AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Mer 1 Fév - 21:18
Guerre pour Taki no Kuni



Projet H4N1


Contexte & Ordre de mission: Un faucon appartenant au Daimyô de Taki no Kuni nous est parvenu dans la matinée. Malgré son cadre paradisiaque, la situation du pays est… Catastrophique. À cause de la précédente guerre entre Iwa et le Mouvement Rikudô, la majeure partie des récoltes furent soit réquisitionnées, soit détruites par la tactique de la guerre de la terre brûlée.

Depuis plusieurs semaines, une puissante mafia locale s’attaque aux convois de nourriture, plongeant le pays dans la famine. Le reste des vivres fut empoisonné par cette même mafia, qui porte le nom “d’Œil du Faucon”. Le pays est souffre d’une fracture de la communication entre le Daimyô et le peuple, la situation menant aujourd’hui à un conflit interne et meurtrier.

Au vu des menaces et au nom de l’irresponsabilité dans la gestion de la crise par le Daimyô, Iwa a envoyé ses troupes afin de mettre fin à la guerre civile. Avec ses reliefs et son environnement, Taki est une barrière naturelle idéale contre l’Empire, ayant d’ailleurs permit de ralentir suffisamment les troupes impériales lors de la première invasion. Si jamais le pays tombe aux mains de notre ennemi, le pays du Feu sera alors vulnérable à une attaque directe.

La capitale du Pays des Cascades constitue le centre de commandement de l’Alliance, mais aussi le dernier bastion de résistances vis-à-vis des rebelles. Nara Sakura, Jônin de Konoha et mandaté par l’Hokage en personne, est envoyé afin de superviser les opérations. À peine arrivé avec son équipe, que le premier défi est de taille.

D’après les premières analyses médicales, il semblerait que le poison ayant infecté les vivres soit un virus non-naturel, libérant une virulente toxine. Celle-ci serait un agoniste d’un puissant psychotrope, exacerbant les réactions primaires, et inhibant les cognitions supérieures. Les civils infectés sont pris d’une rage intense, attaquant comme des animaux sauvages, la moindre personne se présentant devant eux. D’après les premières informations, il existerait deux moyens de transmission : manger un aliment infecté, ou se faire mordre par un infecté.

L’incubation du virus dure une heure avant que la toxine soit en quantité suffisante pour faire voir ses premiers effets. L’Unité médicale met actuellement au point un antidote, mais cela va prendre du temps : il ne s’agit pas d’une maladie “commune”. La piste d’une attaque bioterroriste n’est pas à négliger. Le moyen le plus simple est de “neutraliser” les civils en les mettant hors d’état de nuire.

Et malgré toutes les précautions, l’infection commence désormais à se propager en ville. À ce rythme, la défense des murs extérieurs sera affaiblis. La réussite est donc défini par deux facteurs :
    - Protéger et répondre aux demandes de l’équipe médicale en charge de l’élaboration de l’antidote
    - Trouver la source de l’infection, et la neutraliser afin de ralentir, voir stopper, la propagation.


XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Dim 5 Fév - 2:13
Sakura avait manqué de vomir lorsqu'elle apprit que l'horreur de la guerre était de retour. Elle avait beau savoir après l'épisode d'Hana no Kuni que ça allait arriver, mais si tôt ? Cela ne faisait à peine plus d'un an que la paix était là, et déjà ils la détruisaient ? La vie leur importait donc si peu ? Elle qui avait passé tant de temps à essayer de sauver autant de gens de la mort se retrouvait désormais au poste de commandante d'une escouade de quatre autres shinobis, venant des trois nouveaux villages cachés. On ne lui avait donné qu'une liste qu'elle n'avait pas eu le temps de lire, bien qu'elle fût heureuse de pouvoir voir l'Hokage une nouvelle fois et que ce fut lui qui lui expliqua l'importance de sa mission à Taki no Kuni. Elle avait alors du rentrer chez elle en toute hâte alors qu'elle était au milieu d'une journée de travail à l'échoppe du vieux Senjû.

Rassemblant ses affaires, elle avait ensuite prit la route sur le champ, avec le lieu de rendez-vous sur place, proche de la frontière nord du pays. Une fois en groupe, ce serait plus aisé et plus sûr de rester rassemblés dans ce pays envahi, au moins le temps de trouver et de monter un camp qui se devrait d'être discret, ou proche d'autres camps ninjas afin de ne pas être trop facilement repérables ou attaquables.

Quittant Konoha, la Jônin n'avait emporté avec elle que le minimum. Elle devrait savoir se faire obéir par quatre shinobis qu'elle espérait entrainés pour parvenir à reprendre le pays et à le libérer de ce fléau. D'après le rapport qu'on lui avait donné à lire et qu'elle avait consulté en chemin, un foyer d'un virus inconnu et d'origine non naturelle était en train de se répendre, contaminant des individus à grande vitesse.

Les infectés se voyaient en quelque sorte dépossédé de leur faculté à réfléchir au profit d'un surplus de force. Cette rage les entraîne à attaquer tout ce qui vient à leur portée,  transmettant ainsi le virus. Son origine est imprécise mais il semblerait que cela vienne d'aliments infectés. D'après les informations qu'on lui avait donné, c'était la mafia Oeil-de-Faucon qui en était l'investigatrice, et Iwa utilisait cet argument pour venir envahir le pays. Un peu trop facile au goût de la Nara.

Quelques précisions étaient données sur le virus, comme son temps d'incubation, données qu'elle devrait communiquer aux membres lorsqu'elle les rencontrerait finalement. Les ninjas qu'elle choisirait auront pour mission de trouver l'origine de l'infection et de la neutraliser, ainsi que de protéger et d'aider l'équipe médicale. Il semblait donc plus aiser d'envoyer trois personnes sur place, mais cela lui paraissait beaucoup d'un autre côté... Elle devrait voir avec les niveaux des gens qu'elle aurait sous son commandement. Quelques questions rapides devraient lui permettre donc de fixer les choses afin de n'avoir aucun doute.

Arrivant finalement au point de rendez-vous, un petit camp retranché tout au sud du pays, elle y attendit l'arrivée de tous les membres de son escouade en relisant l'ordre de mission ainsi que les noms des participants. A sa grande surprise, elle en reconnu deux. Ainsi Ryûji et Rei se retrouvaient affilliés à elle pour défendre ce pays... Elle espérait que depuis le temps, le jeune garçon aurait grandit et qu'il ne lui causerait plus le même genre de problème que ceux qu'il avait provoqué pendant leur mission à Tetsu no Kuni. Il serait à surveiller.

Les deux autres noms lui étaient inconnus, mais les clans Chinoike et Kousa étaient basés à Suna, elle n'avait donc pas de Kirijin sous ces ordres. Dans un sens, elle était soulagée. Elle ne savait pas sur quel fanatique de la Mizukage elle aurait pu tomber, et certains pouvaient en vouloir à tous les Nara pour le différent entre les deux Kage. Un problème potentiel d'évité, ce n'était pas plus mal.

