jusqu'à apercevoir la coque du navire, guidés par les pas de notre partenaire qui réussit à nous faire retomber sur la flotte ennemi.

Mon pied gauche se posa sur le rebord en bois du navire, comme mes partenaires. Le chakra de Kyuibei avait été drastiquement diminué, comme s'il avait tout consommé dans l'usage de sa technique. Je déposais ma main sur son torse en le reculant légèrement en retrait, comme si je l'invitais à se reposer. Nous aurions probablement besoin de lui de nouveau plus tard : s'il se blessait inutilement, ça pourrait me causer des problèmes par la suite. Le troisième ninja, lui, s'expulsait en direction de la proue du navire afin d'exécuter l'un des pauvres subalternes esseulé qui était en train de prendre l'ancre. "La prochaine fois, il écoutera ses supérieurs au lieu d'agir de son plein gré", me convainquais-je tout en remarquant des litres de sang s'échapper de sa gorge suite à un coup de poignard meurtrier.

Le carnage pouvait enfin commencer, à en juger par une première création du Roi Pioupiou. Un petit poussin, assez pataud, apparut dans un "poof" fringuant et se dirigeait en direction de quatre ninjas de bas-niveau sensés servir d'éclaireurs. Le petit oisillon se déposait aux pieds des ennemis qui semblaient moqueurs, mais perdaient vite leur sourire lorsque celui du poussin grandissait.

"Piou !"

Une virulente explosion eut lieu, soufflant trois des ninjas par-dessus bord, tandis que le quatrième, le plus proche de l'explosion, avait été littéralement carbonisé en ne lui laissant aucune chance de survie. Les explosions firent trembler le navire; ce qui pouvait alerter quiconque se trouvait dans les étages inférieurs.

Un nouveau "poof" précédait l'apparition d'un petit poussin, une fois de plus invoqué par le Roi Pioupiou. Celui-ci, bien plus vif et fougueux, se dirigeait face à une porte fermée menant aux autres étages. Dans le but de l'ouvrir, il tenta en vain de placer quelques coups de bec contre le pied de la porte, avant de grommeler un "piou." déçu déclenchant une nouvelle explosion, plus faible, faisant tomber les serrures de la porte... et la porte avec. L'entrée nous était accessible, mais sauter dans la gueule du loup à pieds joints n'était jamais une bonne solution.

Je plaçais ma main gauche en direction d'un coin du bateau afin de créer un œuf de chakra à points bleus qui semblait avoir besoin de temps pour éclore, alors qu'un autre œuf de chakra, celui-ci à points rouges, se matérialisait au bas des escaliers. Mon but n'était pas de m'engager directement dans l'affrontement, mais de marquer le terrain et me l'accaparer afin de permettre à Kyuibei de reprendre ses forces et de recevoir les renforts des deux ninjas, bien que faibles, qui étaient en chemin derrière nous.

Je souriais.

"Quelle entrée fracassante, n'est-ce pas, Roi Pioupiou ?
- Proû !
- L'heure est à la fête, moussaillons, allons trouver le capitaine pour lui offrir une danse !"


Ohadan Kyuibei:
 

Jûro Pyû:
 

Roi Pioupiou:
 




Liens pratiques

← SUJET PRÉCÉDENT


PARTENAIRES


JÛRO Pyû
Nukenin de rang B
MPProfil



KEN Osou
Genin rang B de Kiri
MPProfil






© Halloween



_________________


Dernière édition par Jûro Pyû le Sam 24 Déc - 4:17, édité 1 fois
XP : 423
Messages : 89
avatarKirijin
Ken Osou
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]   Ven 23 Déc - 13:36


Osou réitéra son sourire en sentant deux techniques ninjas de niveaux inférieur et estima rapidement le coût en chakra qu'aura besoin son coéquipier pour effectuer ses techniques.

