AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez | 
Chapitre 1.V : Un simple Kunai. [pv Ai]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas Aller à la page : Précédent  1, 2
XP : 86
Messages : 30
avatarKirijin
Yuki Ai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chapitre 1.V : Un simple Kunai. [pv Ai]   Lun 13 Mar - 2:58


Le jeune Yuki expliquait au blondinet sa venue à Kiri et tout pleins de choses dont il se fichait éperdument. Cependant, il préférait l’écouter cette fois, voulant essayer de se créer un minimum de liens, puisqu’il n’était pas très rassuré de vivre seul ici. Puisqu’il était assez solitaire de base, il s’y ferait, mais il ne voulait pas se retrouver réellement tout seul. Ici, il n’avait pas la compagnie de son lac gelé, de ses parents, ou du petit vieux de l’épicerie de son village natal qui passait son temps à l’agacer.

Lorsque Ai se plaignait en quelque sorte d’être devenu un ninja, son partenaire manqua de se noyer dans son verre. L’autre Yuki lui expliquait que lui aurait du devenir cuisinier plutôt, et qu’il avait fini ninja. Il faisait de nouveau référence à un ami qui lui avait donné l’envie de devenir fort, tout en lui confiant son désir de retrouver cette personne. Ai se doutait un peu de qui il pouvait s’agir puisque l’une des premières questions que Daijirô lui avait posée était s’il avait des nouvelles du rouquin que le blondinet ne supportait pas.

- Un cuisinier ? Ah bah un cuisinier et un patineur artistique, je commence à douter du sérieux de ce village.

Ai souriait un peu. Il trouvait cela un peu ridicule, tout en se disant que peut-être que parmi les ninjas de Kiri, certains étaient destinés plutôt à devenir fleuristes, promoteurs immobiliers, mangaka, musiciens, potiers, éleveurs de dindons… Il commençait presque à se demander si Kiri n’avait pas en quelque sorte gâché le futur de ses recrues. Il aurait préféré rester à Yuki, pour pouvoir patiner toute sa vie, mais on ne le lui avait pas permis. Parce que dans le monde actuel, les ninjas étaient légions.

Il demanda ensuite à Ai quelles étaient ses motivations. Et là, c’était un peu le drame dans la tête du garçon. Il était là parce qu’il avait passé un marché avec le Daimyô de son pays. Et qu’il avait perdu. La fin de sa proposition irrita légèrement le garçon.

- Une attraction ? Je ne sais pas. Je ne patine pas pour les autres, mais pour moi.

Il baissait un peu la tête, avant d’aller s’asseoir dans un canapé. Un peu honteux de s’être fait duper ainsi par un homme qui savait qu’il n’avait aucune chance.

- Le Daimyô voulait que je devienne ninja. Mais j’ai refusé, comme je voulais patiner. Alors, il m’a proposé un marché. Il a mis à ma disposition tout ce que j’avais besoin pour m’entraîner, et devenir le meilleur, en me promettant que je pourrais devenir la gloire du pays si je gagnais le Grand Prix du pays de patinage artistique. Mais si je perdais, je devrais alors accepter de rejoindre Kiri, et renoncer à tout ça.

Il se mordait la lèvre, par frustration, agacement, et peut-être un peu par tristesse, de ne plus pouvoir comme il le voulait participer à des compétitions.

- Et j’ai perdu. Avec le niveau de mes adversaires, je ne pouvais pas gagner. “Sa majesté” comme diraient tous les moutons du clan s’est juste jouée de moi, sachant pertinemment que je ne pouvais pas gagner.

Il s’allongeait sur le canapé, de cet appartement bien trop grand pour lui.

- Maintenant, je me retrouve là. Chûnin d’un village ninja. C’est la loose, non ?

XP : 387
Messages : 125
avatarKirijin
Yuki Kay Daijirô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chapitre 1.V : Un simple Kunai. [pv Ai]   Mer 15 Mar - 17:01

Chapitre 1.V

Yuki
Yuki

 



 
"Qu'un seul kunai."


 
Neuvième Post



- Un cuisinier ? Ah bah un cuisinier et un patineur artistique, je commence à douter du sérieux de ce village.

Je ricanais, totalement d'accord avec lui pour le coup. Les gens de ce village qui avait recueillit tellement de monde paraissaient réellement absurde en terme d'armée, mais je ne perdais pas espoir. Ce village en avait fait tellement beaucoup pour Mizu No Kuni que je ne pouvais qu'être totalement redevable et c'était sans doute pour ça que j'avais voulu rejoindre la force de frappe de Kiri. Secrètement, j'avais peu à peu envie de quitter tout ça, reprendre la cuisine et laisser ces tâches ingrates à des gens comme Kisame et cette fille aux cheveux roses... Eux étaient clairement fait pour ce genre de choses, moi, j'étais fait pour rester à la maison pour essayer de ne pas être plus gênant que ça... Je baissais la tête, écoutant Ai.

