AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
De sensei à sensei [とAtasuke]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: De sensei à sensei [とAtasuke]   Ven 16 Déc - 16:14



~ De sensei à sensei ~


   &    

________________________________

Ce début de semaine avait été particulièrement mouvementé pour moi. Premièrement, j'avais reçu un élève, ce qui aurait plutôt pu être quelque chose de génial, si ça n’avait pas été un phénomène aussi compliqué. Quelle idée a eu l’Hokage de me donner un élève qui a une phobie maladive des membres du clan Yamanaka ? Vraiment, ce n’est pas ce qu’il avait fait de plus malin. Et en plus, il y avait, niché dans cet enfant, une sorte d’esprit démoniaque, logé ici par mon clan.

Non seulement, j’avais donc un enfant assez… instable ? Insupportable ? Mnn, non, pas tant que ça… Difficile on va dire. J’avais donc un enfant difficile à gérer, et ce sur du long terme apparemment. Mais bon, il fallait le comprendre. Torturé, capturé et esclavagé par des gens portant mon nom, il m’avait tout de même touché ce petit. J’ai même dû aller jusqu’à lui raconter un peu une partie de mon histoire pour lui faire comprendre qu’il n’avait rien à craindre de moi. À part peut-être que je me trompe de sucette un jour, et que je lui en donne une de la marque Kunoichikandy au lieu de lui en donner une plus classique.

Ce garçon m’a même appris des choses concernant mon clan. Le fait que certains Yamanaka se trouvaient encore à Tsuchi no Kuni il y a deux ans, et que ceux-ci étaient capables d’invoquer des esprits. Après un interrogatoire poussé de ma grand-mère dont 95% des réponses étaient “Tu ne veux pas plutôt reprendre un petit gâteau ?”, j’ai pu lui soutirer qu’il existait en effet deux branches du clan. Mais je n’ai pas réussi à obtenir plus d’informations à ce sujet, il faudra que je me renseigne.

Travaillant de temps en temps à l’académie avec des petits groupes d’élèves, je n’avais jamais eu Ryûji, mon élève actuel. Ce que je savais sur lui se limitait donc à ce qu’il m’avait raconté. Son histoire difficile, ses angoisses concernant notre Kekkei genkai aux Yamanaka, ou encore certaines expressions du visage et comportement que j’avais pu constater. Une hyperactivité, l’impossibilité pour lui de rester trop longtemps à l’hôpital (Bon, si mon médecin avait été le même que le sien, je me serais enfui depuis longtemps aussi), la colère mélangée de haine et de peur vis-à-vis de ceux qui lui ont fait ça que j’ai pu voir lorsqu’il cette entité démoniaque s’est manifestée, et même une forme de douleur qui se ressentait lorsqu'il me racontait son passé.

Je voulais donc savoir plus de choses à son sujet, son comportement ici, à l’académie. Ou encore les méthodes que ceux qui l’ont formé utilisaient. C’est pour cette raison que j’ai donné rendez-vous à Senju Atasuke, qui, comme moi, donne des cours à l’académie, peut-être plus que moi d’ailleurs. Selon le Hokage, il avait à plusieurs reprises eu Ryûji comme élève, et serait sûrement bien placé pour me donner des informations.

D’après la direction de l’académie, son cours finissait vers 17h, c’est donc un peu plus tôt que je m’y suis rendu. Dans l’académie, je put croiser plusieurs élèves que j’avais eus dans mon groupe. Etant un peu en avance, je me posai un peu sur le terrain d'entraînement de l’académie. Ça faisait bien deux semaines que je n’y avais pas enseigné. C’est pourquoi machinalement, en voyant un élève lancer son kunai n’importe comment, je partis l’aider un peu. Il était en binôme avec un autre élève que j’avais déjà eu, et qui peinait à lui expliquer comment faire. Ayant déjà travaillé avec leur professeur, celui-ci me laissa gérer l’affaire. Ce qui m’occupa jusqu’à 17 heure.