Rapidement, de l'extérieur, la seule chose que l'on pourra voire du bref environnement dépourvu de brume; sachant que celle-ci est ambiante et ne sera donc pas enlevé pour longtemps avec une petite technique ninja. Le Ninja de la Brume fit apparaître des milliers de petites aiguilles aqueuses dans cette brume ambiante, profitant de la non, ou le peu de visibilité que procurer celle-ci.

De ce fait, quelques instants seulement après qu'il est mis ces aiguilles en position, il composa une autre série de signe, gardant son bras gauche bien en l'air. Puis extirpa de son gosier un mucus sordide qu'il balança dans le sous sol du bateau, autours et sur l'escalier, notamment. L'instant d'après, son bras s'abaissa légèrement, attendant que l'ouïe du Chammadaï capte quelques tracas ou une trace de réaction, que ce soit au niveau de la concentration chakratique d'un des individus ou quoi que ce soit d'autres.

L'un des ninjas mineur, éparpillé au travers de la zone, celui le plus en retrait interpella le Chammadaï. Pourquoi donc garder une force de frappe... Les yeux d'Osou s'écarquillèrent, la sensorialité était véritablement une arme de guerre.

Le bras du Jônin s'abaissa sans plus d'avertissement, frappant en premier le plus reclus, lui infligeant des dégats supérieurs. Le Gennin avait bien évidemment ordonné que celui qui était en retrait, qui devait donc avoir une valeur pour le commandant, devait être bien plus touché par la technique qui avait pris beaucoup plus de chakra que prévu.

Les sens du Chammadaï commandait toujours l'action.

Spoiler:
 
XP : 177
Messages : 36
avatarNukenin
Jûro Pyû
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]   Sam 24 Déc - 4:06



Diplomatie

Il était là. Après presque cinq minutes à incuber, il sortit de son œuf en imposant sa toute-puissance autour de lui.

Un poussin.

Celui-ci apparut en brisant sa coquille, s'envolant naturellement sur quelques centimètres pour profiter de sa liberté... qui ne fut que brève. À peine venait-il de profiter de la vie hors d'une coquille qu'un énorme jet de glue vint le tacler de plein fouet, l'expulsant contre un mur en l'y collant dans ce mucus immonde. Il était tout petit, tout mignon, mais reposait cette fois comme un trophée sur le mur des étages inférieurs du bateau.

"Bliou", murmurait-il tout doucement dans un dernier souffle.

Si l'étage inférieur était le réceptacle du dernier soupir d'un poussin, l'étage supérieur était aussi affecté par le glas de la guerre. Je sentais d'ailleurs une main me poussant doucement vers l'avant, alors que je posais le pied sur les planches de bois du navire, me retournant pour comprendre la raison pour laquelle je venais d'être déplacé par mon allié.

Celui-ci avait le corps transpercé de parts en parts d'aiguilles. Mon cœur cessa de battre un instant, alors que mon souffle coupé m'empêchait d'intervenir. Kyuibei s'adressa à moi avec un sourire marqué par une gouttelette de sang. J'étais tellement concentré à l'idée de causer le carnage en surface que je ne m'étais pas rendu compte que la mort venait d'ailleurs.

"Tu veux bien... me venger ? J'ai pas envie de mourir sous les coups... d'un fervent soldat d'une ville qui tente... de m'assassiner. J'ai passé ma vie à... fuir, parce que je suis trop faible... Tu veux bien faire ça pour moi ? Je ne risque pas de t'embêter davantage... si besoin... fais tout sauter...

C'étaient ses derniers mots. Ils étaient remplis de regrets et de haine que la douleur anesthésiait. Alors, mes pupilles se dilataient alors que mes dents se serraient, décuplant cette haine que j'avais à l'encontre du village caché de la brume. Ces enfoirés de monstres sans scrupules venait d'abattre un fuyard. Par le biais d'une technique usée sans même se montrer. Impossible de laisser passer ça.