Lorsqu'ils furent finalement tous là, la Jônin se présenta sommairement avant d'entrer dans le détail.

    « Je me présente d'abord, je suis Nara Sakura, Jônin de Konoha. C'est moi qui vous gèrerait pour la reprise de contrôle de ce pays. Tout d'abord, je préfère vous prévenir, ce ne sera pas simple. Si vous êtes venus en touristes, vous pouvez repartir directement. Je n'ai pas besoin de gêneurs désordonnés ni de shinobis qui ne m'écoutent pas. Si vous suivez mon commandement, nous libèrerons ce pays des fléaux qui y règnent actuellement. Pour commencer, j'aimerais que vous vous présentiez rapidement à moi. Cela me permettra de savoir lesquels d'entre vous je choisirai pour cette première mission, mais aussi que vous sachiez entre vous qui seront vos camarades pendant cette période de troubles. »


Elle écouta donc les différentes présentations et éventuelles questions de ses nouveaux protégés avant de reprendre.

    « Maintenant je vais vous expliquer un peu plus précisément ce qu'il se passe ici. Tout d'abord, il y a un virus qui sévit actuellement dans ce pays, et nous avons toutes les raisons de croire que c'est Iwa qui l'a propagé. Ce n'est pas un virus naturel, c'est une forme de rage qui réduit les capacités intellectuelles des infectés et les conduit à mordre tout ceux qui croisent leur chemin. Une morsure entraine l'infection, tout comme l'ingestion des produits contaminés. La première mission est donc d'endiguer cette épidémie non naturelle et de protéger l'équipe médicale qui est en train de faire des tests, ainsi que de subvenir à leurs besoins. Je préfèrerais envoyer trois personnes là-bas, mais nous ne savons pas le genre de rebondissements qu'à prévu Iwa. Ils n'ont surement pas qu'une pièce lancée et nous devons nous tenir prêts à réagir en cas de besoin. J'essairais de continuer à garder un oeil sur la mission afin de vous envoyer de l'aide si nécessaire. »


Après une grande respiration, elle termina sa tirade.

    « Je vais donc demander à Okita-san et à Ryûji-san de s'occuper de cette mission pour le moment. Je vous confie cette tâche, mais je vous laisse choisir lequel préfère protéger les scientifiques et lequel préfère trouver la source de l'infection, bien que je verrais plutôt Kousa en protecteur et Ryûji en chercheur, d'après ce que vous m'avez dit de vous. Autre précision, valable pour tout le monde. En ce moment, une mafia sévit dans le pays, et c'est probablement eux qui ont créé cette source. Ils seront dangereux et risqueront éventuellement de ne pas vous laisser régler ce problème, voire d'en défendre la source. Vous devrez prendre garde. Il y aura également la présence d'Iwa, qui a envoyé des troupes pour calmer cette possible guerre civile, mais il est très probable qu'une fois les choses calmées, ils essaient de rester et d'annexer le pays. Nous ne savons pas quelle posture ils choisiront d'adopter, donc restez encore une fois sur vos gardes. La moindre erreur peut vous coûter la vie, alors agissez sagement, avec réflexion. Je compte sur vous. Des questions ? »


Sakura attendit un moment avant de reprendre, s'adressant cette fois directement à Ryûji.

    « Je pense que tu es capable de réussir cette mission, c'est pourquoi je t'ai choisi. Garde bien en tête que c'est un test. Si tu l'échoues, je te renverrais à Konoha. Si tu réussis, tu feras honneur à ton Sensei et à l'Hokage. Et tu pourras continuer les missions avec nous. Je compte sur toi pour me prouver que je ne fais pas erreur en te confiant cette tâche. Si tu as besoin, n'hésite pas à demander de l'aide ou des conseils à Kousa-san, il est plus expérimenté que toi, il devrait pouvoir t'aider. Je ferais en sorte de rester sur mes gardes pour vous envoyer de l'aide si nécessaire. Les ombres sont mes yeux et mes oreilles, je veillerai sur vous. »


HRP:
 

_________________
| Sakura's Theme |


Dernière édition par Nara Sakura le Sam 11 Fév - 16:25, édité 1 fois
XP : 607
Messages : 175
avatarMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-origin.forumactif.org
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Jeu 9 Fév - 0:03
Le délai de 72h de réponse s'est écoulé.

@Chinoike Akio dispose d'un délai supplémentaire de 24h afin de répondre à ce RP, soit jusqu'au 10/02 à 0h.
XP : 331
Messages : 97
avatarSunajin
Kousa S. Okita
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Ven 10 Fév - 9:06
C'était enfin le grand jour. Pour la première fois, Okita avait été désigné pour une mission assez importante et ce en dehors même de Suna. il était même le seul de son équipe et ses autres camarades choisit, donc Rin et Katsuko, étaient affilié à des autre groupe différents également. C'était une promotion sans doute. Ils avaient beau être une équipe extravagante, chacun des membres avait ses propres capacités et ils s'avéreraient sans doute être des points forts de leurs équipes respectives. A moins que justement, c'était car ils étaient tellement nuls pour travailler ensembles qu'ils les avaient séparés pour qu'ils ne foirent pas, c'était une hypothèse aussi.

M'enfin, je m'égare un peu. Le jeune genin avait été affilié au groupe de Taki no Kuni. La mission du groupe était encore assez flou pour lui car il avait juste entendu parlé d'une maladie qui aurait contaminé une bonne partie des habitants mais rien de plus. C'est donc ainsi que les explications de sa chef de groupe qu'il finit par rejoindre sur place allait être les plus appréciés. Bon, même si avant, il fallait faire une petite présentation, plus pour établir les capacités de chacun plutôt que par flatterie pour l'égo de chacun d'agir avec politesse sans doute. Sakura n'avait  pas tergiversé dix ans sur ça et c'était signe d'une grande concentration, une force à n'en point douté pour cette mission complexe.

"- Kousa Shinikage Okita. Genin de Suna. Je suis adepte de la maîtrise du sable et je suis un ninja senseur. Point fort : Surveillance sensorielle et combat à courte et moyenne portée. "


Voila, c'était clair, concis et net. Ça changeait du comportement enjoué habituel de l’efféminé mais ce n'était pas tellement le temps pour ça. La mission allait également commencé sur l'heure alors les amabilités sociales se feraient sans doute un peu plus tard. Surtout qu'il allait être très peu de temps après la fin du topo désigné pour la protection de l'équipe médicale alors que Ryuji, un konohajin, allait être choisi pour assister les chercheurs.

Donc, le jeune homme allait donc ensuite confirmé son absence totale de questions pour se mettre au travail.

"- Non, aucune question merci. "

Tout avait été clair pour le musicien. Il était l'heure de se mettre au travail maintenant.

HRP:
 

_________________


Dernière édition par Kousa S. Okita le Sam 11 Fév - 18:21, édité 1 fois
XP : 860
Messages : 437
avatarKonohajin
Ryûji
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Sam 11 Fév - 18:09
- Non, c'est non Ryûji, t'y iras pas ! C'beaucoup trop dangereux !