En seulement une demi-heure, le petit qui n’arrivait pas du tout à lancer de shuriken correctement réussi trois fois vers la fin à toucher la cible. Il était fier de lui, et ça faisait plaisir à voir. Il faudra que je teste plus souvent la méthode bienveillante, elle a l’air de bien mieux marcher que celle que j’utilisais pour gérer mes groupes qui était assez… militaire. Ma sensei m’a éduqué à coup de kunai dans le dos, vous plaignez pas, je suis gentil à côté.

Une fois l’heure arrivée, je rejoignais donc Atasuke à la sortie de sa salle de cours, où on avait rendez-vous. Il me semble que je l’avais déjà croisé à plusieurs reprises ici, mais ne travaillant pas avec les mêmes élèves, nous n’avions pas eu l’occasion de discuter ensemble, se limitant au minimum syndical, un “bonjour” lorsque l’on se croisait. La politesse quoi. Une chose qui fait pas mal défaut au démon qui me sert d’élève.

Une fois tous les élèves sortis, j’entrai.

-Bonjour, je suis Rei, le chûnin en charge du petit Ryûji.
Spoiler:
 

_________________
XP : 88
Messages : 12
avatarKonohajin
Senjû Atasuke
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: De sensei à sensei [とAtasuke]   Mar 20 Déc - 12:13

Senjû
Atasuke

Yamanaka
Rei

De sensei à sensei
Une journée fatigante, il fallait une certaine endurance pour assurer des cours à une centaine d'aspirants, même si ce n'est qu'occasionnel et moins encombrant qu'autrefois. Désormais, ses cours étaient réduits et Atasuke était plus souvent chargé de missions, ce qui le rendait indisponible à de fréquentes occasions. Parfois, lorsqu'il arpentait les salles de classe, il se surprenait à trouver le temps long, il pensait aux échappatoires que ses quêtes lui offraient, la possibilité de quitter Konoha et mettre ses efforts pour résoudre les conflits. Ironique, on lui confiait la charge de calmer les tensions et mettre un terme aux problèmes enclenchés par la guerre à laquelle il avait participé activement.

Le jeune homme se tournait alors vers les visages des enfants qui étaient occupés à étudier des parchemins de techniques basiques, c'était pour eux qu'il fallait faire tout ça, pour que ceux qui n'ont pas connu la guerre ne la connaisse jamais. Au vu des ses états de service et s'il avait eu le niveau requis, on l'aurait sûrement sollicité pour rejoindre les ANBU, cette branche très secrète des forces militaires du village. Des rumeurs par ci par là mentionnaient les pratiques et le caractère très confidentiel des agissements de ces ninjas d'élite mais, globalement le mystère restait entier. Était-il naturellement amené à les rejoindre tôt ou tard ? La question resterait sans réponse pour le moment.

La sonnerie indiqua aux élèves et au prof présents dans la salle de classe que le cours venait tout juste de prendre fin, il n'en fallait pas plus aux gamins pour ranger en quelques secondes leurs affaires et fuir la pièce en émettant un brouhaha qui tendait à s’amplifier au fil de leur progression. Le shinobi confirmé restait là, debout devant l'une des fenêtre à contempler les rues de la cité, les quartiers commençaient à être illuminés par les lampadaires, bien que le soleil n'ai pas complétement disparu derrière les arbres. Se tournant vers les bancs de l'amphithéâtre, le jeune instituteur remarqua qu'un parchemin avait été laissé là, probablement oublié. Comme à chaque fois, le petit garçon ou la petite fille concerné chercherait le matin son devoir, il préférait éviter ce problème et s'engagea à aller rapporter le rouleau au dit élève.