L'œuf restant vint à éclore, faisant sortir un poussin à cheveux de sa coquille. Plus que des cheveux, il s'agissait de dreadlocks; marquant aussi sa présence par une odeur qui me dérangeait grandement, tout comme mon allié qui était de l'autre côté du bateau. Celui-ci, bien qu'importuné par l'odeur, se contentait de retirer les aiguilles du corps de Kyuibei, bien que ceci était vain.

"Arrête de t'apitoyer sur son sort, d'abord on le venge, ensuite on l'honore. Allez, au combat !", indiquai-je d'un grognement autoritaire, bien décidé à faire un véritable carnage dans les étages inférieurs d'où provenait le mucus, chemin que suivait d'ailleurs le petit poussin à dreadlocks pour y infester les salles de son odeur déstabilisante. Celui-ci s'envolait par le biais de ses petites ailes sur quelques mètres, suffisamment pour atteindre la porte derrière laquelle se réfugiaient le Jônin, le Genin et le Capitaine. Entendant la quinte de toux que le capitaine expulsait à l'inhalation de l'odeur entêtante du poussin, je décidais d'attaquer directement cette zone avec acharnement.

Un œuf créé au sous-sol éclot instantanément, libérant un premier poussin alors qu'un second résidait dans la coquille, alors que le plus vif des deux commençait à se déplacer lentement, faisant son chemin sur le mucus qui ralentissait sa marche. Le second commençait à peine sa marche, comme s'ils faisaient une course. Cependant, je n'étais pas le seul à avoir usé d'une technique. Le Roi Pioupiou venait de pondre un nouveau petit oisillon, qui se déplaçait doucement jusqu'en haut des escaliers, face au mucus, s'approchant ce dernier sans pour autant y mettre les pieds.

Le premier poussin arrivait enfin jusqu'à la porte du sous-sol dans laquelle étaient réfugiés les trois matelots; s'accroupissant pour avoir une plus longue détente lui permettant de s'échapper du mucus et se lancer en direction de l'homme recouvert de bandages aux cheveux bleus. Si ce poussin semblait ridicule, son bec était particulièrement perforant et n'était pas à ignorer. Le second jumelait le mouvement de son partenaire, dans le but de perforer son adversaire une seconde fois. Cependant, si esquiver cet oisillon était une chose aisée, la mort venait cette fois du ciel.

Le petit poussin à l'étage préparait un plongeon depuis presque une minute, s'échauffant avant de se lancer d'un bond en bas de la salle, battant de ses petites ailes pour rejoindre son partenaire à l'entrée de la salle, terminant sa route dans le mucus à moins de deux mètres des trois victimes de cette créature mignonne qui ouvrait le bec, malgré le mucus autour d'elle.

"Bliou !"

Spoiler:
 

Une explosion retentit à bout portant face aux trois personnes isolées dans les tréfonds du bateau qui étaient finalement un tombeau sous-marin, alors qu'un tiers du bateau s'effondrait sous les flammes et les cendres, déchirant la coque du navire alors que le morcellement du transporteur permettait à nos alliés de nous rejoindre. Ils ne parlaient pas, stupéfaits d'avoir vu un tel carnage. La fumée était beaucoup trop dense pour voir quoi que ce soit, mais nous étions dans une position offensive, et nous ne pouvions décemment pas perdre cet affrontement. Si nous ne pouvions les affronter, nous n'aurions qu'à tout faire sauter !