C'était prévisible. Grand-père était formellement contre à l'idée que je participe à cette guerre. Il ne comprenait pas. Pour lui, je n'étais qu'un jeune enfant encore, bien trop jeune pour participer à une mission d'une telle envergure. Il était pris d'une colère folle, autant à mon encontre qu'envers le Hokage. Il pensait que c'était impensable qu'on m’envoie là-bas, alors que je n'étais qu'un simple Genin. Seulement, il oubliait qu'avant tout... j'étais un ninja maintenant. Et même si je n'avais pas encore brillé, il était de mon devoir d'y participer. Et puis, ça m'avait l'air fun tout ça moi. Avec tout ça, j'avais de quoi en mettre plein la vue à tout le monde !

L'ancêtre était exaspéré, à me voir le contredire sans cesse.

- Est-ce qu'au moins tu t'rends compte dans quoi tu t'engages ? Qu'est-ce qu'tu vas faire s'il s'réveille ?

Il parlait bien entendu de cette chose qui sommeillait en moi. Je regardais brièvement vers le sol, soupirant. Je posais ma main sur mon cœur, et fermais les yeux un petit instant. Ce démon ne me facilitait pas les choses, franchement. Mais, aussi étonnant que cela puisse paraître, il était l'une des motivations qui me poussait à y aller. Il n'y avait, pour moi, pas de meilleur exercice que celui-ci pour apprendre à le contrôler. Et puis, qui sait... j'apprendrais peut-être quelque chose à son sujet. Après tout, Iwa était derrière tous ces maux.

Rouvrant les paupières, je lançais un regard déterminé à mon grand-père, le fixant droit dans les yeux.

- Fais-moi confiance, papy. S'il te plaît. Je reviendrais, c'est une promesse. Et quand je serai de retour, je serai encore plus fort qu'aujourd'hui !

Je m'approchais de lui, et me blottis contre. Je n'étais, habituellement, pas très affectueux et tactile, mais je sentais qu'il en avait besoin. Alors si je pouvais le rassurer ne serait-ce qu'un tout petit peu, je pouvais faire cet effort pour lui. Après tout, je lui devais tout à cet homme, qui m'avait accepté à ses côtés, et m'a sauvé. Je lui vouais une reconnaissance éternelle, même si d'habitude je ne le montre que très peu. Je tiens beaucoup à lui.

Quelques minutes de silence s'écoulèrent, alors que je m'approchais de la sortie. Disposé sur l'armoire, je vis un magnifique kunai. C'était le dernier qu'il avait forgé, il datait de la veille seulement. Souriant, je le pris avec moi.

- Comme ça, d'une certaine manière, tu seras à mes côtés tout le long ! Et je te jure de te le ramener en personne !


---

Je repensais à cet événement qui avait précédé mon départ de Konoha. Nous étions désormais à Taki no Kuni, qui était le pays que l'on devait défendre. Iwa cherchait à prendre le contrôle de ces terres, et notre mission était de l'en empêcher. Je ne cache pas que je n'étais pas entièrement en confiance. C'était la première fois que je me retrouvais dans une mission d'un telle envergure. Je serrais un moment le manche du kunai de mon grand-père afin de m'apporter un peu de courage et de réconfort. J'en avais bien besoin.

Une fois sur place, l'équipe était toute au complète. Je faisais équipe tout d'abord avec Sakura et Rei que je connaissais depuis un petit moment déjà. C'était rassurant de les savoir là, même si je n'aimais pas spécialement le reconnaître. De plus, il semblerait que deux membres de Suna étaient ici. C'était la première fois que je rencontrais des gens de ce village. Je m'attendais à voir des gens très bronzés, mais ce n'était pas du tout le cas. Comment font-ils ? Ont-ils une crème spéciale pour ne jamais bronzer sous ce soleil ? On m'a raconté que là-bas, il fait tellement chaud qu'on a l'impression que le soleil te tombe dessus tous les jours. M'aurait-on menti ? J'irais taper les professeurs de l'académie à mon retour.

M'enfin, là n'était pas la question. C'était Sakura qui était à la charge de notre escouade. Je pouvais être confiant sur ce point-là. J'avais confiance en ses capacités, bien que l'inverse n'était pas forcément vrai. Une raison de plus de faire mes preuves se présentait alors à moi. Je ravalai ma salive, tout en écoutant ses directives. Elle demanda tout d'abord à chacun d'entre nous de se présenter. Bien qu'elle me connaissait, j'imagine qu'elle faisait ça pour que l'on se présente chacun aux autres membres de l'unité qu'on ne connaissait pas forcément, et par question de pratique.

L'un des Sunajin se présenta en premier sous le nom d'Okita. Il était un Genin comme moi. Au moins, je n'étais pas le seul "débutant" comme dirait papy ici. Cela avait un petit côté rassurant, d'un certain point de vue. Il disait maîtrisait le sable, et être un ninja senseur. Wooow. Il contrôle le sable, alors qu'il vient d'un désert ? Mais ça doit être génial, moi aussi je veux le même pouvoir pour Konoha. Je maîtriserai les... les euh... les feuilles ? C'est nul à chier. Peuh.

N'empêche, moi je retiens que personne ici n'a dit bonjour. Quelle bande de malpolis. Heureusement que je ne suis pas comme eux moi.

- Yosh ! Moi c'est Ryûji, Genin de Konoha. Hm, je... je maîtrise plutôt bien le Bukijutsu, et un peu le Ninjutsu.

Je préférais éviter de raconter également à mes coéquipiers que je peux devenir bien plus fort lorsque je pète un câble et qu'un démon prenne le contrôle de mon corps. C'est peut-être pas plus mal, en effet de me contenter de ne parler que de mes capacités... normales.

Suite à ça, elle nous expliqua notre mission. D'après elle, une sorte de virus aurait frappé le pays, sans doute propagé par Iwa. Ce virus entraînerait une rage incontrôlée, et une réduction des capacités intellectuelles des personnes infectées. Je ravalai ma salive. Ce virus pourrait entraîner de sérieux problèmes si je venais à être infecté. Je n'avais aucune envie que la chose en profite pour prendre le dessus. J'avais deux fois plus de raison d'être prudent. Sakura décida donc d'envoyer deux d'entre nous sur cette mission, et choisit Okita qui s'est présenté un peu plus tôt, et moi. Gloups. Nous y voilà... j'étais tout de même étonné de savoir que la Nara m'enverrait dès la première mission. Avait-elle encore un minimum de confiance en moi après ce qu'il s'est passé à Tetsu no Kuni. Il semblerait bien. Je souriais en entendant ça.