- Le Daimyô voulait que je devienne ninja. Mais j’ai refusé, comme je voulais patiner. Alors, il m’a proposé un marché. Il a mis à ma disposition tout ce que j’avais besoin pour m’entraîner, et devenir le meilleur, en me promettant que je pourrais devenir la gloire du pays si je gagnais le Grand Prix du pays de patinage artistique. Mais si je perdais, je devrais alors accepter de rejoindre Kiri, et renoncer à tout ça.

Ce garçon semblait vraiment seul au point où même moi, un garçon qui ne faisait que rechercher des nouveaux amis, ne l'avait pas spécialement remarqué quand j'étais petit... Rei avait laissé un tel vide dans ma vie, qu'il s'était transformé en trou noir, avalant n'importe quelle relation basique que je pouvais avoir avec un autre être humain. Rei m'avait beaucoup manqué, mais je ne pensais pas à ce point-là... Je soupirais, prenant un air si désolé. J'aurais réellement voulu être là pour Ai dans ce genre de moment. Je ne le connaissais pas depuis très longtemps, mais je voulais vraiment l'aider, lui faire, remonter la pente en l'escaladant ou en patinant... La suite de l'histoire n'était pas compliquée à comprendre. Ai avait perdu à ce concours et le voilà à Kiri, à mes côtés.

- Maintenant, je me retrouve là. Chûnin d’un village ninja. C’est la loose, non ?

À croire que nous étions tous bloqués ici. Moi qui voulais cuisiner, lui voulait patiner. La vie, parfois, pouvait prendre de drôle de tournure et c'est pour ça que je devais arranger les choses. Je n'étais pas quelqu'un de fort. J'étais même lâche, faible et ridicule en combat. Néanmoins, si j'avais la possibilité de me battre pour quelqu'un, pour sa survie comme pour son bonheur, j'étais prêt à tout donner. Je fronçais les sourcils, m'approchant du garçon allongé, posant mes fesses contre le dossier du canapé sur lequel il était allongé, fixant le paysage à travers sa fenêtre, une douce odeur de fumée venant caresser mes narines. Je souriais alors, le moment était parfait.

"La loose oui. Je crois que toi et moi, on est dans le même bateau, mais et alors ? On ne devrait pas être obligé de faire ce qu'on nous impose de faire. Le monde ne marche pas comme ça, j'en suis convaincu. Le monde n'est pas comme ça."

Je me redressais, me retournant pour regarder Ai dans les yeux, les bras croisés et un petit sourire sur mes lèvres.

"Tu devrais continuer de patiner. On sait jamais ce qui peut arriver au village. Un festival pourrait être si vite arrivé."

Je me reculais du canapé, marchant à reculons vers la porte d'entrée, réfléchissant déjà à une stratégie à opérer pour rendre Ai heureux avec autant d'effort possible. Autant qu'avec Rei. J'ai remonté Rei. Je pouvais remonter Ai, à n'importe quel prix. Tout le monde est important.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________

Spoiler:
 
XP : 86
Messages : 30
avatarKirijin
Yuki Ai
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chapitre 1.V : Un simple Kunai. [pv Ai]   Jeu 16 Mar - 23:14

Ai s’étonnait d’entendre son interlocuteur ricaner. L’humour était une notion bien lointaine à ses yeux, et de tous les qualificatifs qu’on pouvait utiliser pour le décrire, “drôle” était de loin d’un des derniers pouvant lui correspondre. Sans le montrer, il se sentait plutôt satisfait d’avoir réussi à faire rire quelqu’un au moins une fois dans sa vie. Alors qu’il continuait de raconter ses déboires avec cette femme qui l’avait en quelques sortes arnaqué, l’autre garçon de son clan semblait désolé pour lui, ce qui une nouvelle fois agaçait Ai au plus au point, qui ne supportait absolument pas qu’on le prenne en pitié. Surtout qu’il savait pertinemment qu’il s’était lui-même laissé avoir par cette femme.

Le jeune patineur constata que le garçon prenait ses aises en s’appuyant contre le canapé, avant de lui répondre. Qu’il considère que les deux garçons se retrouvaient dans le même bateau le rassurait un peu, il n’était pas le seul à ne pas vraiment se sentir à sa place dans un village ninja aussi sévère que Kiri. Mais la suite du discours lui paraissait être un véritable délire. Ne pas obéir à ce qu’on nous impose ? À Kiri ? Même avant de venir sur place, les rumeurs concernant les rumeurs de ce que la Mizukage pouvait faire subir à ceux qui ne réussissaient pas leurs missions étaient parvenues jusqu’à ses oreilles, et il ne voulait surtout pas subir la même chose.

- Ne pas faire ce qu’on nous impose de faire ? À Kiri ? T’es sûr que tu tiens à la vie ?

Pour Ai, il n’avait pas d’autre choix. Il avait de toute manière passé un accord avec la Daimyô, et ne pouvait plus s’en défaire. Il avait même pour mission de remercier les gens grâce à qui le colis entre les deux pays avaient été perdus. Et bien que cela ne l’enchante pas de devoir aller parler avec des inconnus, il le ferait. Parce qu’il était un ninja de la brume, et un sujet de Yuki no Kuni, membre de la noblesse portant le nom de ce pays. Lui qui avait toujours vécu avec ses patins, devoir faire tout ça allait être assez nouveau.