Jûro Pyû:
 

Roi Pioupiou:
 





Liens pratiques

← SUJET PRÉCÉDENT



PARTENAIRES


JÛRO Pyû
Nukenin de rang B
MPProfil



KEN Osou
Genin rang B de Kiri
MPProfil






© Halloween



_________________


Dernière édition par Jûro Pyû le Mer 28 Déc - 2:11, édité 2 fois
XP : 423
Messages : 89
avatarKirijin
Ken Osou
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]   Dim 25 Déc - 3:24


Effervescence. La tête du jeune Assassin était en effervescence, ce n'était descellement pas un adversaire pour le jeune ninja. Ses sens l'alertèrent d'une attaque en trois parties, deux de faces, ou trois si l'on comptait les petits mouvements que celui-ci pouvait ressentir et un en haut. Puis, une odeur déplaisante le perturba, l'empêchant de se concentrer raisonnablement.« Le plus dangereux vient du dess... »
« Gamin, t'en as assez fait, c'est maintenant à moi. »

Osou observa le Jônin commencer à composer une série de signes; néanmoins il l'oserva aussi se figer lorsqu'il tua les deux techniques de son adversaires. Les poussins, qui surprirent le Gennin, perturbèrent totalement son Maître de Mission. Le Chammadaï pesta violemment contre son congénère, comprenant immédiatement ce qu'il en était question. Par son infime expérience, l'Argenté alla immédiatement se protéger de la technique qui survint par son Jônin. Cela en utilisant directement le corps de son supérieur. « Que fais-tu? Imbécile? »
« Ton erreur, tes conséquences; l'amitié n'emportera pas ma vie. »

On l'avait éduqué ainsi; les instincts primitifs, rester en vie. Ses yeux avaient perdus ce qui le rapprochait d'un enfant de cet âge; le ninja l'avait emporté. Le jeune garçon savait très bien à quoi il condamnait l'homme et espérait au moins que celui-ci joue le jeu.
L'explosion secoua violemment le navire; le Gennin ne quitta pas, à un seul instant, l'objectif de la mission du regard. Il apposa ses mains sur le presque-cadavre de son Jônin, profitant de ses petits instants de tranquillités pour lui glisser quelques derniers mots.
« Execute ta mission jusqu'au bout, fait moi gagner du temps. »
Immédiatement, il dégagea du bateau; prenant la direction de Mizu no Kuni; estimant que c'était le plus proche du navire à vol d'oiseau.

Soupesant le poids de la cargaison, celui-ci observa quelques difficultés, mais poursuit immédiatement sa route. Ne s'arrêtant que quelques instants pour se rendre compte de la difficulté de la chose.

Spoiler:
 
XP : 177
Messages : 36
avatarNukenin
Jûro Pyû
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]   Mer 28 Déc - 3:37



Diplomatie

Les flammes et la fumée s'apaisaient progressivement, alors que mes alliés parlaient entre eux de la progression de la mission. Le bateau était en flammes et en cendres, certaines parties s'en étant détachées, d'autres ayant même été soufflées par l'explosion. Quant à mon Roi Pioupiou, il se frottait à mon épaule comme s'il cherchait à obtenir un câlin, que je lui octroyais avec plaisir en caressant son front. Toutefois, je distinguais au fur et à mesure que l'opacité de la fumée s'amenuisait, je pouvais remarquer un corps inerte à terre, allongé sur une plaque d'aluminium composant une partie de la coque du bateau. Son front orné d'un bandeau de Kiri me fit sourire, le voir souffrir m'excitait et seule sa mort pourrait me satisfaire pleinement, comme une pulsion de violence que je devais assouvir.

Alors, l'oisillon couronné fit apparaître un petit oiseau après une brève ponte, celui-ci d'un rang légèrement inférieur au précédent. Cependant, au vu de l'incapacité du ninja à se mouvoir, c'est sans peine que celui-ci se déplaça de ses petites pattes en battant des ailes pour se mettre juste devant son visage. Au loin, je pouvais distinguer la peur, la terreur dans le visage du ninja phobique des oiseaux, paniqué à la vue de mon poussin. Néanmoins, mon petit oiseau ouvrit son bec, échappa un doux bâillement, puis s'allongea en touchant le nez du Jônin immobilisé par la douleur du bout de son aile. Celui-ci se posait avec amour auprès du ninja allongé.