Elle voulait donc que je me charge de chercher la source même de l'infection. En étais-je au moins capable... ? .... haha. Bien entendu que je le peux, je suis le meilleur après tout. Elle nous mit en garde de la présence de la mafia ici, ainsi que potentiellement des membres d'Iwa. La mission n'avait rien d'une balade de santé, ça ne rigolait pas du tout. Puis moi, j'ai déjà affronté la mafia avec Sakura ! Je sais maintenant que ce sont des gros méchants, qui aiment enfermer des pauvres civils et qui agissent toujours en groupe car ils ont trop peur de se faire démonter la tronche. Leçon retenue !

Je secouais la tête, afin de dire que je n'avais aucune question. Avant de partir une bonne fois pour toute, la Nara s'adressa une dernière fois à moi. Selon elle, j'étais tout à fait capable de réussir cette mission, remarque qui me fit tout à fait plaisir. Seulement, si j'échouais, elle me renverrait à Konoha sans précédent. Là, c'était tout de suite moins agréable à entendre. J'avais tout intérêt à réussir. Elle me conseilla également de ne pas hésiter à demander de l'aide à Okita, mon partenaire pour cette mission, si j'en ressentais le besoin.

- C'est promis Sakura-sensei, je vais faire tout mon possible pour réussir cette mission ! Je serai prudent, ne vous en faites pas. Merci de m'accorder votre confiance !

Je lui souriais, et après une brève préparation, on se mit en route avec Okita. Même si nous étions sur la même mission, deux tâches bien différentes nous attendait. Notre mission ne sera un succès que si nous parvenons tous les deux à réussir notre part de la mission. Il fallait qu'on rende Sakura-sensei fière de nous, alors j'espère qu'il allait se donner à fond de son côté également.

Je m'adressais à mon partenaire, une fois que nous étions parti du campement.

- Hum... Okita, c'est ça ? Ne t'en fais pas, j'ai déjà affronté la mafia et c'est des gros nuls ! On va réussir cette mission les doigts dans le nez ! ... enfin, façon d'parler hein.

Bon par contre pour le danger que représente Iwa, c'est encore autre chose. Je ne pouvais m'empêcher de repenser à cette blonde à pipe, qui était tout sauf rassurante.

Spoiler:
 

_________________


Nyahahahaha:
 
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Mer 15 Fév - 23:36
L’équipe de Sakura, en charge de la défense de la capitale, était enfin arrivée sur place. Après un rapide briefing, c’était au tour des deux ninjas d’agir. Et vite, car c’était bien le temps qui manquait cruellement. Si les présentations étaient naturellement de mise, il ne fallait pas oublier que, pour chaque seconde passante, les défenses de la capitale devenaient de plus en plus fragiles.

Comme ordonné par Sakura, le groupe se sépara.

Pour le membre du clan Kousa, rejoindre l’équipe en charge de l’élaboration de l’antidote ne fut pas vraiment compliqué. Il suffisait de suivre les panneaux indiquant l’emplacement « Équipe médical d’urgence ». Sur place, le scientifique en chef fut relativement étonné de ne voir qu’une seule personne. Il était d’une taille assez moyenne, peut-être un peu moins d’un mètre soixante-dix. Pourtant, il semblait être très jeune pour un médecin en charge de l’équipe scientifique.

Dans la pièce, il y avait plusieurs patients. La plupart étaient attachés, et sous sédatifs. Les autres, qui n’avaient pas eu la chance de survivre, étaient dans une autre salle, en compagnie d’une poignée de médecin légiste. Tout ce beau monde s’activait pour réussir à trouver un antidote.


Sokusei Miharu

    « Vous… Vous êtes seul ? Bon sang ! Bon, je me présente, je suis Miharu Sokusei, scientifique de mon état. Mon maître… Disons que c’est grâce à lui qu’on a découvert que les morsures étaient aussi un vecteur infectieux. Grâce à lui et à son patient… Du coup, j’ai dû naturellement reprendre le flambeau. Enfin, du coup, c’est bien pire que ce que l’on pensait.

    Il est évident que le virus n’est pas naturel, car il est alimenté de chakra. Par contre, ce qui est le plus perturbant, c’est que même isolé, il continue d’en produire. Alors qu’un micro-organisme simple n’est pas biologiquement apte à produire du chakra de façon auto-indépendante. Quelque chose l’alimente… En coupant ce « quelque chose », le virus va mourir rapidement, et se sera un premier pas pour enrayer l’infection.

    Et pour ça… Faut trouver le patient 0. Je pense qu’il se situe dans le secteur de la primo-infection, mais autant dire qu’aller là-bas, c’est du suicide. Et même si on arrivait à survivre, comment faire pour le trouver ? »


Ryûji, quant à lui, avait du pain sur la planche. Trouver la source de l’infection ? Nul doute qu’il devait rejoindre le fameux secteur de « Primo-infection ». Ou peut-être fallait-il s’intéresser plus amplement aux raisons qui permettaient à l’infection de se propager dans la ville ? C’était à lui de prendre cette décision, et de commencer l’enquête.

Le secteur de la primo-infection pourrait permettre aux deux genin de se rejoindre, et d’en apprendre beaucoup sur l’origine du virus. Toutefois, l’autre solution permettrait, peut-être, d’enrayer activement la propagation virale. Il fallait toutefois prendre une décision, et vite !

Code couleur a écrit:

Miharu : #683D46
XP : 331
Messages : 97
avatarSunajin
Kousa S. Okita
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Jeu 16 Fév - 12:08
Bon, c'était donc parti. La mission allait enfin pouvoir débuter et c'est donc assez déterminé qu'il prit la route pour rejoindre la tante du médecin en compagnie de Ryuji même si leurs trajets allaient légèrement se séparer après que le garçon parte de son côté pour rejoindre l'équipe de chercheur après avoir dit que cette mission serait simple.

Ce jeune garçon semblait être assez innocent et pour ne pas lui plomber le moral, Okita allait donc répondre par un simple sourire avant de reprendre son chemin. Non, cette invasion de zombie ne serait sans doute pas si facile que ça à gérer et ce que Miharu allait déclarer confirma ces inquiétudes. Mais ce jeune homme, bien que bourré de bonnes intentions, semblait être un poil trop vindicatif. Il voulait allait directement à la zone de primo-infection à deux.

"- Avec tout le respect que je vous doit, je préfère ne pas prendre le risque qu'on se fasse contaminer inutilement. "

C'est vrai que ça serait du suicide d'y aller comme ça alors qu'Okita était sans doute le seul à même de se battre. Et même s'il n'aurait aucun mal à se défaire de quelques zombies, sur un surnombre trop important, même lui ne pourrait rien faire et ils auraient donc besoin de renfort de manière urgente avant d'y aller. Et ça tombe bien car Ryuji avait été assigné à de basses besognes d'aide donc ça ne serait pas bien grave de le ramener pour qu'ils soit trois dont deux capable de se défendre mutuellement et de défendre aussi le médecin.