Avant de se diriger vers la sortie, Daiji conseilla à Ai de continuer à patiner. Il en avait envie. Il le ferait en mission, pour utiliser toutes les techniques qu’il avait élaboré en rapport avec la glace et le patinage. Mais c’est tout. Il n’irait plus comme il faisait avant participer à des concours, pour se prouver à lui-même qu’il était un des meilleurs de ce pays.

- Continuer à patiner… On verra bien.

Le garçon parlait ensuite de festival, faisait tiquer le blondinet.

- Un festival ? T’as cru on était dans un centre de vacances ? C’est pas Konoha ici.

Il se levait pour accompagner Daiji jusqu’à sa porte. C’était le moment pour lui de se retrouver un peu seul. Il a toujours eu l’habitude de l’être, mais avant, il était dans son environnement donc cela ne le gênait pas. Ici, il était dans un endroit nouveau pour lui, et il allait lui falloir du temps pour s’adapter.

- Merci de m’avoir guidé jusqu'ici. J’suppose qu’on se recroisera pas mal, si on est du même clan.

Il ne savait pas encore si cela le rassurait ou au contraire l’ennuyait terriblement, mais c’était un fait. Laissant le garçon finalement sortir, il lui fit un signe de la main, avant de commencer à découvrir son nouvel appartement un peu plus en détails.

- À bientôt.
XP : 387
Messages : 125
avatarKirijin
Yuki Kay Daijirô
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chapitre 1.V : Un simple Kunai. [pv Ai]   Ven 17 Mar - 19:08

Chapitre 1.V

Yuki
Yuki

 



 
"Qu'un seul kunai."


 
Dixième Post


- Un festival ? T’as cru on était dans un centre de vacances ? C’est pas Konoha ici.  

Cette réplique me fit sourire, autant que réfléchir. C'est vrai qu'il fallait prendre en compte qu'on était à Kiri, mais je savais déjà comment attirer du monde... Mon esprit vagabonda en quelque seconde avec la vision de la Mizukage, si froide, si terrible faire du patinage en tutu rose... J'ai pouffé de rire, gardant cette image pour moi, dans ma tête. Je sortais alors de l'appartement d'Ai, me retournant au dernier moment, interpellé par ses derniers mots. Il semblait réellement ravi d'avoir fait tout ce chemin à mes côtés. Je mettais mes mains dans les poches, un petit sourire en coin se dessinant sur mes lèvres. Au final, il n'était pas qu'un sale gosse. Il avait clairement des problèmes à être arrivé à Kiri, tout comme moi bizarrement. Je baissais la tête, lui souhaitant qu'on se revoie bientôt.

"Tu sais où me trouver Ai, n'hésite jamais !"

Il referma la porte, je sortais donc du bâtiment, regardant le paysage parfait que m'offrait la cours de l'appartement d'Ai. Il avait une merveilleuse vue sur cette place qui semblait si tranquille. Il y avait des enfants à droite et à gauche, mais c'était clairement dans ce genre de lieu que je me voyais vivre plus tard. Je baissais la tête, sortant le kunai de Rei, souriant, de la nostalgie au coin des yeux, se reflétant à la lumière. Je le rangeais, me dirigeant tout de suite vers chez-moi. J'avais besoin de prendre une pause en tant que ninja, en tant qu'être humain et enfin dormir. J'arrivais quelques minutes plus tard chez moi, ma mère m'accueillant, le sourire aux lèvres avec le petit dans les bras.

"Eh beh. Ca fait des années qu'on t'a pas vu mon petit ninja adoré."

"Maman..."

"Quoi ? J'ai pas le droit de prendre soin de mon adorable petit garçon ?"

Elle posa alors ses lèvres sur mon front. J'avais l'impression d'être encore un enfant de douze ans... Je baissais les bras, déposant mes fesses sur la chaise pour tenir mon petit frère.

"Alors, pas de mission aujourd'hui ?"

Je souriais, pensant à Ai et au service que je lui avais rendu aujourd'hui. C'était réellement pas grand chose, mais j'étais fier d'être un ninja. Ce genre de mission. Croiser des vieilles têtes... J'aurais voulu que Rei soit là, avec Ai et moi.

"Pas vraiment. Juste une vieille connaissance. Maman ?"

Je me relevais, m'approchant de ma mère, l'air un peu trop triste tout à coup...

"Oui ?"

"Rei me manque Maman..."


Soucieuse, elle m'attrapa, me serrant dans ses bras. Moi ? Juste de la nostalgie dans les yeux et sur les joues... J'avais presque mal. Je me sentais horriblement seul et la dernière mission avait été une catastrophe... Être ninja, ça craint.
 

 
(c) Yogi pour Never Utopia

_________________

Spoiler:
 
 

Chapitre 1.V : Un simple Kunai. [pv Ai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Go Habs Go - Simple Plan
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» Chapitre 1 : L'arrivée .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi Origin :: Pays de l'Eau :: Kiri :: Résidence du Mizukage-