C'est une main amicale - bien que surprenante - qui vint à me heurter l'épaule afin de me tenir informé que le colis n'était pas là. En me retournant, je distinguais mes alliés, dont un qui ne bougeait pas, trop occupé à localiser le colis que nous devions retrouver. Apparemment, à en juger par les indications du traqueur, nous n'avions pas tué tout le monde.

"Je n'arrive pas à repérer précisément l'emplacement du colis, mais je remarque que celui-ci se déplace dans cette direction, indiquait-il en se tournant vers le sud, en chemin pour Mizu no Kuni, il est sûrement emporté par quelqu'un. Ce ne sont pas des mouvements très rapides, Shuishin peut à tout moment le rattraper pour le ralentir, mais plus il s'éloignera, moins ma localisation sera grande. Il me faudra à un moment me rapprocher, je compte donc sur toi Shuishin pour faire ton travail. S'il vous plaît, faites vite !"

Sans chercher à comprendre, je m'expulsai en direction de Mizu no Kuni à la recherche de celui qui pouvait emporter avec lui le colis. Observant sur les côtés, je distinguais une femme masquée de bandages particulièrement rapide, qui semblait regarder vers le bas comme si la brume n'entravait pas sa vue; jointe de près par ce dénommé Shuishin qui était apparemment plus rapide que moi. De ce fait, je décidais de me rallier à eux : si je ne pouvais voir sous la brume, peut-être que eux le pourraient.

"C'est bon, vous arrivez à vous repérer ?
- Bien sûr, ce n'est qu'une brume de Kiri. Ce n'est pas la plus dense, je peux facilement voir au travers... il est là ! Je le vois, au loin, vers le sud-est ! Il est en train de courir sur l'eau en direction de la terre. Shuishin, attrape-le !
- Cible localisée."


Ce dernier augmenta drastiquement sa vitesse de déplacement pour rejoindre la cible plus vite et la coller afin qu'elle ne puisse échapper à une équipe de traqueurs. Quant à mon Roi Pioupiou, je l'entendais siffloter à proximité de mon oreille, comme s'il était prêt à agir à son tour.

Derrière nous se trouvait toujours le poussin qui restait perpétuellement face au regard tremblant de Ryu. Celui-ci avait été bien trop blessé par ses mouvements pour pouvoir assassiner cet oisillon, qui venait de se réveiller. Comme pour lui souhaiter une bonne nuit éternelle, il prononça doucement son dernier souffle.

"Piou."

Spoiler:
 

Le bruit de l'explosion, au loin, derrière moi, m'indiquait que mon objectif était accompli dans le sang.

Jûro Pyû:
 






Liens pratiques

← SUJET PRÉCÉDENT



PARTENAIRES


JÛRO Pyû
Nukenin de rang B
MPProfil



KEN Osou
Genin rang B de Kiri
MPProfil






© Halloween



_________________
XP : 423
Messages : 89
avatarKirijin
Ken Osou
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]   Mar 17 Jan - 17:08

Spoiler:
 

L'azur de ses yeux parcouraient les environs en même temps que ses sens; les personnes présentent sur l'eau ne finissaient jamais de grandir en nombre. Toujours plus, toujours plus... complet? Était-ce comme cela qu'il put le définir? Pour que l'on ait pu suivre aussi rapidement sa trace, dans la brume, il fallait au minimum un autre ninja de rang B ou deux ninjas de rang C spécialisé. Ajoutez à cela un ninja aux compétences qui atteignent le rang B, spécialiste en Kuchyose, dont ses coéquipiers lui donnaient la possibilité de suivre sa trace et vous obtenez un combo qui ne lui permettrait certainement pas de s'en sortir à coup sûr.