"- Je vous propose d'aller chercher mon camarade pour venir avec nous pour qu'on soit plus capable de se protéger nous-même mais il faudra agir dans tout les cas avec prudence. Pour choper le patient 0, je suppose que ça devrait être possible en fouillant bien la zone mais il faudra redoubler de prudence et j'ai besoin de savoir si vous êtes à même de vous défendre pour nous accompagner ou bien. Vos travaux seront sans doute utile pour au moins trouver une solution pour au moins retarder l'infection si l'un de nous se fait mordre en attendant que les autres chercheurs trouve un antidote efficace.

J'aimerais par contre que vous demandiez à quelqu'un de prévenir notre chef d'équipe pour que les autres puissent nous rejoindre au cas où dès qu'ils ont finit de leurs côté. Comme ça entre temps, on aura le temps de sécuriser la zone sans trop avoir besoin de s'exposer non plus et on fera les recherches  tous ensembles quand ils seront arrivés. Ça vous va ? "


Voila, c'était un sacré long monologue mais il se devait de faire dans le détail s'il voulait que la mission soit un succès. Après c'est sur que proposer un plan comme ça n'était normalement pas dans les affiliations d'un genin mais bon, Osef non ? Après tout, toute idée était bonne à prendre si ça faisait avancer les choses.

_________________
XP : 860
Messages : 437
avatarKonohajin
Ryûji
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Jeu 16 Fév - 20:47
En guise de réponse à ma remarque, mon partenaire se contentait d'un simple sourire. Je crois que je l'ai mis en confiance, mouhaha. Après tout, il y avait de quoi. Il avait la chance de faire équipe avec un gars qui avait déjà combattu, et vaincu la mafia. Dans un sens, j'étais plutôt fier de moi. Et je le pouvais, non ? L'un de nos ennemis d'aujourd'hui, j'avais déjà pu leur mettre la pâtée pendant ma dernière mission. Mouhihi. Cette mission allait être une réussite, incontestablement. Puis si je réussissais cette mission... Sakura allait être fière de moi, et j'allais pouvoir rester avec eux lors de cette enchaînement de mission. Je prendrais mal le fait d'être renvoyé à Konoha... je passerais pour quoi moi, auprès des autres ? Mon grand-père se foutra allègrement de ma gueule en me disant qu'il avait raison, que je n'étais pas prêt. Puis même le Hokage pourrait être déçu de ma performance. Ah nananana. C'est hors de question ça !

On se séparait donc, allant chacun sur notre partie de la mission. Je ne connaissais pas vraiment mon partenaire, mais Sakura l'avait décrit comme étant plus expérimenté que moi. Mouais. Après, c'est pas vraiment compliqué... non ? J'avais tout de même conscience que je n'étais qu'un simple jeune Genin tout fraîchement promu, et que je débutais à peine mon entraînement ninja. Cela ne fait que quelques mois, après tout. Je ravalai ma salive en y pensant. Même si je faisais le fier, je pouvais sentir au fond de moi que je n'étais pas tranquille, et que cette mission pouvait être bien plus compliquée que ce que je n'imaginais...

Il fallait que je sois prudent. De ce que j'avais compris, un virus inconnu avait infecté une bonne partie du pays. De nombreuses personnes étaient infectées, et il fallait à tout prix que je ne me fasse pas contaminer à mon tour. D'après la description de la Nara, les conséquences pourraient être... graves si je me faisais avoir. Ce virus pouvait potentiellement réveiller la bête qui sommeillait en moi. Le danger était donc bien présent, et je prenais vraiment cette menace au sérieux...

Je sortais alors le kunai de mon grand-père, et je le regardais un moment avant d'en serrer le manche.

- Promis papy, je serai prudent, tu as ma parole !

Par l'intermédiaire de ce kunai, je lui promettais de ne pas me faire avoir.

Mais maintenant ? Que faire exactement ? Il me fallait trouver un moyen de mettre un terme à cette infection. Quelles possibilités avais-je pour l'instant ? J'en avais pas vraiment... il fallait d'abord que je mène mon enquête afin d'en apprendre un peu plus sur cette infection. L'idéal serait sans doute que je parvienne à comprendre d'où vient ce virus, et qu'est-ce qui en retourne ? Ou alors, trouver un antidote comme on l'avait fait avec les Razoblabla ? Hm... si j'avais su, j'aurais demandé à Sakura ou à Tatsura de m'en passer un peu avant de partir en mission. Parce que je ne me sentais pas vraiment de partir pour Tetsu no Kuni maintenant. Mon petit doigt me dit que si je fais ça, ils vont tous crever avant mon retour. Ouais nan, c'est décidément pas une bonne solution.

Il m'était impossible de confectionner un antidote. Alors, on allait opter pour la seconde option : rentrer dans le tas. Bah ouais. J'suis comme ça moi après tout. Il devait bien y avoir un début à cette infection. Ce virus devait bien avoir une origine quelque part... non ? Après, comment cela se présentait ? Et où c'était ? Bah... aucune idée.

- Hep m'sieur !

Je tirais sur la manche d'un scientifique, qui étudiait justement ce virus. Il se retournait, et s'étonnait de la présence d'un enfant ici.

- Vous saurez me dire où a débuté l'infection ?
- Laisse-moi travailler, gamin. Tu n'as rien à faire ici, c'est dangereux.

Un rictus se dessina sur mon visage. Pardon ?

- Hé l'croûton, j'suis un ninja de Konoha et j'ai été engagé pour éliminer ce virus, alors t'as intérêt d'm'aider !

Le scientifique fit de gros yeux, ne s'attendant pas vraiment à ça. Il soupira.

- Ha... je ne pensais pas Konoha aussi démuni de bons éléments pour nous envoyer des gosses impolis.

Mon visage devint rouge rapidement, la colère montait.

- Calme, calme. La zone de primo-infection n'est pas très loin, continue tout droit sur plusieurs kilomètres et tu devrais la trouver. La zone est interdite d'accès au public, montre leur ce passe et ils te laisseront sans doute passer. Prends ça aussi, et fais attention à toi, petit.
- ... J'suis pas petit ! Merci quand même.

Par précaution, il m'avait passé un masque et des gants. Il pouvait servir, au cas où si on ne connaissait pas tout sur l'infection. Vous ne pouvez pas savoir à quel point je me retiens de lui foutre mon poing dans sa gueule à ce gros con. Je me suis énormément retenu de ne pas faire une catastrophe. Et pour cause, je tenais vraiment à la réussite de cette mission. Il fallait que je réussisse... vraiment.

Le passe en poche, je suivais donc ses directives. Marcher tout droit pendant plusieurs kilomètres ? Ok ! Je m'exécutai donc. Sur le chemin, j'observais les alentours. On voyait que rien n'avait l'air d'aller. Ce pays était prétendu comme étant le plus beau du Yuukan, mais la capitale était sans dessus dessous. Sans doute des infectés qui ont semé le chaos dans les environs. De nombreux chercheurs étaient là, et même quelques corps. En voyant ça, je ravalai ma salive, stressant un peu. Cela me rappelait les corps des Yamanaka que j'avais trucidé lorsque je me suis échappé. Mon visage s'assombrit... il fallait que l'on règle cette affaire au plus vite. J'espérais pouvoir faire quelque chose pour venir en aide à ce pays.