A ce moment là, la porte fermée au préalable s'ouvra et laissa apparaitre un visage familier. Le Senjû connaissait ce type, ils s'étaient croisés plusieurs fois dans les couloirs de cette académie, il se souvint même l'avoir aperçu en se rendant au bureau de l'Hokage l'autre jour, en compagnie d'un gamin. Il déclina son identité. "Bonjour, je suis Rei, le chûnin en charge du petit Ryûji." Il ne connaissait ce prénom, pourtant, celui du petit ne lui était pas inconnu, il était assez original pour pouvoir lui rappeler quelque chose, même flou, ou était-ce le personnage qui était assez original ? Si ça avait été les deux, ça n'aurait sûrement pas surpris Atasuke. "Salut, je m'appelle Atasuke, que puis-je faire pour toi ?"
XP : 801
Messages : 338
avatarKonohajin
Yamanaka Rei
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: De sensei à sensei [とAtasuke]   Ven 23 Déc - 19:13
Une fois la salle vidée de ses élèves, j’y entrais puis me présenta au professeur auprès de Ryûji, avec lequel j’avais rendez-vous. Lorsqu’il me demanda ce qu’il pouvait faire pour moi, je commençais à avoir quelques doutes concernant l’organisation de cette académie. Il était quand même censé être prévenu depuis au moins la veille que j’allais venir pour parler de Ryûji, mais le message ne semblait pas être venu jusqu’à lui. Tant pis.

- Je suis allé voir la direction hier après midi, ils m’ont dit que vous étiez son professeur avant qu’il soit promu genin, alors je venais pour vous demander quelques informations concernant Ryûji puisque il m’a été assigné par le Hokage.

En discutant avec Ryûji au restaurant de Ramen, j’avais déjà pu rassembler quelques informations concernant son passé, et un peu sur sa personalité. A l’hôpital, j’ai pu consulter un peu son dossier médical qui était rempli de petits bobos en tous genres. Le fameux médecin en question avait d’ailleurs une assez mauvaise image de mon élève, mais ce médecin se comportant d’une manière extrêmement agaçante à mes yeux, et ne respectant même pas son patient, j’avais un peu de mal à faire confiance à ses dires.

Le fameux Atasuke avait un parchemin à la main, et semblait plutôt pressé de sortir.

- Si vous aviez quelque chose d’urgent, je peux attendre un peu.

En terme d’informations, j’espérais en récupérer un certain nombre. Tout d’abord, ses résultats, j’avais besoin de savoir dans quels domaines il fallait que je le fasse s’améliorer, et aussi quels étaient ses points forts que je pouvais exploiter au maximum pour les développer. Il fallait aussi que je connaisse ses points faibles, pour essayer des les effacer un peu, qu’il ne se retrouve pas complètement démuni sur le terrain. J’avais eu le parfait exemple lorsque je l’avais rencontré et qu’il s’était enfui. Sa fuite était tellement mauvaise que n’importe quel élève de l’académie l’aurait sûrement suivi sans sourciller. Si j’avais voulu, j’aurais pu le tuer assez facilement, et discrètement.

- Il est possible d’avoir accès au dossier d’un enfant que vous aviez qui s’appelle Ryûji, un petit de onze ou douze ans, brun, paraît-il un peu turbulent.

Il me fallait connaître une seconde information assez importante, son comportement. Était-il comme ça seulement avec moi parce que je suis un Yamanaka, ou bien il se comportait de manière insupportable avec tout le monde ? Ce serait une bonne chose à savoir, ne serait-ce que pour trouver des solutions pour le gérer un peu, sans avoir à lui balancer une rang B dans la face.

- Il est passé genin lors de la dernière promotion, et on me l’a confié. Il n’a pas l’air très facile à gérer. Du coup, je me demandais comment vous faisiez, vous.

Je souriais, et me grattais la tête un peu gêné. Je me sentais un peu idiot à devoir me retrouver à demander conseil à d’autres gens pour gérer mon propre élève. Certes, c’était mon premier, et je m’étais toujours bien débrouillé pour gérer des groupes, mais Ryûji était différent. Il était bien moins facile, mais surtout, je n’avais que lui, et je devais donc lui enseigner le nindô de manière bien plus approfondie et personnalisée.

- Vous vous souvenez de lui ?

_________________
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: De sensei à sensei [とAtasuke]   
 

De sensei à sensei [とAtasuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» kakashi sensei
» Un jour je serai fort [Takeji-sensei]
» Sensei studios
» Le journal de Koro-Sensei
» Appartement de Kamata Murai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays du Feu :: Konoha :: Académie Ninja-