Sans parler de.... Du poids de ce colis. Qui pesait dans les bras du Kirijin, imposait une sorte de contraire morale à Osou, l'empêchait de se concentrer comme il le souhaiterait. Néanmoins, étant donné le nombre de personne immobile, Osou profita une dernière fois de la brume; jetant un Kunai au loin à sa gauche, cela caché par la brume; sans changé de trajectoire. Après cela, il se retourna et fonça sur la dernière localisation de son adversaire; prêt à en découdre en composant une série de signe. Osou usa de son épée d'une main, maintenant le paquet bien contre lui de l'autre, souhaitant profiter du manque de visibilité de la brume pour asséner une attaque rapide à son adversaire.

L'arme était prêt à être assénée sur le ninja; profitant de ses appuis, il se mouva sur la gauche, de façon à attaquer son adversaire de la droite. La vitesse suprimée, c'était la capacité de ses adversaires à le retrouver qui s'amenuisait. Une attaque, un mort, voici l'objectif.

Osou réapparut à quelques mètres seulement sur la droite de son adversaire, déjà dans la capacité de lui couper au moins un membre.

Spoiler:
 
XP : 423
Messages : 89
avatarKirijin
Ken Osou
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]   Dim 12 Fév - 20:34


L'attaque est efficace, Osou tranche le pied de son adversaire sans plus de complication du fait de l'écart de rang et la spécialisation en vitesse et ninjutsu de son adversaire. La brume emplissait l'air, mais une série d'explosion provoque sa volatilisation. De plus, la disparition de l'empreinte chakratique de son adversaire mit immédiatement sur la voie toute la petite troupe qui eut rapidement trouvé la localisation de l'argenté.

Ce qui choqua le jeune Kiri-jin immédiatement, ce fut leurs nombres. Se rendre? Fuir? Voici les savoirs moyen-âgeux que lui avait transmis sa nombreuse famille. Mais, après avoir rejoint Kiri, le garçon n'avait-il pas choisi de vivre selon ses pratiques? « Quelque chose cloche... » Dévoila distinctement une femme au visage voilée. L'Osou visible attaque, tandis que le Kunaï jeté au loin dévoilait son subterfuge. Les mercenaires firent rapidement disparaître le Kirijin en fumé. Le véritable quand à lui enfonçait déjà ses dents dans la carotide du ninja senseur, persuadé qu'ici résidait la seule ninja capable de le retrouver une fois qu'il se sera enfuit. Ses mains lui servaient à tenir le colis. Ses dents lui permettait de réduire à néant son adversaire.

Pourquoi les dents? La terreur. Osou comptait bien terroriser l'ensemble des mercenaires grâce à la réputation sanglante du village. « Un démon... » Murmura-t-on au loin. Alors qu'il comptait disparaître dans la brume; une explosion l'envoya valdinguer un peu plus loin. La douleur lui fit serrer les dents tandis qu'il constatait douloureusement que sa jambe le lançait. Voilà bien les dernières choses qu'il lui fallait. Néanmoins, il avait disparu de leurs regards. Il profita de la création d'un clone mineur pour avancer sur l'eau. Ce qu'il ignorait, l'une des dernières données. Cela fut bien ce ninja gogan qui repérait le colis à l'odorat. Il se retrouva rapidement face à un nombre trop important d'ennemi.

La fuite grâce aux clones, le colis tomba à l'eau et une dizaine de Kirijin s'échappèrent du nuage de fumée vers les marécages, désormais bien rapproché. L'adrénaline emplissait le sang de l'argenté qui ne comptait plus que garantir sa vie. Si proche, si proche...