J'arrivais donc à un endroit protégé par quelques gardes, le tout barricadé. Il s'agissait d'une partie de la capitale qui avait, selon les dires du scientifiques, accueilli le départ de l'infection. Cela devait donc se trouver ici.

Je me présentais, et quelques uns ne semblaient vraiment pas confiant en me voyant approcher. Je prenais sur moi, tout en leur montrant le passe en question. Je pouvais donc entrer dans cette zone dite de "primo-infection". Qui sait, je trouverais peut-être quelque chose d'intéressant dans ces lieux... J'enfilais alors le masque que l'on m'avait confié, ainsi que les gants, afin de me protéger de toute éventuelle inhalation.

- Calme Ryûji, ça va aller... je peux faire quelque chose...

Je l'espérais, du moins. En tout cas.

Spoiler:
 

_________________


Nyahahahaha:
 
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Sam 18 Fév - 17:38


Sokusei Miharu

Le scientifique écouta attentivement Okita, avant de s’écarter pour ouvrir un tiroir. À l’intérieur, une sorte d’arbalète Sokusei, avec un nombre limité de munitions.

    « Ça me va… Je sais à peu près me servir de ça. Je vais de ce pas prévenir votre chef d’équipe. »


Chargeant un messager de joindre la Nara, Okita avait misé sur une stratégie de prudence optimisant les chances de réussites, mais extrêmement chronophage… Ce qui ne semblait pas être le cas de Ryûji qui, pendant ce temps, arrivait au niveau du secteur de Primo-infection. Entrant dans la zone, il pouvait y découvrir un endroit dévasté. La plupart des portes des bâtisses étaient hors d’usage, et les rues putrides. On pouvait y voir des corps partiellement dévorés, et des charognards finissant le travail, déjà bien entamé par des prédateurs bien plus gros.

Pendant ce temps-là, Sakura avait eu le temps de rejoindre Okita et Miharu. Soudainement, le scientifique poussa un hurlement d’horreur avant de crier :

    « Vous avez laissé un gosse entrer là-dedans ?! Mais vous êtes devenus fou ?! »


Courant jusqu’à Sakura et Okita, il s’exprima dans une certaine panique.

    « Il faut faire vite ! Votre copain Ry… Ryuka… Ryuku ? Bref ! Le gosse ! Il est entré dans le secteur de la primo-infection tout seul ! Je récupère le matériel médical nécessaire, mais faut se mettre en route immédiatement si on veut avoir une chance de le sauver ! »


Courant chercher le matériel médical, Sakura, accompagnée de Miharu et d’Okita, n’avait plus beaucoup de temps afin de mettre en place une stratégie efficace avant d’arriver à l’entrée du secteur.

Ryûji lui, continuait son chemin, sans être en mesure d’être contacté par son équipe. Et c’est au détour d’une ruelle qu’il vit son premier infecté… Une femme dévorant un cadavre en poussant des râles de plaisir glauque, le sang dégoulinant autour de sa bouche… Reculant instinctivement, le Genin marcha sur du verre, captant l’attention de la chose. À peine avait-il eu le temps de comprendre son erreur que cette dernière commençait à foncer dans un hurlement de rage, avant de tenter de le mordre.


Instructions !:
 
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Mar 21 Fév - 17:15
Sakura, Rei et Akio avaient commencé à monter le camp calmement pendant que leurs deux camarades avaient entamé la mission. La journée avait bien avancé, tout était encore calme, lorsqu'un messager arriva pour requérir l'aide de la Jônin. Apparemment, la situation était pire que ce qu'ils avaient premièrement pensé.

Suivant donc cet homme, la kunoichi aux cheveux blancs fila jusqu'au campement plus avancé des médecins qui travaillaient à l'arrêt du virus non naturel. Sur place, elle rencontra un médecin qui discutait avec Okita. Une fois les salutations d'usage faites, ils se dirigèrent vers la zone infectée pour s'occuper de la suite de la mission. Sakura allait commencer à discuter avec Okita quand elle fut arrêtée par une exclamation du médecin.

Un gamin était rentré facilement dans la zone ? Seul ? La jeune femme avait un mauvais pressentiment. Très mauvais... Ryûji n'avait visiblement pas changé, foncer d'abord, réfléchir ensuite. Elle attendit cependant la confirmation de ses craintes avant de ne passer à l'action. L'Eisennin revint vers les deux shinobis de Konoha, un air paniqué sur le village.

    « Il faut faire vite ! Votre copain Ry… Ryuka… Ryuku ? Bref ! Le gosse ! Il est entré dans le secteur de la primo-infection tout seul ! Je récupère le matériel médical nécessaire, mais faut se mettre en route immédiatement si on veut avoir une chance de le sauver ! »


Sakura hocha la tête. Ils n'avaient que peu de temps. Miharu attrapa son nécessaire médical avant de retourner avec les deux acolytes qui commençaient à se diriger vers la zone de primo-infection. La stratégie serait simple. Rester grouper et chercher d'abord Ryûji puis ce qui serait nécessaire à la résolution de ce problème avec la plus grande prudence. Une fois le médecin de retour, Sakura expliqua l'idée rapidement.

    « Il semblerait que la situation soit pire que ce que je croyais. Ce qu'on va faire c'est y aller à plusieurs et bien rester grouper. Nous allons d'abord trouver Ryûji puis nous allons trouver tout ce qui sera nécessaire pour régler ce problème au plus vite dans la zone. Dès que tout sera trouvé, nous repartirons de la zone tous ensemble. Personne ne doit s'éloigner seul sous aucun prétexte, et en aucun cas sans me prévenir. Quoi que ce soit, quelle que soit la raison. A la moindre chose suspecte, prévenez moi. Et évitez de faire trop de bruits. Je suppose que comme toutes les créatures aggressives, les infectés réagissent aux bruits. »


Arrivant à l'entrée de la zone, Sakura expliqua en deux mots la situation et entra dans la zone dans la direction prise par Ryûji, qu'elle avait demandé au garde. Elle tendit l'oreille, si jamais leur camarade criait, cela pourrait être un bon moyen de se repérer. En espérant tout de même qu'il ne le fasse pas, cela pourrait rameuter tous les infectés du coin.

Ils progressèrent ainsi à trois, sur leurs gardes, tachant d'aller assez vite. Ils devaient retrouver le garnement avant qu'il ne se fasse coincer par plusieurs infectés et ne puisse se défendre. Il n'était qu'un jeune genin, et si jamais il lui arrivait malheur, ce serait bien la faute de Sakura pour l'avoir jugé capable de cela alors qu'il manquait encore de maturité.

Respirant profondément pour se calmer et se rassurer, la Jônin avançait à bonne allure pour retrouver l'enfant de Konoha avant qu'il ne lui arrive malheur. Malgré son inquiétude, elle demeurait cependant très attentive aux mouvements à l'avant et sur les côtés, faisant confiance à Okita pour leurs arrières.

HRP:
 

_________________
| Sakura's Theme |
XP : 331
Messages : 97
avatarSunajin
Kousa S. Okita
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Ven 24 Fév - 13:40
Bon, de toute évidence, tout commençait à se mettre en place et la collaboration du médecin faisait vraiment plaisir à voir. Un messager se mit en route pour contacter la chef d'équipe pendant que les derniers détails étaient fignolés posément.

Une stratégie claire et procédurière était souvent une bien meilleure idée que foncer dans le tas et Okita allait faire de son mieux pour continuer dans cette lancée de prudence qui garantissait à cent pour cent la réussite plutôt que de proposer de prendre des risques inconsidérés qui pourraient non seulement mettre la mission, mais également des gens en péril. C'est donc ainsi que lorsque Sakura arriva et voulu engager la conversation pour remettre tout au clair, le jeune homme allait être très agréablement surpris.

Cependant, comme une mauvaise blague, quelque chose allait tout chambouler d'un simple revers de la main. Ryuji avait décidé d'aller à la zone de primo-contamination seul, sans escorte et même sans avoir prévenu. Il était suicidaire ou quoi ?!

Dans un élan protecteur qui caractérisait tant le sunajin, il prit sur lui de directement partir enfiler une combinaison de protection dès la fin du discours de la manieuse d'ombre. Il n'était plus temps de tergiverser, l'heure était à l'action. Il était hors de question de laisser un enfant si jeune tout seul plus longtemps, il en allait sans doute de la survie de ce dernier.

C'est donc ainsi que dès que tout le groupe fût prêt et sur le point d'atteindre la zone  porteuse du patient 0, Okita se mit directement à tenter de capter le chakra du genin mais comme il n'était pas en combat, c'était presque impossible. Cependant, un autre élément, quasi salutaire, allait peut-être pouvoir sauver le petit sait-on jamais, ils arriveraient peut-être à temps.

_________________


Dernière édition par Kousa S. Okita le Lun 27 Fév - 19:15, édité 2 fois
XP : 607
Messages : 175
avatarMaître du Jeu
Voir le profil de l'utilisateur http://shinobi-origin.forumactif.org
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Lun 27 Fév - 0:46
Suite à une demande de modification de post datant du 24/02/17 à 20H pour non-respect des indications du narrateur dans son post, @Kousa S. Okita dispose d'un délais exceptionnel de 36H pour effectuer les modifications nécessaires au respect des règles, ainsi qu'au bon déroulement de l'évent. En cas de manquement, le narrateur postera à la suite de ce message.

Bon RP sur S.O !
XP : 860
Messages : 437
avatarKonohajin
Ryûji
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Mar 28 Fév - 16:52
La zone de primo-infection, nous y voilà. À vrai dire, je ne savais pas vraiment ce que c'était exactement, avant de m'y rendre. Ou plutôt, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre en rentrant dans une zone comme ça. Et, bien assez vite, je compris la gravité de la situation. La zone était complètement dévastée, et sinistre. Une atmosphère lourde pesait, alors que je pouvais voir de nombreux corps étalés sur le sol, sans vie, et à moitié dévorés. Gloups. Je ravalai ma salive, prenant sur moi pour ne pas paniquer. Non, il ne fallait pas paniquer pour ça... ça n'allait pas m'arriver. Je savais me défendre, n'est-ce pas ? Bien entendu. Un super gosse comme moi ne s'avouera jamais vaincu face à une armée de zombies comme eux.

Prudemment, je m'avançais dans cette partie de la capitale, qui avait été fermée à tout public. Si l'infection avait vu le jour ici, alors sans doute que je trouverai quelque chose d'intéressant à cet endroit-là. Il devait y avoir des pistes que je pourrais suivre. Sous mon masque, je respirais fort. Je ne cachais pas que j'étais angoissé. C'était la première fois que je me trouvais réellement seul pour une mission comme celle-ci. Et me dire qu'elle avait une telle importance... et puis, c'était dangereux.

Je me mordais doucement les lèvres.

- Ça va aller...

Soudain, j'entendais des bruits étranges, venant d'une ruelle adjacente. Mon sang ne fit qu'un tour, et mon visage devint livide. La main posée contre le mur, je restais figé un bref moment. Il y avait quelque chose, ou quelqu'un dans les parages. Je pouvais l'entendre. Je serrais des dents, avant de jeter un regard dans la ruelle. Et là, horreur. Une sorte de femme était en train de... de... dévorer un corps. J'ai eu des sueurs froides, et je tremblais légèrement. C'était donc de ça qu'on parlait... une infectée par cette maladie. Elle n'était plus qu'un corps sans conscience qui mangeait les corps d'autres humains. Pris de panique, je reculais, et je sentis quelque chose se briser sous mon pied. Un bout de verre, venant probablement d'une fenêtre explosée dans les alentours.

Le bruit attira l'attention de l'infectée, qui se retourna vers moi. Danger. Elle poussa un cri horrible, avant de commencer à se ruer sur moi. En entendant ce cri, j'étais pris d'une terreur profonde. Il fallait que je fuie, et vite... C'est alors que je quittais la ruelle, commençant à courir le long de cette grande rue. Ma respiration s'accélérait de plus en plus, et quelques gouttes de sueur coulaient sur mon visage. J'avais peur, vraiment. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas ressenti une terreur aussi intense. Je jetais un regard en arrière, en voyant que l'infectée me suivait, et... et qu'elle se déplaçait plus vite que moi. Ça n'allait pas le faire, je ne pouvais pas lui échapper. Mais j'avais bien trop peur pour lui faire face...

Il fallait que je réagisse. Et vite. Dans ma course, j'invoquais deux kunais reliés par un fil. Je me mordais la lèvre, alors que je me plantais l'un d'entre eux dans le bras. Une grimace sur le visage, alors que je me retournais, la douleur m'ayant un peu ramené à moi. Je fis quelques mudras, avant de souffler une puissante rafale de vent sur l'infecté, dans l'espoir de le repousser. Seulement, ça ne fit que le ralentir. Je comptais le repousser, puis l'attacher avec mon équipement pour en être débarrassé, mais je n'avais pas d'autre choix que de faire preuve d'un peu plus de technique afin de le neutraliser en pleine course.

- Laisse-moi !

Alors qu'il était ralenti par le souffle de vent, j'envoyais dans la foulée mes deux kunais rattachés par un fil. En plus de profiter du ralentissement de l'infecté, le projectile se déplaçait légèrement plus vite sous ce vent. Le but était d'étreindre le zombie par le fil, et de le ligoter comme un saucisson, dans l'espoir qu'il ne puisse pas s'en défaire si facilement. Cela me laissera probablement un peu plus de marge pour m'enfuir.