**

La brume illusoire laissa passé l'argenté dont le col était couvert du sang des quelques mercenaires qui eurent rejoint une demeure idyllique. Osou n'avait même pas pu se mettre leurs primes sur le dos. Un premier échec, important qui plus est. Comment l'infernale ombre de la brume allait-elle bien pouvoir s'en prendre à lui. Une tête allait tomber, était-ce la sienne?
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]   Mar 21 Fév - 13:53
Queen Yuki Hiya

Yuki no Kuni était reconnu pour sa température froide, même pendant les saisons chaudes. Le froid et la neige faisaient fuir n'importe quel touriste. Cependant, il y avait quelque chose d'encore plus glaciale que la température du pays de la neige... la fameuse Daimyô et cheffe du clan Yuki: Queen Hiya Yuki. Elle était une reine à l'allure parfaite, voir quasiment surnaturellement sublime. La beauté de cette femme pouvait nettement rivaliser contre celle de la Mizukage. Par contre, malgré une telle beauté, Hiya est très froide. Elle n'exprime aucunement ses émotions, mise à part ce calme quasiment perturbant. Personne l'a vu sourire ou se fâcher. Néanmoins, elle exprime bien son ressenti par ses paroles, sans mettre pour autant des émotions.

D'ailleurs, recevant une lettre ce matin, un de ses serviteurs fut choqué de lire ces informations et avait peur de la suite des événements. Non, il ne prévoyait point cacher la lettre et ne point en parler à sa Lady, cependant, il avait peur quand même de la réaction de sa reine. Il savait très bien que la relation entre Kiri et Yuki sera plutôt tendue dans le futur.

Donc, à contre-coeur, il donna la lettre à sa reine qui observa attentivement chaque mot. Sas montrer aucune expression sur son visage, elle déposa le papier sur la table, avant de se lever et de se diriger devant sa grande fenêtre. Elle regardait les flocons tombés, déposant délicatement sa main sur son front. La mission qui était confiée à un Kirijin fut un échec. Le colis fut perdu et le bateau qui transportait ce fameux colis fut attaqué par son pire ennemi; Kyuubei. Ce pirate qui aimait bien essayer de voler tout. Depuis toujours, il n'avait jamais réussi à voler quoique ce soit, mise à part maintenant. Comment avait-on perdu face à un pirate aussi peu expérimenté? Comment ce fut une défaite, alors qu'elle avait demandé les meilleurs ninjas pour cette mission? C'était un colis très rare, voir unique. Un bijou ancien qui était donné de génération en génération. Qui était le coupable de cet échec? Nul autre qu'un satané de Kirijin.

La demoiselle à longue chevelure blonde resta silencieuse, pensive. Son serviteur, lui, baissais légèrement sa tête, inquiet et apeuré par ce lourd silence. Ensuite, d'un pas lent, il s'approcha de sa reine, avant de lui demander les directions à suivre.

-Je veux que vous envoyez ma lettre que j'écrirais personnellement pour la Mizukage et aussi, je veux voir mon cher petit Ai Yuki à mon palais.
-Q-quoi?? Mais... My Lady, sans vouloir vous offenser, je peux vous demander pour quelle raison?
-Hé bien, je vais l'envoyer à Kiri pour qu'il puisse informer les autres membres de notre clan que la chasse est ouverte.
-M-mais.. My Lady!! Ce garçon ne voudra jamais coopérer!
-Ne vous inquiétez pas, mon cher, je sais comment le convaincre. Faites seulement ce que je vous demande et rapidement.
-Euh.. o-oui, My lady.

Laissant Demoiselle Hiya seule dans la salle, la reine fronça légèrement ses sourcils, puis, sous une pulsion de rage, crispa fortement sa main droite sur la fenêtre. Sous cet acte, la vitrine devint rapidement gelée. Ensuite, retournant à son bureau, la demoiselle prit une plume entre ses mains et écrit sa lettre, destinée à la Mizukage, avant de donner à ses serviteurs.

-... Vous me décevez, Kirijin.

Résumé:
 
 

[Mission Versus rang B] Diplomatie [VS. Ken Osou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission de rang D: La tombe d'une mère
» [Mission de rang D] Conteur de merveilleux
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Mission de rang D: Examen Chuunin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays de l'Eau :: Archipel de Mizu no Kuni-