Le lancer était fait, et je me retournais afin de prendre mes jambes à mon cou, tout en recouvrant ma blessure avec mon vêtement. Je tenais à prendre mes précautions, et ne pas me déplacer avec une plaie ouverte dans une zone comme celle-ci. Bien que la douleur était présente, et m'avait permit de me défaire un peu de cette peur que je venais de ressentir, je n'en étais pas encore complètement débarrassé. Je n'étais pas encore complètement rétabli. Instinctivement, je me dirigeais vers l'entrée, qui me semblait pour l'instant le lieu le plus sûr dans le lot.

Spoiler:
 

_________________


Nyahahahaha:
 
XP : 424
Messages : 86
avatarNarrateur
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Ven 10 Mar - 0:22


Sokusei Miharu

Nul doute que le groupe se dirigeait avec efficacité jusqu’à l’entrée de la zone de primo-infection. Hors, un appel du centre de commandement général du pays demandait à Okita de rejoindre Suna, une menace imminente exigeant des renforts immédiats, au cas où.

Pendant ce temps, Ryûji réussit son coup. L’infecté fut suffisamment ralentis par la bourrasque, et semblait se débattre avec le fil de fer. Alors qu’elle voyait sa proie repartir, elle poussa un hurlement à glacer le sang. Toutefois, insuffisant pour arrêter le gamin dans sa course, qui finit par s’écraser sur Sakura.

Le groupe enfin réunis, composé du médecin, de la chef d’équipe et du jeune inconscient, pouvait enfin établir une stratégie de déplacement… Mais c’était sans compter sur trois infectés qui leur fonçaient dessus, prêt à les mordre jusqu’au sang pour leur faire rejoindre cette armée de cannibales… Pointant son arbalète, le médecin semblait attendre l’ordre de celle qui dirigeait les opérations.

Spoiler:
 
XP : 546
Messages : 160
avatarKonohajin
Nara Sakura
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   Lun 13 Mar - 18:33
Sakura avançait donc à vive allure, toujours sur ses gardes. Okita les avait quitté, appelé en urgence à Suna. Ils avaient des problèmes là-bas aussi apparemment. Plus rien n'allait depuis qu'elle était allée à Hana no Kuni. Elle y avait rencontré Yui Yamanaka, et depuis son avertissement, les dérèglements de ce monde et de la paix fragile qui y régnait pendant peu de temps ne faisaient que s'amplifier. Il deviendrait presque fantaisiste ou illusionnaire d'imaginer un moment de calme, un endroit où la vie suivait paisiblement son cours. Un endroit où fuir la guerre et la mort.

Elle était donc encore accompagnée du médecin qui était armé quant à lui d'une arbalète à répétition. C'est finalement à deux, accompagné de Ryûji qui était actuellement dans de sales draps, qu'ils devraient trouver le patient zéro, la source de l'infection et les coupables. Une bien lourde tâche pour la Jônin qui pensait rester en retrait jusque là et s'occuper surtout de supervision.

Alors qu'ils courraient à la recherche du chenapan qui avait foncé tête baissée sans trop réfléchir, celui-ci fonça directement dans les bras de la Konohajin de trente ans. Il semblait appeuré, une blessure au bras. L'instant d'après apparu au détour d'une ruelle une infectée, suivie juste après de deux autres créatures humanoïdes, probablement attirées par la première.

Sakura qui avait rattrapé le garçon sans tomber le décala sur le côté. Les zombies étaient peu rassurants, et elle fut obligée de se fouetter la joue à l'aide d'une ombre pour pouvoir reprendre ses esprits et ses capacités normales. D'un ample mouvement de la main semi-circulaire face à elle, de droite à gauche, elle augmenta la taille de son ombre ainsi que celles attenantes pour y créer un rempart menaçant. Ne semblant aucunement effrayés et tenant à leur repas, les zombies se jetèrent sur les pics, s'empalant directement sur ceux-ci.

La menace écartée, les créatures n'étant plus en état de leur courir après ni de les mordres dans l'instant, Sakura prit le bras de Ryûji et referma sa plaie.

    « J'ai deux choses à te dire toi. Tout d'abord, tu ne rentres pas dans une zone pareille seul, tu demandes de l'aide à des gardes, quelqu'un pour t'accompagner, quelque chose. Tu ne fonces pas tête baissée, d'accord ? Nous avions très peur pour toi. Ensuite, comment t'es-tu blessé au bras ? Tu ne sais pas que dans une zone pareille, c'est extrèmement dangereux ? Okita a du partir, il a été appelé à Suna pour y apporter son soutien. On va donc finir cette mission à deux, avec l'aide de ce médecin. Il s'appelle Sokusei Miharu et il est très gentil, je compte sur toi pour être agréable avec lui. Ne t'en fais pas, il n'a rien à voir avec Tatsura. »


Elle soupira et le prit un instant dans ses bras.

    « Cela fait deux fois que je m'occupe de toi pour des missions et deux fois que tu me fais peur. Fais attention s'il te plait. Et ne t'en fais pas, je ne vais pas te renvoyer à Konoha pour ça, mais prend garde. Si tu continues à prendre de tels risques, tu y retourneras pour être sûr qu'il ne t'arrive rien. Je ne veux pas prendre la responsabilité qu'il t'arrive malheur. »


Elle le relacha ensuite, respirant profondément et retrouvant son esprit analyste de Jônin du clan Nara.

    « As-tu, depuis ton entrée dans la zone, repéré quoi que ce soit qui puisse nous être utile, un détail sur le parcours, un infecté différent des autres, à un stade plus avancé, une zone où il y en aurait un plus grand nombre ?.. Si tu n'as rien vu, nous allons devoir continuer à chercher, mais cette fois, nous restons ensemble tout le temps. Il semblerait que finalement, les deux tâches soient liées puisque le patient zéro est nécessaire aux médecins pour trouver un antidote et que celui-ci se trouve surement proche de ce qui a produit l'infection. Ils ne semblent pas en état de se déplacer sans lapin sous leur nez donc il a dû rester proche de ce qui l'a infecté. »


Elle se retourna finalement vers le médecin, surveillant toujours avec attention les alentours. Elle parlait beaucoup, comme toujours, mais elle se devait d'être claire dans ses consignes et explicite, surtout quand elle avait à faire à des jeunes shinobis comme Ryûji. Elle avait cependant une question qui concernait directement l'infection.

    « J'ai une question, Sokusei-san. Par rapport à l'infection, est-ce qu'un Eisennin a déjà essayé d'utiliser du chakra pour arrêter la propagation de l'infection peu de temps après une morsure sur un patient ou d'enlever totalement la substance qui la cause, avant que cela ne s'étende à tout l'organisme ? Retirer le virus et le mettre sous vide, ou en tous cas dans un bocal stérile et hermétique, pourrait aussi aider à trouver un antidote, non ? »


HRP:
 

_________________
| Sakura's Theme |
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]   
 

Taki no Kuni : Projet H4N1 [Mission rang 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» Un vol au colisée [Mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Amorce :: Acte 1 : L'Empire contre-attaque :: Chap 1 : Expansion-